Quels sont les meilleurs PC portables pour la bureautique ? Comparatif 2021

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
02 juillet 2021 à 15h04
0

Parce que tout le monde n'a pas besoin d'un ultraportable pour voyager, ou d'un ordinateur pour jouer, faire du montage vidéo et de la retouche photo, voici une sélection non exhaustive des meilleurs PC portables dédiés à la bureautique.

Le meilleur sous AMD

Lenovo Yoga Slim 7

Le meilleur sous AMD

  • Les performances du Ryzen 7 4800U et celles de son iGPU pour jouer en 1080p
  • Le clavier agréable et surtout confortable
  • Chauffe contenue et ventilation discrète
Le plus compact

Microsoft Surface Go 2

Le plus compact

  • Windows 10 et ses millions de logiciels disponibles
  • D'excellentes finitions
  • Une belle autonomie
Le plus grand écran

Dell Inspiron 17-3793

Le plus grand écran

  • Bon niveau de performances en bureautique
  • Écran IPS Full HD
  • Lecteur DVD intégré

Il suffit d'ouvrir les portes d'un magasin spécialisé ou de jeter un oeil aux boutiques des web marchands pour tomber sur une foule de machines proposées entre 400 et 900 euros. Leurs fiches techniques varient du tout au tout, et les expériences d'utilisation proposées peuvent avoir un caractère pour le moins aléatoire d'un appareil à l'autre, avec parfois de belles surprises... mais malheureusement pas toujours. Pour vous permettre d'y voir plus clair et de vous orienter vers des PC portables valables, nous vous avons concocté une sélection de machines simples et efficaces pour vaquer à vos occupations bureautiques et multimédia.

Pour cette sélection, nous avons pris en compte le tarif des produits, leur format et les configurations embarquées, en tentant de retenir des appareils qui sauront répondre à différents profils d'utilisateurs. Du PC portable bureautique pour étudiant, au laptop plus volumineux pour travailler confortablement à la maison, en passant par des machines plus polyvalentes et agiles en multimédia.

1. Microsoft Surface Go 2

Microsoft Surface Go 2
  • Windows 10 et ses millions de logiciels disponibles
  • D'excellentes finitions
  • Une belle autonomie

La Surface Go 2 s'adresse aux utilisateurs cherchant un PC portable complet mais également une machine de divertissement élégante et très mobile. Et pour ces deux cas de figure, la tablette sait y faire !

La Surface Go 2 s'adresse aux utilisateurs cherchant un PC portable complet mais également une machine de divertissement élégante et très mobile. Et pour ces deux cas de figure, la tablette sait y faire !

Lancé pour la première fois en 2017, la Surface Go vient d'être remplacée par une nouvelle version au design légèrement revu et à la fiche technique (un peu) plus musclée. Sobrement nommée Surface Go 2, cette nouvelle mouture de la tablette sous Windows 10 propose une expérience bureautique et ultraportable tout à fait intéressante... et avec un tarif d'entrée très raisonnable pour la gamme Surface.

Avec un tarif de départ fixé à 459 euros en France, la Surface Go 2 est la tablette sous Windows la plus abordable du catalogue actuel de Microsoft. Un tarif qui ne nous ouvre toutefois les portes que de la version la plus abordable du produit, équipée chichement. Pour cette sélection, nous lui préférons le modèle intermédiaire, un peu mieux pourvu en matière de mémoire vive et de stockage.

Écran divin pour le prix et fiche technique taillée pour la bureautique

L'une des grandes forces de la Surface Go est son bel écran IPS « PixelSense » Full HD+ (1920 par 1280 pixels) pour une densité de pixels s'élevant 220 ppp, et ce grâce sur une diagonale limitée à 10,5 pouces seulement. Ce petit format, et le prix demandé pour la Surface Go 2, la place à certains égards en concurrence de l'iPad Air d'Apple, mais naturellement avec l'expérience Windows 10 à la place d'iPadOS. Un point qui peut représenter un bel avantage pour les utilisateurs habitués à l'écosystème de Microsoft.

L'écran de la Surface Go 2 est lumineux et bien contrasté, il offre par ailleurs une restitution colorimétrique convaincante pour regarder des films en situation de mobilité. Les spectres sRGB et DCI-P3 sont ainsi respectivement couverts à un peu plus de 100% et à 70%. C'est très satisfaisant pour un produit proposé à moins de 500 euros en prix de départ.

Le modèle que nous retenons pour cette sélection est celui équipé d'un processeur Intel Pentium Gold 4425Y (2 coeurs / 4 threads cadencés à 1,70 GHz), de 8 Go de mémoire vive et de 128 Go de stockage. Proposée à 629 euros, il s'agit d'une configuration plus durable grâce à sa capacité en stockage et en RAM plus généreuse. Il s'agira d'une meilleure base de travail pour les étudiants ou les personnes ayant besoin d'un appareil très facile à transporter pour un usage bureautique et multimédia.

Format ultra compact et assemblage toujours aussi sérieux

Si sa fiche technique reste modeste, la Surface Go 2 peut faire valoir une excellente qualité d'assemblage, issue du savoir faire de Microsoft pour sa gamme Surface (d'ordinaire plutôt orientée haut de gamme), ainsi qu'un gabarit extrêmement efficace en déplacement. Même avec son clavier détachable (malheureusement vendu à part), la Surface Go 2 garde les mensurations d'une petite tablette. Autre atout : contrairement aux iPad et tablettes Android, la Surface Go 2 est basée sur une architecture x86, qui permet tout simplement de lancer, avec Windows 10, toutes les applications et l'ensemble logiciels que vous trouvez traditionnellement sur PC. De quoi accroitre la polyvalence du produit.

Côté autonomie, le bilan est également positif, avec une tablette capable de tenir une bonne dizaine d'heure en surf, bureautique ou streaming vidéo. C'est suffisant pour travailler toute une journée sans être contraint d'emporter le charger avec soi. La connectique, pour sa part très limitée, se limite par contre à un port USB-C (non Thunderbolt 3), un lecteur de cartes microSD et une sortie Jack 3,5 pour brancher un casque.

Notez bien que Microsoft permet d'opter pour un modèle plus puissant, équipé d'un processeur Intel Core m3 de huitième génération. Son petit surplus de puissance face au Pentium Golf 4425Y, n'est pas nécessairement indispensable pour l'utilisation basique que vise le produit. D'autant que le prix passe ici la barre des 700 euros. Le bon rapport équipement / prix de la Surface Go en prend alors un coup.

L'avis de Clubic :

Avec la Surface Go 2, Microsoft reprend un peu le concept de la Surface Go, mais avec un format nettement plus compact et des composants moins performants. La qualité de l'écran est toujours au rendez-vous dans l'ensemble, au même titre que les arguments de la Surface Pro en termes de qualité d'assemblage et de souplesse logicielle (Windows 10 couplé à la plateforme x86). La Surface Go 2 hérite par ailleurs d'une belle autonomie. On regrette par contre la connectique limitée de l'appareil, au même titre que l'absence de clavier, qu'il faudra une nouvelle fois acheter séparément.

2. Acer Aspire 3 2020 (A317-51)

Acer Aspire 3 2020 (A317-51)
  • Un grand écran Full HD
  • Bonnes performances du Core i5-10210U en bureautique
  • Prix honnête

Ordinateur sans prétention du quotidien, l'Aspire 3 2020 profite d'une fiche technique équilibrée, très suffisante pour permettre une expérience bureautique et multimédia confortable. Il fera office de compagnon fidèle pour plusieurs années... à condition de choisir la bonne configuration. Car oui, le produit est décliné en une infinité de variantes aux spécifications par toujours très heureuses..

Pour tomber sur la bonne machine, commencez d'abord par vous tourner vers les modèles 2020. La gamme Aspire 3 étant renouvelée chaque année par Acer, vous trouverez en effet sur le net des appareils dépassés sur le plan technique. La gamme Aspire 3 2020 débute dès 499 euros, mais pour un appareil équipé d'un processeur Intel Pentium peu performant et d'une dalle HD+ (1600 par 900 pixels) insuffisante pour une diagonale 17,3 pouces. Pour profiter d'un appareil de bien meilleure facture, nous vous recommandons le modèle Aspire 3 A317-51, disponible à partir de 699 euros.

La série Aspire 3 monte en gamme !

Avec cette mouture, que nous retenons pour cette sélection, la fiche technique est d'une toute autre augure. On trouve ici une dalle Full HD IPS (1920 par 1080 pixels) de 17,3 pouces. Il ne s'agit donc pas du tout d'un produit compact, mais plutôt d'une machine relativement imposante que l'on déplacera avec un peu plus de parcimonie qu'un ultraportable de 13 ou 14 pouces. Un élément à prendre en compte, d'autant que l'appareil est plutôt lourd : pas moins de 2,80 kilos sur la balance !

À l'intérieur du châssis de 24,65 x 419,5 x 289,5 mm, Acer à choisi de loger un Core i5-1010U (4 coeurs / 8 threads cadencés entre 1,60 et 4,20 GHz). Il s'agit d'un processeur de dernière génération plutôt puissant et surtout polyvalent. À ses côtés, il faut compter sur 8 Go de DDR4 et 512 Go de SSD. Cette configuration est parfaite pour travailler en bureautique, surfer sur le net, regarder des films et vidéos en streaming ou encore lancer ponctuellement quelques applications un peu plus gourmandes.

On regrette par contre l'absence de carte graphique dédiée. Il faudra en effet se contenter de la partie graphique intégrée par défaut au processeur... et fatalement peu performante, d'autant plus sur un processeur Intel Comet Lake-U, dépourvu de la prometteuse Gen11 des puces Ice Lake. Difficile par conséquent d'espérer jouer ne serait-ce qu'un peu sur cette version de l'appareil.

Autonomie correcte, sans plus

Au rang des petites déconvenues avec l'Aspire 3, il faut noter une autonomie correcte, mais loin d'être exceptionnelle. En fonction de vos activités sur le laptop d'Acer, comptez entre 6 et 7 heures sur batterie. Ce n'est pas suffisant pour travailler toute une journée sur l'appareil sans avoir à transporter le chargeur avec soi. Un point faible qui ne devrait pas tellement déranger les utilisateurs qui visent surtout une utilisation domestique du produit.

Notons aussi qu'un effort aurait pu être fait sur la connectique... surtout compte tenu des dimensions généreuses de cet Aspire 3. Il nous faudra ainsi nous contenter de 3 ports USB type-A (2 ports USB 3.1 Gen 1 et 1 port USB 2.0), d'une entrée RJ-45, d'une prise casque et d'une sortie HDMI. Rien de transcendant. Autre petite déception, Acer fait l'impasse sur une carte Wifi 6 pour se limiter à du Wifi d'ancienne génération (802.11ac) et à du Bluetooth 4.2. Pour l'essentiel des utilisateurs, la chose ne sera pas problématique, certes, mais il est dommage de ne pas profiter des dernières générations de ces normes.

L'avis de Clubic :

En dépit de quelques manquements excusables, l'Aspire 3 d'Acer se révèle être une machine efficace pour des activités relativement basiques mais variées. Si vous recherchez un appareil polyvalent, qui pourra servir à toute la famille en utilisation domestique, ou si vous êtes étudiant et que vous voulez un ordinateur avec un grand écran de 17 pouces à prix raisonnable, l'Aspire 3 est une bonne pioche. Cerise sur le gâteau, Acer est l'un des rares à disposer d'un centre de SAV français... pratique en cas de problème.

3. Dell Inspiron 17-3793

Dell Inspiron 17-3793
  • Bon niveau de performances en bureautique
  • Écran IPS Full HD
  • Lecteur DVD intégré

Il ne fait pas dans la finesse, mais à l’intérieur d’un châssis un brin banal, Dell parvient à intégrer des composants efficaces sans trop faire flamber l’addition finale. Au bout du compte, cet Inspiron 17 a tout ce qu’il faut pour convaincre en utilisation bureautique et multimédia… et ce, à un tarif qui reste tout à fait raisonnable.

Il ne fait pas dans la finesse, mais à l’intérieur d’un châssis un brin banal, Dell parvient à intégrer des composants efficaces sans trop faire flamber l’addition finale. Au bout du compte, cet Inspiron 17 a tout ce qu’il faut pour convaincre en utilisation bureautique et multimédia… et ce, à un tarif qui reste tout à fait raisonnable.

Difficile de réaliser cette sélection en faisant l'impasse sur Dell et ses nombreux ordinateurs portables conçus avec la bureautique en tête. Habitué à viser les professionnels et les étudiants avec des machines robustes et bien pourvues, le constructeur américain nous livre un Inspiron 17 de nouvelle génération joliment équipé, et proposé bien en dessous des 1000 euros.

Il n'est pas nécessairement très beau, son châssis est un peu mastoc et les bords de son écran trop épais en 2020, mais l'Inspiron 17 a quelques beaux arguments à faire valoir pour compter dans notre sélection des meilleurs laptops bureautique. Avec son prix de 819 euros, le modèle que nous avons retenu peu compter sur un processeur Intel de dernière génération et sur une puce graphique dédiée, signée Nvidia. Parfait pour donner un coup de nerf au PC lorsqu'on voudra lancer quelques jeux compétitifs ou faire un peu de montage vidéo.

Un écran de 17 pouces pour des contenus affichés en grand !

Comme l'Aspire 3 d'Acer que nous avons abordé plus haut, le Dell Inspiron 17 profite... comme son nom l'indique, d'une dalle de 17 pouces. L'écran choisi par Dell est de type IPS et profite d'une définition de 1920 par 1080p au format 16:9. L'avantage ici étant que même le modèle d'Inspiron 17 le plus abordable profite de cette dalle, contrairement à ce que nous propose Acer. La dalle est pour le reste assez quelconque, convenable sans être transcendante. Classique sur une machine à ce prix, mais elle est suffisante pour profiter de films dans de bonnes conditions et pour vaquer à toutes sortes d'occupations bureautiques et multimédia. On regrettera, comme pour l'essentiel des machines proposées avant tout pour ce genre d'usage, et à ce niveau de prix, que les formats 16:10 ou 2:3 ne soient pas de la partie.

Quoi qu'il en soit, on retrouve sous le capot du modèle proposé à 849 euros (celui que nous retenons pour ce comparatif) un processeur Intel Core i7-1065G7 (4 cores / 8 threads cadencés entre 1,30 et 3,90 GHz). La puce d'Intel est couplée ici à 8 Go de mémoire vive en DDR4 à 2666 MHz. Avantage : l'appareil n'embarque par défaut qu'une seule barrette et laisse un emplacement SODIMM vide qui vous permettra d'étendre facilement cette capacité à 16 Go si vous en ressentez le besoin. Dans la même optique, le SSD de 512 Go que Dell nous propose ici est au format M.2 NVMe et pourra être facilement remplacé si vous avez besoin d'accroitre rapidement votre capacité de stockage locale.

En plus de l'iGPU du Core i7-1065G7, plutôt performant sur ce marché, l'Inspiron peut par ailleurs compter dans cette version sur une puce graphique dédiée de chez Nvidia : la Geforce MX 250 2 Go. Rien de folichon ici (vous ne pourrez pas jouer aux derniers triple A en définition maximale et avec les réglages à fond), mais cette puce permettra de donner un coup de nerf aux performances de l'ensemble pour des tâches un peu plus lourdes que la bureautique, comme du jeu occasionnel avec quelques concessions sur les réglages ou du montage vidéo ponctuel. Pas indispensable, mais pratique... et surtout bienvenu.

Une connectique complète et même un lecteur DVD...

Pour le reste, on peut compter sur un châssis assez rudimentaire mais solide et suffisamment volumineux pour arborer une connectique complète, axée sur 1 port USB Type C, 2 ports USB 3.1 Gen 1, 1 port USB 2.0, 1 port HDMI 1.4b, 1 port RJ 45, 1 lecteur de carte SD, et 1 prise casque Jack 3,5mm. Autre particularité, la présence d'un lecteur optique de DVD : une option en voie de disparition, mais qui peut être pratique ponctuellement.

Côté dimensions, Dell ne fait pas dans la compacité avec un appareil de 415,4 x 279,2 mm x 25,0 mm. L'ensemble pèse 2,79 kilos, soit pratiquement autant que l'Aspire 3 pour une taille équivalente. L'autonomie se limite pour sa part entre 7 et 8 heures en fonction des usages, ce qui n'a rien d'exceptionnel.

L'avis de Clubic :

Il n'est pas une bête de course, mais il se pare de composants récents et suffisamment performants pour se livrer à des activités variées. Par rapport à l'Aspire 3 évoqué plus haut, on profite ici d'une puce graphique dédiée, d'une meilleure connectique et d'un lecteur DVD encore utile pour certains utilisateurs. On regrette que l'autonomie ne soit pas un peu plus musclée et que le design du produit n'ait pas été peaufiné.

4. Huawei MateBook D14 2020

Huawei MateBook D14 2020
  • Très bien conçu
  • Connectique complète
  • Écran bien calibré aux bordures mini

Testé par nos soins peu avant le printemps, le MateBook D14 de Huawei profite d'un des meilleurs rapports équipement / prix du marché, avec une solide configuration et un ticket d'entrée fixé à un tarif abordable. Pour 749 euros, vous profiterez d'une machine parfaitement au point pour travailler, voyager et jouer (un peu). Seul défaut à l'heure où nous rédigeons ces lignes : un processeur AMD d'ancienne génération. Une bien maigre lacune pour l'immense majorité des utilisateurs.

Si vous cherchez un appareil compact (14 pouces), performant et élégant, que vous n'aurez aucun problème à trimballer dans vos destinations les plus folles : le Huawei MateBook D14 vous tend les bras. L'appareil du géant chinois s'avère extrêmement équilibré sur le plan matériel et a par ailleurs l'avantage de faire l'objet de promotions régulières sur les principaux sites marchands. Nous allons consacrer quelques paragraphes pour en faire le tour du propriétaire, mais nous vous recommandons naturellement la lecture de notre test complet de l'appareil.

Une machine méchamment puissante et élégante

À l'intérieur d'un châssis de 215 x 322 x 15,9 mm pour seulement 1,38 kilos, Huawei intègre des composants milieu de gamme de qualité, capables de développer d'excellentes performances en bureautique et multimédia et même d'autoriser l'utilisateur à jouer un peu à certains jeux. On retrouve ainsi un processeur Ryzen 5 3500U (4 cores / 8 threads cadencés entre 2,1 et 3,7 GHz). Cette puce lancée par AMD en tout début d'année 2019 n'a plus vraiment à faire ses preuve : elle appartient à une gamme qui a permis au groupe de revenir efficacement sur le marché des ordinateurs portables... et de refaire concurrence à Intel sur ce secteur.

Performant, le Ryzen 5 3500U a surtout pour gros avantage d'embarquer une partie graphique plutôt musclée, suffisamment en tout cas pour lui conférer une belle polyvalence et lui permettre de lancer certains logiciels de retouche photo et quelques jeux. Avec lui, vous pourrez jouer à des titres comme Fortnite ou Overwatch dans des conditions correctes, à condition toutefois d'être prêt à quelques concessions (comme jouer en 900p plutôt qu'en 1080p). Des limites auxquelles les puces AMD Ryzen 4000 ont apporté quelques réponses sur laptop. Le MateBook D14 a néanmoins été lancé avant leur disponibilité, ce qui explique pourquoi nous devons nous contenter d'un processeur AMD d'ancienne génération.

Pour l'utilisation avant tout bureautique recherchée, ce n'est pas un défaut trop pénalisant. D'autant que Huawei mise sur 8 Go de DDR4 et 512 Go de SSD M.2 pour faire passer la pilule. De quoi hériter d'une machine globalement très diligente.

« Un rapport qualité-prix flamboyant »

Le MateBook D14 peut aussi compter sur une autonomie très convenable que nous avons estimée à près de 8 heures lors de notre essai dudit produit. C'est dans la moyenne de ce que l'on trouve sur cette gamme de prix et cela permettra surtout d'utiliser l'appareil pratiquement toute une journée sans nécessairement avoir à s'encombrer d'un chargeur. Mieux encore : une demie heure sur secteur suffit à requinquer la batterie pour lui faire atteindre les 46% d'autonomie grâce à la recharge rapide. La recharge complète s'opère pour sa part en tout juste 2 heures.

Il faut néanmoins pointer les quelques défauts du MateBook D14. Très corrélées aux concessions faites par Huawei pour maintenir un prix raisonnables, ces lacunes touchent pour l'essentiel à la question de l'écran. La dalle IPS 1080p choisie par le constructeur chinois s'est révélée correctement calibrée par défaut, mais sa luminosité maximale (estimée à 250 nits) et son contraste (800:1) s'avèrent perfectibles. En clair, ne comptez pas utiliser l'appareil en extérieur un jour d'été.

L'avis de Clubic :

Sans gros défauts mais avec quelques concessions plutôt avisées de la part de Huawei en vue de faire baisser le tarif final, le MateBook D14 parvient à réussir le pari de proposer une expérience très plaisante. En bureautique, surf, multimédia léger et jeu occasionnel, le petit PC portable de Huawei fait très bonne impression. Souvent en promotion, il est par ailleurs possible de le trouver sur le net à un prix très raisonnable. Notez enfin que Huawei a récemment lancé un nouveau modèle similaire, mais sous puces Intel : le Matebook 14.

5. Lenovo Yoga Slim 7 (AMD)

Lenovo Yoga Slim 7
  • Les performances du Ryzen 7 4800U et celles de son iGPU pour jouer en 1080p
  • Le clavier agréable et surtout confortable
  • Chauffe contenue et ventilation discrète

Le Lenovo Yoga Slim 7 a tout du PC portable idéal pour la bureautique et le multimédia léger. Sans gros défaut, l'appareil se montre performant grâce à son processeur AMD de nouvelle génération, endurant, et élégant. On regrette juste que son écran ne soit pas plus lumineux pour compenser sa brillance.

Le Lenovo Yoga Slim 7 a tout du PC portable idéal pour la bureautique et le multimédia léger. Sans gros défaut, l'appareil se montre performant grâce à son processeur AMD de nouvelle génération, endurant, et élégant. On regrette juste que son écran ne soit pas plus lumineux pour compenser sa brillance.

Déjà évoqué dans notre comparatif des meilleurs ultraportables, le Lenovo Yoga Slim 7 mérite aussi de figurer dans notre sélection des meilleures machines bureautique. Du même gabarit, peu ou prou, que le MateBook D14 de Huawei (abordé plus haut), l'appareil a pour sa part le mérite de profiter des dernières puces AMD Ryzen Mobile. Avec un prix de départ de 719 euros. Récent, très récent, il ne fait toutefois pas encore l'objet de promotions contrairement au MateBook D14.

Pour ce tarif, Lenovo ne fait pas les choses à moitié et nous propose un appareil à la fiche technique aguicheuse, le tout dans un châssis compact n'excédant pas les 32,06 cm x 20,8 cm x 1,49mm pour tout juste 1,4 kilo. On y retrouve aussi une connectique assez généreuse axée sur deux ports USB 3.1 Gen 2, un port USB-C (prenant en charge les transferts USB 3.1, l'alimentation et l'affichage sous l'égide du standard DisplayPort), un lecteur de cartes SD, une sortie HDMI et une prise Jack 3.5 mm. Lenovo propose enfin un modem Wifi 6.

Une machine puissante, très polyvalente

Nous l'avons dit plus haut, le Yoga Slim 7 se pare d'une puce Ryzen de toute nouvelle génération... et pas n'importe laquelle en l'occurrence, puisque Lenovo a fait le choix d'une des puces les plus performantes du lineup mobile d'AMD en 2020 : le Ryzen 7 4700U. C'est en effet ce processeur qui anime le modèle que nous retenons pour cette sélection, proposé à un tarif recommandé de 999 euros. Cette puce dispose de 8 coeurs et 8 threads cadencés entre 2,0 et 4,1 GHz. À ses côtés, 8 Go de mémoire vive au format LPDDR4X et cadencée à 4266 MHz (RAM soudée à la carte mère) et 512 Go de SSD M.2 NVMe pour assurer au système une fluidité optimale.

Avec ce processeur, la bureautique n'est naturellement qu'une pure formalité, au même titre que les activités multimédia, tandis que les tâches plus gourmandes comme du montage vidéo léger ou de la retouche photo sont envisageables à condition de modérer ses attentes. Nous ne sommes pas sur un processeur hautes performances, mais sur un SoC visant en premier lieu l'économie d'énergie.

Pourquoi un SoC ? Parce que la puce d'AMD accueille une partie graphique plutôt costaude : l'iGPU Radeon et ses 7 unités d'exécution cadencées à 1600 MHz. C'est cette partie graphique qui permettra au processeur d'AMD d'être plutôt à l'aise dans des activités plus lourdes, mais aussi en jeu (1080p et 30 FPS accessibles en niveau de détails faible / moyen sur les titres compétitifs, par exemple).

Écran très correct, mais qui manque un peu de luminosité

Côté écran, Lenovo a fait le choix d'une dalle LCD WLED 1080p de 14 pouces. Un bon choix dans l'ensemble, même si la luminosité maximale de cet écran reste malheureusement en poil en deçà de nos espérances. Avec 300 nits maximum au compteur nous sommes toutefois dans la moyenne observée sur les produits de cette gamme de prix. En clair, travailler en intérieur ne sera jamais un problème, mais le faire en extérieur un beau jour d'été risque en revanche d'être nettement plus compliqué.

Pour ce qui est de l'autonomie, le Sim 7 est capable de tenir sans trop de mal une petite dizaine d'heures sur batterie. Un score des plus acceptables qui autorisera une journée de travail complète sur une seule charge dans bien des cas.

Notons que Lenovo propose deux autres modèles de son Yoga Slim 7 équipées toutes les deux d'un processeur Ryzen 5 4500U (6 coeurs et 6 threads cadencés entre 2,3 et 4,0 GHz) et de 8 Go de RAM. Seule change la capacité de stockage (256 Go de SSD seulement pour le modèle le plus accessible, disponible à partir de 799 euros en tarif recommandé). Si votre budget est un peu plus serré, aucune de ces deux configurations n'est une mauvaise piste, bien au contraire, mais notez bien que le processeur sera un peu moins performant et que sa partie graphique intégrée sera moins efficace.

L'avis de Clubic :

PC portable compact et puissant, le Lenovo Yoga Slim 7 parvient à se faire sans difficulté aucune une belle place sur le milieu de gamme premium. Si l'on regrette un écran à la luminosité un peu faible (sans être catastrophique loin de là), l'appareil se montre polyvalent, bien équipé, endurant et agréable à transporter grâce à son poids mouche. Son clavier est par ailleurs agréable, un point positif en plus, d'autant plus pour les utilisateurs cherchant avant tout à travailler sur leur appareil.

Si vous souhaitez avoir une autre alternative chez Lenovo, jetez un oeil au nouveau IdeaPad 5 sous processeur AMD lui aussi. Nous tâcherons de tester ce produit lorsqu'il sortira pour l'ajouter (ou non) au présent comparatif.

Comment bien choisir son ordinateur portable ?

Quel processeur choisir ?

La question se pose, et pourtant, elle n'est plus du tout centrale en 2020 pour un utilisateur cherchant avant tout un PC portable pour de la bureautique ou des tâches légères, comme du surf sur le net, la consultation de mails ou encore de la lecture vidéo (en streaming comme en local). Pourquoi ? Tout simplement parce que si vous achetez une machine neuve, n'importe quel processeur sera capable de mener à bien ces activités sans la moindre anicroche. De la petite puce Pentium au gros Core i9 en passant par les Ryzen 5 ou 7 d'AMD, ou même les processeurs ARM disponibles sur certaines machines Always Connected : n'importe quel de ces CPU, APU ou SoC se montrera performant en la matière.

Reste à savoir si vous souhaitez faire autre chose de votre machine que de la bureautique. Dans ce cas, l'achat d'un PC équipé d'un processeur performant peut tout à fait être justifié. C'est d'ailleurs pour cette raison que nous avons intégré à notre comparatif plusieurs modèles équipés de Core i5 / i7 ou de Ryzen 7. Opter pour un processeur plus véloce aura aussi pour intérêt de booster la longévité de votre machine : elle restera performante pour plusieurs années. Il pourrait donc s'agir d'un très bon calcul si vous avez le budget nécessaire.

Quelle connectique privilégier ?

Pour de la bureautique, porter attention à la connectique proposée est loin d'être anodin. Vous aurez probablement plusieurs périphériques à raccorder à votre PC portable : un moniteur supplémentaire, une imprimante au boulot non accessible en wifi, une souris, des clés USB... Ce ne sont pas les exemples qui manquent.

Le problème, c'est que la connectique disponible commence à s'atrophier un peu sur les machines compactes et ultra compactes, de 12, 13 et 14 pouces. Ce n'est heureusement pas le cas chez toutes les marques et sur tous les modèles, mais c'est une tendance du marché. Par chance, la plupart des machines de 15 et 17 pouces disposent de nombreux ports USB Type A (format traditionnel) et de sorties HDMI pleine taille pour raccorder un écran en plus.

Quel écran pour de la bureautique ?

Pas de secret, votre expérience sera très dépendante de la qualité de votre écran. La meilleure arme pour choisir une bon écran reste vos yeux si vous êtes en magasin. Si vous achetez sur internet, surveillez la luminosité maximale : en dessous de 300 nits, le mieux est probablement d'éviter (sauf très bonne affaire). Même chose pour la définition, la Full HD nous semble être un minimum en 2020, quelque soit la diagonale, pour avoir une finesse d'affichage suffisante.

La technologie d'affichage est aussi à prendre en compte. Tous les constructeurs ne la mentionnent pas systématiquement, mais une rapide recherche sur le net permet en général d'identifier en quelques clics le type de dalle employé. L'IPS est la technologie la plus répandue sur laptop. Elle offre de bons angles de vision, une luminosité maximum en général suffisante (voire excellente sur le haut de gamme) et peut permettre une très bonne restitution des couleurs. Le contraste n'est en revanche pas toujours optimal. De manière générale, plus le prix de l'appareil est élevé, plus les chances de trouver un bon écran le sont.
Quelques exceptions à la règle existent néanmoins, comme avec la Surface Go 2 évoquée en début de comparatif, et dont l'écran compte parmi les meilleurs disponibles sur cette gamme de prix.

Quel budget ?

Pour une machine strictement bureautique, le budget « requis » n'est pas nécessairement très élevé. D'après nous, il faut tout de même compter sur environ 500 euros pour obtenir une machine suffisamment performante, qui pourra vous accompagner plusieurs années. Opter pour un budget un peu plus conséquent vous permettra d'acquérir un PC portable plus performant, équipé d'une plus grande capacité de stockage, ou encore d'un meilleur écran. Mais au final, un budget de moins de 900 euros nous semble amplement suffisant pour trouver un appareil efficace pour des activités bureautiques et multimédia... à moins de vous tourner vers Apple et ses MacBook. Le prix du ticket d'entrée dépassera alors automatiquement les 1000 euros.

Notons néanmoins qu'Apple devrait proposer en fin d'année un MacBook de 12 pouces sous processeur ARM 'Apple Silicon', une première dans l'histoire de la marque à la pomme. Dédié avant tout à la bureautique et à un usage multimédia léger, ce dernier pourrait selon de récentes rumeurs être proposé aux environs de 900 euros. S'il est intéressant, nul doute que nous aurons l'occasion de l'intégrer à cette sélection. Le MacBook Air 2020, est aussi très efficace en bureautique, mais son tarif de départ de 1199 euros en Core i3 nous a toutefois un peu rebutés pour l'ajouter à ce comparatif.

Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons 4 à 5 heures à analyser les caractéristiques et avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste d'une quinzaine de produits. Nous les testons ou, lorsque ce n'est pas possible, étudions les avis argumentés de sites faisant autorité.

Les meilleurs produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.

Modifié le 02/07/2021 à 15h12
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1
Haut de page