Comparatif : quel est le meilleur antivirus 2018 - 2019 ?

le 06 avril 2018 à 16:00
 0
Après une année 2017 et un premier trimestre 2018 marqués par une recrudescence sans précédent des menaces informatiques, il est plus important que jamais de protéger ses appareils et ses données personnelles. Comme chaque année, les principaux éditeurs de sécurité -Avast, Avira, Bitdefender, ESET, Kaspersky, Symantec (Norton), Trend Micro ou encore Microsoft - renouvellent ou améliorent leurs solutions de protection antivirus avec plus ou moins d'efficacité.

Comment choisir le meilleur antivirus ?



Des fonctions de protection natives des systèmes d'exploitation, aux antivirus gratuits, en passant par les suites de sécurité ultras complètes, voici un comparatif de quelques-unes des meilleures offres de protection disponibles actuellement sur le marché.

Notre sélection des meilleurs antivirus 2018 - 2019


Logiciel
Qualités / DéfautsNouveautésLiens
Bitdefender Antivirus Plus 2018+ Détection proactive améliorée
+ protection de la webcam et pour iOS


- Interface chargée par rapport à sa taille
Prix : 24,99€

- VPN (limité à 200 Mo/jour)
- Account Privacy pour iOS et Android
- Safe Files (protection fichiers confidentiels)
Acheter
Lire l'avis
Malwarebytes Premium+ 4 couches de protection en temps réel
+ remédiation (solution de désinfection


- Version d'essai limitée à 14 jours pour Windows (30 jours pour Mac et Android)
Prix : 39,99€

- Compatibilité Android et macOS


Acheter
Lire l'avis
Kaspersky Internet Security 2018+ Défense proactive efficace
+ protection des enfants (ordinateurs et mobiles)


- Tarifs élevés en fonction du nombre d'appareils inclus
Prix : 39,99€

- Sauvegarde et chiffrement des fichiers sensibles sur PC (Premium)
- Notification de sécurité Wi-Fi
Acheter
Lire l'avis
Trend Micro Maximum Security 2018+ Défenses proactives fiables et ultra réactives
+ qualité des fonctions additionnelles


- Support en ligne en anglais (service téléphonique en français)
- console web minimaliste
Prix : 45,47€

- Scan de confidentialité (protection des réseaux sociaux et du navigateur)
- Prévention du vol de données
Acheter
Lire l'avis
Norton
Security Standard 2018
+ Aide expert disponible pour tous les abonnés
+ portail web simple et efficace


- Interface grand public (peu d'options de personnalisation)
Prix : 29,99€

- Garantie 100% : virus supprimés ou logiciel remboursé.
- Firewall intelligent
Acheter
Lire l'avis

ESET Multi-Device Security Pack+ Suite logicielle optimisée et légère
+ assistance technique gratuite illimitée


- Gestionnaire de mots de passe réservée à la version Premium
Prix : 29,96€

- Scanner UEFI (protection contre les tentatives de prise de contrôle)
- Partage de licence avec un tiers
Acheter
Lire l'avis
McAfee Antivirus Plus 2018+ Protection multiplateforme
+ verrouillage et chiffrement des fichiers


- Console web minimaliste
- ergonomie confuse
Prix : 27,47€

- Nouvelle interface
- Protection contre les fautes de frappe
Acheter
Lire l'avis

Avast Free Antivirus 2018+ Richesse fonctionnelle pour un gratuit, interface conviviale


- Nombreuses sollicitations publicitaires pour les outils payants
Prix : Gratuit

- Agent Actions Suspectes (surveillance des applications)
- agent de contenu sensible
Télécharger
Lire l'avis

Avira Free Antivirus 2018+ Richesse fonctionnelle pour un gratuit
+ scanner réseau
+ console web centrale


- Publicités intempestives
- nombreuses sollicitations pour la version payante
Prix : Gratuit

- Option VPN (limitée à 200 Mo/jour)
- Nouvelle interface
Télécharger
Lire l'avis

Microsoft Windows Defender+ Intégration dans Windows
+ interface moderne
+ option contrôle parental soignée


- Module anti-phishing limité à Edge et IE
- impact sur le système du scanner de malwares
Prix : Gratuit

- Boucliers anti-ransomwares et anti-exploits
Télécharger
Lire l'avis


Pourquoi installer un antivirus ?


Qu'ils soient gratuits ou payants, l'efficacité des logiciels antivirus fait toujours débat. Face à des menaces de plus en plus diversifiées et sophistiquées, il devient toutefois difficile de se protéger sans l'aide d'outils de sécurité : logiciel antivirus, anti-malware, pare-feu, VPN (Virtual Private Network pour Réseau Virtuel Privé), etc.

Même les utilisateurs aguerris faisant preuve d'une grande vigilance ne peuvent éviter certains types d'attaques. Outre les redoutables ransomwares qui continuent de faire des ravages auprès des institutions publiques, des entreprises et des particuliers, les attaques de type zero -day ont littéralement explosé ces derniers mois. Particulièrement difficiles à anticiper et détecter, ces dernières infectent les ordinateurs avec des charges malveillantes en exploitant des failles de sécurité de sites web, de logiciels ou de serveurs qui n'ont pas encore été patchés.

CCleaner, Yahoo!Mail, Equifax, HP Touchpoint Analytics, ou encore Keeper sont quelques exemples des innombrables services et logiciels à avoir été victimes d'attaques zero-day l'année dernière. Bien qu'aucun logiciel de sécurité ne puisse prétendre être infaillible, la plupart d'entre eux permet de minimiser les risques.

Quel est le meilleur antivirus en 2018 - 2019 ?


Sur le pied de guerre, les éditeurs de sécurité ont considérablement renforcé leurs technologies de détection ces dernières années. Les résultats des laboratoires de tests indépendants AV Comparatives et AV Test montrent que la plupart des suites de sécurité sont désormais au coude à coude avec un taux de détection identique ou très proche. Dans ce domaine, les éditeurs BitDefender, Trend Micro, Kaspersky et McAfee se distinguent toutefois en obtenant les meilleures notes dans les deux laboratoires.

Les tests réalisés entre les mois d'octobre et novembre 2017 sur les dernières versions des antivirus prennent notamment en compte le taux de détection de différents types d'attaques (exploits zero-day, ransomwares...), l'impact sur les performances du système, l'interface et l'ergonomie, ainsi que le nombre de faux positifs (blocages de programmes inoffensifs).

La majorité des suites de sécurité propose des licences multiplateformes incluant Windows, macOS, Android, et dans une moindre mesure iOS. En règle générale, les protections pour Windows et Android sont beaucoup plus abouties que celles pour macOS et surtout iOS qui demeurent cloisonnés par Apple. Selon GFK, BitDefender continue de dominer le marché des antivirus grand public en France avec 36,5 % de parts de marché en 2017 devant Kaspersky (35,5 %) et Norton (27,5 %).

av comparatives test comparatif antivirus

De conception différente, Malwarebytes Premium ne fait pas partie des antivirus testés par les laboratoires indépendants. La version payante de l'éditeur californien n'en demeure pas moins une excellente solution de sécurité pour Windows, mais également Mac et Android. L'éditeur se concentre essentiellement sur un mode de défense proactif pour protéger les utilisateurs contre les menaces les plus avancées : malwares, ransomwares, exploits zero-day, sites web malveillants, cryptominage, rootkits, etc.

Malwarebytes Premium intègre plusieurs modules d'analyse comportementale et heuristique de dernière génération, ainsi qu'un scan de correspondance de signatures de virus équivalent à ceux utilisés par les antivirus traditionnels. Ultraléger et réactif, le logiciel est également reconnu pour ses puissants outils de remédiation (technologie de désinfection des charges malveillantes). Une solution moderne qui s'impose désormais comme une alternative des plus convaincantes aux antivirus traditionnels.

malwarebytes

Quid des suites de sécurité gratuites ?


De plus en plus complètes, les solutions gratuites d'Avira, Avast et Microsoft n'ont pas à rougir face aux suites payantes. Comme en témoignent les tests d'AV Comparatives, elles parviennent à bloquer respectivement 99,7 %, 99,6 %, et 99,1 % des attaques.

Au grand dam des éditeurs de sécurité, l'antivirus Windows Defender intégré nativement dans Windows 10 par Microsoft a nettement progressé depuis la mise à jour Fall Creators Update déployée le 17 octobre 2017. Il dispose désormais d'un ensemble de boucliers défensifs lui permettant de lutter contre tous les types de menaces, y compris les ransomwares, les exploits, les sites web malveillants, etc.

Le Centre de sécurité de Windows propose également un pare-feu et un système de contrôle parental, deux fonctions généralement réservées aux suites de sécurité payantes. Même s'il n'est pas encore tout à fait au niveau de ses concurrents gratuits et payants et qu'il protège uniquement les appareils Windows, Windows Defender assure désormais une protection suffisante pour les utilisateurs aguerris et prudents.

Les suites Avast Free Antivirus et Avast Free Antivirus ne se démarquent véritablement plus que par leurs déclinaisons multiplateformes et quelques options additionnelles telles que des modules de surveillance du réseau Wi-Fi, de protection de la webcam, un gestionnaire de mots de passe ou encore un VPN indépendant (Avira). Même si dans l'ensemble, les antivirus gratuits ont amélioré leur niveau de défense, certaines couches de protections demeurent réservées aux versions payantes. Trop limitées, les défenses anti-phishing constituent l'un des principaux points faibles des antivirus gratuits.

Une protection globale


Face à l'évolution constante des menaces, les techniques d'analyse traditionnelles qui reposent sur les bases de signatures des codes malveillants ne suffisent plus à protéger les internautes. Les éditeurs se concentrent désormais sur la défense proactive en tentant d'améliorer sans cesse leurs moteurs heuristiques et comportementaux. Chargés de détecter les nouveaux programmes malveillants et les variantes de ceux déjà connus, ils se basent sur la reconnaissance de morceaux de codes ainsi que sur le comportement des fichiers en exécution.

Dans ce domaine, BitDefender, ESET, Kaspersky, McAfee ou encore Malwarebytes possèdent les technologies les plus abouties avec un taux de détection quasi constant de 100 %. Outre leurs différentes technologies de protection, les logiciels antivirus se distinguent par leurs fonctionnalités additionnelles (surveillance des réseaux Wi-Fi, protection bancaire, centre de contrôle web, pare-feu, navigateur sécurisé, VPN...), ainsi que la gestion multiplateforme, la convivialité de l'interface utilisateur, les possibilités de réglages avancés, ou encore leur impact sur les performances système.

On constate également cette année d'importantes différences de tarifs entre les licences des éditeurs qui sont rarement justifiées. Certains éditeurs comme Symantec, ESET ou McAfee offrent à leurs abonnés un accès gratuit et illimité à leurs supports client composés d'experts. Autant de critères à prendre en compte avant de faire son choix.

Les clés pour choisir un antivirus


Avec la multiplication des outils de protection intégrés dans les OS, les logiciels antivirus gratuits et les suites de sécurité payantes à renouveler chaque année, faire son choix peut vite devenir un véritable casse-tête.

Avant toute chose, il est important de déterminer quels sont vos besoins en fonction de votre niveau de connaissance en informatique, du nombre d'appareils et OS à protéger, de vos usages et bien sûr de votre budget. Pour mettre en place la meilleure protection possible, il convient également de bien comprendre les rouages, les capacités, mais aussi les limites des antivirus.

antivirus avast launch lifestyle

Comment faire son choix ?


Si vous faites partie des internautes prudents ayant une parfaite connaissance des bonnes pratiques de sécurité à respecter pour éviter les dangers, un antivirus gratuit tel que Windows Defender peut faire l'affaire.

À partir du moment où vous recherchez une solution plus complète pour protéger tous les appareils du foyer, deux choix s'offrent à vous : opter pour une suite de sécurité gratuite (Avast Antivirus, Avira Antivirus...), ou privilégier un abonnement à une édition payante à renouveler chaque année telle que McAfee Antivirus Plus ou Trend Micro Maximum Security.

Pour vous aider à faire votre choix, nous avons testé et confronté les dernières versions des principaux antivirus du marché en nous concentrant notamment sur leur capacité défensive, leurs fonctions additionnelles, leur impact sur le système et l'interface utilisateur.

Quel est le minimum que doit faire mon antivirus ?


Chaque année, les éditeurs de sécurité détectent plusieurs centaines de millions de fichiers malveillants à travers le monde. Les virus qui se propagent au hasard d'ordinateur en ordinateur en les bloquant ou en détruisant leurs données ne sont plus vraiment à l'ordre du jour. Même si les éditeurs continuent d'exploiter les bases de signatures traditionnelles pour les détecter, la grande majorité des cyberattaques actuelles reposent aujourd'hui sur des techniques beaucoup plus sophistiquées. Des spywares aux adwares (logiciels espions et publicitaires), en passant par les trojans, les rootkits, le cryptomining, les malwares, les ransomwares, les exploits de vulnérabilité, ou encore le phishing, les internautes sont menacés de toutes parts. Ces attaques visent à infecter les machines connectées dans le but de subtiliser des informations confidentielles (coordonnées bancaires, mots de passe, adresses email...), prendre le contrôle d'un ordinateur à distance, chiffrer des données personnelles afin d'exiger une rançon à leur propriétaire contre leur restitution (ransomwares), etc.

Pour lutter contre l'ensemble des menaces connues et inconnues, les suites de sécurité disposent d'une part d'une base de signatures virales mises à jour en permanence via le cloud, et d'autre part, de différents boucliers défensifs plus ou moins avancés.

bitdefender interface comparatif antivirus

L'évolution des menaces


Selon une étude réalisée par les chercheurs de Malwarebytes entre 2016 et 2017, les ransomwares contre les particuliers et les entreprises ont augmenté respectivement de 93 et 90 % en 2017. Pire encore, entre les mois de juillet et septembre 2017, la détection de ransomwares via les outils de l'éditeur américain a grimpé de 700 % ! L'exploitation des vulnérabilités, les trojans bancaires, les adwares, les spywares et les mineurs de cryptomonnaie font également partie des menaces ayant augmenté significativement. Pour lutter contre ces nuisibles, les antivirus intègrent plusieurs couches de protection.

Outre une base virale sur le cloud, ils disposent d'un système d'analyse comportementale et heuristique en temps réel permettant de détecter des fichiers malveillants en se basant sur la reconnaissance de parties de codes ou sur leur comportement. Les moteurs d'analyse s'appuient sur ces deux techniques pour détecter les codes malveillants qu'ils soient connus ou inconnus (sans signature répertoriée). L'ensemble des solutions de sécurité de notre comparatif intègre également des modules anti-spyware et anti-phishing plus ou moins avancés pour bloquer les tentatives d'usurpation de l'identité ainsi que les sites web et les téléchargements dangereux.

norton antivirus

Richesse fonctionnelle et ergonomie


Pour se démarquer les uns des autres, la plupart des éditeurs de sécurité avant tendance ces dernières années à multiplier les ajouts de fonctionnalités additionnelles : gestionnaire de mot de passe, protection des réseaux Wi-Fi et de la webcam, outils d'optimisation PC, chiffrement de fichiers, broyeur de fichiers, etc. Mais attention, ces outils sont souvent loin de tenir toutes leurs promesses et ils peuvent se révéler très décevants comparativement à des solutions dédiées telles que Dashlane (gestion des mots de passe), CCleaner (optimisation du système), ou AxCrypt (chiffrement de données), par exemple.

Parmi les nouvelles tendances, soulignons Norton qui offre un généreux espace de stockage cloud sécurisé de 25 Go, ou encore Avira qui a intégré dans sa version gratuite un VPN indépendant (limité à 500 Mo/mois). Les éditions de Kaspersky et BitDefender notamment disposent d'un VPN intégré qui ne peut pas être utilisé indépendamment.

Les suites de sécurité se singularisent également par leur interface plus ou moins simple à prendre en main, et surtout leurs possibilités de réglages avancés. Certains éditeurs comme Norton ou Trend Micro s'adressent clairement au plus grand nombre en privilégiant un mode de fonctionnement « tout automatique » avec très peu de possibilités de paramétrages. BitDefender, Kaspersky ou encore ESET jouent sur les deux tableaux en proposant un mode automatisé pour les néophytes, et des outils avancés (bien cachés) permettant aux utilisateurs experts de paramétrer les modules de protection jusque dans les moindres détails.

Quid des nouvelles protections des antivirus ?


Tradition du nouveau millésime oblige, la plupart des éditeurs renouvellent chaque année leurs suites antivirus. Ils profitent de l'occasion pour renforcer leurs moteurs de détection, développer de nouveaux boucliers défensifs ou de nouvelles fonctionnalités diverses et variées.

Entre 2017 et 2018, on constate une accalmie chez les éditeurs qui en dehors de quelques exceptions se sont essentiellement concentrés sur l'amélioration de leurs outils de défense proactive et la couverture multiplateforme. Les versions Mac et iOS se révèlent globalement encore très limitées par rapport à celles pour Android et Windows. Plusieurs éditeurs mettent enfin l'accent sur un accès gratuit et illimité à leur support technique pour leurs abonnés.

Défense proactive : les moteurs d'analyse de dernière génération


Cette année encore, les ransomwares (ou rançongiciels) focalisent toute l'attention des éditeurs de sécurité. En 2017, les vagues d'attaques des ransomwares WannaCry et Petya ont fait des milliers de victimes parmi lesquelles se trouvent de nombreuses entreprises et institutions dans le monde qui étaient pour la plupart protégées par des solutions antivirus.

De plus en plus subtiles et complexes, les attaques par rançongiciels combinent différentes techniques pour infecter les machines et in fine crypter leur contenu. Une situation qui force les éditeurs à essayer d'améliorer constamment leur arsenal défensif. Toutes les suites antivirus de notre comparatif, y compris Windows Defender, disposent d'un bouclier anti-ransomware (englobé parfois dans un module anti-malware selon les éditeurs) plus ou moins performant.

Les principales innovations se trouvent essentiellement dans la défense proactive mêlant moteurs d'analyse heuristique et comportementale. Le but étant de pouvoir détecter les codes malveillants inconnus (sans signature) ou les variantes d'attaques connues sans intervention humaine. Les boucliers anti-ransomware et anti-exploit reposent sur des technologies d'intelligence artificielle et de machine learning qui font des analyses poussées sur le cloud.

Différentes méthodes consistent soit à sécuriser complètement des dossiers sensibles (documents, photos...) par des technologies de chiffrement, soit à surveiller les dossiers et les applications en exécution afin de bloquer les programmes ou les processus non autorisés qui tenteraient de verrouiller des données.

trend micro protection ransomware comparatif antivirus 2018

Les éditeurs se concentrent également sur le renforcement des moteurs d'analyse des vulnérabilités pour lutter contre l'exploitation des failles de sécurité et les attaques zero-day. Les solutions de sécurité les plus avancées surveillent constamment l'état des mises à jour de Windows et des applications tierces pour éviter toute intrusion. ESET, Kaspersky, BitDefender et Malwarebytes font toujours figure de précurseurs dans ce domaine.

Plusieurs suites de sécurité proposent des outils de nettoyage et d'optimisation pour Windows. Plus ou moins aboutis, ces modules permettent par exemple d'optimiser le démarrage système, de nettoyer les disques durs, de rechercher des doublons, ou encore de rechercher des erreurs dans la base de registre. La plupart versions payantes disposent également d'un pare-feu permettant de contrôler l'accès réseau et empêcher les tentatives de hacking à distance.

malwarebytes protection exploits comparatif antivirus 2018

Les nouvelles fonctions


La tendance est à l'implémentation de VPN (Virtual Private Network) indépendants, ou intégrés dans un navigateur maison. Kaspersky, Avast, Avira, ou encore BitDefender proposent des solutions qui demeurent toutefois limitées au niveau du choix de la localisation et du poids de données.

Pour le nouveau millésime, les éditeurs qui n'avaient pas encore intégré certaines fonctions comme la surveillance des réseaux Wi-Fi, la protection de la webcam, ou encore de chiffrement de fichiers se sont contentés de combler leur retard. Les options les plus populaires comme les gestionnaires de mots de passe ou de contrôle parental sont encore souvent réservées aux éditions premium les plus chères. Même constat pour les pare-feu que Microsoft propose gratuitement dans Windows Defender.

avast gratuit fonctionnalités comparatif antivirus 2018

Les fonctionnalités de base d'un antivirus


Les bases de signatures


Bien que cette technique d'analyse statique soit dépassée pour lutter contre les nouvelles menaces comme les ransomwares ou les exploits zero-day, elle n'en demeure pas moins indispensable. Pour pouvoir identifier les virus, les éditeurs créent une signature pour chaque fichier malveillant détecté qu'ils stockent ensuite dans une base de données. Les antivirus comparent ensuite le contenu de leur base de signatures avec le code des fichiers exécutés sur le système. Lorsqu'ils détectent une correspondance avec un virus, ils l'éradiquent. Ces bases de données sont désormais stockées sur le cloud, ce qui permet aux antivirus d'être plus réactifs et de limiter leur impact sur les ordinateurs.

mcafee base signatures comparatif antivirus 2018

Analyse comportementale et heuristique


Les moteurs d'analyse comportementale et heuristique jouent désormais un rôle essentiel dans la sécurité informatique. Ils analysent en permanence les fichiers et les programmes en exécution, leurs comportements et les éventuels enchainements d'actions suspectes. Concrètement, ces techniques consistent non pas à identifier si un fichier est malveillant en comparant sa signature, mais en analysant son comportement. Lorsqu'un fichier Word tente par exemple d'ouvrir une connexion vers l'extérieur, de lancer un exécutable et d'interroger la base de registre, l'antivirus va l'identifier comme suspect et le bloquer.

Combinées à des algorithmes de machine learning, ces techniques de défense proactive possèdent l'avantage d'offrir une protection contre des menaces inconnues (non répertoriées dans les bases virales des éditeurs), mais aussi les variantes de celles déjà connues comme les programmes malveillants dits polymorphiques qui sont capables de modifier leur code à chaque nouvelle attaque. Ce mode de détection peut en revanche générer des faux positifs, c'est-à-dire des fausses alertes bloquant des programmes en réalité inoffensifs.

trend micro détection comportementale comparatif antivirus 2018

Anti-spyware


Les spywares (logiciels espions) constituent des codes malveillants très courants conçus pour subtiliser les données confidentielles des internautes : adresses e-mail, mots de passe, coordonnées bancaires... Ces nuisibles se camouflent généralement dans des applications en apparence inoffensives en téléchargement gratuit sur Internet. Toutes les suites de sécurité intègrent depuis de nombreuses années un module anti-spyware chargé de détecter ce type de codes malicieux.

eset nod32 comparatif antivirus 2018

Anti-phishing (hameçonnage)


Véritable fléau, le phishing fait des ravages depuis de nombreuses années. Cette menace qui porte atteinte à la vie privée des internautes possède la particularité de ne pas reposer sur un code malveillant et ne peut donc pas être détectée via les bases de signatures.

La technique des fraudeurs consiste à envoyer un email semblant provenir d'un tiers de confiance (banques, administrations, opérateurs...) afin d'essayer de récupérer des informations confidentielles des internautes en les incitant à s'identifier sur une page web frauduleuse identique à celle de l'organisme ciblé. Un bouclier anti-phishing détecte les tentatives d'hameçonnage en analysant les e-mails et les pièces jointes (fonctionne uniquement avec un client e-mail comme Outlook) ainsi que les adresses Internet. Pour ces dernières, il compare en temps réel les URL avec une liste noire mise à jour en continu. Seules quelques suites de sécurité payantes, dont BitDefender, ESET, Norton, Trend Micro, Malwarebytes et Kaspersky disposent de modules anti-phishing complets et performants.

bitdefender protection phishing comparatif antivirus 2018

Protection Wi-Fi


La plupart des solutions de sécurité gratuites et payantes disposent d'un module de protection des réseaux Wi-Fi plus ou moins avancés. Il scanne les réseaux de communication privés ou publics pour identifier les problèmes de sécurité potentiels et vérifie l'état du routeur et de tous les appareils connectés. Lorsqu'il détecte un risque, il indique éventuellement les mesures à prendre pour résoudre le problème. Certains offrent la possibilité de voir qui se connecte au réseau ou encore de renforcer les paramètres de sécurité.

avast protection wifi comparatif antivirus 2018

Gestionnaire de mots de passe


Si la plupart des suites antivirus disposent d'un gestionnaire de mots de passe, ces derniers sont souvent réservés aux versions premium. Cette fonction très pratique offre la possibilité de sauvegarder et crypter tous vos mots de passe ou d'en générer automatiquement de nouveaux.

Un seul et unique mot de passe « maître » est nécessaire pour utiliser le gestionnaire et ses diverses fonctionnalités : pré-remplissage des formulaires sur Internet, synchronisation entre plusieurs appareils (nécessite une licence multiposte), etc. Malheureusement, cet outil est rarement à la hauteur de ceux développés par des spécialistes du genre comme Dashlane, KeePass ou LastPass.



mcafee gestionnaire mots de passe

Interface utilisateur


Les suites antivirus disposent généralement d'une seule et même interface pour contrôler l'ensemble de leurs fonctionnalités. Au quotidien, une interface utilisateur de qualité facilite grandement la gestion de la sécurité d'un ou plusieurs appareils. Dans ce domaine, il existe de grandes disparités d'une solution à l'autre tant en termes de simplicité d'utilisation, que d'ergonomie et d'accès à des réglages avancés.

Du côté des gratuits Avast et Windows Defender se distinguent avec une interface moderne et intuitive pourvue de menus bien agencés. Malgré sa richesse fonctionnelle, Avast demeure accessible au plus grand nombre grâce à son ergonomie bien pensée et des fonctions clairement détaillées. Mention spéciale pour son écran d'installation qui permet de sélectionner les fonctions une à une en amont.

avast interface
Avast

windows defender
Windows Defender

On ne peut malheureusement pas en dire autant de la nouvelle interface d'Avira qui est esthétiquement plutôt réussie, mais qui souffre d'une ergonomie brouillonne polluée par d'incessantes publicités et sollicitations pour migrer vers les versions payantes. La multiplication des écrans de différentes tailles par exemple complique l'accès à certaines fonctions. La console Web centralisée d'Avira s'avère en revanche beaucoup plus conviviale et intuitive.

avira interface comparatif antivirus 2018
Avira

Kaspersky et BitDefender ont réussi à trouver le bon compromis avec une interface suffisamment claire et épurée pour ne pas effrayer les néophytes, tout en offrant des possibilités de réglages poussés capables de satisfaire les plus exigeants. Malgré sa richesse fonctionnelle, l'interface de Kaspersky brille par sa convivialité et sa simplicité, tout comme sa console web centralisée. L'agencement des menus, les graphismes et l'ergonomie facilitent énormément son utilisation au quotidien.

kaspersky interface comparatif antivirus 2018
Kaspersky

Ultra moderne, l'interface utilisateur de BitDefender nécessite quant à elle un certain temps pour se familiariser avec la hiérarchie des principaux composants qui manquent un peu de clarté. Elle offre toutefois de nombreuses possibilités de personnalisation pour ceux qui le souhaitent et un portail Web permettant de gérer très simplement la protection de l'ensemble de ses appareils, le contrôle parental, etc.

bitdefender interface
BitDefender

Malwarebytes et ESET jouent la carte de la sobriété avec des interfaces particulièrement dépouillées et simples d'utilisation. Ils offrent néanmoins de nombreuses possibilités de réglages avancés aux utilisateurs experts qui peuvent configurer la protection jusque dans les moindres détails. L'interface de Malwarebytes Premium jouit d'une ergonomie particulièrement agréable à prendre en main avec des menus et des fonctions facilement accessibles et clairement détaillées.

malwarebytes interface
Malwarebytes

Bien que plus austère, celle d'ESET Multi-Device Security Pack demeure accessible au plus grand nombre. Les deux éditeurs se focalisent essentiellement sur la défense proactive et les performances. Un parti pris qui explique en partie que les deux suites ont un impact particulièrement mesuré sur le système.

eset interface comparatif antivirus
ESET

Norton Security Deluxe conserve la même interface qui s'adresse clairement au grand public. L'éditeur mise sur la simplicité et l'autorégulation tout en permettant d'accéder facilement aux options de chaque module. Particulièrement conviviale, l'interface ultra moderne jouit d'une simplicité d'utilisation remarquable. Les menus et les différentes fonctionnalités s'accompagnent d'un descriptif bien détaillé permettant de guider les utilisateurs néophytes pas à pas dans la gestion de leur sécurité. La suite de Norton se démarque également avec des graphismes tirés à quatre épingles et l'implémentation originale de photos d'utilisateurs en fond d'écrans dans certaines fenêtres.

norton interface comparatif antivirus 2018
Norton

McAfee rate complètement le coche avec sa nouvelle interface à l'ergonomie confuse et brouillonne. Malgré une refonte complète esthétiquement réussie, l'éditeur américain qui s'adresse essentiellement aux familles et aux néophytes ne parvient pas à proposer un agencement de menu cohérent et simple. L'éditeur affiche par ailleurs des informations pas toujours utiles qui portent elles aussi à la confusion.

mcafee interface
McAfee

C'est tout l'inverse de Trend Micro qui est l'une des surprises de ce comparatif. Très conviviale, la suite dispose d'une interface soignée avec des menus bien agencés. Trend Micro a pris soin d'employer un vocabulaire simple pour expliquer chaque fonctionnalité de son logiciel à travers des petits descriptifs. Une solution rassurante pour les familles et les utilisateurs peu expérimentés.

trend micro interface comparatif antivirus 2018
Trend Micro

Les nouvelles protections des antivirus


Module anti-exploit


Les cybercriminels profitent des vulnérabilités des logiciels connus et légitimes tels que Java, Flash, Microsoft Office, etc. pour infecter les systèmes et diffuser leurs malwares. C'est la raison pour laquelle, il est très important de toujours tenir votre système et vos logiciels à jour. Les suites de sécurité payantes recherchent automatiquement les vulnérabilités en analysant les mises à jour manquantes, mais aussi les mots de passe système non sécurisés ou encore les réseaux sans fil mal protégés. En cas de problème, le logiciel vous alerte et vous indique les mesures à prendre.

malwarebytes

Bouclier anti-ransomwares


Les boucliers défensifs contre les rançongiciels exploitent tout à la fois les bases de signatures et l'analyse comportementale afin de détecter les codes malveillants connus, ou ayant un comportement jugé suspect. Ce mode d'attaque redoutable qui consiste à crypter les données de votre ordinateur et d'exiger ensuite une rançon pour les décrypter est difficile à détecter.

Certaines solutions comme Malwarebytes, BitDefender, ESET, Kaspersky ou encore Norton identifient et bloquent tous les processus non autorisés qui tentent de chiffrer des dossiers spécifiques (photos, documents, vidéo, ou autres). Les suites de sécurité les plus avancées dans la détection des rançongiciels analysent également les emails, les pièces jointes et les pages web frauduleuses.

bitdefender anti ransomware

Pare-Feu


Le pare-feu (ou firewall en anglais) demeure encore souvent l'apanage des suites payantes. Son rôle est de contrôler toutes les connexions entre les réseaux et votre ordinateur et de bloquer les communications qui représentent une menace. Complémentaire d'un antivirus, il peut dans certains cas empêcher un malware ou un trojan non détecté de communiquer vers l'extérieur et de transférer des données subtilisées.

Certains antivirus comme Avira affichent un pare-feu, mais ils se contentent en réalité de prendre la main sur celui intégré nativement à Windows, sans offrir de fonctions avancées. Le centre de sécurité Windows Defender intègre une interface dédiée aux réglages du pare-feu.

windows defender

Outils de nettoyage et d'optimisation


La plupart des éditions payantes intègrent des outils d'optimisation et de nettoyage pour PC. Ces derniers offrent la possibilité d'effectuer des tâches de maintenance plus ou moins avancées : amélioration de la vitesse du système, gestion du démarrage, nettoyage des fichiers/disques durs, recherche des doublons, etc. Avira Antivirus Free permet en sus de nettoyer la base de registre.

Protection de la webcam


Plusieurs éditeurs proposent désormais une fonction de protection de la webcam. Celle-ci permet de bloquer toute tentative d'accès à la caméra d'une personne ou d'un programme non autorisé.

kaspersky

VPN (Virtual Private Network)


Échapper au traçage sur Internet, surfer de manière totalement anonyme, masquer les connexions Wi-Fi externes, voici les promesses des VPN (Virtual Private Network). Certains éditeurs tels qu'Avira, Avast, BitDefender, ou encore Kaspersky proposent un VPN intégré à leur antivirus ou indépendant. Cette option devrait sans doute se généraliser dans les années à venir.



avast vpn

Navigateur sécurisé


Avast, Avira et BitDefender ont développé leur propre navigateur Internet permettant de surfer sur Internet, effectuer des règlements en ligne, ou encore consulter ses comptes bancaires en totale sécurité. Les navigateurs Avast Safe Zone, Avira SafeSearch et BitDefender Safepay se connectent à Internet via un VPN intégré. Grâce à des listes noires d'URL, ils sont capables de bloquer automatiquement l'accès aux sites frauduleux, aux publicités ainsi qu'aux téléchargements dangereux. Bien qu'ils soient moins attractifs que les navigateurs traditionnels en termes de fonctionnalités, ils constituent un cocon de sécurité parfait qui limite significativement les risques lors d'achats ou d'opérations bancaires sur Internet.

avira

Quel antivirus pour quel usage ?


L'antivirus le plus sûr


bitdefender
kaspersky box

Les solutions de BitDefender Antivirus Plus 2018 et Kaspersky Internet Security 2018 figurent parmi les plus sécurisantes. Elles reposent notamment sur des moteurs d'analyse comportementale et heuristique ultra performants pour détecter les menaces connues et inconnues. Les deux suites disposent d'un arsenal de modules défensifs impressionnant capable de protéger les utilisateurs dans toutes leurs activités numériques.

BitDefender se démarque par une réactivité à toute épreuve, son mode automatisé idéal pour les néophytes, son nouveau module VPN (limité à 200 Mo/jour) ou encore son excellente console web centrale. Un certain temps est par contre nécessaire pour se familiariser avec son interface un peu trop complexe pour les débutants. Pas de changement majeur du côté de Kaspersky qui se révèle toujours aussi efficace contre tous les types de menaces.

Outre des fonctions additionnelles exhaustives, dont un navigateur sécurisé par VPN, la suite propose l'un des systèmes de contrôle parental les plus complets. Grâce à une interface simple et ses fonctions avancées bien cachées, elle peut convenir aussi bien aux néophytes qu'aux experts.

malwarebytes logo

Malgré une approche différente de celle des antivirus traditionnels, Malwarebytes Premium assure l'une des protections les plus fiables du moment. Dépourvue de toute fonction additionnelle, elle intègre quatre couches de protection pour protéger les utilisateurs contre toutes les formes de menaces connues et inconnues. C'est une solution particulièrement légère qui s'adresse plutôt aux utilisateurs experts en quête de performances. Un must.

L'antivirus le plus simple


trend micro box

Trend Micro Maximum Security 2018 se distingue par son extrême simplicité d'utilisation ainsi que sa richesse fonctionnelle. Pourvue d'une interface très conviviale, la suite de sécurité offre une couverture multiplateforme complète idéale pour les familles. Elle possède un arsenal défensif de premier ordre avec d'une part des outils pour protéger la confidentialité sur le Web, les réseaux sociaux, et les communications Wi-Fi, et d'autre part, des modules défensifs basés sur des techniques d'apprentissage automatique pour lutter contre les ransomwares, les malwares, ou encore les tentatives de phishing. Sans oublier de nombreuses fonctions additionnelles (gestionnaire de mots de passe, chiffrement de fichiers...) particulièrement soignés et efficaces. L'éditeur japonais propose de surcroît des tarifs ultras compétitifs.

L'antivirus le plus léger


eset carte

ESET Multi-Device Security Pack est l'une des suites les plus légères et ayant le plus faible impact sur le système. Elle intègre un moteur de détection qui repose sur les bases de signatures, ainsi que sur la technologie maison Live Grid : analyse des fichiers basée sur les indications remontées par tous les utilisateurs de la suite via le cloud. ESET propose également un nouveau scanner UEFI chargé de protéger l'ordinateur contre les tentatives de prises de contrôle à distance dès le démarrage. Les options d'antivol et de surveillance des appareils domestiques connectés ont enfin été optimisées pour ce nouveau millésime. Une valeur sure compatible avec Windows, Mac OS, Android et iOS.

Le meilleur abonnement pour une suite de sécurité solo


norton

Agréable à utiliser, la suite Norton Security Standard 2018 fait partie des suites de sécurité les plus complètes. Malgré un tarif un peu élevé, elle séduit par son interface conviviale et son ergonomie cohérente ainsi que son arsenal défensif qui assure une protection aussi discrète qu'efficace. La licence solo offre une panoplie de fonctions additionnelles impressionnante, dont un gestionnaire de mots de passe, des outils d'optimisation système, ou encore un généreux espace de stockage cloud sécurisé de 25 Go.

Symantec est par ailleurs le seul éditeur à proposer une garantie 100 % contre les virus à ses abonnés ! Celle-ci prévoit de rembourser les utilisateurs dont la machine ne pourrait pas être désinfectée par son support technique. Qui dit mieux ?

La meilleure suite de sécurité antivirus pour la famille


norton deluxe
trend micro box

Trend Micro Maximum Security 2018 et Norton Security Deluxe 2018 constituent les deux suites de sécurité les mieux adaptées à un usage familial. Leurs licences premium couvrent respectivement 5 et 10 appareils, mais Trend Micro se démarque avec un tarif plus attractif. Des solutions idéales pour les familles nombreuses compatibles avec tous les OS populaires : Windows, Mac, Android et iOS.

Les deux solutions intègrent un panel d'outils complet de protection de l'identité et des données confidentielles : navigateur sécurisé, protection bancaire, gestionnaire de mots de passe, chiffrement de dossiers, etc. Malgré sa simplicité, la suite de Trend Micro Maximum Security 2018 fait preuve d'une meilleure réactivité face aux différentes menaces.

Conclusion


Pour le millésime 2018, les éditeurs de sécurité ont concentré l'essentiel de leurs efforts sur le renforcement de leur défense proactive. Face à la croissance inquiétante des cyberattaques en 2017 et la sophistication et la soudaineté des nouveaux malwares, aucun éditeur ne peut prétendre offrir une protection 100 % infaillible.

Le nombre de victimes de rançongiciel, de phishing, d'exploits zero-day ou encore de cryptominage a littéralement explosé en 2017. Tous les experts s'accordent à dire que cette tendance va encore s'amplifier en 2018.

Même si la plupart des suites antivirus de notre comparatif offrent un bon niveau de protection, les utilisateurs doivent plus que jamais rester sur leur garde et user de bon sens pour assurer leur sécurité numérique. Veiller à garder constamment le système d'exploitation et les logiciels à jour, ne pas ouvrir des pièces jointes suspectes, ne pas télécharger de fichier sans connaître la source, ou encore changer régulièrement de mots de passe sont quelques exemples des bonnes pratiques de sécurité.

Certaines suites de sécurité mettent l'accent sur un mode de protection peu intrusif et automatisé, tandis que d'autres offrent une plus grande malléabilité pour ceux qui souhaitent garder le contrôle.

avast

Les suites de sécurité en 2018


L'année 2018 est placée sous le signe de la continuité pour la plupart des éditions de sécurité que nous avons testées. Outre le renforcement des modules de sécurité, les éditeurs optimisent un peu plus chaque année leurs logiciels afin de limiter au maximum leur impact sur les performances du système. Même les suites les plus complètes du marché telles que Trend Micro, Norton, Kaspersky, ou BitDefender sont désormais tellement optimisées qu'elles génèrent peu de ralentissement, y compris sur des machines modestes.

En matière de protection, les antivirus gratuits ne sont pas aussi complets que les éditions payantes et ne protègent pas toujours contre les spams, les spywares et de manière suffisante contre le phishing. En revanche, ils ont fait de gros progrès en matière d'analyse comportementale et heuristique pour lutter contre les nouvelles formes de menaces.

De nombreuses options de protection demeurent enfin réservées aux suites payantes : support client, contrôle parental, protection bancaire, filtre antispam, pare-feu avancé, VPN, etc. Des points importants à prendre en compte en particulier pour les internautes les moins avertis qui recherchent une protection complète. À noter que tous les éditeurs proposent une version d'évaluation permettant d'essayer gratuitement leurs produits.

N'hésitez pas à essayer différentes suites de sécurité pour voir celle qui vous convient le mieux. Il est important de savoir que les éditeurs mettent à disposition des outils pour désinstaller proprement leurs solutions de sécurité sur leur site internet.

Modifié le 04/02/2019 à 11h32
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Virus et failles logiciel

La blague d’une adolescente ayant diffusé un code Javascript qui provoquait une boucle infinie de pop-up n’a pas été du goût des autorités japonaises…
17/03 | Insolite
Découverte il y a quelques semaines, la faille de sécurité dont a souffert WinRAR pendant 14 ans a éveillé l’attention des hackers. Le petit programme de compression fort de 500 millions d’utilisateurs a fait l’objet de nombreux « exploits » depuis la divulgation de sa vulnérabilité.
Une étude menée par des chercheurs en cybersécurité a repéré un nouveau malware présent dans des centaines d’applications téléchargées pour certaines des millions de fois sur le Play Store.
Plusieurs hackers ont pu mettre la mettre la main sur des prototypes d’iPhone moins sécurisés que les modèles vendus dans le commerce. Il leur était plus facile de repérer des failles de sécurité à exploiter.
11/03 | iPhone
Microsoft a publié une mise à jour de sécurité pour Windows 10 incluant une solution logicielle développée par Google qui limite la baisse de performances dûe aux correctifs luttant contre la vulnérabilité Spectre.
05/03 | Windows 10
Les experts en cybersécurité de Google ont rendu publique une faille de sécurité présente dans le noyau de macOS. Cette vulnérabilité, considérée comme « très sévère », a d’abord été communiquée à Apple, qui ne l’a pas encore corrigée.
Selon des ingénieurs du moteur de recherche, la faille d’origine matérielle sera impossible à combler par un ou plusieurs patchs. Seule une nouvelle architecture pourra venir à bout des problèmes de sécurité engendrés par Spectre.
Après un mois de travail, Uber vient de corriger un bug qui aurait pu permettre à des entités malveillantes d’accéder à des données de clients et de serveurs
24/02 | Uber
Un chercheur en cybersécurité a détecté une vulnérabilité permettant d’accéder à une colossale base de données tenue par une entreprise chinoise de reconnaissance faciale. Cette découverte a permis de mettre au jour une politique de surveillance généralisée à l’égard de millions d’habitants de l’Ouest du pays, principalement des Ouïghours, minorité musulmane.
Le plugin WordPress > présente une vulnérabilité qui expose de nombreux sites à de graves conséquences. Un utilisateur mal intentionné peut en effet s’octroyer des droits d’administrateur et ainsi prendre le contrôle du site.
MAJ avec les précisions d’Air France-KLM sur le rapport de Wandera du 6 février 2019 :
scroll top