Meilleur antivirus pour Mac, le comparatif en 2024

Jérôme Cartegini
Publié le 01 juillet 2024 à 10h27

L’époque où les Mac étaient presque totalement épargnés par les programmes malveillants est révolue. A quelques semaines des JO de Paris 2024, les cybermenaces ciblants macOS ne cessent de s'intensifier. Découvrez notre palmarès des meilleurs antivirus pour pour protéger votre Mac en 2024

1.
Bitdefender
Clubic
Bitdefender
  • moodEssai 30 jours
  • devices3 à 10 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus
2.
Intego Mac Premium Bundle (Virus Barrier) X9
Clubic
Intego Mac Premium Bundle (Virus Barrier) X9
  • moodVersion gratuite limitée
  • devices1 à 5 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus
3.
Norton 360
Clubic
Norton 360
  • moodEssai 14 jours
  • devices10 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus

Même si le système d'exploitation macOS jouit d'une solide sécurité native, il demeure vulnérable à certains types de risques. Plus de 900 000 variantes de malwares ont ciblé macOS en 2023. Pour bénéficier d’une protection globale efficace sur les ordinateurs de la pomme, il est vivement conseillé d'utiliser une suite de sécurité de dernière génération. Les principaux acteurs du marché -Intego, Bitdefender, Norton, Kaspersky, etc.- commercialisent des solutions antivirus spécifiques à macOS de plus en plus complètes et performantes.

Les meilleurs antivirus pour Mac en 2024 :

  • Bitdefender Total Security
  • Intego Mac Internet Security X9
  • Norton 360 Premium
  • Kaspersky Premium
  • Avast One
  • ESET Security
  • Avira Free Antivirus
  • Trend Micro Antivirus
  • Malwarebytes
  • AVG Antivirus
  • Avira Free

Victimes de leur succès commercial, les Mac sont devenus une cible de choix pour les cybercriminels. Comme en témoignent les derniers chiffres du laboratoire de test de référence AV-Test, il sont désormais presque autant visés que les PC avec pas moins de 21 nouvelles familles de malwares détectées sur macOS en 2023. Cela représente une augmentation de plus de 50% sur une année ! En plus des malwares, les Mac ne sont pas épargnés par les campagnes de phishing, les fraudes en ligne, les intrusions réseau, les attaques zero-day, etc. A l'instar des applications antivirus pour iOS, les suites de sécurité antivirus pour macOS ont néanmoins beaucoup évolué et permettent de bloquer la plupart des menaces.

De mieux en mieux intégrées à l’environnement d’Apple, les antivirus de dernière génération disposent d'une panoplie d'outils de sécurité complémentaires comme un pare-feu intelligent, un VPN, un anti-phishing, un gestionnaire de mots de passe, un système de protection de l'identité, ou encore un espace cloud sécurisé. Des éditeurs tels que Intego, Bitdefender, Avast, Norton, ou encore Kaspersky permettent d'essayer gratuitement et sans restriction leurs suites de sécurité premium durant une période pouvant varier de 14 à 30 jours. Un bon moyen de découvrir différentes solutions antivirus avant de faire votre choix.

Bitdefender Total Security : le meilleur pour Mac

Bitdefender
  • moodEssai 30 jours
  • devices3 à 10 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus

Bitdefender continue sur la lancée des versions précédentes avec une efficacité toujours à toute épreuve. Pour détecter et bloquer tout type de menace provenant d'Internet, la suite fait un sans faute. Aucun faux positif n'est à signaler, et elle n'a pas d'impact significatif sur les performances de Windows. Le logiciel protège votre ordinateur sans faille, donc. La suite de Bitdefender est aussi disponible sur macOS, IOS et Android.

Les plus
  • Excellent rapport fonctionnalités/prix de l'abonnement
  • Efficacité sans faille du service
  • Impact léger sur les performances
  • Très simple à administrer depuis la console web
Les moins
  • Une interface un peu trop grand public

Bitdefender Total Security figure parmi les meilleurs solutions de sécurité sur Windows comme sur macOS. La dernière version de l'antivirus ne dément pas sa réputation avec une formule gagnante sur les performances, la simplicité de l'interface et la légèreté. Un peu plus limité dans ses fonctionnalités que sous Windows, BitDefender pour Mac demeure néanmoins une référence.

Niveau de protection et spécificités

Bitdefender Total Security - Protection Vidéo & Audio

Une des protections les plus complètes

BitDefender propose, sur PC comme sur Mac, sa solution de protection basée à la fois sur les signatures et sur la détection comportementale Advanced Threat Defense, qui permet de bloquer de manière efficace les menaces inconnues et les logiciels malveillants qui s'attaquent aux données personnelles, telles que les rançongiciels. Ces derniers sont également bloqués par la fonctionnalité Safe Files qui protège spécifiquement les dossiers personnels tels que les documents ou images, ainsi que les sauvegardes TimeMachine.

Du côté du web, on notera la présence de deux extensions. TrafficLight permet d'obtenir des informations sur la sécurité des sites visités et des résultats de recherche, tandis que BitDefender Anti-Tracker est une extension équivalente à Ghostery, qui bloque les script de traçage des sites web et limitent ainsi l'envoi de publicités ciblées. Les extensions sont disponibles pour les navigateurs Safari et Mozilla Firefox.

Simple d'utilisation et fonctionnel

L'interface utilisateur de BitDefender Total Security pour Mac prend le parti de calquer son ergonomie sur celle de la version Windows. C'est un choix assez pertinent si on utilise les deux systèmes, l'antivirus étant d'ailleurs capable de bloquer les logiciels malveillants ciblant l'OS de Microsoft, par exemple lorsqu'on insère une clé USB ou un disque externe pour transférer des fichiers entre les deux. Les fonctionnalités additionnelles ne sont pas aussi nombreuses que sous Windows mais parmi elles, on retrouve le VPN réalisé en collaboration avec Hotspot Shield. Le module est d'une grande simplicité même si on aurait aimé un quota un peu plus important pour sa version gratuite.

L'avantage de Bitdefender est qu'il et multiplateforme. L'éditeur propose également un antivirus pour Android.

Intego Mac Internet Security X9 : un rapport qualité/prix imbattable

Intego Mac Premium Bundle (Virus Barrier) X9
  • moodVersion gratuite limitée
  • devices1 à 5 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus

L’offre Intego apporte une solution séduisante pour les utilisateurs de Mac. La qualité des différents logiciels Intego demeure satisfaisante même s’ils n’ont pas bougé d’un pixel depuis plusieurs années. Virus Barrier offre un très bon niveau de détection, Net Barrier est un pare-feu d’une simplicité enfantine et les autres modules remplissent leur contrat. On regrettera tout de même le fonctionnement parfois un peu intrusif du pare-feu qui gagnerait à être capable de détecter les applications réputées comme fiables. Malgré ces défauts, on continuera de recommander Intego Mac Premium Bundle ou les logiciels qui le composent pour qui cherche une solution de sécurité native sur Mac et efficace.

Les plus
  • Interface simple et visuelle
  • Excellent sur les menaces Mac
  • Impact limité sur les performances système
  • Un pare feu facile à administrer
Les moins
  • Les alertes un peu trop nombreuses
  • Un peu moins bon sur les applications indésirables

Alors que tous les autres logiciels présentés dans ce comparatif sont issus du monde Windows, Intego fait figure d'exception : il s'agit d'un éditeur exclusivement dédié au Mac, qui propose sa solution Mac Internet Security depuis des années. Avec une interface vraiment adaptée à l'OS d'Apple, Virus Barrier et Net Barrier proposent une protection pertinente et simple à utiliser.

Niveau de protection et spécificités

Intego Mac Internet Security X9 - Analyse

Un antivirus complet avec VirusBarrier

Intego Mac Internet Security est composé de deux modules : VirusBarrier et NetBarrier. Virus Barrier est un antivirus très efficace quant il s'agit de traiter les menaces sur macOS, et c'est l'essentiel. En revanche, il semble prompt à l'erreur sur les logiciels malveillants sous Windows, bien que cette fonctionnalité soit censée être présente. La protection est tout de même de qualité avec un impact minimum sur les performances de macOS et peu de faux positifs à déplorer.

NetBarrier : le pare-feu personnalisable à souhait

Si la protection antivirus se concentre sur les fonctionnalités essentielles, on appréciera le niveau de raffinement du pare-feu NetBarrier qui permet de filtrer facilement les connexions entrantes et sortantes et de définir des profils selon le type de réseau auquel vous êtes connecté. On appréciera surtout la simplicité de l'interface. Même si elle n'a pas évolué depuis plusieurs années, elle est belle, agréable et évidemment bien adaptée au Mac puisque Intego est un éditeur « pur jus ». Parmi les logiciels multiplateformes, seul Kaspersky Internet Security arrive à se fondre aussi bien dans le système. Et c'est particulièrement vrai dans NetBarrier où l'interface très visuelle permet même au premier des néophytes de maitriser l'utilisation d'un pare-feu.

Norton 360 Premium : le plus premium

Norton 360
  • moodEssai 14 jours
  • devices10 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus

Disponible sur plusieurs appareils, Norton 360 reste une très bonne solution de sécurité tout en un pour le grand public contre les menaces d'internet. La protection, peut être un peu trop agressive pour éviter les faux positifs, est d’une grande efficacité. L’impact sur les performances de Windows est toujours minimal. Le VPN illimité demeure un atout intéressant, même si d’autres lui ont emboité le pas depuis. Les utilisateurs experts lui préféreront sans doute un ESET ou un Bitdefender, mais Norton 360 demeure actuellement notre solution préférée pour la famille.

Les plus
  • Protection anti virus robuste et légère
  • Grande simplicité d'utilisation
  • VPN inclus et illimité (Standard, Deluxe et Advanced)
  • Espace de stockage cloud offert 200 Go
  • Surveillance du dark web (Deluxe et Advanced)
Les moins
  • Faux positifs en progrès mais toujours présents

Norton reste une solution majeure dans le paysage de la sécurité après des décennies d'existence et un éditeur, aujourd'hui Norton Lifelock, qui a connu de nombreux revirements. La gamme de produits Norton est désormais articulée autour de différentes éditions de Norton 360, en lieu et place de l'ancien Norton Security. Sur Mac, malgré quelques fonctionnalités pas forcément utiles, on apprécie cette solution efficace et abordable qui dispose d'un atout intéressant.

Niveau de protection et spécificités

Norton 360 Premium - Tableau de bord

Une protection efficace et légère

Norton 360 premium a su se débarrasser de son image de poids lourd il y a une décennie déjà, et force est de constater qu'il n'a jamais rechuté. Sur Mac, la dernière version de Norton 360 demeure parmi les solutions les moins contraignantes sur le plan de l'impact sur les performances, tout en se révélant efficace sur la détection des menaces comme sur l'absence de faux positifs. Un pare-feu est inclus dans toutes les versions de la suite, même dans Norton Antivirus Plus, la version de base. Un bon point d'autant plus qu'il est assez simple à administrer.

L'interface de Norton 360 premium est un peu compliquée par la présence de deux « hubs », que l'on peut heureusement reconfigurer comme précédemment, pour ne garder que le centre Norton Security. L'ergonomie prend délibérément le parti de s'inspirer de la version Windows sans tenir compte des spécificités du Mac.

Un VPN inclus dans la version Standard

Si on ne trouvera pas forcément d'intérêt aux fonctionnalités d'optimisation des performances et de recherche des doublons - on ne refait pas Norton et ses Utilities - on aime décidément un point différenciant : le VPN ! Norton n'est pas le seul à en proposer un dans sa solution, mais celui de l'éditeur aux boites jaunes n'est pas bridé en quota et permet de choisir son pays sans limitation.

Kaspersky Premium : simple et efficace

Kaspersky Premium
  • moodEssai 30 jours
  • devices1 à 20 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus

Quels que soient les a priori que l’on peut avoir sur son éditeur, il faut admettre que Kaspersky Premium est une suite de sécurité de bon niveau, et ce sur tous les points. L’efficacité de son nouveau moteur devra être confirmée, mais on apprécie l’effort entrepris pour clarifier une interface un peu confuse, les ajustements apportés aux fonctionnalités « premium » comme un VPN enfin illimité et une très bonne offre multiappareils avec des versions Windows, macOS, Android et même iOS plutôt soignées et cohérentes.

Les plus
  • Interface claire et bien rangée
  • Très bonnes performances
  • VPN enfin illimité
  • Interface web et app mobile au top
Les moins
  • Beaucoup d'alertes
  • Peu de nouveautés sur Mac

Kaspersky Premium est une suite de sécurité complète qui reste excellente. Sa nouvelle interface offre plus de clarté pour les utilisateurs grand public, et la fonctionnalité VPN illimitée relance l'intérêt de la solution.

Niveau de protection et spécificités

Kaspersky Premium - Tableau de bord

Une protection optimale contre les virus et ransomwares

Kaspersky Premium succède à Kaspersky internet Security et met en avant une protection optimale contre les virus et les ransomwares. Les différentes couches de protection utilisées sont éprouvées et incluent des signatures, une analyse comportementale et une remontée d'informations sur les dernières menaces via le cloud grâce au Kaspersky Security Network.

L'antivirus de Kaspersky est à la hauteur de sa réputation en termes de performances. Il détecte toutes les menaces testées par les laboratoires indépendants, et bien qu'il soit légèrement plus permissif envers les applications potentiellement indésirables (PUA), son score ne descend jamais en dessous de 99%. Cependant, cela peut avoir un impact sensible sur les performances de macOS lors de l'exécution de logiciels, bien que dans l'ensemble, l'impact reste raisonnable.

La protection de la vie privée est au cœur de l'offre de Kaspersky, et ses fonctionnalités sont facilement accessibles. Il offre des outils de blocage de la webcam, un anti-traçage compatible avec Safari, Google Chrome et Mozilla Firefox, un gestionnaire de mots de passe et une solution de saisie de données sensibles via un clavier virtuel sécurisé.

La protection de la vie privée demeure au centre de l'offre de Kaspersky et on aime ses fonctionnalités facilement accessibles pour le blocage de la webcam, ainsi qu'un outil anti traçage compatible avec Safari, Google Chrome et Mozilla Firefox, un gestionnaire de mot de passe et une solution de saisie de données sensibles via un clavier virtuel sécurisé.

Simple et adapté au Mac

Kaspersky Premium est également simple à utiliser et adapté au Mac. Il propose une interface qui respecte les conventions du Mac, y compris le mode sombre de macOS. Le logiciel est convivial pour les débutants et suffisamment configurable pour satisfaire les utilisateurs expérimentés.

Contrôle parental et VPN

En ce qui concerne les fonctionnalités supplémentaires, Kaspersky Premium inclut un outil de contrôle parental complet bapstisé Kaspersky Safe Kids. Il permet de définir des profils pour les enfants, associés à une session macOS dédiée avec blocage des applications, recherche sécurisée de certains contenus sur le web et sur YouTube, ainsi que le contrôle des réseaux sociaux et de la localisation.

Un service VPN est également disponible. Il est facile à utiliser, et contrairement à Kaspersky Internet Security, ce dernier n'est plus limité en terme de bande passante. Un très bon point.

Avast One : l'efficacité Avast couplé à un VPN

Avast One
  • moodEssai 30 jours
  • devices5 à 30 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsPas de contrôle parental

Avast One est une offre assez pertinente dans la gamme de l’éditeur. L’efficacité de la protection antivirus de la suite ne semble pas avoir bougé et demeure parmi les plus réactives, même sur des menaces encore récentes. L’interface mise sur la simplicité et la cohérence entre desktop et mobile, et dans l’ensemble, c’est assez réussi, bien que l’approche très grand public puisse rebuter certains utilisateurs qui se sentiront quelque peu infantilisés. Avec des fonctions assez complètes (VPN, protection de la vie privée, optimisation et entretien du système), on tient là une bonne suite de sécurité familiale. On regrettera en revanche que l'éditeur ait fait l’impasse sur certaines fonctionnalités ou simplifié d’autres de manière un peu trop agressive (on pense au pare-feu) dans son optique de rendre sa suite plus lisible pour le grand public.

Les plus
  • Très simple d'utilisation
  • VPN illimité inclus
  • L'efficacité
  • Application Android cohérente
Les moins
  • La peinture est encore fraîche
  • Trop simplifié pour les experts
  • Pare-feu moins complet

Avast est un logiciel qu'on ne présente plus : il est même synonyme d'antivirus gratuit. La dernière version, Avast Security, incluse dans Avast One, continue sur la bonne lancée de l'antivirus en matière de protection, mais se montre trop agressif quand il s'agit d'inciter à acheter sa version premium.

Niveau de protection et spécificités

Avast One - Interface d'accueil

Une protection en temps réel du système et du réseau

Avast Security pour Mac permet de protéger son ordinateur en temps réel et de détecter les virus, logiciels malveillants et espions, les chevaux de Troie, les rootkits et les ransomwares. Et sur ce point, chez AV Test comme AV Comparatives, il fait un sans-faute sur Mac, aussi bien en détection qu'en non détection des faux positifs. L'impact d'Avast Antivirus sur les performances de macOS n'est pas complètement imperceptible. Si la dernière version semble corriger les grosses chutes de régime constatées en mars 2022, on note tout de même un ralentissement sensible de la copie de fichiers.

Trop d'options payantes

La protection d'Avast se divise en deux catégories : les modules gratuits, comme la protection contre les fichiers malveillants, la surveillance du trafic web et mail, ou les analyses programmables, et les modules payants, tels que la protection contre les ransomwares ou la surveillance du réseau Wi-Fi.

Le problème, c'est que la frontière entre les deux n'est pas forcément très nette. On croit pouvoir résoudre un problème et le bouton Résoudre renvoie en fait vers une page de commande de la version premium. Avira est plus discret et moins ambivalent sur ce point. C'est dommage, car l'interface en elle-même, très proche de son cousin AVG Antivirus, est épurée et plutôt jolie et intuitive. Il faut simplement faire constamment la distinction entre les fonctionnalités auxquelles on a réellement accès et celles auxquelles on croit avoir droit sans payer.

ESET Cyber Security (Mac) : efficace et sans fioritures

ESET Home Security Premium
  • moodEssai 30 jours
  • devices1 à 5 appareils
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsContrôle parental inclus

ESET Home Security 17 offre une protection en temps réel parmi les plus efficaces du marché. L’optimisation de la suite de sécurité constitue également un énorme atout. Elle fonctionne en tâche de fond avec un impact qausiement imperceptible sur le système. C’est une solution qui possède l'avantage de pouvoir s’adresser aussi bien aux novices, qu'aux technophiles expérimentés qui peuvent accéder à d’innombrables options de personnalisation des réglages. On regrette en revanche que le nouveau VPN et la protection de l'identité soient réservés exclusivement à la version Ultimate. Sans oublier des tarifs toujours plus élevés que la moyenne.

Les plus
  • Interface soignée
  • Protection de premier ordre
  • Impact sur les performances quasi nul
  • Gestion du réseau pertinente
  • Moteur réglable dans les moindres détails
Les moins
  • Un portail web pas assez développé
  • Tarifs élevés

L'éditeur slovaque ESET propose sa solution Cyber Security sur Mac depuis quelques années, même si elle ne bouge plus vraiment que pour des mises à jour mineures.

Niveau de protection et spécificités

ESET Cyber Security - Analyses

Une protection antivirus efficace et éprouvée

ESET Cyber Security profite de l'expertise de l'éditeur ESET en matière de détection. Si les solutions ESET sur Mac ont été absentes des derniers tests réalisés par AV Test et AV Comparatives, le moteur demeure visiblement efficace et extrêmement configurable.

C'est ainsi une des forces d'ESET Cyber Security : on a rarement vu un antivirus dont on peut paramétrer le comportement du moteur de manière aussi détaillée. Les néophytes qui veulent juste un antivirus qui fonctionne trouveront leur compte sans avoir à toucher aux paramètres par défaut, mais si vous souhaitez maîtriser complètement les actions entreprises par votre antivirus, c'est possible.

La protection web est aussi de mise avec des outils de sécurité contre l'hameçonnage, les sites web frauduleux ainsi que les pièces jointes d'e-mails avec une compatibilité POP3 et IMAP.

L'essentiel mais pas plus

En revanche, et c'est peut-être son défaut, ESET Cyber Security propose vraiment l'essentiel en matière de fonctionnalités, et rien de plus pour ceux qui voudraient profiter d'une suite pour intégrer des fonctionnalités comme un VPN. Mais à l'inverse, si vous êtes plutôt du genre à chercher un produit ciblé, il peut faire l'affaire, si son interface un peu âgée ne vous rebute pas.

Avira Free Antivirus (Mac) : une détection des menaces de grande qualité

Souvent reconnu, parmi les trois « grands » antivirus gratuits, comme le préféré des « power users », Avira Free Antivirus a les qualités pour plaire aux utilisateurs de Mac. Ses atouts ? Une efficacité dans la protection, une interface un peu « old school » mais simple et une certaine discrétion dans les incitations à acheter Avira Prime, la version payante du produit.

Niveau de protection et spécificités

Avira Free Antivirus - Scan

Efficace mais un peu lourd ?

Avira Free Antivirus pour Mac est disponible gratuitement et on apprécie le fait que, malgré l'existence d'une version payante, il ne soit pas trop insistant pour la vendre, du moins pas autant que son concurrent Avast.

Du point de vue de la protection, elle est de très bonne qualité : détection sans faille des principales menaces sur Mac et notamment des « PUA » en progression sur la plateforme, très bonnes performances sur les faux positifs et même sur les menaces issues de Windows.

On est un peu plus mitigé sur l'impact sur les performances, car les tests d'un trimestre sur l'autre affichent des résultats drastiquement différents. Il faudra sans doute attendre un nouveau benchmark pour être complètement rassuré.

Une interface datée mais pas désagréable

Avira ne fait pas dans les fioritures concernant son interface utilisateur qui ne paie pas vraiment de mine. Cela dit on préfère une ergonomie à la limite de l'austérité et une discrétion sur les publicités pour la version Pro à une interface esthétique mais qui induit l'utilisateur en erreur sur les fonctionnalités du logiciel.

Les fonctionnalités sont celles d'un antivirus gratuit : elles se limitent à l'essentiel, et le seul point noir est de devoir passer à la version pro pour profiter de l'analyse des périphériques USB. Un VPN est proposé : plutôt simple d'accès, il est néanmoins limité à 200 Mo par jour.

Trend Micro Antivirus 10 (Mac) : l'efficacité sur l'essentiel

Trend Micro est un éditeur de logiciels de sécurité japonais qui propose des solutions antivirus depuis 1988. Parmi les atouts de Trend, on trouve une certaine conception légère et minimaliste, faisant notamment appel au cloud. Sur macOS, Trend Micro propose un produit cohérent qui manque peut-être un tout petit peu d'atouts par rapport à certains concurrents.

Niveau de protection et spécificités

Trend Micro Antivirus 10 - Scan en temps réel

Une protection efficace contre les ransomwares

Trend Micro Antivirus pour Mac propose une protection efficace qui fait un quasi sans-faute sur les tests des laboratoires AV-Test et AV Comparatives. Parmi les modules de protection, on apprécie la protection des dossiers sensibles contre les rançongiciels ou ransomwares.

L'extension pour navigateurs web (compatible Safari, Firefox et Chrome) est assez complète avec l'inévitable vérification des liens, mais aussi une protection contre les attaques de type « drive by download » et un module de vérification des paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux.

Une petite dose de contrôle parental

Trend Micro Antivirus intègre des fonctionnalités de contrôle parental. Un bien grand mot : il ne s'agit pas d'un module aussi complet que celui de Kaspersky, mais d'un outil de filtrage des sites selon des catégories qui peuvent être dangereuses pour les enfants. L'intention est bonne mais les sites HTTPS ne semblent pas pris en charge.

D'une manière générale, à défaut d'être aussi complet que ses concurrents, Trend Micro Antivirus a au moins l'avantage de faire simple pour ceux qui ne cherchent qu'un antivirus efficace et pas trop complexe à utiliser. L'interface est épurée et facile à appréhender, même si le texte un peu dense a tendance à déborder et s'afficher de manière incomplète dans certains onglets.

Malwarebytes (Mac) : minimaliste mais efficace

Malwarebytes est réputé pour être un outil de désinfection des malwares efficace et simple. Depuis, le logiciel s'est doté d'un composant d'analyse en temps réel pour se rapprocher d'un « vrai » antivirus. Disponible sur PC et Mac, Malwarebytes fait le pari du minimalisme, mais la version Mac va peut-être un peu trop loin dans le dénuement.

Niveau de protection et spécificités

Malwarebytes - Protection en temps réel

Une protection en temps réel minimaliste et payante

Si Malwarebytes 4 sur Mac permet d'analyser et de désinfecter un Mac gratuitement, il n'en va pas de même pour la protection en temps réel qui est réservée à la version premium. C'est certes un peu court, mais à vrai dire, le cœur de cible de Malwarebytes reste sans doute principalement sa dimension « outil de désinfection », et au moins cette partie n'est pas payante.

Son moteur d'analyse n'a pas fait l'objet de tests dans sa version Mac, mais la version Windows de Malwarebytes obtient la note maximale sur AV Test, et un score quasi parfait sur les menaces « zero day ». Le logiciel ne s'avère pas totalement à l'abri des faux positifs mais ces derniers sont réduits au minimum.

Et ça n'est pas la seule chose réduite au minimum dans Malwarebytes puisque l'interface se résume à trois sections : historique des détections, analyse manuelle et activation ou désactivation de la protection en temps réel. C'est tout ! Et après tout, pourquoi pas. Le problème c'est que la version Mac fait l'impasse sur deux fonctionnalités intéressantes de la version Windows : la protection contre les ransomwares et les sites frauduleux. On notera tout de même la possibilité de bloquer l'exécution des logiciels réputés frauduleux (dans la version premium) et le blocage des applications potentiellement indésirables.

AVG Antivirus : l'antivirus gratuit

  • moodVersion gratuite limitée
  • devices1 appareil
  • phishingAnti-phishing inclus
  • local_atmAnti-ransomware inclus
  • groupsPas de contrôle parental
8 / 10

AVG Antivirus et Avast Security se ressemblent étrangement et ça n'a en fait rien d'étrange, puisque leurs deux éditeurs ont fusionné en 2016. Les deux produits subsistent et adoptent des fonctionnalités et une interface commune. Pourtant, AVG est un tout petit peu plus clair sur la distinction entre gratuit et payant.

Niveau de protection et spécificités

AVG Antivirus 20 - Analyse

Une protection en temps réel

AVG Antivirus propose une protection gratuite assez semblable à celle d'Avast Security. Les fonctionnalités de base comme la protection des fichiers, du web et des mails sont accessibles à tous les utilisateurs. Et sur le plan de l'efficacité, comme Avast, AVG se montre très performant dans les derniers tests d'AV Comparatives et AV Test où il réalise un score parfait, sur la détection comme sur l'analyse de faux positifs. En revanche, comme Avast, il subsiste un méchant doute sur son impact sur les performances de macOS, notamment concernant la copie de fichiers sensiblement ralentie, même s'il semble avoir fait des progrès depuis le précédent benchmark d'AV Test en mars 2020.

Protection web et mail gratuite, anti ransomware payant

Outre la protection des fichiers, AVG Antivirus propose également deux « boucliers » de protection contre les sites frauduleux et contre les pièces jointes vérolées dans les mails. En revanche, comme pour Avast, l'outil de protection contre les rançongiciels est réservé à la version payante. Le Wi-Fi Inspector, qui protège votre réseau Wi-Fi contre les intrusions, devrait lui aussi être réservé, comme sur Avast, à la version premium. Néanmoins, AVG indique de manière légèrement plus claire la distinction entre les deux éditions, même si on retrouve le bouton Resolve qui est en fait une publicité. Resolve ? Oui, car étrangement, l'interface d'AVG est en anglais uniquement.

Avira Free

  • VPN inclus
  • Moteur très efficace
  • Quelques fonctionnalités intéressantes
8 / 10

Finissons cette sélection avec un incontournable dans le monde de la sécurité : Avira. Cousin d'AVG et d'Avast, la version gratuite d'Avira offre une protection en temps réel ainsi qu'un VPN.

Certes, cette version est limitée et pour profiter pleinement des outils offerts par l'éditeur il faudra migrer vers Avira Prime.

L’interface sur Mac est une bonne surprise car elle conserve les codes de la version Windows, mais propose tout de même une vraie interface sur Mac, respectueuse des codes de macOS. 

Quelles sont les fonctionnalités principales d'un antivirus Mac ?

Les fonctionnalités de base d'un antivirus se retrouvent dans la plupart des produits, avec quelques différences selon les offres, notamment sur les versions gratuites. Parmi les modules à chercher en priorité, on trouve :

  • Les bases de signature permettent d'identifier les menaces connues selon une signature. Aujourd'hui, le cloud permet de les déporter en allégeant l'antivirus ;
  • L'analyse comportementale ou heuristique recherchent des motifs de comportements suspects qui ne correspondent pas à l'usage normal du système. C'est un moyen d'identifier des menaces encore inconnues des bases ;
  • Un module anti-spyware protège l'utilisateur contre les logiciels espions qui peuvent se dissimuler et subtiliser des données personnelles à son insu;
  • Un module anti-hameçonnage pour détecter les sites frauduleux ou les mails qui se font passer pour des services légitimes. Le hameçonnage ou « phishing » est une méthode pernicieuse car elle repose sur l'inattention ou la naïveté de l'utilisateur, et peut donc cibler n'importe quel système, même sécurisé, pour voler des informations personnelles ou bancaires;
  • Un pare-feu intégré demeure un moyen efficace de surveiller les connexions entrantes et sortantes sur son réseau, et de spécifier des profils différents pour un réseau public ou d'entreprise par exemple ;
  • Un bouclier contre les rançongiciels, aussi appelés ransomwares. Ces logiciels sont apparus ces dernières années et prennent en otage les données personnelles de l'utilisateur, qui se retrouvent chiffrées, avec une rançon à la clé. Deux solutions existent pour se protéger de ces attaques : empêcher les modifications de dossiers sensibles, et réaliser des sauvegardes fréquentes de ces dossiers;
  • L'intégration d'une sandbox, qui va exécuter les logiciels dans un environnement sécurisé afin de l'isoler du reste du système ;
  • Un module anti-exploit pour protéger le système contre les vulnérabilités, souvent dues à des logiciels ou un système pas mis à jour régulièrement. Les antivirus permettent également de détecter les mises à jour manquantes pour le système comme pour les logiciels tiers.

Antivirus Mac : quelles sont les fonctions optionnelles ?

Les solutions antivirus payantes offrent également certaines fonctionnalités additionnelles, voire des fonctions qui dépassent le domaine de la sécurité :

  • Les bases de signature permettent d'identifier les menaces connues selon une signature. Aujourd'hui, le cloud permet de les déporter en allégeant l'antivirus ;
  • L'analyse comportementale ou heuristique recherchent des motifs de comportements suspects qui ne correspondent pas à l'usage normal du système. C'est un moyen d'identifier des menaces encore inconnues des bases ;
  • Un module anti-spyware protège l'utilisateur contre les logiciels espions qui peuvent se dissimuler et subtiliser des données personnelles à son insu;
  • Un module anti-hameçonnage pour détecter les sites frauduleux ou les mails qui se font passer pour des services légitimes. Le hameçonnage ou « phishing » est une méthode pernicieuse car elle repose sur l'inattention ou la naïveté de l'utilisateur, et peut donc cibler n'importe quel système, même sécurisé, pour voler des informations personnelles ou bancaires;
  • Un pare-feu intégré demeure un moyen efficace de surveiller les connexions entrantes et sortantes sur son réseau, et de spécifier des profils différents pour un réseau public ou d'entreprise par exemple ;
  • Un bouclier contre les rançongiciels, aussi appelés ransomwares. Ces logiciels sont apparus ces dernières années et prennent en otage les données personnelles de l'utilisateur, qui se retrouvent chiffrées, avec une rançon à la clé. Deux solutions existent pour se protéger de ces attaques : empêcher les modifications de dossiers sensibles, et réaliser des sauvegardes fréquentes de ces dossiers;
  • L'intégration d'une sandbox, qui va exécuter les logiciels dans un environnement sécurisé afin de l'isoler du reste du système ;
  • Un module anti-exploit pour protéger le système contre les vulnérabilités, souvent dues à des logiciels ou un système pas mis à jour régulièrement. Les antivirus permettent également de détecter les mises à jour manquantes pour le système comme pour les logiciels tiers.

Pourquoi faut-il installer un antivirus sous macOS ?

Le Mac a longtemps eu l'image d'un système immunisé contre les virus. C'est évidemment faux : aucun ordinateur n'est complètement à l'abri des logiciels malveillants. Bien sûr, il y a un fondement dans cette réputation. MacOS est un système généralement bien sécurisé, qui profite des fondations robustes d'UNIX, et qui a su évoluer vers une sécurisation de plus en plus importante ces dernières années. On voit ainsi se resserrer l'étau autour des applications non signées, tandis que les dernières versions du système imposent le concept de la « notarisation » qui va réaliser des analyses de sécurité sur des logiciels déjà installés en plus d'exiger leur signature. Les avancées matérielles, et notamment la puce T2 qui équipe les derniers Mac équipés d'un SSD, renforcent également le système contre les modifications et chiffre les données du disque en les associant à un identifiant unique.

Pour autant, il ne faut pas oublier que le Mac est aujourd'hui beaucoup plus répandu, et il intéresse donc de plus en plus les cyber criminels. Une partie de « l'immunité » du Mac était tout de même due à l'omniprésence de Windows qui était forcément la cible de choix des hackeurs malveillants.

Aujourd'hui, les cybercriminels sont surtout à la recherche de moyens de soutirer des données ou de l'argent à l'utilisateur, et ça peut se faire de manière très simple, comme un faux antivirus qui demande à passer en version payante, ou plus complexe comme les ransomwares qui chiffrent les données personnelles et exigent une rançon.

AVG Antivirus 20 - Module anti-phishing

Toutes ces menaces existent sur Mac, et plusieurs vagues de rançongiciels ont déjà défilé ces dernières années. Un antivirus peut donc renforcer la protection contre les logiciels malveillants en identifiant plus rapidement les menaces nouvelles et inconnues, ou en offrant à l'utilisateur des outils pour sécuriser son réseau wi-fi.

Par Jérôme Cartegini

Journaliste depuis vingt ans, je ne me lasse pas d’explorer la planète techno à la recherche des dernières innovations. De Paris, à Vegas, en passant par Londres, Taipei, Tokyo, Los Angeles, San Francisco et quelques bourgades bien moins célèbres, la chasse aux infos m’a amené aux quatre coins du monde et la route promet d’être encore longue et fascinante. Cyberguerre, robotique, intelligence artificielle, blockchain, véhicules autonomes, informatique quantique, ou transhumanisme, la révolution ne fait que commencer…

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus