Avis Intego Mac Internet Security X9 (2021) : l'antivirus 100% Mac

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
02 décembre 2020 à 14h50
0

Intego Mac Internet Security est le seul antivirus Mac à être pensé spécifiquement pour la plateforme. Qu'est ce que cela apporte ? Voici notre avis sur Intego Virus Barrier et Net Barrier X9.

Intego Mac Internet Security X9
  • Interface simple et visuelle
  • Excellent sur les menaces Mac
  • Impact limité sur les performances système
  • Un pare feu facile à administrer
  • Les alertes un peu trop nombreuses
  • Problème avec les menaces Windows ?

Alors que la plupart des antivirus sur Mac sont des déclinaisons de produits également disponibles sous Windows comme BitDefender, Kaspersky ou Avast, Intego Mac Internet Security est un « pure player » du Mac, conçu à la base pour le système et réputé depuis de nombreuses années comme « l'antivirus Mac » par excellence. VirusBarrier X9 n'est en fait plus tout neuf : la dernière version majeure est sortie en 2016, et évolue depuis au gré des mises à jour, un modèle « SAAS » assez proche de celui adopté notamment par Norton ou McAfee sur Windows. Voyons néanmoins comment cette référence des logiciels de sécurité pour macOS se défend en 2020.

Protection

Intego VirusBarrier X9, l'antivirus d'Intego Mac Internet Security, fait un sans faute sur le plan de la détection, selon le test de mars 2020 du laboratoire AV Test, l'antivirus ne figurant pas dans le dernier test daté de juin 2020. Le jeu de référence d'AV Test est composé de 58 échantillons de menaces prévalentes sur macOS, et Intego Virus Barrier X9 les détecte toutes sans qu'aucun échantillon ne lui échappe. C'est le cas, en fait, de la quasi-totalité des antivirus testés par AV-Test sur cette période, à l'exception de BitMedic et Tuxguard. Toujours est-il que ça lui vaut le badge « Certified ».

Le logiciel ne fait pas non plus partie des suites passées en revue par AV Comparatives sur leur tout dernier test de juin 2020. En revanche, AV Comparatives l'avait testé en juin 2019 sur deux jeux d'échantillons : 585 sous macOS et 500, parmi les plus répandus, sous Windows. Avec Intego c'est tout ou rien : Virus Barrier X9 détectait 100% des samples sur Mac, et absolument aucun parmi les échantillons Windows.

AV-Test réalise également des mesures sur les faux positifs. Rien à redire sur ce point : sur 526 823 échantillons de fichiers inoffensifs, un seul est détecté comme une menace. Lors de l'installation de 60 logiciels « normaux », aucun comportement abusif de l'antivirus n'est signalé. Ces chiffres confirment que l'on peut utiliser le produit d'Intego au quotidien sans craindre de blocages d'applications légitimes, et permettent de conclure qu'Intego Virus Barrier X9 sécurise ce qu'il faut, mais sans faire de zèle. Un bon point !

Un autre bon point est l'impact sur les performances de macOS. Intego n'a pas toujours été un très bon élève sur ce point, mais sur les tests réalisés par AV-Test sous macOS Catalina, il figure parmi les antivirus les plus imperceptibles. Il n'a absolument aucun effet sur le téléchargement de 30 fichiers souvent utilisés, ne ralentit que de 2% l'exécution de logiciels standards et présente un impact quasi nul (1%) sur l'installation de logiciels. Sur la copie de fichiers, Intego Virus Barrier X9 ne souffre pas du tout du passage à Catalina qui semble poser notamment problème à Avast, AVG et Avira. Sur une opération de copie de 11 130 fichiers, il ne la ralentit que de 2%. Un très bon élève discret, donc.

Interface et ergonomie

Même un antivirus conçu pour le Mac n'échappe pas au processus d'installation un peu pénible sous macOS Catalina. Contrairement à Microsoft, Apple ne fait aucun effort pour accueillir un antivirus tiers afin de compléter sa protection de base. Il faudra donc passer une fois de plus par une extension du noyau pour la protection en temps réel, une méthode amenée à être supprimée de macOS à terme, et qui nécessite de valider une exception dans les paramètres de sécurité. En outre, il faut ajouter Intego à la liste des applications autorisées à accéder à l'intégralité du disque système pour que l'antivirus soit pleinement opérationnel. Intego propose un assistant pas à pas plutôt clair pour expliquer cette procédure un rien tordue à l'utilisateur néophyte.

Cette simplicité se poursuit dans l'interface : elle a beau ne pas bouger depuis 4 ans, elle reste abordable et efficace. L'état de l'ordinateur est indiqué lisiblement, un interrupteur permet d'activer ou désactiver la protection en temps réel, et on a rapidement accès aux options de planification des analyses, à la quarantaine et à la liste blanche de fichiers de confiance.

Étant une application macOS « historique », Virus Barrier présente des préférences standard respectant l'interface du système. C'est clair, un habitué du Mac y retrouvera ses petits.

Du côté de Net Barrier, le pare-feu de la solution, Intego continue également de faire du bon travail. L'interface se divise en deux sections. A gauche une représentation visuelle de votre connexion, un peu gadget peut être, mais parlante. À droite, les paramètres pour le domicile, le travail ou un réseau public. Pour chaque onglet, on va pouvoir régler les connexions entrantes et sortantes et ajouter des exceptions. Un onglet « Applications » permet également d'observer en temps réel le trafic de chaque programme, et un moniteur d'activité peut être affiché en permanence pour surveiller sa connexion.

Petit plus pour les utilisateurs de macOS Mojave ou plus récent : l'interface prend en charge le mode sombre, autre bon point d'une application pensée pour le Mac.

Fonctionnalités

Intego Mac Premium Security est la solution intermédiaire de l'éditeur, et comprend deux entités : Virus Barrier et Net Barrier. Les fonctionnalités de ce produit sont donc centrées essentiellement sur la protection des fichiers contre les malwares et la protection du réseau. Côté antivirus de base, on dispose d'un scanner en temps réel et à la demande contre les menaces pour macOS et iOS. Intego Virus Barrier peut également détecter de manière optionnelle (activée par défaut) les malwares ciblant Windows et Linux, ainsi que les scripts malveillants ou les keyloggers qui enregistrent les frappes clavier.

Les analyses peuvent être réalisées avec une priorité standard, qui va consommer plus de ressources système ou une priorité réduite qui laisse les applications au premier plan, mais peut rendre les analyses plus longues. Les archives peuvent être incluses ou non dans l'analyse et Virus Barrier gère la plupart des formats d'archives à l'exception du RAR.

La planification des analyses dispose de deux modes. En mode basique, on peut spécifier une analyse planifiée, quotidienne ou hebdomadaire avec définition de l'heure. Le mode avancé permet tout simplement de réaliser plusieurs analyses à des rythmes et types différents.

La protection contre les sites frauduleux est proposée pour Google Chrome, Safari et Firefox. On appréciera le fait qu'elle ne nécessite pas l'installation d'une extension tierce. Les navigateurs sont automatiquement détectés et on peut activer ou désactiver la protection anti hameçonnage pour chacun d'entre eux.

Le pare-feu Net Barrier permet de gérer les connexions locales et Internet, entrantes et sortantes selon trois profils : Domicile, Travail et Point d'accès public. Pour chaque profil, il est possible d'autoriser ou bloquer une des quatre connexions, et d'ajouter des exceptions pour certains ports. Par défaut, la configuration de Net Barrier peut être assez fastidieuse, chaque application générant une alerte pour vous demander si vous souhaitez autoriser l'application ou non. En fait, il est possible d'accélérer le processus dans les paramètres. On y trouvera trois réglages d'applications autorisées automatiquement. Par défaut, seules les applications Intego et les applications système (intégrées à macOS) bénéficient d'une exception. Une troisième catégorie d'application peut être autorisée automatiquement : les applications signées. En théorie, les apps signées ne présentent pas de danger, surtout depuis Catalina et sa « notarisation » qui relève le niveau de sécurité requis pour les applications signées avec un certificat. On a tout de même vu par le passé des malwares qui usurpaient un certificat valide, donc ça n'est pas une garantie à 100%. Néanmoins, ne cibler le pare-feu que sur les applications non signées permet de minimiser les alertes déjà bien nombreuses avec macOS Catalina sans grand risque de compromettre la sécurité du système.

Fonctionnalités additionnelles

Mac Internet Security s'arrête là pour les fonctionnalités, mais si vous optez pour la version Premium Security, des modules supplémentaires viennent compléter la protection. Content Barrier est un gestionnaire de contrôle parental qui vient compléter celui déjà présent dans macOS. On trouve notamment un blocage de sites selon un contenu spécifique, l'établissement de plages d'accès au réseau, une surveillance d'expressions suspectes dans les discussions pouvant émaner de prédateurs, l'enregistrement de l'écran et des frappes clavier à intervalle régulier, le blocage d'applications spécifiques, ou encore la limitation de l'accès à des serveurs de jeu, des flux vidéo ou des protocoles P2P ou FTP.

Personal Backup est une solution de sauvegarde de données assez complète qui permet de sauvegarder des dossiers spécifiques, de réaliser une sauvegarde « bootable » de son disque à la manière d'un Super Duper et de synchroniser des dossiers ou fichiers spécifiques.
Enfin Washing Machine offre une solution de nettoyage de disque assez originale puisque basée sur des cycles de lavage. Le nettoyage des fichiers « inutiles » et des doublons est proposé. D'autres applications font ça, peut être avec une interface un peu moins « gadget », mais le module a l'avantage de regrouper ces fonctionnalités de manière simple à appréhender pour l'utilisateur néophyte.

Intego Mac Internet Security X9

9

Peut-être pas la solution la plus riche en fonctionnalités, Intego Mac Internet Security est sans doute la plus agréable à utiliser pour un habitué au Mac, et pour tout utilisateur qui apprécie une ergonomie simple et visuelle. Si on se cantonne aux seuls virus sur la plateforme d'Apple, VirusBarrier est efficace, peu prompt à l'erreur de jugement et léger. NetBarrier, lui, propose une solution de filtrage du réseau efficace, simple et visuelle. Un bon choix pour protéger son Mac sans se compliquer la vie.

Les plus

  • Interface simple et visuelle
  • Excellent sur les menaces Mac
  • Impact limité sur les performances système
  • Un pare feu facile à administrer

Les moins

  • Les alertes un peu trop nombreuses
  • Problème avec les menaces Windows ?

Efficacité 9

Fonctionnalités 8

Performances 10

Ergonomie 9

Modifié le 26/03/2021 à 10h35
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page