Test Trust GXT 981 Redex : légère en poids et en prix, des atouts suffisants ?

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
21 novembre 2022 à 17h45
0
Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Fort d’un large catalogue d’équipements gaming (et bureautique), Trust est une marque connue pour proposer des produits aux tarifs abordables. C’est évidemment le cas de la GXT 981 Redex, une souris qui suit la tendance actuelle puisqu’elle met en avant sa légèreté avec un poids de seulement 72 g. Avec une souris affichée à moins de 30 €, nous allons tenter de savoir si elle est suffisamment qualitative pour vous accompagner quotidiennement en jeu.

Trust GXT 981 Redex
  • Légère et confortable
  • Logiciel simple d'usage
  • Tarif bas
  • Matériaux bon marché
  • Retour tactile de la molette
  • Câble trop rigide

Simple en apparence et en fonctionnalités, la GXT 981 Redex est la petite sœur de la GXT 980, tout à fait similaire hormis le fait que celle-ci intègre une batterie dotée d’une autonomie de 50 heures et pèse une dizaine de grammes de plus sur la balance. Avec une présence renforcée dans les magasins de type supermarchés et sur internet, Trust est parvenu à se faire un nom dans le domaine grâce à des produits efficaces et accessibles, comme nous l’avions souligné lors de notre test du clavier Trust Gaming GXT 865 Asta. Nous avons aujourd’hui l’occasion de voir si qualité et performances sont au rendez-vous sur une souris de la marque. Place au test.

Fiche technique Trust GXT 981 Redex

Ergonomie

Utilisation
Gamer
Nombre de boutons
6
Type de Roulette
Bidirectionnelle
Lateralité
Souris pour droitier
Trackball
Non
Souris verticale
Non
Souris silencieuse
Non

Caracteristiques techniques

Type de souris
Optique
Résolution optique
10000 DPI
Sans-fil
Non
Interface avec l'ordinateur
USB
Logiciel compagnon
Oui

Caractéristiques physiques

Longueur du câble
1,8m
Largeur
54mm
Profondeur
112mm
Poids
74g
Poids modulable
Non
Rétro-éclairage
Oui

Une prise en main agréable, à quelques détails près

Dès le déballage, il ne fait pas de doute que la GXT 981 Redex n’est pas réellement faite du même bois que les périphériques de grandes marques que nous testons habituellement. Comprendre par là que Trust recourt à des matériaux qui semblent bon marché, ce qui est somme toute parfaitement logique vu le tarif qu’elle affiche.

Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


En revanche, les plastiques ne nous paraissent pas moins robustes pour autant. La souris ne craque pas sous la pression et l’ensemble des éléments est bien en place. Finalement, seuls le plastique qui constitue le bouton de réglages des DPI et les deux boutons de tranche laissent à désirer, par le bruit qu’ils émettent lors du clic, puis par leur aspect qui parait fragile et dont on ne saurait quantifier la durée dans le temps par rapport à des modèles plus onéreux.

Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


La prise en main est plutôt bonne et agréable dès les premiers instants, grâce à un format classique qui vient épouser la paume de la main. Le plastique est cependant moins agréable au toucher que sur notre dernière souris de test, à savoir la Corsair Katar Wireless. Le palm grip est la meilleure position pour jouer avec cette souris, le claw grip est parfaitement possible, mais sera sans doute à réserver à ceux qui ont des mains un peu plus longues que la moyenne. Enfin, comme beaucoup de souris au design symétrique, la GXT 981 Redex n’est pas une souris tout à fait ambidextre en raison de l’absence de bouton de pouces sur le côté droit ; elle cible par conséquent les droitiers avant tout.

Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Nous aurions aimé voir un revêtement différent du matériau que l’on trouve sur la coque de la souris au niveau des deux tranches. La GXT 981 peut parfois nous glisser entre les doigts, ce qui est toutefois assez rare sauf si vous avez tendance à transpirer.

Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Sur la face inférieure, la GXT 981 dispose de deux interrupteurs : l’un destiné au taux d’interrogation du capteur (125, 500 ou 1 000 Hz), l’autre servant simplement à allumer ou éteindre l’éclairage. En parlant de l’éclairage, il prend place sur trois zones : la molette, le logo, et enfin un petit liseré au bout de la coque. Comme nous allons le voir un peu plus loin, il est impossible de personnaliser indépendamment ces trois zones ni d’en choisir le coloris.

Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Les deux patins assurent l’essentiel avec une glisse fluide sur notre tapis en tissu, mais on a déjà vu mieux. Ils auraient sans doute gagné à occuper un peu plus d’espace ; le recours à un polymère différent du PTFE ne parait pas être un problème ici. Terminons par évoquer le câble, non amovible, suffisamment long, mais trop rigide à notre goût. Il vient parfois nous gêner durant nos sessions et gagnerait clairement à être plus souple.

Fonctionnalités et logiciel compagnon

Comme cité ci-dessus, la souris embarque peu de fonctionnalités, mais est tout de même accompagnée par un logiciel rudimentaire qui nous donne accès à quelques petits bonus. Il est donc possible de modifier la fréquence d’interrogation du capteur ou d’allumer/éteindre l’éclairage grâce à deux interrupteurs directement placés sous la souris.

Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic


Le logiciel nous offre la possibilité de modifier la fonction de l’ensemble des boutons, avec des raccourcis, des macros, des fonctions multimédia et ainsi de suite. L’ajustement de la sensibilité est quant à elle paramétrable sur 10 paliers, avec la possibilité de réduire ce nombre bien entendu. L’ajustement n’est pas des plus précis puisqu’il se fait par incrément de 100 DPI.

Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic
Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge

Enfin, l’éclairage est rudimentaire avec quatre modes seulement : statique, respiration de sept couleurs, arc-en-ciel et un mode « marquee » assez désagréable qui consiste à émettre une série de clignotements. On apprécie toutefois de pouvoir faire varier la luminosité de l’éclairage (uniquement en mode statique).

Enfin, on profite d’un éditeur de macro bien pratique et facile à utiliser pour ceux qui en auront l’usage. Le logiciel permet également de définir un total de 5 profils différents.

Des performances décentes pour nos sessions gaming

La GXT 981 Redex est l’une des souris gaming les plus « limitées » que nous ayons eues en main ces derniers temps dans le cadre d’un test. Il est clair qu’elle n’a rien à voir avec les souris Razer, Logitech, ou Asus pour ne citer qu’eux, mais s’il a bien quelque chose d’autre qui n’a rien à voir entre ces produits, c’est bien le prix de vente !

La souris de Trust est donc équipée d’un capteur optique PixArt PMW3325 avec une fréquence d’interrogation limitée à 1 000 Hz, d’une sensibilité maximale de « seulement » 10 000 DPI, et est capable d’accélération et de vitesse de suivi de « seulement » 20 G et 100 ips.

Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Ce capteur équipe déjà bon nombre de souris d’entrée de gamme et s’avère bien suffisant en dehors d’un usage compétitif à haut niveau. La bonne question est donc de savoir si un tel capteur va réduire vos performances et le nombre de frags réalisé lors d’une session sur COD ou Apex Legends ! Il n’y a pas en réalité pas vraiment de raison à cela, tout ou presque étant une question de skill. En outre, le fonctionnement filaire de la souris garantit une latence au plus bas.

Lors de nos sessions, nous n’avons subi aucun décrochage et le suivi nous parut parfaitement fluide. Mais, la GXT 981 a d’autres facteurs limitants : son câble rigide et sa molette qui manque de précision. Les crans sont assez étroits et correspondent à ce que nous en attendons. Cependant, il y a un petit quelque chose de gênant à l’usage de cette molette, un léger manque de retour tactile.

Test Trust GXT 981 Redex © Matthieu Legouge
© Matthieu Legouge pour Clubic

Du côté des clics, il n’y a pas grand-chose à reprocher aux deux boutons principaux, du moins sur les deux petites semaines où nous avons eu cette souris en test. Dotés de contacteurs signés Kailh et garanties pour 80 millions d’activations, la souris nous a réagi à nos sollicitations sans broncher. Les boutons de tranches sont moins qualitatifs ; ils remplissent leur office, mais paraissent fragiles, si bien que l’on prendra soin de ne pas trop les malmener. Finalement, nous sommes curieux de voir si une souris à 30 € comme celle-ci est capable de tenir dans le temps où s’il s’agit d’un modèle qu’il faudra rapidement remplacer par un autre ; ce qui est souvent le cas même en optant pour des fabricants de renom.

Trust GXT 981 Redex : l'avis de Clubic

7

Trust formule une offre honnête avec sa GXT 981 Redex, celle d’une souris légère, suffisamment performante pour beaucoup de joueurs, à un tarif abordable pour les petits budgets et ceux qui refusent d'investir une somme telle que le demandent les fabricants les plus réputés.

Dotée d’un capteur d’entrée de gamme et de matériaux bon marché dans l’ensemble, la GXT 981 Redex parvient toutefois à nous convaincre pour un usage quotidien en jeu, à condition de ne pas lui demander la lune. Le manque de retour tactile sur la molette pourra en gêner certains, mais c’est surtout la rigidité du câble USB à laquelle il faudra s’habituer. Mis à part cela, il est bien difficile de critiquer un périphérique qui fait le job pour un prix trois à quatre fois inférieur à bien d’autres modèles…

Les plus

  • Légère et confortable
  • Logiciel simple d'usage
  • Tarif bas

Les moins

  • Matériaux bon marché
  • Retour tactile de la molette
  • Câble trop rigide
Trust GXT 981 Redex au meilleur prix
Amazon 24,98€ Voir l'offre
Rakuten 19,99€ Voir l'offre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers tests

Test Fitbit Sense 2 : la montre connectée sport de Google rate le coche
Test de l'option Power de Shadow : nos impressions sur le PC dans le cloud sous stéroïdes
Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub : une immersion sonore sacrément bien négociée
Test Withings Body Comp : la balance connectée qui prend soin de votre santé
Test Marshall Acton III : une mini enceinte de salon à la puissance surprenante
Test TCL 55C635 : un téléviseur abordable qui marque des points
Test Mate 50 Pro : Huawei peut-il encore se hisser parmi l'élite ?
Test Microsoft Surface Laptop 5 : élégant, plus puissant… mais indécrottable
Test Corsair EX100U : un minuscule SSD externe performant à emporter partout
Test JBL Bar 1000 : séance de rattrapage pour la barre de son avec enceintes d’effets détachables
Haut de page