Avis G DATA Total Security (2021) : la protection Antivirus optimisée pour les experts ?

G DATA, l’un des meilleurs antivirus aux deux moteurs, évolue peu au fil des versions, mais profite toujours d’une très bonne réputation d’une solution de sécurité à la fois complète et performante, appréciée des utilisateurs experts. Et ça continue sans surprise.

G DATA Total Security 2021
  • Toujours aussi efficace
  • Très personnalisable pour les experts
  • Relativement léger
  • Interface toujours plus vieillissante
  • Pas de VPN

L’éditeur allemand G Data fait partie des pionniers des antivirus. Son premier logiciel, Anti-Virus Kit, est sorti en 1988 sur Atari ST ! Au fil des versions de ses suites sur PC, G DATA s’est surtout fait connaître pour une approche originale avec deux moteurs d’analyse utilisés de concert, notamment BitDefender et Avast. Aujourd’hui G DATA a toujours recours à deux moteurs, mais plus qu’un seul en marque blanche, l’autre étant son moteur maison, CloseGap.

D’une version à l’autre, G DATA Total Security a pris l’habitude de n’apporter que des améliorations régulières sans chercher à changer son interface qui n’a pas bougé depuis de nombreuses versions. Cette approche, favorisée notamment par Norton Security ou Kaspersky, privilégie l’efficacité et la familiarité pour les utilisateurs de longue date. Voyons si ça fait aussi l’affaire pour les nouveaux venus.

Protection

G DATA Total Security fait partie des suites de sécurité dont la réputation en matière de protection est quasi inébranlable. D’année en année, le logiciel allemand collectionne les AV-Test Top Product et les Advanced+ d’AV Comparatives. Et c’est encore le cas sur les tests de septembre et octobre 2020 sur les deux laboratoires.

Sur le test Zero day comme sur celui des échantillons collectés sur 4 semaines, AV Test ne note aucune faille dans la détection offerte par G DATA : tous les échantillons sont reconnus sans aucune exception. Sur les deux périodes testées, AV Test n’a également remarqué aucun faux positif, ni sur le web, ni sur l’installation et l’exécution de logiciels légitimes.

Le son de cloche est le même chez AV Comparatives, qui effectue deux distinctions intéressantes dans son test de protection contre les malwares. La première est de réaliser deux analyses, une hors ligne et l’autre avec une connexion Internet. L’occasion de se rendre compte que G DATA obtient le meilleur score de tous les antivirus testés sur la détection hors ligne : avec 96,5% des échantillons identifiés, il dépasse encore BitDefender et les autres antivirus basés sur son moteur comme Vipre ou Total Defense. L’intérêt de combiner son propre moteur CloseGap avec celui de l’éditeur roumain. En revanche, la détection en ligne reste au même niveau, sans aller chercher McAfee, Norton et Avast. Dans tous les cas, les quelques menaces qui lui échappent en détection statique sont bloquées, et il obtient donc un score de 100% en protection, qui est le plus important dans le test d’AV Comparatives.

Sur le plan des faux positifs, G Data s’en sort avec 6 alertes erronées, faisant un peu moins bien que Kaspersky et ESET. Lors de notre utilisation du logiciel, nous avons d’ailleurs remarqué un faux positif puisque le plugin VST Jup-V d’Arturia a été identifié comme un virus.

L’impact sur les performances de Windows 10 est modéré, mais pas imperceptible selon AV Test, qui note des ralentissements sur la navigation web, l’installation de logiciels et l’exécution de ces mêmes applications, en particulier sur un PC standard où la baisse peut atteindre 29% pour les installations.

Sans aller jusqu’à le sanctionner, AV Comparatives pointe tout de même du doigt des mesures assez lentes sur le lancement d’applications et la copie de fichiers à la première exécution. Il décroche tout de même un Advanced+, le reste des voyants étant au vert.

Interface et ergonomie

L’interface de G Data n’a pas bougé depuis un certain nombre d’années, 2013 même pour être exact. Et devinez quoi ? Elle ne bouge pas davantage pour 2021. Est-ce un mal ? Comme d’habitude il y a deux approches : on peut regretter un manque de renouvellement, ou saluer le fait que l’éditeur ne bouleverse pas les habitudes de ses clients à chaque nouvelle version.

Le problème, c’est que l’on pourrait pencher pour la seconde réponse s’il n’y avait rien à redire sur l’ergonomie de G DATA, mais ça n’est pas tout à fait le cas, surtout dans cette version Total Protection. La fenêtre principale met sur le même niveau toutes les fonctionnalités principales de la suite, et dans la version Total Security, elles sont très nombreuses : outre l’accueil, on va ainsi trouver la protection antivirus, le pare feu, la sauvegarde en ligne, le gestionnaire de mots de passe, les outils d’optimisation système, le contrôle parental, le chiffrement des données, la gestion du démarrage de Windows et l’analyse des supports USB. Ca fait beaucoup de monde sur la barre d’onglets principaux, et les sous-onglets de certaines sections manquent quant à eux de visibilité. Il y aurait sans doute un peu de ménage à faire et de réorganisation des fonctionnalités dans des « pôles » comme le propose assez judicieusement Bitdefender ou Avast.

Passé ce souci de hiérarchisation, il faut reconnaître que malgré l’absence totale de nouveauté, l’interface fonctionne plutôt bien. Les écrans peuvent être assez chargés, mais ils sont toujours composés d’icônes lisibles et parlantes tant par leur forme que par leur couleur, et les intitulés des différents liens sont intelligibles. On identifie assez facilement ce qui va, ce qui ne va pas, ce qu’on peut configurer, les actions que l’on peut entreprendre.

Console web et applications mobiles

Lancée il y a deux ans, la console web de G Data n’a pas bougé non plus, et pourtant il y avait de la marge tant ses fonctionnalités se limitaient au strict minimum. C’est dommage, car elle affiche toujours ce look moderne qui inviterait à des fonctionnalités accessibles, sauf qu’elles sont tout simplement absentes. En fait de console web, il s’agit essentiellement d’un espace de service client qui permet d’accéder au support, à une FAQ, au téléchargement de l’exécutable d’installation et à des options de renouvellement ou de mise à niveau de sa licence.

Du côté des applications mobiles, si on est habitué aux différences entre les fonctions offertes par une suite de sécurité mobile pour Android et son équivalent pour iOS, elles sont poussées à l’extrême ici puisque G DATA Mobile Security est une application complètement distincte, n’offrant aucune fonctionnalité commune, d’un OS à l’autre.

La version Android est évidemment la plus complète des deux avec une vraie petite suite mobile qui permet d’analyser son smartphone à la recherche de menaces, de protéger son navigateur web des sites malveillants qu’il s’agisse de Google Chrome, Microsoft Edge, Firefox ou Opera, de sécuriser ses applications en les verrouillant ou encore d’activer un antivol avec les options habituelles telles que la localisation du smartphone ou encore son verrouillage à distance si un changement de carte SIM est détecté.

Sur iOS, rien de tout ça, l’OS étant beaucoup plus verrouillé. Et si on note tout de même la présence d’un navigateur sécurisé, de quelques fonctionnalités de localisation du smartphone et d’un scanneur de QR code, on est finalement en présence d’une application plus proche de la console My G Data, à laquelle on peut d’ailleurs accéder depuis l’application. La forme est soignée, mais on a vu de meilleures façons de contourner les limitations d’iOS pour proposer une application mobile plus pertinente.

Modules défensifs

G DATA a bâti sa réputation notamment sur son double moteur, qui est toujours présent dans la dernière version de la solution, mais qui a évolué depuis que G DATA a développé CloseGap, son propre moteur d’analyse. On dispose donc d’une solution à la fois maison, qui est le moteur principal du logiciel, et en marque blanche avec le moteur Avast toujours présent pour compléter la détection. Un bon choix si on s’en tient aux tests d’AV Comparatives qui classe Avast parmi les meilleurs sur ce point.

Pour compléter cette protection, G DATA a évidemment recours à d’autres modules d’analyse comportementale, dont le subtilement nommé BEAST, et DeepRay qui utilisent le machine learning pour identifier les comportements douteux et les menaces inconnues. Un bouclier contre les ransomwares est également au menu, ainsi qu’une protection contre les exploits et les keyloggers. À ce sujet, on remarque d’ailleurs que même la connexion d’un clavier TypeCover à une Surface Pro déclenche une alerte.

Pour le reste, les modules n’ont pas vraiment bougé et restent de qualité notamment le pare-feu dont on apprécie toujours la robustesse et la richesse de paramétrage.

Les principaux modules de protection :

  • Antivirus à double moteur
  • Détection basée sur le comportement (BEAST)
  • Détection basée sur le machine learning (DeepRay)
  • Anti phishing
  • Bouclier mail
  • Antispam
  • Protection contre les exploits
  • Bankguard : protection des opérations bancaires
  • Pare-feu

Fonctions additionnelles

Les fonctionnalités périphériques sont l’aspect sur lequel on remarque peut être le plus que G DATA se renouvelle assez peu par rapport à ses concurrents. Tous ou presque proposent désormais un VPN, gratuit ou limité en quota de données, dans leur offre premium. G DATA fait la sourde oreille sur ce point. Évidemment, les experts à qui s’adresse notamment G DATA préféreront de toute façon leur NordVPN ou ExpressVPN, mais l’intégration d’un VPN pour surfer de manière sécurisée est une tendance appréciable pour les néophytes qui n’ont pas forcément besoin de plus que ce que leur suite de sécurité leur offre.

Total Protection se rattrape sur une offre toujours aussi solide en matière d’optimisation des performances et d’utilitaires : sauvegarde en ligne, chiffrement des données, gestionnaire de mots de passe, contrôle parental, gestion du démarrage de Windows… Les fonctionnalités sont là. Leur exécution peine peut-être un peu face à certains concurrents qui ont davantage soigné et fait évoluer ces modules.

Les fonctionnalités additionnelles:

  • Gestionnaire de mots de passe
  • Contrôle parental
  • Optimisation du système
  • Optimisation du démarrage de Windows
  • Chiffrement de données
  • Sauvegarde en ligne via des fournisseurs tiers et en local

Support technique

Le support technique de G DATA est disponible par téléphone (800 940 989) du lundi au vendredi de 9h à 18h. L'éditeur propose également un formulaire de contact accessible via My G DATA. Le délai de réponse n'est pas indiqué, et nous avons pu constater qu'il pouvait être très long. Il faut compter entre deux et trois jours ouvrés pour obtenir une réponse...

Le tarif de la suite de sécurité premium G DATA Total Security débute à 49,95 euros/an pour 1 seul poste. Les autres versions Antivirus et Internet Security dépourvues de la plupart des fonctionnalités sont commercialisées respectivement 29,95 euros/an et 39,95 euros/an pour 1 poste.

  • G DATA Antivirus 2020 : 29,95 €/an (1 PC/Mac/Android/iOS)
  • G DATA Internet Security 2020 : 39,95 €/an (1 PC/Mac/Android/iOS)
  • G DATA Total Security 2020 : 49,95 €/an (1 PC/Mac/Android/iOS)

*Version d'essai limitée à 30 jours

G DATA Total Security 2020 : l'avis de Clubic

Avec G Data, pas de surprise au rendez-vous, et les habitués de la suite s’y retrouveront. Il est difficile de mettre en défaut le logiciel allemand qui continue de briller notamment par la qualité de sa protection hors ligne qui figure parmi les meilleures, avec un coût en ressources système pas imperceptible, mais tout de même correct. On aimerait toutefois un peu plus de volonté de changement de la part de G DATA, pas forcément pour réinventer la roue, mais pour donner un petit coup de jeune à l’interface et aux fonctionnalités d’une suite que l’on recommandera peut être plutôt en version Internet Security.

G DATA Total Security 2021

8

G DATA ne semble pas être sur la voie du changement, ce qui ne devrait pas décontenancer les habitués de la suite. Avec une protection hors-ligne figurant partis les meilleures du marché, la suite montre un coût en ressources notable. Une refonte de l’interface serait des plus souhaitables pour réussir à concurrencer les ténors du marché sur tous les terrains.

Les plus

  • Toujours aussi efficace
  • Très personnalisable pour les experts
  • Relativement léger

Les moins

  • Interface toujours plus vieillissante
  • Pas de VPN

Efficacité 10

Fonctionnalités 7

Performances 8

Ergonomie 7

Modifié le 26/03/2021 à 10h35
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page