Comparatif 2019 : quel est le meilleur pc portable ?

le 25 janvier 2019
 0

Comment choisir le meilleur ordinateur portable ?


shutterstock_530337757.jpg_cropped_3300x3301

Plus que jamais, le PC portable s'impose comme l'outil informatique de nos foyers, mettant aux oubliettes la bonne vieille tour fixe et permettant une utilisation plus polyvalente. De nombreuses catégories et caractéristiques existent, mais la rédaction vous guide pour trouver l'ordinateur convenant à vos usages et votre budget.




1. MSI P65 Creator 8RF : le PC portable ultra puissant à destination des joueurs et créatifs


Test MSI P65 8RF



Les plus
+ Design blanc nacré
+ L'écran 144 Hz
+ Performances folles
Les moins
- Trackpad un peu petit
- Un écran qui manque de luminosité
- Châssis qui peut sembler fragile


Les constructeurs d'ordinateurs portables font évoluer le paradigme du laptop surpuissant. Auparavant destinés aux joueurs, bardés de RGB et autres inscriptions dans des polices agressives, ils opèrent dorénavant une cure de sobriété bienvenue comme en témoigne ce P65 8RF de chez MSI.

Comme l'indique la référence : le MSI P65 est destiné à un public de professionnels et de créatifs. Mais autant dire qu'avec ce qu'il a dans le ventre, il conviendra aussi bien aux joueurs à la recherche d'un ordinateur portable sortant des canons habituels !
Et qui a dit que les créateurs n'étaient pas joueurs, et vice-versa ?

Un ordinateur taillé pour la performance


Outre son design qui tranche radicalement avec la majorité des ordinateurs portables de sa gamme, le MSI P65 jouit surtout d'un attirail technologique indécent.

Son écran de 15,6 pouces, pour commencer, affiche une définition Full HD à une fréquence de 144 Hz. L'essayer, c'est l'adopter ! Écran professionnel oblige, celui-ci couvre aussi la quasi-totalité de la gamme sRGB pour des couleurs ultra fidèles. Lors de notre test, nous regrettions simplement une luminosité maximale un peu faiblarde de 300 nits.

Heureusement, MSI a pourvu son laptop de tous les composants nécessaires à faire de ce magnifique écran le miroir des applications et des jeux les plus gourmands. On retrouve ainsi sous le capot du MSI P65 un processeur Intel Core i7-8750H et ses six coeurs cadencés à 2,2 GHz (jusqu'à 4,1 GHz en Turbo Boost), 16 Go de mémoire vive, un espace de stockage de 512 Go en SSD, et surtout une GeForce GTX 1070 Max-Q Design et ses 8 Go de GDDR5.

Si le constructeur n'a pas encore franchi le pas de la nouvelle génération de cartes graphiques signées Nvidia, le GPU Pascal intégré remplit amplement son office, et nous avait permis de faire tourner Battlefield V à plus de 60 fps en poussant tous les paramètres au maximum.

Les créatifs y trouveront eux aussi leur compte, puisque le couple CPU/GPU a été capable d'exporter une vidéo 4K de 18 secondes en 4K H/264 en 31 secondes seulement. Une opération qui, en comparaison, nous avait demandé plus de 2 minutes sur un MacBook Pro de dernière génération.

Nous regretterons enfin simplement l'autonomie du MSI P65 qui s'est avérée moins endurante que prévu. D'un autre côté avec autant de chevaux dans la carlingue, on comprend sans mal que la bête s'essouffle après 5 ou 6 heures d'utilisation.

Notre avis sur le MSI P65 8RF


Le nec plus ultra de chez MSI s'affiche actuellement à 2 299€. Un sacré investissement, que le constructeur s'assure néanmoins que vous ne regretterez pas tant il coche les cases à tous les niveaux.

Son écran est parmi les mieux calibrés du marché, et il va sans dire que le couple GTX 1070 Max-Q / écran 144 Hz est un luxe duquel on ne se passe plus après y avoir goûté.

Destiné aussi bien aux créatifs ayant besoin d'une grosse puissance de calculs qu'aux joueurs invétérés, le MSI P65 a de nombreux atouts aussi bien esthétiques que techniques.
Retour au menu

2. HP Spectre X2 : L'ordinateur hybride le plus design


hp-spectre-compressor.jpg



Les plus
+ Design
+ luminosité écran
+ stylet agréable à utiliser
Les moins
- Performances pour les tâches lourdes
- Autonomie


Née Hewlett-Packard, l'entreprise HP est l'une des plus réputées dans le domaine des ordinateurs, notamment dans les modèles grands public et professionnels. Mais le haut de gamme n'est pas oublié avec la famille « Spectre » avançant de meilleures performances, un design étudié et des matériaux sélectionnés.

Présentation du HP Spectre x2 12-c000nf : design et construction


Au sein même de la gamme Spectre, il existe des ordinateurs hybrides X2 au clavier détachable, dont ce modèle 12-c000nf pouvant séduire ceux à la recherche d'un usage entre bureautique avancée et professionnel.
Sa compacité marquée par 30 centimètres de long pour 1,3 cm d'épaisseur garantit au Spectre x2 un transport aisé dans vos sacs, tandis que son poids total de 1,15 kg en fait un des plus légers dans le domaine, clavier inclus.

Un écran bien calibré


Se voulant donc haut de gamme et devant justifier son tarif, ce PC 2 en 1 HP possède un écran 12,3 pouces (31 cm) de belle facture, de technologie IPS pour de grands angles de vision, et brillant. Pour atténuer la fatigue visuelle avec une grande densité, sa résolution est bien au-delà du Full HD, avec 3 000 x 2 000 pixels. Tactile, ce modèle HP peut être manipulé avec les doigts, mais aussi avec un stylet également inclus dans le prix, objet apprécié des graphistes pour de rapides croquis ou pour faire de la prise de note en réunion de travail. Sur table, le clavier est légèrement surélevé pour rendre confortable la saisie, et un pied en inox avec base antidérapante supporte le dos de l'écran, allant quasiment jusqu'à une utilisation à plat.

Pour un usage soutenu, sans aller dans la performance extrême


Ce PC portable HP Spectre X2 embarque un processeur Intel Core i5-7260U, un Dual Core de milieu de gamme doté de 4 Mo de mémoire cache L3, programmé pour une consommation basse (28 W). Il ne faut donc pas s'attendre à faire du calcul intensif ou de l'édition vidéo poussée. Il n'est pas non plus question de faire tourner un jeu vidéo récent, même si la carte intégrée Intel Iris Plus 640 est capable d'afficher plusieurs écrans et de la 4K. Quant au stockage, il est assuré par un SSD en raison de la finesse de la machine, tout en ouvrant votre système d'exploitation et vos programmes plus rapidement. La capacité de 256 Go est suffisante, mais pour les plus exigeants un port microSD peut augmenter la taille, quand d'autres modèles Spectre x2 peuvent grimper à 1 Téraoctet, et même 16 Go de RAM.

Pas à la hauteur de l'association


Deux lettres familières de l'informatique rencontrent deux autres de l'univers du Son : HP retrouve ici B&O, en l'occurrence Bang & Olufsen, qui baptise le système sonore intégré dans ce PC Spectre x2. Mais malgré le partenariat avec la firme danoise, la nature de ce modèle 2 en 1 ne laisse que peu de place à de vastes haut-parleurs, oubliez donc une immersion totale dans votre série préférée ou l'animation musicale d'une soirée. Seules des conversations type Skype seront acceptables, d'autant que la caméra frontale de 5 MP (+ celle de 13 MP à l'arrière) facilite les échanges vidéo. Ce n'est seulement qu'une fois un casque branché que ce HP offre une bonne prestation sonore.

Notre avis sur le HP Spectre X2


Moitié tablette et moitié PC, l'élégant HP Spectre x2 est indéniablement un concurrent de taille au dernier Surface Pro puisque qu'il est proposé à près de 500 euros de moins, tout en bénéficiant d'un design et de finitions soignées. Et contrairement à ce dernier, le clavier, quant à lui, est inclus dans le prix global.
Retour au menu

3. Microsoft Surface Go : L'ordinateur hybride d'entrée de gamme par Microsoft


surface-go-compressor.jpg



Les plus
+ Compact
+ Respire la solidité
+ Économiquement plus accessible que ses aînés
Les moins
- Connectique pauvre
- Chargeur propriétaire
- Le processeur manque de puissance


Récemment invité dans la production d'ordinateurs pour concurrencer Apple, Microsoft a lancé les Surface et Surface Studio aux larges écrans tactiles, suivis des PC ultraportables haut de gamme Surface Pro et Laptop face aux MacBook/Pro.

Présentation de la Surface Go : design et construction


En 2018, le fabricant américain a poursuivi son offensive avec la Surface Go, un format ultra-nomade 10 pouces, légèrement plus orienté tablette que PC 2 en 1, aux performances moindres. Mais elle est à un prix bien plus attractif : entre 579 et 729 € en ajoutant le clavier uniquement proposé en option à 130 €. Ce dernier possède par ailleurs un rétroéclairage, des coloris au choix flatteurs, et une finition Alcantara au toucher agréable, mais peu durable dans le temps.

Résolument orienté tablette


La Surface Go dispose d'un écran tactile d'une diagonale de 10 pouces (25 cm) dont la dalle est logiquement brillante (attention donc à l'utilisation en extérieur et aux reflets), et surtout robuste grâce à son verre « Corning Gorilla » résistant à un usage nomade. Sa résolution atteint presque le standard Full HD puisqu'elle est de 1 800 par 1200 pixels, soit une bonne densité de 217 PPI limitant la fatigue visuelle. Mais on notera un design peu moderne avec ses bords très larges quand la tendance est à la finesse. Gérant jusqu'à une utilisation à 5 doigts, l'écran n'est malheureusement pas compatible avec un stylet contrairement aux modèles Surface Pro.

La performance n'est pas son crédo


Microsoft lui a installé un processeur Intel Pentium Gold 4415Y Dual Core à faible fréquence (1,6 Ghz), et surtout une petite mémoire cache (2 Mo L3) dont la vitesse est équivalente à un Core i3 de 2013. Il ne faudra ainsi pas lui en demander trop question rapidité, d'autant que le stockage de base est de type eMMC et de capacité de 64 Go, ce qui peut s'avérer très insuffisant pour stocker ses données. Le modèle optionnel à SSD de 128 Go sera recommandé, et bien plus performant. Il faudra également prendre en compte l'absence de port USB « normal » pour brancher clé USB ou disque externe (un port microSD est toutefois possible), à moins d'avoir un adaptateur ou un périphérique récent. La mémoire vive de 4 Go est honnête si vous restez en bureautique, mais les 8 Go de RAM vous seront nécessaires pour du multitâche ou si vous avez pour habitude de garder des dizaines d'onglets dans votre navigateur Web.

Une autonomie confortable


Les composants peu véloces décrits plus haut ont l'avantage d'être très basse consommation, autorisant ainsi 9 heures d'utilisation avec une charge complète (comptez 6 h en pratique), assez pour une journée entière. Petit bémol, la recharge n'est pas effectuée par le nouveau standard USB-C, mais un port spécifique « Surface Connector ».

N'a pas l'ambition d'être un studio de musique


Trop compacte pour intégrer des haut-parleurs de grande puissance, la Surface Go ne procure pas une belle qualité audio, mais la disposition en façade permet un rendu acceptable n'atténuant pas trop les basses. Il faudra se limiter à la prise casque pour profiter de ses films, séries ou musiques, la carte son assurant un équilibre satisfaisant entre aigus et basses.

Notre avis sur la Surface Go de Microsoft


L'atout phare de la Surface Go est indéniablement son nomadisme. Avec seulement 522 grammes sur la balance, ce PC 2 en 1 affiche ainsi un poids digne d'une tablette, mais il faudra lui ajouter les 243 grammes du clavier, soit 0,76 kg au total. Elle se glissera avec aisance dans vos sacoches ou dans le creux de la main en transport, car elle mesure seulement 25 cm de long pour 8 mm d'épaisseur (1,2 cm avec clavier).
Retour au menu

4. Apple Macbook Pro : L'utraportable sous macOS


macbook-pro-+-compressor.jpg



Les plus
+Autonomie
+ Finitions
+ L'écran et sa colorimétrie quasi parfaite
Les moins
- Connectique trop pauve, obligation d'investir dans un hub
- Pas de puce graphique dédiée sur la version la plus accessible
- Stockage qui devient cher


Depuis les années 80, le Macintosh est une alternative au PC. Ayant perdu leur spécificité technique, les ordinateurs d'Apple, aujourd'hui représentés par les portables MacBook, se distinguent par leur système d'exploitation spécifique macOS plus intuitif que Windows 10.

Présentation des MacBook : design et construction


En 2018, le catalogue se partage entre l'entrée de gamme MacBook Air 13,3 pouces tout juste renouvelé il y a quelques mois, le modèle 12 pouces (2017) et le MacBook Pro 13/15 pouces renouvelé en 2018, orienté workstation et bureautique/multimédia avancé.
En termes de dimensions, le MacBook est l'ultraportable de la famille apte à se glisser dans les sacs, avec 28 cm de longueur et une épaisseur réduite à 1,3 cm combinée à un poids de 920 grammes. Le modèle Air, précédemment reconnu comme le plus nomade, est actuellement à 32,5 cm de long, 1,7 cm de hauteur et 1,35 kg. Enfin le Pro 13 pouces, tout aussi léger et même plus fin (1,5 cm), limite sa longueur à 30 cm quand son frère de 15 pouces est moins portable, mesurant 35 cm et pesant 1,8 kg.

Dalle brillante sur tous les modèles


Autre spécificité d'Apple, les écrans sont tous à dalle brillante. La marque tient ainsi à afficher une colorimétrie vive et des noirs profonds, ce qui est appréciable pour une cible plus orientée multimédia et professionnelle. Mais cela doit se conjuguer avec l'inconvénient de reflets prononcés en extérieur, compensé par une luminosité élevée. Le plus accessible des modèles se dote d'un écran 13 pouces TN à faible résolution de 1 440 x 900 pixels, contrairement à l'écran 12 pouces IPS « Retina » du MacBook dont la définition est supérieure au Full HD (2 304 x 1 440 pixels) et aux meilleurs angles de vision. La version Pro, plus haut de gamme, grimpe à 2 560 x 1 600 et 2 880 x 1 800 pixels sur les tailles respectives de 13,3 et 15,4 pouces, avec une luminosité supérieure à 500 cd/m² agréable en toutes conditions. Certains modèles sont même complétés par une « Touch bar », une ligne de raccourcis tactiles en haut du clavier.

Des performances pour répondre à des profils très variés


Ces portables ont, en général, de hautes performances. Le MacBook Air, âgé de 3 ans, peine à respecter ce positionnement car, bien qu'il présente des processeurs Intel Core i5/i7 de 5e génération, 4 Go de mémoire vive (8 en option), et du stockage rapide en SSD, il est de faible capacité avec 128/256 Go. Le MacBook s'en sort mieux avec des processeurs 7e génération, 8 à 16 Go de RAM et des SSD NVMe encore plus véloces. Quant aux MacBook Pro, ils font figure de machine de guerre avec des processeurs Hexa Core i7/i9 capables de lourds calculs, 16 à 32 Go de RAM pour du multitâche avancé, 256 Go à 1 To de capacité, et une carte vidéo dédiée AMD Radeon Pro pour du travail graphique poussé ou un affichage sur plusieurs écrans.

L'autonomie fait figure de référence, quel que soit le modèle


Les MacBook Air et MacBook revendiquent entre 10 et 12 heures d'autonomie, mais le premier garde un chargeur à port propriétaire, quand le second est passé à l'universel USB-C. Les versions Pro affichent autour de 10 heures de charge, malgré des performances bien supérieures, et connectées en USB Type C.

Un design au détriment de la qualité audio


Les portables d'Apple ont toujours joué la carte de la finesse et de la sobriété, mais cela a comme principal préjudice la qualité audio. Les haut-parleurs sont d'une puissance très faible sur tous les modèles, et assez médiocres. Toutefois la carte son reste de premier choix, produisant un rendu très appréciable et équilibré sur casque et écouteurs, notamment sur le MacBook Pro qui est très réputé chez les professionnels de l'image et de la musique.

Notre avis sur le Macbook Pro


Une coque en métal au design épuré au possible, de belles performances, mais en contrepartie des prix très élevés face à des PC portables de configuration équivalente.
Retour au menu

5. Lenovo Ideapad 320S-15AST : Un pc portable d'entrée de gamme


ideapad-compressor.jpg



Les plus
+ Poids
+ Chassis robuste
Les moins
- Performances limitées à de la bureautique
- Ecran peu lumineux
- Ventilateur bruyant même sur des tâches courantes


Le grand public est sensible à des marques comme Acer, HP, Apple ou Dell, mais Lenovo, connu pour ses PC professionnels Thinkpad (pour rappel la branche ordinateur est l'ex-IBM), n'a pas encore une très grande notoriété sur les outils de bureautique. Pourtant, la firme chinoise a dans son catalogue de nombreux modèles bien armés sur le marché, dont les Ideapad 320S. Ces derniers sont déclinés en versions 13, 14 et 15 pouces, dont la 15AST qui nous intéresse ici, entrée de gamme disponible en plusieurs configurations.

Présentation du Lenovo Ideapad 320S-15AST : design et construction


Du fait de sa diagonale de 15,6 pouces, l'Ideapad 320S-15AST n'est qu'un PC portable voué à voyager de manière ponctuelle, car affichant une longueur de 38 centimètres trop imposante pour un sac de taille moyenne. Surtout que son épaisseur de 2,3 cm est loin de la tendance à la finesse et n'en profite pas pour loger un lecteur optique CD/DVD.
Le constat est le même question poids, car la balance indique 2,2 kg et sera un frein au nomadisme. Quant aux matériaux plastiques, ils lui confèrent un aspect peu solide face aux coups du quotidien. Pour ce qui est de la connectique embarquée, elle lui assurera l'essentiel pour la grande majorité des acheteurs via un seul port USB 3.0 pour brancher un disque dur externe, un USB 2 pour une souris ou clé USB, ainsi que des ports classiques HDMI et RJ45.

Écran : peut largement mieux faire !


Les 320S-15AST ont donc tous un écran d'une diagonale de 15,6 pouces (39,6 centimètres), mais les plus abordables révèlent une résolution faible de 1 366 x 728, peu appréciable si vous comptiez un minimum de visionnage de film. Les autres versions adoptent le standard Full HD à 1 920 x 1 080 pixels que nous conseillons chaudement, que ce soit pour la fatigue visuelle ou pour la qualité d'affichage. Cependant la dalle de type TN pénalise les angles de vision, ainsi que ses couleurs peu vives, ses contrastes pauvres étant incompatibles avec du travail graphique et sa faible luminosité rendant compliquée l'utilisation en extérieur.

Taillé pour une utilisation familiale


Ce Lenovo Ideapad n'est pas à proprement parler un PC portable dédié hautes performances. Les processeurs AMD A6 et A9 (Dual Core, 1 Mo de mémoire cache L3) embarqués sont en effet aussi véloces qu'un Intel Core i3 âgé de 5 ans. La mémoire vive va d'ailleurs dans ce sens en ne proposant que 4 Go, suffisants pour de la navigation Web et du traitement de texte. Afin de rester abordable, ce PC intègre un stockage classique sur un disque dur de 1 To, parfait pour garder ses photos et vidéos, tandis que certaines configurations associent le HDD à un SSD en PCIe de 128 Go. Ce dernier venant exécuter Windows 10 et les programmes de manière bien plus rapide. Enfin, vous aurez compris que les 320S n'ont aucune dimension gamer, hébergeant une simple carte graphique intégrée AMD Radeon R3 ou R5 qui ne donne accès qu'à des jeux vidéo 2D ou 3D anciens.

Autonomie : le strict minimum


Avec sa batterie 2 cellules 30 Wh autorisant une autonomie de 4 heures maximum en utilisation bureautique, ce Lenovo Ideapad n'est certes pas le meilleur de sa catégorie. Mais c'est tout de même suffisant pour qui veut travailler quelques heures sur Excel ou Word, ou encore pour surfer sur la toile.

Audio : avec un casque de préférence


Ses haut-parleurs nous confirment, une fois de plus, que ce PC portable n'est pas un modèle dont le but principal est de gérer à la perfection les grosses tâches multimédias. Ni assez puissants ni de bonne qualité pour un rendu sonore très moyen, ils seront tout de même plus qu'acceptables pour le visionnage de petites vidéos sur YouTube par exemple. Pour regarder ses films ou écouter ses musiques préférées de façon confortable, il faudra passer indéniablement par un casque.

Notre avis sur le Lenovo Ideapad 320S


Jouant la carte du petit prix, vous aurez sans doute compris que ce PC portable Lenovo ne s'attache pas avec perfection à une vocation d'outil multimédia, mais plutôt à un usage exclusivement familial.
Retour au menu

6. Gigabyte Aero 15X V8 : Le meilleur pc portable pour le gaming !


aero-15x-v8-compressor.png



Les plus
+ Finesse
+ Colorimétrie quasi parfaite
+ Ultra performant
Les moins
- Autonomie
- Problèmes de chauffe
- Ventilateurs bruyants


Le choix d'un PC gamer est souvent celui de la performance extrême, surtout si l'on est féru de jeux vidéo récents, où les composants doivent suivre des exigences de plus en plus élevées pour garder un affichage fluide. Gigabyte est un fabricant taïwanais ayant à l'origine fait son nid dans les cartes mères, mais il possède une division PC dédiée au gaming

Présentation du Gigabyte Aero 15X V8 : design et construction


Entre les plus abordables Sabre allant de 1 000 à 1 500 €, et les très performants Aorus X5/X7/X9, les Aero 15X V8 offrent un bon compromis autour de 2 000 €. Deux modèles existent, ayant pour seule différence la résolution Full HD (B544W10P-FR) ou 4K (B4K5W10P-FR).
Malgré les très hautes performances de ce PC 15,6 pouces, Gigabyte a tenu à ce qu'il soit le plus portable possible, en commençant par un poids plume pour un outil gamer de seulement 2 kilogrammes, là où certains frisent les 3 kg. Pas de quoi en faire non plus un nomade, car la taille de son écran fixe une certaine limite. Mais le châssis aux bords très fins dans lequel il est intégré permet une longueur réduite de 36 cm et il se rapproche même des ultrabooks avec une finesse de 19 mm.

Écran : l'un de ses points forts


L'Aero 15X se dote d'une dalle IPS de type mat sur tous les modèles, avec donc de très grands angles de vision et une faible tendance aux reflets, mais en possédant une rémanence étonnamment basse de 13 ms environ. La résolution de base est Full HD, donc de 1 920 x 1 080 pixels, avec une fréquence élevée de 144 Hz et une colorimétrie très flatteuse en jeux vidéo et davantage sur les modèles 4K (3 840 x 2 160 pixels, ou ultra HD). Mais attention, jouer avec une telle résolution demande énormément de ressources, bien que la fréquence soit limitée à 60 Hz, et la GTX 1070 s'essoufflera sur les jeux les plus récents, notamment si vous réglez les paramètres au maximum.

Performances : que du bon !


La carte graphique Nvidia GeForce GTX 1070 Max-Q sera l'atout phare de ce PC gamer, un composant très haut de gamme situé juste derrière sa grande sœur, la GTX 1080, avec 8 Go de mémoire GDDR5 dédiée. Ainsi, la plupart des jeux récents seront possibles en Full HD en tournant à plus de 60 images par seconde, comme Assassin's Creed Origins ou Shadow of the Tomb Raider. Mais la 4K ne sera acceptable que sur des titres d'au moins 3 ans, tel GTA V, mais pas The Witcher 3. La force du Gigabyte Aero 15X est d'embarquer en parallèle un processeur ultrarapide Intel Core i7-8750H, à 6 cœurs, 9 Mo de mémoire L3, et grimpant à 4,2 GHz de fréquence maximale. Logiquement, la mémoire vive de base est de 16 Go DDR4 de fréquence 2666 MHz, portable à 32 Go. Enfin, le stockage vise l'excellence avec un SSD NVMe ultravéloce, mais avec une capacité élevée de 512 Go pour installer de nombreux jeux, et évolutif avec un deuxième emplacement.

Autonomie : vous avez le temps de voir venir


Même en raison d'une compacité poussée, sa batterie offre autour de 10 heures d'utilisation théorique (7 h en pratique) en bureautique, ou vidéo sur le modèle Full HD grâce à sa capacité gigantesque de 94 Wh, voire 2 à 3 heures de jeu vidéo intense avec l'écran rétroéclairé multicolore. Sur la version 4K, réduisez vos ambitions de moitié, surtout en jeux vidéo ou en lourd multitâche, à moins de régler votre écran en 1080p.

À vos casques !


Le prix de ce PC gamer Gigabyte amène une exigence, même sur la partie audio. Les haut-parleurs ne s'en sortent pas mal, mais leur rendu de basses peu satisfaisant est commun à tous les PC portables. De toute façon, votre profil de joueur signifie que vous passerez votre temps avec un casque vissé sur la tête pour une totale immersion ou communiquer avec d'autres joueurs, avec un son très qualitatif et puissant.

Notre avis sur le Gigabyte Aero 15X V8


Processeur Intel Core i7 six cœurs, GeForce GTX 1070, 16 Go de mémoire vive DDR, écran à dalle IPS à 144 Hz, batterie capable de tenir 7 h loin d'une prise de courant... Et tout cela dans un châssis des plus fins. Voilà la prouesse qu'a réussie Gigabyte, faisant de ce modèle un PC portable attractif. Un sentiment s'accentuant encore plus lorsque l'on regarde son prix.
Retour au menu

    Les différents usages d'un PC portable


    Bureautique : ce sont les ordinateurs portables les plus accessibles, « netbooks » compacts à relativement très bas prix, mais peu véloces et limités à de la bureautique ou à Internet.

    Nomade : pour les utilisateurs se déplaçant très souvent avec leur PC et souhaitant s'en servir pendant leur voyage, de façon intuitive et avec une extrême légèreté.

    Multimédia : utilisation plus polyvalente pour regarder des vidéos, mais aussi permettre de la création graphique/vidéo, avec du jeu vidéo ponctuel, mais non gourmand en ressources.

    Gamer : un profil ne voulant aucun compromis sur les performances pour que les derniers titres de jeux vidéo soient fluides en haute définition.

    Professionnel : c'est un outil de travail, il est donc attendu avec de très bonnes performances et du multitâche, sans pour autant sacrifier la portabilité.

    Quelle dimension et quel poids pour votre ordinateur portable ?


    Deux critères peuvent vous orienter sur les dimensions de votre futur PC. Tout d'abord, vous avez sans doute une exigence de taille, pour pouvoir le caser dans votre sac ou ne pas envahir votre bureau, puis celle du poids. Les nomades ne doivent pas dépasser les 30 centimètres de longueur, les plus fins tournent autour d'un centimètre d'épaisseur, et un bon modèle doit pouvoir se porter à bout de bras sans difficulté, soit moins de 1,2 kg.

    Pour un transport peu régulier et du multimédia, comptez 30 à 35 cm de long et jusqu'à 2 kg. Beaucoup plus sédentaires, les transportables et modèles pour gamers dépasseront largement les 2 voire 3 kg, car ils ont à loger un grand écran, des capacités élevées, et/ou une carte graphique exigeant de la place pour se refroidir.

    Quelle taille de dalle choisir ?


    Elle se mesure non pas en centimètres, mais en pouces (1'' = 2,54 cm), et désigne la diagonale de l'écran. De 10 à 13 pouces, vous visez une utilisation principalement nomade, donc un ultrabook ou 2 en 1, et ne faites pas du multimédia votre priorité. De 14 à 15 pouces, c'est le cœur des ventes, où bureautique et navigation Internet seront confortables, la taille d'écran suffisante pour visionner votre série préférée, faire du traitement vidéo/image, ou du jeu vidéo ponctuel. Certains peuvent se révéler nomades, de plus en plus légers, et parfois à écran tactile pivotant.
    Les plus grandes diagonales, de 17,3 pouces, visent ceux ayant des attentes en multimédia et surtout les gamers pour davantage de précision. En contrepartie, ils limitent l'autonomie et augmentent la taille ainsi que le poids du PC.

    Quel type de dalle pour votre écran ?


    Un écran se définit par plusieurs caractéristiques : son type de dalle, ses capacités tactiles, et sa résolution. Une fois la taille d'écran sélectionnée, certains choix tomberont sous le sens, comme un modèle tactile pour une utilisation nomade, associé généralement à une petite diagonale, et obligatoirement à surface brillante. Cette dernière se trouve également sur des écrans non tactiles, assurant une meilleure robustesse, ainsi que des couleurs vives et des noirs profonds. Un plus pour les séries, films et jeux vidéo.

    À l'opposé, un plus grand écran sera souvent mat, moins fatigant visuellement en bureautique et professionnel. Une telle dalle a aussi l'avantage de ne pas subir de reflets, donc à sélectionner automatiquement si vous comptez une utilisation en extérieur.

    Ensuite, la résolution jouera sur la qualité d'image. En 2018, le « Full HD », ou 1920 x 1080 pixels, est devenu la référence en usage multimédia et gamer. Les entrées de gamme se limitent parfois à 1366 x 768 px (HD) ou 1600 x 900 px (HD+), ce qui est acceptable pour de la bureautique. Les PC les plus onéreux commencent à adopter des résolutions plus élevées, voire du 4K (3840 x 2160 pixels) pour encore plus de définition, mais tenant aujourd'hui du gadget à moins d'être professionnel de la vidéo.

    Quels critères prendre en compte pour le choix de la batterie ?


    L'autonomie est liée à la capacité de votre batterie et aux performances de votre ordinateur portable. Généralement recalées en pied de description, les batteries sont pourtant le réservoir de votre autonomie, indiquée en nombre de cellules (3, 4, 6, parfois 9) ou via leur capacité en Wh (Wattheure). Sachez que les constructeurs indiquent une valeur théorique souvent très ambitieuse, dont il faudra enlever environ 30 % pour être plus proche de la réalité.

    Ainsi, les meilleurs pour ceux ayant un objectif bureautique ou professionnel devront être associés à des batteries ayant une autonomie d'environ 10 heures afin de travailler une journée entière. Le multimédia se contentera de 5 à 10 h, mais attention aux PC gamers ne tenant jamais plus de 2 heures en moyenne. Sachez que cela varie selon votre utilisation, surtout avec la luminosité, le multitâche et les jeux vidéo.

    Comment bien choisir votre processeur?


    Il est le cœur de votre ordinateur, unité de calcul et principal élément pour déterminer la puissance de votre machine. Sa caractéristique principale est le nombre de cœurs, ou unités de calcul. Désormais tous dual-core (2 cœurs), les processeurs deviennent souvent quad-core pour le milieu de gamme, voire hexa-core pour les PC portables les mieux dotés. Auparavant valeur liée à la performance, la fréquence (en GHz) est peu pertinente, il faut s'attacher à la mémoire cache, chargée de réexécuter les données les plus utilisées. Jusqu'à 2 Mo, cela limitera la réactivité, il faut minimum 4 Mo en tactile et multimédia, au-delà de 6 Mo pour un outil pro, et plus de 8 Mo en gaming.

    Si vous avez déjà acheté un PC portable ces dernières années, les Core i7/i5/i3 vous sont peut-être familiers. Ce sont les gammes de processeurs de la marque Intel, équipant la très grande majorité des modèles. Les Atom et dual-core Pentium/i3 s'attachent à une utilisation basique, les i5 à plus de polyvalence (2 à 4 cores), et les i7 - 4 voire 6 cœurs - visent la puissance pure, tandis que des hexa-core i9 apparaissent peu à peu pour les plus extrêmes. En face, vous pouvez trouver quelques processeurs AMD sur des bas prix, allant de l'E2 à l'A9, mais progressivement remplacés par les Ryzen plus récents, efficients et performants.

    AMD ou Nvidia, quelle carte graphique choisir ?


    Cet élément de votre ordinateur, parfois nommé GPU (Graphics Processing Unit), est toujours présent, quel que soit votre modèle, gérant l'affichage de votre écran, et vos besoins en vidéo et jeux vidéo. Elle peut être intégrée (Intel HD Graphics/AMD Radeon) ou dédiée, domaine pour lequel Nvidia possède un quasi-monopole avec ses GeForce face aux AMD Radeon.

    La plupart d'entre vous ne jouent pas à des jeux évolués et n'ont pas besoin d'une puce GPU très poussée. Les modèles axés bureautique et multimédia cherchant une bonne autonomie se contentent ainsi des Intel HD Graphics de base, suffisantes pour lancer vos films ou gérer un écran externe. Les joueurs ponctuels désireront des cartes graphiques dédiées, de type GeForce GT, et les gamers voudront des modèles équipés de GeForce GTX dotées de plus de mémoire dédiée.

    Port Thunderbolt, Usb-C, quelle connectique pour votre ordinateur portable ?


    Pour des raisons de compacité, de budget ou d'usage, la connectique des PC portables est très variable selon les modèles. La connexion la plus répandue est l'USB, reliant divers périphériques comme les disques durs, une clé USB ou une souris. Mais il faut vérifier leur norme, c'est-à-dire leur vitesse et leur compatibilité, car un port USB 2.0 reste lent vis-à-vis d'un 3.0. Les dernières générations 3.1 et USB-C sont encore plus rapides, tout en transmettant de la vidéo et pouvant même charger votre batterie. Les modèles compatibles Thunderbolt, synonymes de plus grands débits, seront appréciés pour le professionnel et du multimédia poussé, notamment pour l'utilisation d'un dock ou d'écrans externes.

    En vidéo, le HDMI, qui a remplacé le VGA, sera essentiel en usage multimédia, mais attention aux normes, allant du 1.0 à 1.4. Pour vos appareils photo ou caméras, la majorité propose un lecteur de cartes compatible avec les microSD, SD ou Compact Flash, les plus fins passant via un lecteur externe, fourni ou non. Enfin, même si le Wi-Fi est aujourd'hui majoritaire, un port Ethernet RJ45 est nécessaire pour une connexion filaire, notamment en usage professionnel.

    HDD ou SDD, quelle solution de stockage adopter pour mon pc ?


    Pour héberger toutes les données de votre ordinateur, du système d'exploitation à vos photos de vacances, une unité de stockage est nécessaire.
    Disque dur : c'est le support historique. Celui qu'on surnomme « HDD » est plus lent, plus lourd et bruyant, mais bien plus abordable et propose de grandes capacités, c'est pourquoi il équipe les PC portables d'entrée de gamme. Si 500 Go suffisent en bureautique et professionnel, 1 To (1 024 Go) sera préféré en multimédia pour accueillir fichiers photos et vidéos.
    SSD : cette nouvelle espèce est apparue depuis une dizaine d'années. Très compact, axé performances, mais au rapport prix/capacité encore onéreux en 2018, il se démocratise cependant sur les modèles à usage multimédia et gamer de façon hybride. On le trouve dans des tailles de 128 à 512 Go pour exécuter rapidement système d'exploitation et logiciels, tout en gardant en parallèle un disque dur. Léger, peu consommateur d'énergie et performant, le SSD s'impose seul sur les ultrabooks, hybrides/2 en 1, et modèles professionnels.
    Entre les deux, un type de mémoire flash eMMC équipe les plus abordables PC, plus petit et réactif qu'un HDD, mais beaucoup plus lent qu'un SSD.

    Quelle quantité de ram pour mon futur ordinateur?


    La mémoire est la partie permettant de gérer les tâches de votre ordinateur en simultané. En 2018, la mémoire, ou « RAM », minimale installée sur les modèles d'entrée de gamme est de 4 Go, suffisant pour de la bureautique, à condition de ne pas ouvrir 40 onglets. Et ne comptez pas jouer avec si peu. 8 Go est la quantité adéquate pour un usage multimédia et professionnel, tandis que 16 Go et plus seront utiles si vous êtes très gourmands en multitâche ou gamer, et sans limites de budget.

    À la quantité de RAM, s'ajoute le type de celle-ci. Les DDR4 plus performantes prennent l'ascendant sur les DDR3, ainsi que la fréquence de fonctionnement en MHz. Autre caractéristique, notamment si vous êtes en recherche de puissance, deux barrettes de RAM de 8 Go - en dual channel - seront plus efficaces qu'une seule de 16 Go de même type.

    Quel budget pour l'achat de votre ordinateur portable?


    Maintenant que vous maîtrisez les différents points d'un PC portable, vous pouvez déterminer facilement votre budget. Dans le cadre d'une utilisation ponctuelle ou strictement bureautique avec une petite taille d'écran, sans contrainte de performances, vous trouverez des modèles convenables entre 350 et 500 €. Pour un bon outil multimédia de 15 voire 17 pouces, avec un processeur de moyenne gamme type i5, vous tournerez entre 600 et 800 €, tandis qu'un bon outil professionnel se trouvera à partir de 1 000 €.
    Si vous voulez ajouter une dimension nomade comptez 100 € de plus. Autre exemple, un modèle gamer capable de faire tourner de manière fluide les derniers jeux en vogue passera aisément la barre des 1 500 €.

    Même avec ces critères en tête, il peut être difficile de faire un choix. C'est pourquoi Clubic vous propose différentes références en fonction de vos besoins.
Modifié le 08/04/2019 à 17h58
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités Ordinateur portable

ConceptD, Predator Helios 700, Nitro 7 : on vous résume les nouveautés d'Acer
Huawei prépare un PC Windows 10 basé sur du Qualcomm Snapdragon 850
Le marché des PC (bureau et portable) a chuté de 3% au premier trimestre 2019
Acer : suivez en direct la conférence Next@Acer à 17h
Microsoft met à jour son Surface Book 2 avec les derniers processeurs Intel quad-core
HP présente son Envy x360 15, un laptop propulsé par les derniers APUs AMD Ryzen
Asus présente l’ordinateur Flip C434, le Chromebook premium du constructeur taïwanais
Acer présente le Travelmate X5, un laptop de 980 grammes pour 14,99 mm d’épaisseur
#Rediff | Test MSI GS65 Stealth 8SF : un coup d'éclat sous RTX 2070
Le chinois Chuwi va lancer ses concurrents au MacBook Air et à la Surface Pro
Samsung va produire des écrans OLED UHD à destination des ordinateurs portables
#Rediff | Comparatif : quel ordinateur portable choisir en 2019 ?
CES 2019 - Lenovo présente un ordinateur portable doté d’un écran AMOLED 4K
CES 2019 - MSI dévoile le GS75 et sa gamme de notebooks équipés de RTX
scroll top