Comparatif des meilleurs PC portables (2021)

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
29 janvier 2021 à 13h27
13

Quel est le meilleur PC Portable ? Plus que jamais, le PC portable s'impose comme l'outil informatique de nos foyers, mettant aux oubliettes la bonne vieille tour fixe et permettant une utilisation plus polyvalente. De nombreuses catégories et caractéristiques existent, mais la rédaction vous guide pour trouver l'ordinateur convenant à vos usages et votre budget.

Le joyau de HP

HP Envy 15 2020 (ep0061nf)

Le joyau de HP

  • Un très bel écran OLED
  • Excellent rapport encombrement / performances
  • Système de dissipation efficace et assez discret
Lumineux et puissant

MSI GE66 Raider

Lumineux et puissant

  • Des performances de folie sur un laptop de 15,6 pouces
  • Bon écran, globalement au dessus du lot
  • Le système de dissipation au bruit supportable
L'OLED à son meilleur

ASUS ZenBook Flip S (UX371)

L'OLED à son meilleur

  • L’infinie prestance d’un écran OLED 4K sur ultraportable
  • Clavier réussi et trackpad aux dimensions généreuses
  • Une connectique complète, avec Thunderbolt 4, USB-A et HDMI

Des marques globalement anciennes

Le marché du PC portable est un cercle relativement fermé au sein duquel les nouveaux venus sont plutôt rares. L’essentiel des marques que vous trouverez en magasin où sur le net peuvent d’ailleurs porter à leur actif plusieurs décennies d’expérience. Apple et HP, par exemple, fabriquent des ordinateurs depuis les années 70, tandis que les géants taïwanais (ASUS, Acer, MSI…) ont un à un commencé à proposer des PC au cours des années 80, 90.

Chacun de ces constructeurs a su se forger une identité propre au fil des années, mais la plupart propose globalement les mêmes types de PC portables (ordinateurs ultraportables, laptops bureautique, ordinateurs portables gaming, machines vouées à la création, et parfois stations de travail), équipés dans tous les cas de processeurs et cartes graphiques estampillés respectivement Intel, Qualcomm, AMD ou Nvidia.

On retrouve donc d’une marque à l’autre — à catégorie d’appareils équivalente — des performances somme toutes semblables. Les différences viendront surtout des autres composants embarqués (RAM, écran, carte mère, système de dissipation), du duo clavier / touchpad et du design. On retrouve enfin Windows aux commandes l’essentiel de ces machines, et dans de rares cas Linux (surtout sur certains modèles voués aux entreprises).

Notons qu’Apple suit pour sa part une route différente, avec son propre système d’exploitation (macOS) et depuis peu ses propres processeurs ARM (Apple M1).

Des tarifs qui s’uniformisent

De la même manière que les composants utilisés sur ordinateurs portables tendent à s’uniformiser faute d’acteurs suffisamment nombreux et variés (en tout cas dans l’immédiat), les tarifs pratiqués par les différents constructeurs sont aussi semblables d’un modèle à l’autre sur des catégories équivalentes, surtout sur les produits d’entée et milieu de gamme. On remarque en revanche que les prix peuvent littéralement s’envoler sur le haut de gamme, avec une grande disparité de l’offre sur les produits premium.

Il faut par contre noter que certaines marques tentent de faire mieux pour moins cher que la concurrence. Ces dernières années cela a notamment été le cas de Huawei et de sa filiale Honor, qui ont su proposer d’excellents appareils pour des prix un peu moins salé que la concurrence immédiate. L’apparition d’autre marques chinoises, comme Xiaomi pourrait permettre à cette tendance de se confirmer, mais pour l’heure la marque reste encore très en retrait sur le marché français.

De l’importance du SAV

La question du SAV mérite d’être traitée au cas par cas, car en la matière toutes les marques ne sont pas logées à la même enseigne. Certains groupes, comme, Acer disposent depuis plusieurs années d’un centre de SAV en France, ce qui présente des avantages pratiques : les démarches sont un peu plus simples, le dialogue avec le SAV est plus facile et les délais de réparations souvent plus courts.

Reste que quelque soit la marque choisie et le modèle privilégié, le droit français s’applique avec à la clé une garantie légale de conformité de 2 ans. Cette dernière permet au consommateur de profiter de réparations gratuites ou d’un remplacement de l’appareil en cas de défaillances qui ne résulteraient pas d’une mauvaise manipulation de l’utilisateur.

Le top pour jouer

Acer Predator Triton 500 (2020)

Le top pour jouer

  • Performances de premier plan
  • Écran de qualité, le 300 Hz en bonus
  • Clavier très agréable pour jouer et travailler
Le meilleur pour voyager

Dell XPS 13 2-en-1 (7390)

Le meilleur pour voyager

  • Très bel écran 4K (même sans la technologie OLED)
  • Les performances du processeur 10 nm d'Intel et de son iGPU
  • Chauffe bien maîtrisée dans l'ensemble
Le meilleur pour travailler

Huawei MateBook D14 2020

Le meilleur pour travailler

  • Très bien conçu
  • Connectique complète
  • Écran bien calibré aux bordures mini

Choisir son PC en fonction de ses usages

Que vais-je faire avec mon ordinateur ? À quoi va-t-il me servir au quotidien ? Ce sont les deux questions qu’il faut se poser en tout premier lieu avant l’achat d’un PC, portable ou non. Car c’est en se questionnant avec honnêteté sur ses usages que l’on fait un achat éclairé. Idéalement, votre machine doit donc correspondre à vos habitudes et répondre avant tout à vos besoins.

Il faut néanmoins considérer l’achat d’un nouvel ordinateur comme un investissement, et éviter si possible les modèles trop entrée de gamme qui ne vous rendront pas service bien longtemps. Sans dépenser des sommes folles opter pour une machine performante et de bonne facture, vous permettra surement de la conserver de nombreuses années. Le bénéfice final est alors tout autant d’ordre financier qu’environnemental, puisque vous limiterez aussi, sans vous en rendre et à votre échelle, la production de e-déchets.

Savoir se contenter du nécessaire

Il ne s’agit pas pour autant d’acheter une machine aux composants ultra rapides et dont la puissance de calcul ne vous sera d’aucune utilité au quotidien si vous visez par exemple un usage multimédia basique. D’où la question du départ.

Pour une utilisation bureautique et multimédia, un appareil équipé d’un processeur à quatre coeur, de 4 à 8 Go de RAM et d’un SSD de 128 à 256 Go suffira ainsi largement. Il faudra néanmoins veiller à opter pour un écran Full HD afin de profiter d’une qualité d’affichage actuelle, et donc laisser de côté les modèles (souvent plus abordables) qui embarquent toujours un écran HD+ vieillot.

Si en revanche votre utilisation se centre plus sur le jeu, la diffusion en streaming, le montage vidéo ou des activités créatives, vous aurez tout intérêt à vous orienter vers un laptop équipé d’un processeur comprenant 6 ou 8 coeurs, mais aussi de 16 Go de RAM et d’un SSD d’une capacité de stockage plus généreuse (512 Go minimum). La présence d’une carte graphique dédiée sera aussi requise. En la matière Nvidia domine pour l’instant les débats, notamment avec ses récentes GeForce RTX 3000, plus puissantes et proportionnellement moins coûteuses que les cartes graphiques d’ancienne génération.

Voyageur ou sédentaire ?

Dernier point à aborder pour faire un choix éclairé : la question de la transportabilité de l’appareil. Le marché s’est considérablement enrichi en appareils ultraportables de 13 et 14 pouces. Ces derniers offrent en général un excellent rapport performances / encombrement, mais n’ont vraiment de sens que si vous vous déplacez fréquemment avec votre ordinateur pour le travail, vos études ou les vacances.

Si au contraire, votre utilisation est essentiellement sédentaire et que vous ne voyez pas l’intérêt d’emporter votre ordinateur lorsque vous quittez votre domiciles, les modèles de 15,6 et 17 pouces vous tendent les bras.

Le meilleur en 13,3 pouces

Dell XPS 13 (2020)

Le meilleur en 13,3 pouces

  • Un écran 4K 16:10 aux petits ognons
  • Le clavier repensé, nettement plus confortable
  • Un trackpad enfin au niveau
Le meilleur en 15,6 pouces

Dell XPS 15 2020

Le meilleur en 15,6 pouces

  • L’excellent clavier et le trackpad enfin à la hauteur
  • Les performances du tandem i7-10750H / GTX 1650 Ti dans un châssis compact
  • Un design toujours aussi réussi
Le meilleur en 17,3 pouces

MSI Creator 17

Le meilleur en 17,3 pouces

  • Écran Mini LED très lumineux et bien calibré
  • Logiciel MSI True Color vraiment complet pour régler l’écran à sa guise
  • D’excellentes performances dans l’absolu

Pourquoi privilégier un appareil de 13,3 pouces ?

Nous avons partiellement répondu à la question un peu plus haut. Les appareils de 13,3 pouces, ou moins, sont très intéressants dès lors qu’on a une utilisation principalement nomade d’un ordinateur. Si vous souhaitez avoir un fidèle compagnon de voyage ou de déplacements (professionnels, scolaires…), ces modèles sont tout indiqués. Notez également que les modèles de 14 pouces, légèrement plus volumineux, restent aussi très intéressants en situation de mobilité.

Outre leur encombrement réduit, les ultraportables sont équipés le plus souvent de composants basse consommation permettant d’optimiser l’autonomie. C’est donc sur ces appareils que vous pourrez tenir dans la majorité des cas toute une journée de travail complète sur batterie, sans avoir à vous rapprocher d’une prise secteur au bout de 5 à 7 heures.
Leur performances se sont par ailleurs considérablement améliorées ces dernières années, notamment sur le plan graphique. Cela permet donc une meilleure polyvalence, au point de permettre dans certains cas une utilisation multimédia avancée (retouche photo, montage vidéo léger…) et un peu de jeu sur des titres compétitifs ou peu gourmands. Autre atout considérable : de plus en plus d’ultraportables ne contentent d’un système de dissipation soit passif, soit inactif en utilisation courante. De quoi profiter d’un silence absolu dans 80 % des cas.

Un 15,6 pouces, c’est mieux ?

C’est pas mieux, c’est différent. Avec le format 15,6 pouces, vous débloquez tout simplement l’accès à une plus grande variété de configurations. Sur ce gabarit d’appareil coexistent en effet des processeurs à basse consommation (comme sur les ultraportables) et des puces hautes performances. Le marché des PC portables de 15,6 pouces recèle ainsi des machines simplement conçues pour la bureautique, avec une bonne autonomie et suffisamment de puissance pour les tâches du quotidien, mais aussi des PC dédiés aux activités créatives avancées (montage vidéo lourd, retouche photo, calcul, modélisation…), ou encore des machines de guerre, taillées pour jouer aux derniers jeux vidéo dans les meilleures conditions.

Autant dire qu’il y a le choix, mais le gain en performances permis sur certains modèles se fait au détriment de l’autonomie (parfois anecdotique, notamment sur la plupart des PC portables gaming) et de la transportabilité. Quelques appareils se distinguent néanmoins par leur compacité malgré un écran de taille généreuse et des composants très performants, nous pensons notamment au XPS 15 de Dell, mais aussi au HP Envy 15, sont principal concurrent.

17,3 pouces, fort bien, mais pour quoi faire ?

Étrangement, les appareils de 17,3 pouces ne sont pas toujours logés à la même enseigne que les PC de 15,6 pouces en termes de composants. La dernière édition du CES nous a néanmoins gratifier de quelques machines intéressantes sur ce format mais à cette heure nous n’avons pas encore eu l’opportunité d’en tester suffisamment pour vous en présenter ici.

Le principal intérêt du format 17,3 pouces est d’offrir actuellement la diagonale la plus généreuse du marché sur PC portable. Cela peut s’avérer très intéressant pour des machines ayant avant tout une visée sédentaire; comme les stations des travail par exemple. Généralement joueurs et les créatifs apprécient aussi ce type de machine pour l’espace d’affichage généreux qu’elles permettent. Leur encombrement les désavantage toutefois très franchement lorsqu’il s’agit de les utiliser en déplacement, d’autant qu’il faut aussi souvent composer avec un bloc d’alimentation imposant.

L'excellent rapport équipement / prix

Lenovo Yoga Slim 7

L'excellent rapport équipement / prix

  • Les performances du Ryzen 7 4800U et celles de son iGPU pour jouer en 1080p
  • Le clavier agréable et surtout confortable
  • Chauffe contenue et ventilation discrète
Le 14 pouces signé AMD

ASUS ROG Zephyrus G14

Le 14 pouces signé AMD

  • Ultraportable gaming : un concept délicieux
  • Les performances du Ryzen 9 4900HS
  • Un clavier plaisant
L'appareil de prestige selon Apple

Apple MacBook Pro 16" (2020)

L'appareil de prestige selon Apple

  • Clavier flambant neuf et repensé
  • Ecran Retina plus grand
  • Des performances solides dès le modèle de base

Des gammes bien définies…

Comme le marché smartphone, le marché du PC portable s’axe autour de gammes bien définies. L’entrée de gamme débute aux environs de 300 à 400, avec des machines recommandables à partir de 400 euros (mais à condition de faire quelques gros compromis), et s’étire jusqu’à 600 euros. Certaines marques comme ASUS, Lenovo Acer ou encore Honor proposent des machines vraiment intéressantes aux environs de 500 euros.

Les modèles milieu de gamme, qui profitent de meilleurs composants, souvent de meilleurs écrans et de finitions supérieures, débutent aux environs de 600 euros et comprennent des appareils proposés jusqu’à 900 euros environ. Hors promotions, il faut tabler sur au moins 1000 à 1200 euros pour profiter d’un appareil véritablement haut de gamme, qui disposera des meilleurs composants, la plupart du temps d’une meilleure qualité d’affichage et d’un design un peu plus léché.

Heureusement, et nous le verrons un peu plus bas, il n’est pas nécessaire de dépenser autant pour trouver un appareil fiable et performant.

Quel est le meilleur budget par type d’appareil ?

Difficile de faire des généralités, mais il est rare de trouver des appareils intéressants à moins de 400 euros. Pour une machine bureautique et multimédia abordable et efficace, le mieux nous paraît de viser le segment 450 - 600 euros, qui permet déjà de trouver quelques appareils vraiment convenables en dépit des quelques lacunes qu’ils affichent (recours fréquent à des composants d’ancienne génération et écrans perfectibles, notamment)

Pour le milieu de gamme, les choses sont plus simples : si certaines machines y affichent un meilleur rapport équipement / prix que d’autres, il est rare de vraiment mal tomber. Entre 600 et 800 euros, les constructeurs commencent en effet à mettre les petits plats dans les grands, avec des options en plus. Le rétroéclairage du clavier est présent par défaut, la qualité de l’écran est souvent meilleure, au même titre que celle du duo clavier / touchpad, et l’on commence à profiter de configurations plus performantes.

Quand on tape dans le haut de gamme avec un budget de 1000 euros et plus, on est en droit d’attendre ce que les fabricants de PC savent faire de mieux. Il ne faut cependant pas se leurrer : ce segment « premium » peut voir ses prix s’envoler pour peu que l’on choisisse une machine aux options coûteuses. En effet, certains constructeurs n’hésitent pas à proposer des versions de base de leurs modèles haut de gamme équipées par défaut d’une capacité de stockage souvent un peu trop limitée. Passer, par exemple, sur un SSD de plus grande capacité vous coûtera alors cher, parfois trop. C’est ainsi qu’un laptop haut de gamme bien équipé peut voir son prix s’envoler largement au delà des 1300 euros pour un ultraportable et au-dessus des 1500 euros pour un PC de 15,6 pouces ou plus.

Soldes, bons plans, promotions : une bonne idée ?

Bien sûr ! Mais à condition de bien garder en tête que ce sont rarement les derniers modèles à la mode qui profitent des ristournes les plus généreuses. Les promotions s’appliquent en effet sur les modèles équipés de composants d’anciennes générations ayant été remplacés par de nouvelles moutures plus performantes. Ce n’est pas un problème en soi, mais il faut simplement avoir bien conscience de ce que l’on achète.

Sur le terrain gaming, il faut ainsi s’attendre dans les prochains mois à des promotions sur les machines équipées de processeurs Intel de 10ème génération (14 nm Comet Lake-H) ou AMD Ryzen 4000 (7 nm, Zen 2) et de cartes graphiques dédiées Nvidia GTX 16XX ou RTX 20XX. Leurs performances seront inférieures à celles des laptops de nouvelle génération équipés de processeurs Intel Tiger Lake-H (10 nm) ou Ryzen 5000 H (Zen 3, 7 nm) et de cartes graphiques Nvidia RTX 30XX, mais ces machines restent viables.

Sur les appareils bureautique, opter pour un modèle doté de processeurs lancés il y a un an ou deux nous semble moins embêtant puisque ces derniers seront de toute manière capables de faire un travail plus que convenable dans la majorité des cas… même s’ils sont « anciens ».

Comment choisir votre pc portable?

Quel pc selon votre usage ?

Bureautique : ce sont les ordinateurs portables les plus accessibles, « netbooks » compacts à relativement très bas prix, mais peu véloces et limités à de la bureautique ou à Internet.

Nomade : pour les utilisateurs se déplaçant très souvent avec leur PC et souhaitant s'en servir pendant leur voyage, de façon intuitive et avec une extrême légèreté.

Multimédia : utilisation plus polyvalente pour regarder des vidéos, mais aussi permettre de la création graphique/vidéo, avec du jeu vidéo ponctuel, mais non gourmand en ressources.

Gamer : un profil ne voulant aucun compromis sur les performances pour que les derniers titres de jeux vidéo soient fluides en haute définition.

Professionnel : c'est un outil de travail, il est donc attendu avec de très bonnes performances et du multitâche, sans pour autant sacrifier la portabilité.

Quelle dimension et quel poids pour votre ordinateur portable ?

Deux critères peuvent vous orienter sur les dimensions de votre futur PC. Tout d'abord, vous avez sans doute une exigence de taille, pour pouvoir le caser dans votre sac ou ne pas envahir votre bureau, puis celle du poids. Les nomades ne doivent pas dépasser les 30 centimètres de longueur, les plus fins tournent autour d'un centimètre d'épaisseur, et un bon modèle doit pouvoir se porter à bout de bras sans difficulté, soit moins de 1,2 kg.

Pour un transport peu régulier et du multimédia, comptez 30 à 35 cm de long et jusqu'à 2 kg. Beaucoup plus sédentaires, les transportables et modèles pour gamers dépasseront largement les 2 voire 3 kg, car ils ont à loger un grand écran, des capacités élevées, et/ou une carte graphique exigeant de la place pour se refroidir.

Quelle taille de dalle choisir ?

Elle se mesure non pas en centimètres, mais en pouces (1''=2,54 cm), et désigne la diagonale de l'écran. De 10 à 13 pouces, vous visez une utilisation principalement nomade, donc un ultrabook ou 2 en 1, et ne faites pas du multimédia votre priorité. De 14 à 15 pouces, c'est le cœur des ventes, où bureautique et navigation Internet seront confortables, la taille d'écran suffisante pour visionner votre série préférée, faire du traitement vidéo/image, ou du jeu vidéo ponctuel. Certains peuvent se révéler nomades, de plus en plus légers, et parfois à écran tactile pivotant.

Les plus grandes diagonales, de 17,3 pouces, visent ceux ayant des attentes en multimédia et surtout les gamers pour davantage de précision. En contrepartie, ils limitent l'autonomie et augmentent la taille ainsi que le poids du PC.

Quel type de dalle pour votre écran ?

Un écran se définit par plusieurs caractéristiques : son type de dalle, ses capacités tactiles, et sa résolution. Une fois la taille d'écran sélectionnée, certains choix tomberont sous le sens, comme un modèle tactile pour une utilisation nomade, associé généralement à une petite diagonale, et obligatoirement à surface brillante. Cette dernière se trouve également sur des écrans non tactiles, assurant une meilleure robustesse, ainsi que des couleurs vives et des noirs profonds. Un plus pour les séries, films et jeux vidéo.

À l'opposé, un plus grand écran sera souvent mat, moins fatigant
visuellement en bureautique et professionnel. Une telle dalle a aussi
l'avantage de ne pas subir de reflets, donc à sélectionner
automatiquement si vous comptez une utilisation en extérieur.

Ensuite, la résolution jouera sur la qualité d'image. En 2018, le « Full HD », ou 1920 x 1080 pixels, est devenu la référence en usage multimédia et gamer. Les entrées de gamme se limitent parfois à 1366 x 768 px (HD) ou 1600 x 900 px (HD+), ce qui est acceptable pour de la bureautique. Les PC les plus onéreux commencent à adopter des résolutions plus élevées, voire du 4K (3840 x 2160 pixels) pour encore plus de définition, mais tenant aujourd'hui du gadget à moins d'être professionnel de la vidéo.

Quels critères prendre en compte pour le choix de la batterie ?

L'autonomie est liée à la capacité de votre batterie et aux performances de votre ordinateur portable. Généralement recalées en pied de description, les batteries sont pourtant le réservoir de votre autonomie, indiquée en nombre de cellules (3, 4, 6, parfois 9) ou via leur capacité en Wh (Wattheure). Sachez que les constructeurs indiquent une valeur théorique souvent très ambitieuse, dont il faudra enlever environ 30 % pour être plus proche de la réalité.

Ainsi, les meilleurs pour ceux ayant un objectif bureautique ou professionnel devront être associés à des batteries ayant une autonomie d'environ 10 heures afin de travailler une journée entière. Le multimédia se contentera de 5 à 10 h, mais attention aux PC gamers ne tenant jamais plus de 2 heures en moyenne. Sachez que cela varie selon votre utilisation, surtout avec la luminosité, le multitâche et les jeux vidéo.

Comment bien choisir votre processeur ?

Il est le cœur de votre ordinateur, unité de calcul et principal élément pour déterminer la puissance de votre machine. Sa caractéristique principale est le nombre de cœurs, ou unités de calcul. Désormais tous dual-core (2 cœurs), les processeurs deviennent souvent quad-core pour le milieu de gamme, voire hexa-core pour les PC portables les mieux dotés. Auparavant valeur liée à la performance, la fréquence (en GHz) est peu pertinente, il faut s'attacher à la mémoire cache, chargée de réexécuter les données les plus utilisées. Jusqu'à 2 Mo, cela limitera la réactivité, il faut minimum 4 Mo en tactile et multimédia, au-delà de 6 Mo pour un outil pro, et plus de 8 Mo en gaming.

Si vous avez déjà acheté un PC portable ces dernières années, les Core i7/i5/i3 vous sont peut-être familiers. Ce sont les gammes de processeurs de la marque Intel, équipant la très grande majorité des modèles. Les Atom et dual-core Pentium/i3 s'attachent à une utilisation basique, les i5 à plus de polyvalence (2 à 4 cores), et les i7 - 4 voire 6 cœurs - visent la puissance pure, tandis que des hexa-core i9 apparaissent peu à peu pour les plus extrêmes. En face, vous pouvez trouver quelques processeurs AMD sur des bas prix, allant de l'E2 à l'A9, mais progressivement remplacés par les Ryzen plus récents, efficients et performants.

AMD ou Nvidia, quelle carte graphique choisir ?

Cet élément de votre ordinateur, parfois nommé GPU (Graphics Processing Unit), est toujours présent, quel que soit votre modèle, gérant l'affichage de votre écran, et vos besoins en vidéo et jeux vidéo. Elle peut être intégrée (Intel HD Graphics/AMD Radeon) ou dédiée, domaine pour lequel Nvidia possède un quasi-monopole avec ses GeForce face aux AMD Radeon.

La plupart d'entre vous ne jouent pas à des jeux évolués et n'ont pas besoin d'une puce GPU très poussée. Les modèles axés bureautique et multimédia cherchant une bonne autonomie se contentent ainsi des Intel HD Graphics de base, suffisantes pour lancer vos films ou gérer un écran externe. Les joueurs ponctuels désireront des cartes graphiques dédiées, de type GeForce GT, et les gamers voudront des modèles équipés de GeForce GTX dotées de plus de mémoire dédiée.

Port Thunderbolt, Usb-C, quelle connectique pour votre ordinateur portable ?

Pour des raisons de compacité, de budget ou d'usage, la connectique des PC portables est très variable selon les modèles. La connexion la plus répandue est l'USB, reliant divers périphériques comme les disques durs, une clé USB ou une souris. Mais il faut vérifier leur norme, c'est-à-dire leur vitesse et leur compatibilité, car un port USB 2.0 reste lent vis-à-vis d'un 3.0. Les dernières générations 3.1 et USB-C sont encore plus rapides, tout en transmettant de la vidéo et pouvant même charger votre batterie. Les modèles compatibles Thunderbolt, synonymes de plus grands débits, seront appréciés pour le professionnel et du multimédia poussé, notamment pour l'utilisation d'un dock ou d'écrans externes.

En vidéo, le HDMI, qui a remplacé le VGA, sera essentiel en usage multimédia, mais attention aux normes, allant du 1.0 à 1.4. Pour vos appareils photo ou caméras, la majorité propose un lecteur de cartes compatible avec les microSD, SD ou Compact Flash, les plus fins passant via un lecteur externe, fourni ou non. Enfin, même si le Wi-Fi est aujourd'hui majoritaire, un port Ethernet RJ45 est nécessaire pour une connexion filaire, notamment en usage professionnel.

HDD ou SDD, quelle solution de stockage adopter pour mon pc ?

Pour héberger toutes les données de votre ordinateur, du système d'exploitation à vos photos de vacances, une unité de stockage est nécessaire. Disque dur : c'est le support historique. Celui qu'on surnomme « HDD » est plus lent, plus lourd et bruyant, mais bien plus abordable et propose de grandes capacités, c'est pourquoi il équipe les PC portables d'entrée de gamme. Si 500 Go suffisent en bureautique et professionnel, 1 To (1 024 Go) sera préféré en multimédia pour accueillir fichiers photos et vidéos.

SSD : cette nouvelle espèce est apparue depuis une dizaine d'années. Très compact, axé performances, mais au rapport prix/capacité encore onéreux en 2018, il se démocratise cependant sur les modèles à usage multimédia et gamer de façon hybride. On le trouve dans des tailles de 128 à 512 Go pour exécuter rapidement système d'exploitation et logiciels, tout en gardant en parallèle un disque dur. Léger, peu consommateur d'énergie et performant, le SSD s'impose seul sur les ultrabooks, hybrides/2 en 1, et modèles professionnels.

Entre les deux, un type de mémoire flash eMMC équipe les plus abordables PC, plus petit et réactif qu'un HDD, mais beaucoup plus lent qu'un SSD.

Quelle quantité de ram pour mon futur ordinateur?

La mémoire est la partie permettant de gérer les tâches de votre ordinateur en simultané. En 2018, la mémoire, ou « RAM », minimale installée sur les modèles d'entrée de gamme est de 4 Go, suffisant pour de la bureautique, à condition de ne pas ouvrir 40 onglets. Et ne comptez pas jouer avec si peu. 8 Go est la quantité adéquate pour un usage multimédia et professionnel, tandis que 16 Go et plus seront utiles si vous êtes très gourmands en multitâche ou gamer, et sans limites de budget.

À la quantité de RAM, s'ajoute le type de celle-ci. Les DDR4 plus performantes prennent l'ascendant sur les DDR3, ainsi que la fréquence de fonctionnement en MHz. Autre caractéristique, notamment si vous êtes en recherche de puissance, deux barrettes de RAM de 8 Go - en dual channel - seront plus efficaces qu'une seule de 16 Go de même type.

Quel budget pour l'achat de votre ordinateur portable ?

Maintenant que vous maîtrisez les différents points d'un PC portable, vous pouvez déterminer facilement votre budget. Dans le cadre d'une utilisation ponctuelle ou strictement bureautique avec une petite taille d'écran, sans contrainte de performances, vous trouverez des modèles convenables à des tarifs corrects. Pour un bon outil multimédia de 15 voire 17 pouces, avec un processeur de moyenne gamme type i5, vous devrez vous tourner vers des modèles milieu de gamme mais toujours accessibles, tandis qu'un bon outil professionnel demandera un investissement assez conséquent.

Même avec ces critères en tête, il peut être difficile de faire un choix. C'est pourquoi Clubic vous propose différentes références en fonction de vos besoins.

Modifié le 09/02/2021 à 15h01
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
13
13
Voir tous les messages sur le forum
Haut de page