Test NVIDIA GeForce RTX 4060 : le premier prix pour bien jouer ?

Nerces
Par Nerces, Spécialiste PC & Gaming.
Publié le 28 juin 2023 à 15h00
© Nerces pour Clubic
© Nerces pour Clubic

Les cartes graphiques se suivent et se ressemblent parfois même si, pour l’occasion, il n’est pas question de tester de Founders Edition. En effet, la sortie de la GeForce RTX 4060 ne sera une réalité que chez les partenaires de NVIDIA et c’est MSI qui, la première, nous envoie un modèle : une Ventus 2X qu'elle distribue au tarif indicatif de 329 € fixé par NVIDIA.

Les plus
  • Carte compacte et légère
  • Chauffe et bruit très limités
  • Fonctions RTX (DLSS, Reflex)
Les moins
  • Moins de cœurs CUDA
  • Bande passante en retrait
  • Écart moins net avec Ampere

Vous le savez sans doute, mais notre test d’une carte pour décliner l’architecture Ada Lovelace n’a pas vocation à revenir en détail sur les améliorations apportées par NVIDIA. Si vous souhaitez en savoir plus sur les nouveautés matérielles et logicielles, nous vous invitons à (re)lire le test de la GeForce RTX 4090 Founders Edition.

Comparaison des GPU de la RTX 4060 (à gauche) et de la RTX 4060 Ti (à droite) © NVIDIA

Et le bonheur tient en moins de 20 centimètres ?

Au moment de tester la GeForce RTX 4060 TI Founders Edition (FE), nous avions été un peu surpris par la taille de la bête – identique à celle d’une RTX 4070 FE – mais nous savions que les partenaires de NVIDIA avaient des modèles plus compacts dans leur manche. Ainsi, MSI a rapidement lancé la RTX 4060 Ti Ventus 2X, laquelle est la copie conforme de notre 4060 du jour. Il s’agit donc d’une carte qui frôle les 20 centimètres de long, mais reste du bon côté de la limite.

Enfin des cartes graphiques un peu plus compactes © Nerces pour Clubic

199 millimètres de long, donc pour 120 mm de large et encore 41 mm d’épaisseur. La carte est logiquement un modèle à double ventilateur, lesquels sont des TORX 4.0 de 92 mm de diamètre dont la principale caractéristique est le fait que les pales sont reliées par paire sur leur partie supérieure. Ils se distinguent aussi par l’utilisation – de plus en plus commune cela dit – de la technologie FROZR. Chez MSI, cela signifie que la ventilation se coupe lorsque la charge est faible.

Le système de refroidissement est conforme à la gamme MSI Ventus © Nerces pour Clubic

3 072 cœurs CUDA… et pas un de plus !

Un système de coupure rendu possible par les qualités des GPU de dernières générations. Ces derniers ont effectivement amélioré leur gestion de l’énergie : ils sont tout à la fois plus sobres et dotés d’un meilleur rendement. Sur la RTX 4060, le GPU en question est un AD107-400, bien sûr très proche de l’AD106-350 de la RTX 4060 Ti. Très proche, mais malgré bien « charcuté » puisqu’il n’intègre plus que 3 072 cœurs CUDA quand le grand frère en propose 4 352.

Comparaison officielle de la RTX 4060 avec les RTX 3060 et RTX 2060 © NVIDIA

Par rapport à la RTX 3060 (3 580 cœurs CUDA) la descente est sévère et se retrouve sur les cœurs Tensor (96 vs 112) et les cœurs RT (24 vs 28). Pour NVIDIA, c’est compensé par la montée en gamme avec des cœurs Tensor de 4ᵉ génération et des cœurs RT de 3ᵉ génération, soit, à chaque fois, une de mieux que sur la RTX 3060. Encore côté chiffres, NVIDIA doit aussi batailler avec une bande passante mémoire plus faible (272 vs 360 Go/s) et sort ici la carte des 24 Mo de cache L2 (vs 3 Mo) pour une « bande passante effective de 453 Go/s ». Attention, c’est NVIDIA qui parle.

Seulement deux caloducs et quelques fentes sur l'arrière © Nerces pour Clubic

Un appétit d’oiseau, le genre moineau

Sur le papier, difficile d’être vraiment impressionné par les caractéristiques techniques de cette RTX 4060. Bien sûr, la technologie évolue, mais les coupes peuvent paraître un peu rudes et ce n’est pas la réduction de quantité de mémoire vidéo (12 Go sur la RTX 3060 et 8 Go sur la RTX 4060) qui va redorer le blason de NVIDIA. Heureusement, la firme basée à Santa Clara a d’autres atouts à faire valoir, à commencer par un prix indicatif (MSRP) qui ne grimpe pas.

Pas grand-chose à dire côté connectique... © Nerces pour Clubic

Au contraire, cela fait deux générations que NVIDIA le fait baisser : la RTX 2060 était à 349 dollars, la RTX 3060 à 329 dollars et la RTX 4060 est à 299 dollars. Ainsi, on se rapproche du prix de lancement de la GTX 1060 (249 dollars), malgré une inflation qui se poursuit. En dollars constants « de 2023 », la RTX 2060 aurait été lancée 422 dollars et la RTX 3060 à 380 dollars ! Bien sûr, il reste possible de dire que compte tenu de son nombre de cœurs, la RTX 4060 tient davantage de la RTX 4050.

La backplate inspire confiance, comme l'ensemble de la carte d'ailleurs © Nerces pour Clubic

Un argument qui expliquerait aussi sa sobriété énergétique. Cela dit, peu importe le nom du GPU : un TDP de 110 watts pour des résultats supérieurs à ceux d’une carte – la RTX 3060 – dont le TDP est de 170 watts, on se dit qu’un bel effort a été réalisé sur la RTX 4060. Un effort qui se traduit par la présence d’un seul connecteur d’alimentation 8 broches quand le bloc officiellement recommandé est un 550 watts, mais qu’un bon 500, voire un très bon 450 watts doit suffire.

HWInfo est le premier logiciel à faire le point sur notre carte © Nerces pour Clubic

Protocole de test

Afin de faire honneur aux cartes graphiques de nouvelle génération, nous avons largement revu notre protocole de test. Pour la GeForce RTX 4060 Ti FE, la base reste la même et nous n’avons donc pas chamboulé, à nouveau, notre machine de bench.

Nous enchaînons ensuite avec les multiples onglets de CPU-Z © Nerces pour Clubic

Configuration de test

  • Carte mère : ASUS ROG Maximus Z690 Hero
  • Processeur : Intel Core i9-12900K
  • Mémoire : Kingston Fury DDR5-4800 CL38 (2x 16 Go)
  • SSD « système » : Kingston KC3000 2 To
  • Refroidissement : ASUS ROG Ryujin II 360
  • Alimentation : be quiet! Straight Power 11
Avant de conclure cet état des lieux avec GPU-Z © Nerces pour Clubic

Côté logiciel, nous utilisons Windows 11 Professionnel 64-bit 22H2 22621.607 et NVIDIA a envoyé les pilotes GeForce 536.20 seuls capables d’identifier la carte. Il s’agit pourtant d’une version moins « avancée » que celle disponible sur son site officiel. En réalité, il s’agit surtout d’une autre branche, mais la chose reste amusante. Notre plateforme Z690 exploite les pilotes chipset Intel 10.1.18838.8284. Pour les Radeon, nous employons les pilotes AMD Adrenalin 23.5.2 alors que l’Intel ARC A750 LE tourne avec les 31.0.101.4502.

Un seul connecteur d'alimentation 8 broches pour cette RTX 4060 © Nerces pour Clubic

Qu’en est-il des performances ?

À la manière de ce qu’elle avait fait pour la sortie de la GeForce RTX 4060 Ti, NVIDIA a finalement bien plus insisté sur les gains réalisés par rapport à la génération Turing (RTX 2060) qu’à la génération Ampere (RTX 3060). Bien sûr, NVIDIA a aussi largement mis l’accent sur les performances en DLSS3 grâce au fameux frame generation.

Nous avons comparé notre RTX 4060 signée MSI à d’anciens modèles comme la RTX 2060 FE. En revanche, nous n’avons plus sous la main de RTX 3060 et avons donc été contraints de prendre d’anciens résultats – versions des jeux et des pilotes plus anciens – qui ne faussent toutefois pas les conclusions : nous avons pu le vérifier avec certains confrères. Enfin, Intel Arc A750 LE et NVIDIA RTX 3060 Ti/4060 Ti sont là pour parfaire la comparaison alors que chez le voisin-d’en-face, ce sont les Radeon RX 6600 et la toute récente RX 7600 qui ont été intégrées.

3DMark

Performances observées sur 3DMark © Nerces pour Clubic

Comme toujours, nous débutons avec 3DMark, lequel permet souvent aux GeForce de briller. En effet, la RTX 4060 est bel et bien au-dessus de la RTX 3060 avec un écart qui d’ailleurs est assez proche de celui relevé entre les RTX 4060 Ti et RTX 3060 Ti. Sur la scène TimeSpy Extreme, la Radeon RX 7600 fait jeu égal, mais ne peut rivaliser avec la RTX 4060 sur la scène Port Royal laquelle s’appuie largement sur le ray tracing.

Blender Benchmark

Performances observées sur Blender Benchmark © Nerces pour Clubic

La génération RTX 4000 se comporte très bien sur les outils de production et Blender permet une nouvelle fois de s’en rendre compte. Si la RTX 4060 reste loin de sa grande sœur « Ti », elle est en revanche bien supérieure à la RTX 3060 et s’offre le luxe de devancer même la RTX 3060 Ti. Comme souvent, les Radeon ne sont tout simplement pas faites pour cet usage.

Cyberpunk 2077

Performances observées sur Cyberpunk 2077 © Nerces pour Clubic

En rastérisation, Cyberpunk 2077 offre un certain répit aux Radeon et la RX 7600 est d’ailleurs à chaque fois légèrement devant notre RTX 4060 MSI. Celle-ci fait toutefois mieux que la RTX 3060, dans des proportions comparables à ce qui avait été annoncé par NVIDIA. C’est donc plutôt à la RTX 2060 qu’il faut la comparer pour obtenir des écarts vraiment importants.

Cyberpunk 2077 et le ray tracing

Attention, changement de procédure : sur la mesure ray tracing de Cyberpunk 2077, nous activions la technique de super échantillonnage de chaque carte, toujours en « équilibré ». Nous avons continué dans cette logique avec l’utilisation du frame generation pour les RTX 4000.

Performances observées sur Cyberpunk 2077 en mode ray tracing © Nerces pour Clubic

Il pourra nous être objecté que le rendu visuel des différentes techniques de super échantillonnage change un peu la donne, mais nous n’avons pas de « formule miracle ». Reste que le DLSS3 montre ici sa supériorité et il n’y a tout simplement pas match entre la RTX 4060 et les générations précédentes.

Far Cry 6

Performances observées sur Far Cry 6 © Nerces pour Clubic

Souvent favorable aux cartes AMD, le jeu d’Ubisoft Montréal ne permet pas à la RX 7600 de prendre le dessus sur la RTX 4060 en 1 080p, la définition la plus logique pour ce genre de cartes. Notre carte MSI signe au passage une des meilleures progressions vis-à-vis de la génération précédente.

Forza Horizon 5

Performances observées sur Forza Horizon 5 © Nerces pour Clubic

Au premier coup d’œil, le bilan sur Forza Horizon 5 peut sembler un peu plus contrasté, mais ce serait vite oublier que la RTX 4060 fait non seulement bien mieux que la RTX 3060, mais qu’elle se permet aussi de faire jeu égal – sur le 1 080p – avec la RTX 3060 Ti. Plutôt pas mal, non ?

Marvel’s Guardians of the Galaxy

Performances observées sur Marvel's Guardians of the Galaxy © Nerces pour Clubic

Sur son segment de carte graphique gaming d’entrée de gamme, la RTX 4060 ne semble pas devoir connaître de difficulté pour s’imposer. Elle est certes plus onéreuse que la Radeon RX 7600, mais l’écart est ici très sensible et la nouvelle NVIDIA permet même de jouer confortablement en 1 440p.

Red Dead Redemption 2

Performances observées sur Red Dead Redemption 2 © Nerces pour Clubic

Signé Rockstar Games, Red Dead Redemption 2 est toujours un peu moins clair dans ses conclusions. Il s’agit cependant du seul titre de notre protocole à exploiter la bibliothèque Vulkan, il a donc son importance et si la RTX 4060 devance, comme attendu, la RTX 3060, elle ne peut que s’incliner devant la Radeon RX 7600. Certes d’un cheveu, mais elle s’incline malgré tout.

Total War Warhammer 3

Performances observées sur Total War Warhammer 3 © Nerces pour Clubic

Sur la scène « champ de bataille » de Total War Warhammer 3, la conclusion précédemment tirée est presque inversée. En effet, la RTX 4060 a cette fois plus de mal à se défaire de la génération précédente, mais elle domine en revanche la Radeon RX 7600. Comme quoi, les jeux se suivent et ne se ressemblent pas.

DLSS3 et latence

Un secret pour personne, le renchérissement des semi-conducteurs à mesure que la finesse de gravure augmente est un problème avec lequel AMD et NVIDIA ont de plus en plus de mal à composer. C’est pour lui trouver une réponse que NVIDIA a imaginé le frame generation qui doit alléger encore la charge du GPU, mais qui implique une latence supérieure. Voyons cela.

Cyberpunk 2077

Performances DLSS3 sur Cyberpunk 2077 en 1 440p © Nerces pour Clubic

C’était déjà le cas lors du test de la RTX 4060 Ti, Cyberpunk 2077 est ici encore une belle publicité pour NVIDIA. La RTX 4060 domine nettement les générations précédentes et l’activation du DLSS3 assure une fluidité remarquable alors que la latence induite est parfaitement compensée par Reflex. Impeccable.

F1 22

Performances DLSS3 sur F1 22 en 1 440p © Nerces pour Clubic

Les performances observées sur F1 22 sont bien meilleures avec une RTX 4060, mais cela se fait au prix d’une latence sensiblement plus élevée. Là encore, Reflex vient sauver la situation, mais avec un peu moins d’éclat que sur Cyberpunk 2077. La latence reste plus faible que sur une RTX 3060 + DLSS2 et c’est bien là l’essentiel pour l’activation du DLSS3.

Returnal

Performances DLSS3 sur Returnal en 1 440p © Nerces pour Clubic

Enfin, Returnal est une fois encore un peu moins à l’avantage de NVIDIA, preuve que le DLSS3 est une technologie encore très récente. Cela dit, par rapport au test de la RTX 4060 Ti – lequel n’a pas deux mois – on voit déjà de notables améliorations. La latence de la RTX 4060 + DLSS3 est certes un peu plus élevée que celle du couple RTX 3060 + DLSS2, mais ce n’est plus que d’un cheveu.

« 1 % low » (1%L), qu'est-ce que c'est ?

À côté de la mesure du nombre d’images par seconde (ips), nous faisons de plus en plus souvent référence au 1 % L. Une moyenne classique ne rend pas compte du côté fluctuant des ips et malgré un résultat de 100 ips, la vitesse d’animation peut nettement chuter, parfois à 40 ou 50 ips.

Le 1 % L est la réponse à ce problème. Il ne s'utilise pas seul, mais en duo avec la moyenne classique, et il retourne une nouvelle moyenne qui n'est calculée que sur le 1 % du temps où la vitesse d'animation est la plus mauvaise, d'où parfois une traduction en « 1 % faible ips ».

De l’efficacité d’Ada : à cheval sur la conso ?

Nous n’avons pas évoqué la chose, mais en optant pour le processus 4N (ou 5 nanomètres) de TSMC, NVIDIA insiste autant sur la densité de transistors que sur la remarquable efficacité énergétique. Sans trop entrer dans les détails, NVIDIA précise qu’il est à même de délivrer « les plus hauts niveaux de performance par watt ». La RTX 4060 promet de faire encore baisser la facture d’électricité.

Consommation électrique

Consommation au repos/en charge durant le test 3DMark © Nerces pour Clubic

Au repos, il n’y a pas lieu d’épiloguer, la RTX 4060 fait encore un tout petit peu mieux que la RTX 3060, mais c’est en charge que la différence saute aux yeux. En effet, on observe ici une baisse de la consommation de 175 watts à tout juste 119 watts. Le parc nucléaire français remercie NVIDIA… Comment ça, nous exagérons un peu ?

Efficacité et « rentabilité »

Notez que nous avons un peu revu nos indicateurs « complémentaires ». En plus des performances par Watt et par Euro sur TimeSpy Extreme, nous ajoutons celles sur Port Royal, l’idée étant de mettre en avant le ray tracing, de plus en plus à la mode. Les résultats sont obtenus de la même manière : d’abord en le divisant par la consommation enregistrée puis en le divisant par le MSRP au lancement.

Performances par watt et par dollar durant les tests 3DMark © Nerces pour Clubic

Si la RTX 4060 Ti signait déjà une belle performance par Watt, on voit que la RTX 4060 fait clairement mieux, enterrant au passage l’ancienne génération et débordant très nettement la Radeon RX 7600. AMD prend toutefois une petite revanche sur les performances par Euro avec une valeur légèrement en faveur de sa petite dernière.

Le passage sur Port Royal enfonce le clou pour ce qui est de l’avantage par Watt et la comparaison avec les cartes autres que RTX 4000 commence à devenir douloureuse. De plus, les performances par Euro sont ici bien plus équilibrées : la RX 7600 se comporte bien, mais elle ne prend plus le dessus sur la RTX 4060. Clairement un gage de modernité pour la solution NVIDIA.

Performances par watt et par dollar, MSRP ajustés par l'inflation © Nerces pour Clubic

Enfin, nous terminons par les deux mêmes indicateurs avec toutefois une différence d’importance. Afin de vérifier les efforts fournis par les fabricants, nous avons ajusté le MSRP des anciennes cartes en fonction de l’inflation. La solution n’est pas parfaite évidemment, mais elle permet de mettre un peu les choses en perspective.

Ajuster les prix en fonction de l’inflation ne bouleverse pas nos conclusions, mais notons qu’AMD et NVIDIA ne sont pas aussi « méchants » que certains voudraient le croire. Les deux sociétés pourraient sans doute tailler encore un peu dans leurs marges, mais on voit que les GPU actuels sont plutôt mieux positionnés que leurs ancêtres.

NVIDIA GeForce RTX 4060 MSI Ventus 2X : l’avis de Clubic

Conclusion
Note générale
7 / 10

Petite sœur logique et attendue de la RTX 4060 Ti, la RTX 4060 ne nous surprend pas le moins du monde. À mesure que l’on descend en gamme, l’écart générationnel se réduit avec les cartes graphiques RTX 3000, mais il reste encore suffisant pour donner certains arguments à la RTX 4060 par rapport à la RTX 3060. Elle est environ 16 % plus performante, mais c’est surtout l’écart avec les générations précédentes (RTX 2000 et GTX 1000) qui justifie la sortie de la petite nouvelle.

Comme les amateurs de football vous diront qu’il vaut mieux attendre deux ou trois versions avant de passer au nouveau FIFA, les possesseurs de cartes graphiques auront tout intérêt à attendre deux ou trois générations pour réinvestir. Dans le cas présent, cela permet – en plus – de profiter de l’environnement logiciel performant de NVIDIA : le DLSS3 permettra de jouer en « 1 440p » sans faire pleurer la vitesse d’animation alors que reflex apporte un surcroît de vivacité à nos parties.

Enfin, avant de refermer ce dossier, évoquons la concurrence et, bien sûr, celle de la toute récente Radeon RX 7600. Nous avions bien apprécié la carte d’AMD, mais finalement, elle fait tout « presque comme la RTX 4060 ». Eh oui, « presque ». En rastérisation, son ratio performances/prix est un poil supérieur, mais c’est son unique fait d’armes : elle est battue dans toutes les autres situations et se trouve moins bien équipée pour affronter l’avenir. Le choix est vite fait.

Les plus
  • Carte compacte et légère
  • Chauffe et bruit très limités
  • Fonctions RTX (DLSS, Reflex)
Les moins
  • Moins de cœurs CUDA
  • Bande passante en retrait
  • Écart moins net avec Ampere

Fiche technique MSI GeForce RTX 4060 Ventus 2X

Résumé
Mémoire vidéo8Go
Type de mémoireGDDR6
Technologie(s) d'affichage compatible(s)G-Sync
Sorties vidéoHDMI 2.1, DisplayPort 1.4a (x3)
Performances
Fréquence de base1,830MHz
Fréquence Boost2,595MHz
Processeurs de flux3072
Mémoire vidéo8Go
Interface mémoire128-bit
Type de mémoireGDDR6
Consommation115W
Affichage
Technologie(s) d'affichage compatible(s)G-Sync
VR ReadyOui
VirtualLinkNon
Définition d'affichage maximale7680 x 4320 pixels
Connectivité
Sorties vidéoHDMI 2.1, DisplayPort 1.4a (x3)
Nombre d'écran(s)4
Connecteur(s) d'alimentationPCI Express 8 Broches
Caractéristiques physiques
Longueur199mm
Largeur120mm
Epaisseur41mm
LEDNon
Type de refroidissementActif (fansink)
Par Nerces
Spécialiste PC & Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quelques barres représentées à l'écran, j'ai suivi toutes les évolutions depuis quarante ans. Fidèle du PC, mais adepte de tous les genres, je n'ai du mal qu'avec les JRPG. Sinon, de la stratégie tour par tour la plus aride au FPS le plus spectaculaire en passant par les simulations sportives ou les jeux musicaux, je me fais à tout... avec une préférence pour la gestion et les jeux combinant plusieurs styles. Mon panthéon du jeu vidéo se composerait de trois séries : Elite, Civilization et Max Payne.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
pecore

Même quantité de mémoire vive et performances équivalentes pour 10% plus cher, minimum, je ne vois pas en quoi la RTX 4060 est mieux équipée pour l’avenir que la RX 7600.

Je suppose que l’on fait ici référence au DLSS 3.0. Dans ce cas, c’est à la libre appréciation de chacun de considérer le nouveau gadget de Nvidia comme une technologie « d’avenir ». On a vu ce que ça a donné avec le RT.

Je continue aussi de trouver la comparaison avec les générations 2000 et 1000 peu pertinente et même assez manipulatrice. Je n’ai pas vu AMD comparer ses cartes aux générations d’avant les RX 6000 et pourtant la comparaison aurait été encore plus flatteuse.

Nerces

Garde tes œillères si tu le souhaites, les autres passeront sur DLSS3.

In fine, tout est toujours à libre appréciation de chacun.
Je ne prétends pas vous imposer mes vues.

pecore

Oh, je n’ai aucun doute la dessus moi non plus et Nvidia continuera à faire des technologies propriétaires qui seront incompatibles d’une génération à l’autre, puisque ça marche. Bravo à eux et tant pis pour les clients.

Blackalf

Je suis heureux d’apprendre que j’ai des oeillères, moi qui ait depuis toujours des cartes ATI/AMD. paf

AtomosF

Elle se fait éclater par une 3060TI sortie il y a presque 2.5 ans et qu’on trouve (mais c’est plus en plus compliqué) au même prix.
Comme vous dites, c’est bien pour ceux qui ont une 1060 et qui voudraient changer par exemple (tout en restant en 1080p), sinon elle n’apporte pas grand chose.

Nerces

Héhé, oeillères c’est pour le fait de ne pas voir que DLSS, FSR et XeSS, on y coupera difficilement :slight_smile: Pour l’heure, DLSS3 est le meilleur, mais l’avenir n’est pas écrit !

Nerces

DLSS1 marche toujours sur les RTX 4000.
DLSS3 a besoin - officiellement en tout cas - d’un RTX 4000, mais nul doute qu’il passera très bien sur les RTX 5000/6000, si elles sortent un jour :stuck_out_tongue:

Nerces

Tout à fait, en même temps, est-il bien raisonnable de changer de carte à chaque génération ? Mais là encore, ce n’est pas à moi de répondre.

Blackalf

J’ai une RX 6750 XT et je n’utilise pas le FSR. Je n’y vois pour le moment aucun intérêt puisque ma cg est capable de faire tourner tous les jeux actuels en 1440p/réglages Ultra. ^^

Je n’ai jamais été attiré par les cartes Nvidia, et je ne me suis jamais senti pénalisé de ne pas avoir PhysX en son temps. Pas plus que le RT ne m’attire aujourd’hui, j’ai vu assez de vidéos et photos comparatives avec/sans RT pour savoir que la débauche de reflets partout et sur tout ne me plaît pas, je préfère systématiquement sans. neutre

Nerces

Franchement, quand tu joues, la plupart du temps c’est plutôt appréciable mais c’est vrai que les démos sur Cyberpunk 2077 ça peut vite faire « lumières et reflets dans tous les sens ».
De toute façon, une 6750XT, ça reste une très bonne carte. Vraiment pas de quoi se dire qu’il faut changer.