Les meilleurs logiciels gratuits de capture d'écran

08 août 2021 à 10h30
5

À l’heure du numérique, partager ce qui se passe sur son écran est devenu un geste banal. De plus, les restrictions sanitaires et le télétravail ont imposé de nouvelles contraintes en termes de communication, et à ce titre la capture d’écran représente un excellent moyen d’optimiser les échanges à distance. 

La plupart des systèmes d’exploitation intègrent leur propre utilitaire de screenshots, mais leurs fonctionnalités sont souvent limitées. En réponse à cela, de nombreux logiciels tiers ont fleuri sur le Web. Seulement, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi toutes les offres proposées, gratuites ou payantes. Nous avons sélectionné et décrypté pour vous les meilleurs utilitaires, afin de vous aider à choisir celui qui correspond le mieux à vos besoins.

1 - Greenshot : l’indispensable 

Greenshot
  • Gratuit
  • Complet
  • Nombreux formats d’exportation

Greenshot a pignon sur rue dans le monde des logiciels de capture d’écran. S’il ne présente aucune fonctionnalité révolutionnaire, il impressionne pourtant par la qualité de ses outils et par sa simplicité d’utilisation, ce qui le rend à la fois performant et accessible.

Greenshot a pignon sur rue dans le monde des logiciels de capture d’écran. S’il ne présente aucune fonctionnalité révolutionnaire, il impressionne pourtant par la qualité de ses outils et par sa simplicité d’utilisation, ce qui le rend à la fois performant et accessible.

Quand il s’agit de lister les meilleurs logiciels de capture d’écran, difficile de ne pas mentionner Greenshot, qui fait partie des incontournables du genre. Recommandé jusqu’aux sommets de l’Etat , cet utilitaire n’en reste pas moins entièrement gratuit sous Windows. Les utilisateurs d’Apple devront quant à eux débourser la modique somme de 2€, afin de couvrir les frais d’hébergement de l’application sur l’Apple Store. 

Capture d'écran Greenshot

Greenshot propose toutes les fonctionnalités qu’on attend d’un logiciel de ce type. Les options de capture sont personnalisables, permettant par exemple de faire un screenshot d’une zone spécifique de l’écran, d’une fenêtre ou de l’écran entier. Une fois la capture réalisée, le partage de l’image est simplifié grâce à l’envoi automatique du fichier vers les logiciels de la suite Office (Powerpoint, Word, Excel…) ou vers votre imprimante. 

Le logiciel intègre aussi un éditeur d’image, grâce auquel vous pourrez effectuer de nombreuses retouches. Les fonctionnalités proposées sont très similaires à celles qu’on retrouve sur des programmes tels que Paint. Cela se révèlera utile si vous cherchez à redimensionner votre image, ajouter du texte, appliquer des effets ou encore flouter une partie du contenu. En revanche, si vous avez des problèmes de vue, gare au mal de tête ! Les icônes des menus sont tellement petites qu’il faut presque coller sa tête à l’écran pour y voir clair. 

Malgré ce petit défaut, Greenshot réalise quasiment un sans fautes. Grâce à sa clarté et sa simplicité (un simple clic sur la touche Imp écran permet de réaliser un screenshot), cet utilitaire se rend accessible à tout type d’utilisateur. Les nombreux formats d’exportation (BMP, GIF, JPG, PNG, TIFF et ICO) renforcent en outre cette universalité. Dommage que l’interface soit disponible seulement  en anglais et en néerlandais, la version française n’ayant pas encore vu le jour. Mais personne n’est parfait, n’est-ce pas ?

2 - Ashampoo Snap : le payant qui le vaut bien  

Ashampoo Snap
  • Énormément d’options de capture
  • Tutoriels bien pensés
  • Outil de capture de texte

Pour justifier son prix quelque peu élevé, Ashampoo Snap 12 offre des possibilités infinies (ou presque) en termes de captures d’écran. Du screenshot chronométré à la capture vidéo, en passant par l’extraction de contenu textuel... il y a de fortes chances que ce logiciel réponde à tous vos besoins.

Pour justifier son prix quelque peu élevé, Ashampoo Snap 12 offre des possibilités infinies (ou presque) en termes de captures d’écran. Du screenshot chronométré à la capture vidéo, en passant par l’extraction de contenu textuel... il y a de fortes chances que ce logiciel réponde à tous vos besoins.

Ashampoo Snap 12 est disponible exclusivement sur Windows, et contrairement à beaucoup de ses concurrents, il est payant. Une période d’essai gratuite vous offre toutefois la possibilité de le tester gratuitement. Passé les 30 jours, il faudra débourser 24,99 € pour continuer à l’utiliser. Malgré ce prix qui peut donner envie de fuir, Snap 12 a une ribambelle d’atouts à revendre. 

Capture d'écran Ashampoo

Dès que le logiciel est installé, une barre vient discrètement se loger dans le haut de votre écran, et n’apparaît que lorsque vous passez la souris dessus. Les options sont si nombreuses que vous pouvez faire à peu n’importe quoi en termes de screenshots. De la capture vidéo à celle d’une fenêtre déroulante, en passant par la capture chronométrée, rien n’est laissé au hasard. Mention spéciale pour l’outil screenshot d'extraction de texte, qui permet d’isoler un contenu textuel en retirant l’environnement visuel duquel il est tiré. 

Une fois que vous avez réalisé votre capture, différentes options s’offrent à vous. Vous pouvez simplement enregistrer votre image sur votre ordinateur, mais aussi l’imprimer, l’envoyer par e-mail ou l’exporter sur votre compte Facebook ou Twitter. Avant cela, si vous désirez retoucher l’image, l’éditeur intégré au logiciel vous propose plusieurs outils. Ajoutez du texte, des flèches, dessinez, rognez, recadrez ou gommez. Très utile si vous cherchez à rendre votre capture plus attractive, ou si vous souhaitez y ajouter des éléments en vue d’une présentation. 

Bien qu’aux premiers abord Snap 12 peut paraître un petit peu complexe, une page de tutoriel très complète est dédiée à chacune des fonctionnalités intégrées au logiciel. Si l’anglais vous rebute, vous pouvez le configurer en français ou dans l’une des nombreuses autres langues disponibles (prêt à pratiquer votre chinois ?). Par ailleurs, une FAQ plus complète est accessible sur le site Web de Ashampoo, mais celle-ci est réservée à ceux qui maîtrisent l’anglais ou le néerlandais.

3 - ShareX : le logiciels aux milles fonctions

ShareX
  • Open Source
  • Beaucoup de fonctionnalités
  • Outil de capture de texte

Malgré une interface austère, on ne peut pas dire que ShareX soit avare en fonctionnalités, tant celles-ci sont nombreuses. Mention spéciale pour l’outil de création de GIFs, qui permet de créer son image animée en quelques clics.

Malgré une interface austère, on ne peut pas dire que ShareX soit avare en fonctionnalités, tant celles-ci sont nombreuses. Mention spéciale pour l’outil de création de GIFs, qui permet de créer son image animée en quelques clics.

A l’origine de ShareX, il y a la fusion de deux logiciels : ZScreen et ZUploader. C’est en 2012 que cet utilitaire gratuit, publié sous licence libre, voit officiellement le jour. 

Lors de la première utilisation, l’interface de ShareX peut paraître complexe, tant les menus sont touffus et les onglets abondants. Le tout est configuré en anglais, ce qui n’aide pas vraiment à y voir clair. Mais une fois passée cette mauvaise impression - et à force de quelques tâtonnements - on découvre les immenses richesses de cet utilitaire. 

Capture d'écran ShareX

Il n’y a pas grand chose que vous ne pourrez pas faire avec ShareX. A commencer par sa fonction principale : la capture d’écran. Pour réaliser un screenshot rapide, cliquez simplement sur l’icône du logiciel et sélectionnez la zone qui vous intéresse. Ça, c’est pour ceux qui veulent un screenshot vite fait et bien fait ; mais bien d’autres options sont disponibles. Réalisez la capture de tout votre écran, d’une zone prédéfinie, d’un onglet, d’un texte… et même d’une page en mouvement, si jamais vous avez besoin de scroller pour faire apparaître l’ensemble du contenu dont vous souhaitez conserver une image. L’auto-capture permet quant à elle de réaliser automatiquement un screenshot à intervalles réguliers, sans avoir à se soucier de le faire manuellement. 

Les retouches de votre image peuvent se faire directement dans le logiciel. Que vous cherchiez à corriger des petits défauts ou à ajouter des effets divers, vous disposez d'outils post-capture complets et faciles à utiliser. 

A noter que ShareX ne s’arrête pas à la simple capture d’écran. Il vous offre également la possibilité de filmer votre écran, ce qui permet par exemple de créer rapidement des vidéos ou des tutoriels. Autre outil vraiment sympa : le créateur de GIFs. Créer une image animée n’aura jamais été aussi simple ! Partagez-la ensuite à vos amis en quelques clics. 

4 - Snagit : le plus pro

Snagit
  • Qualité professionnelle
  • Interface moderne
  • Outil de création de vidéos

Si vous cherchez la crème de la crème des logiciels de capture d’écran, Snagit est fait pour vous. Destiné à un public de professionnels, il permet de réaliser des présentations irréprochables, tout en étant compatible avec plus de 19 formats d’image. Il bénéficie en outre d’une très bonne connectivité avec les plateformes les plus connues telles que Youtube, Slack ou Google Drive. 

Si vous cherchez la crème de la crème des logiciels de capture d’écran, Snagit est fait pour vous. Destiné à un public de professionnels, il permet de réaliser des présentations irréprochables, tout en étant compatible avec plus de 19 formats d’image. Il bénéficie en outre d’une très bonne connectivité avec les plateformes les plus connues telles que Youtube, Slack ou Google Drive. 

Ceux qui cherchent un logiciel de capture d’écran destiné à une utilisation professionnelle auront tout intérêt à se diriger vers Snagit, développé par TechSmith. Il faut dire qu'avec un tel prix (48.9 €), mieux vaut pouvoir justifier d’un rendu à la hauteur. A noter qu’une version d’essai permet toutefois de tester gratuitement le logiciel sans restrictions. 

Snagit se démarque grâce à une interface moderne et épurée, loin de l’austérité qu’on retrouve souvent chez les utilitaires concurrents. Ceci rend l’utilisation du logiciel fluide et agréable. La découverte de chaque fonctionnalité est accompagnée d’un tutoriel bien pensé - mais la prise en main est de toute façon plutôt intuitive.

Capture d'écran Snagit

L’outil de capture All-In-One, malgré son nom quelque peu trompeur, désigne simplement la fonction de screenshot avec présélection de la zone de capture. L’image s’ouvre ensuite dans le mode éditeur. Celui-ci permet de réaliser des présentations très réussies, parfaites pour des supports marketing colorés. Que ce soit pour l’ajout d’effets ou de formes, chaque élément est travaillé afin de rendre votre création plus qualitative. Autre option intéressante : le retardateur, qui vous aidera à planifier une capture automatique à intervalle prédéfini. Enfin, le défilement panoramique rend possible la création d’un screenshot même si une partie du contenu n’apparaît pas sur votre écran. 

Pour se différencier, Snagit propose un outil de création de vidéo à partir de plusieurs captures d’écran. Il est également possible de prédéfinir des effets à appliquer à votre screenshot. Vous pouvez par exemple ajouter automatiquement des bords ou de l’ombre à votre image, ce qui vous évite ensuite de passer par l’étape de la post-production. 

Les fichiers sont exportables en 19 formats, des plus connus (JPG, PDF, BMP…) aux plus spécialisées (EPS, EMF, RAS…). Ils sont aussi exportables vers de nombreux logiciels partenaires, tels que Slack, Google Drive, Youtube ou Evernote. Enfin, vous avez la possibilité d’imprimer votre image directement à partir de Snagit.

5 - PicPick : une valeur sûre

PicPick
  • Interface familière
  • Confort d’utilisation
  • Personnalisation des raccourcis

PicPick est destiné aux utilisateurs qui veulent faire de la capture d’écran une expérience agréable. Simple et intuitif, il satisfera autant les novices que les plus expérimentés. En prime, le logiciel est configurable en français et les raccourcis sont entièrement personnalisables.

PicPick est destiné aux utilisateurs qui veulent faire de la capture d’écran une expérience agréable. Simple et intuitif, il satisfera autant les novices que les plus expérimentés. En prime, le logiciel est configurable en français et les raccourcis sont entièrement personnalisables.

Deux versions sont disponibles pour PicPick : l’une est gratuite, tandis que l’autre - payante - vous coûtera environ 25 €. La différence entre les deux réside dans l’affichage ou non de publicités, l’accès à un support technique et la mise à jour automatique. De même, la version gratuite est strictement réservée à un usage personnel, et ne peut donc pas être utilisée par une entreprise. 

Capture d'écran PicPick

L’interface du logiciel rappelle beaucoup celle de la suite Microsoft Office, avec ses teintes bleutées et ses bords carrés. Malgré une apparente simplicité, le tout est travaillé pour un confort d’utilisation optimal. L’icône du logiciel se loge discrètement dans la barre des tâches, et un clic droit permet d’accéder aux différentes fonctionnalités. Les outils sont toutefois classiques : capture de l’écran entier, d’une zone spécifique ou d’une fenêtre. C’est à vous de définir où l’image va se retrouver. Soit vous optez pour une sauvegarde automatique dans le presse-papier, soit votre capture sera exportée vers votre imprimante, Facebook, Skype… ou tout simplement enregistrée dans un fichier de votre ordinateur. 

PicPick intègre aussi un éditeur d’images. Vous y retrouverez les mêmes outils que dans Paint, ni plus ni moins. Il est donc possible de redimensionner votre image, d’y insérer du texte et quelques effets. Il faut ajouter à cela quelques accessoires graphiques intéressants : une pipette pour prélever les couleurs, une palette de couleurs, une règle à pixels, un rapporteur, un curseur en croix, une loupe et un tableau blanc.

Pour une utilisation plus rapide du logiciel, vous pouvez personnaliser les raccourcis claviers correspondants aux différentes options de capture d’écran. Enfin, la possibilité de configurer l’utilitaire en français est un plus, et rend l’utilisation de PicPick encore plus facile. Le seul hic, c’est qu’aucun tutoriel ne vous accompagne dans la prise en main du logiciel, ce qui peut pénaliser les novices. A moins que vous optiez pour la version payante…

6 - Lightshot : simple et efficace

Lightshot
  • Minimaliste
  • Facile à utiliser
  • Léger

Lightshot, c’est de la capture d’écran avec option “sans prise de tête”. Sa simplicité et le dépouillement de son interface fait de cet utilitaire un allié de taille lorsqu’il s’agit de réaliser des screenshots avec rapidité. En bonus, une simple inscription sur le site vous donnera gratuitement accès à une plateforme d’hébergement d’images en ligne.

Lightshot, c’est de la capture d’écran avec option “sans prise de tête”. Sa simplicité et le dépouillement de son interface fait de cet utilitaire un allié de taille lorsqu’il s’agit de réaliser des screenshots avec rapidité. En bonus, une simple inscription sur le site vous donnera gratuitement accès à une plateforme d’hébergement d’images en ligne.

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Lightshot a fait une promesse claire : proposer un utilitaire de capture d’écran léger, minimaliste et facile à utiliser. Le tout gratuitement et en Open Source (sous licence publique générale GNU). Alors, promesse tenue ? [Spoiler alert : oui ! ]

Capture d'écran Lightshot

Une fois que vous avez téléchargé puis installé Lightshot, l’icône à forme de plume violette sera accessible à partir de votre barre de tâches. Pour effectuer une capture d’écran, deux options s’offrent à vous : soit vous appuyez sur la touche Impr.Ecran de votre clavier (ou tout autre raccourci que vous pouvez personnaliser dans les paramètres), soit vous cliquez sur l’icône pour activer l’utilitaire ; il ne vous reste plus qu’à sélectionner la zone de capture. Une fois que cela est fait, une barre d’outils apparaît, vous donnant accès à plusieurs fonctionnalités basiques. 

En termes d’édition, vous pouvez dessiner au crayon sur votre image, tracer une ligne ou ajouter une zone de texte.  Concernant les options de partage, vous aurez le choix entre enregistrer votre fichier sur l’ordinateur, l’imprimer, la diffuser sur les réseaux sociaux ou l’envoyer vers prnt.sc, la galerie d’images en ligne développée par Lightshot. Pour y accéder, il vous suffit de vous connecter avec votre compte Google ou Facebook. Vous pouvez alors stocker toutes vos captures d’écran sur le site Web du logiciel, et y avoir accès à tout moment. Une option Cloud gratuite et pratique. 

Pour les utilisateurs de Google Chrome, vous avez aussi la possibilité d’installer l’extension au navigateur, afin de profiter des mêmes fonctionnalités que le logiciel. On vous conseille tout de même, si vous le pouvez, de télécharger le programme sur votre PC. Il n’est absolument pas encombrant, et de cette manière vous ne serez pas limités à votre navigateur Web pour réaliser des captures d’écran. 

Diplômé en lettres modernes et rédacteur Web freelance, je dédie principalement mon temps à la lecture et à l'écriture. Passionné de tout, j...

Diplômé en lettres modernes et...

Lire d'autres articles
Lire d'autres articles
Modifié le 12/08/2021 à 17h46
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page