Quelles sont les meilleures barrettes de mémoire DDR4 ? Comparatif 2021

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
05 septembre 2021 à 11h23
0

Dès lors que l’on cherche à se monter une configuration, il est un composant indispensable sur lequel on ne passe peut-être pas assez de temps. Il faut dire que le nombre de références disponibles est tout simplement phénoménal et décourage même les plus assidus des utilisateurs. Voici pourquoi nous vous proposons cette sélection qui ne prétend, bien sûr, pas à l’exhaustivité.

Le choix de la rédac

G.Skill RipJaws 5 Series 3600

Le choix de la rédac

  • Timings très élevés pour une latence impeccable
  • Très bonnes performances
  • Design tout en sobriété
Le premier prix

G.Skill Aegis 3200

Le premier prix

  • Très bon rapport qualité/prix
  • Des barrettes sobres
  • Encombrement réduit
La reine du bal

Teamgroup T-Force XTREEM ARGB DDR4

La reine du bal

  • Un vrai travail côté design LED
  • Fréquences jusqu'à 4000 MHz
  • Des performances « au niveau »

Dans quelques mois ou plus vraisemblablement un ou deux ans, il est tout à fait envisageable que la DDR5 ait pris le dessus sur la mémoire la plus tendance à l’heure actuelle, la DDR4. En attendant que cette bascule se confirme, n’importe quelle configuration se doit de disposer de quelques barrettes pour fonctionner… de la DDR4 en l’occurrence.

Nous l’avons dit, il n’est pas question de prétendre à la moindre exhaustivité alors que plusieurs centaines (oui, centaines) de références se partagent le marché. Nous avons toutefois essayé de dégager six grandes catégories afin de vous aider à vous y retrouver et pour chaque catégorie / chaque objectif, nous vous proposons un modèle qui nous a bien plu.

De la DDR4 « premier prix »

G.Skill Aegis 16 Go (2x8 Go) DDR4 3200 MHz CL16

G.Skill Aegis 3200
  • Très bon rapport qualité/prix
  • Des barrettes sobres
  • Encombrement réduit

Sans doute pas les meilleures, pas les plus performantes ou les plus resplendissantes, les G.Skill Aegis n'en demeurent pas moins des valeurs sures. Elles assurent sans problème la tâche qui leur a été confiée et ont le bon goût de ne pas nous ruiner.

Sans doute pas les meilleures, pas les plus performantes ou les plus resplendissantes, les G.Skill Aegis n'en demeurent pas moins des valeurs sures. Elles assurent sans problème la tâche qui leur a été confiée et ont le bon goût de ne pas nous ruiner.

Pourquoi l’aime-t-on chez Clubic ?

Choisir de la mémoire comme l’Aegis de G.Skill, c’est avant tout se décider pour des barrettes peu coûteuses. Le fabricant a d’ailleurs produit cette série en complément de ses gammes les plus performantes, les plus onéreuses aussi. Sans être les moins chères du marché, les Aegis n’en sont vraiment pas loin, mais ce n’est pas leur seul avantage.

En effet, puisque l’on fait confiance à G.Skill, on bénéficie aussi de la qualité des produits de la marque. Cela passe sans doute par la sélection des composants embarqués, mais de manière plus terre à terre, on se focalisera surtout sur la garantie à vie qui permet d’avoir l’esprit plus tranquille, même si c’est un point de plus en plus commun sur la RAM.

De la DDR4 « compacte »

Corsair Vengeance LPX Series DDR4 3200 MHz CL16

Corsair Vengance LPX Series
  • Bon rapport qualité/prix
  • Des barrettes sobres
  • Encombrement réduit

Loin des modèles les plus haut de gamme de Corsair, les Vengeance LPX sont là pour assurer l'essentiel à petit prix. Mission parfaitement accomplie pour ces modules accessibles et malgré tout équipés d'un dissipateur thermique pour une certaine tranquillité d'esprit.

Loin des modèles les plus haut de gamme de Corsair, les Vengeance LPX sont là pour assurer l'essentiel à petit prix. Mission parfaitement accomplie pour ces modules accessibles et malgré tout équipés d'un dissipateur thermique pour une certaine tranquillité d'esprit.

Pourquoi l’aime-t-on chez Clubic ?

Si elles boxent un peu dans la même catégorie que les Aegis de G.Skill, les Corsair Vengance LPX ne sont pas tout à fait comparables. Enfin, si quand même un peu : avec des caractéristiques pour ainsi dire identiques, on peut s’attendre et on obtient des performances assez similaires. Ce ne sont clairement pas les plus puissantes des barrettes du marché, mais elles font bien le job.

Les Corsair disposent également d’une tarification très similaire… mais disposent d’un atout non négligeable pour une certaine sérénité : la présence d’un vrai petit dissipateur thermique qui viendra rassurer les plus inquiets des utilisateurs. De plus, ce dissipateur a le bon goût de ne pas être encombrant nous permettant de catégoriser cette Vengeance LPX dans les DDR4 « compactes ».

De la DDR4 de grande capacité

Kingston Fury Beast 64 Go DDR4 3200 MHz CL16

Kingston FURY Beast DDR4 RGB
  • Design efficace, LED agréables
  • Échauffement limité
  • Bons débits pour de la 3200

Kingston dispose d'une nouvelle gamme convaincante avec ses FURY Beast dont on retient ici les barrettes de 32 Go : malgré le surcoût d'une telle capacité, on garde un rapport qualité / prix « raisonnable ».

Kingston dispose d'une nouvelle gamme convaincante avec ses FURY Beast dont on retient ici les barrettes de 32 Go : malgré le surcoût d'une telle capacité, on garde un rapport qualité / prix « raisonnable ».

Pourquoi l’aime-t-on chez Clubic ?

Inutile de chercher midi à quatorze heures, si nous retenons la toute nouvelle gamme Fury Beast de chez Kingston c’est avant tout pour son rapport capacité / prix… dans le segment des barrettes de DDR4 très performantes bien sûr. Comme sur tous les autres segments de notre sélection, n’oubliez pas qu’il existe quantité de références assez proches les unes des autres, nos Fury Beast ne sont donc pas le seul choix possible.

Elles ont toutefois pour elles une disponibilité qui ne devrait pas se démentir avec le temps : elles viennent tout juste de débarquer sur le marché. Elles profitent aussi de la solidité de Kingston, l’un des principaux fabricants de barrettes mémoires au monde et, bien sûr, de la qualité de ses produits. Pour les amateurs, sachez qu’il existe deux versions : avec ou sans LED au sommet d’un radiateur relativement sobre.

De la DDR4 aux meilleures fréquences

G.Skill RipJaws 5 Series DDR4 4400 MHz CL17

G.Skill RipJaws 5 Series 4400
  • Performances remarquables
  • Design tout en sobriété
  • Garantie à vie

Bien sûr, pour que ces RipJaws 5 Series aient un intérêt, il faut que votre configuration ait besoin de cette DDR4-4400 aux débits absolument remarquables. Pour le reste, G.Skill reste une marque de référence avec des produits sans surprise, d'excellente qualité.

Bien sûr, pour que ces RipJaws 5 Series aient un intérêt, il faut que votre configuration ait besoin de cette DDR4-4400 aux débits absolument remarquables. Pour le reste, G.Skill reste une marque de référence avec des produits sans surprise, d'excellente qualité.

Pourquoi l’aime-t-on chez Clubic ?

Depuis déjà quelques années, G.Skill est l’un des fabricants de mémoire vive les plus en vue et il le doit non seulement à la très grande richesse de son catalogue, mais aussi à la qualité de ses produits. Nous ne retenons pas pour ce guide de Trident – un peu onéreuse à notre goût – mais les RipJaws 5 constituent d’excellents modèles.

Dans le cas présent, nous avons opté pour des barrettes capables – en fonction de votre configuration bien sûr – d’assurer les 4400 MHz. Autant dire qu’à ce niveau de fréquence, votre sous-système mémoire va atteindre des débits absolument stupéfiants. Il faudra évidemment vérifier que vos besoins impliquent de tels débits.

De la DDR4 aux meilleurs timings

G.Skill RipJaws 5 Series DDR4 3600 MHz CL14

G.Skill RipJaws 5 Series 3600
  • Timings très élevés pour une latence impeccable
  • Très bonnes performances
  • Design tout en sobriété

Nos RipJaws 5 Series 3600 disposent de timings impressionnants pour des latences très faibles qui en font des modèles d'exception… à condition bien sûr d'en avoir l'usage. Pour le reste, G.Skill reste fidèle à sa très bonne réputation.

Nos RipJaws 5 Series 3600 disposent de timings impressionnants pour des latences très faibles qui en font des modèles d'exception… à condition bien sûr d'en avoir l'usage. Pour le reste, G.Skill reste fidèle à sa très bonne réputation.

Pourquoi l’aime-t-on chez Clubic ?

Nous évoquions les RipJaws 5 de G.Skill pour les meilleures fréquences. Eh bien, du fait de la variété de la gamme RipJaws 5, c’est une seconde variante qui s’octroie notre sélection des meilleurs timings. Pensez donc, la barrette est capable de 14-15-15-35 à une tension de 1,45 V.

Inutile de dire qu’à ce niveau de timings, la latence de la mémoire sera particulièrement faible. Attention cependant, il se pourrait que sur certains systèmes, il ne soit pas possible d’atteindre de telles valeurs. Cela dit, compte tenu du prix des barrettes, vous aurez sans doute à l’esprit une carte mère de haute volée pour les accompagner.

De la DDR4 « pour le style »

Teamgroup XTREEM ARGB Gaming Memory DDR4 4000 MHz CL18

Teamgroup T-Force XTREEM ARGB DDR4
  • Un vrai travail côté design LED
  • Fréquences jusqu'à 4000 MHz
  • Des performances « au niveau »

Pas les plus discrets des modules DDR4, les T-Force XTREEM s'achètent justement pour disposer d'un élément capable d'ajouter encore aux options de décorations / d'éclairage. Mission réussie, pour des barrettes qui ne perdent rien de leurs performances malgré des profils XMP un peu capricieux.

Pas les plus discrets des modules DDR4, les T-Force XTREEM s'achètent justement pour disposer d'un élément capable d'ajouter encore aux options de décorations / d'éclairage. Mission réussie, pour des barrettes qui ne perdent rien de leurs performances malgré des profils XMP un peu capricieux.

Pourquoi l’aime-t-on chez Clubic ?

À son niveau de prix, la mémoire XTREEM ARGB Gaming n’est pas tout à fait la plus performante. Il faut dire qu’elle se mesure à des monstres de puissance et, dans ce contexte, elle soutient plutôt bien la comparaison avec des débits dans la moyenne haute et une latence correcte. Reste que ce n’est pas pour ses performances que l’on s’offre une telle mémoire, enfin pas seulement.

En effet, avec son boîtier remarquable d’esthétique et la possibilité de jouer comme jamais avec les couleurs des LED, elle permet d’offrir encore un peu plus dans le côté « spectacle haut en couleur » de votre tour. Bien sûr, une telle orientation « grand style » ne convaincra pas tous les joueurs, mais il en faut pour tous les goûts, non ?

Comment choisir la DDR4 la plus adaptée ?

Quelle génération de mémoire choisir ?

Cela peut sembler une évidence pour quiconque a l’habitude de monter un PC, mais il vaut mieux malgré tout bien préciser les choses. Aujourd’hui, au moment d’acheter de la mémoire vive, c’est vers la DDR4 qu’il faut se tourner. Toutes les générations antérieures, que l’on peut éventuellement trouver en occasion notamment, sont à proscrire : DDR2 et DDR3 ne sont pas compatibles avec les cartes mères actuelles.

De la même manière, on ne parlera ici que des modèles de DDR4 au format « long ». Il s’agit des barrettes qui se destinent aux machines dites « de bureau ». On les repère aisément à leur nombre de broches (288) et l’autre format actuellement en vente, c’est la SO-DIMM qui vise le marché du portable : les barrettes sont nettement, mais alors très nettement plus courtes (260 broches).

Vers quelle capacité se tourner ?

La question de la capacité mémoire à mettre en place sur une nouvelle machine est difficile à trancher. Officiellement un Windows 10 en version 32-bit a besoin d’un minimum de 1 Go quand la version 64-bit en demande 2 Go. Dans un cas comme dans l’autre, c’est toutefois très nettement insuffisant.

En revanche, à partir de 4 Go, on peut commencer à discuter. Pour un usage minimaliste, ces 4 Go peuvent être suffisant, mais il nous semble très risqué de partir là-dessus et on peut même dire qu'il s'agit aujourd’hui du « minimum vital ». Nous vous suggérons donc d’opter plutôt pour 8 Go et, si votre budget vous le permet, de viser les 16 Go afin d'être tranquille, dans la majorité des situations.

Le monde du jeu vidéo commence toutefois à évoquer la question des 32 Go et certains usages professionnels (création graphique ou vidéo) ont franchi le pas depuis déjà un petit moment. Comme toujours de toute façon, c’est aussi et surtout une question de budget !

Quelle fréquence pour sa RAM ?

Pour ainsi dire systématiquement associé à la capacité des modules que vous allez vous offrir, se trouve un nombre qui se rapporte à la fréquence de la mémoire. Attention à ne pas tomber dans le panneau de « la plus haute possible », même s’il nous faut d’emblée préciser que des barrettes à moins de 2933 MHz sont globalement à proscrire.

Aujourd’hui, il nous semble plus sage de viser de la DDR4-3000, DDR4-3200 ou DDR4-3600 qui sont tout à la fois les plus répandues et les plus adaptées. Au-delà de cette 3600, il convient d’être un usager plus expert car certes il est possible d’obtenir de vrais gains dans les débits mémoires, mais cela se ressent finalement assez peu dans un usage « classique » et les tarifs s’envolent.

Les timings ont-ils de l’importance ?

À côté des chiffres liés à la capacité et à la fréquence mémoire, on trouve souvent un terme du type CL16. Il s’agit de ce qu’on appelle les timings mémoire, autrement et de manière un peu schématique le nombre de cycles d’horloge nécessaires pour accéder aux données stockées dans la mémoire. Ces chiffres vont par quatre, mais nous ne reviendrons pas sur la signification spécifique de chacun d’eux.

Il est en revanche important de savoir qu’opter pour des timings faibles (les meilleurs) a le don de faire s’envoler le prix des barrettes… peut-être même encore plus vite que la fréquence évoquée précédemment. En réalité, à moins de trouver des mémoires en « CL20 », les timings n’auront d’importance que pour des usages très spécifiques : pour faire simple, des CL16 ou CL18 devraient être suffisants.

Tension, dissipateur et LED

Un peu en « vrac », nous terminons avec trois éléments particuliers. D’abord, la tension de fonctionnement de la RAM. Il s’agit ci d’une valeur pas toujours indiquée par les fabricants qui est recherchée par les overclockers. De manière schématique, une faible tension implique une faible consommation, mais il sera aussi souvent plus délicat de pousser les barrettes dans leurs derniers retranchements.

Vous l’aurez remarqué, de plus en plus de barrettes – surtout dans le monde du gaming – sont dotées de dissipateurs thermiques. Pour être tout à fait honnête, sans pousser son matériel, ces dissipateurs ne sont que rarement très utiles : il est plus important de soigner la ventilation générale de sa tour. Disons qu’ils viennent tout de même rassurer l'utilisateur surtout dans le cas d’une configuration exiguë… et puis, ça peut faire joli !

Nous touchons ici à dernier point, la question des LED. Là, nous nous garderons bien de formuler tout conseil. Après tout, tous les goûts sont dans la nature. Sachez cependant que ce genre d’accessoires a tendance à très vite faire grimper la note, mais l’élégance de votre tour a-t-elle un prix ?

Spécialiste Hardware et Gaming

Tombé dans le jeu vidéo à une époque où il fallait une belle imagination pour voir ici un match de foot, là un combat de tanks dans ces quel...

Tombé dans le jeu vidéo à une...

Lire d'autres articles
Lire d'autres articles
Modifié le 20/09/2021 à 19h10
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page