Avis Trend Micro Maximum Security (2022) : une couverture multiplateforme fiable et conviviale

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
22 novembre 2021 à 17h09
0

Trend Micro Maximum Security est une suite dont le minimalisme fonctionnel contraste parfois avec un impact assez lourd sur les performances. L’éditeur japonais peut-il renverser cette tendance et redevenir un des meilleurs antivirus ?

Trend Micro Maximum Security 2022
  • Interface simple et didactique
  • Bonne efficacité en général
  • Impact sur les performances correct
  • Peu de nouveautés
  • Fonctionnalités additionnelles basiques
  • Forte dépendance du cloud

Parmi les pionniers des antivirus, on trouve Norton et McAfee bien entendu, et des éditeurs comme G Data du côté de l’Allemagne ou en Asie avec Trend Micro, présent depuis 1988.

Quand on pense à Trend Micro, l’image d’un antivirus compétent et pas forcément gonflé en fonctionnalités vient à l’esprit, et c’est effectivement la réputation que l’éditeur basé au Japon depuis 1992 a su préserver, même si on a parfois tendance à les considérer un peu en retrait des « machines » que sont Bitdefender, Kaspersky ou Norton.

Pourtant, Trend Micro a su attraper à temps des concepts plutôt novateurs à l’époque, comme le fait de miser une partie de la détection antivirus sur le cloud, et de travailler notamment sur la détection des menaces au niveau même des URL infectées. Associée à cette approche plutôt minimaliste proche d’un ESET en ce qui concerne les fonctionnalités, il en résulte un antivirus désirable pour ceux qui ne souhaitent pas s’encombrer avec une suite trop lourde. Après un passage à vide en 2019, Trend Micro a retrouvé des couleurs sur le point crucial de l’impact sur les performances de Windows, renouant avec sa réputation sur ce point.

Trend Micro Maximum Security © Clubic.com/Stephane Ruscher

Performances

La tendance que l’on avait constaté l’an dernier ne bouge pas vraiment. Trend Micro Maximum Security divise quelque peu les deux laboratoires indépendants sur l’efficacité de sa protection. Dans l’ensemble, la solution offre des prestations de très bon niveau. Néanmoins, comme souvent, il faut décortiquer les résultats pour s’apercevoir que sur certains points on pourra lui préférer d’autres produits. Commençons par AV-Test . Pour ce premier laboratoire, pas de problème, une fois de plus Trend Micro fait le sans faute sur les deux tests réalisés par le laboratoire en juillet et en août. Et ce sur les deux types de mesure. La première consiste à tester les suites sur des URL et des mails contenant des attaques Zero Day. Toutes sont détectées et bloquées par l’antivirus. Le second passe en revue un jeu de 18 402 échantillons collectés sur 4 semaines, et là encore tout est correctement détecté. Rien à signaler !

Sur AV Comparatives , la suite a fait un peu de yoyo ces dernières années, et sur le test Malware Protection de Septembre 2021, on reste dans une tendance un peu décevante. Pour expliquer cette contre performance, il faut détailler le processus d’AV Comparatives : le site effectue des mesures hors ligne et en ligne sur ses quelques 10 000 échantillons. Et une fois de plus, Trend Micro est la solution sur laquelle l’écart est le plus grand, bien qu’il se soit réduit par rapport à l’an dernier. Seuls 52,4% des échantillons sont détectés hors ligne, preuve de la grande dépendance du logiciel au cloud. En ligne, c’est mieux mais tout de même un peu en retrait avec 92,3%. On se dit que l’important est quand même le taux de protection en ligne, c’est à dire la capacité à effectivement bloquer une menace même si la signature n’a pas été détectée. Et là, Trend continue de décevoir avec 121 infections. C’est moins que les 175 constatées précédemment, mais nettement plus que tous les autres logiciels testés.

Pourtant, ce résultat est une fois de plus contredit par l’autre benchmark d’AV Comparatives, le Real World Test, où 380 URL malveillantes « live » sont testées dans des conditions réelles, un scénario qui correspond, selon le laboratoire, au plus proche de ce qu’un utilisateur peut rencontrer. Et là dessus, Trend Micro ne fait pas de quartier : il est même le seul avec Norton Lifelock et Panda à réaliser un score parfait. Ce qu’il faut retenir de ces données, c’est qu’on peut globalement faire confiance à Trend Micro, mais pas dans tous les scénarios.

Un mot sur les faux positifs, rapide car sur les tests d’AV Test, il n’y en a aucun. Et sur AV Comparatives, avec 3 fausses alertes sur le Malware Protection Test et 10 sur le Real World Test, on ne va pas tirer la sonnette d’alarme non plus. Trend Micro est une solution fiable sur ce point.

Alors que le logiciel avait connu un coup de mou sur son impact sur les performances de Windows entre 2018 et 2020, la nette embellie constatée depuis se confirme, et on peut de nouveau recommander Trend Micro comme une solution légère. Tout n’est pas parfait. Selon AV Test, la navigation web est tout de même ralentie de 22 à 23%, un résultat en dessous de la moyenne du marché, et un impact sensible est également présent sur l’exécution de logiciels, entre 13 et 14%. Le constat est globalement partagé par AV Comparatives qui note des ralentissements sur l’exécution de logiciels, sur l’installation et sur la copie de fichiers.

Interface et ergonomie

On va encore se répéter mais l’interface de Trend Micro ne change pas, et n’a pas changé depuis 2015 dans les grandes lignes. Et c’est très bien comme ça, car Trend fait toujours preuve de bon goût et privilégie un certain minimalisme qu’on apprécie. Tout au plus, Trend Micro a « aplati » les éléments visuels qui perdent un peu de leur côté « physique » et de leurs textures sur la version précédemment testée. La différence est plus que subtile. La fenêtre principale affiche comme éléments proéminents un énorme bouton SCAN et un pictogramme coloré représentant l’état de protection, qui ne laisse aucune ambiguité puisque l’intitulé (« Protégé »…) est également de grande taille. C’est ce qu’on appelle se recentrer sur l’essentiel. On aime aussi le fait que la fenêtre soit de petite taille, et pourtant optimisée pour l’usage tactile.

Trend Micro Maximum Security © Clubic.com/Stephane Ruscher

Au dessus de ces éléments principaux, quatre icônes : Dispositif, Confidentialité, Données et Familles, qui regroupent les fonctionnalités principales autour de ces 4 thématiques. Derrière, on retrouve toujours des modules bien rangés et pertinents : protection des paiements en ligne, protection des données privées, contrôle parental… Pour chaque module, un visuel plus que parlant et une description suffisamment détaillée permet de savoir de quoi il en retourne. Des visuels aux animations (qui peuvent être désactivées, tout est fait pour que l’utilisateur soit bien accueilli et c’est réussi. Vraiment, le seul reproche que l’on continuera à faire à cette interface, c’est son côté multiplicateur de fenêtres, qui a un peu tendance à s’étaler, et un recours un peu trop fréquent au bouton Précédent pour naviguer entre les différentes sections.

Trend Micro Maximum Security © Clubic.com/Stephane Ruscher

Les paramètres sont souvent, dans un logiciel de sécurité, un endroit où on a un peu tendance à ranger la poussière sous le tapis. Dans l’ensemble, ceux de Trend Micro sont assez bien rangés, même si la présence d’un bouton « Autres paramètres » n’échappe pas totalement à ce cliché. Heureusement, derrière ce bouton, on ne trouve finalement que quelques paramètres supplémentaires.

Trend Micro Maximum Security © Clubic.com/Stephane Ruscher

Console web et applications mobiles

Passons rapidement sur l’interface web qui n’a rien de remarquable, Trend Micro faisant ici le minimum comme trop de ses concurrents. On se contentera donc d’un hub pour gerer les appareils protégés, télécharger la solution et accéder aux fonctionnalités antivol des applications mobiles. Peu d’éditeurs semblent intéressés à emboîter le pas à BitDefender ou Kaspersky et c’est bien dommage.

Sur le plan des applications mobiles, en revanche, l’impression est nettement plus positive. Si elles ne semblent pas avoir beaucoup bougé, les versions Android et iOS de Trend Micro Mobile Security montrent que l’éditeur a cherché à offrir le maximum de fonctionnalités pertinentes pour chaque plateforme, avec une ergonomie cohérente entre les deux versions. Evidemment, c’est sur Android que l’on va trouver les fonctions les plus fournies avec une analyse antivirus des applications et du système, une protection contre les sites malveillants , une analyse des réseaux Wi-Fi et quelques fonctionnalités originales. Il est ainsi possible de lancer les applications bancaires installées sur son téléphone en mode sécurisé et d’analyser ses paramètres de confidentialité sur les réseaux sociaux.

Trend Micro Mobile Security Android © Clubic.com/Stephane Ruscher
Trend Micro Mobile Security Android © Clubic.com/Stephane Ruscher

Sur iOS, Trend Micro contourne habilement le verrouillage du système pour offrir ses fonctionnalités via ce qui est à disposition. Ainsi, la navigation sécurisée va passer par un VPN, et là, on peut légitimement se demander pourquoi l’iPhone en a l’exclusivité, alors que la version Windows ne propose pas cette fonctionnalité. Le blocage des SMS et appels potentiellement malveillants est aussi au programme et exploite une possibilité méconnue dans iOS qui permet d’installer un filtre tiers. Enfin, sur la partie anti phishing, Trend Micro propose d’analyser vos images à la recherche de QR Codes ou de textes qui affichent le lien vers une URL malveillante. Pourquoi pas !

Trend Micro Mobile Security iOS © Clubic.com/Stephane Ruscher
Trend Micro Mobile Security iOS © Clubic.com/Stephane Ruscher

Modules défensifs

Après une mise à jour qui apportait de nouveaux outils de protection des sites bancaires, Trend Micro Maximum Security ne bouge pas trop sur ses fonctionnalités de défense qui restent basées sur les fondamentaux de l’éditeur : le cloud, augmenté par une dose d’intelligence artificielle, et la protection comportementale. Un bouclier anti ransomware est également proposé. Par défaut, celui ci surveille les modifications apportées aux dossiers de contenu Documents et Images. Il est également possible de spécifier d’autres dossiers ou des volumes entiers.

Trend Micro Maximum Security © Clubic.com/Stephane Ruscher

La protection du web est assez fournie, avec une extension compatible avec Google Chrome , Firefox , Microsoft Edge , et même ce bon vieux Internet Explorer qu’on a été surpris de voir ouvert par défaut en lançant un scan de confidentialité des réseaux sociaux. L’extension centralise un certain nombre de fonctionnalités : affichage d’informations sur le niveau de sécurité de la page visitée, activation d’un antiphishing dans Gmail ou Outlook, blocage des publicités en ligne, scan de confidentialité et protection des paiements. Cette dernière option permet de lancer un navigateur web dans un bac à sable pour consulter notamment des sites de transactions bancaires ou marchandes. Il est dommage toutefois que Trend Micro n’ait pas intégré une liste de sites qui permette déjà de le lancer automatiquement le cas échéant.

Trend Micro Maximum Security © Clubic.com/Stephane Ruscher

Au rang des absents, en revanche, on citera le pare feu, enfin presque car si Trend Micro ne propose pas son propre pare feu, il intègre tout de même une fonction « Firewall booster » qui renforce les défenses du pare-feu Windows contre les botnets.

Les principaux modules de protection :

  • Protection Cloud basée sur des technologie d'IA : protection proactive contre les malwares
  • Antivirus, anti-adware et anti-spyware
  • Moteur de détection avancé contre les ransomwares (protection des
    dossiers, des documents, ainsi que des dossiers synchronisés dans le
    Cloud)
  • Scanner d'e-mails
  • Protection web : extensions web des navigateurs Internet (Chrome, Firefox et Edge)
  • Analyse en temps réel des fichiers compressés
  • Apprentissage automatique avancé : protection contre les menaces connues et inconnues
  • Protection de la confidentialité en ligne et sur les réseaux sociaux
  • Anti-spam : protection contre les e-mails frauduleux
  • Support technique premium 24 h/24 et 7 j/7.

Fonctions additionnelles

Trend Micro Maximum Security offre une suite de fonctionnalités qui sans être toutes inutiles, peinent un peu à évoluer. On évoque plus haut la présence d’une connexion VPN dans l’application iOS. Et on est donc surpris de ne pas voir une telle fonctionnalité dans la version Windows, alors que la plupart des concurrents de Trend en proposent un, parfois même illimité.

Reste un outil de contrôle parental qui gagnerait à s’enrichir de fonctionnalités cloud et mobiles, et des outils tels qu’un destructeur de fichiers, un module d’optimisation des performances ou un coffre fort numérique. Multiplier les fonctionnalités pour allonger la liste n’est pas forcément ce qu’on cherche dans une suite de sécurité, mais avoir accès à des modules additionnels bien conçus et pertinents est toujours un plus qui n’est pas tout à fait réalisé ici.

Trend Micro Maximum Security © Clubic.com/Stephane Ruscher

Autres fonctionnalités additionnelles:

  • Vault : coffre-fort numérique
  • Contrôle parental
  • Secure Erase : destructeur de fichiers
  • Protection des transactions financières et des opérations bancaires
  • Console web : gestion des licences centralisée
  • Contrôle de l'état du PC : outils d'optimisation et ne nettoyage système pour Windows
  • Système antivol
  • Protection de la webcam (macOS uniquement)
  • Mode silencieux.

Support technique

La version Trend Micro Maximum Security comprend un accès premium par téléphone au support technique 24 h/24 et 7 j/7. L'éditeur se garde bien toutefois de préciser sur son site web français qu'il s'agit d'un numéro de téléphone américain et d'un service anglophone. Pour les utilisateurs français, le service technique est accessible par chat ou par e-mail via le menu du logiciel (en cliquant sur l'icône en forme de point d'interrogation puis sur « Assistance produit ») ou la rubrique « Support » de la console web. Bien que les agents soient également anglophones, ils utilisent un outil de traduction pour répondre en français. Le service par chat est joignable en seulement quelques minutes, et les agents sont visiblement très compétents. Une excellente surprise.

Trend Micro Maximum Security 2020

Tarifs

*Version d'essai limitée à 30 jours

Conclusion

Notre avis sur Trend Micro Maximum Security est globalement positif, mais la petite déception que l’on a déjà pu constater demeure : avec une interface aussi réussie et une approche aussi minimaliste, on aimerait pouvoir recommander cette solution pour ceux qui n’ont pas envie de s’embarrasser d’un antivirus trop complexe, ou trop riche en fonctionnalités et en paramètres. Dans l’ensemble, on pourrait le faire. Néanmoins, les petites contre performances du moteur de détection semblent perdurer dans certains scénarios et il est donc difficile pour nous d’être aussi catégorique qu’on le souhaiterait.

Trend Micro Maximum Security 2022

7

Notre avis sur Trend Micro Maximum Security est globalement positif, mais la petite déception que l’on a déjà pu constater demeure : avec une interface aussi réussie et une approche aussi minimaliste, on aimerait pouvoir recommander cette solution pour ceux qui n’ont pas envie de s’embarrasser d’un antivirus trop complexe, ou trop riche en fonctionnalités et en paramètres. Dans l’ensemble, on pourrait le faire. Néanmoins, les petites contre performances du moteur de détection semblent perdurer dans certains scénarios et il est donc difficile pour nous d’être aussi catégorique qu’on le souhaiterait.

Les plus

  • Interface simple et didactique
  • Bonne efficacité en général
  • Impact sur les performances correct

Les moins

  • Peu de nouveautés
  • Fonctionnalités additionnelles basiques
  • Forte dépendance du cloud

Efficacité 8

Fonctionnalités 7

Performances 7

Ergonomie 9

Stéphane Ruscher

Spécialiste informatique

Spécialiste informatique

Tombé dans un Amstrad CPC quand j'étais petit, je teste des logiciels, des Mac, des claviers, des souris ou des tablettes pour Clubic depuis 2005. J'aime aussi écouter du rock et de la musique élect...

Lire d'autres articles

Tombé dans un Amstrad CPC quand j'étais petit, je teste des logiciels, des Mac, des claviers, des souris ou des tablettes pour Clubic depuis 2005. J'aime aussi écouter du rock et de la musique électronique, en faire même un peu, regarder des films pas trop bêtes, et rire d'humour absurde.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page