Comparatif des meilleurs vidéoprojecteurs (2020)

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
22 octobre 2020 à 17h31
0

Vous avez envie de vivre les sensations du cinéma dans votre salon ? Rien de tel qu'une grande image pour cela. Les diagonales des téléviseurs augmentent de plus en plus, leurs prix aussi malheureusement. Sans parler de l'encombrement. Tandis que la vidéoprojection à la maison est accessible à tous depuis une vingtaine d'années environ.

Choix de la rédac

Artlii Pico Projecteur

Choix de la rédac

  • Hyper compact
  • Transportable
  • Port USB et lecteur de cartes SD
Premier prix

Apeman LC350

Premier prix

  • Jusqu'à 180''
  • Haut-parleur intégré
  • Tarif très accessible
Rapport qualité / prix

BenQ TK800

Rapport qualité / prix

  • 4K à prix canon
  • Modes vidéo spécial sport
  • Lumineux

L'avènement des technologies LCD puis DLP ont largement contribué à cette démocratisation. Auparavant, il fallait installer des vidéoprojecteurs tri-tubes de plusieurs dizaines de kilos dont les réglages nécessitaient l'intervention d'un professionnel. Désormais, les appareils les plus compacts rentrent dans une poche ! L'offre est pléthorique avec des formats, des qualités d'image et des technologies différentes. Vous allez sûrement pouvoir trouver, en fonction de votre budget, le vidéoprojecteur correspondant à vos envies. Grâce à cette sélection, nous allons vous aider à orienter votre choix vers les produits les plus performants du moment.

1. Artlii Pico Projecteur

Artlii Pico Projecteur Choix de la rédac
  • Hyper compact
  • Transportable
  • Port USB et lecteur de cartes SD
Minuscule et pas cher, un vidéoprojecteur tout terrain

Le prix du Pico Projecteur d'Artlii est imbattable, mais il faudra se contenter d'une qualité d'image réduite. En échange, vous pouvez éliminer le téléviseur ! Facilement transportable, le Pico Projecteur peut changer de pièce et même vous suivre en vacances.

Minuscule et pas cher, un vidéoprojecteur tout terrain

Le prix du Pico Projecteur d'Artlii est imbattable, mais il faudra se contenter d'une qualité d'image réduite. En échange, vous pouvez éliminer le téléviseur ! Facilement transportable, le Pico Projecteur peut changer de pièce et même vous suivre en vacances.

Artlii est très actif dans les vidéoprojecteurs à prix plancher. L'offre pléthorique couvre tous les besoins de ceux qui souhaitent débuter dans le domaine. Le Pico Projecteur annonce la couleur : il est réellement minuscule. Artlii le destine aux enfants, mais le Pico Projecteur s'adapte à tous les usages.

Facile à installer, facile à utiliser

Le Pico Projecteur mesure seulement 12,5 cm de large, 8,5 cm de profondeur et 4,7 cm d'épaisseur. C'est à peu près la surface d'un smartphone. Son poids ne dépasse pas les 250 grammes. Il se pose tout simplement sur une table, un meuble, un tabouret pour projeter sur un mur blanc. Le recul va de 80 cm à 2 mètres maximum.

La luminosité est réduite à 600 lumens, le contraste ne dépasse pas 800:1 : il faudra fermer les rideaux pour profiter de son image. Avec une résolution de 320x240 pixels, il ne s'adresse donc pas à ceux qui recherchent une excellente qualité d'image. Voilà pourquoi les enfants sont la cible de cet appareil. Il faudra également se placer à bonne distance de l'écran pour ne pas trop voir les pixels.

Entrée HDMI, port USB lecteur SD

Cependant, tout le monde n'a pas les exigences d'un directeur photo. A partir du moment où l'on profite d'une grande image, on peut faire des concessions sur la qualité. Le Artlii Pico Projecteur délivre une image de 1,5m de diagonale, soit l'équivalent d'un téléviseur de 60'' mais avec un encombrement infiniment réduit en comparaison.

L'entrée HDMI accepte n'importe quelle source dont le Pico Projecteur adaptera la résolution à ses capacités : console de jeux, lecteur DVD, etc. Le port USB et le lecteur de carte SD permettent de lire vos fichiers vidéo ce qui le rend parfaitement autonome.

2. Apeman LC350

Apeman LC350 Premier prix
  • Jusqu'à 180''
  • Haut-parleur intégré
  • Tarif très accessible
Le vidéoprojecteur classique et complet premier prix

Le vidéoprojecteur Apeman LC350 remplace aisément un téléviseur pour profiter des films ou jouer à la console. Il offre déjà une grande image, avec une résolution acceptable et une luminosité suffisante. Il sait rester compact pour pouvoir être rangé une fois la séance terminée. Ses haut-parleurs très pratiques peuvent être complétés par un système son plus évolué.

Le vidéoprojecteur classique et complet premier prix

Le vidéoprojecteur Apeman LC350 remplace aisément un téléviseur pour profiter des films ou jouer à la console. Il offre déjà une grande image, avec une résolution acceptable et une luminosité suffisante. Il sait rester compact pour pouvoir être rangé une fois la séance terminée. Ses haut-parleurs très pratiques peuvent être complétés par un système son plus évolué.

Le LC350 d'Apeman existe à l'identique chez d'autres fabricants. Cet appareil semble être basé une plateforme commune. Cela lui offre une grande diffusion et au final un tarif très accessible. Cela ne l'empêche pas d'être équipé de toute la connectique nécessaire.

HDMI, VGA et vidéo composite

Apeman a équipé son LC350 d'un connecteur analogique VGA. Il accepte aussi la vidéo composite via un adaptateur. Une solution idéale pour les consoles de jeux rétro. Mais c'est sûrement le HDMI qui sera le plus utilisé. Un port USB et un lecteur de carte SD permettent de lire directement les fichiers vidéo.

Deux haut-parleurs situés à l'arrière du vidéoprojecteur reproduiront le son sans nécessiter d'élément supplémentaire. Attention, ils acceptent uniquement la stéréo. Il faudra désactiver le Dolby dans les réglages des sources. Dans le cas contraire, vous n'obtiendrez aucun son.

Une excellente luminosité

Dans tous les cas, il est préférable de faire le noir dans la pièce en vidéoprojection. Mais avec 3500 lumens, le LC350 devrait offrir une image lumineuse, même en journée. Il accepte la Full HD en entrée qu'il réduit pour la faire entrer dans sa matrice de 800x480 pixels. En s'installant pas trop près de l'écran, l'image conservera sa précision malgré une perte importante de résolution.

Apeman conseille à ce propos d'installer le LC350 entre 1,5 et 2,5 mètres de l'écran (ou du mur). La diagonale obtenue oscillera alors entre 50 et 120''. Il y a déjà de quoi se croire facilement au cinéma avec une telle taille d'image.

3. Vivitek Qumi Q3 Plus

Vivitek Qumi Q3 Plus Compact
  • WiFi intégré
  • Émetteur Bluetooth
  • Résolution HD
Le mini vidéoprojecteur spécialiste du sans fil

Vivitek a bien réussi son incursion dans le monde du vidéoprojecteur grand public. Le Qumi Q3 Plus a été pensé pour répondre à tous les besoins les plus courants dans un format hyper compact. Et ceci sans avoir besoin de se compliquer la vie grâce au sans fil. Pouvoir afficher l'écran de son smartphone en grand format sans connecter un seul câble est tout de même très confortable.

Le mini vidéoprojecteur spécialiste du sans fil

Vivitek a bien réussi son incursion dans le monde du vidéoprojecteur grand public. Le Qumi Q3 Plus a été pensé pour répondre à tous les besoins les plus courants dans un format hyper compact. Et ceci sans avoir besoin de se compliquer la vie grâce au sans fil. Pouvoir afficher l'écran de son smartphone en grand format sans connecter un seul câble est tout de même très confortable.

Vivitek est une marque peu connue du grand public car elle développe avant tout des produits professionnels. Elle a décliné son savoir-faire dans une gamme de petits vidéoprojecteurs dotés de fonctionnalités bien pensées. Le Qumi Q3 Plus fonctionne principalement sans aucun fil.

Triple sans fil

Tout d'abord, le Vivitek Qumi Q3 Plus est équipée d'une batterie interne. Elle tient deux heures, ce qui ne sera pas forcément suffisant à tous les coups. A vous de prévoir en conséquence selon la durée du film prévu. Sinon vous pouvez toujours le laisser branché sur le courant en permanence.

Le Q3 Plus joue le rôle de point d'accès WiFi. Le but est de pouvoir faire du partage d'écran depuis Android comme iOS, toujours sans avoir à relier de câble. Ensuite, Vivitek a complété le tableau par un émetteur Bluetooth. Il est ainsi possible de transmettre le son du Qumi Q3 Plus, encore sans fil, vers une enceinte ou un casque.

Un app store basé sur Android

Une version un peu ancienne d'Android est intégrée au Q3 Plus. Avec une surcouche spécifique à Vivitek, l'accès est possible à un certain nombre d'apps essentielles pour lire des vidéos ou afficher des photos. 8 Go de mémoire interne lui sont dédiés. Vous pourrez également y stocker vos propres fichiers multimédias.

La télécommande infrarouge donne accès à tous les réglages et aux différentes entrées. Deux ports USB, un lecteur de carte SD et une prise HDMI. La résolution s'effectue en HD 720p. La luminosité s'arrête à 500 lumens, ce qui nécessite de faire le noir pour profiter de la projection. Sachez également que le Qumi Q3 Plus est disponible dans quatre couleurs différentes : noir, beige, blanc ou rouge.

4. LG HF65LSR

LG HF65LSR L'innovant
  • Installation facile
  • Luminosité suffisante “avant”
  • Fonctions smart TV
La Full HD au pied du mur

Le vidéoprojecteur LG HF65LSR à ultra courte focale représente le téléviseur de demain. Il possède le même équipement tout en délivrant une image bien plus grande. De plus, sa source de lumière à LED ne nécessite pas de changement de lampe avec une durée de vie annoncée de 30.000 heures, soit l'équivalent d'un écran plat.

La Full HD au pied du mur

Le vidéoprojecteur LG HF65LSR à ultra courte focale représente le téléviseur de demain. Il possède le même équipement tout en délivrant une image bien plus grande. De plus, sa source de lumière à LED ne nécessite pas de changement de lampe avec une durée de vie annoncée de 30.000 heures, soit l'équivalent d'un écran plat.

LG est plus connu pour ses téléviseurs que pour ses vidéoprojecteurs. La marque est pourtant active dans ce domaine, et plus encore avec ses derniers modèles à ultra courte focale. Destiné à être placé au pied du mur, le HF65LSR remplace totalement un téléviseur grâce à un équipement complet.

2,5m d'image à 38 cm du mur

Les vidéoprojecteurs à courte focale ont cette faculté de laisser le plafond tranquille. Terminés le passage de câble et la potence. Le HF65LSR se pose tout simplement sur le meuble TV, à la place du téléviseur. Il mesure seulement 22 cm de longueur, il ne dépassera pas du meuble. De par son design spécifique, il est difficile de se rendre compte de son format vraiment réduit.

Avec seulement 38 cm de recul, il délivre une image de 100'', soit 2,5 mètres de diagonale. Tous les réglages sont disponibles pour rattraper le moindre décalage ou effet de trapèze. L'image est alors parfaitement cadrée, sans distorsion. La luminosité de 1000 lumens est plus faible que sur d'autres modèles, mais elle est compensée par la proximité immédiate avec la surface de projection.

Un smart vidéoprojecteur

LG a équipé le HF65LSR de son interface WebOS déjà connue sur ses écrans plats. En surimpression à l'écran, elle donne accès aux services connectés tels que les services vidéo comme Netflix. Les prises USB permettent de lire toutes sortes de contenu, et même les fichiers Microsoft Office pour une éventuelle utilisation professionnelle.

Le HF65LSR étant réellement un « téléviseur » complet, il dispose d'une entrée antenne pour la TNT. Il y a également deux entrées HDMI, une sortie audio analogique et une optique ainsi qu'une prise Ethernet. Les deux haut-parleurs de 2x3 Watts peuvent être secondés par des enceintes sans fil LG compatibles.

5. BenQ TK800

BenQ TK800 Rapport qualité / prix
  • 4K à prix canon
  • Modes vidéo spécial sport
  • Lumineux
Et la vidéoprojection 4K devient accessible

Avec le TK800 et quelques autres références du même tonneau, BenQ s'impose dans la vidéoprojection 4K accessible. Sa connectique est classique avec deux entrées HDMI et une VGA. La section audio est plus originale, cherchant à rendre l'appareil autonome grâce à son haut-parleur placé à l'arrière. Notez enfin que le TK800 dispose de tous les réglages pour adapter l'image quelle que soit la position. Le rattrapage de l'effet trapèze est même automatique grâce à un capteur de niveau.

Et la vidéoprojection 4K devient accessible

Avec le TK800 et quelques autres références du même tonneau, BenQ s'impose dans la vidéoprojection 4K accessible. Sa connectique est classique avec deux entrées HDMI et une VGA. La section audio est plus originale, cherchant à rendre l'appareil autonome grâce à son haut-parleur placé à l'arrière. Notez enfin que le TK800 dispose de tous les réglages pour adapter l'image quelle que soit la position. Le rattrapage de l'effet trapèze est même automatique grâce à un capteur de niveau.

BenQ est l'un des premiers à démocratiser la 4K dans le monde de la vidéoprojection. Alors oui, le TK800 ne fait pas de la véritable 4K en tant que tel, mais la technologie utilisée sait faire illusion. Pour le plus grand plaisir des aficionados de l'Ultra Haute Définition, sur disque ou en SVOD.

Le principe de la wobulation

BenQ applique la wobulation pour afficher tous les pixels d'une image 4K à partir d'une matrice Full HD. Pour cela, il déplace d'un pixel la matrice dans les quatre directions à chaque image. Ce procédé est effectué tellement vite que nos yeux voient bien une image quatre fois plus précise que la Full HD, c'est-à-dire de la 4K.

C'est moins performant qu'un appareil en 4K native, mais avec la wobulation BenQ, cela coûte aussi près de 5 fois moins cher. Surtout que le TK800 prend en charge le HDR10 et bénéficie également de modes d'images pré-réglés pour le sport délivrant une image la plus éclatante possible : précision et renforcement des couleurs.

Une section sonore très travaillée

Pour le son également BenQ a développé des modes spécifiques concernant les usages courants : sport, cinéma et gaming. La technologie CinemaMaster Audio+ 2 s'appuie sur un haut-parleur intégré dans son propre caisson au sein du vidéoprojecteur. Un traitement sur le son fait ressortir les dialogues tout en appuyant les basses.

La luminosité est correcte à 3.000 lumens mais le contraste est assez faible à 10.000:1. Il faudra prévoir une pièce sombre pour bien profiter du TK800. De plus, BenQ a prévu un mode éco capable d'économiser la lampe et de rendre le ventilateur totalement inaudible. Avec 10.000 heures de durée de vie, vous n'êtes pas près de changer cette lampe.

6. Sony VPL-HW65ES

Sony VPL-HW65ES Haut de gamme
  • Qualités cinéma
  • Contraste
  • Silence de fonctionnement
Le haut de gamme Full HD se démocratise

Sony propose parmi les meilleurs vidéoprojecteurs du monde avec des modèles très novateurs en haut de gamme. La marque décline son savoir-faire jusque dans cette entrée de gamme VPL-HW65ES qui n'en est pas vraiment une. La qualité haute définition sera au rendez-vous avec un contraste inédit dans cette gamme tarifaire. Les différentes technologies d'amélioration de l'image et la 3D garantissent une immersion visuelle totale.

Le haut de gamme Full HD se démocratise

Sony propose parmi les meilleurs vidéoprojecteurs du monde avec des modèles très novateurs en haut de gamme. La marque décline son savoir-faire jusque dans cette entrée de gamme VPL-HW65ES qui n'en est pas vraiment une. La qualité haute définition sera au rendez-vous avec un contraste inédit dans cette gamme tarifaire. Les différentes technologies d'amélioration de l'image et la 3D garantissent une immersion visuelle totale.

La vidéoprojection domestique a acquis ses lettres de noblesse en grande partie grâce à Sony. Toujours aux avants postes du domaine, le japonais ne croit qu'à la technologie SXRD pour faire entrer l'image cinéma chez vous. C'est le cas du VPL-HW65ES, un modèle imposant aux caractéristiques de premier plan.

Un contraste saisissant

Le Sony VPL-HW65ES utilise trois panneaux LCD SXRD en résolution Full HD 1080p. Ils sont associés à une lampe de 215 Watts. La luminosité est limitée à 1.800 lumens pour des séances de préférence dans le noir. Pour obtenir plus chez Sony, il faut monter en gamme. En revanche, le contraste pointe à 150.000:1 à la faveur d'un iris dynamique.

Sony a équipé ce vidéoprojecteur des fonctions déjà vues sur les téléviseurs de la marque. Le X-Reality Pro améliore l'image et la convertie toujours en 1080p, quelle que soit la qualité en entrée. Le Motion Flow double le nombre d'images afin d'avoir une restitution fluide, même avec les sources à 24 images/seconde. Ce sont des technologies que vous ne trouverez pas sur des produits de gammes inférieures et qui justifient encore plus l'intérêt du VPL-HW65ES.

Compatible 3D

La 3D est de moins en moins utilisée mais elle reste disponible sur bon nombre de Blu-ray. Le VPL-HW65ES est compatible, il vous faudra acheter les lunettes à part. Avec la technologie Dynamic Lamp Control, Sony renforce la luminosité en 3D afin d'éviter l'assombrissement inhérent à la reproduction en relief avec des lunettes polarisées.

Deux entrées HDMI et une entrée VGA sont placées à l'arrière. Malgré sa grande taille de 40 par 46 centimètres, de multiples réglages de l'optique permettent d'aligner parfaitement le vidéoprojecteur avec l'écran. S'il devait être proche du canapé, son bruit de fonctionnement inaudible à 22 dB en mode éco ne devrait aucunement vous déranger.

7. HiSense Laser TV H80LSA

Hisense Laser TV H80LSA Le futur
  • Concept innovant
  • Résolution 4K
  • Smart TV intégrée
Le téléviseur ultra plat du futur

Le HiSense Laser TV H80LSA coche tous les avantages de la vidéoprojection sans les inconvénients, une vraie tendance pour les années à venir. Il s'installe sur le meuble TV en quelques secondes. L'écran de projection parfaitement adapté est fourni. Il bénéficie d'un équipement identique à un téléviseur. Et il dispose d'une résolution 4K. Difficile de faire plus pour vous convaincre de passer à la vidéoprojection.

Le téléviseur ultra plat du futur

Le HiSense Laser TV H80LSA coche tous les avantages de la vidéoprojection sans les inconvénients, une vraie tendance pour les années à venir. Il s'installe sur le meuble TV en quelques secondes. L'écran de projection parfaitement adapté est fourni. Il bénéficie d'un équipement identique à un téléviseur. Et il dispose d'une résolution 4K. Difficile de faire plus pour vous convaincre de passer à la vidéoprojection.

HiSense présente son H80LSA comme un téléviseur laser. C'est en réalité l'association d'un vidéoprojecteur à très courte focale et d'un écran de projection adapté. L'association des deux prend effectivement l'aspect d'un grand téléviseur de 80'' en résolution 4K. Le poids, l'encombrement et la fragilité en moins.

Un téléviseur laser ?

Techniquement, un téléviseur laser n'aurait aucun sens. Le H80LSA prend donc la forme d'un gros vidéoprojecteur rectangulaire de 55 par 35 cm et 16 cm de haut à poser sur le meuble TV. Il pèse 13 kg. Il faut le positionner à 19 cm du mur exactement. Ainsi, l'image rentrera exactement dans l'écran de projection indissociable. Celui-ci mesure 1,8m de base pour 1m de haut. Il est livré déjà assemblé.

L'installation est au final très simple, si bien qu'elle peut être effectuée par une personne seule. Belle prouesse quand on sait qu'un téléviseur de 85'' nécessite trois personnes pour sa manutention. L'écran du H80LSA est équipé d'une toile technique antireflet. C'est-à-dire qu'elle réfléchit l'image tout en absorbant la lumière de la pièce. Le but est de pouvoir utiliser le système de jour, comme un téléviseur.

Les fonctionnalités d'une TV

La connectique est pléthorique avec un tuner TNT, quatre entrées HDMI, une entrée VGA, une entrée et une sortie audio, un port Ethernet et deux ports USB pour la lecture multimédia. Un portail smart TV est inclus avec des applications comme Netflix, YouTube ou Plex. La partie audio n'est pas en reste avec une barre de son intégrée au projecteur et associée à des modes surround spécifiques.

Le H80LSA est équipé d'une véritable matrice 4K afin de restituer des images en ultra haute définition. Le HDR est de la partie pour des images éclatantes et contrastées. Les 1850 lumens sont tout à fait suffisants pour une projection à ultra courte focale. Ils proviennent d'un laser, et non d'une lampe, d'une durée de vie de 20.000 heures.

Comment choisir votre vidéoprojecteur ?

Les technologies pour la vidéoprojection

Le concept de la vidéoprojection et de la projection en général est simple : à l'aide d'une optique, on doit envoyer une petite image vers une grande surface d'affichage, le tout propulsé par un puissant éclairage. Tout d'abord, il existe trois façons de matérialiser cette petite image. Dans l'ordre d'arrivée sur le marché : le LCD, le DLP et le LCOS.

Le vidéoprojecteur LCD est constitué d'un panneau RVB ou de trois panneaux distincts pour chaque couleur primaire (tri-LCD). Ces panneaux à cristaux liquides sont traversés par la lumière de la lampe. Le DLP utilise une puce RVB équipée d'autant de micro-miroirs qu'il y a de pixels. Ils envoient ou bloquent la lumière et ils sont associés à une roue chromatique. Les modèles haut de gamme tri-DLP utilisent trois puces et sont donc dépourvus de roue chromatique. Enfin, les LCOS utilisent la technologie réflective du DLP appliquée sur trois panneaux LCD.

Il existe également deux méthodes d'éclairage. La classique lampe à haute puissance de plusieurs centaines de Watts dont la durée de vie varie selon les modèles. Elle se situe en moyenne autour de 4.000 heures d'utilisation. La seconde plus récente est le laser. Un faisceau de LED haute puissance remplace la lampe. La durée de vie passe cette fois à 20.000 heures.

L'entrée et le milieu de gamme utilisent aujourd'hui du mono-LCD, du tri-LCD ou du DLP aux tarifs toujours plus accessibles. Ce sont des technologies éprouvées qui donnent de bons résultats. Attention cependant au DLP qui peut provoquer chez certaines personnes l'apparition d'arcs-en-ciel sur l'image à cause de la roue chromatique. Le tri-DLP qui règle ce problème coûte très cher, il est réservé aux appareils professionnels.

Le LCOS pour le milieu et le haut de gamme est souvent la technologie de prédilection des vidéophiles. C'est celle qui offre l'image la plus proche du cinéma, avec des taux de luminosité et de contraste importants. Elle est utilisée principalement par Sony (SXRD) et JVC (D-ILA) sur la quasi-totalité de leurs gammes.

Comment choisir la bonne taille d'écran et le bon vidéoprojecteur en fonction du recul ?

Pour reproduire l'image cinéma chez soi, on peut être tenté d'afficher la plus grande image possible. Il faut pourtant respecter certaines règles afin d'optimiser le confort visuel. Il existe plusieurs normes (THX, SMPTE) qui préconisent un angle de vision de 26 à 40°. Cela correspond à un recul compris entre 1,37 fois et 2,17 fois la base de l'écran. Pour que ces règles fonctionnent, il faut que l'image soit de qualité, c'est-à-dire au minimum en Full HD. Pour des résolutions plus faibles, il faudra se reculer un peu plus. Pour ne pas vous embêter, visez au milieu en multipliant la base par 1,8, ce qui nous donne 3,6m de recul pour une image de 2m de base. Selon vos habitudes, vous pourrez moduler ce résultat à la baisse ou à la hausse. Cela dépend de l'endroit où vous avez l'habitude de vous installer au cinéma : au premier rang, au centre ou tout au fond de la salle.

Une fois que vous avez cette donnée, il faut l'appliquer à votre pièce. La corrélation entre l'écran, le recul du canapé et le placement du vidéoprojecteur est-elle cohérente ? Certains vidéoprojecteurs doivent être placés entre le canapé et l'écran, quand d'autres nécessitent un recul important. Il faut donc vérifier avant l'achat que l'emplacement prévu pour le vidéoprojecteur permet bien d'obtenir la base d'image attendue. Un site très pratique vous permet de simuler cela en ligne en sélectionnant le vidéoprojecteur dans leur énorme base de données : projectorcentral.com.

Projeter directement sur le mur ou sur un écran ?

Pour vous faciliter la vie, vous serez peut-être tenté de projeter l'image directement sur un mur blanc. Cela est tout à fait acceptable avec les vidéoprojecteurs d'entrée de gamme. Il serait disproportionné de leur dédier un écran. Surtout qu'ils sont amenés à être déplacés, à changer de pièce, à être emmenés en vacances, etc. Attention toutefois à projeter sur un mur lisse, même s'il n'est pas parfaitement d'un blanc pur. Les moindres aspérités sur le mur grèveront le plaisir de la grande image.

Plus on monte en gamme, plus l'écran devient un élément indissociable du vidéoprojecteur. La toile de l'écran participe à la qualité, la précision et la luminosité du rendu de l'image. Rien que le cadre en velours noir de certains modèles renforce le contraste par la découpe nette de l'image qu'il occasionne. Des toiles techniques existent afin de rejeter la lumière lorsqu'on ne peut pas faire le noir complet dans la pièce. L'écran de projection existe en version fixe ou en modèle motorisé pour disparaître à la fin de le séance cinéma. La toile peut également être trans-sonore afin de laisser passer le son d'éventuelles enceintes placées derrière elle. C'est ainsi que fonctionnent les toiles des salles de cinéma.

Si vous n'avez pas le budget pour un écran dédié, vous pourrez trouver de la peinture blanche spécifique pour la projection dans les grandes surfaces de bricolage. Elle est constituée de micro particules réfléchissantes. C'est une alternative envisageable avec des vidéoprojecteurs d'entrée et milieu de gamme pour améliorer le rendu cinéma de l'image.

Modifié le 27/11/2020 à 12h51
0
0
Partager l'article :

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page