Qu'est-ce qu'un spyware et comment s'en protéger avec un antivirus ?

28 novembre 2020 à 18h00
Sponsorisé par
Avira
4
Sponsorisé par Avira

Les logiciels malveillants menacent la sécurité de nos appareils et de nos données personnelles. Parmi eux, les spyware font de plus en plus de ravages. Heureusement, il existe des moyens pour s’en prémunir. 

C’est quoi un spyware ?

Les spyware sont aussi appelés “logiciels espions” en français. Ils font partie de la famille des malware, les logiciels malveillants. le spyware est donc une sous-catégorie de malware. Ils infectent les machines des utilisateurs (smartphone, PC…) et sont spécialisés dans un domaine bien particulier : le vol d’informations. Pas question de faire planter volontairement l’appareil contaminé ici, l’objectif est que l’utilisateur ne se rende jamais compte que le spyware est installé pour que celui-ci puisse tranquillement siphonner toutes les données intéressantes sur le long terme. Il existe plusieurs types de spyware et chacun d’entre eux sont dangereux pour des raisons qui leur sont propres. 

Les voleurs d’informations analysent les fichiers stockés sur l’ordinateur ou tout autre appareil visé dans le but de récupérer des données exploitables, c’est à dire qui ont eu une valeur et peuvent être vendus à des tiers. Historique de navigation, documents, logs, informations système, voire noms d'utilisateurs, adresses mail et mots de passe sont visés.

Les enregistreurs de frappe (keyloggers), comme leur nom l’indique, enregistrent tout ce que l’on tape au clavier, qu’il soit physique pour ordinateur ou virtuel sur un smartphone ou une tablette. Recherches web, notes, messages… tout y passe. Et ce n’est pas tout puisque les keyloggers les plus avancés sont aussi capables de mettre en relation le texte tapé avec son contexte, c’est à dire sur quel site web ou quelle application le texte a été écrit. De quoi deviner les identifiants et mots de passe des utilisateurs pour les services sur lesquels ils se sont connectés.

On peut signaler aussi les chevaux de Troie bancaires dans la grande famille des spyware. Ces logiciels sont capables de modifier des pages web pour effectuer des opération invisibles lors de transactions bancaires. Un cheval de Troie peut par exemple modifier le contenu du paiement, et même ajouter de nouvelles transactions. Ils servent à récupérer les identifiants bancaires, qui sont ensuite monnayés. Ce sont rarement directement les voleurs qui exploitent ces données, ceux-ci ne veulent pas que l’on puisse remonter jusqu’à eux.

Dans leur fonctionnement, les voleurs de mot de passe agissent de manière assez semblable aux chevaux de Troie bancaires. Mais plutôt que d’intercepter ou remplacer les données saisies, ils vont aller se servir directement dans le stockage du PC ou mobile. Ils ont alors accès aux identifiants et mots de passe enregistrés par un navigateur, ceux utilisés pour le système, ou encore aux cookies de la navigation web.

Enfin, nous avons également des logiciels malveillants hybrides, comme des adwares qui vont bombarder l’utilisateur de publicités mais également s’emparer des informations liées à la navigation. Particulièrement pénibles, ils ne sont toutefois pas les plus dangereux car on se rend vite compte de leur présence et que l’on peut alors faire le nécessaire pour s’en débarrasser. Ce sont les spyware qui ne se font pas remarquer qui font le plus de dégâts. 

Comment fonctionne un spyware ?

Il existe plusieurs manières par lesquelles un spyware peut s’infiltrer dans un appareil. Les logiciels espions se cachent bien souvent dans les fichiers de contenus multimédia que vous pouvez téléchargez gratuitement sur internet : films, séries, jeux vidéo, logiciels…

On les retrouve également sous forme d’extension ou plug-in d’un programme qui a l’air légitime. Ils sont même parfois une composante importante du logiciel. Et mauvaise surprise : désinstaller le programme incriminé ne suffit généralement pas à éliminer le spyware de votre système, qui aura déjà réussi à s’introduire et infecter en profondeur la machine.

Autre classique : certains sites web hébergent des spyware et le simple fait d’avoir ouvert une telle page lance discrètement le téléchargement du logiciel malveillant sur votre PC ou appareil mobile. Les spyware peuvent également se cacher dans les publicités. Il est même possible que certains sites légitimes sans volonté de nuire affichent des publicités qui ne le sont pas si la régie publicitaire ne fait pas bien son travail et laisse passer des bannières dissimulant des logiciels espions. 

Spyware

La technique est extrêmement connue mais demeure efficace : le lien cliquable ou la pièce jointe piégés dans un email. A ne surtout pas ouvrir sous peine de voir se télécharger un fichier exécutable qui va provoquer l’infection de la machine.

Enfin, il existe des spécificités propres aux plateformes mobiles : les smartphones et tablettes. Les connexions WiFi publiques non sécurisées sont sources de danger. Les systèmes d’exploitation (Android et iOS) sont régulièrement victimes de failles de sécurité, qui ouvrent une porte d’accès aux pirates. Et si les applications téléchargées depuis le Play Store ou l’App Store sont le plus souvent sécurisées, ce n’est pas forcément le cas de celles installées depuis des sources externes qui ne sont pas contrôlées.

Comment supprimer un spyware ?

Si votre appareil fonctionne au ralenti, agit de manière étrange, redémarre tout seul ou freeze, que des programmes que vous ne reconnaissez pas sont installés sur votre machine, que des fenêtres pop-up intempestives s’ouvrent, que des messages d’erreur apparaissent ou que votre moteur de recherche par défaut a été substitué par un autre, vous êtes peut-être victime d’un spyware.

Pour s’en débarrasser efficacement sans perdre de données dans la manoeuvre, il faut utiliser la fonction de scanner d’un antimalware efficace, comme Avira par exemple, qui pourra détecter et éliminer la menace.

Comment se protéger des spyware ?

Pour commencer, il faut adopter des usages et habitudes qui limitent les risques d’infection. Ce sont bien souvent des erreurs humaines qui sont à l’origine de l’installation de ces logiciels espions dans les systèmes des utilisateurs. Certaines pratiques simples permettent pourtant de se prémunir de bien des menaces.

N’ouvrez pas de lien ou de pièce jointe qui ne proviennent pas d’une source de confiance, ne naviguez pas sur des sites qui ne sont pas sécurisés, mettez à jour vos systèmes d’exploitation et vos pilotes pour obtenir les derniers patchs de sécurité comblant des vulnérabilités. Respecter ces simples règles pour évitera déjà bien des problèmes.

Pour aller plus loin, il convient de s’équiper d’un antivirus efficace, qui va faire office de bouclier quand un spyware a échappé à notre vigilance et tente de s’introduire dans le système de notre machine. Les pirates misent sur des attaques de plus en plus discrètes et agressives car les utilisateurs sont aujourd’hui mieux au fait de leurs techniques traditionnelles et savent déjouer leurs pièges. Même en restant aux aguets et en respectant les consignes de sécurité élémentaires, certains logiciels malveillants peuvent passer entre les mailles du filet. C’est là qu’intervient l’intérêt d’une protection antimalware.

Spyware

Tous les antivirus ne se valent pas, vous devez bien faire attention à choisir une solution performante et fiable, réputée pour la mise à jour de ses bases de données afin d’être capable de menacer jusqu’aux menaces les plus récentes et les plus élaborées. 

Avira, un antivirus efficace contre les spyware

Parmi les antivirus particulièrement recommandables, citons Avira et sa suite de logiciels de sécurité informatique. Avira agit en temps réel et détecte instantanément les logiciels malveillants, les menaces et les contenus douteux. Il peut donc les bloquer avant même qu’ils ne parviennent à s'infiltrer dans le système. Une couche de protection supplémentaire bloque les sites web infectés, les mouchards de navigateur et les publicités intrusives pour allier sécurité et confort de navigation.

Sa polyvalence en fait un outil très utile au quotidien puisqu’en plus de son action antimalware, il offre des fonctionnalités avancées telles :

  • Un service VPN pour naviguer anonymement. 

  • Un gestionnaire de mots de passe créant un mot de passe solide impossible à casser pour chacun de ses comptes .

  • Un nettoyeur de système qui part à la chasse aux fichiers inutiles installés sur le disque dur afin de booster les performances de la machine et récupérer de l’espace de stockage.

  • Un outil de mise à jour automatique des logiciels et pilotes installés sur le PC pour bénéficier des dernières protections.

Un scanner est également inclus pour fouiller le système et déterminer si des spyware ou autres logiciels malveillants ont déjà réussi à s’introduire dans l’appareil.

En restant vigilant et avec Avira comme solution de secours en cas de problème, vous êtes armé pour naviguer sur le web et télécharger sans avoir à vous inquiéter de la santé de votre machine ou de la sécurité de vos données personnelles.

Le contenu sur Clubic étant entièrement gratuit, l'affiliation est utilisée pour financer le site. Cet article contient donc des liens d'affiliation. Ainsi, lorsque vous achetez via un lien sur notre site, cela ne vous coûte pas plus cher, mais une commission d'affiliation est reversée à Clubic.

Article proposé et conçu par La Rédaction Clubic en partenariat avec Avira
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Windows 11 : une nouvelle preview, des nouveautés et des correctifs
Microsoft déploie Edge 92 avec un testeur de mot de passe et une extension pour Outlook.com
L'offre de stockage en ligne Icedrive profite d'une belle promo à 4,17€
DuckDuckGo lance un service gratuit anti-trackers pour protéger vos e-mails
Chrome 92 se déploie pour améliorer la confidentialité et la sécurité
Sur iOS, Chrome va permettre de verrouiller des onglets privés via Face ID
Faites une bonne affaire et obtenez 2 To de stockage en ligne avec pCloud
Zoom met près de 15 milliards (!) sur la table pour acquérir le service de call center Five9
DirectStorage sera disponible sur Windows 10, mais moins efficace que sur Windows 11
Google permet désormais d'effacer instantanément vos 15 dernières minutes de recherche
Haut de page