Comparatif des meilleurs PC Portables Razer (2021)

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
07 décembre 2020 à 14h53
0

Fondée en 1999, la marque Razer se fait connaitre dans un premier temps en développant une souris pour joueurs (la Boomslang) qui est à l'époque la première proposant une résolution optique de 2000 dpi. Précurseurs dans le parrainage de joueurs professionnelles, la marque s'est depuis développée en proposant toute une gamme d'accessoires pour gamers, dont les PC portables que nous allons vous présenter dans ce guide.

Haut de gamme

Razer Blade Pro 17

Haut de gamme

  • Performances au top
  • Design et qualité de fabrication
  • Connectique complète
Le bon compromis

Razer Blade 15

Le bon compromis

  • Le design & la sobriété
  • La finesse de l'engin
  • La surface d'affichage & la qualité de l'écran
Le plus léger

Razer Blade Stealth 13 (2020)

Le plus léger

  • Sobre, mais diablement élégant
  • Des finitions exemplaires
  • Bonnes performances pour le format

Depuis toujours, Razer est une marque spécialisée dans les périphériques pour joueurs. Tous les ordinateurs portables dont nous allons vous parler sont donc estampillés « gamer ». Pour autant, la marque propose des machines suffisamment sobres en matière de design pour pouvoir être utilisée dans d'autres circonstances.

Leurs performances élevées les destinent également aux professionnels qui cherchent un PC puissant pour faire de la retouche photo, du montage vidéo ou encore du rendu 3D. Depuis quelques années maintenant, Razer propose trois gammes de PC portables : 13, 15 et 17 pouces. Décortiquons ensemble les spécificités de chaque modèle.

1. Razer Blade Pro 17

Razer Blade Pro 17 Haut de gamme
  • Performances au top
  • Design et qualité de fabrication
  • Connectique complète
Le plus puissant

Le Razer Blade Pro 17 est bien le porte-étendard de la marque. Design soigné, excellente qualité de fabrication, possibilité de changer facilement la RAM et le SSD, puissance brute impressionnante, connectique complète, etc. Ajoutez à cela un écran Full HD 300 Hz ou 4K 120 Hz, et les superlatifs manquent pour qualifier la machine. On parle souvent de Razer comme le « Apple du gaming ». Alors oui, le Razer Blade Pro 17 est un PC portable extrêmement cher, mais il est vraiment excellent et peu de compétiteurs peuvent se tarder de proposer une telle puissance dans un châssis aussi compact et avec une excellente dissipation thermique. À réserver aux joueurs et professionnels fortunés.

Le plus puissant

Le Razer Blade Pro 17 est bien le porte-étendard de la marque. Design soigné, excellente qualité de fabrication, possibilité de changer facilement la RAM et le SSD, puissance brute impressionnante, connectique complète, etc. Ajoutez à cela un écran Full HD 300 Hz ou 4K 120 Hz, et les superlatifs manquent pour qualifier la machine. On parle souvent de Razer comme le « Apple du gaming ». Alors oui, le Razer Blade Pro 17 est un PC portable extrêmement cher, mais il est vraiment excellent et peu de compétiteurs peuvent se tarder de proposer une telle puissance dans un châssis aussi compact et avec une excellente dissipation thermique. À réserver aux joueurs et professionnels fortunés.

Le Razer Blade Pro 17 est le PC portable le plus haut de gamme (et le plus cher) de la marque américaine. La version 2020 vient enfoncer le clou d'une version 2019 déjà extrêmement convaincante en proposant une des machines 17 pouces les plus performantes du marché. Cette nouvelle itération profite d'améliorations bienvenues, dont profitent déjà les modèles 13 et 15 pouces. Un beau bébé qui cherche à offrir une expérience de jeu portable sans concessions. Voici quelques raisons de vous intéresser de plus près.

Un monstre de puissance, avec du style

Au jeu du « qui a la plus grosse configuration », le Razer Blade Pro 17 est plutôt bien positionné. Jugez plutôt : un processeur 8 cœurs Intel Core i7-10875H cadencé à 2,3 Hz, une carte graphique GeForce RTX 2070 Max-Q ou 2080 Super Max-Q, 16 GB de DDR4 2933 MHz (extensible facilement), 512 GB ou 1 TB de SSD PCIe NVMe, et une dalle qui peut aller selon les configurations du Full HD 300 Hz à la 4K 120 Hz tactile. Le PC profite également d'une connexion Ethernet 2.5 Gb, de 3 prises USB-A 3.2 Gen 2, d'une prise USB-C 3.2 Gen 2 et d'une prise USB-C Thunderbolt 3. La connectivité sans fil n'est pas en reste avec du WiFi 6 ax et du Bluetooth 5.1. Le tout dans un châssis de 19,9 mm d'épaisseur et 2,75 kg.

Pour un PC gamer, le design reste sobre. Le châssis en aluminium noir mat est très élégant. On lui reproche simplement de marquer les traces de doigts. Les bordures d'écran sont de 6 mm, de quoi faire tenir une diagonale de 17,3 pouces dans un châssis de PC 15 pouces (d'ancienne génération). Le clavier profite également de quelques modifications au niveau du positionnement des touches directionnelles et de la touche Maj pour rendre l'ensemble plus intuitif à l'usage. L'éclairage Chroma est toujours de la partie pour une personnalisation poussée des couleurs. La machine reste relativement compacte, en partie grâce à l'utilisation d'une chambre à vapeur (et non des caloducs) pour offrir un système de refroidissement actif.

Oui, un écran 300 Hz

Le Razer Blade Pro 17 propose deux configurations d'écran. Une dalle Full HD mate de 300 Hz si vous choisissez la carte RTX 2010 Max-Q, ou une dalle brillante tactile 4K de 120 Hz avec la RTX 2080 Max-Q. La dalle 4K couvre 100 % de la gamme de couleur Adobe RGB, ce qui en fait surement le meilleur choix pour les professionnels de l'image qui choisissent le Blade Pro 17. Les gamers s'y retrouveront également dans la mesure où il est possible d'atteindre les 100 images par seconde en 4K pour les jeux compétitifs les moins gourmands. Mais revenons à la dalle Full HD 300 Hz. Si cette fluidité est très agréable lorsque vous faites défiler les pages de votre navigateur web ou vos réseaux sociaux, n'espérez pas jouer à 300 images par seconde, même avec cette configuration musclée.

Côté performances justement, le Razer Blade Pro 17 en a sous le capot. Sur 3DMark Time Spy, il affiche des scores impressionnants de 7620 pour le CPU et 9198 pour le GPU. Concrètement, il est en mesure de faire tourner un jeu comme Battlefield 5 en 4K à environ 45-50 images par seconde. Si vous voulez atteindre et dépasser les 60 images par seconde, il faudra baisser la résolution en « 2K QHD 1440p ». Les configurations d'écran du Razer Blade Pro 17 sont donc un peu « overkill » en gaming dans la mesure ou la meilleure configuration ne permet pas de profiter de 100 % des capacités des écrans proposés. En revanches, ces dalles trouvent tout leur sens dans le cadre d'une utilisation professionnelle.

Refroidissement et autonomie

Ce ne sont pas moins de quatre ventilateurs qui assurent un refroidissement efficace de l'appareil. On retrouve les deux principaux pour le processeur et la carte graphique, et deux autres pour la batterie. Associé au système de refroidissement par chambre à vapeur, le PC reste relativement silencieux pour une machine de jeu. La température reste également contenue, ce qui permet d'éviter le throttling.

Plusieurs facteurs viennent influencer l'autonomie du PC. Le premier est bien sur l'écran que vous allez choisir ainsi que son niveau de luminosité. Le second est l'option que vous pouvez activer dans les paramètres pour passer intelligemment de la carte graphique Nvidia au GPU intégré au processeur pour économiser de la batterie lorsque cela est possible. Comptez 4h et 6h d'autonomie selon l'usage que vous en faites. Le chargeur fourni est de 230 Watts.

2. Razer Blade 15 2020

Razer Blade 15 Le bon compromis
  • Le design & la sobriété
  • La finesse de l'engin
  • La surface d'affichage & la qualité de l'écran
Le juste équilibre

Le Razer Blade 15 édition 2018 arbore un look plutôt séduisant qui ne fait pas nécessairement dans la surenchère RGB, et ainsi fait, il peut également convenir aux hommes cravatés. On salue donc son design et sa finesse ainsi que les bords de son écran qui laissent une large place à l'image bien servie par une carte graphique à la hauteur de nos attentes. Celle-ci permet d'atteindre, associée au processeur Intel de dernière génération, les plus hauts niveaux de détails sur les jeux et la VR. On pourra seulement regretter que le Razer Blade 15 puisse être aussi bien bruyant que bouillant, lorsqu'on le pousse dans ses derniers retranchements. Un problème récurrent sur presque tous les PC portable gamer, le Razer Blade 15 reste néanmoins une excellente machine.

Le juste équilibre

Le Razer Blade 15 édition 2018 arbore un look plutôt séduisant qui ne fait pas nécessairement dans la surenchère RGB, et ainsi fait, il peut également convenir aux hommes cravatés. On salue donc son design et sa finesse ainsi que les bords de son écran qui laissent une large place à l'image bien servie par une carte graphique à la hauteur de nos attentes. Celle-ci permet d'atteindre, associée au processeur Intel de dernière génération, les plus hauts niveaux de détails sur les jeux et la VR. On pourra seulement regretter que le Razer Blade 15 puisse être aussi bien bruyant que bouillant, lorsqu'on le pousse dans ses derniers retranchements. Un problème récurrent sur presque tous les PC portable gamer, le Razer Blade 15 reste néanmoins une excellente machine.

Le Razer Blade 15 a connu un rafraichissement début 2020 en mettant à jour ses processeurs vers la dixième génération d'Intel Comet Lake-H gravés en 14 nm, et les cartes graphiques RTX Super de chez Nvidia en option. Razer propose le « modèle de base » et le « modèle avancé ». Chacun d'entre eux met à disposition plusieurs options de configuration pour le CPU, le GPU et l'affichage qui peut aller jusqu'à une dalle tactile 4K OLED.

Beaucoup d'options de configuration

Le modèle de base du Razer Blade 15 est équipé d'un processeur Intel Core i7-10750H à 6 cœurs, d'une carte graphique Nvidia GTX 1660 Ti et d'un écran Full HD de 144 Hz. Ce sont pas moins de cinq cartes graphiques différentes parmi lesquelles vous allez devoir choisir : RTX 2060, 2070 Max-Q, 2070 Super Max-Q ou 2080 Super Max-Q. C'est d'ailleurs le choix du GPU qui déterminera s'il est possible de le choisir ou non l'écran OLED 4K, ainsi que le processeur i7-10875H à 8 cœurs. Même constat pour le SSD qui passe « tout seul » de 256 GB à 1 TB de stockage selon la configuration. Des options savamment proposées pour que vous choisissiez les versions supérieures.

Le design du Razer Blade 15 est toujours aussi élégant. Un châssis en aluminium noir mat, des bordures d'écrans de seulement 4,9 mm, un large trackpad et des haut-parleurs stéréo situés de chaque côté du clavier. Ce dernier est égal à lui-même, avec une frappe assez courte et un rétroéclairage personnalisable, mais dans une seule couleur à la fois pour le modèle de base. La connectique est assez complète avec 2 ports USB-A 3.1, un port USB-C 3.2, un port UBC Thunderbolt 3, une prise mini-jack 3.5, un port Ethernet et un port HDMI 2.0. Le port microSD est en revanche disponible uniquement sur le modèle avancé. Le tout dans un châssis de 355 mm x 235 mm x 19 mm pour le modèle de base, et 17,8 mm pour le modèle avancé.

Performances et refroidissement

Le modèle de base équipé d'une GTX 1660 Ti et d'un Core i7-10750H affiche un score GPU de 5829 et un score CPU de 5902 sur 3DMark au test « Time Spy ». En jeu, vous pourrez sans problème atteindre les 50 FPS sur The Witcher 3 en 1080p avec les réglages sur Ultra. Sur Shadow of the Tomb raider, vous atteindrez sans problème les 60 FPS. La configuration de base est donc suffisamment solide pour profiter d'excellents graphiques sur des titres récents avec la configuration minimale du Razer Blade 15. Pour profiter pleinement de l'écran et monter à 144 Hz, il faudra baisser la définition d'écran, diminuer le niveau de détails, ou jouer à des jeux plus anciens.

Notez que le modèle de base qui fait 19,78 mm d'épaisseur est équipé d'un système de refroidissement par « caloduc avancé », quand le modèle avancé, plus fin, profite d'un système de refroidissement par chambre à vapeur. Si la température reste contenue dans les deux cas, la version de base fait un peu plus de bruit et chauffe plus lorsque vous jouez ou que vous utilisez des applications qui sollicitent beaucoup la carte graphique.

Modes et autonomie

Le logiciel Razer permet de nombreuses personnalisations, dont la possibilité de passer d'un mode de performances à l'autre. Le mode « équilibré » est celui par défaut, mais vous pouvez choisir d'activer le mode « Création » qui améliore les performances du CPU, ou le mode « Gaming » qui booste à la fois le processeur et la carte graphique pour des performances optimales en jeu. Il est également possible de passer l'écran en 144 Hz ou 60 Hz, selon que vous souhaitiez privilégier le taux de rafraichissement ou l'autonomie de votre laptop.

La batterie de 15.4 V fait 4221 mAh sur le modèle de base. De quoi tenir environ 5h30 en usage « productivité » durant lequel le GPU intégré Intel UHD 630 prend le relais sur la carte graphique. Une endurance moins impressionnante que sur les ultrabooks du même format qui ne suffit pas à tenir sur batterie pendant une longue journée de travail. Le PC se recharge complètement en environ 1h30. Notez qu'il n'est pas possible de recharger le Razer Blade 15 via USB-C.

3. Razer Blade Stealth 13 2020

Razer Blade Stealth 13 (2020) Le plus léger
  • Sobre, mais diablement élégant
  • Des finitions exemplaires
  • Bonnes performances pour le format
Petit, mais costaud

Au travers de ces quelques paragraphes, vous l'aurez compris, c'est l'évolution dans la continuité pour Razer avec ce refresh 2020 du Blade Stealth 13. En même temps, le fabricant avait rendu une copie tellement agréable sur la version 2019 qu'il aurait été bien mal inspiré de repartir de rien. Le constructeur capitalise donc sur les remarquables atouts d'un ultraportable aussi élégant qu'il est compact. La qualité de son clavier et les couleurs de son affichage en font un bon outil de travail alors que le duo Core i7-1065G7 / GeForce GTX 1650 Ti lui octroie de belles capacités gaming.

À ce niveau, il faut savoir « raison garder et tête froide conserver » dans la mesure où le Blade Stealth 13 ne pourra jamais se comparer aux monstres équipés de 17 pouces. Il faut faire quelques sacrifices pour obtenir une belle fluidité d'animation, mais le bilan est intéressant, même sur les jeux de cette année. Se pose cependant la question de mettre ainsi en avant une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz qui ne pourra de toute façon jamais s'exprimer pleinement, la machine ayant déjà du mal à assurer du 60 ips constant.

Plutôt discret, sans dégagement de chaleur excessif et doté d'une configuration homogène, le Blade Stealth 13 est une très bonne petite machine capable de vous accompagner à peu près partout sans jamais vous laisser tomber. Ne le prenez pas pour ce qu'il n'est pas et tout ira bien... enfin sauf pour votre Livret A peut-être, car à pratiquement 2000 euros, le bougre va tout de même bien vous alléger le portefeuille.

Petit, mais costaud

Au travers de ces quelques paragraphes, vous l'aurez compris, c'est l'évolution dans la continuité pour Razer avec ce refresh 2020 du Blade Stealth 13. En même temps, le fabricant avait rendu une copie tellement agréable sur la version 2019 qu'il aurait été bien mal inspiré de repartir de rien. Le constructeur capitalise donc sur les remarquables atouts d'un ultraportable aussi élégant qu'il est compact. La qualité de son clavier et les couleurs de son affichage en font un bon outil de travail alors que le duo Core i7-1065G7 / GeForce GTX 1650 Ti lui octroie de belles capacités gaming.

À ce niveau, il faut savoir « raison garder et tête froide conserver » dans la mesure où le Blade Stealth 13 ne pourra jamais se comparer aux monstres équipés de 17 pouces. Il faut faire quelques sacrifices pour obtenir une belle fluidité d'animation, mais le bilan est intéressant, même sur les jeux de cette année. Se pose cependant la question de mettre ainsi en avant une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz qui ne pourra de toute façon jamais s'exprimer pleinement, la machine ayant déjà du mal à assurer du 60 ips constant.

Plutôt discret, sans dégagement de chaleur excessif et doté d'une configuration homogène, le Blade Stealth 13 est une très bonne petite machine capable de vous accompagner à peu près partout sans jamais vous laisser tomber. Ne le prenez pas pour ce qu'il n'est pas et tout ira bien... enfin sauf pour votre Livret A peut-être, car à pratiquement 2000 euros, le bougre va tout de même bien vous alléger le portefeuille.

« Le premier ultrabook dédié au jeu vidéo », voilà la promesse de Razer depuis le lancement de sa gamme Stealth en 2016. Cette version 2020 du PC portable pour gamer se démarque notamment par l'intégration d'une carte graphique GTX 1060 Ti qui vient remplacer la 1060 Max-Q du modèle de 2019. On retrouve en revanche le même processeur Intel Core I7-1065G7 de 10e génération, mais avec une enveloppe thermique revue à la hausse, passant de 15W à 25W. Présentation d'un laptop qui nous a convaincus.

Fiche technique solide et design élégant

Au-delà du processeur et de la carte graphique que nous venons d'évoquer, le Razer Blade Stealth 13 2020 est équipé d'une dalle LCD IPS mat de 13,3 pouces de chez Sharp, avec une définition de 1920 x 1080 pixels. Il est également équipé de 16 Go LPDDR4X 3733 MHz dual-channel, d'un SSD NVMe de 512 Go, de 4 haut-parleurs compatibles Dolby Atmos et d'une batterie de 4602 mAh. Razer ayant voulu proposer un ordinateur très fin (15,3 mm d'épaisseur), l'ordinateur se contente d'une connectique composée de deux ports USB-A 3.1, d'un USB-C 3.1 servant d'alimentation, d'un Thunderbolt 3 (USB-C) et d'une prise jack 3,5 mm. Non, pas de connecteur Ethernet ou HDMI. Il est évidemment équipé du Wi-Fi 6 ax et du Bluetooth 5.1.

Le tout rentre dans un châssis très compact de 304,6 x 210 x 15,3 mm pour seulement 1,41 kg. Il faudra en revanche rajouter les 380 grammes de l'alimentation sur la balance. Le design du PC est extrêmement sobre, ce qui ne fait pas de mal dans le petit monde des ordinateurs pour joueurs où la discrétion n'est pas toujours de mise. On retrouve un revêtement noir mat du plus bel effet, même si ce dernier marque toujours un peu trop les traces de doigts. Le clavier rétroéclairé est étalement très élégant et agréable à utiliser. Les haut-parleurs sont idéalement situés, et le PC est solide sur ses appuis grâce à ses larges bandes antidérapantes situées en dessous du châssis. Des bandes qui servent également à surélever le Blade Stealth pour une dissipation optimale de l'air évacué par les deux ventilateurs de l'ordinateur.

Écran bien calibré et performances

L'écran existe en deux configurations. La première est une dalle Full HD 120 Hz, la seconde est un écran 4K à 60 Hz. Nous avons pu tester la première configuration qui offre un très bon rendu, que ce soit au niveau des couleurs (certifié 100 % sRGB) comme du contraste. Le taux de rafraichissement de 120 Hz est très appréciable tant que le PC est capable de les maintenir, c'est-à-dire dans le cadre d'une utilisation simple, non dédiée au gaming. Nous reviendrons dessus dans le paragraphe suivant. Les bordures d'écran ne sont peut-être pas les plus fines du marché, mais elles restent contenues. En revanche, nous avons constaté une légère rémanence de la dalle, mais rien de très gênant à l'usage.

Du côté des performances, Le CPU affiche un score de 3195 sur 3DMark Time Spy et 4843 pour le GPU. Si cela n'a rien de renversant, c'est tout de même excellent compte tenu du gabarit de 13 pouces du Razer Blade Stealth 13 2020. Côté jeux, le portable est capable de faire tourner des titres gourmands comme Red Dead Redemption 2 en 1080p, mais avec un niveau de détail moyen. Dans ces conditions, n'espérez pas monter au-delà des 30 FPS. Pour pousser jusqu'à 60 FPS, il faudra se tourner vers des titres moins gourmands, ou passer en 720p. Là encore, peu de PC de 13 pouces sont capables d'offrir de telles performances, tout en maintenant un niveau de chauffe autour des 45 °C sous le clavier. On peut donc légitimement se poser la question de l'intérêt d'un écran 120 Hz sur une telle configuration. Il parait inenvisageable d'atteindre les 120 images par secondes avec la GTX 1650 Ti embarquée, à moins de faire tourner des titres anciens ou très peu gourmands.

Terminons avec un mot sur l'autonomie du Blade Stealth 13 2020 que l'on qualifiera « d'honnête ». En lecture vidéo continue avec le mode avion activé, l'ordinateur a tenu la distance pendant 5 heures et 47 minutes. Un chiffre qui sera plus élevé dans le cadre d'une utilisation bureautique, et beaucoup moins élevé en gaming.

Modifié le 08/01/2021 à 16h56
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page