Comparatif 2019 : les meilleures imprimantes, par catégories

10 mars 2019 à 14h15
0
La meilleure imprimante multifonction
La meilleure imprimante laser
La meilleure imprimante jet d'encre
Canon Pixma TS8150
+ Recto verso auto, deux bacs
+ Connectivité avancée, Impression sur CD
+ Compacité
Brother HL-L2310D
+ Très véloce
+ Compacité remarquable
+ Recto-verso automatique
Hp Envy
+ Recto-verso automatique
+ Compatible Instant Ink
+ Connectivité et écran tactile...

Comment choisir la meilleure imprimante ?






Pour dégrossir la tâche, il faut d'abord identifier vos besoins :
- Combien de pages allez-vous imprimer par jour ?
- Quels types de documents souhaitez-vous imprimer ?
- Comptez-vous imprimer en couleur ?
- Avez-vous besoin d'un scanner, d'un copieur ?
- Combien d'utilisateurs potentiels ?
- Avez-vous besoin de faire des impressions recto verso ?
- Avez-vous besoin d'imprimer dans des formats moins classiques tels que les formats A3 ou même A2 ?

Vos contraintes sont également à prendre en compte dans votre choix :
- Quel espace est disponible pour accueillir l'imprimante ?
- De quel budget disposez-vous ?

C'est en répondant au mieux à ces différentes questions que vous effectuerez le meilleur choix.

Ensuite, il vous faut vérifier quelques points, contrôler certains critères. Le premier concerne la résolution. Il faut tabler sur 4 800 ppp (points par pouces) en impression et 1 200 ppp en numérisation. Si l'imprimante permet plus, tant mieux, mais ça n'est pas nécessaire, sauf dans le cas d'une utilisation en photo. Dans ce cas, vous pouvez opter pour un modèle qui montera à 5 760 x 1 440 ppp.

Une vitesse avoisinant les 10 pages par minute (en noir et blanc, qualité brouillon) assurera une exécution rapide de vos travaux d'impression. Attention à ne pas céder aux sirènes des constructeurs, dont les chants tendent à gonfler les performances avec des pages quasiment immaculées. Vous pouvez raisonnablement diviser par 2, voire plus, les chiffres annoncés. Pour comparer plus facilement les vitesses d'impression d'un modèle à l'autre, la norme ISO/IEC 24734 a été créée, mais elle n'est pas d'application obligatoire.

Des cartouches séparées seront préférables, surtout si vous imprimez des photos. Regardez les prix des consommables et repérez les constructeurs qui proposent des cartouches d'encre noire (celle que vous utiliserez le plus) de grande capacité.

La connectivité est un autre critère à prendre en compte, d'autant que le câble USB qui relie généralement l'ordinateur à l'imprimante n'est pas fourni avec cette dernière. Si le Wi-Fi est désormais démocratisé, d'autres solutions sont à explorer. Prise Ethernet, compatibilité Bluetooth... Le « Wi-Fi direct », par exemple, permet de connecter facilement des périphériques Wi-Fi tels que smartphone, tablette ou ordinateur directement à l'imprimante sans passer par un routeur ou point d'accès. Il devient dès lors inutile d'allumer l'ordinateur pour imprimer depuis votre appareil. Dernière tendance : le NFC (Near Field Contact) permet de connecter rapidement et très simplement votre smartphone ou votre tablette à l'imprimante, puisqu'il suffit de rapprocher les deux appareils pour qu'ils puissent communiquer. Pour l'instant, les appareils compatibles restent cependant peu nombreux. Quoi qu'il en soit, pensez bien vos besoins en prenant en compte la position de votre imprimante dans votre domicile.

La présence d'un lecteur de cartes mémoire de différents formats (SD, microSD notamment) pourrait vous être très utile si vous comptez imprimer des photos. À ce propos, certaines imprimantes sont compatibles PictBridge, une norme qui permet à un appareil photo numérique de communiquer simplement avec une imprimante, sans passer par un ordinateur et sans même avoir à transférer la carte mémoire.

Dans le même ordre d'idée, vous pourriez être séduit par une imprimante capable d'accueillir une clé USB sur laquelle pourraient être directement enregistrés les documents scannés, par exemple. Là encore, c'est l'autonomie de l'appareil qui est visé, en évitant le recours à l'ordinateur. Un gain de temps pour l'utilisateur.

En ces temps d'économie d'énergie, la consommation des différentes imprimantes est également un critère à considérer. À ce jeu-là, les imprimantes laser font souvent office de mauvaises élèves. Prenez également garde à la consommation en veille : certaines imprimantes jet d'encre sont équipées d'un dispositif qui permet de retarder le séchage des cartouches, dispositif qui demande une mise en veille permanente.

Surveillez enfin le niveau de décibels en fonctionnement annoncé par les constructeurs. Au-delà de 50 dB, l'imprimante peut être considérée comme bruyante.

Imprimante laser ou jet d'encre ?

Bien qu'il existe différents types d'imprimantes, on distingue deux principales technologies d'impression : le laser et le jet d'encre.

Une impression au jet d'encre est opérée par une tête d'impression se déplaçant le long d'un rail et déposant de minuscules gouttelettes sur le papier et qui sèche à l'air libre. Avec la technologie laser, la poudre d'encre est fusionnée au papier par un procédé électrostatique. Elle est dirigée puis fixée vers des zones préalablement magnétisées.

Les principales différences entre ces deux technologies ? L'imprimante jet d'encre a la particularité d'être en général moins volumineuse et moins chère à l'achat. En revanche, les cartouches sont onéreuses et ont tendance à sécher si vous ne les utilisez pas.

L'imprimante laser est traditionnellement plus rapide et moins bruyante qu'une imprimante à jet d'encre, et propose un coût à la page moindre. Elle est aussi plus à l'aise avec les impressions de texte que les imprimantes jet d'encre. Mais elle est chère (particulièrement les modèles multifonctions), consomme davantage d'énergie, reste plus volumineuse et affiche une qualité moindre en couleurs.

Comme toujours, ce sont vos besoins qui vont dicter votre choix. Les personnes qui imprimeront régulièrement des documents en noir et blanc pourront sans crainte se tourner vers une imprimante laser. En revanche, si vous voulez imprimer quelques photos dans l'année ou que vous souhaitez privilégier la polyvalence de votre périphérique, mieux vaudra opter pour une imprimante jet d'encre.

Choisir son imprimante en fonction du prix des cartouches

Sans atteindre les sommets d'un Armagnac de 150 ans d'âge, l'encre d'imprimante fait partie des liquides les plus chers au monde, puisqu'elle revient à environ 2 000 euros le litre. Conséquence : si le prix de l'imprimante doit évidemment entrer en ligne de compte dans votre décision, celui du consommable doit également être un critère de choix.

Dans ce cadre, le nerf de la guerre, c'est le prix à la page. Il se calcule aisément a posteriori en divisant le prix d'une cartouche par le nombre de pages imprimées. Méfiance tout de même : les imprimantes sont parfois vendues avec des cartouches qui contiennent moins d'encre ou de toner que les versions standards que vous achèterez par la suite. Si vous faites un calcul a posteriori, mieux vaut le faire avec d'autres consommables que ceux fournis avec une imprimante.

Appréhender ce chiffre avant l'achat, c'est encore plus compliqué. Vous pouvez bien entendu vous référer à l'information fournie par le fournisseur (lorsqu'elle existe). Mais ces quantités annoncées ne correspondent évidemment pas à tous les usages.

Pour acheter l'imprimante qui préserve votre portefeuille à long terme, mieux vaut réfléchir à la façon dont vous allez utiliser votre imprimante. Tout dépend d'abord du type de document que vous imprimez : plus vos pages sont chargées en texte, mais surtout en image, moins le nombre d'impressions possibles est important.

De même, il faut prendre en compte vos habitudes : si vous imprimez de manière occasionnelle avec votre imprimante à jets d'encre, le nettoyage des têtes d'impression gaspillera une part importante de votre réserve d'encre à chaque allumage, ou encore pour éviter que l'encre ne sèche (certaines imprimantes sont équipées de tels dispositifs). Ce qui est vrai pour les imprimantes jet d'encre ne l'est toutefois pas pour les imprimantes lasers, qui ne procèdent pas à ce type de nettoyage.

Réduire le coût à la page

Pour réduire les coûts à la page, il existe plusieurs solutions :
- acheter des cartouches XL ;
- privilégier les imprimantes avec cartouches couleurs séparées ;
- tester des consommables compatibles ;
- choisir un système d'abonnement aux consommables ;
- baisser la qualité d'impression (le mode brouillon est suffisant dans certains cas) ;
- modifier la police d'impression ;
- n'imprimer que l'essentiel ;
- réduire le document à imprimer (disposer deux pages réduites sur une seule feuille).
Si certaines de ces propositions sont simples à mettre en œuvre (les cartouches XL ou en pack, passer en mode brouillon...), d'autres (système d'abonnement, choix de la police d'impression, cartouches compatibles...) méritent que nous nous y arrêtions un instant.

Les encres compatibles, bonne ou mauvaise idée ?

Les constructeurs recommandent tous, bien entendu, d'utiliser leurs cartouches. Mais le marché des consommables compatibles s'est considérablement développé, avec la promesse pour le consommateur de faire de belles économies. Uprint, Gener'ink ou Armor font partie des marques les plus connues. Des distributeurs en proposent aussi sous leur propre marque. C'est le cas de Boulanger, Auchan, Carrefour, Office dépôt, Tinkco, France toner...

Toutefois, la compatibilité annoncée de ces cartouches non officielles est parfois confrontée à certaines limites. Le problème le plus fréquemment rencontré : l'apparition d'un message d'erreur indiquant la détection par l'imprimante de cartouches non officielles. Dans la plupart des cas, il suffit de passer outre pour pouvoir continuer à imprimer. Mais ce n'est pas toujours le cas. Certains modèles réagissent particulièrement mal à l'introduction de consommables dits compatibles et bloquent purement et simplement toute impression. Pensez, dans ce cas, à vous tourner vers le fournisseur d'encre qui, le cas échéant, pourra procéder à un échange, voire à un remboursement. À la condition, évidemment, que votre modèle d'imprimante apparaisse bien dans le descriptif mis à votre disposition pour le vendeur, ou, mieux, sur l'emballage de vos consommables défectueux.

Il n'est pas rare non plus de voir une imprimante déclarer vide une cartouche compatible alors qu'il reste manifestement de l'encre dans cette dernière. Un problème lié à la difficulté rencontrée par l'imprimante à évaluer la quantité d'encre restante. Une information qui, naturellement, vous échappe également.

Enfin, de nombreux tests démontrent que la qualité d'impression des cartouches compatibles n'égale que rarement celle obtenue avec les consommables officielles. Couleurs fades, contours imprécis... Certaines cartouches compatibles, parfois parmi les plus chères, ne sont pas toujours à la hauteur.

Toutefois, si ces inconvénients existent, ils ne freinent pas les consommateurs qui se tournent de plus en plus vers ces solutions qui promettent 30 à 60% d'économies par rapport aux cartouches officielles. Restez toutefois vigilant : ces réductions tiennent souvent plus compte du prix d'achat des cartouches sans prendre en compte le nombre de pages imprimées. Or, pour évaluer le coût véritable de vos impressions, ces deux chiffres sont à considérer, afin de calculer le coût à la page.

Si les encres compatibles sont une solution à considérer, encore faut-il que votre imprimante soit éligible. En effet, il se passe souvent quelques mois entre la commercialisation d'un modèle et l'arrivée sur le marché des consommables compatibles. De même, si vous optez pour un modèle exotique, vous risquez de rencontrer quelques difficultés à dénicher une encre compatible.

Un mot sur le laser, puisqu'il existe également un marché en matière de toners compatibles. Si les problématiques évoquées juste avant (existence de consommables compatibles en fonction du choix de votre imprimante) restent d'actualité, celles qui concernent la compatibilité même sont moins marquées. Les messages d'erreur sont rares, et la qualité d'impression reste souvent au rendez-vous.

Les constructeurs contre-attaquent

Depuis le pionnier HP (et son Instant Ink) en 2015, Epson ou encore Brother ont perçu le danger des encres compatibles et ont décidé de réagir avec des systèmes d'abonnement.

Le principe : une facturation à la page, et des formules (50, 300, 500 pages...) qui correspondent à l'utilisation de votre imprimante.

L'avantage : plus besoin de commander l'encre, dont l'envoi est déclenché dès qu'il ne reste plus que 30% dans vos cartouches. Mais surtout, un coût à la page nettement réduit, dès lors que vous respectez votre formule. C'est particulièrement vrai pour ceux qui impriment des pages « chargées » (des photos, par exemple).

Inconvénient : mieux vaut évaluer précisément vos besoins avant de choisir une formule pour éviter les onéreux dépassements. Par ailleurs, tous les modèles ne sont pas compatibles avec ces formules par abonnement. Un autre critère à vérifier avant l'achat. Enfin, votre imprimante doit forcément être connectée à Internet pour fonctionner.

Du choix de la police d'écriture

En 2014, un jeune adolescent de 14 ans a conseillé à l'état américain d'écrire en Garamond, une police censée économiser l'encre et préserver l'environnement (moins de cartouches, moins de pollution). L'économie présentée était de l'ordre de 24%.
Un calcul toutefois faussé par le fait que Garamond est, à taille de police égale, plus petite de 15% par rapport à une Comic Sans MS, par exemple. Avec, pour conséquence, une lisibilité moindre.

Des élèves de l'école d'ingénieurs INP-Pagora de Grenoble ont, quant à eux, pris la lisibilité en ligne de compte dans leur étude.
Leur projet scientifique, qui visait à aboutir à une moindre consommation d'encre lors de l'impression de documents destinés aux étudiants, a mis en lumière les Arial 10 et 11, ou les Comic Sans MS 10 et 11.
D'autres polices sont réputées offrir un bon ratio lisibilité / consommation : Ryman Eco, Ecofont, ou encore Century Gothic

N'imprimez que l'essentiel

Toujours dans l'optique de réduire votre coût à la page, vous pouvez imprimer en brouillon que cela s'y prête : le coloriage du petit dernier, un billet de train, une recette de cuisine... Certains documents qui visent une consultation ou une utilisation limitée dans le temps ne méritent parfois pas qu'on y consacre une qualité d'impression exemplaire.


D'après le Snessii, près de 4 millions d'imprimantes ont été écoulées sur le sol français en 2017. Soit plus de 7,6 produits par seconde. Si ce marché est en recul, l'imprimante reste un produit de grande consommation. À ce titre, il mérite que nous lui consacrions une série d'articles qui doivent vous permettre de mieux choisir le modèle qui correspond à vos usages.

Nous avons ainsi cherché à savoir qu'elles étaient les meilleures imprimantes en 2019, qu'il s'agisse de produits polyvalents ou dédiés à la photographie, qu'il soit question d'imprimantes laser ou jet d'encre.

1. CANON PIXMA TS8150, une multifonction sans faille

Canon Pixma



Les plus
+ Compacité remarquable
+ Excellente qualité d'impression
+ Recto-verso automatique
Les moins
- Pas de numérisation si l'imprimante est connectée en réseau (et pas au PC)
- Nettoyage fréquent des têtes d'impression


La grande famille des imprimantes Pixma du japonais Canon comporte quelques très bons modèles. Cette TS8150 en fait indéniablement partie.

Une belle compacité, un coût à la page dans la moyenne, un débit satisfaisant pour une imprimante jet d'encre multifonction, une comptabilité Wi-Fi Direct, un lecteur de cartes SD, grand écran couleur et tactile... Ce modèle coche toutes les cases de la liste des caractéristiques indispensables pour une imprimante polyvalente en 2019 !

Là où certaines multifonctions pêchent, c'est en matière de rendu photo. La Pixma TS8150 s'en sort quant à elle très bien, et vos impressions, du 10x15 au A4, devraient pleinement vous satisfaire.

Le seul reproche que nous pourrions lui faire : elle semble un peu bruyante, du moins si vous ne souhaitez pas sacrifier le débit d'impression en activant le mode silencieux. À vous de trouver votre compromis !

2. FUJI INSTAX SHARE SP-3, la nomade pour imprimer vos photos

Fuji Instax



Les plus
+ Compatible avec le format Instax Square
+ Autonomie remarquable
+ Application exemplaire
Les moins
- Coût à la photo
- Colorimétrie perfectible


Troisième modèle de cette gamme dédiée à la photo nomade, l'Instax Share SP-3 de Fuji est en revanche le premier à être compatible avec le papier argentique carré Instax Square (62 x 62 mm).

Cette imprimante se connecte avec un smartphone ou une tablette en utilisant le Wi-Fi. Pour cela, il vous faudra passer par l'application gratuite fournie par Fuji. Une application qui nécessite, mieux vaut le savoir, d'activer la géolocalisation sous Android.

Une fois ces formalités effectuées, le partage et l'impression se déroulent des plus simplement, avec une qualité d'impression tout à fait satisfaisante et surtout un aspect vintage particulièrement prisé actuellement.

Attention toutefois : ce petit plaisir au vrai goût de nostalgie a un prix. Le coût à la photo est élevé, grevé par le tarif très élevé du papier argentique de Fuji, qui n'est pas le moins onéreux du marché, loin s'en faut. Mais cette imprimante reste une bonne alternative à l'achat d'un appareil photo instantané de qualité.

3. Brother HL-L2310D, la laser efficace

brother



Les plus
+ Très véloce
+ Compacité remarquable
+ Recto-verso automatique
Les moins
- Pas de Wi-Fi
- Un peu bruyante


Pas de fioritures. Voici résumée cette imprimante laser qui va à l'essentiel, et se destine aux utilisateurs qui savent ce qu'ils veulent. À savoir une imprimante très rapide (Brother annonce 30 pages par minute), conçue pour la bureautique, dotée d'un tiroir d'une capacité conséquente (250 feuilles), d'un mode recto-verso automatique, et proposant un coût à la page compétitif, le tout à petit prix et avec un encombrement particulièrement restreint.

Cette imprimante laser est en effet actuellement vendue autour des 80 euros, ce qui devient abordable pour cette technologie. D'autant qu'elle est livrée avec un toner qui devrait vous permettre d'imprimer quelque 700 pages avant d'avoir à vous réapprovisionner.
Évidemment, à ce prix-là, la HL-L2310D est un cube gris peu design, sans écran tactile, sans Wi-Fi. Et évidemment, elle ne gère pas la couleur. Mais est-ce bien ce qu'on lui demande ?

4. HP ENVY 4527,la jet d'encre pour la famille

Hp Envy



Les plus
+ Recto-verso automatique
+ Compatible Instant Ink
+ Connectivité et écran tactile...
Les moins
- ... dont la qualité pourrait être meilleure
- prix des cartouches (sans abonnement)


Parmi les imprimantes jet d'encre, les modèles multifonctions sont présents dans une écrasante majorité. Cette Envy 4527 de chez HP ne fait pas exception. Capable, donc, de scanner (sur une résolution de 1 200 par 1 200 dpi), de copier et d'imprimer (en 4 800 par 1 200 dpi), comme toute imprimante polyvalente. Mais elle fait un peu plus.

Connectivité Wi-Fi, Wi-Fi Direct, Apple AirPrint et HP ePrint. Bien. Bac d'entre de 100 feuilles. Pas mal. Impression recto-verso automatique ? À ce prix-là, ça devient très intéressant.

Cerise sur le gâteau : la compatibilité HP Instant Ink, qui vous permet d'utiliser le programme d'abonnement du constructeur et de réaliser de substantielles économies (si vous connaissez bien vos besoins en matière d'impression).

Plébiscitée par les consommateurs, cette imprimante se trouve actuellement autour des 75 euros. Le prix pour une bonne imprimante polyvalente, qui devrait contenter la plupart d'entre vous.

Meilleure imprimante multifonction

Comme la plupart des consommateurs, vous souhaitez vous orienter vers un modèle polyvalent, capable d'imprimer en couleur, scanner en haute résolution, et copier vos pages à la volée ? N'hésitez pas à consulter notre sélection des meilleures imprimantes multifonctions 2019.

Meilleure imprimante photo

Remplir un mur de photos, réaliser un faire-part, ou simplement faire ou se faire plaisir : il y a mille raisons de vouloir imprimer certaines photos. Que vous recherchiez la fidélité des couleurs ou la compacité, nous avons sélectionné pour vous 5 des meilleures imprimantes photos du marché.

Meilleure imprimante laser

La technologie d'impression laser était autrefois réservée aux entreprises. Aujourd'hui, elle est devenue accessible à tous et de nombreux modèles, monochromes comme couleurs, sont désormais à disposition du grand public. Quelles sont les meilleures imprimantes lasers du moment ? Découvrez-le dans notre top 5 !

Meilleure imprimante jet d'encre

Le marché de l'imprimante jet d'encre a beaucoup évolué au cours des dernières années. Certains constructeurs changent la donne et rendent plus complexe le choix au moment de s'équiper. Pour ne pas vous tromper et acheter au plus près de vos besoins, consultez notre sélection des meilleures imprimantes jet d'encre.

Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons 4 à 5 heures à analyser les caractéristiques et avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste d'une quinzaine de produits et nous les testons tous.

Les produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.
Modifié le 24/09/2019 à 14h54
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
scroll top