Comparatif des meilleurs PC portables MSI (2020)

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
13 novembre 2020 à 16h18
0

Connu pour ses cartes graphiques et ses cartes mères, MSI a aussi su se faire un nom sur le marché des ordinateurs portables pensés avant tout pour le gaming. Nous nous intéressons aujourd'hui à ces machines pour vous présenter les trois laptops les plus intéressants du constructeur taïwanais en cet été 2020.

Le meilleur pour voyager

MSI GS66 Stealth

Le meilleur pour voyager

  • Un configuration ultra complète pour 2200 euros
  • L'écran 240 Hz
  • Design sobre et élégant
Le meilleur pour travailler

MSI Creator 17

Le meilleur pour travailler

  • Écran Mini LED très lumineux et bien calibré
  • Logiciel MSI True Color vraiment complet pour régler l’écran à sa guise
  • D’excellentes performances dans l’absolu
Le meilleur pour jouer

MSI GT76 Titan

Le meilleur pour jouer

  • Un vrai Core i9-10900K « pleine taille » sur laptop
  • De la puissance à revendre
  • Une connectique d'enfer

Marque taïwanaise fondée en 1986, MSI (Micro-Star International) est avant tout spécialisée dans les composants informatiques et a su s'imposer comme l'un des acteurs incontournables sur ce marché face à ses compatriotes ASUS et Gigabyte, en commercialisant à tour de bras cartes mères et cartes graphiques depuis près de 20 ans.

Depuis une dizaine d'années, MSI s'impose néanmoins sur le secteur des ordinateurs portables gaming, avec des machines surpuissantes profitant dans bien des cas du savoir faire de leur fabricant. Nous avons choisi les trois laptops les plus intéressants du catalogue de MSI en 2020. Un catalogue qui, par chance, a été en grande partie réactualisé juste avant l'écriture du présent article.

Sans plus tarder, voici les meilleurs PC portables de MSI pour voyager, travailler... et jouer, bien entendu.

1. MSI GS66 Stealth

MSI GS66 Stealth Le meilleur pour voyager
  • Un configuration ultra complète pour 2200 euros
  • L'écran 240 Hz
  • Design sobre et élégant
Le laptop gaming qui va vous donner envie de jouer en vacances

Difficile de prendre en défaut MSI avec ce produit qui coche toutes les cases de ce que l'on attend d'un PC portable taillé pour le gaming... tout en restant élégant et compact. Très fin l'appareil pourra néanmoins être plus sujet à la chauffe que ses concurrents plus épais. C'est en partie pour cette raison que nous n'avons pas choisi le modèle GS66 Stealth 10SGS-014FR, qui s'équipe pour sa part d'un Core i9-10980HK et d'une RTX 2080 Super MaxQ. Plus puissante, cette variante est aussi nettement plus gourmandes en watts et sera plus souvent amenée à surchauffer.

Le laptop gaming qui va vous donner envie de jouer en vacances

Difficile de prendre en défaut MSI avec ce produit qui coche toutes les cases de ce que l'on attend d'un PC portable taillé pour le gaming... tout en restant élégant et compact. Très fin l'appareil pourra néanmoins être plus sujet à la chauffe que ses concurrents plus épais. C'est en partie pour cette raison que nous n'avons pas choisi le modèle GS66 Stealth 10SGS-014FR, qui s'équipe pour sa part d'un Core i9-10980HK et d'une RTX 2080 Super MaxQ. Plus puissante, cette variante est aussi nettement plus gourmandes en watts et sera plus souvent amenée à surchauffer.

En dépit d'une diagonale de 15,6 pouces et des dimensions qui vont avec, le châssis du MSI GS66 Stealth permet à l'appareil de compter parmi les laptops gaming les plus compacts du marché... et les plus légers. Avec 358,3 x 248 x 19,8 mm pour un total de 2,1 kilos sur la balance, le PC pourra facilement vous accompagner dans vos déplacements... et ce même s'il ne fera pas aussi bien en la matière qu'un Asus ROG Zephyrus G14, dont la diagonale ne dépasse pas les 14 pouces pour un format proche d'un ultraportable.

Comme nous l'indiquions en introduction, MSI a le bon goût d'avoir rafraîchi ses principaux PC portables. Le GS66 Stealth embarque ainsi des composants de toute dernière génération et peut donc profiter d'un processeur Intel Core i7-10750H dans la version que nous avons retenue (modèle 10SF-003FR). Pour rappel, ce dernier a été lancé en avril dernier, et embarque 6 cores et 12 threads cadencés entre 2,6 et 5,0 GHz. Des fréquences élevées qui contribuent en partie à améliorer (10% d'écart environ) les performances de ce nouveau processeur vis-à-vis de celles développées par le Core i7-9750H d'ancienne génération.

Une RTX 2070 Super aux commandes d'un écran 240 Hz !

Proposé aux environs de 2200 euros en ligne, le GS66 Stealth 10SF-003FR est en outre équipé d'une RTX 2070 MaxQ. Une carte graphique qui n'a plus à faire ses preuves après près d'un an et demi de présence sur le marché. Elle permettra d'animer littéralement tous les jeux, mêmes les plus gourmands, dans les meilleurs conditions en Full HD et en activant les effets liés au ray tracing.

Pour les amateurs de titres compétitifs, cette puce est également tout à fait capable de tirer parti des 240 Hz de l'écran IPS Full HD ajouté par MSI au GS66 Stealth. Une dalle qui aura un intérêt tout particulier en jeu, mais aussi dans le cadre d'un usage quotidien de l'appareil puisque sa fréquence de rafraîchissement permet une fluidité très appréciable dans des tâches variées allant de la bureautique au surf sur le net. Essayer un rafraîchissement supérieur au 60 Hz c'est de toute façon l'adopter ; en gaming comme ailleurs.

1 To de SSD M.2 par défaut et du Thunderbolt 3 au menu

Aux côtés du Core i7-10750H et de la RTX 2070, MSI propose 16 Go de DDR4 2666 MHz (via deux barrettes de 8 Go) sur son GS66 Stealth 10SF-003FR. Une capacité extensible jusqu'à 64 Go au besoin. Pratique pour les créatifs, en montage vidéo lourd ou modélisation, par exemple. On retrouve enfin 1 To de SSD M.2 sur ce modèle.

Pour ce qui est de la connectique, MSI met là aussi les petits plats dans les grands avec 1 port USB-C Thunderbolt 3, 1 port USB-C 3.2 Gen2, 3 ports USB-A 3.2 Gen1, 1 port HDMI (supportant une sortie 4K en 60 Hz), 1 port RJ-45 et 1 sortie micro / casque. On profite enfin d'un modem Killer Wi-Fi 6 AX1650 pour une connectivité de dernière génération qui saura utiliser les capacités des derniers routeurs.

La batterie est pour sa part d'une capacité de 99,9 Whr. C'est le maximum possible ou presque puisque la FAA (autorités américaines de l'aviation) n'autorise pas les batteries de plus de 100 Wh en cabine. De quoi conforter le MSI GS66 Stealth dans son rôle de laptops gaming nomade, que l'on pourra utiliser dans le train ou dans l'avion. Côté autonomie, tablez sur 6 à 7 heures en utilisation multimédia et bureautique.

2. MSI Creator 17

Samsung Galaxy S7 Edge - Reconditionné Le meilleur pour travailler
  • Design élégant - grand écran bien optimisé
  • Retour de l'étanchéité et de la SD
  • Très bonne autonomie
Un laptop dédié à la création et armé d'un écran MiniLED

Si vous êtes capables de faire abstraction de cette couche logicielle parfois encombrante, et de bords incurvés dont l'utilité reste limitée au-delà de l'esthétique, le Galaxy S7 Edge est indéniablement un très bon, voire un excellent smartphone, et sans doute un des terminaux 5,5 pouces les plus agréables à prendre en main.

Un laptop dédié à la création et armé d'un écran MiniLED

Si vous êtes capables de faire abstraction de cette couche logicielle parfois encombrante, et de bords incurvés dont l'utilité reste limitée au-delà de l'esthétique, le Galaxy S7 Edge est indéniablement un très bon, voire un excellent smartphone, et sans doute un des terminaux 5,5 pouces les plus agréables à prendre en main.

Permettre aux « créatifs » de profiter d'une machine surpuissante mais dépourvue des excentricités esthétiques propres aux laptops gaming. C'est l'un des objectifs du label Nvidia Studio. Une bannière que MSI choisit fièrement d'arborer pour son Creator 17 : l'un des tous premiers PC portables à embarquer une dalle MiniLED..

Le label RTX Studio ne touche pas uniquement au design des laptops concernés. Outre un cahier des charges visant la sobriété et un châssis idéalement fin, cette « gamme » transversale à de nombreux constructeurs (en tout plusieurs dizaines de laptops estampillés ASUS, Acer, HP, Dell ou encore Gigabyte profite dudit label) implique des composants performants et un support logiciel particulier (pensé pour les logiciels d'imagerie de synthèse, de montage, de retouche...). De quoi s'assurer de partir sur de bonnes bases lorsqu'on est un professionnel, tout en profitant de performances de haut vol et d'appareils élégants.

Du lourd sous le capot

Le Creator 17, lancé au printemps embarque ainsi, lui aussi, des composants de dernière génération. On retrouve notamment un Core i7-10750H à la manoeuvre, épaulé de 32 Go de DDR4 2666 MHz (via deux barrettes de 16 Go). Une capacité qui pourra être étendue jusqu'à 64 Go. Côté carte graphique, le modèle que nous retenons pour cette sélection (Creator 17 A10SFS-260FR) se pare d'une RTX 2070 MaxQ.

De quoi faire mouche sans problème en situation professionnelle, en montage ou en calculs divers, mais aussi servir pour jouer à n'importe quel jeu dans des conditions optimales. L'appareil profite par ailleurs d'un To de SSD M.2. Un slot NVMe est par ailleurs laissé vacant pour rajouter ultérieurement un SSD supplémentaire au format barrette et ainsi profiter d'une capacité de stockage accrue. Plus intéressant peut-être, ce slot vacant ouvre aussi la porte sur des configurations RAID pour les utilisateurs avancés.

Pour le reste, le Creator 17 se limite à 396,1 x 259,4 x 20,25 mm pour 2,5 kilos. Il embarque une connectique des plus complètes, qui saura convaincre, avec notamment 1 port USB 3.2 Gen2 type C/ DisplayPort (capable d'afficher de la 8K) et Thunderbolt 3, 1 port USB 3.2 Gen2 type C/DP (pour un affichage jusqu'en 8K là aussi), 3 ports USB 3.2 Gen 1 type A et 1 sortie HDMI (pour de la 4K / 60 Hz cette fois). Côté connectivité, pas de concessions non plus avec du Wifi 6 et du Bluetooth 5.1.

Attention par contre à l'autonomie de l'appareil qui ne s'annonce pas folichonne. Avec des composants de ce calibre et une batterie de 82 Wh « seulement », il ne faudra pas se tenir éloigné trop longtemps d'une prise secteur (4 à 6 heures d'autonomie à prévoir... et pas pour des activités trop de demandeuses).

Un écran MiniLED Ultra HD pour magnifier vos contenus et soigner vos productions

L'un des principaux atouts du Creator 17 est néanmoins d'embarquer un écran Ultra HD très intéressant puisque basé sur une dalle IPS MiniLED : une technologie d'affichage « nouvelle » (en tout cas sur le marché laptop) qui vise à concurrencer l'OLED avec une luminosité particulièrement élevée, une bonne restitution des couleurs et un contraste capable de surclasser facilement les écrans LCD à rétroéclairage traditionnels. Une technologie qui devrait parler à de nombreux professionnels désirant un écran capable de concurrencer l'OLED sans en copier les défauts (marquage, par exemple).

Ici, MSI a veillé à sélectionner des dalles Ultra HD MiniLED de haute volée, calibrées à l'unité. On parle ici d'une couverture à 100% des spectres colorimétriques DCI-P3 et Adobe RGB, d'une certification VESA DisplayHDR 1000 (grâce à une luminance maximale annoncée à 1000 nits) et Calman. Sur une diagonale de 17,3 pouces, elles permettent au Creator 17 d'assurer précision colorimétrique et excellente finesse d'affichage.

3. MSI GT76 Titan

MSI GT76 Titan Le meilleur pour jouer
  • Un vrai Core i9-10900K « pleine taille » sur laptop
  • De la puissance à revendre
  • Une connectique d'enfer
Le colosse pour jouer sur portable comme à son bureau

Ordinateur portable de tous les superlatifs, le GT76 Titan est une machine hors norme qui se monnaye au prix fort. Intégrer des composants d'ordinateur fixe à son portable fait pousser des ailes à MSI, qui propose la version la plus haut de gamme de son produit à plus de 5000 euros. Un achat hors de portée de monsieur tout le monde et qui réserve avant tout ce produit aux entreprises, professionnels et / ou petites structure cherchant un appareil surpuissant et portatif à utiliser en guise de station de travail « nomade »... notez bien les guillemets.

Le colosse pour jouer sur portable comme à son bureau

Ordinateur portable de tous les superlatifs, le GT76 Titan est une machine hors norme qui se monnaye au prix fort. Intégrer des composants d'ordinateur fixe à son portable fait pousser des ailes à MSI, qui propose la version la plus haut de gamme de son produit à plus de 5000 euros. Un achat hors de portée de monsieur tout le monde et qui réserve avant tout ce produit aux entreprises, professionnels et / ou petites structure cherchant un appareil surpuissant et portatif à utiliser en guise de station de travail « nomade »... notez bien les guillemets.

Pourquoi se contenter de composants à basse consommation ? Avec son GT76 Titan, MSI ne fait pas dans la demie mesure et propose un appareil « portatif » hors norme, plus proche de la machine de bureau que du PC portable. Cette bête de puissance, embarque tout simplement des composants issus du monde desktop... à commencer par un furieux Core i9-10900K « pleine taille ».

Avec ce processeur (10 cores / 20 threads cadencés entre 3,70 et 5,30 GHz), les performances CPU sont au niveau de ce que l'on trouve sur ordinateur de bureau, faisant de ce GT76 Titan l'un des laptops les plus puissants du marché aux côtés de certains laptops customs proposés par des groupes comme Origin PC, XMG ou Clevo. Cette puissance du processeur se conjugue aux prestations de la puce mobile la plus performante de Nvidia sur ordinateur portable : la RTX 2080 SUPER, lancée parallèlement aux processeurs Comet Lake H d'Intel en avril.

Un Core i9 monté sur socket

Autre intérêt du GT76 Titan, il se base sur une carte mère proche de ce que l'on trouve, là aussi, sur ordinateur de bureau. Comprenez qu'elle se base sur un chipset Intel Z490 et que l'Intel Core i9-10900K est monté sur un socket LGA1200. Sous réserve qu'Intel rende compatible ce dernier avec ses prochains processeurs, ils sera donc logiquement possible de remplacer le CPU par un autre processeur de bureau Intel. Une bonne nouvelle pour les utilisateurs ayant besoin de rester à la pointe.

Côté mémoire vive, notons la présence de 32 Go (via quatre barrettes de 8 Go de DDR4 3200 MHz). Une capacité qui peut s'étendre jusqu'à 64 Go (!) mais cette fois en DDR4-2666. Le stockage s'axe pour sa part sur plusieurs emplacements : 1 slot pour HDD de 2,5 pouces et 2 slots pour SSD M.2 PCIe Gen 3 que l'on pourra configurer peu ou prou comme on veut. De quoi voir venir là aussi.

Une machine hors norme... mais attention à l'encombrement (et au prix !)

Côté écran, MSI propose sur le modèle i9 une dalle IPS Ultra HD 60 Hz pour une diagonale de 17,3 pouces. L'écran 1080p 300 Hz (très intéressant en jeu) est aussi proposé en option sur le modèle de GT76 Titan le mieux équipé en termes de composants. La 4K n'est pas pertinente pour tout le monde, il est donc intéressant de pouvoir opter pour une dalle à haute fréquence de balayage pour une utilisation essentiellement axée sur le gaming. Ce n'était pas le cas sur le modèle lancé l'année dernière...

En termes de connectique, pas de souci à se faire là non plus. Compte tenu des dimensions on ne peut plus imposantes du Titan (397 x 300 x 33 à 42 mm pour 4,5 kilos), MSI a pu intégrer tous les ports dont on a besoin. On retrouve ainsi 1 port USB 3.2 Gen2 type C Thunderbolt 3, 1 port USB 3.2 Gen2 type C, pas moins de 4 entrées USB 3.2 Gen2 type A, 1 sortie HDMI (4K / 60 Hz), 1 sortie Mini DisplayPort 1.2, 1 entrée RJ45, un lecteur de cartes microSD et des ports Jack 3,5 mm distincts pour le micro et le casque.

Sans surprise, n'attendez par contre pas grand chose de la batterie de 90 Wh intégrée à la batterie. Avec de pareils composants embarqués cette dernière fera avant tout de la figuration en permettant de déplacer grosso modo le GT76 d'une prise à l'autre.

Comment bien choisir son ordinateur portable ?

Le MiniLED, c'est quoi ?

Nous l'avons évoquée plus haut pour le MSI Creator 17, la technologie MiniLED commence à faire son entrée sur le marché laptop après avoir été aperçue chez plusieurs fabricants de moniteurs et de téléviseurs, comme le chinois TCL. Sa particularité, et son intérêt, est de miser sur un système de rétroéclairage composé de plusieurs milliers de mini LEDs en lieu et place de LEDs classiques intégrées seulement à hauteur de quelques centaines sur les écrans LCD LED « classiques ».

Cette surabondance de mini LEDs permet une gestion plus fine des noirs et donc un meilleur contraste, zone par zone, mais aussi une luminance maximale plus importante. Couplées à un un filtre quantique (également utilisés sur les écrans QLED de Samsung, LG Nanocell ou Sony Triluminos), ces mini LEDs sont par ailleurs capables de restituer fidèlement les couleurs pour une couverture complète de certains espaces colorimétriques (sRGB ou DCI-P3, par exemple).

Des qualités qui permettent aux écrans MiniLED de s'imposer comme les successeurs en devenir de nos écrans LCD LED actuels, mais aussi comme des rivaux potentiels aux écrans OLED. Ces derniers bénéficient néanmoins d'un meilleur contraste, mais sont vulnérables au marquage de dalles lorsque des éléments fixes sont affichés trop longtemps à l'écran. Un problème nettement moins susceptible de faire son apparition sur une dalle MiniLED.

Quel est le meilleur processeur pour jouer ?

Quelle aubaine que de rechercher un laptop gaming en 2020 ! Si l'année dernière le choix en processeurs gaming pour ordinateurs portables était uniquement (ou presque) centré sur des puces émanant de chez Intel (Core i5-9300H, Core i7-9750H et Core i9-9880H, notamment), le retour en avril dernier d'AMD sur ce segment a eu pour effet de dynamiser le marché et de le rendre plus attractif. Une volte-face suivie quelques semaines plus tard par le lancement de nouveaux processeurs hautes performances chez Intel.

Alors que les premiers tests comparatifs opposant les nouvelles puces de 10ème génération « H » d'Intel et les derniers composants Ryzen 4000 « H » d'AMD sont désormais derrière nous, l'heure du bilan est arrivée. De manière globale, le constat est le suivant : AMD est revenu en force en lançant des processeurs compétitifs capables de battre les processeurs de neuvième génération d'Intel et d'égaler bien souvent les puces de dixième génération des bleus. Intel garde cependant une légère avance en jeu, tandis qu'AMD tire profit de son architecture Zen 2 pour les tâches lourdes et multi-threadées, comme le montage vidéo ou le calcul.

Pour répondre à la question initiale, disons que les meilleurs processeurs pour jouer sont les Core i7-10750H et i7-10850H de chez Intel, et les Ryzen 7 4800H de chez AMD. Pour plus de performances, les Core i9-10980HK et AMD Ryzen 9 4900H sont également de très bonnes options, par exemple pour réaliser du montage ou pour steamer facilement des parties sans crainte de manquer de performances.

Si vous disposez d'un budget plus serré, ne vous permettant pas d'opter pour des appareil dotés de ces processeurs haut de gamme, jouer sur une machine équipée d'un Intel Core i5-10300H ou d'un AMD Ryzen 5 4600H est un bon compromis. Se tourner vers un laptop équipé d'un processeur Intel de neuvième génération peut également être une piste à étudier si vous tombez sur une bonne affaire. Ces machines font l'objet d'importants déstockages depuis quelques semaines et la tendance devrait se poursuivre dans les prochains mois jusqu'à épuisement des stocks.

En revanche, nous ne recommandons pas nécessairement les processeurs AMD Ryzen de troisième génération sur laptop. Convenables, ces derniers n'offrent pas le même niveau de performances qu'un Intel Core de neuvième génération. Ils peuvent néanmoins se montrer intéressants d'un point de vue pécuniaire sur des appareils proposés en entrée de gamme et destinés aux jeux compétitifs, par exemple.

Quelle est la meilleure carte graphique sur laptop ?

Très en retrait sur le secteur des cartes graphiques mobiles par rapport à l'offre actuelle de Nvidia, AMD n'affiche que quelques références aux performances modestes. La firme s'est illustrée dernièrement avec sa Radeon RX 5500 sur l'entrée de gamme, notamment, mais l'essentiel des constructeurs de laptops gaming font le choix d'un GPU signé Nvidia pour leurs appareils.

Et il faut dire que chez Nvidia le catalogue de puces graphiques dédiées devient exhaustif. De la GTX 1650, proposée sur les machines les plus abordables, à l'imposante RTX 2080 SUPER, aussi véloce ou presque qu'une RTX 2080 de bureau, il y en a pour toutes les envies et surtout tous les budgets. Nous avons néanmoins chez Clubic quelques modèles préférés.

Pour une machine de jeu capable et polyvalente, nous vous recommandons la GTX 1660 Ti, que l'on retrouve sur de nombreux laptops milieu de gamme. Très efficace en 1080p, elle est plus rapide qu'une GTX 1070 et anime sans broncher l'ensemble des AAA actuels en Full HD et avec l'ensemble de leurs détails activés au plus haut niveau. Les titres eSport pourront quant à eux être animés à plus de 100 FPS et ainsi tirer profit des dalles 144 Hz (ou supérieure) sans problème.

La RTX 2070 SUPER MaxQ s'annonce pour sa part comme une version survitaminée de la RTX 2070 MaxQ. Par rapport à une GTX 1660 Ti, son atout est de permettre l'activation du ray tracing sans aucun compromis en 1080p (la RTX 2060 peut aussi s'en charger, mais dans de moins bonnes conditions, le DXR étant très gourmand). Il s'agit selon nous du meilleur compromis performances / prix sur ordinateur portable gaming. La RTX 2080 SUPER est naturellement plus puissante, mais accessible que sur des appareils proposés à des tarifs bien souvent complètement prohibitifs.

Si votre budget vous dissuade de vous tourner vers les GTX 1660 Ti et RTX 2070 SUPER, opter pour une GTX 1650 Ti peut aussi être une bonne alternative, surtout si vous jouez avant tout à des jeux compétitifs (Fortinte, Overwatch, CS: Go...). Pour les triple AAA, il faudra toutefois se montrer raisonnable sur les réglages et savoir faire quelques concessions en termes de finesse d'affichage.

Modifié le 26/11/2020 à 15h35
0
0
Partager l'article :
Haut de page