Bouygues Telecom : à l'abri ou en sursis ?

Vidéo : Que va-t-il advenir de Bouygues Telecom. L'opérateur est-il devenu ou non invendable ?

L'opérateur n'est pas dans la meilleure des situations. Sur le mobile notamment ou il se fait toujours talonner par Free Mobile. Depuis plusieurs mois, les positions sont restées relativement stables mais Bouygues Telecom a un concurrent qui le chasse directement, ce qui n'est pas forcément la position la plus enviable.

Autre argument que nous évoquions déjà voilà deux ans, l'éternel numéro 3 du marché des télécoms voit sa marge opérationnelle souffrir et ce depuis 2005. Pour Bouygues, cette marge est passée de 14,5% en 2005 à -2,9% en 2013. Suite à un premier clivage en 2008, Bouygues Telecom est donc tombé dans le rouge en 2012, après une année charnière pour le secteur. Il a par la suite publié une perte nette de 14 millions d'euros contre un bénéfice net de 331 millions d'euros un an plus tôt. Rien de bien encourageant.

Un train de vie à réduire


Bouygues Telecom a déjà réalisé des économies et va devoir encore réduire son rythme de vie. Pour rappel, son objectif était d'économiser jusqu'à 300 millions d'euros par an en supprimant plusieurs postes de dépenses. A ce sujet, on peut reprendre les craintes de Stéphane Richard, le PDG d'Orange qui a estimé assez récemment que l'une des conséquences probables de l'arrêt des négociations portera sur les emplois sur le secteur.

Enfin, une tendance lourde est à l'œuvre dans les Télécoms, à savoir la remontée des prix en particulier sur le mobile. Ce n'est donc pas forcément une bonne nouvelle pour les consommateurs puisque l'on va sans doute assister à une progression des tarifs, poussée par des forfaits plus abondants.

Modifié le 06/04/2016 à 17h51