Où acheter une licence Microsoft Office à bas prix ?

10 septembre 2022 à 12h12
27
Microsoft Office © Koshiro K / Shutterstock.com

Avec la dématérialisation des logiciels, il est aujourd’hui rapide et facile de se procurer une licence pour le pack Office en dehors de la plateforme d’achat tenue par Microsoft. Si certains sites de revendeurs sont agréés par l’entreprise éditrice, d’autres, bien plus obscurs, parviennent toutefois à fournir des clés d’activation authentiques, fonctionnelles et à très bas prix de la célèbre suite bureautique.

Le service made in France

Destock Informatique

Le service made in France

  • Basé en France (n° SIRET, SIREN, RCS)
  • Revendeur agréé Microsoft (MNP)
  • Service client réactif
Le plus gros catalogue de licences Retail

Keysoff

Le plus gros catalogue de licences Retail

  • Fiable
  • Aide à l’installation
  • Beaucoup de clés Retail
Les plus grosses promos

Godeal24

Les plus grosses promos

  • Fiable
  • Prix attractifs
  • Support technique très réactif

Avec la généralisation du compte Microsoft, le fonctionnement d’Office a changé, et il n’est pas toujours facile de se repérer parmi les différentes offres proposées par l’éditeur. En effet, alors qu’il s’agissait jusque récemment d’un pack de logiciels classique, disponible au téléchargement, à acheter et à installer sur son ordinateur (Windows, Mac), MS a revu les modes de distribution de sa suite, poussant très largement sa solution hybride Microsoft 365. Ex-Office 365, cet écosystème d’applications MS web et logicielles synchronisées dans le cloud comprend Office (Word, Excel, PowerPoint) mais également d’autres services comme OneDrive, Outlook, ou Teams.

Cet environnement unifié est aujourd’hui commercialisé auprès des particuliers sous la forme de deux abonnements annuels, Personnel et Famille, dont la différence de prix s’explique essentiellement par le nombre d’appareils pris en charge et le nombre de To alloués sur OneDrive. En marge de ses formules payantes, Microsoft autorise à tous l’accès gratuit à ses applications Office en ligne, mais réserve certaines fonctionnalités avancées à ses utilisateurs premium.

Pour autant, le pack Office en tant que suite logicielle à l’ancienne, achetable en une fois et utilisable à vie, existe toujours, pour les familles comme pour les étudiants et les petites entreprises. À la différence de Microsoft 365, dont les applications web évoluent et intègrent de nouvelles fonctionnalités immédiatement accessibles à tout client ayant souscrit un abonnement, le caractère définitif de l’achat du pack Office cantonne ses utilisateurs à une seule version majeure de la suite. En clair, si vous êtes titulaire d’une licence dite perpétuelle d'Office 2019, il vous faudra repasser par la case achat pour profiter des nouveautés apportées à Office 2021.

Aujourd’hui, il est possible de se procurer le pack Office sur le site officiel de Microsoft, mais également via des plateformes de revente officiellement agréées par l’éditeur.

Toutefois, la dématérialisation des logiciels, autrefois vendus sous boîte, a favorisé l’émergence de revendeurs tiers, non certifiés par Microsoft, étonnamment capable de commercialiser des clés d’activation du pack Office réputées onéreuses à des prix ridiculement bas. Si certains de ces sites ne sont que pure arnaque, d’autres proposent bel et bien des licences authentiques au rabais. C’est ce qu’on appelle le marché gris du logiciel. La brève sélection qui suit présente des plateformes jugées fiables et prisées par les internautes. Attention toutefois, si certaines sont honnêtes et respectent le cadre légal de la revente de logiciels d’occasion, d’autres jouent de la limite très floue qui sépare ce qui est légal de ce qui ne l’est pas.

1. Desktop Informatique

Destock Informatique
  • Basé en France (n° SIRET, SIREN, RCS)
  • Revendeur agréé Microsoft (MNP)
  • Service client réactif

Gros point fort de Destock Informatique : son siège social situé en France. La société bénéficie d’un numéro de SIRET valide et est actuellement immatriculée au RCS. La plateforme bénéficie d’un grand choix de licences logicielles, dont le pack Office, qu’elle commercialise tantôt à des prix raisonnables (-30%), tantôt à des prix réellement compétitifs (jusqu’à plus de 95% de réduction sur certaines licences). Il faut également préciser que Desktop Informatique fait partie du Microsoft Partner Network, ce qui en fait un revendeur agréé, dont l’origine des licences est traçable. Un atout de taille pour cette plateforme de confiance.

Gros point fort de Destock Informatique : son siège social situé en France. La société bénéficie d’un numéro de SIRET valide et est actuellement immatriculée au RCS. La plateforme bénéficie d’un grand choix de licences logicielles, dont le pack Office, qu’elle commercialise tantôt à des prix raisonnables (-30%), tantôt à des prix réellement compétitifs (jusqu’à plus de 95% de réduction sur certaines licences). Il faut également préciser que Desktop Informatique fait partie du Microsoft Partner Network, ce qui en fait un revendeur agréé, dont l’origine des licences est traçable. Un atout de taille pour cette plateforme de confiance.

destock informatique © destock informatique

2. KeysFan

KeysFan
  • Fiable
  • Service client réactif
  • Offres intéressantes

Basé à Hong Kong, KeysFan fait partie des plateformes de revente plébiscitée sur les forums et sites d’avis consommateur. Les rabais pratiqués défient toute concurrence, atteignant jusqu’à -90% sur les logiciels les plus récents de la suite Office. Le choix est vaste et répond à tous les types de profils, personnel, famille et professionnel. La livraison des clés par mail est quasi instantanée, et le service client réactif en cas de problème. On regrette cependant le manque de transparence du revendeur qui ne précise jamais d’où proviennent exactement les clés qu’il fournit. On ajoute également que la grande majorité des produits revendus sont des licences OEM et que la TVA ne s’applique pas aux commandes passées sur le sol européen.

Basé à Hong Kong, KeysFan fait partie des plateformes de revente plébiscitée sur les forums et sites d’avis consommateur. Les rabais pratiqués défient toute concurrence, atteignant jusqu’à -90% sur les logiciels les plus récents de la suite Office. Le choix est vaste et répond à tous les types de profils, personnel, famille et professionnel. La livraison des clés par mail est quasi instantanée, et le service client réactif en cas de problème. On regrette cependant le manque de transparence du revendeur qui ne précise jamais d’où proviennent exactement les clés qu’il fournit. On ajoute également que la grande majorité des produits revendus sont des licences OEM et que la TVA ne s’applique pas aux commandes passées sur le sol européen.

keysfan © keysfan

3. Keysoff

Keysoff
  • Fiable
  • Aide à l’installation
  • Beaucoup de clés Retail

À l’image de KeysFan, Keysoff est basé à Hong Kong et pratique des tarifs tout aussi compétitifs. Au regard des produits Microsoft et de la suite Office en particulier, le choix est cependant moins varié. On y trouve toutefois un grand nombre de clés Retail qui offrent davantage de flexibilité pour l’utilisateur. On apprécie la livraison éclair des licences Personnel, Famille et Professionnel achetées, ainsi que l’aide réactive et pertinente apportée par l’assistance technique en cas de difficultés liées à l’activation des logiciels. En revanche, la provenance des clés commercialisées n’est pas explicitée, la plateforme n’applique pas la TVA aux commandes passées depuis l’Union européenne et il n’est pas possible de passer directement par PayPal pour payer son achat.

À l’image de KeysFan, Keysoff est basé à Hong Kong et pratique des tarifs tout aussi compétitifs. Au regard des produits Microsoft et de la suite Office en particulier, le choix est cependant moins varié. On y trouve toutefois un grand nombre de clés Retail qui offrent davantage de flexibilité pour l’utilisateur. On apprécie la livraison éclair des licences Personnel, Famille et Professionnel achetées, ainsi que l’aide réactive et pertinente apportée par l’assistance technique en cas de difficultés liées à l’activation des logiciels. En revanche, la provenance des clés commercialisées n’est pas explicitée, la plateforme n’applique pas la TVA aux commandes passées depuis l’Union européenne et il n’est pas possible de passer directement par PayPal pour payer son achat.

Keysoff © Keysoff

4. Godeal24

Godeal24
  • Fiable
  • Prix attractifs
  • Support technique très réactif

Godeal24 fait figure de référence sur le marché gris des logiciels. La plateforme basée à Hong Kong propose un large choix de licences Microsoft, dont le pack Office, à des prix parfois plus intéressants que sur KeysFan et Keyoff. Les clés achetées sont envoyées instantanément par email et le service client propose une aide à l’activation complète en cas de difficultés rencontrées. Toutefois, tout comme ses concurrents hongkongais, le marchand ne communique pas sur l’origine des licences revendues et n’applique pas la TVA. Enfin, le règlement des achats s’effectue uniquement via Cwalletco, solution de portefeuille en ligne également basée à HK.

Godeal24 fait figure de référence sur le marché gris des logiciels. La plateforme basée à Hong Kong propose un large choix de licences Microsoft, dont le pack Office, à des prix parfois plus intéressants que sur KeysFan et Keyoff. Les clés achetées sont envoyées instantanément par email et le service client propose une aide à l’activation complète en cas de difficultés rencontrées. Toutefois, tout comme ses concurrents hongkongais, le marchand ne communique pas sur l’origine des licences revendues et n’applique pas la TVA. Enfin, le règlement des achats s’effectue uniquement via Cwalletco, solution de portefeuille en ligne également basée à HK.

godeal24 © godeal24

Comment choisir le site où acheter sa clé Office ?

Dans l’idéal, il faudrait acquérir le pack Office (Word, Excel, PowerPoint) auprès de Microsoft ou d’un revendeur agréé. Toutefois, le prix d’achat (entre 149 euros et 299 euros par licence) peut sembler excessif, surtout lorsque l’on voit fleurir des offres bien plus alléchantes sur des plateformes de revente non certifiées. Comment s’assurer de la légalité de ces clés d’activation dites « grises » ?

Qu’est-ce qu’une clé logicielle Office ?

Lorsque l’on s’abonne à Microsoft 365 et que l’on télécharge la suite Office sur son ordinateur, il suffit de synchroniser ses applications logicielles avec son compte Microsoft pour en débloquer les fonctionnalités.

En revanche, lorsque l’on acquiert le pack Office (en version dématérialisée) dans le cadre d’un achat définitif, il convient de l’activer à l’aide d’une série de caractères unique au premier lancement de la suite. Ce numéro d’identification personnel fait figure de preuve d’achat de la licence : c’est la clé logicielle.

Licence Retail, OEM, en volume : laquelle privilégier ?

Chez Microsoft, il existe plusieurs types de clés logicielles, également appelées clés d’activation ou clés produits, en fonction de la version d’Office installée sur le système : les clés de licence Retail, les clés OEM et les clés de licence en volume.

Une licence Retail est une licence produit acquise chez un revendeur officiel, qu’il s’agisse de Microsoft ou d’une entreprise agréée par Microsoft. Ce type de licence n’est pas lié au matériel, mais à celui ou celle qui possède la clé d’activation. Elle est donc valable à vie. En d’autres termes, si vous changez de PC ou remplacez des composants système, vous pourrez librement réinstaller le pack Office. Par là même, une licence Retail ne peut être installée que sur un seul appareil à la fois. Si vous activez Office avec une même clé logicielle sur un second PC, la suite sera automatiquement désactivée de votre premier ordinateur. Ainsi, si vous achetez une licence Retail pour Office sur un site de revente non agréé, il existe un risque que l’on vous fournisse une clé logicielle déjà utilisée par quelqu’un d’autre, auquel cas sa licence sera désactivée. Si cette personne réactive sa licence, ou si un troisième utilisateur fait l’acquisition de cette même clé, Office sera automatiquement désactivé sur votre PC. D’où l’importance de bien vérifier le sérieux du site sur lequel vous pensez effectuer votre achat à bas prix.

clé produit microsoft office © clubic.com

Une licence OEM (Original Equipment Manufacturer) est une licence acquise en même temps qu’un nouvel équipement matériel. Fournie par le constructeur, cette licence consiste en une préinstallation de la suite Office sur un nouveau PC. En règle générale, son prix est déjà compris dans celui de l’appareil. Contrairement à la licence Retail, la licence OEM est étroitement liée aux composants matériels du PC. En clair, si vous changez de disque dur, de carte mère, ou de PC, vous ne pourrez pas réactiver Office à partir de la clé fournie par le constructeur. Par extension, si vous faites l’acquisition d’une licence OEM sur un site de revente non agréé par Microsoft, il y a fort à parier que vous ne puissiez jamais l’activer.

Enfin, la licence en volume est une licence permettant de déployer et d’activer Office sur plusieurs ordinateurs à l’aide d’une même clé logicielle dite MAK (Multiple Activation Key). Elle est, de fait, réservée aux entreprises et autres structures d'envergure nécessitant un abonnement au pack Microsoft Office Professionnel. Une MAK est configurée pour un nombre limité d’activations. Acheté sur un site de revente non agréé, ce type de clé peut conduire à un échec d’activation d’Office si le quota a déjà été atteint.

D’où proviennent les clés Office vendues par des plateformes non agréées ?

À défaut de pouvoir obtenir une réponse claire et justifiée à cette question, il est possible d’émettre plusieurs hypothèses concernant l’origine de ces clés bradées.

Première possibilité : les plateformes de reventes ont racheté des licences OEM non utilisées à des constructeurs de PC. On parle ici de licences préinstallées sur des PC retirés de la vente, ou encore de licences arrivant à expiration en cas de non-activation dans le délai prévu par Microsoft.

Seconde possibilité : les sites de revente non agréés rachètent les licences de sociétés qui ne s’en servent plus. Dans la plupart des cas, il s’agit de licence en volumes, activables à l’aide d’une même clé donc.

Il est par ailleurs envisageable qu’une entreprise spécialisée dans la revente de licences du pack Microsoft Office ait pu acquérir des clés (Retail, OEM ou en volume) commercialisées dans d’autres pays, à des prix plus intéressants que ceux en vigueur dans le pays de l’acheteur.

Dans ces trois cas, les licences sont authentiques et permettent d'activer le pack Office en téléchargement sur le site web de Microsoft. Mais il arrive également que ces sites de marché gris commercialisent des licences en volume volées à des entreprises, ou achetées auprès de Microsoft à l’aide de cartes bancaires frauduleuses.

Outre les plateformes de marché gris spécialisées dans la revente de licences à bas prix, il est possible de trouver des clés d’activation pour le pack Office au rabais sur des marketplaces renommés comme Amazon, Rakuten, Cdiscount ou la Fnac. Bien qu’il soit possible d’y trouver des licences authentiques (un particulier ayant acquis une clé Office au prix étudiant peut très bien poster une annonce pour revendre sa clé ou son jeu de clés pour arrondir ses fins de mois, par exemple), méfiez-vous toujours des offres trop alléchantes derrière lesquelles se cachent souvent des arnaques. Pensez bien qu’une entreprise, aussi petite soit-elle, aspire à un minimum de rentabilité. Or, une clé Microsoft Office à 1 euro laisse peu de place au doute quant à l’absurdité de la marge dégagée, si marge réelle il y a.

licences office rakuten

Est-ce légal d’acheter une clé Office sur le marché gris ?

En 2012, le procès qui a opposé l’entreprise allemande UsedSoft, revendeur de logiciels PC d’occasion, à Oracle a statué sur la légalité de la revente de la copie de licences acquises de manière licite à d’autres utilisateurs, à condition de supprimer ledit logiciel de son ordinateur (arrêt UsedSoft GmbH c/ Oracle International Corp., Cour de justice de l’Union européenne, 3 juillet 2012 – Affaire C-128/11). Concrètement, cela signifie qu’un site marchand établi dans l’UE peut légalement revendre des licences Retail (une clé, un appareil) à des acheteurs résidant dans l’UE. Il est également possible de revendre une licence en volume, à la seule condition qu’elle soit cédée à un seul acquéreur. En clair, il est interdit de revendre des licences en volume à plusieurs utilisateurs différents.

Par là même, la CJUE a confirmé que la revente de licences OEM était illégale, au même titre que la revente de licences Retail n’est autorisée qu’à condition que celles-ci aient été acquises au sein de l’UE et revendues à des résidents de l’UE.

Quels sont les risques pour l’utilisateur ?

Légalement, l’utilisateur qui acquiert une licence frauduleuse du pack Microsoft Office (scission d’une licence en volume, Retail acquise en dehors de l’UE, OEM, licence volée) peut être condamné pour recel de contrefaçon (jusqu’à 375 000 euros d’amende et 5 ans de prison, article 321-1 du Code pénal), à moins de prouver sa bonne foi. Il est donc essentiel de faire preuve de bon sens concernant le prix d’achat d’un pack Office d’occasion (pour rappel, une licence officielle coûte, a minima, 149 euros. Une licence à 1 euro ne peut donc être, en toute bonne foi, considérée comme une licence authentique) et de réclamer une facture.

Outre le risque pénal couru, l’utilisateur s’expose tout bonnement à des arnaques. Il est ainsi envisageable que la livraison par email n'ait jamais lieu, que la clé d’activation acquise soit un faux, que la licence achetée soit une Retail déjà vendue à d’autres utilisateurs (désactivation automatique dès qu’un autre utilisateur se sert de la même clé pour activer sa licence Office), que la clé obtenue soit une MAK ayant déjà atteint sont quota d’activation, que la licence soit périmée ou qu’il s’agisse d’une OEM déjà activée sur un autre PC. Enfin, il est tout à fait possible qu’une licence activée sans difficulté soit révoquée par Microsoft quelques jours, semaines, mois plus tard pour cause de vol ou d’acquisition frauduleuse. D’aucuns se souviennent de l’affaire des centaines de clés Ubisoft illégales, révoquées en 2015 avant que l’éditeur ne se ravise.

Repérer un site frauduleux

Pour contrer les escroqueries, il est impératif de repérer les sites frauduleux. Commencez par lire les mentions légales, trouvez l’adresse de l’entreprise. Si le pays de domiciliation de la plateforme se trouve en dehors de l’UE, évitez les territoires sensibles comme la Chine ou la Russie.

Pour les sociétés basées en France, contrôlez leur numéro de SIRET et leur immatriculation au RCS.

mentions legales revendeur office © clubic.com

Les forums et sites d’avis comme TrustPilot sont également une mine d’or pour connaître la réputation des sites de reventes de clés Microsoft Office au rabais. N’hésitez pas à consulter plusieurs pages de commentaires pour être sûr de ne pas vous laisser influencer par d’éventuels salves d’avis payés.

Enfin, dans la mesure du possible, réglez toujours vos achats via PayPal ou tout autre intermédiaire de paiement disposant d’un service de règlement des litiges, indispensable en cas de problème avec le revendeur.

La Rédaction Clubic

Témoin de la révolution numérique des 20 dernières années, Clubic propose une couverture quotidienne et exhaustive de l’actualité des nouvelles technologies. La marque fédère une communauté d’experts...

Lire d'autres articles

Témoin de la révolution numérique des 20 dernières années, Clubic propose une couverture quotidienne et exhaustive de l’actualité des nouvelles technologies. La marque fédère une communauté d’experts indépendants et d’amateurs qui partagent leur passion de l'information Tech.

Lire d'autres articles
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
19
ocb68
lorsque la dite licence achetée 0,90 euro doit être activée chez microsoft par téléphone sur une numéro vert, je ne pense pas qu’il y est de problème…
gnouman
Avec le programme « office at home » j’ai payer la version ultimate 19€. Alors ce qui est bien rentable que leur abonnement. Et ce n’est pas comme si Microsoft sortez une nouvelle version chaque année…
DrGeekill
Bon pour cet article office n’est finalement qu’un exemple. Un prétexte pour nous présenter ces divers sites. Cela dit c’est très bien car j’aurais déjà plus confiance sur votre sélection que sur d’autres plus obscures et inconnus.
Cyril_Daniel
pas plus tard qu’hier, j’ai acquis sur cdiscount un pack clé d’activation windows 11 famille + office 2021 pro plus.<br /> Après avoir créer ma clef usb bootable avec l’outil de microsoft, la clé achetée à parfaitement été activée en automatique…<br /> Pour office en revanche, activation par téléphone réussie du premier coup sans aucun souci.<br /> Le tout pour moins de 5 €, je ne vois pas l’intérêt de payer plus cher pour la même chose puisque microsoft lui même active les clés…
Duben
Vous dites que pour ne pas risquer d’être accusé de recel de contrefaçon, il faut faire preuve de bon sens quant au prix de la licence que l’on paye. Avec l’exemple d’une licence à 149€ payée 1 €.<br /> Je vais sur un des sites que vous proposez, la 1ère chose que je vois c’est une licence Windows 11 à moins de 7€ et un prix barré à 145€. Une autre à 8€ au lieu de 259€…<br /> Bon ok, mais si je me fie à votre article, ça voudrait donc dire que d’après ces prix ridiculement bas, ces sites pourraient me mener vers un tribunal pour recel de contrefaçon ?<br /> Je sais pas si je dois avoir confiance finalement, vous sortez une liste de site de confiance pour pas qu’on se fasse entuber, ce qui est louable, mais vous nous dites que d’après les prix qu’ils pratiquent, on devrait se méfier… ^^’
philumax
Au début, il y a longtemps, pour avoir un pack Office, il fallait chercher et c’est sur eBay (ibazar ?), Qu’il fallait chercher. l’Internet n’était pas au top.<br /> Maintenant, l’Internet, est partout.<br /> Microsoft est une entreprise privée et à ce titre, doit faire des bénéfices.<br /> Quel meilleur moyen d’en faire, qu’en ouvrant un logiciel, à la location : d’une part, ce sera un prélèvement automatique et d’autre part, le prix pourra évoluer ( bénéfices). De plus, entreprise privée oblige, elle pourra faire des promesses qu’elle ne tiendra pas. C’est toujours comme ça. En outre, pour nous, en tout cas, le siège social se trouvant de l’autre côté de l’Atlantique, ils sont inatteignable.<br /> Conclusion pour moi, je continuerais, à me fournir en clés, sur le marché gris, aussi longtemps que celui-ci existera, car même si " on" me fait des promesses, genre " vous serez prévenu, si les prix augmentent ou nous serons derrière vous si vous avez des problèmes " moi, je sais ce qu’il en sera en réalité.
Bombing_Basta
« Où acheter une licence […] Office à bas prix ? »<br /> Sur le site de libreoffice ?<br />
Palou
Duben:<br /> ces sites pourraient me mener vers un tribunal pour recel de contrefaçon ?<br /> Ces sites ne vendent pas de contrefaçons mais des version OEM qui doivent être fournies avec un accessoire (comme une clef USB par exemple)
ocb68
pensez vous que les constructeurs de pc portable ou fixe paient 145 euros une licence a microsoft alors qu’ils en achetent des milliers, voir des millions?? je ne crois pas. les licences dites « oem » sont venduent en lots je pense, ce qui reduit les prix… j’ai vu des gens payés 54 euros par mois pour office 365 alors quand je leur ai donné le plan de la licence a 0.90 a vie, ils m’ont grandement remerciés…
ocb68
https://fr.shopping.rakuten.com/offer?action=desc&amp;aid=9601256335&amp;productid=7340603020
g-jack
Des licences Vcenter à 69€ au lieu de 7 400€ eh beh… il y a des DAF qui doivent devenir fou d’avoir payé chez Vmware !
crowfix
Oui enfin ça c’était avant.<br /> Il y a 20 ans on avait effectivement des licences Windows et office OEM qu’on pouvait vendre moins cher avec un pc (pas avec une clé USB) et c’était intéressant pour le client car il économisait une centaine d’euros sur un pack office mais en aucun cas ça mettait la licence à 1€. Quel serait l’intérêt pour Microsoft de faire ça ?
Winpoks
Le prix barré c’est un effet marketing. Il faut faire la différence entre ce qu’ils barrent et ce qu’ils vendent. Ici pour Windows par exemple, ils te vendent des licences OEM qui ne sont valable que pour un seul PC, c’est à dire une carte mère si je ne m’abuse. Une licence retail quand a elle est valide quelque soit le matériel.
Blackalf
@Augusto on est très content d’apprendre que tu pirates depuis 25 ans, mais ça n’en reste pas moins illégal et n’a pas a être étalé sur un site comme Clubic qui reste soumis aux lois. <br /> Pour revenir au sujet, j’ai moi aussi acheté une clé d’activation OEM pour Windows 10 Home* à 18 € en début d’année. Mais je ne l’ai pas fait n’importe où, il s’agissait d’un site très bien connu (et honorablement, pas un site douteux) qui les proposait en partenariat avec un fournisseur américain, j’imagine qu’ils ne l’auraient pas fait aussi ouvertement si ça avait été illégal. ^^<br /> à l’époque ils ne proposaient pas de clé Retail pour la version Home, mais seulement pour la version Pro dont je n’ai aucune utilité.<br /> crowfix:<br /> Il y a 20 ans on avait effectivement des licences Windows et office OEM qu’on pouvait vendre moins cher avec un pc (pas avec une clé USB)<br /> Il y a 20 ans, j’ai acheté une licence OEM pour Windows XP avec un lecteur de disquettes qui coûtait 3 x rien (de mémoire, 60 francs belges, soit 1,50 € aujourd’hui). Tout le monde faisait comme ça, parce que tous les magasins physiques le proposaient.
Duben
Oui oui je sais bien, je soulevais juste le contradiction.<br /> dire « attention, si le prix est 10 fois inférieur c’est probablement une arnaque et vous pouvez avoir des problèmes », et promouvoir des sites qui vendent des licences à des prix 20 fois inférieur au prix normal (d’après ce que dit le site et qui vaut ce que ça vaut bien sûr).<br /> Je trouve ça perturbant au final ^^
Bombing_Basta
Merci mais non merci
Blackalf
Winpoks:<br /> Ici pour Windows par exemple, ils te vendent des licences OEM qui ne sont valable que pour un seul PC, c’est à dire une carte mère si je ne m’abuse. Une licence retail quand a elle est valide quelque soit le matériel.<br /> En théorie, oui. Mais pourtant, j’ai eu en 2010 un Windows 7 OEM, et ça na posé aucun souci en 2015 quand j’ai changé carte mère/cpu/ram. Il a suffi de cliquer sur un bouton dans Windows pour le réactiver avec le nouveau matériel. ^^<br /> Et début 2021, j’ai du réinstaller l’ancienne carte mère de 2010 parce que l’autre avait grillé, là j’ai du réactiver cette même version de Windows par téléphone, mais ça a marché à nouveau.
Winpoks
Je sais que j’ai du racheter des licences lors des changements matériels. Pas à chaque fois peut-être. Dans ma tête c’est à chaque changement de carte mère ou processeur mais je peux me tromper. Vais chercher, il doit bien y avoir un texte clair dessus.<br /> Sinon par téléphone, je ne l’ai jamais fait. J’aurais peut-être dû.
TofVW
Toutes mes clés Microsoft, que ce soit Windows ou Office (pour moi perso et pour ma famille ou mes amis pour qui j’ai monté des PC) ont été achetées sur Rakuten ou Cdiscount, jamais plus de 5€, et ça a toujours fonctionné (sans aucune exception).<br /> Et concernant le changement de matériel, je plussoie @Blackalf : j’ai changé CM/proc/RAM il y a 2 mois environ. Après avoir formaté mon SSD, j’ai entré ma clé Windows 10 alors que j’installais Windows 11, j’ai juste cliqué sur « J’ai changé de matériel » quand je suis arrivé sur le Bureau, et voilà.
ayaredone
J’ai beaucoup acheté de clés sur Rakuten à 1 euro et aucun problème. Si demain la clé était révoquée eh bien à ce prix j’en achèterais une autre
Loposo
J ai eu plusieurs win 10 pro a 1€ 2€ sur c discount, pas de problème ISO officiel du site Windows, pas de crack où on connaît pas la source et la team.<br /> Et changement de carte mère , j avais racheté une licence au cas où, et non ça a réactivé immédiatement, passage a win 11 pro sans problème.<br /> Ça dois faire 6 ans que j’ ai la licence.<br /> Pour office j utilise only office, gratuit ça fait le job, même ergonomie, option de mettre languagetool pour une correction plus performantes, sinon j a ais office 2007 avec numéro de série et honnêtement au taff j’ ai 2017 ça change rien pour mon utilisation
SplendoRage
Je ne me fatigue même plus à entrer mes clés manuellement. Elles sont toutes sur mon compte Microsoft et s’activent automatiquement sur mes machines quand elles sont online après installation.<br /> Que ce soit mes licences Server (Std et Datacenter) ou Windows 10-11.
Pipotron
Après avec les licences OEM, où est le problème à la vue du prix (par ex) 0.99€ puisque justement, à ce prix, si je change un composant, bah j’en rachèterais une à 0.99€
Pipotron
@Winpoks : ça m’est déjà arrivé avec mes 2 licences (officielles) OEM d’un Windows et pb réglé après un appel au centre d’activation M$ (me serveur vocal a été suffisant).
Blackalf
Loposo:<br /> pas de problème ISO officiel du site Windows, pas de crack où on connaît pas la source et la team.<br /> Idem, je ne l’avais pas précisé, mais j’avais bien téléchargé l’ISO de Win10 chez Microsoft et utilisé leur outil pour l’installation. ^^
crowfix
Le problème ce n’est pas les licences OEM, le problème ce sont ces licences à 1€.<br /> Microsoft ne vend pas de licence à 1€. Je bosse chez un assembleur et donc on achète des licences OEM. Si on les achetait 0.5€ ça se saurait. Un Windows OEM c’est dans les 80€ donc si des sites en vendent à 1€ c’est forcément douteux.<br /> Ça ne signifie pas que ce n’est pas une vraie licence ou qu’il y a risque de se faire bannir mais la source n’est pas officielle.
Laurent_Marandet
Je viens d’acheter sur un des sites cités dans l’article, situé à Hong Kong une license Windows 10 LTSC2019, impossible à trouver dans une grande surface.<br /> 19 euros mais en promo à -50% !<br /> Pour mémoire, la version LTSC est une version pro de Windows 10 sans les immondices habituels (Cortana, Internet Explorer, Xbox, Spotify, essai d’Office et toutes les autres horreurs que l’on ne veut pas mais que Microsoft installe contre notre gré même sur du pro) et, surtout, sans les mises à jour forcées tous les 6 mois ou le passage foireux à W11 qui casse le pilote wifi et openvpn sur un Lenovo Thinkpad.
MattS32
Une LTSC vendue comme ça, c’est forcément illégal.<br /> Les LTSC ne sont accessibles que via un contrat de licence en volume, et dans le cadre d’un tel contrat il est interdit de revendre les licences, elles sont liées au contrat.
Voir tous les messages sur le forum
  • Indépendance
  • Transparence
  • Expertise

L'équipe Clubic sélectionne et teste des centaines de produits qui répondent aux usages les plus courants, avec le meilleur rapport qualité / prix possible.

Haut de page