Comparatif 2019 : la meilleure carte graphique pour jouer en Full HD, WQHD ou 4K UHD (MàJ novembre)

Nathan Le Gohlisse Contributeur
07 novembre 2019 à 11h09
0
Le top pour du Full HD
Le top pour du WQHD
Road to 4K
GeForce GTX 1660
+ La carte idéale pour les jeux compétitifs en 1080p
+ Plus rapide de 15% qu'une GTX 1060
+ Un prix déçent
GeForce RTX 2060 SUPER
+ Excellent placement tarifaire
+ Presque les performances d'une RTX 2070
+ Une carte à l'aise en 1080p comme en 1440p
GeForce RTX 2080 Ti
+ Le duo DXR + 4K enfin possible sans réel compromis
+ La carte la plus puissante du catalogue NVIDIA (derrière la Titan RTX)
+ L'efficacité énergétique du GPU
Nos conseils et remarques pour bien choisir un GPU
  • L'achat d'une nouvelle carte graphique, ou le remplacement d'un modèle devenu trop ancien, doit répondre à un cahier des charges bien précis : celui de vos besoins et de vos attentes. Aussi, nous avons listé quelques pistes de réflexion qui vont permettront peut-être de réaliser un achat plus opportun.
  • Quel usage ?

    Avant d'envisager l'acquisition d'un quelconque composant informatique, encore faut-il définir quel usage on a d'un ordinateur. De cette problématique pourra alors émerger le choix d'un modèle de carte graphique (dans le cas qui nous intéresse sur ce comparatif) plutôt qu'un autre.Commençons d'abord par rappeler qu'en 2019, la présence d'une carte graphique dédiée dans un ordinateur est loin d'être indispensable pour les utilisateurs intéressés avant tout par la bureautique, le surf ou par un usage multimédia léger (lecture vidéo sur YouTube ou Netflix, par exemple). En effet, l'immense majorité des processeurs actuellement proposés au grand public embarquent une partie graphique faisant tout à fait l'affaire pour ce genre d'usages. Si vous ne prévoyez pas de jouer à des jeux vidéo, de réaliser de la retouche photo, du montage vidéo ou de la modélisation 3D (entre autres), bonne nouvelle, vous pouvez économiser plusieurs centaines d'euros en faisant l'impasse sur un GPU (que vous pourrez de toute façon ajouter ultérieurement à une tour en cas de besoin).Pour les personnes plus demandeuses en puissance graphique, c'est une nouvelle fois l'utilisation ciblée qu'il faudra prendre en considération comme critère premier pour un achat. Pour les joueurs, le modèle de carte graphique choisi dépendra alors de plusieurs facteurs : le type de jeu privilégié, la fréquence des sessions de jeu (un joueur occasionnel ne choisira probablement pas le même modèle qu'un Gamer acharné), la définition voulue (Full HD, WQHD, 4K...), ou encore le type de boîtier possédé constitueront des pistes pour choisir la bonne carte graphique.Les utilisateurs en quête d'un GPU essentiellement dévolu à du montage vidéo, de la retouche photo avancée ou de la modélisation 3D devront quant à eux s'orienter vers les modèles les plus performants de ce comparatif (la RTX 2070 nous paraît être un minimum pour les tâches les plus lourdes) et se prémunir également d'un processeur haut de gamme capable de faire vrombir moult cores. Un constat auquel les streamers compulsifs peuvent aussi se référer. Enfin, l'achat d'une carte graphique (même modeste) dans le cadre d'une machine familiale, utilisée tant par les parents que par les enfants ou d'autres membres du foyer, semble indispensable pour permettre à tous de vaquer à des loisirs numériques variés. Dans ce cas, le mieux sera probablement de se tourner vers une configuration axée sur la Full HD et donc d'opter pour l'une des cartes graphiques précédemment recommandées pour cette définition.
  • Pour quelle définition ?

    Véritable socle du présent comparatif, la question de la définition reste évidemment centrale quelque soit l'utilisation visée. Nous ne reviendrons pas sur ce que nous avons détaillé tout au long de ce guide, mais nous pouvons en revanche vous recommander de garder en tête que votre écran du moment... ne sera peut-être pas le même que dans deux ou trois ans.En clair, si vous jouez actuellement sur une dalle 1080p/60Hz, il est possible que vous changiez à terme pour un écran 1440p, ou pour une dalle 120 Hz. Acheter dès le départ une carte graphique qui vous permettra d'évoluer facilement en termes de matériel d'ici quelques années pourrait s'avérer judicieux... en fonction de vos disponibilités financières, bien évidemment.
  • Quelle tranche de prix ?

    Le tarif est un autre facteur essentiel dans le choix d'une carte graphique. Le rapport performance/prix est à prendre en compte au moment de l'achat et c'est à ce niveau que des revirements de situation peuvent se produire, notamment durant des périodes de promotions. Les soldes, ou une baisse de prix officielle, pourraient ainsi permettre à une Radeon VII de devenir subitement beaucoup plus intéressante qu'elle ne l'est à l'heure actuelle.Notre conseil est donc simple : lorsque vous souhaiterez acheter une carte graphique, ne restez pas forcément focalisé sur un seul modèle et gardez un oeil sur les promotions et/ou l'actualité du moment. Le lancement de nouveaux modèles, par exemple, permet souvent aux anciennes références d'une même marque de baisser de prix. Parfois de manière drastique lors de déstockages.
  • Quelle taille de carte ?

    En parcourant les différents sites marchand à la recherche d'une carte graphique, vous noterez rapidement l'incroyable diversité de modèles pour une même référence. La problématique de la taille des cartes proposées par NVIDIA, AMD et leurs partenaires (Asus, Gigabyte, Zotac, MSI, EVGA, Sapphire...) devra alors être prise en compte. Le principal critère pour choisir un modèle plutôt qu'un autre en termes de gabarit devra alors se rapporter au format de votre boîtier (Grand Tour, Moyen Tour Mini Tour, Mini PC...). Les utilisateurs disposant d'un boitier Grand Tour pourront sans mal se payer les faveurs d'une imposante carte triple slot dotée de trois ventilateurs, tandis que les détenteurs de boîtiers Moyen Tour partiront plutôt sur une carte de format classique, équipée de deux ventilateurs. Notons que les partenaires de NVIDIA et AMD proposent de plus en plus souvent des déclinaisons ultra compactes de grandes références issues des deux constructeurs. Ces cartes graphiques, souvent pourvues de fréquences un peu moins élevées que les autres modèles, permettent néanmoins d'équiper un PC Mini Tour d'une puce surpuissante, capable d'animer sans mal les derniers jeux à la mode. Une troisième voie intéressantes pour les joueurs avides de machines occupant le moins de place possible sur le bureau (ou dans le salon).
  • Quel système de refroidissement ?

    Dernier point à prendre en compte lors de l'achat d'une carte graphique : son système de refroidissement. Jusqu'à présent les modèles de référence des constructeurs n'étaient que rarement conseillés. Equipés de blowers, ces derniers alliaient souvent décibels et efficacité toute relative en termes de refroidissement. Un apriori que NVIDIA a en grande partie fait voler en éclat avec ses GeForce RTX Founder's Edition, basées sur des designs proches de modèles customs. En la matière, AMD reste toutefois en retrait, avec des cartes de références souvent bruyantes.De manière générale l'idéal restera d'opter pour un modèle tiers proposé par les partenaires de NVIDIA et AMD. Ces cartes profitent non seulement d'un système de dissipation efficace, mais se parent souvent d'un overclocking d'usine appréciable, rendu possible, justement, par leur design. Le choix d'une carte pourvue de deux ou trois ventilateurs restera toutefois lié à une affaire de place et de boîtier.Notez enfin que des modèles dotés de systèmes de Watercooling AIO (All in One) intégrés existent, essentiellement sur les cartes les plus puissantes du marché. Coutumier du fait depuis quelques années, AMD ne propose pas ce type de refroidissement sur son imposante Radeon VII, ce qui mérite d'être relevé. Ces variantes, souvent vendues plus cher, dans le cadre modèles customs, profitent en général d'un overclocking d'usine plus marqué que sur les cartes graphiques classiques. Leur pertinence dépend pour beaucoup de l'espace disponible dans votre boîtier. Actuellement, des modèles de 240 et 120mm sont commercialisés, notamment pour la RTX 2080 Ti. Ces derniers fonctionnent de la même manière que les systèmes de Watercooling AIO destinés au refroidissement d'un CPU.

Dans le parcours d'un joueur, ou d'un quelconque PCiste, le choix d'une carte graphique n'est pas de ceux qu'il faut prendre à la légère. Composant essentiel d'une machine taillée pour le jeu, mais pas seulement, la carte graphique est de plus en plus centrale en 2019. Seulement voilà, entre des prix qui s'envolent, notamment chez NVIDIA, et une réponse pour l'heure faiblarde d'AMD, trouver le GPU qui conviendra à vos besoins peut s'avérer plus compliqué qu'il n'y paraît.

Histoire de tirer tout cela au clair, et de vous fournir des clés pour prendre une décision que nous vous souhaitons éclairée, nous avons concocté ce comparatif.

Vous y trouverez trois sections, correspondant aux trois principales définitions employées à l'heure actuelle, car il est évident qu'on utilisera pas le même type de carte graphique pour jouer en WQHD (1440p), en 4K UHD (2160p) ou simplement en Full HD (1080p). Au travers de ces trois sections, ce sont aussi trois grandes gammes de prix qui se dessinent.

Dans une volonté de proposer à nos lecteurs des GPUs qu'ils pourront garder plusieurs années, nous avons volontairement mis de côté les modèles les plus abordables (et donc les moins performants) pour nous concentrer sur les références qui pourront satisfaire durablement.

Le monde de l'informatique étant toutefois de ceux qui évoluent le plus vite, nous tâcherons d'actualiser ce guide régulièrement, soit en ajoutant des cartes graphiques à venir, soit en remplaçant carrément des modèles devenus obsolètes.

Non exhaustive par nature, cette sélection comporte pour l'instant une majorité de cartes graphiques estampillées NVIDIA... réalité du marché oblige en ce mois d'octobre 2019. Nous ne manqueront pas de revenir sur cette répartition, si d'aventure AMD venait à renchérir dans sa charge contre les GeForce RTX du fondeur au caméléon.

La carte qu'il vous faut... pour jouer confortablement en Full HD (1080p)



1. NVIDIA GeForce GTX 1660 : le top pour Fortnite et Overwatch

GTX 1660


Les plus
+ La carte idéale pour les jeux compétitifs en 1080p
+ Plus rapide de 15% qu'une GTX 1060
+ Un prix déçent
Les moins
- Un bon cran derrière la GTX 1660 Ti pour une économie de 60 euros "seulement"
- Trop juste pour jouer au delà de la Full HD

Nouvelle venue chez NVIDIA, la GTX 1660 a été annoncée courant mars après des semaines de rumeurs ayant grandement contribué à amoindrir la part de mystère qui entoure habituellement le lancement de nouvelles puces. En dépit d'un effet de surprise un peu loupé, NVIDIA nous livre une carte intéressante à bien des égards, notamment d'un point de vue tarifaire.

Proposée à partir de 229 euros, la GTX 1660 se cale pile sur le créneau occupé il y a encore quelques mois par la GTX 1060, véritable star du milieu de gamme des verts depuis son lancement à la faveur de l'été 2016. Cette dernière est d'ailleurs battue sur le plan des performances par cette fameuse GTX 1660, plus véloce de 15% en moyenne, et ce à consommation égale ou presque. Il faut dire que la GTX 1660 (au même titre que sa grande sœur la GTX 1660 Ti) est basée sur la nouvelle architecture Turing de NVIDIA, qui a fait ses preuves sur les RTX 2060, 2070, 2080 et 2080Ti (que nous aborderons un peu plus loin).

Ce changement de paradigme technologique permet à NVIDIA de prodiguer à son milieu de gamme les bienfaits de l'architecture Turing en termes d'optimisations diverses, mais aussi d'y intégrer certaines de ses dernières trouvailles (version révisée de l'encodeur vidéo matériel NVENC, Mesh Shading et Variable Rate Shading, notamment).

Attention toutefois de ne pas prendre NVIDIA pour le Père Noël. Histoire de ne pas trop dévaloriser sa RTX 2060, elle aussi positionnée sur le milieu de gamme, la firme de Jensen Huang a équipé la GTX 1660 d'une puce dépouillée de tout RT Cores et Tensor Cores. Autrement dit, n'espérez pas pouvoir activer le DLSS ou le Ray Tracing dans vos jeux avec ladite carte, elle n'en est tout simplement pas capable. Autre signe distinctif, la GTX 1660 se contente de mémoire vidéo GDDR5, moins rapide que la GDDR6 qui équipe pour l'heure le reste du lineup 2018-2019 de NVIDIA.

En réalité la GTX 1660 se destine surtout aux joueurs occasionnels, qui cherchent une puce abordable permettant de propulser dans de bonnes conditions un maximum de titres à la mode, sans devoir faire trop de concessions en 1080p.

Une mission que la GTX 1660 remplit sans mal avec des performances supérieures à la très honorable GTX 1060. Notons en outre que cette référence pourrait vite devenir un modèle de choix pour les amateurs de titres compétitifs tels que Fortnite, Overwatch, CS:Go ou encore Apex Legends. Pour moins de 300 euros (les prix varient grandement d'un constructeur à l'autre), la GTX 1660 fait figure d'excellent rapport performances/prix pour du jeu en Full HD... au point de compromettre un peu plus la position d'AMD sur le terrain des GPUs milieu de gamme.

Notre avis sur la GeForce GTX 1660

La GeForce GTX 1660 se positionne comme une puce assez polyvalente pour joueur en 1080p... mais en 1080p seulement. Elle s'imposera sûrement comme la carte de prédilection des amateurs de jeux compétitifs (Fortnite, CS Go, Overwatch...) ou des joueurs occasionnels. Son principal atout ? Son prix.
Retour au menu

Avant tout achat de GTX 1660, prenez bien en compte l'information suivante : NVIDIA travaille selon d'insistantes rumeurs au lancement d'une GTX 1660 SUPER.

Potentiellement peu plus puissante malgré un GPU identique et des fréquences inchangées, cette nouvelle carte viendrait se loger entre la GTX 1660 et la GTX 1660 Ti en embarquant 6 Go de mémoire GDDR6, un bus mémoire de 192 bits et des débits légèrement supérieurs aux deux puces que nous venons de citer.

Son prix est pressenti aux environs de 250 euros, tandis que son lancement interviendrait dès cet automne selon plusieurs sources.


2. AMD Radeon RX 590 : l'alternative AMD en 1080p

Gigabyte RX 590 Gaming 8G


Les plus
+ Une solution AMD efficace en 1080p
+ Un tarif proche de la GTX 1660 pour des performances semblables
+ Une carte qui conviendra, elle aussi, aux amateurs de titres compétitifs
Les moins
- Une consommation élevée à prendre en compte à l'achat
- La stagnation technologique d'AMD sur ce modèle

Reposant sur l'architecture Polaris d'AMD, la RX 590 constituera probablement l'un des derniers modèles milieu de gamme lancés par les rouges avant l'arrivée (très attendue) des puces Navi.

La RX 590 mérite néanmoins d'intégrer notre comparatif dans la mesure où, en 1080p, la carte parvient à battre une GTX 1060. Cela lui permet de rivaliser avec la GTX 1660 évoquée plus haut. Un constat encourageant à un détail près : la consommation.

Talon d'Achille d'AMD en matière de GPU, la consommation s'envole à presque 240 watts en jeu sur une RX 590, contre moins de 130 watts sur une GTX 1660 dans des conditions semblables. Une différence de plus de 100 watts qui mérite d'être étudiée avant de passer à un éventuel achat. En effet cette consommation élevée impliquera peut-être d'investir dans une alimentation plus costaude que prévue.

L'idéal serait en réalité de pouvoir trouver une RX 590 à prix cassé (les promotions sont fréquentes sur ce modèle). Dans cette perspective, investir dans ce modèle pourrait s'avérer pertinent. Notez cependant que la carte pourrait être remplacée d'ici quelques mois. Si AMD tient ses promesses avec l'architecture Navi, alors la RX 590 se trouvera des remplaçantes toutes désignées... auquel cas nous ne manqueront pas de tenir à jour cette section du présent comparatif.

Notre avis sur la Radeon RX 590

La Radeon RX 590 est une solution viable pour jouer sans anicroches en 1080p. Semblable à la GTX 1660 en termes de puissance, elle permet aux joueurs préférant les puces AMD d'avoir quelque chose à se mettre sous la dent pour moins de 300 euros. Dommage que sa consommation soit aussi notable et qu'AMD n'ait pas consenti à de réelles innovations sur cette référence entrée de gamme... qui reste néanmoins efficace.
Retour au menu

Faute de mieux nous maintenons pour le moment la RX 590 d'AMD au rang des GPUs à prendre en compte pour jouer en 1080p... mais la chose pourrait changer sous peu. Les rouges plancheraient en effet depuis plusieurs mois (au moins) sur deux cartes graphiques abordables : les Radeon RX 5500 et 5500 XT, dont nous ignorons encore les spécifications précises et surtout officielles.

Des rumeurs en circulation début octobre évoquaient la présence probable de 1408 shading units (soit autant qu'une GTX 1660) pour les deux cartes et un bus mémoire limité à 128 bit. Toujours selon ces informations (à prendre avec recul) la RX 5500 embarquerait 4 Go seulement de mémoire vidéo GDDR6 contre 8 Go de GDDR6 sur la variante XT, qui pourrait alors se hisser peu ou prou au niveau d'une GTX 1660 SUPER. A noter qu'une déclinaison « M » pour ordinateur portable serait aussi dans les tuyaux, sans plus de détails.

Le lancement de ces nouvelles cartes entrée / milieu de gamme chez AMD interviendrait sur cette fin d'année, après avoir été initialement pressenti pour ce 7 octobre. Nous mettrons de nouveau ce comparatif à jour le cas échéant.


Un triptyque taillé pour le WQHD (1440p)



3. NVIDIA GeForce RTX 2060 SUPER : l'excellent rapport performances/prix de NVIDIA

RTX2060SUPER.jpg


Les plus
+ Excellent placement tarifaire
+ Presque les performances d'une RTX 2070
+ Une carte à l'aise en 1080p comme en 1440p
Les moins
- Ventilation active en permanence sur le modèle stock de NVIDIA
- La RTX 2060 « classique » déjà remisée !

La RTX 2060 aura finalement fait long feu sur le milieu de gamme de NVIDIA. Toujours disponible, entre 380 et 430 euros sur le net, la puce est complétée (mais presque remplacée dans les faits) par la RTX 2060 SUPER. Plus véloce, mais aussi plus chère de quelques dizaine d'euros que le modèle classique, elle intègre aujourd'hui notre comparatif.

Face à l'avancée quasi inespérée d'AMD sur le milieu de gamme avec ses Radeon 5700 et 5700 XT lancées en juillet, NVIDIA s'est vu contraint de procéder à une redistribution de cartes. L'objectif ? Maintenir ses propres positions hors d'atteinte de ce début de vague rouge. Comme nous l'expliquions dans notre test des nouvelles cartes des verts, la RTX 2060 SUPER embarque donc toujours une puce TU106, mais se dote d'un bus mémoire de 256 bits, capable de la placer à quelques encablure seulement d'une RTX 2070 « classique ».

Nous vous renvoyons vers notre test si vous souhaitez consulter tous les détails techniques de la bête, mais dans les jeux et en WQHD (la définition que cible tout particulièrement la RTX 2060) nous arrivons pratiquement au niveau d'une RTX 2070 dans la plupart des cas, avec tout de même un net retard face à la nouvelle RTX 2070 SUPER sur cette même définition. A titre d'exemple et selon nos relevés en jeu, la RTX 2060 SUPER totalise 98 FPS en moyenne sur Battlefield V en Ultra et en 1440p (DXR désactivé), contre 112 FPS pour la 2070 SUPER et « seulement » 89 FPS pour MSI RTX 2070 Gaming Z signée MSI.

Sous Shadow of the Tomb Raider en Ultra / 1440p, cette dernière se stabilise en revanche à 68 FPS, contre 66 FPS pour la RTX 2060 SUPER et 79 FPS pour la 2070 SUPER. De quoi nous donner une idée de ce que propose celle qui s'impose d'ores et déjà comme le très bon rapport qualité prix de NVIDIA pour qui souhaite profiter des délices du Ray Tracing... sans dépenser une somme déraisonnable.

Question prix justement, la RTX 2060 SUPER est proposée entre 370 et 450 euros sur la toile à l'heure où nous rédigeons ces lignes. Des tarifs qui pourraient baisser un peu dans les prochains mois, mais qui restent quoi qu'il en soit entre 70 et 100 euros inférieurs à ceux pratiqués actuellement pour une RTX 2070 « classique », à peine plus performante en 1440p et vouée à tomber dans l'oubli au cours des prochains mois face à sa remplaçante la 2070 SUPER.

Notre avis sur la GeForce RTX 2060 SUPER

Que retenir de la RTX 2060 SUPER ? Qu'elle surclasse dans tous les scénarios la RTX 2060 "classique" en parvenant à s'imposer comme l'égale ou presque d'une RTX 2070. La phrase a de quoi faire frémir les détenteurs de 2070 l'ayant achetée au prix fort il y a peu, mais elle est pourtant vraie. Pour un peu plus de 420 euros en moyenne, la nouvelle carte graphique milieu de gamme de NVIDIA fait très bien son boulot en apportant un excellent niveau de performances en 1440p et en se montrant extrêmement à l'aise en Full HD. Attention toutefois à user du ray tracing avec mesure pour conserver un bon niveau de performances en jeu.
Retour au menu

4. NVIDIA GeForce RTX 2070 SUPER : le milieu de gamme cossu

RTX 2070 SUPER.jpg


Les plus
+ La carte la plus à l'aise en 1440p
+ Pas donnée, mais moins coûteuse que la RTX 2070 à sa sortie
+ La RTX 2080 "classique" battue dans certains jeux
Les moins
- Ventilation active en permanence sur le modèle stock NVIDIA
- La RTX 2070 « classique » elle aussi dépassée et bientôt oubliée

Nous l'avons vu plus haut, la RTX 2070 elle aussi peut se faire du tracas. Non seulement ses performances sont quasiment égalées (et dans certains cas dépassées) par la RTX 2060 SUPER, mais NVIDIA mise désormais sur sa RTX 2070 SUPER. Le deal ? Une carte 10 à 15% plus véloce pour un prix de lancement inférieur (529 euros contre 639 pour la 2070 originale lors de son entrée sur le marché en 2018).

Vous pensiez acheter une RTX 2070 ? Sauf promotion de folie, laisser tomber semble être le mieux à faire. Si son niveau de prestation vous suffisait, nous vous conseillons de consulter notre section dédiée à la RTX 2060 SUPER (de manière tacite elle la remplace). Si en revanche un petit surplus de puissance supplémentaire peut vous dépanner (notamment pour être à l'aise en 2K avec le ray tracing actif), la RTX 2070 SUPER est alors à privilégier.

La botte secrète de NVIDIA avec cette nouvelle référence ? Un changement de puce. La RTX 2070 SUPER hérite en effet du GPU TU104 de la RTX 2080. Pour ne pas trop discréditer ses cartes premiums, le fondeur au caméléon a toutefois pris soin de le brider un peu au passage. De quoi laisser également une belle longueur d'avance à la RTX 2080 SUPER, qui profite elle d'une puce TU104 entièrement débloquée.

Comme indiqué plus haut, sous Battlefield V en Ultra et 1440p, la RTX 2070 SUPER se permet donc d'animer le titre de DICE à une moyenne de 112 FPS selon nos mesures, contre 128 FPS pour la RTX 2080 SUPER et 106 FPS pour la RTX 2080 Founder's Edition. Sur Shadow of the Tomb Raider, dans les mêmes conditions de test (Ultra et définition 1440p) nous passons cette fois à 79 FPS pour la 2070 SUPER, 90 FPS pour la 2080 SUPER et 77 FPS avec la RTX 2080 Founder's Edition.

Question prix, la RTX 2070 SUPER se négocient entre 540 et 580 euros chez de nombreux revendeurs en ligne (du moins ceux pratiquant des tarifs honnêtes). Il s'agit déjà d'une somme importante, mais toute proportions gardées, nous sommes sur des tarifs plus intéressants que ceux annoncés pour la RTX 2070 classique à son lancement.

Notre avis sur la GeForce RTX 2070 SUPER

La RTX 2070 SUPER est tout simplement le choix le plus logique pour les joueurs exigeants souhaitant sévir en WQHD sans se poser trop de questions ni faire trop de compromis. La carte est suffisamment puissante pour motoriser sans heurt l'immense majorité des titres actuels en 2K et avec tous les réglages poussés au maximum. La RTX 2080 SUPER, plus puissante encore, se montrera en revanche plus polyvalente pour peu que l'on veuille passer occasionnellement en 4K... ou lâcher complètement les chevaux sur le DXR. Une affaire de choix.
Retour au menu

5. AMD Radeon RX 5700 : pour ceux qui préfèrent voir rouge

La RX 5700 est très monolythique


Les plus
+ Un prix très attractif
+ Le jeu en 1440p sans problème
+ La consommation énergétique nettement améliorée vis-à-vis des précédentes Radeon
Les moins
- Pas de Ray Tracing
- Le bruit infernal du « blower » sur les modèles de référence

Présent ces dernières années sur le milieu de gamme uniquement au travers de ses vieillissantes Radeon RX Vega 56 et 64, AMD est revenu en force sur le marché en lançant le 7 juillet dernier deux nouvelles cartes graphiques : les Radeon RX 5700 et RX 5700 XT. Imparfaites mais efficaces, ces dernières concurrencent NVIDIA sans pour autant faire ombrage aux RTX 2070 SUPER lancées entre temps par le géant au caméléon. Le positionnement tarifaire un peu exagéré de la RX 5700 XT, au vu des réalités du marché, nous empêche par ailleurs de la sélectionner pour ce comparatif.

Commercialisée cet été à partir de 370 euros, la RX 5700 a en revanche des arguments à faire valoir. Son premier atout n'est autre que son prix. Proposée entre 350 et 390 euros en fonction des offres et des revendeurs, la nouvelle puce des rouges se hisse à un niveau de performances semblable à ce que la RTX 2070 peut proposer et parvient dans certains cas à égaler une RTX 2060 SUPER pour quelques dizaines d'euros de moins.

Un portrait flatteur, qu'il convient toutefois de relativiser : contrairement à sa concurrente, la RX 5700 fait l'impasse sur le raffinement du Ray Tracing et sur la technologie DLSS pour proposer une expérience proche de ce que l'on trouvait sur les GPUs d'ancienne génération, la puissance en plus. Les joueurs qui n'ont cure des reflets spéciaux proposés par NVIDIA pourront donc se satisfaire sans problème d'une RX 5700 pour lancer tous leurs titres en Full HD ou en 1440p. Les autres auront tout intérêt à étudier attentivement l'offre des verts.

Dans les faits et surtout en jeu... à quoi doit-on s'attendre ? Sur Battlefield V, en Ultra et en 1440p, la RX 5700 tenait une moyenne de 101 FPS. C'est un tout petit peu mieux qu'une RTX 2060 SUPER, qui se stabilisait à 98 FPS d'après nos mesures. La RTX 2070 « classique » est elle aussi derrière, avec 89 FPS en moyenne sur le FPS survitaminé de DICE et son estimé moteur Frostbite. En revanche, la RTX 2070 SUPER clôt le débat avec 112 FPS au compteur.

Sur Shadow of the Tomb Raider, en Ultra / 1440p, la dynamique est différente, avec seulement 65 FPS relevés pour notre RX 5700, contre 66 FPS pour la RTX 2060 SUPER et 79 FPS pour la RTX 2070 SUPER. Même la RTX 2070 (Gaming Z de MSI) est devant avec 68 FPS.


Notre avis sur la Radeon RX 5700

Si le Ray Tracing de NVIDIA ne vous fait aucun effet et que vous cherchez avant tout le meilleur rapport performances prix pour jouer en 2K, la RX 5700 d'AMD est une excellente pioche. Un peu moins perfectionnée qu'une RTX 2060 SUPER sur le plan technologique, la puce profite tout de même de la nouvelle gravure en 7 nm d'AMD et d'une architecture GPU flambant neuve : RDNA, introduite par les rouges en juillet et dont les retombées sont d'ores et déjà particulièrement intéressantes. Attention en revanche au nuisances sonores des modèles de références AMD. Avec son blower, la RX 5700 a tout d'une infernale soufflerie. On vous recommande plutôt l'achat d'un modèle custom, si vous le pouvez.
Retour au menu

La 4K UHD (2160p) en deux actes



6. NVIDIA GeForce RTX 2080 SUPER : la nouvelle carte bonne à tout faire NVIDIA (ou presque)

2080ok


Les plus
+ 10% plus véloce qu'une RTX 2080 « classique »
+ Efficacité énergétique confirmée
+ La 4K possible dans de très bonnes conditions
Les moins
- Prix honnête, mais tout de même salé
- Comme pour les RTX 2060 SUPER et 2070 SUPER, la ventilation reste active en permanence sur le modèle de référence

Dernière carte « SUPER » du triptyque lancé par NVIDIA cet été, la RTX 2080 SUPER se présente comme la seule solution « raisonnable » offerte aux joueurs en quête de performances sauvages. Juste au dessus en termes de puissance, la RTX 2080 Ti ne joue déjà plus dans la même cour tarifaire, avec des prix dépassant allègrement la barre des 1000 euros. Avec ses 745 euros au lancement, la RTX 2080 SUPER, elle, reste plus accessible, et se paye même le luxe d'être vendue près de 100 euros moins chère que sa mère spirituelle la RTX 2080 à sa sortie.

Avec la RTX 2080, c'est aussi la porte de la 4K dans des conditions honnêtes qui s'ouvre à nous. En dépit des quelques sacrifices auxquels il faudra consentir - notamment en termes de Ray Tracing -, pour parvenir à animer les derniers jeux en Ultra HD avec une RTX 2080 SUPER, la carte met à contribution ses 10% de puissance en plus (par rapport à une RTX 2080 « classique) pour se sentir étirer ses jambes en 4K.

Nous profitons ainsi des résultats suivants en 4K et en réglages "Ultra". Sous Battflefield V, la RTX 2080 SUPER se maintient à une moyenne de 65 FPS, tandis que sa grande soeur la RTX 2080 Ti (Founder's Edition) affiche 73 FPS. Sous Shadow of The Tomb Raider, toujours dans ces mêmes conditions, nous comptabilisons, 48 FPS pour la RTX 2080 SUPER, contre 54 pour la RTX 2080 Ti. Le titre est plus gourmand que BFV (et aussi nettement moins bien optimisé), cela s'en ressent dans nos relevés.

Attention toutefois à bien prendre en compte que le Ray Tracing oblige à se rabattre vers une définition 1440p pour profiter d'une expérience parfaitement fluide. Sous Battlefield V, avec le DXR en Ultra, la RTX 2080 SUPER parvenait ainsi à tenir le cap des 72 FPS. Une valeur qu'il faudra malheureusement revoir à la baisse en 4K.

Reste enfin la question du prix que nous avons partiellement abordée plus haut. A l'heure où nous rédigeons ces lignes, la RTX 2080 SUPER se négocie entre 750 et 800 euros en fonction des revendeurs et des modèles. Un tarif salé, mais faute d'une quelconque concurrence d'AMD sur ce segment du marché, il faut pour l'instant s'en accommoder... ou passer son chemin.

Notre avis sur la GeForce RTX 2080 SUPER

La RTX 2080 SUPER est la carte haut de gamme la mieux équilibrée chez NVIDIA. Nettement moins coûteuse que sa grande soeur la RTX 2080 Ti (plus puissante, certes, mais pour un prix qui atteint des sommets d'indécence faute d'alternative chez AMD), la puce profite de 10% de performances en plus que la RTX 2080, pour un prix inférieur au lancement. Une bonne affaire pour laquelle on peut remercier AMD, qui force NVIDIA à revoir sa logique tarifaire avec un peu plus de modestie. Avec cette nouvelle référence, le 1440p est un acquis, y compris avec les plus hauts niveaux de Ray Tracing ; tandis que la 4K se négocie sans encombre.
Retour au menu

7. NVIDIA GeForce RTX 2080 Ti : le béhémoth signé NVIDIA

RTX 2080 Ti


Les plus
+ Le duo DXR + 4K enfin possible sans réel compromis
+ La carte la plus puissante du catalogue NVIDIA (derrière la Titan RTX)
+ L'efficacité énergétique du GPU
Les moins
- Le prix indécent
- Une ventilation qui ne se coupe pas en idle sur le modèle référence NVIDIA

Doucement mais surement, nous arrivons au sommet de la chaîne alimentaire en abordant la (coûteuse) question de la GeForce RTX 2080 Ti. La puce star de NVIDIA n'a pas fait son entrée sur le marché pour enfiler les perles. Elle éclipse ainsi toute concurrence, y compris dans les propres rangs des verts (exception faite de l'insolente Titan RTX, orientée pro et modestement proposée à 2699 euros), mais pour un prix qui s'envole. Avec elle, nous atteignons en effet le palier stratosphérique des 1259 euros pour le modèle de référence (Founder's Edition).

Le prix de la bête sera donc cruel pour certains, entièrement déraisonnable pour d'autre, mais les performances de la RTX 2080 Ti sont suffisantes pour propulser n'importe quel jeu en 4K sans devoir faire de concessions. Rares sont les cartes à pouvoir se vanter d'un pareil fait d'arme. Il suffit d'ailleurs de jeter un oeil à nos comparatifs pour s'apercevoir que la GeForce RTX 2080 Ti arrive devant toutes les autres cartes testées... et la plupart du temps avec une large avance.

En 4K, avec tous les réglages à fond, aucun titre n'est parvenu à mettre le nouveau Béhémoth de NVIDIA à genoux, la RTX 2080 Ti les anime tous à plus de 60 FPS, à l'exception peut être de Shadow of The Tomb Raider (décidément), qui se stabilise ici aux environs de 55 FPS en Full Ultra et 4K.

Mais qu'en est-il du Ray-Tracing en 4K ? Eh bien la RTX 2080 Ti parvient à tirer son épingle du jeu en la matière. Avec cette carte, le FPS de DICE est animé à 60 FPS quasiment constants en 4K (Full Ultra, DRX compris), ce qui permet d'ailleurs à NVIDIA d'obtenir un chouette outil marketing que l'on risque de nous servir jusqu'à plus soif. Sur Metro Exodus, l'autre claque graphique du moment, dans les mêmes conditions et toujours en 4K, on atteint également le précieux seuil des 60 images par secondes, mais cette fois avec le DLSS actif. Sans lui, le framerate tombe aux alentours des 40 FPS, en moyenne, pour une fluidité qui reste toutefois acceptable.

Notre avis sur la GeForce RTX 2080 Ti

La GeForce RTX 2080 Ti ne fait pas dans la concession, c'est évident. Que ce soit en matière de performances ou de prix, le GPU premium de NVIDIA se pose comme celui de tous les superlatifs. On saluera ses performances en 4K et plus largement l'initiative de NVIDIA qui pousse, avec ce modèle la technologie Turing à son plein potentiel.
Retour au menu

Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons 4 à 5 heures à analyser les caractéristiques et avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste d'une quinzaine de produits et nous les testons tous.

Les meilleurs produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.
Modifié le 14/11/2019 à 11h31
50 réponses
26 utilisateurs
Suivre la discussion
Clubic.com est noté 4.5/5 selon 40 avis clients Trustpilot
scroll top