AVG AntiVirus 19 sur Mac : le cousin un peu moins intrusif d'Avast (Avis)

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
02 décembre 2020 à 15h01
0

AVG AntiVirus fait partie des antivirus gratuits « historiques ». Également disponible en version premium, AVG est présent sur macOS avec une solution assez complète, mais naturellement limitée dans sa version « freemium ».

Avis AVG AntiVirus 19 (Mac)
  • Interface minimaliste et simple
  • Très bonne détection
  • Pas trop de relances pour la version payante
  • Impact sur la copie de fichiers (Catalina)
  • Interface non localisée

Avast, Avira et AVG se partagent depuis des années le marché des antivirus tiers qui disposent d'une version gratuite. Enfin plus exactement Avira et Avast puisque depuis 2016, Avast et AVG ont fusionné, même si leurs produits distincts subsistent. Sur Windows, AVG a souvent eu l'image du « troisième », non pas qu'il soit mauvais, mais en présence d'un Avast à la force de frappe sans pareil et un Avira qui a longtemps eu les faveurs des « power users », il peine parfois à se distinguer. En réalité, les trois antivirus gratuits sur macOS, et en particulier Avast Security et AVG AntiVirus du fait de leur rapprochement, proposent une expérience très similaire autant sur le plan de l'interface utilisateur que des services. Et de la même manière, une division assez semblable entre fonctionnalités gratuites et premium.

Protection

Le panorama des antivirus sur Mac ne distingue pas tant les meilleurs élèves que les deux ou trois vraiment mauvais. La totalitéé des logiciels de sécurité testés par AV Test obtiennent la note maximale sur le dernier comparatif datant de juin 2020. Sur les 83 échantillons testés - rappelons qu'il y a beaucoup moins de logiciels malveillants en circulation sur Mac par rapport à Windows - AVG Antivirus les détecte tous avec succès. Malgré le fait qu'il ne soit pas le seul, il Il n'en reste pas moins qu'AVG Antivirus fait le job pour repérer des logiciels malveillants récents sur macOS.

Pour ce qui est des faux positifs, AVG AntiVirus fait logiquement un score parfait, puisque cousin d'Acast. Aucun faux positif n'est à déplorer sur logiciels légitimes installés et utilisés.

Et de même, sur le dernier test en date d'AV Comparatives au moment de cet article, soit celui de juin 2020, la dernière version d'AVG Antivirus fait un sans faute sur les menaces Mac, Windows et sur les PUA. Comme Avast, forcément.

On peut donc considérer AVG Antivirus comme très efficace pour détecter les derniers malwares sur Mac sans pour autant être trop agressif et bloquer des programmes sains, en tous cas sur les échantillons testés par les deux laboratoires.

AVG AntiVirus semble protéger correctement un Mac, mais le fait-il sans trop ralentir les performances de l'ordinateur ? Sur le dernier test d'AV Test, on constate un phénomène similaire à ce qui se passe sur Avira ou Avast : la copie de fichiers est beaucoup plus lente, avec un impact de 38%, alors qu'il se situe entre 0 et 2% sur l'installation, l'exécution et le téléchargement de fichiers.

Interface et ergonomie

Comme la plupart des antivirus sur un Mac avec macOS Catalina, installer AVG AntiVirus, c'est se livrer à une petite danse qui devient presque une routine : valider le site de téléchargement pour Safari, accepter la leçon sur le fait que les extensions du noyau auquel le logiciel a recours pourraient être incompatibles avec les prochaines versions de macOS (apparemment, ça sera toujours le cas sur le prochain macOS Big Sur), et faire son tour dans les options de sécurité pour permettre à AVG d'accéder à l'ensemble du disque. macOS n'aime pas qu'on touche à son modèle de sécurité et c'est malheureusement un comportement auquel les éditeurs d'antivirus vont se frotter de plus en plus.

Une fois le logiciel installé, pourtant depuis le site français d'AVG, on est très surpris de trouver une interface en langue anglaise. L'interface est logiquement très proche de l'autre produit de l'éditeur, Avast Security. Pourtant, AVG a une façon un peu moins cavalière de faire passer le message de l'existence d'une mouture payante. Si on retrouve le travers agaçant de la fausse alerte sur des problèmes de sécurité que l'on peut « résoudre » en achetant une version Internet Security, la différence entre les modules activés pour la version gratuite et ceux réservés aux clients Premium est affichée de manière plus claire : une section est nommée Basic Protection et l'autre « Full Protection » est grisée, avec un intitulé limpide : « You have basic protection ».

Les options se présentent d'une manière plus conforme au Mac avec un panneau de préférences « classique ». On peut y gérer le comportement des agents fichier, web et email, les préférences d'analyse (scan des archives, des disques externes et partages réseau, intégration des PUA ou non, et réglages des options de vie privée.

Fonctionnalités

AVG étant à peu de choses près le même logiciel qu'Avast Security, ses fonctionnalités sont assez proches et même semblables pour ce qui est de la version gratuite. On va ainsi trouver une protection basée sur trois agents. Le premier analyse tous les fichiers ajoutés ou ouverts. Si un fichier suspect est détecté, il est placé automatiquement en quarantaine.

Le bouclier Web défend le Mac contre les attaques provenant de sites web qui exécutent des scripts malveillants, et analyse les téléchargements de fichiers, avec placement en quarantaine si un fichier suspect est détecté. Enfin, un agent Email analyse les pièces jointes des courriers électroniques.

Quatre types d'analyses sont proposées : Mac Scan qui se concentre sur les zones sensibles du Mac, Deep Scan qui réalise une analyse plus approfondie, File Scan pour effectuer une analyse ciblée sur un fichier ou un dossier et Schedule Scan pour planifier des analyses selon une fréquence quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle.

Du classique en somme. Que nous apporte la version payante ? Principalement les mêmes fonctionnalités que pour Avast Security. La protection contre les hackers inclut déjà l'agent Anti Ransomware que l'on trouve dans le « cousin » avec un verrouillage des dossiers sensibles souvent pris pour cibles par les rançongiciels. Le module Wi-Fi Inspector, présent dans la version payante d'Avast, sera proposé « prochainement ». Pour rappel, celui-ci analyse la connexion réseau, le routeur et l'ensemble des appareils présents sur celui-ci pour détecter et bloquer les comportements suspects.

Le second pan réservé aux abonnés payants concerne les arnaques en ligne avec deux agents. Le premier protège contre le hameçonnage grâce à une base de données cloud mise à jour avec les dernières adresses frauduleuses ayant été répertoriées. Le second bloque spécifiquement les faux sites de commerce en ligne.

AVG AntiVirus 19 (Mac)

7

AVG Antivirus est un bon antivirus gratuit, et c'est normal puisque Avast Security l'est aussi. Mais comme son « cousin », AVG AntiVirus est performant sur sa protection, mais peut être un peu lourd, tandis que ses incitations à acheter la version payante, bien qu'un tout petit peu plus discrètes que sur Avast Security, restent relativement intrusives.

Les plus

  • Interface minimaliste et simple
  • Très bonne détection
  • Pas trop de relances pour la version payante

Les moins

  • Impact sur la copie de fichiers (Catalina)
  • Interface non localisée

Efficacité 9

Fonctionnalités 7

Performances 8

Ergonomie 8

Modifié le 02/12/2020 à 15h02
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page