Comparatif des meilleures souris gamer (2021)

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
21 décembre 2020 à 16h37
0

Quelle est la meilleure souris gamer ? S'il n'est pas toujours aisé de choisir un écran pour jouer, une carte graphique, ou encore un clavier digne de ce nom, c'est aussi le cas en ce qui concerne les souris. Capteur optique ou laser, DPI, Polling Rate, notre guide lève le voile sur ces termes et vous offre la meilleure sélection de souris gamer du moment !

Top du top

Logitech G PRO X Superlight

Top du top

  • Légère et robuste, une petite prouesse pour un modèle sans fil
  • Connectivité Lightspeed et capteur HERO sans faille
  • Une belle autonomie (70 heures)
L'alternative Razer

Razer Basilisk Ultimate

L'alternative Razer

  • Capteur Focus +
  • Molette à résistance variable
  • Design et éclairage RGB
La véritable ambidextre

Roccat Kova AIMO

La véritable ambidextre

  • Souris ambidextre
  • Design et éclairage AIMO
  • Logiciel Roccat Swarm intuitif

Il est bien loin le temps des souris « trackball », à boule de commande en bon français, et nombreux sont les gamers qui n'ont pas connu cette merveilleuse époque et ses jeux appartenant maintenant au monde « rétro » ! Inutile de vous le conter, le secteur du jeu vidéo à évolué de pair avec celui de l'informatique au fil des années, l'innovation comme principal levier. C'est sans surprise que l'on retrouve aujourd'hui des périphériques et des configurations de plus en plus aboutis, aussi bien destinés aux amateurs et autres joueurs du dimanche qu'aux professionnels de l'eSport à la recherche des meilleures performances possible.

Évidemment il aurait été déraisonnable de n'aborder cette sélection de périphériques qu'avec des critères restreints. C'est pourquoi nous avons tenu à diviser cette sélection en deux : souris gamer filaire / souris gamer wireless avec en début d'article des éléments de choix pour répondre à l'éternelle question : devrait-on opter pour une souris gamer sans fil ?

Enfin, pour plus de clarté, les souris présentes dans notre sélection ont été classées par tarif en ordre croissant. Vous retrouverez donc pour chacune des deux catégories les souris les moins onéreuses en premier, pour terminer sur des souris qui flirtent avec le très haut de gamme. Les souris les moins chères ont été sélectionnées pour leur rapport qualité / prix, tandis que les modèles haut de gamme l'ont été pour leurs excellentes performances.

Les meilleures souris gamer filaires

1. Corsair Ironclaw RGB

Corsair Ironclaw RGB Pour les grands gabarits
  • Ergonomie pensée pour les grandes mains
  • Légère malgré sa taille imposante
  • Capteur ultra-précis
La meilleure pour les grandes mains

Les souris gamer taillées pour les grandes mains ne sont pas légions sur le marché, et il est ici assez agréable de voir que Corsair a pensé aux joueurs qui ne désirent pas nécessairement acquérir une souris trop compacte. Relativement légère, polyvalente et performante, l'Ironclaw RGB convient parfaitement pour les FPS et autres MOBA avec ses boutons programmables et son capteur irréprochable, toutefois les crans insuffisamment marqués de la molette laissent à désirer et l'empêchent ici de gagner une étoile supplémentaire.

La meilleure pour les grandes mains

Les souris gamer taillées pour les grandes mains ne sont pas légions sur le marché, et il est ici assez agréable de voir que Corsair a pensé aux joueurs qui ne désirent pas nécessairement acquérir une souris trop compacte. Relativement légère, polyvalente et performante, l'Ironclaw RGB convient parfaitement pour les FPS et autres MOBA avec ses boutons programmables et son capteur irréprochable, toutefois les crans insuffisamment marqués de la molette laissent à désirer et l'empêchent ici de gagner une étoile supplémentaire.

Annoncée lors du CES 2019 avec la Harpoon RGB Wireless et la M65 RGB Elite (que vous retrouverez dans notre sélection), l'Ironclaw RGB est une souris gamer filaire qui fait le pari de la polyvalence et de la performance en se plaçant à un tarif tout à fait raisonnable.

Arrivant sur le marché avec la prétention de réunir le meilleur des deux mondes des souris FPS et MOBA, Corsair propose ici un matériel à la fois précis, maniable et confortable, qui s'adaptera à la plupart des mains, mais dont l'ergonomie a plutôt été pensée pour les grandes mains.

Ironclaw RGB : une souris adaptée aux grandes mains

Si l'Ironclaw RGB peut tout à fait être manipulée indépendamment de la taille de la main, il faut bien dire que seule la prise en palm grip sera efficace pour ceux qui n'ont pas des mains de bucherons, contrairement à ce que peut donc laisser penser son nom Ironclaw. Pour ces derniers, l'Ironclaw RGB s'avère tout à fait pratique puisqu'ils parviendront aisément à l'utiliser aussi bien en palm qu'en claw grip. Avec son poids de 105 g, cette souris est plutôt à placer dans la catégorie des poids moyens, voir lourd, et on regrettera peut-être le manque d'un système de poids qui aurait autorisé encore une plus grande polyvalence en l'allégeant de quelques grammes.

Malgré tout, avec son dos bombé l'Ironclaw à tout l'air d'être une souris assez imposante, mais cette forme particulière apporte un confort irréprochable à l'utilisation, d'autant plus qu'elle fait preuve d'une très bonne maniabilité avec une sensation de glisse plus que correcte.

À l'instar de la M65 RGB Elite, l'Ironclaw dispose de switch Omron et d'un capteur optique ultra-précis puisqu'il s'agit du Pixart PMW3391 que nous décrivons justement dans notre paragraphe dédié à la M65. Largement modulable avec ses 7 boutons programmables via l'excellent logiciel iCUE, l'Ironclaw RGB dispose également de trois profils de DPI qu'il est possible de changer à la volée, la sélection du profil est facilement identifiée grâce aux trois bandes lumineuses situées sur la tranche de la souris.

Si l'Ironclaw souffre cependant d'un petit défaut, il est à mettre sur le compte de la molette crantée, celle-ci s'avère trop peu marquée entre chaque palier et laisse un sentiment d'imprécision. En outre, pour un budget légèrement plus élevé, la M65 RGB Elite possède des atouts supplémentaires comme son squelette en aluminium et son bouton Sniper, toutefois, on ne retrouvera pas une forme haute et un confort similaire à l'Ironclaw.

Corsair Ironclaw RGB : l'avis de Clubic

Corsair est parvenu à concevoir une souris performante et surtout très confortable, particulièrement pour les grandes mains, tout ça à un prix très raisonnable. Polyvalente, elle sera parfaite pour ceux qui recherchent une souris aux dimensions un peu plus grandes que la plupart des modèles courants, tout en restant exigeants sur la maniabilité ainsi que sur la précision du capteur. En somme une souris qui réunit de très bons arguments pour les gamers, sans grand défaut.

2. Roccat Kova AIMO

Roccat Kova AIMO L'ambidextre
  • Souris ambidextre
  • Design et éclairage AIMO
  • Logiciel Roccat Swarm intuitif
Une souris ambidextre convaincante mais sans surprise

S'adressant aux gauchers comme aux droitiers, cette Kova AIMO et son esthétique simple et élégante reste une souris convaincante, fiable et efficace malgré les très maigres changements apportés à cette nouvelle version.

Une souris ambidextre convaincante mais sans surprise

S'adressant aux gauchers comme aux droitiers, cette Kova AIMO et son esthétique simple et élégante reste une souris convaincante, fiable et efficace malgré les très maigres changements apportés à cette nouvelle version.

Depuis sa création en 2007, l'entreprise allemande Roccat a su se faire une place de choix sur le marché des périphériques gamer, en s'appuyant notamment sur la Team Roccat lors d'évènements eSport d'envergure.

Nous aurions pu choisir de faire entrer dans notre sélection de nombreux autres modèles Roccat que cette Kova AIMO, la Roccat Kone AIMO par exemple aurait pu y figurer sans vergogne au vu de sa qualité même si elle a été lancée il y a déjà 2 ans. Toutefois, les souris ambidextres ne se bousculent pas sur le marché et il nous paraissait important de proposer à nos amis gauchers une souris gamer performante, même s'il s'agit d'une entrée de gamme.

Roccat Kova AIMO : ambidextre et polyvalente

Une souris symétrique, aussi bien utilisable par les droitiers que par les gauchers et offrant de très bonnes performances en jeu avec un caractère polyvalent, c'est le pari que Roccat à déjà réalisé en 2015 avec son premier modèle Kova. Si cette nouvelle Kova AIMO ne vient pas révolutionner ce qui a déjà été fait, elle porte tout de même l'intérêt d'être une souris ambidextre, ce qui malheureusement reste assez rare dans l'univers du gamer.

Le changement apporté ici c'est bien entendu la compatibilité avec le système d'éclairage intelligent AIMO de Roccat, personnalisable à l'envie via l'intuitif logiciel Roccat Swarm.

Du côté des performances et fonctionnalités, on retrouve le capteur Pro-Optic R6 (qui n'est autre qu'un Pixart PMW3320DB) avec une sensibilité qui peut atteindre les 7 000 DPI, un polling rate et un temps de réponse de 1000 Hz / 1ms, et supporte des accélérations de 20 G. Sa polyvalence pour différent type de jeu lui provient surtout de ses boutons programmables puisqu'elle n'en possède pas moins de 11, un chiffre qu'il est possible de doubler grâce à la fonction "Easy-Shift[+]" qui permet de dupliquer et d'assigner une commande alternative pour chaque interrupteur !

S'il est bien sûr possible de suspecter la difficulté d'utilisation de ses 6 boutons latéraux, la prise en main impeccable de la souris que ce soit en palm, claw, ou finger tip grip, assure une bonne préhension qui facilite leur accès sans pour autant cliquer dessus par inadvertance lors de session de jeu un peu plus intense.

Si ses zones RGB sont bien moins « tape à l'œil » que celles de la Kone AIMO ou de la Kone EMP, cette Kova AIMO fait surtout preuve d'une bien meilleure maniabilité grâce à son poids relativement léger de 99g. Toutefois, certains pourront regretter l'absence d'un revêtement antidérapant sur les tranches, mais ceux qui sont habitués aux souris de la marque savent qu'elles ont sont rarement équipées, ce qui n'enlève pas grand-chose à leur qualité une fois que l'on est habitué.

Roccat Kova AIMO : l'avis de Clubic

Avec ses 11 commandes et son logiciel Roccat Swarm très intuitif, sa molette "Titan 2D" précise, et sa prise en main impeccable, la Kova AIMO a de beaux jours devant elle. Son capteur reste correct malgré qu'il ne soit pas des plus récents et offrira de bonnes performances en jeu avec un suivi largement réactif.

En somme une souris filaire ambidextre qui est parvenue à allier ergonomie, performances et fonctionnalités, ce qui est assez rare pour être souligné.

3. Corsair M65 RGB Elite

Corsair M65 RGB Elite Choix de la rédac
  • Précision chirurgicale du capteur
  • Design éprouvé
  • Finition exemplaire
Une souris efficace et toujours d'actualité

De conception soignée et dotée d'un capteur ultra précis, cette Corsair M65 RGB Elite se place dans le haut du panier des souris gaming et vient concurrencer sans problème des modèles se positionnant sur une plage de prix supérieure. Indéniablement taillée pour les FPS, il ne fait aucun doute qu'elle est une arme de choix pour rester compétitif, même au plus haut niveau.

Une souris efficace et toujours d'actualité

De conception soignée et dotée d'un capteur ultra précis, cette Corsair M65 RGB Elite se place dans le haut du panier des souris gaming et vient concurrencer sans problème des modèles se positionnant sur une plage de prix supérieure. Indéniablement taillée pour les FPS, il ne fait aucun doute qu'elle est une arme de choix pour rester compétitif, même au plus haut niveau.

Avec Razer, Corsair est peut-être l'un des fabricants phares de périphériques destinés aux gamers. Après avoir fait ses gammes dans la production de mémoire vive, le constructeur américain a aussi maintenant une solide réputation notamment grâce à ses systèmes watercooling et ses périphériques.

Basée sur la souris Vengeance M60 qui a connu un large succès à sa sortie en 2012, cette M65 RGB Elite ne révolutionne rien mais est d'une efficacité redoutable et est proposée à un prix défiant toute concurrence.

Corsair M65 RGB Elite : la souris FPS par excellence

Avec son design déjà fortement éprouvé, Corsair n'a pas pris beaucoup de risque avec la sortie de cette souris début 2019, accompagnée par la Harpoon, ainsi que la Ironclaw RGB que vous pouvez retrouver un peu plus haut dans notre sélection. Le constructeur s'est en effet ici contenté de reprendre les éléments qui ont fait le succès de la Vengeance M60 il y a de ça bientôt 10 ans ! Aux premiers coups d'œil rien de concret ne la différencie vraiment de la M65 Pro sortie il y a 3 ans, toujours dotée de son système de poids incorporé dans un squelette en aluminium qui lui confère une grande robustesse et une très bonne glisse avec ses larges patins, seules quelques légères modifications visuelles sont à dénoter.

Équipée de 8 boutons programmables via l'excellent logiciel iCUE, la M65 RGB Elite devrait ravir les amateurs de FPS grâce à son bouton Sniper qui permet de passer temporairement à un profil différent de DPI, paramétré par défaut à 400 DPI.

L'évolution majeure initiée avec cette Vengeance revisitée se situe bien entendu au niveau du capteur. Elle est en effet équipée d'un capteur optique Pixart PMW3391, qui est une évolution directe de celui qui équipait la M65 Pro. Il supporte des accélérations jusqu'à 50g et des vitesses de capture de 10.16 m/s, avec une sensibilité max atteignant les 18 000 DPI, configurable par pallier de 1 DPI ! Concernant la vitesse de transmission, on a également le droit à ce qu'il se fait de mieux ! Avec ses 1000 Hz / 1 ms, la M65 Pro RGB Elite assure une réactivité parfaite. Couplé à un capteur d'une précision chirurgicale, on a définitivement affaire à une souris de haute volée taillée pour les FPS mais qui fera tout aussi bien l'affaire dans toutes sortes de jeux qui ne requièrent pas une ribambelle de boutons.

Corsair M65 RGB Elite : l'avis de Clubic

Si Corsair n'invente rien ici, le constructeur nous livre une souris gamer qui joue sans conteste dans la cour des grands. Avec son design sobre et élégant, ses DPI ajustables à la volée, ses boutons programmables et son fameux bouton Sniper, la M65 RGB Elite est sans conteste une souris qui permet de parfaire son skill et d'être compétitif même au plus haut niveau.

Un sans-faute d'autant plus que sa prise en main est très aisée en claw grip comme en palm grip. Difficile de faire mieux sur cette plage de prix. Le choix de la rédaction en filaire, tout simplement.

4. Roccat Kain 122 AIMO

Roccat Kain 122 AIMO Meilleur milieu de gamme
  • Prise en main remarquable
  • Capteur de haute précision
  • Compacte et légère
La meilleure en milieu de gamme en filaire

Les changements majeurs opérés dans le dessin de la Kain 122 AIMO vont dans le bon sens. Le constructeur allemand prend le risque de décevoir certains habitués de la marque, mais le fait pour la bonne cause à savoir une prise en main encore plus réussie, plus efficace que précédemment et un confort d'utilisation qui autorise de longues, très longues sessions de jeu sans la moindre fatigue ni la moindre gêne.

La meilleure en milieu de gamme en filaire

Les changements majeurs opérés dans le dessin de la Kain 122 AIMO vont dans le bon sens. Le constructeur allemand prend le risque de décevoir certains habitués de la marque, mais le fait pour la bonne cause à savoir une prise en main encore plus réussie, plus efficace que précédemment et un confort d'utilisation qui autorise de longues, très longues sessions de jeu sans la moindre fatigue ni la moindre gêne.

Tout juste quelques semaines après son rachat par le spécialiste des casques gamer Turtle Beach, les Allemands de Roccat ont officialisé trois nouvelles souris : cette Kain 122 qui intègre notre comparatif, sa version sans fil nommée Kain 200, ainsi qu'un modèle un peu moins onéreux (doté d'un capteur moins puissant) avec la Kain 100.

Roccat Kain 122 AIMO : Titan Click et souris « gamer » de choix

Disponible depuis peu pour un tarif d'entrée de gamme, la Roccat Kain 122 AIMO fait preuve d'une conception travaillée de la part du fabricant avec un design relativement compact et léger (89 g). Ici, l'évolution est bien plus ambitieuse que ce que l'on a pu constater sur la Kova AIMO qui, malgré ses grandes qualités, ne reste qu'une révision qui ne propose que peu de surprise.

Si la Kain 122 semble être une souris assez standard avec ses 6 boutons et son ergonomie uniquement pensée pour les droitiers, elle n'en demeure pas moins un modèle haut de gamme doté d'un assemblage soigné et de l'excellent capteur Owl-Eye. Standard, elle l'est aussi par l'absence d'options de personnalisation telle qu'un système de poids, de boutons ou de câble amovibles, ou encore de revêtement antidérapant sur ses tranches. Malgré tout, ces critères sont minimes face aux grandes qualités de cette souris.

On profite ainsi de switches Omron garantis pour 50 millions de clics, mais surtout du capteur optique Owl-Eye développé par Roccat. Capable d'atteindre les 16 000 DPI, il est l'un des plus précis du marché et autorise le paramétrage de la distance lift-off (la hauteur de détection) via le logiciel Roccat Swarm. Enfin, sachez que le fabricant a mis au point ce qu'il appelle "Titan Click" afin d'obtenir « le clic parfait ». Dans les faits, les deux boutons principaux de la Kain ne sont pas solidaires du corps de la souris et sont équipés d'un système de ressort permettant d'amortir chaque clic, il en résulte un gain de réactivité, ainsi qu'un confort et une précision accrue puisque le bouton est activé de la même manière si l'on presse sur une extrémité ou en son centre.

Notons enfin que la Kain 122 est dotée d'une toute nouvelle molette, la Titan Wheel 2.0, d'une grande qualité. Elle embarque également un processeur ARM Cortex-M0 48 MHz qui lui permet de gérer sa mémoire interne, son rétroéclairage AIMO, mais aussi (selon le fabricant) de traiter le signal et gérer les clics jusqu'à 16 ms plus rapidement !

Roccat Kain 122 AIMO : l'avis de Clubic

Roccat surprend avec cette Kain 122 qui va à l'essentiel, le fabricant semble avoir clairement concentré tout son savoir-faire sur cette nouvelle série comprenant trois modèles. Avec sa prise en main confortable, ses clics réactifs et précis, son capteur chirurgical et sa légèreté, elle se présente aujourd'hui comme un des tout meilleurs modèles filaires et sa version wireless possède également de sérieux atouts pour concurrencer les cadors du secteur.

On regrettera simplement l'absence de certains éléments qui auraient pu faire prendre une belle longueur d'avance à cette souris, notamment un bouton « Sniper » à l'instar de la M65 Elite de chez Corsair, ou encore une molette débrayable Titan 4D qui équipe pourtant d'autres modèles de la marque comme la Kone AIMO.

5. SteelSeries Rival 710

SteelSeries Rival 710 Premium
  • Excellent capteur TrueMove 3
  • Retour haptique agréable même si "gadget"
  • Logiciel SteelSeries Engine 3 au top
La meilleure souris filaire haut de gamme

À l'instar de bien d'autres fabricants de périphériques, Steelseries s'est ici contenté d'améliorer une conception déjà éprouvée en y apportant un nouveau capteur en tout point excellent ainsi qu'une paire de switches optimisés par rapport à la version précédente.

La meilleure souris filaire haut de gamme

À l'instar de bien d'autres fabricants de périphériques, Steelseries s'est ici contenté d'améliorer une conception déjà éprouvée en y apportant un nouveau capteur en tout point excellent ainsi qu'une paire de switches optimisés par rapport à la version précédente.

Difficile de passer à côté de SteelSeries dans l'univers gamer et pour cause : le fabricant danois se targue de créer « des produits novateurs, spécialement conçus pour l'eSport & pour les gamers passionnés ».

Si cela se traduit par des produits au design un tantinet agressif, ils n'en demeurent pas moins qu'ils disposent surtout de l'un des meilleurs niveaux de finitions sur le marché, ce qui peut allègrement faire la différence lorsque l'on opte pour du matériel haut de gamme !

Rival 710 : le mulot filaire haut de gamme

Son prédécesseur, la Rival 700, avait déjà fortement impressionné en 2016 en proposant une souris ultra performante qui intégrait deux éléments alors encore inédits dans le monde des mulots : un écran Oled qui donne des informations en temps réel sur la tranche gauche de la souris, ainsi qu'un système de retour haptique qui permet d'associer des vibrations à certaines actions de jeu. Si la Rival 700 a pu être vue un peu comme un gadget à sa sortie, la Rival 710 débarque maintenant pour tenter de gommer ses petits défauts, un pari plutôt réussi selon nous.

Les fonctionnalités « gadget » sont toujours là, mais si elles semblent inutiles à certaines, elles peuvent être un argument de choix pour d'autres. On retrouve ainsi le système de retour haptique assez sympa sur une souris et l'écran Oled qui permet de diffuser, par exemple, des informations sur le profil sélectionné ou des notifications en temps réel sur certains jeux ou avec Discord. Plusieurs éléments de la coque sont amovibles et interchangeables, il faudra cependant disposer d'accessoires compatibles (ou simplement utiliser une imprimante 3D) et donc consentir un investissement supplémentaire pour une personnalisation plus poussée.

Là où SteelSeries frappe fort c'est au niveau de son capteur. Tout d'abord, à l'instar de la coque il est lui aussi interchangeable et la Rival 710 est compatible avec un capteur (laser) de remplacement. Seulement, le point fort de cette conception modulaire c'est surtout d'être « paré pour le futur » comme l'annonce le fabricant. En effet, vu sa grande qualité et ses finitions exemplaires, l'idée de passer à un capteur plus performant d'ici quelques mois ou années, tout en gardant la même souris, nous semble être assez bonne.

Cependant, son capteur optique a pour le moment tout de l'excellence ! Le TrueMove 3 assure un suivi 1:1, sans accélération (jusqu'à 3 200 dpi). Il peut atteindre 12 000 dpi, par incréments de 100, supporte des accélérations de 50 g et offre un temps de réponse de 1 ms. En outre, le double capteur TrueMove 3+ pourrait bientôt être disponible en version modulable, ce dernier prend en compte la distance de soulèvement (lift-off) afin que le capteur ne bouge pas d'un cheveu lorsque l'on replace notre mulot !

Les meilleures souris gamer Wireless

6. Logitech G903 Lightspeed

Logitech G903 Lightspeed L'innovante
  • Pas de latence avec Lightspeed
  • Recharge sans fil
  • Superbement conçue, confortable et ambidextre
Une souris sans fil à la pointe de l'innovation

Logitech nous livre ici une souris qui ne manque pas d'arguments et rivalise sans conteste avec des modèles filaires situés dans le haut de la gamme. Le fabricant suisse nous montre une fois de plus, grâce aux technologies sans-fil Lightspeed et Powerplay, qu'il dispose d'une bonne longueur d'avance sur ses concurrents en ayant travaillé sur tous les critères qui permettent à la G903 de devenir une référence : ergonomie, design, connectivité, autonomie, performances, rien n'est laissé de côté.

Une souris sans fil à la pointe de l'innovation

Logitech nous livre ici une souris qui ne manque pas d'arguments et rivalise sans conteste avec des modèles filaires situés dans le haut de la gamme. Le fabricant suisse nous montre une fois de plus, grâce aux technologies sans-fil Lightspeed et Powerplay, qu'il dispose d'une bonne longueur d'avance sur ses concurrents en ayant travaillé sur tous les critères qui permettent à la G903 de devenir une référence : ergonomie, design, connectivité, autonomie, performances, rien n'est laissé de côté.

Logitech n'en est pas à son premier coup d'essai, le fabricant suisse de périphériques informatiques nous a effectivement habitué à l'excellence, du moins sur ses produits hauts de gamme.

Innover, c'est le maître mot du fabricant en ce qui concerne les périphériques destinés au gamer ! Avec sa G903 Lightspeed, Logitech fait ici le pari de réunir le meilleur des deux mondes filaire / sans-fil. Pour autant, pour en profiter pleinement il faudra investir une certaine somme afin de mettre la main sous un tapis Powerplay.

Rien ne peut la perturber

Digne successeur de la G900, la G903 reprend les principales caractéristiques de cette dernière. Forme et ergonomie n'ont donc que très peu changé et elle bénéficie toujours d'un design ambidextre, qui ravira les gauchers.

La Logitech G903 présente de nombreux arguments en sa faveur qui pourraient bien faire pencher la balance pour ceux qui ne se sont pas encore décidés à passer aux souris sans fil. On retrouve tout d'abord un très bon capteur optique, le PixArt PMW366, qui lui apporte une précision et réactivité avec une accélération max de 40 g et une vitesse de suivi max de 400 IPS, le tout sur une plage de 200 à 12 000 dpi. Si la désignation du capteur est la même que sur la G900, celui de la G903 profite toutefois de quelques améliorations, Logitech annonce ainsi qu'il ne génère « ni lissage, ni filtrage, ni accélération » et fonctionne sur de nombreux types de surface.

En parlant de surface, Logitech a profité du lancement de cette G903 pour sortir le tapis de souris Powerplay qui permet aux souris compatibles d'être alimentées sans fil ! Une belle innovation puisque la G903 se recharge (par résonance électromagnétique) ainsi pendant les périodes d'activités comme celles d'inactivités grâce au récepteur PowerCore en forme de disque qui vient se loger sous la souris (un poids de 10g peut également s'y loger). Le tapis Powerplay est bien entendu relié à l'ordinateur via un câble USB grâce à un module qui permet en outre d'assurer la connexion de la souris avec le PC, pas besoin de dongle supplémentaire ici. Si le tapis PowerPlay s'avère relativement utile et très confortable, il faudra accepter d'augmenter votre budget global.

Enfin, comme sa grande sœur, la G903 profite de l'efficacité absolue de la technologie Lightspeed. Contrairement à de nombreuses souris wireless qui peuvent être perturbées par les perturbations électromagnétiques d'autres appareils à proximité (Bluetooth, Wi-Fi, micro-ondes, communication mobile, etc.), la G903 y est tout simplement indifférente ! Ainsi, Logitech nous propose ici une souris wireless qui promet une connectivité similaire à une souris filaire, sans pertes de signal, sans latence, et profitant du taux de rapport de 1 ms.

7. SteelSeries Rival 650 Wireless

SteelSeries Rival 650 Wireless Le plus performant
  • Double capteur précis
  • Charge rapide
  • Système de poids ingénieux
La meilleure souris e-sport au monde ?

La Rival 650 dispose indéniablement de grande qualité, celles-là mêmes qui ont fait de la Rival 600 une souris filaire incontournable. Ergonomie et design, esthétique aboutie, fabrication solide, capteur irréprochable, système de poids ingénieux, rien n'a été laissé au hasard.

La meilleure souris e-sport au monde ?

La Rival 650 dispose indéniablement de grande qualité, celles-là mêmes qui ont fait de la Rival 600 une souris filaire incontournable. Ergonomie et design, esthétique aboutie, fabrication solide, capteur irréprochable, système de poids ingénieux, rien n'a été laissé au hasard.

SteelSeries nous fait encore de belles promesses avec la Rival 650 Wireless, une concurrente directe qui vient faire de l'ombre à Logitech ?

La Rival 650 Wireless n'est ni plus ni moins qu'une Rival 600, un modèle qui avait déjà séduit lors de son lancement. Ici, SteelSeries tente de montrer ce qu'il est capable de faire face à la démocratisation des souris sans fil, et force est de constater que le fabricant est loin d'avoir loupé la marche.

SteelSeries passe au sans-fil

Si le fabricant propose des solutions sans fil convaincantes pour ses casques gamers, il était encore resté assez timoré en ce qui concerne les souris sans fil avec une Sensei Wireless à capteur laser certes performante mais avec une autonomie trop faible.

SteelSeries revoit ici entièrement sa copie en proposant une souris sans fil qui possède bien des arguments pour venir concurrencer des marques comme Logitech et Razer. Nous sommes donc face à une souris copie conforme de la Rival 600, on retrouve donc son système de poids composé de 8 lests de 4g, 7 boutons programmables, ainsi que le capteur TrueMove3 + (double capteur avec détection du lift-off) que nous avons détaillé plus tôt avec la Rival 710.

Le point fort de la Rival 650 est sans conteste son système de charge rapide. Si SteelSeries à largement évolué sur l'autonomie de la batterie, qui atteint ici les 24 h avec l'éclairage (8 zones RGB) contre 16 h seulement pour la Sensei Wireless, la charge rapide est quant à elle un pur bonheur. En effet, connectée en USB la Rival 650 est en mesure d'emmagasiner de quoi tenir 10 h en seulement 15 minutes de recharge !

On regrettera peut-être le poids du mulot, 121g, soit 25 de plus que la Rival 600, ce qui s'explique bien entendu par la présence de la batterie et du système sans fil. L'ajout de lests sera donc clairement optionnel pour modifier le centre de gravité de la souris ou pour ceux qui aiment les souris lourdes (jusqu'à 153g avec les 8 poids).

Notre avis sur la SteelSeries Rival 650 Wireless

La Rival 650 tient ses promesses en reprenant les grandes qualités de sa grande sœur, notamment son excellent capteur, son système de poids ingénieux qui permet de modifier le centre de gravité, son confort et sa prise en main idéale.

On notera que SteelSeries a fourni de gros efforts sur l'autonomie de sa batterie et nous offre ici un modèle sans fil parfaitement conçu, sans grand défaut, même si nous aurions aimé une souris plus légère. Une réussite pour le fabricant danois !

8. Logitech G502 Lightspeed

Logitech G502 Lightspeed Toujours excellent
  • Une prise en main parfaite
  • Encore plus légère que ses aînées
  • 11 boutons, tous personnalisables
Le meilleur rapport qualité / prix en sans fil

Portée haut dans le coeur des joueurs depuis la Proteus Core, la G502 s'affiche ici dans son modèle le plus abouti. Ne s'autorisant aucun compromis, cette G502 Lightspeed reprend à son compte toute l'excellence technique et ergonomique du modèle Hero, tout en coupant définitivement le cordon.

Le meilleur rapport qualité / prix en sans fil

Portée haut dans le coeur des joueurs depuis la Proteus Core, la G502 s'affiche ici dans son modèle le plus abouti. Ne s'autorisant aucun compromis, cette G502 Lightspeed reprend à son compte toute l'excellence technique et ergonomique du modèle Hero, tout en coupant définitivement le cordon.

Avec ses trois itérations depuis 2014, la G502 s'est imposée comme un modèle de référence dans le catalogue de Logitech, notamment grâce à son ergonomie et ses très bonnes performances. Seulement, aucune version sans fil n'avait encore vu le jour ! La G502 Lightspeed est là pour combler le vide.

Logitech G502 Lightspeed : une référence chez les joueurs

On ne présente plus la G502, elle a connu un immense succès auprès des joueurs et on entend déjà depuis plusieurs années nos camarades de jeu, streamers, et autres professionnels de l'eSport vanter ses mérites !

Ceux qui préfère jeter leur dévolu sur un mulot dépourvu de câble vont être ravis ici, d'abord car cette nouvelle G502 embarque la technologie Lightspeed de Logitech, mais aussi car malgré la présence d'une batterie ce modèle est plus léger que son ainée avec 114 grammes sur la balance lorsque son vous laisser son système de poids en dehors de l'équation. Hormis ces deux caractéristiques, la G502 est pratiquement une copie conforme de la G502 Hero, conservant par ailleurs son fameux capteur optique Hero s'étalant sur une plage de 100 à 16 000 DPI.

Elle conserve également le système d'ajustement de masse par le biais de quatre poids de 2g chacun, ainsi que deux de 4g qui peuvent être logés sous une trappe aimantée. Cependant, cette trappe a pour fonction d'être utilisée avec le module Powercore, permettant à cette souris d'être compatible avec la recharge par résonance électromagnétique du tapis Powerplay. Notons toutefois qu'à l'instar de la G903 et de la G Pro, la facture du combo souris / tapis Powerplay est particulièrement salée.

Finalement, Logitech nous propose ici une souris qui n'a subi que très peu de modifications, et c'est tant mieux ! On retrouve une prise en main agréable, même si l'on peut regretter l'absence d'une édition pour gaucher, pour une souris gaming généreuse avec ses 11 boutons programmables et un logiciel G Hub complet doté d'une interface claire et concise.

Enfin, l'autonomie est l'un des points forts de cette G502 Lightspeed, comptez entre 45 et 60 h avant de devoir la recharger, selon l'utilisation du RGB. Vous en apprendrez encore un peu plus en consultant notre test complet de la G502 Lightspeed.

Logitech G502 Lightspeed : l'avis de Clubic

Si vous étiez déjà amoureux de la G502, foncez ! Cette souris ne pourra que vous satisfaire tant par ses performances que sa liaison sans fil en tout point imperturbable.

Néanmoins, pour le même tarif la G Pro Wireless peut également s'imposer comme un choix pertinent. Elle dispose elle aussi de la technologie Lightspeed, du capteur Hero et d'une batterie increvable, mais elle met surtout d'autres arguments en avant : elle est bien plus légère (80 g seulement), dispose d'un design ambidextre et de deux boutons amovibles par tranche. Le choix n'est donc pas facile, surtout si l'on fait entrer la G903 Lightspeed dans l'équation, mais force est de constater que Logitech nous livre les meilleures souris sans fil du moment !

9. Razer Viper Ultimate

Razer Viper Ultimate Haut de gamme
  • Design ambidextre réussi
  • Un capteur Focus + qui relève le niveau
  • Prise en main / légèreté
La meilleure souris gaming sans fil

On ne va pas y aller par quatre chemins : la Viper Ultimate est assurément la meilleure souris wireless du marché, réussissant même à se hisser devant Logitech grâce à ses multiples points forts que nous avons pu dénombrer et détailler au travers de ce test.

La meilleure souris gaming sans fil

On ne va pas y aller par quatre chemins : la Viper Ultimate est assurément la meilleure souris wireless du marché, réussissant même à se hisser devant Logitech grâce à ses multiples points forts que nous avons pu dénombrer et détailler au travers de ce test.

Razer a quelque peu tardé à proposer aux joueurs une alternative wireless aussi pertinente que ce qu'affiche Logitech avec ces modèles Lightspeed. Mais le fabricant californien a frappé fort fin 2019 avec le lancement de deux souris « ultimes », les Viper et Basilisk Ultimate qui intègre aujourd'hui notre comparatif

Une souris ambidextre sans fil signée Razer

Il faut parfois être patient pour voir des produits venir concurrencer les références en la matière et mettre ainsi un terme au monopole presque sans partage d'une entreprise, on parle bien sûr ici de Logitech.

Si peu de souris gaming venaient titiller l'excellence des G Pro Wireless, G903 et G502 Lightspeed de Logitech, ce n'est désormais plus le cas et la nouvelle Viper Ultimate vient s'imposer comme une véritable alternative sur le segment haut de gamme.

Dotée d'un design ambidextre fort réussi grâce à une prise en main très agréable, aussi bien pour les petites que les grandes mains, nous pouvons classer cette Viper Ultimate dans le rang des souris légères puisque son poids ne dépasse pas les 74 g.

Idéale pour briller dans les FPS, elle présente bien d'autres arguments qui en font l'une des meilleures souris du moment. Elle embarque en effet un nouveau capteur, le Focus + 20K, qui semble être aujourd'hui le plus performant du marché. Outre sa grande sensibilité qui atteint les 20 000 DPI, ce capteur fait preuve d'innovations avec l'arrivée de fonctionnalités comme le « suivi intelligent » pour le calibrage, le « Motion-Sync » pour la stabilité de la connexion sans fil, et enfin le « soulèvement asymétrique » qui permet de définir une distance de pose en plus de la distance lift-off. Vous en apprendrez encore bien plus en consultant notre test de la Viper Ultimate.

Razer ne s'est pas arrêté ici ! Le fabricant a effectivement mis en place de nouveaux commutateurs, optiques plutôt que mécaniques, plus durables (70 millions de clics) et tout aussi performants. Parmi les ajouts non négligeables, on notera aussi la connexion sans fil HyperSpeed dont Razer se targue qu'elle est 25 % plus rapide que celle de la concurrence (pichenette au LightSpeed de Logitech), ainsi qu'à une autonomie 70 heures pour la batterie, le tout accompagné par un dock de recharge qui accueille le récepteur 2.4 GHz ainsi que la souris lorsque vous ne l'utilisez pas.

Notre avis sur la Razer Viper Ultimate

Razer semble avoir relevé avec brio le défi qui consiste à produire la meilleure souris gaming sans fil !

La Viper Ultimate ne manque en effet pas de points forts : son design ambidextre irréprochable, ses revêtements légers et efficaces ; mais surtout son capteur, la fiabilité de sa connexion et son autonomie qui la propulse loin de la concurrence. Nous sommes également ravis de profiter d'une station d'accueil pour une recharge simple et rapide.

Le tarif est cependant assez piquant et nous aurions aimé voir une molette plus polyvalente, à l'image de celle de la Basilisk Ultimate. Enfin, les boutons de tranche opposée s'activent assez facilement en jeu, il sera judicieux de les désactiver s'ils vous dérangent.

10. Razer Basilisk Ultimate

Razer Basilisk Ultimate Top du top
  • Capteur Focus +
  • Molette à résistance variable
  • Design et éclairage RGB
L'autre meilleure souris gaming sans fil

Il n'est pas exagéré d'annoncer que la Basilisk Ultimate est le nec plus ultra des souris gaming sans fil et Razer a frappé très fort avec le lancement de ses deux modèles « ultimes » !

L'autre meilleure souris gaming sans fil

Il n'est pas exagéré d'annoncer que la Basilisk Ultimate est le nec plus ultra des souris gaming sans fil et Razer a frappé très fort avec le lancement de ses deux modèles « ultimes » !

La fameuse Basilisk de Razer est de retour dans une version Ultimate qui a pour ambition d'être la toute meilleure souris sans fil sur le marché gaming, ni plus ni moins ! Une alternative convaincante à la G502 Lightspeed de Logitech, mais qui demande toutefois un investissement conséquent

Razer Basilisk Ultimate : supérieure à la G502 ?

Comme nous l'avons vu avec la Viper, présentée ci-dessus, Razer a mis les bouchées doubles pour développer deux souris gaming « ultimes » et ainsi venir bousculer Logitech qui dominait ce segment assez paisiblement depuis quelque temps.

La Basilisk Ultimate partage ainsi de nombreux points communs avec la Viper, mais affiche un design davantage travaillé, quelques fonctionnalités supplémentaires, et bien sûr une prise en main bien différente puisqu'elle se destine uniquement aux droitiers.

Ce socle commun débute d'abord avec la présence du nouveau capteur maison de Razer, le Focus + 20K. Celui-ci relève clairement le niveau grâce à ses fonctionnalités inédites et ses performances hallucinantes avec sa précision de résolution de 99.6 %, sa sensibilité de 20 000 DPI, ou encore sa vitesse de suivi de 650 IPS (ce qui représente 16.51 m/s tout de même !). Ces deux nouvelles souris partagent également la connexion sans fil HyperSpeed, les switchs optiques garantis pour 70 millions de clics, ainsi qu'une station de recharge bien pratique.

Seulement, la Basilisk Ultimate se veut encore plus aboutie que la Viper. On le remarque d'entrée grâce à un éclairage RGB sur 14 zones tout à fait séduisant, même si cela reste une affaire de goût. L'esthétisme de l'éclairage prend une autre dimension avec Synapse 3, le logiciel qui permet de gérer les périphériques Razer. Tout y est entièrement paramétrable, un bon point pour la personnalisation.

Outre son design bien différent, notamment avec son repose-pouce, la Basilisk embarque une molette multidirectionnelle à résistance variable, chose que nous aurions bien aimé voir sur la Viper. La résistance se règle via une petite molette située en dessous de la souris, elle permet de modifier la fermeté de la molette en faisant disparaitre les crans à son seuil minimum et, à contrario, nous fait profiter de crans très marqués à son seuil maximum. Bien qu'elle ne soit pas débrayable, force est de constater que Razer a trouvé une alternative pertinente face à la solution de Logitech.

Enfin, les deux boutons de pouce de la tranche latérale sont ici accompagnés pour une sorte de gâchette métallique dont vous pouvez vous passer puisqu'elle est amovible. Idéalement placée, elle permet par exemple d'être utilisée comme un bouton sniper, pour réduire temporairement la sensibilité du capteur et viser juste !

Notre avis sur la Razer Basilisk Ultimate

Sur le papier, la Basilisk Ultimate surpasse la G502 Lightspeed grâce à son nouveau capteur et ses caractéristiques impressionnantes. En pratique, il parait clair que nous avons affaire à une souris particulièrement aboutie, avec une ergonomie parfaite, une qualité de fabrication exemplaire, et bon nombre de fonctionnalités. Tout cela nous a amenés à conclure, lors de notre test de la Basilisk Ultimate, qu'il s'agit du « nec plus ultra » des souris gaming sans fil !

Or, son prix reste pour l'heure bien trop élevé et représente un lourd investissement que bon nombre d'entre nous ne seront pas prêts à débloquer pour une simple souris. À nos yeux, c'est véritablement son seul point faible !

Nous vous invitons donc à nous parler de vos modèles favoris en commentaires, en listant, si vous le souhaitez, leurs avantages et inconvénients.

11. Logitech G PRO X Superlight

Test Logitech G PRO X Superlight Top du top
  • Légère et robuste, une petite prouesse pour un modèle sans fil
  • Connectivité Lightspeed et capteur HERO sans faille
  • Une belle autonomie (70 heures)
Le meilleur choix sans fil (pour nous)

La PRO X Superlight est la souris idéale des compétiteurs, amateurs de FPS et autres cherchant maniabilité et confort. Minimaliste, elle étonne toutefois par sa qualité, sa robustesse, ses performances irréprochables et sa prise en main agréable.

La Superlight incarne à merveille ce qui se fait de mieux dans le monde des souris gaming ultralégères et sans-fil. Une référence, qui pèche cependant par un tarif excessif.

Le meilleur choix sans fil (pour nous)

La PRO X Superlight est la souris idéale des compétiteurs, amateurs de FPS et autres cherchant maniabilité et confort. Minimaliste, elle étonne toutefois par sa qualité, sa robustesse, ses performances irréprochables et sa prise en main agréable.

La Superlight incarne à merveille ce qui se fait de mieux dans le monde des souris gaming ultralégères et sans-fil. Une référence, qui pèche cependant par un tarif excessif.

Dernier modèle en date chez Logitech G, la PRO X Superlight succède à une PRO Wireless dont le succès est pourtant toujours au rendez-vous. La meilleure souris sans fil du marché (selon nous) évolue encore ici, mais il y a toutefois deux ou trois choses à savoir avant de craquer !

La prochaine référence du monde de l'esport ?

Comme l’indique son nom, la principale évolution de cette souris se situe au niveau de son poids. Celle-ci perd en effet 25 % de sa masse par rapport au modèle précédent, un fort atout pour ceux qui recherchent une souris légère et extrêmement maniable. Les dimensions et la forme ne bougent pas d’un poil, la prise en main est toujours aussi bonne qu’avec la PRO Wireless, idéale en claw et palm grip.

La PRO X Superlight gagne également un nouveau capteur, très véloce ! Le HERO 25K est capable de monter jusqu’à 25 600 ppp, une valeur qui ne sera pas utile à grand monde mais qui montre les capacités du mulot. Nous sommes habitués à profiter de capteurs irréprochables avec la majorité de nos souris gaming, ces encore une fois le cas puisque celui-ci supporte des accélérations et vitesse de l’ordre de 40G et 400 ips. Deux autres atouts nous paraissent très pertinents : la présence de tout nouveaux patins (en PTFE sans additifs) bien plus larges, et de bandes antidérapantes qui viennent se coller sur les clics et les tranches de la souris, chose qui manquait cruellement à la PRO Wireless.

On reprochera toutefois à Logitech de ne pas donner d’information supplémentaires à propos de ces contacteurs. Il s’agit sans doute de switches Omron garantit pour 50 millions de clics, pas de switches optiques ici donc, contrairement à la Razer Viper Ultimate.

On y perd (un peu) au change

Certes, les ajouts et nouveautés de la PRO X Superlight sont excellents. Mais elle perd quelques éléments qui nous paraissaient pourtant très profitable sur la PRO Wireless : son réel caractère ambidextre, vu que les boutons amovibles de la tranche droite ont disparus ici, ainsi que le bouton pour changer la sensibilité à la volée qui était jusqu’à là placé sur la face inférieure de la souris.

Enfin, si l’autonomie est très bonne (environ 70 heures), on regrette toutefois que la recharge s’effectue toujours via un connecteur microUSB. Certes, la Superlight est compatible avec la charge sans fil Powerplay, mais il s’agit d’un système qui demande un sacré investissement, comme nous l’avons vu avec la G903 Lightspeed. Au final, la Superlight ne fait pas trop d’ombre à la PRO Wireless, car cette dernière profite d’une véritable conception ambidextre (et non seulement symétrique) et d’un tarif en baisse à l’heure actuelle.

Comment choisir votre souris gamer ?

Les multiples spécifications d'une souris, que nous allons détailler ci-dessous, sont des critères importants pour choisir une souris. Néanmoins, les périphériques gamer offrent généralement des performances de haute volée, même en entrée de gamme.

C'est pourquoi la principale exigence devrait logiquement se porter les caractéristiques physiques du mulot, son poids, sa taille, la nature de ses tranches, les possibilités de prise en main (fingertip, palm et claw grip), afin de s'assurer d'opter pour une souris qui correspond à votre main, mais aussi à vos habitudes de jeu.

À ce titre, une souris c'est un peu comme une paire de chaussures, l'idéal étant de l'essayer pour voir si elle vous convient. Si c'est possible dans certains magasins, ou plus simplement en essayant le matériel de vos amis et connaissances, c'est toutefois assez rare d'avoir la chance de pouvoir essayer une souris avant de l'acheter. C'est pourquoi il convient de connaitre le « standard » qui vous convient le mieux et ainsi vous diriger vers des souris lourdes ou légères, grandes ou petites, autorisant plusieurs types de prise en main ou non, etc.

En ce qui concerne les souris sans fil, on regardera aussi avec attention la durée de vie de la batterie, ou encore le type et la qualité du signal sans fil.

Choisir sa souris selon le type de jeu ?

Le deuxième critère qui permettra d'orienter votre recherche se base sur le type de jeu que vous affectionnez. Si aujourd'hui toutes souris gamer qui se respectent possèdent des boutons programmables afin de changer la disposition des actions ou mettre en place des macros, elles ne disposent pas toutes du même nombre de boutons, ni de la même rapidité ou précision au niveau de leur capteur.

Ainsi, les souris estampillées FPS seront légères, maniables, très rapides et réactives et équipées généralement 2 à 5 boutons en plus des clics droit et gauche.

Au-dessus de ce chiffre, nous sommes en présence de souris qui sont capables de couvrir un large panel de titres, aussi bien FPS, MOBA que MMO. Certaines souris embarquent ainsi une vingtaine de boutons programmables, ils ne sont cependant pas toujours utiles surtout si vous disposez déjà d'un clavier qui gère les macros, tout dépend encore une fois de vos habitudes et envies.

Cherchez-vous une souris Filaire ou Wireless ?

Si la question ne se posait pas pour un usage gamer il y a encore quelques années, force est de constater qu'aujourd'hui les souris sans fil se sont allègrement installées dans cet univers en proposant des performances tout à fait remarquables. Bien que la plupart des modèles sans fil restent en deçà des performances des meilleures souris filaires, en raison des éventuelles pertes de signal, de la latence (ou d'une batterie qui peut tomber à court d'énergie en plein milieu d'une partie), certains modèles se démarquent toutefois du lot en proposant des performances similaires aux souris filaires et une autonomie monstrueuse.

Cependant, une souris wireless performante sera largement plus chère que son équivalent filaire. Si le sans-fil permet de ne plus avoir la contrainte du câble avec les éventuelles gênes et la friction qu'il entraine, les modèles sont généralement deux fois plus coûteux.

Quel type de capteur, laser ou optique, cherchez-vous ?

En théorie, le capteur laser est légèrement plus précis que le capteur optique, la LED étant remplacée par un laser diminuant le temps de latence. Toutefois, cette différence est imperceptible à l'œil nu, mais le capteur laser possède l'avantage de fonctionner sur les surfaces réfléchissantes comme le verre, ce qui n'est pas le cas du capteur optique.

Aujourd'hui il n'existe pratiquement aucune différence entre les deux technologies, excepté que la souris laser fonctionne sur différentes surfaces, son prix est également plus élevé. Les capteurs optiques sont largement répandus et sont associés au fameux tapis de souris.

Quelle sensibilité de capteur cherchez-vous ?

Les DPI (Dots Per Inch) ou PPP (Points Par Pouces) sont représentés par un chiffre indiquant le nombre de pixels que le curseur peut parcourir lorsque que l'on bouge la souris d'un pouce (2.54 cm).

Les capteurs modernes équipant les souris gamer proposent toutes un chiffre relativement élevé de DPI, jusqu'à 18 000 ou plus. Contrairement à ce que l'on peut lire à droite ou à gauche, ce chiffre élevé n'influe pas sur la précision du capteur mais simplement sur sa sensibilité, autrement dit sur la vitesse à laquelle se déplace le curseur à l'écran !

Si cette surenchère de DPI montre la capacité des capteurs à traiter un grand nombre d'informations, il n'est que rarement nécessaire de régler une souris sur la valeur maximale. Les joueurs équipés d'une configuration à plusieurs écrans montent rarement cette valeur au-delà de 10 000 dpi.

La plupart des souris gamer proposent aujourd'hui un réglage à la volée des dpi, ainsi qu'une configuration plus précise via le logiciel propriétaire du fabricant.

Quel est votre budget ?

Si de nombreux critères marketing sont souvent mis en avant par les constructeurs, comme c'est le cas avec la « course » au dpi, des design agressifs, et des éclairages parfois fantaisistes, il n'en demeure pas moins que le tarif affiché est généralement assez juste compte tenu des technologies déployées, ce qui est surtout vrai pour les souris sans fil.

Modifié le 22/12/2020 à 14h32
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page