PC Portable : le comparatif des meilleurs modèles Acer en 2020

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
19 juin 2020 à 10h51
0
Le meilleur pour voyager
Le meilleur pour travailler
Le meilleur pour jouer
Acer Swift 7 (2019)
+ Excellent écran
+ Un appareil que l'on prend (vraiment) plaisir à emmener partout avec soi
+ Excellente autonomie
Acer Swift 5 SF514-54GT
+ Composants de dernière génération pour de belles performances
+ Wifi 6
+ Connectique complète
Acer Predator Triton 500
+ Le duo Core i7-9750H / RTX 2070 MaxQ pour d'excellentes performances en jeu
+ Un excellent clavier
+ L'écran 144 Hz convaincant
Taïwanais au même titre qu'ASUS, MSI ou encore Gigabyte, Acer se classe cinquième (en 2019) au rang des plus gros vendeurs d'ordinateurs du globe, grâce à des gammes variées et une présence sur pratiquement tous les secteurs du marché, du Chromebook au Laptop gaming, en passant par les ultraportables, ou les appareils conçus spécialement pour les professionnels.

Véritable poids lourd, Acer souffrait en France d'une mauvaise réputation quant à la qualité de son service après vente. La firme a massivement investi pour redresser la barre sur ce plan, en installant notamment un centre 100% français à Angers, chargé de la réparation de plusieurs dizaines de milliers d'appareils chaque année. Une initiative honorable (Acer est le seul à proposer un centre de la sorte en France, ses concurrents préférant délocaliser leur SAV), qui aura contribué à changer l'image du constructeur dans nos contrées, mais qui complète un effort d'inventivité certain sur le marché laptop.

La marque s'illustre ainsi fréquemment par des produits innovants ou dotés de spécifications surprenantes. C'est par exemple le cas du Predator Helios 700 et de son clavier coulissant HyperDrift, ou du Swift 7, capable de passer sous la barre du centimètre d'épaisseur pour moins d'un kilo sur la balance.

Au travers de la présente sélection, nous souhaitons vous proposer un échantillon de trois appareils Acer méritant une réflexion d'achat sur le marché en 2020. Nous avons choisi ces trois produits sur des critères simples : quels sont les meilleurs pour voyager, travailler et jouer. Notre sélection n'est heureusement pas exhaustive et sera mise à jour afin d'intégrer de nouveaux appareils dans les prochains mois, l'idée étant de suivre autant que possible les évolutions d'un milieu qui va vite et qui se renouvelle fréquemment, surtout sur le plan des composants embarqués.

1. Acer Swift 7 (2019) : un poids plume pour les voyageurs soigneux !

acer-swift-7-2019.jpg


Les plus
+ Excellent écran
+ Un appareil que l'on prend (vraiment) plaisir à emmener partout avec soi
+ Excellente autonomie
Les moins
- Le prix trop salé
- Châssis fragile car trop fin
- Performances limitées du Core i7-8500Y
Avec 9,95 mm d'épaisseur pour un poids riquiqui n'excédant pas les 890 grammes, le Swift 7 était le laptop le plus fin du marché à son lancement, et à notre connaissance il l'est toujours. Ordinateur ultraportable par excellence, le produit compte probablement parmi les machines les plus agréables à transporter en déplacement. Une extrême mobilité qui se paye, dans tous les sens du terme.

Ce qu'il faut comprendre avec le Swift 7 (modèle 2019), c'est qu'Acer a fait un choix : celui d'un appareil ultra nomade, doué d'une excellente autonomie, et destiné aux amateurs de machines de la taille (et de l'épaisseur) d'un cahier d'écolier. Un parti pris qui a d'importantes répercussions sur les performances de l'engin et malheureusement sur sa solidité. Très fin, trop pour son propre bien, ce nouveau Swift 7 ne profite pas d'un châssis aussi robuste qu'on l'aurait voulu. Il s'agit d'ailleurs d'un des principaux défauts que nous formulions lors de notre test de l'engin, en août dernier. Défaut auquel il faut ajouter une connectique limitée, axée sur deux ports USB-C (Thunderbolt 3) seulement... et des performances timides.

Des performances suffisantes pour la bureautique et le multimédia... mais pas beaucoup plus

Côté fiche technique, la machine d'Acer (véritable délire d'ingénieur et vrai porte étendard du savoir faire de la marque) se contente d'un processeur Intel Core i7-8500Y. Une puce à très basse consommation (seulement 5W de TDP) pensée pour une privilégier une autonomie copieuse et s'installer sur des laptops ne nécessitant pas de système de dissipation actif (le Swift 7 n'a donc aucun ventilateur et reste ainsi totalement silencieux). De beaux atouts contrebalancés par la présence de seulement 2 coeurs et 4 threads cadencés entre 1,50 et 4,20 GHz.
Autant dire qu'il ne faut pas s'attendre à des performances de folie. Le Swift 7 est un animal véloce en bureautique, sur le web et en utilisation multimédia, mais n'allez pas lui en demander plus... il n'est tout simplement pas fait pour ça.

Pour le reste, on retrouve 16 Go de mémoire vive (LPDDR3) et 512 Go d'espace de stockage pour un tarif qui tutoie la barre des 2000 euros. De quoi placer le Swift 7 en concurrence, au moins tarifaire, des MacBook Pro 13 d'Apple, nettement plus performants. Notez qu'une version moins bien équipée de l'appareil existe, à 1799 euros, mais elle est plus difficile à trouver sur la toile. Avec le même processeur et 8 Go de RAM (et 256 Go de SSD), ses performances devraient être peu ou prou du même acabit que l'unité que nous avions eue en test.

Un écran réussi, à l'intégration atypique

En termes d'écran, le Swift 7 2019 se dote d'une dalle IPS Full HD (1920 par 1080 pixels) de 14 pouces, tactile et certifiée Gorilla Glass 6, pour éviter les rayures. Acer mise en outre sur 92% de ratio châssis / écran pour des bordures vraiment fines. Le format très rectangulaire du Swift 7 et la manière dont l'écran est positionné sur le châssis a par ailleurs pour effet de conférer à l'ensemble un look particulier... au point de donner l'impression d'avoir à faire à une dalle Ultra Wide. Il n'en est rien, mais l'illusion est amusante et s'avère plaisante pour le visionnaire de films et vidéo, d'autant que l'écran s'avère très bien calibré et pourvu d'un excellent contraste. Dommage que le format 16:9 de l'écran ne soit dans les faits pas toujours très pratique en utilisation bureautique...

Nous l'avons évoqué plus haut, l'appareil profite d'une excellente autonomie. L'une des meilleures du marché. Avec le Swift 7, vous pouvez comptez sur 9 à 10 heures sur batterie, ce qui est très copieux. De quoi faire du produit le fidèle compagnon de tous vos déplacement.

L'avis de Clubic :

Acer Swift 7 2019, l'avis de Clubic : Le Swift 7 2019 n'est pas parfait, c'est un fait, mais la plupart de ses défauts sont directement corrélés à son concept : celui de l'ultraportabilité poussée à sa quintessence. Ce parti pris, clairement assumé par Acer, permet au constructeur d'accoucher d'un des meilleurs ordinateurs portables pour voyager.

Si vous n'avez pas besoin d'une grosse puissance de calcul, et que vous êtes suffisamment soigneux pour contrebalancer la fragilité du châssis (vraiment très fin), l'appareil vous tend les bras. Reste toutefois son prix, qui nous paraît tout de même trop salé au regard de ce que propose la concurrence.

2. Acer Swift 5 SF514-54GT : une machine élégante pour travailler... et étudier

Acer Swift 5.jpg


Les plus
+ Composants de dernière génération pour de belles performances
+ Wifi 6
+ Connectique complète
Les moins
- Luminosité parfois un peu juste de l'écran
- Dalle brillante
-Clavier perfectible (course assez courte)
Tout beau tout neuf, le nouveau Swift 5 d'Acer embarque des composants de dernière génération tout en conservant le design élégant qu'on lui connaissait déjà l'année dernière et un châssis léger en 14 pouces (990 grammes pour moins de 15 mm d'épaisseur). Il s'agit selon nous d'un des ordinateurs portables les plus équilibrés du marché à l'heure où nous rédigeons ces lignes. Tour d'horizon d'une machine sur laquelle il faut compter....

Déjà solide sur ses appuis Acer se renforce sur le milieu de gamme cossu avec son nouveau Swift 5. S'il reprend en grande partie le design du modèle lancé l'année dernière, la nouvelle version du laptop (Swift 5 SF514-54GT est celle qui retient notre attention) se pare de composants Intel et NVIDIA de dernière génération et d'une connectivité intéressante, puisque axée sur du Wifi 6. Sa connectique, plutôt généreuse en 2020, mérite par ailleurs notre attention sur un marché de plus en plus porté sur le tout type-C.

Intel Ice Lake aux commandes

Le Swift 5 2020 est décliné en nombreuses versions, toutes équipées de processeurs Intel de 10ème génération. Nous nous arrêterons sur celle équipée d'un Core i5-1035G1 (4 cores / 8 threads cadencés entre 1,0 et 3,60 GHz ; 6 Mo de cache, 15 W de TDP), une puce milieu de gamme véloce et endurante mais limitée (contrairement au Core i7-1065G7 sur le haut de gamme) à un iGPU Intel UHD Graphics aux performances modestes.

C'est pour cela qu'Acer intègre sur sa machine une carte graphique dédiée NVIDIA GeForce MX350 2 Go (GDDR5). Pas vraiment conçue pour jouer, cette dernière se montrera surtout pertinente en montage vidéo léger et en retouche photo, et permettra au Swift 5 d'être plus polyvalent. A noter que les autres modèles disponibles se contentent d'une MX250, plus ancienne et un peu moins performante.

Couplé à ce duo CPU/GPU, Acer mise sur 8 Go de mémoire vive (LPDDR4) et sur un 1 To de stockage en SSD NVME (et donc changeable après ouverture de l'appareil). Une belle configuration pour travailler, et dont le prix se limite à 1300 euros au catalogue d'Acer. Le Swift 5 débute néanmoins à 999 euros pour le modèle équipé du même Core i5, mais d'une GeForce MX250 et de 512 Go de SSD seulement. Une bonne alternative pour les budgets un peu plus serrés.

Une connectique généreuse

Côté écran, Acer fait le choix d'une dalle IPS Full HD 16:9 de 14 pouces capable d'une luminosité maximale de 300 nits. Cela pourra être un peu juste, d'autant que la dalle est brillante et donc sensible aux reflets. Le Swift 5 profite néanmoins d'un ratio châssis/écran de 86,4% pour des bordures relativement fines et un design dans l'air du temps.

Autre atout du Swift 5 : sa connectique. On retrouve des ports USB Type-A classiques et toujours aussi pratiques pour brancher des périphériques sans adaptateur. On retrouve ainsi 1 port USB 3.1 Gen 2 Type-C (compatible Thunderbolt 3), 1 USB 3.1 Gen 1 Type-A, 1 port USB 2.0 et une sortie HDMI.

Evoquons enfin l'autonomie du produit, estimée à 9 heures par Acer. Une estimation relativement juste qui permettra la plupart du temps de tenir sur batterie toute une journée de travail ou presque. Un autre bon point à porter au crédit d'un appareil alléchant.

L'avis de Clubic :

Le Swift 5 se présente comme un appareil très équilibré et fonctionnel qui ne verse pas dans le compromis facile. Si son prix n'est pas nécessairement à la portée de toutes les bourses, il se dote d'un excellent rapport équipement / prix, suffisant pour faire de lui un appareil que l'on gardera des années. Il se positionne en rival efficace du ZenBook 14 d'ASUS que nous avons évoqué dans le comparatif dédié à la marque.

3. Acer Predator Triton 500 : un laptop gaming sans gros défaut

Acer Predator Triton 500.jpg


Les plus
+ Le duo Core i7-9750H / RTX 2070 MaxQ pour d'excellentes performances en jeu
+ Un excellent clavier
+ L'écran 144 Hz convaincant
Les moins
- Pas de capteur d'empreintes
- Système de dissipation bruyant
- Accès pénible à la RAM et aux SSD
Au travers de sa gamme Predator, Acer a su s'implanter efficacement sur le marché très touffu des appareils pensés pour le jeu. Lancé l'été dernier, le Predator Triton 500 est l'un des laptops gaming qui nous a le plus séduit sur ces derniers mois, grâce à d'excellentes performances, un bon écran et un clavier délicieux.

Pas facile de faire un choix en matière de PC portable gamer. Entre les modèles ultra fins souvent concernés par la surchauffe, les appareils bardés de LEDs au look excessivement tapageur et les machines trop volumineuse, savoir où mettre les pied n'est pas mince affaire. A défaut d'être irréprochable, le Predator Triton 500 d'Acer a le mérite de mettre les curseurs dans le vert à peu près partout, avec en prime quelques belles surprises sur un laptop à l'encombrement modéré et au design raisonnablement passe partout.

Intel Core i7-9750H / RTX 2070 : un duo qui fait des étincelles

Le Triton 500 modèle 2019 embarque, dans la version que nous avons testée, un processeur Intel Core i7-9750H et une puce GPU dédiée NVIDIA GeForce RTX 2070 MaxQ. Si le marché est en train de muter avec l'arrivée d'AMD et de ses Ryzen 7 et Ryzen « H » pensées pour les hautes performances sur mobile, mais aussi avec les GeForce RTX MaxQ SUPER et les CPU Intel de 10ème génération, le duo i7-9750H / RTX 2070 promet d'excellentes performances sans pour autant verser dans la surchauffe démesurée.

Avec ce tandem CPU/GPU, le Triton 500 parvient à délivrer une excellente prestation. De quoi lancer l'immense majorité des derniers triple A en Full HD (définition native de la dalle IPS 144Hz choisie par Acer sur l'appareil) avec les niveaux de détails les plus élevés et le ray tracing activé. Dans cette configuration, le Triton 500 embarque en outre 16 Go de mémoire vive (DDR4 2666 MHz) et 512 Go de SSD (via deux barrettes SSD M.2 de 256 Go montées en RAID 0) et se monnaye sur le net à près de 2100 euros chez certains revendeurs.

Une version moins coûteuse de l'appareil (équipée d'un Core i5-9300H et d'une RTX 2060) est pour sa part proposée à environ 1700 euros. Nous lui préférons le modèle que nous avions reçu en test et que nous avons présenté plus haut, d'autant que son tarif va drastiquement baisser durant l'été

Châssis convaincant, clavier divin

Au delà de ses composants, le Predator Triton 500 peut compter sur un châssis bien construit, solide, compact (2 kilos pour tout juste 17,9 mm d'épaisseur) et relativement sobre pour une machine pensée pour le jeu. Ce dernier a par ailleurs pour intérêt d'accueillir une connectique complète axée sur 3 ports USB 3.0, 1 port USB 3.1 Type-C Thunderbolt 3, 1 port RJ-45, 1 sortie Mini DisplayPort, 1 sortie HDMI 2.0, prises micro et casque. De quoi voir venir.

On notera aussi la présence d'un des meilleurs claviers que nous ayons eu l'occasion de tester sur ce type d'appareil, avec des touches suffisamment larges et espacées les unes des autres, et une course à la fois longue et onctueuse. L'essayer, c'est l'adopter, que ce soit pour travailler ou jouer.

Côté autonomie enfin, pas de miracles, on reste sur un produit équipé de composants performants et gourmands en énergie. La batterie de 84,36 Wh du Triton 500 se déchargera ainsi entièrement en un peu plus de 5 heures. Rien de folichon, mais Acer parvient tout de même à placer son appareil dans la moyenne observée sur ce segment.

NB : Acer a annoncé le 2 avril une version 2020 de son Triton 500. Cette dernière intègre pour l'essentiel un processeur Intel de 10ème génération (Comet Lake-H) et une GeForce RTX 2070 SUPER ou 2080 SUPER au choix. Une plus grosse batterie est également annoncée au même titre qu'une compatibilité Wifi 6 et un écran 300 Hz. L'appareil, qui est arrivé sur le marché en mai, n'est pas encore passé entre nos mains en test. Nous ne manquerons pas de mettre ce comparatif à jour lorsque nous aurons pu essayer ce nouveau modèle

L'avis de Clubic :

Le Triton 500 a été l'un de nos appareils coup de coeur en 2019 et il profite, un peu plus de 8 mois après son lancement, de belles ristournes sur le net. De quoi nous convaincre de l'intégrer dans cette sélection en attendant de tester son remplaçant. L'efficacité de ses composants, le sérieux de son assemblage et son clavier au petit ognons devraient ravir les amateurs de jeu en mobilité... mais sans compromis. Nous avons également apprécié la qualité de sa dalle IPS Full HD et son rafraîchissement 144 Hz toujours aussi pertinent, et pas seulement en jeu.

Comment choisir son ordinateur portable ACER ?


Quel écran choisir ?

De plus en plus, les ordinateurs portables se concentrent sur trois tailles d'écrans : 13,3 pouces, 15,6 pouces et 17,3 pouces. Des exceptions existent, comme les écrans 14 pouces, relativement nombreux sur le marché, ou des laptops de 16 pouces, comme le récent MacBook Pro 16, mais la plupart des PC portables se limitent à ces trois diagonales. Les machines de 11 et 12 pouces se font ainsi nettement plus rares que par le passé.

La raison à cela est simple, les constructeurs parviennent à intégrer de plus grandes diagonales d'écrans dans de plus petits châssis. Les ordinateurs de 11 à 12 pouces parviennent aujourd'hui à accueillir des écrans de 13 pouces, tandis que des dalles de 17 pouces peuvent maintenant se loger dans un châssis de 15 pouces. De quoi permettre le lancement de laptops compacts et pourtant dotés de grands écrans.

Pour le reste, les technologies IPS et TN sont les plus répandues. La première est probablement celle qui permet la meilleure expérience, tandis que la seconde est parfois utilisée sur les machines pensées pour le jeu car elle se montre très réactive (temps de réponse faible) et capable de supporter facilement de hautes fréquences de rafraichissement. Les écrans OLED sont haut dessus du lot en termes de contraste et de qualité d'affichage global, mais au prix d'un tarif nettement plus élevé. On les trouve essentiellement sur les machines haut de gamme ou pensées pour les professionnels et les créatifs.

Vient enfin la question de la définition. A l'heure actuelle la majorité des appareils optent pour des dalles Full HD, au détriment des définition HD de moins en moins intéressantes à l'heure des très hautes définitions. Sur PC portable, le 1440p reste relativement rare, tandis que la 4K s'implante peu à peu sur le haut de gamme.

Nous arguerons que pour la majorité des utilisateurs, une dalle Full HD IPS est probablement le meilleur compromis actuellement. Il s'agit d'ailleurs d'une combinaison de plus en plus répandue... et c'est tant mieux.

Quel processeur privilégier ?

AMD a annoncé ses nouveaux processeurs à basse consommation pour les diviser en deux grandes familles : « U » et « H ». Les puces « U » se destinent aux laptops traditionnels et aux ultraportables, tandis que les « H » s'orientent avant tout vers les PC portables pour joueurs et créatifs. Toutes sont basées sur l'architecture Zen 2 et la gravure en 7 nm de TSMC. Ces nouveaux processeurs parviennent, d'après les premiers tests, à atteindre peu ou prou le même niveau de performances que l'offre d'Intel. Une excellente chose qui permettra une plus grande variété de produits tout en mettant fin au quasi monopole d'Intel. Une (légère) baisse des prix devrait dans ces conditions se faire sentir sur le marché. Un cercle vertueux pour le consommateur.

Intel lui aussi, et récemment, a mis à jour sa gamme de processeurs pour ordinateurs portables. On trouve donc d'une part les puces Ice Lake-U, gravées en 10 nm. Elle se destinent essentiellement aux ultraportables et aux appareils 2-en-1. Et d'autre part, les puces Comet Lake-U et H. Les premières sont intégrées aux ultraportables visant coûte que coûte les performances CPU, les secondes se destinent avant tout aux laptops gaming. Elles viennent tout juste d'arriver sur le marché et devraient se faire de plus en plus courantes d'ici l'été.

Reste le parc (conséquent) de machines embarquant des processeurs AMD de troisième génération (Ryzen 3000) ou Intel de 8ème et 9ème génération. Nous leur préférons les puces Intel, généralement plus performantes, mais le facteur tarifaire reste déterminant.

Si votre achat a lieu d'ici l'été 2020 ou après, il est toutefois fort possible que vous ayez l'occasion de mettre la main sur une machine équipée d'un processeur AMD Ryzen 4000 U (de dernière génération) ou de puces Intel de 10ème génération. Les performances étant de part et d'autres assez semblables, visez le meilleur tarif... sans tabler pour autant sur les premiers prix.

Quelle carte graphique pour quel usage ?

Côté GPU, NVIDIA est en situation de quasi monopole, tout du moins si vous optez pour une machine équipée d'une puce graphique dédiée. Ici le choix est grosso modo divisé en trois : les GeForce GTX 16XX (proposées en entrée de gamme et sur les machines pensées pour la productivité) ; les GeForce RTX (proposées en milieu et haut de gamme) ; et depuis début avril les GeForce RTX SUPER (que l'on trouve sur les machines les plus récentes et essentiellement sur le haut de gamme). L'ensemble de ces cartes graphiques dédiées se montrera efficace en jeu et les modèles RTX pourront animer les derniers titres avec le ray tracing actif.

Nous n'avons pas évoqué les puces MX250 et 350 (par exemple) de NVIDIA. Ces dernières se destinent avant tout au multimédia léger et à la bureautique. Elles devraient progressivement disparaître du marché au profit des iGPU intégrés au processeurs. Car si ces parties graphiques intégrées sont encore limitées en termes de puissance de calcul, elles font d'importants progrès et deviennent de plus en plus convaincantes pour les tâches légères.

Côté iGPU, justement, les choses sont simples. Si vous optez pour un processeur Intel, vous profiterez soit d'un iGPU UHD Graphics, soit de parties graphiques Iris Plus Graphics (plus performantes), et ce en fonction du processeur choisi. Dans les deux cas, il faut se contenter de performances minimales, permettant du montage occasionnel et de la retouche photo d'appoint sur les processeurs milieu et haut de gamme. Le jeu vidéo est pratiquement impossible sur les iGPU UHD Graphics ; il est possible, mais de manière limitée, sur les iGPUs Iris Plus. Tenez-vous le pour dit.

Le constat est peu ou prou identique côté AMD, à ceci prêt que vous tomberez sur des processeurs dotés de parties graphiques Radeon Vega. Chez Intel comme chez AMD, si vous ne jouez pas aux jeux vidéo sur PC, et que vous n'utilisez pas votre machine pour monter des vidéos par dizaines ou faire de la retouche photo au quotidien, ces iGPU sont suffisants. Si en revanche vous souhaitez pouvoir jouer dans de bonnes conditions et solliciter votre ordinateur pour des tâches lourdes, il vous faudra vous tourner vers NVIDIA et ses puces dédiées GTX et RTX.


Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons 4 à 5 heures à analyser les caractéristiques et avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste d'une quinzaine de produits. Nous les testons ou, lorsque ce n'est pas possible, étudions les avis argumentés de sites faisant autorité.

Les meilleurs produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.
Modifié le 19/06/2020 à 11h10
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum
scroll top