Quels sont les meilleurs casques gamer sans-fil ? Comparatif 2024

Matthieu Legouge
Par Matthieu Legouge, Spécialiste Image.
Publié le 10 juin 2024 à 14h32

Quel est le meilleur casque gamer sans-fil ? Au même titre que les graphismes ou le gameplay, la qualité sonore est aujourd'hui de plus en plus travaillée dans les jeux vidéo, et certains développeurs font d'ailleurs preuve de passion en incorporant parfois de superbes bandes-son et en proposant des jeux où l'immersion sonore est complète. Retrouvez notre sélection des meilleurs modèles.

Rapport qualité/prix
Asus ROG Strix Go 2.4
Asus ROG Strix Go 2.4
  • Construction impeccable, belles finitions
  • Des charnières très mobiles
  • Compatible... tout !
Choix de la rédac
Razer BlackShark V2 Pro 2023
Razer BlackShark V2 Pro 2023
  • Excellent niveau de performances audio
  • Belle autonomie / charge rapide
  • Microphone taillé pour le gaming
Haut de gamme
SteelSeries Arctis Nova Pro Wireless
SteelSeries Arctis Nova Pro Wireless
  • Remarquable qualité audio
  • DAC fonctionnel et pratique
  • Connectique très élaborée

Si votre choix ne porte pas sur un modèle de casques gamer wireless, vous pouvez retrouver des casques gamer filaires dans notre comparatif des casques gamer principal, où vous trouverez notre sélection des meilleurs modèles pour 2024.

Qu'il s'agisse de ne rater aucun détail de vos jeux préférés ou d'atteindre un meilleur niveau de compétitivité, comme c'est le cas dans la plupart des FPS et Battle Royale où la qualité sonore et la directivité du son jouent un rôle primordial, le casque gamer s'impose comme un élément indispensable dans votre setup, à l'instar de vos clavier et souris !

C'est d'autant vrai qu'il apporte un réel sentiment d'immersion qui participera à une incroyable expérience de jeu, mais aussi car il nous permet de profiter de tous nos autres médias et de communiquer avec nos camarades. Les fabricants tentent ainsi de proposer des casques gamer de plus en plus polyvalents, qui offrent un rendu de qualité aussi bien sur la musique et les films, tout en gardant l'accent sur les jeux vidéo.

Les micro-casques gaming sans fil sont de bons exemples de cette polyvalence, bien que les modèles filaires ne soient pas en reste. Offrant une grande liberté de mouvement, ils proposent souvent plusieurs modes de connexion (filaire et sans fil) afin d'être compatibles avec nos consoles de salon, smartphones et autres appareils.

Pour plus de clarté, les casques gamer présents dans notre sélection ont été classés par tarif en ordre croissant, vous retrouverez donc les produits les moins onéreux en premier, pour terminer sur des casques qui flirtent avec le très haut de gamme. Les casques gaming les moins chers ont été sélectionnés pour leur rapport qualité / prix, tandis que les modèles haut de gamme l'ont été pour leurs excellentes performances, qualité des matériaux et finitions.

Roccat Syn Pro Air : le plus accessible

7 /10
Les plus
  • Design bien vu, jolies finitions
  • Éclairage LED très original
  • Spatialisation jeu vidéo efficace
  • Rendu audio globalement équilibré
  • Captation micro de qualité
Les moins
  • Oreillettes un peu étroites
  • Lenteur à l'allumage
  • Pas de filaire, de Bluetooth
  • Micro éloigné de la bouche
Fiche technique
Type de casqueFermé
FormeCircum-aural
Type de microOmnidirectionnel
Son surround virtuelOui
Compatibilité surroundSurround 7.1

En dehors de quelques réserves sur la forme et la taille des oreillettes pour les plus grandes oreilles, Roccat signe ici un casque tout à fait recommandable. La finition est élégante, la construction satisfaisante et le fonctionnement sans fil impeccable, si ce n’est une petite lenteur à l’allumage. L’autonomie n’est pas en reste, pas plus que le confort général.

Bien sûr, compte tenu du prix demandé par Roccat, on regrette que le Syn Pro Air ne soit pas davantage polyvalent, qu’il n’offre par exemple pas de connectique Bluetooth. Il est donc à acheter en connaissance de cause. Côté rendu audio, son orientation jeu vidéo est plus que perceptible et les mélomanes se tourneront vraisemblablement vers un produit plus homogène, dans sa gestion des bas médiums notamment.

Asus ROG Strix Go 2.4 : le meilleur casque gamer sans-fil à moins de 200 euros

9 /10
Meilleurs prix
Les plus
  • Construction impeccable, belles finitions
  • Des charnières très mobiles
  • Compatible... tout !
  • 25 H d'autonomie, charge rapide
  • Restitution audio réussie
  • Excellente captation micro, réduction du bruit efficace
  • Léger et confortable
Les moins
  • La polyvalence a un prix
  • Les plus grandes oreilles un peu à l'étroit
  • De la question de la longévité des charnières
  • Pas de Bluetooth, dommage
Fiche technique
Type de casqueFermé
FormeCircum-aural
True WirelessNon
NFCNon
Autonomie25h

Avec le Strix Go 2.4, Asus ajoute donc une nouvelle corde à sa gamme Republic of Gamers. Il s'agit toujours de faire plaisir aux amateurs de jeux vidéo, mais cette fois au sens large du terme puisque ce casque-micro doit pouvoir concerner pratiquement tous les joueurs.

Qu'ils officient sur PC, sur consoles ou au travers d'un smartphone, ils devraient effectivement être en mesure d'exploiter ce casque qui est aussi particulièrement à l'aise en usage mobile. L'idée est ici de ne plus avoir à changer de casque quels que soient vos usages et si tout n'est évidemment pas parfait, Asus remporte haut la main le pari qu'il s'est fixé.

Confortable, pratique, polyvalent et doté d'une belle autonomie, le ROG Strix Go 2.4 convient à presque tous les scénarios à condition bien sûr, de dispose du budget suffisant pour en profiter.

Razer BlackShark V2 Pro 2023 : le casque par et pour les athlètes e-sport

9 /10
Les plus
  • Excellent niveau de performances audio
  • Belle autonomie / charge rapide
  • Microphone taillé pour le gaming
  • Finement paramétrable
  • Confort au top
Les moins
  • Plus de connectique jack 3,5 millimètres
  • Absence de rotation des oreillettes
  • De la latence en Bluetooth
Fiche technique
Type de casqueFermé
FormeCircum-aural
Son surround virtuelOui

Toujours aussi convaincant, le BlackShark V2 Pro édition 2023 offre à la fois un très bon niveau de confort et de solides performances sonores. Le tout s’accompagne de pléthore de fonctionnalités dont la plupart s’avèrent très utiles au quotidien, voire indispensables pour certaines d’entre elles. Pour autant, cette nouvelle itération de cette référence bien connue ne révolutionne pas le secteur du casque gamer, il apporte néanmoins un peu de fraîcheur et une nouvelle jeunesse à ce modèle emblématique de la marque californienne.

Finalement, seule l’absence de la connectique jack 3,5 millimètres nous semble regrettable. Si le BlackShark V2 Pro 2023 se montre déjà bien polyvalent en l’état, la connexion analogique aurait pu apporter une étoile de plus au tableau en élargissant encore les possibilités. Terminons par une note des plus positives : le BlackShark V2 Pro peut être choisi les yeux fermés si vous recherchez un casque pour communiquer avec clarté, de manière fiable. Son microphone offre d’excellentes prestations, ce qui est loin d’être toujours le cas sur des produits similaires en raison de la connectivité sans fil.

SteelSeries Arctis Nova Pro Wireless : le meilleur son !

10 /10
Les plus
  • Remarquable qualité audio
  • DAC fonctionnel et pratique
  • Connectique très élaborée
  • Finition / confort impeccables
  • Deux batteries, charge aisée
  • Excellent micro pour le jeu
  • Entrée analogique passive
Les moins
  • Le similicuir fait transpirer
  • Peu de contrôles en Bluetooth
  • Pas de cran pour les oreillettes
Fiche technique
Type de casqueFermé
FormeCircum-aural
Type de microFigure en huit (bidirectionnel)
Son surround virtuelOui
Compatibilité surroundTempest 3D

Forcément, à près de 380 euros, l’Arctis Nova Pro Wireless n’est pas pour M. Tout-le-monde. SteelSeries ne se moque cependant pas du monde et justifie pleinement un tarif aussi élevé. En premier lieu, il s’agit d’un casque sans fil très polyvalent capable de fonctionner en RF 2,4 GHz, en Bluetooth ou en filaire jack. Il est aussi doté d’une bonne autonomie renforcée par la présence d’une seconde batterie aisément rechargeable grâce au boîtier DAC.

Ce dernier constitue l’autre gros atout de l’Arctis Nova Pro Wireless et lui offre des fonctionnalités rares dans le monde du casque gaming. Il autorise le branchement de deux appareils à la fois, l’utilisation d’une source en plus et l’accès à de très nombreux réglages. Pour ne rien gâcher, les logiciels GG et Sonar sont complets et agréables à utiliser. Enfin, rien à redire sur le design du casque ou les qualités de captation et de restitution. Sans aucun doute le meilleur casque gaming qui soit jamais passé entre nos mains.

Sony Inzone H7 : un excellent casque gaming milieu de gamme

8 /10
Les plus
  • Design soigné et très confortable
  • Basses rondes pour un son typé
  • Scène sonore large et profonde
  • Double connectivité simultanée
Les moins
  • Microphone passable, sans plus
  • Spatialisation sans grande surprise
  • Tarif élevé
Fiche technique
Type de casqueFermé
FormeCircum-aural
Son surround virtuelOui
Compatibilité surroundTempest 3D

Vu le tarif demandé pour cet Inzone H7, nous nous attendions à une prestation sans aucune faille de la part de ce casque qui ambitionne de se faire une place sur un marché déjà bien occupé. Sony rend une bonne copie avec le H7 et n’est finalement pas loin de proposer un produit à qui il est difficile de faire des reproches. D’abord au niveau du design, certes imposant, mais des plus confortables, également au niveau du son car le H7 fait bonne impression malgré quelques déséquilibres, ou encore avec une double connectivité efficace et polyvalente bien qu’une connectique filaire ne serait pas de trop.

Les prestations sonores sont très correctes, mais ne vous attendez pas à retrouver quelque chose d’aussi maitrisé que ce qu’offre les casques nomades du fabricant, on ressent le penchant gaming du H7 qui tente avant tout de nous en mettre plein les oreilles. Le microphone est un autre exemple sur lequel Sony peut faire mieux. Si la captation est intelligible, elle n’est pas à la hauteur d’un casque que l’on paye le prix fort.

Finalement, le Sony Inzone H7 est un casque que l’on peut recommander sans aucun mal, mais dont le prix se justifie difficilement face à une concurrence qui parvient à faire mieux sur plusieurs points.

Logitech G PRO X 2 Lightspeed : un sérieux concurrent pour le Razer et le Steel Series

9 /10
Les plus
  • Performances audio supérieures
  • Triple connectivité
  • Confortable sur la durée
  • Excellent microphone
  • Design, qualité de fabrication et finitions
Les moins
  • Prix salé (mais justifié)
Fiche technique
Type de casqueFermé
FormeCircum-aural
Type de microCardioïde
Compatibilité surroundDolby Atmos, DTS Headphone X, Tempest 3D

La seule chose que l’on peut reprocher à ce PRO X 2 Lightspeed n’est autre que la hausse de prix constatée entre cette version et la précédente, une cinquantaine d’euros ce n’est pas rien. À la différence d’autres périphériques commercialisés à prix d’or, le PRO X 2 justifie pleinement cette augmentation de tarif. En réalité, ses nouveaux haut-parleurs en graphène pourraient à eux seuls expliquer ce tarif, tant un palier a été franchi en matière de prestations sonores.

Logitech ne s’est toutefois pas arrêtée là. Selon nous, tous les éléments qui pouvaient être améliorés par rapport au premier PRO X Lightspeed l’ont été avec cette nouvelle version. L’ergonomie est bien meilleure grâce aux charnières rotatives, le poids plus léger et l’autonomie plus grande (notamment grâce au graphène), le signal sans fil Lightspeed toujours plus efficace, et surtout l’arrivée d’une triple connectivité avec Lighspeed, Bluetooth et connexion analogique passive.

Soit, le PRO X 2 n’est pas un casque de studio professionnel, ses performances atteignent cependant un niveau supérieur. Plus musical et donc polyvalent, il est surtout très adapté à un usage gaming grâce à ses performances audio et son excellent micro.

Audeze Maxwell : un casque gaming polyvalent et performant, mais un poil trop cher

8 /10
Les plus
  • Qualité sonore au-dessus de la concurrence
  • Autonomie impressionnante
  • Qualité du microphone
  • Quadruple connectivité
  • Puce Bluetooth (Multipoint, LDAC, LE Audio)
  • Très bonne fabrication
Les moins
  • Très lourd (490 g) et imposant
  • Pas de flux dongle + Bluetooth en simultané
Fiche technique
Type de casqueFermé
FormeCircum-aural
Type de microHypercardioïde
Son surround virtuelNon
Compatibilité surroundDolby Atmos, Tempest 3D

Casque gaming de tous les superlatifs, l'Audeze Maxwell corrige en grande partie les défauts de ses prédécesseurs. Construction bien plus sérieuse, puce Bluetooth très haut de gamme, polyvalence, qualité des microphones, autonomie exceptionnelle, mais surtout une sonorité hors du commun, qui n'a aucun équivalent sur le marché du casque de jeu.
Mais son imposante stature, couplée à un poids déraisonnable (490 g), le coupe malheureusement d'une partie du public. De même, bien que cela ne soit pas sa fonction première, son fort potentiel nomade est entravé par l'absence d'isolation active.
Finalement, nous tenons là un véritable produit HI-FI efficacement adapté au gaming, qui comblera ceux qui ne seront pas rebuté par le confort particulier.
Malheureusement, le rachat récent de la marque par Playstation a entrainé une hausse de prix sensible, ce qui l'éloigne encore davantage d'une cible classique.

Casque gamer sans-fil : les réponses à toutes vos questions

Comment choisir son casque gamer sans fil ?

L'époque où l'on jouait sur nos consoles de salon et nos télévisions, ou avec de médiocres enceintes intégrées à nos écrans de PC, s'éloigne de plus en plus. Si avec elle s'éloigne aussi les parties délirantes entre amis sur nos jeux d'arcade préférés, le multijoueur en ligne étant aujourd'hui légion, nous avons gagné entre temps de belles innovations avec des jeux aux graphismes et à la qualité sonore toujours plus aboutis.

Les casques gamer font eux aussi partie de l'équation. Plus question de casser les oreilles à toute la famille aujourd'hui, le micro-casque gaming est devenu incontournable pour pleinement s'immerger dans un jeu et semble indispensable au même titre qu'un clavier ou une souris.
La plupart du temps de forme circum-aural, équipé d'un micro à perche et de conception fermée pour offrir une meilleure isolation par rapport à votre environnement, les casques gamer ont rapidement conquis les joueurs ; si bien que de nombreux fabricants ont multiplié les gammes rendant le choix d'une référence délicat tant le marché en contient.

Pour autant, il y a des caractéristiques qui ne trompent pas et qui nous permettent d'orienter notre choix en faveur d'un modèle ou d'un autre. Nous avons mis au point ce comparatif en tentant de les prendre en compte pour chaque produit testé ; vous trouverez ci-dessus nos conseils pour vous y retrouver plus facilement et choisir votre casque gamer wireless en toute sérénité.

Le confort, un critère important ?

Choisir un casque gaming en fonction de son design, de sa polyvalence ou pour les bonnes performances sonores qu'il affiche est bien entendu pertinent, le modèle que vous sélectionnez devrait d'abord répondre à vos besoins et exigences. Toutefois, la question du confort est cruciale et prime face à ses exigences, pour la simple et bonne raison que nos longues sessions de jeu peuvent vite devenir pénibles si le casque n'offre pas un confort décent, s'il pèse trop lourd, ou s'il ne respecte pas la morphologie de vos oreilles ou de votre tête.

Principalement conçu pour être utilisé devant nos PC et consoles, un casque gamer digne de ce nom doit avant tout pouvoir se porter sans gêne plusieurs heures durant, le poids, le système d'ajustement de l'arceau et la pression exercée sur nos esgourdes seront donc des points importants à prendre en compte. Idéalement, ses coussinets devront aussi limiter la chauffe et être respirants tandis que les oreillettes devront être suffisamment spacieuses et adaptées à votre morphologie.

La stabilité est finalement une question de second plan. Nous avons évidemment besoin que notre casque gaming tienne en place sans avoir à l'ajuster trop souvent, mais nous l'utiliserons rarement, voir jamais, pour une activité sportive ou mouvementée. La stabilité de la plupart des casques sans fil que nous présentons ici devrait être largement suffisante pour vous déplacer sans encombre chez vous.

D'autres modèles proposent des oreillettes qui pivotent sur l'axe horizontal, une idée loin d'être mauvaise notamment pour un casque gaming wireless puisqu'elle permet de garder le casque autour du cou sans aucune gêne, idéal donc pour faire une petite pause sans avoir à enlever le casque.

Enfin, l'isolation phonique découle elle aussi directement de la conception et de l'ergonomie du casque gamer. Les compétiteurs qui participent souvent à des événements e-sport, devrait orienter leur choix vers un modèle qui offre la meilleure isolation phonique possible afin d'être correctement isolé des bruits environnants. Toutefois, pour une utilisation standard à la maison, une isolation modérée sera suffisante dans la plupart des cas et participer correctement à une bonne immersion dans vos jeux.

L'expérience audio : une affaire de goût ?

Comme mentionné ci-dessus, il ne fait aucun doute qu'une grande part de subjectivité entre en ligne de compte lorsque l'on évoque l'expérience audio et la signature sonore, quel que soit le type d'équipement. Toutefois, si c'est une affaire de goût, c'est aussi et avant tout une histoire de maîtrise de la part du fabricant.

Dans les faits, les casques gamer tentent de restituer une scène sonore riche et détaillée avec une représentation réaliste en adoptant de larges transducteurs. Bien souvent, ils ont tendance à mettre l'accent sur les basses ce qui a pour effet de renforcer l'immersion dans les jeux d'action. Mais beaucoup de fabricants abusent de ces basses et le résultat peut s'avérer décevant puisqu'il arrive qu'elles déforment et masquent d'autres fréquences, gâchant ainsi le rendu des sons d'ambiance et autres dialogues. Cela ne posera pas forcément de problèmes aux amoureux des basses, mais risque de surprendre ceux qui recherchent un son plus naturel, qui se rapproche de la neutralité. Les jeux multijoueurs en ligne étant aujourd'hui légion, la communication est dès lors une exigence importante ; or, une signature sonore mal maîtrisée aurait aussi pour effet de cacher certains effets audio du jeu lorsque vos coéquipiers parlent.

Enfin, le jeu n'est pas forcément notre seule occupation et la plupart d'entre nous souhaiteront investir dans un seul et unique casque gaming qui sera donc aussi utilisé pour visionner films et séries ou écouter de la musique. Si c'est votre cas alors il conviendra d'accorder un peu d'importance à la fidélité du son et vous orienter vers un casque à l'aise sur ces différents médias.

Son surround, spatialisation, 7.1 virtuel, kézako ?

Le son surround peut se révéler particulièrement important et efficace si vous jouez sur des titres compétitifs où il est avantageux de pouvoir déterminer la position et mieux appréhender les déplacements de vos ennemis.

Pour cela, certains modèles optent pour un traitement numérique qui reproduit, avec plus ou moins de précision et de détail, un environnement 3D qui permet d'entendre des sons provenant de différentes directions. Cette émulation fonctionne grâce à la présence d'une carte son externe (DAC) ou d'un processeur de signal numérique (DSP) directement intégré au casque. Notons par ailleurs que même un simple casque stéréo peut se voir transformé en casque gaming surround grâce à des solutions logicielles telles que Windows Sonic, Dolby Atmos for headphones, ou encore l'excellent Nahimic qui nécessite néanmoins une carte mère compatible et équipée au minimum d'un processeur Intel de 8e génération.

Ces différentes technologies permettent ainsi de simuler un rendu 5.1 ou 7.1. et même parfois 9.1 canaux avec cependant des casques gamer plus orienté « home cinéma » comme le Sony MD-RHW700DS, un modèle dépourvu de micro mais dont le son surround s'avère très convaincant en jeu. En théorie, elles sont aussi efficaces ou presque à un son surround réel qui est obtenu par le biais d'un casque qui est équipé de plusieurs transducteurs dans chaque oreillette, mais permet surtout d'en gommer les défauts. Les casques gaming 5.1 ou 7.1 réel, comme le Asus ROG Centurion, sont plus difficiles à fabriquer et donc plus chers, sujets à davantage de pannes en raison de la présence de nombreux transducteurs, mais aussi beaucoup plus lourds et massifs. À vrai dire, qu'il bénéficie d'un son surround réel ou virtuel, un casque reste un dispositif dont la zone de perception sonore est réduite à deux oreillettes. S'il peut apporter un réel sentiment d'immersion en distinguant correctement les sources sonores avant et arrière, vous n'obtiendrez jamais l'excellente précision des directivités que l'on peut avoir avec un véritable dispositif surround composé d'un ampli home cinéma et d'enceintes réparties dans la pièce.

Plusieurs solutions de traitement surround se bousculent actuellement sur le marché, les deux normes les plus plébiscitées par les fabricants sont le Dolby Surround et le DTS Headphone: X. Peu de différence sont réellement à constater entre ces solutions et le rendu surround sera encore une fois en grande partie une affaire de goûts et d'habitudes. Enfin, il ne faut pas oublier que le résultat du son surround dépendra fortement de la source elle-même, c'est-à-dire dire des sons du jeu. Si certains développeurs conçoivent des jeux qui ont avantage à tirer parti du son surround, ce n'est cependant pas le cas de tous. La spatialisation peut donc s'en retrouver mise à mal sur certains titres, non en raison de la qualité de votre casque gaming, mais plutôt de l'optimisation du jeu au niveau audio.

Le son surround n'est cependant pas toujours nécessaire pour bénéficier d'un bon sentiment de spatialisation qui permettra une immersion complète dans un jeu. À vrai dire, il vaut mieux choisir un casque offrant une très bonne stéréophonie qu'un autre proposant un piètre 7.1 virtuel. En outre, si vous choisissez un casque stéréo, il vous sera toujours possible d'opter pour un traitement logiciel pour profiter du surround lorsque vous en ressentez le besoin. Le conseil à garder en tête ici est donc de ne pas forcément se focaliser sur la norme utilisée (DTS, Dolby), ni sur le nombre de canaux géré (5.1, 7.1) car les différences seront minces, pour ne pas dire imperceptibles. Néanmoins, évitez les casques gaming d'entrées de gamme proposant un son surround et n'affichant pas l'une de ses normes, leur traitement audio multi-canal est décevant, pour ne pas dire médiocre, la plupart du temps.

Sans-fil : la liberté de mouvement ?

Les casques gamer wireless ont pour avantage de nous laisser une grande liberté de mouvement et se rapprochent aujourd'hui de plus en plus des casques filaires en termes de performances sonores.

Si les puristes se tourneront sans doute vers un modèle filaire, les casques sans fil offrent aujourd'hui un bon compromis pour plus de polyvalence et de liberté. Si certains casques gamer proposent une connectivité Bluetooth, c'est avant tout pour apporter une compatibilité supplémentaire avec de nombreux appareils, en vous permettant par exemple de prendre des appels avec votre casque depuis votre smartphone. La connectivité RF 2.4 GHz est la plus employée pour les casques gamer sans fil, le Bluetooth affichant une latence bien trop élevée.

Cette dernière remarque n'est en tout cas plus aussi pertinente qu'auparavant, notamment grâce à l'évolution des codecs comme le AptX Adaptative à bitrate variable qui adapte la qualité d'encodage en fonction des perturbations environnantes mais qui permet surtout de descendre la latence en deçà des 40 ms. Toutefois, la connectivité RF 2.4 GHz reste aujourd'hui la meilleure façon de profiter de performances à la hauteur avec une latence réduite et est également largement moins sujette aux interférences. Enfin, les périphériques fonctionnant avec cette technologie sans fil nécessitent un dongle USB, leur installation est plug and play mais ils sont moins polyvalents que le Bluetooth. Sur les casques gamer, le Bluetooth est aujourd'hui principalement intégré à des casques filaires, comme le Audeze Mobius ou le SteelSeries Arctis 3 Bluetooth, justement afin de leur conférer un caractère bien plus polyvalent qu'avec une simple connexion filaire.

Cette liberté de mouvement engrange cependant des considérations nouvelles, c'est le cas de la qualité de la liaison sans fil et de sa portée, mais aussi de l'autonomie de la batterie ; autant de critères à prendre en compte pour votre achat.

Enfin, les différents modes de connexion, qu'ils soient filaires ou wireless, entraînent également des questions de compatibilité et tous les casques gaming ne sont pas destinés à une utilisation multi-plateformes, il convient donc de bien vérifier les caractéristiques du casque en fonction de vos besoins.

Le micro, un critère important ?

Flexible, rétractable et parfois amovible, le micro joue un rôle prépondérant pour coordonner vos actions en équipe ou simplement pour profiter de communications claires même dans un environnement bruyant.

La qualité du micro est trop souvent négligée lorsque l'on choisit un casque gamer, alors qu'il s'agit d'un élément essentiel et indispensable. Vos partenaires de jeux seront les premiers impactés par un microphone de mauvaise qualité, peinant à vous entendre de manière intelligible ou vous implorant d'arrêter de marteler votre clavier mécanique. C'est notamment le cas avec un noise gate trop sensible ou seulement un mot sur deux risques d'être transmis si vous ne parlez pas suffisamment fort, ou avec des micros à la directivité bien trop large qui captent le moindre bruit de votre environnement. Enfin, les casques gamer étant généralement de conception fermée, il est préférable de bénéficier d'un retour son du micro dans le casque, surtout si l'isolation phonique de celui-ci affiche de bonnes performances. Le retour son vous permettra de moins vous sentir coupé du monde, mais surtout de vous entendre parler afin de jauger au mieux votre voix même lors de sessions de jeu où les sons fusent de partout.

La plupart des casques de notre comparatif sont équipés de micro offrant des directivités serrées (cardioïde, hyper-cardioïde) qu'il suffit de correctement placer devant la bouche et ajuster si besoin. Le principal est bien entendu de transmettre votre voix de façon claire tout en filtrant efficacement les bruits de votre environnement.

Ces modèles sont dans la plupart des cas satisfaisants pour un usage standard. Certains casques intègrent cependant des micros de qualité supérieure ou des traitements et supports logiciels augmentant la qualité de la captation, ils peuvent parfois s'imposer comme un compromis bien moins onéreux qu'un microphone dédié pour un streamer.

Par Matthieu Legouge
Spécialiste Image

Pigiste pour Clubic depuis 2018, j’ai d’abord pris la plume pour parler d’actualités, avant de me spécialiser peu à peu sur les catégories PC & Gaming, notamment les écrans et périphériques, ainsi que l’image et le son, plus particulièrement tout ce qui touche au Home Cinema : les téléviseurs, vidéoprojecteurs et barres de son.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus