Montre connectée : notre comparatif des meilleurs modèles de 2019 ! (MàJ septembre 2019)

Johan Gautreau Contributeur
27 septembre 2019 à 10h10
0
Le top du top
Le choix de la rédac
Le rapport qualité/ prix
Apple Watch Series 5
+ Magnifique écran
+ Fonction Always On
+ Watch OS au top
Samsung Galaxy Watch Active 2
+ Bague de navigation tactile
+ Ecran Oled
+ Design discret
Amazfit Bip
+ Autonomie sans égale
+ Prix attractif
+ Ecran toujours allumé

Après avoir eu bien des difficultés à exister, les montres connectées reviennent sur le devant de la scène. Celle-ci est toujours majoritairement occupé par Apple qui domine outrageusement les débats. Mais pour la première fois, depuis quelques mois, les modèles davantage pensés pour Android n'ont plus à avoir honte. Si la plupart des smartwatches se reposent sur Wear OS - récemment mis à jour pour se bonifier - d'autres s'émancipent avec leurs propres systèmes.

Ainsi, les Samsung et autres Huawei ont su développer des solutions alternatives qui améliorent les performances de leurs montres connectées et relancent l'intérêt pour les concurrents de l'Apple Watch. Enfin, la dernière évolution chez les montres connectées est celle de leur indépendance par rapport au smartphone. En s'équipant de GPS, de module 4G ou de port micro SD, celles-ci s'affranchissent de plus en plus de leurs smartphones compagnons. Aujourd'hui le choix est aussi vaste qu'intéressant.

1. Apple Watch Series 5, une nouvelle génération toujours aussi efficace

Apple Watch Series 5



Les plus
+ Magnifique écran
+ Fonction Always On
+ Watch OS au top
Les moins
- Autonomie faiblarde
- Manque d'innovation


Que serait une année sans nouveau modèle d'Apple Watch ? La Series 5 tout juste dévoilée offre le meilleur de la technologie tel que vu par la célèbre firme américaine. S'il n'y pas de révolution majeure, la nouvelle venue a quand même de quoi faire chavirer le cœur des fans de la Pomme.

Enfin un écran AoD !

Avec sa Watch Series 5, Apple vient enfin combler un manque des précédentes moutures : un écran capable de rester allumé en permanence. Le mode Always On Display si cher aux appareils de Samsung fait donc son apparition sur la tocante américaine pour notre plus grand plaisir. La dalle OLED permet ainsi d'afficher des informations en permanence. Le tout bénéficie d'un design toujours aussi soigné avec une infinité de combinaisons de matériaux et de bracelets grâce à l'Apple Watch Studio. Chaque montre est ainsi unique et adaptée aux goûts de son utilisateur.

Un OS toujours aussi complet

Si nous apprécions autant l'Apple Watch, c'est grâce à son système WatchOS hyper complet. Suivi de la santé, notifications, tracking sportif et plus encore : c'est un vrai petit couteau suisse. Il s'agit d'ailleurs de l'une des seules smartwatches à proposer une connectique 4G - en option - afin de complètement se dédouaner du smartphone. La montre devient un véritable coach capable de vous motiver et de surveiller de près votre santé.

Une autonomie perfectible

On pouvait s'y attendre mais l'ajout d'un écran capable de rester allumé en permanence grève les performances de la batterie. En usage intensif, l'Apple Watch Series 5 tient donc une seule journée complète. Un score qui fait maintenant pâle figure face aux concurrentes toujours plus endurantes...

Notre avis sur l'Apple Watch Series 5

Apple reste fidèle à sa politique avec cette Series 5. Les changements subtils de cette nouvelle génération ne justifieront probablement pas un achat si vous avez une Series 3 ou 4. Mais il faut bien avouer que vous ne trouverez pas mieux pour accompagner votre iPhone. L'ajout du mode AoD est vraiment plaisant tout comme la qualité de WatchOS, toujours aussi complet.
Retour au menu

2. Samsung Galaxy Watch, la meilleure alternative

Galaxy watch



Les plus
+ Excellent écran
+ Belle interface
+ La bague à tout faire
Les moins
- Autonomie perfectible
- Design quelconque


Exit l'appellation « Gear ». Samsung a décidé de recentrer ses modèles de montres autour de deux axes. La connectivité et le sport. Le premier est assuré par la Galaxy Watch. Sobre et efficace elle est une démonstration de tout le savoir-faire de Samsung.

La maîtrise de l'Amoled

A l'usage, ce qui frappe avec cette Galaxy Watch, c'est la qualité de son écran Amoled de 1,2 pouce (360 x 360 pour une résolution de 424 ppp). Surtout, contrairement à nombre d'autres montres connectées, celui-ci est doté de la fonction « Always On » qui permet d'afficher constamment l'heure, même lorsque la Watch n'est pas sollicitée.

La bague circulaire

La bague circulaire qui entoure le cadran est le composant indissociable des montres connectées de Samsung. Agréable au toucher, fluide avec des crans bien définis, celui-ci rend la navigation dans les menus de la montre très facile.

Tizen OS, le bon choix

A la surprise générale, Samsung n'a pas eu recours à WearOS pour sa montre connecté mais à Tizen, son OS maison. Celui-ci détonne par sa fluidité, et ce peu importe le nombre de « complications » affiché. Enfin, l'autre avantage de Tizen sur Wear OS, c'est l'autonomie. Si Google peine à faire durer les montres qui utilisent son système d'exploitation, la Galaxy Watch, elle, tient près de trois jours avec une seule charge.

Notre avis sur la Samsung Galaxy Watch

Avec son écran et sa bague de navigation, la Samsung Galaxy Watch est sans doute la meilleure alternative à l'Apple Watch. Plus ouverte que sa concurrente elle est aussi plus quelconque sur un plan esthétique. Mais si l'environnement Apple peine à vous convaincre, la souplesse de Tizen pourrait vous ravir.
Retour au menu

3. Huawei Watch GT, la petite nouvelle qui se fait remarquer

huawei watch gt



Les plus
+ Autonomie sans égale
+ Joli design
Les moins
- Faiblesse de l'OS
- Notifications à revoir


Huawei a pris la même recette que Samsung pour tenter de concurrencer Apple : s'affranchir de Google et de son OS. Résultat ? Une Watch GT qui tourne sous un OS propriétaire et qui apporte du sang neuf chez les montres connectées.

Un design élégant

Très fine et très légère, cette Watch GT de Huawei affiche un design plutôt sobre mais réussi. Son cadran tout en rondeur renferme un écran Amoled de 1,39 pouce, lui aussi de bonne qualité. Côté cadrans et bracelets, Huawei fait aussi dans le très classique mais sans jamais tomber dans la faute de goût.

Incroyable autonomie

C'est LE point fort de la Watch GT à condition de l'utiliser selon les optimisations Huawei, c'est-à-dire avec un minimum de notifications activées, un suivi GPS épisodique et sans vraiment regarder son rythme cardiaque. Sur cette base, le constructeur chinois promet jusqu'à deux semaines d'autonomie. Dans une utilisation « normale » on atteint facilement les trois jours, ce qui est déjà très bien.

Un OS maison à peaufiner

Le moins que l'on puisse dire c'est que Lite OS, le système d'exploitation qui remplace le Wear OS de Google, n'offre pas les mêmes résultats. Bugs d'affichage, latence dans les menus et mauvaise gestion des notifications, font de cet essai de Huawei un raté.

Notre avis sur la Huawei Watch GT

La Huawei Watch GT aurait pu être, comme la Galaxy Watch de Samsung une bonne alternative à l'Apple Watch. Il n'en est rien et l'explication tient en un mot : OS. Celui du chinois, Lite OS, est nettement moins réussi que celui du coréen, Tizen. Dommage.
Retour au menu

4. Withings Steel HR Sport, discrète mais très efficace

Steel Hr sport



Les plus
+ Autonomie
+ design
+ Qualité de l'application
Les moins
- Pas de GPS intégré


Après une brève aventure chez Nokia , Withings est redevenu français. Pour célébrer ce retour en bleu blanc rouge, le constructeur a présenté sa Withings Steel HR Sport, la déclinaison sportive de sa Steel HR si réputée.

Design sportif mais élégant

La version sportive de la Steel HR reprend presque à l'identique les traits de son aînée. Il y a bien quelques pointes de rouge sur les aiguilles et un bracelet anti-transpirant pour les différencier, mais au premier coup d'œil seuls les plus connaisseurs feront la différence. Et c'est tant mieux ! Car toute sportive qu'elle est, la dernière Steel peut être portée tout le temps avec presque tous les vêtements. C'est l'avantage d'une montre sobre et élégante à la fois.

Connectée, mais pas trop

A l'inverse des Apple Watch et autres Galaxy Watch, Withings a décidé de ne pas tout miser sur la connectivité de sa montre. Son cadran est celui d'une tocante classique, ses fonctionnalités connectées étant réservées à un minuscule écran OLED sur la partie supérieure. Il affiche les notifications, permet de mesurer son rythme cardiaque et permet de démarrer et d'arrêter ses sessions de sport. Pour tout le reste et pour le détail de ses activités il y a... l'application.

3 semaine d'autonomie

Ce strict minimum en matière de connectivité se retrouve aussi sur le GPS. La Steel HR Sport n'en dispose pas et s'en remet à celui de votre smartphone. Cela oblige à ne jamais se séparer de son téléphone, certes, mais c'est également un sacré coup de pouce en matière d'autonomie. En effet la montre de Withings dépasse aisément trois semaines d'usage avec une seule charge.

Notre avis sur la Withings Steel HR Sport

Moins connectée qu'une Galaxy Watch et moins rutilante qu'une Apple Watch la Steel HR Sport a su trouver sa voie. Celle d'une montre dont la connectivité ne saute pas aux yeux mais qui sait faire l'essentiel en toute discrétion.
Retour au menu

5. Fitbit Versa 2, la première montre avec Alexa

Fitbit Versa 2



Les plus
+ Amazon Alexa
+ Sobre, compacte, légère
Les moins
- Pas de GPS embarqué


Après le succès commercial de la Versa, Fitbit remet le couvert avec une nouvelle déclinaison. La marque américaine n'y va d'ailleurs pas avec le dos de la cuillère puisque la Versa 2 est la première montre connectée au monde à utiliser l'assistant vocal Amazon Alexa. Tout un programme !

Un design inchangé mais toujours aussi efficace

Malgré son look très similaire à l'Apple Watch - oui, encore elle - la Fitbit Versa 2 sait se faire élégante. Le constructeur américain propose en effet une très large gamme de coloris de cadrans et de bracelets dans diverses matières. Cette montre mixte correspondra aussi bien aux hommes qu'aux femmes et c'est tant mieux !

Un coach de santé connecté avec Alexa

S'il y a bien une nouveauté à retenir sur la Versa 2, c'est son intégration avec Amazon Alexa. L'assistant vocal du géant de e-commerce fait ainsi son apparition pour la première fois sur une smartwatch. Une première dans un monde dirigé par Google Assistant et Siri depuis des années. Les fonctions de santé comme le rythme cardiaque ou le suivi du sommeil sont ainsi complétés par les nombreuses informations susceptibles d'être fournies par Alexa. Vous pouvez donc contrôler votre installation domotique, programmer des rappels et ainsi de suite grâce à la voix. Nul doute que ce premier pas d'Amazon sur les montres connectées ne sera pas le dernier !

Un GPS qui se fait cruellement attendre

Déjà absent de la première Versa, le GPS est toujours manquant sur la seconde version. Il faut donc embarquer le smartphone avec soi lors des exercices physiques, ce qui est loin d'être pratique. Ce manque se fait vraiment sentir sur cette montre connectée à 200€, surtout en fin d'année 2019. Cette absence permet néanmoins de profiter d'une autonomie relativement confortable de quatre à cinq jours.

Notre avis sur la Fitbit Versa 2

La Versa 2 ne marque pas une grosse évolution par rapport à son aînée. Mais l'ajout d'Amazon Alexa fait toutefois une sacrée différence par rapport à la concurrence. Si l'absence de GPS n'est pas un défaut pour vous, alors vous pouvez foncer les yeux fermés sur cette smartwatch sportive au look raffiné.
Retour au menu

6. Garmin Venu, la sportive élégante

Garmin Venu



Les plus
+ Suivi sportif très complet
+ Design soigné
Les moins
- Application austère


Imaginez une montre connectée taillée pour les sportifs. Imaginez une montre connectée élégante avec un écran de qualité. Et maintenant, imaginez que tout ça soit réuni dans un seul et même boitier. Vous en rêviez, Garmin l'a fait. La belle s'appelle Venu et pourrait bien frapper un grand coup sur le marché !

La montre connectée pour sportifs assidus

S'il y a bien un domaine où Garmin assure, c'est celui des montres connectées sportives. La Venu ne nous déçoit pas, c'est un vrai petit coach de santé. La tocante américaine sait en effet gérer pas moins de 20 sports différents grâce à son GPS et ses divers capteurs. Du suivi de la respiration à celui du rythme cardiaque en passant par le stress, rien ne lui échappe. Tout ça 24h/24. L'étanchéité à 5 ATM permet d'ailleurs d'utiliser la Venu à la piscine sans problème.

Et en plus, elle est sexy !

S'il y a bien un point qui peut rebuter chez Garmin, c'est le look de ses montres. Entre des choix de couleurs peu engageants et des formats relativement massifs, un petit relooking s'imposait donc pour la nouvelle génération. La Venu se pare ainsi d'un design très élégant et plus sobre qu'à l'habitude de la société américaine. L'écran Amoled de 1.2” séduit particulièrement, affichant de nombreux graphiques et animations à destination des sportifs.

Le sport, mais pas que

Bien qu'elle s'adresse aux amateurs d'exercices physiques, la Venu permet aussi d'autres activités plus classiques. La montre peut ainsi afficher les notifications, servir de lecteur MP3 grâce à son stockage intégré ou même payer sans contact avec Garmin Pay. Ce service n'est toutefois pas très représenté dans nos contrées.

Notre avis sur la Garmin Venu

La nouvelle Venu est clairement une montre à suivre de près, surtout si vous êtes sportif. Véritable coach du quotidien, elle est aussi très élégante malgré sa taille. Son autonomie de 5 jours la place dans la bonne moyenne. Au final, on n'a pas grand-chose à lui reprocher si ce n'est le look un peu austère de son OS propriétaire et de son application.
Retour au menu

7. Mobvoi TicWatch Pro, la bonne surprise

Mobvoi TicWatch Pro



Les plus
+ Un deuxième écran utile
+ Bonne autonomie
Les moins
- Pas de charge rapide
- Qualité des matériaux


Mobvoi est un constructeur chinois qui a plutôt bonne réputation sur le marché des montres connectées. Son succès, il le doit à la réalisation de produits abordables qui tirent pleinement parti de Wear OS. Confirmation avec cette TicWatch Pro.

Design passe-partout

Le moins que l'on puisse dire, c'est que Mobvoi n'a pas pris de risques en matière de design. Refusant de trancher entre montre citadine ou sportive, la TicWatch Pro emprunte aux deux univers. Boîtier circulaire, cadre en aluminium, deux boutons latéraux pour la navigation et un bracelet standard de 22, voilà pour l'essentiel. Relativement épaisse (15 mm) et plutôt imposante, la TicWatch Pro ne conviendra pas aux poignets les plus fins.

Deux écrans pour plus d'usages

C'est la petite surprise de cette TicWatch Pro. Son écran Oled cache... un second écran ! LCD et monochrome il vient se superposer au premier et se fait totalement transparent lorsque ce dernier est actif. En revanche, lorsque la montre n'est pas directement sollicitée c'est cet écran LCD qui prend le relais pour afficher quelques informations essentielles en permanence (heure, autonomie, nombre de pas) et ainsi économiser de la batterie.

De la bonne maitrise de Wear OS

La montre connectée de Mobvoi embarque la version 2.0 de Wear OS. Le constructeur chinois semble l'avoir apprivoisé malgré son processeur Snapdragon 2100 qui commence à sérieusement dater. De plus, Mobvoi a eu la présence d'esprit de compléter Wear OS de quelques cadrans et applications maison.

Notre avis sur la Mobvoi TicWatch Pro

Malgré quelques lenteurs dues à un SoC vieillissant et un Wear OS parfois trop gourmand en ressources, la TicWatch Pro offre de bonnes performances et se pose comme une référence sérieuse chez les montres connectées pour Android.
Retour au menu

8. Galaxy Watch Active 2, la smartwatch passe-partout

Galaxy Watch Active 2



Les plus
+ La bague de navigation tactile
+ Écran clair et lisible
+ Design discret
Les moins
- Autonomie décevante
- Prix en hausse


Moins d'un an après un premier essai en demi-teinte, Samsung peaufine sa copie avec la nouvelle Galaxy Watch Active 2. La montre connectée reprend le look casual de son aînée en rajoutant ce qui lui manquait le plus : une lunette rotative. Et en plus, elle est invisible !

Même look, plus de fonctionnalités

Le géant coréen a surpris le public en début d'année 2019 avec la première Watch Active. Il faut dire que la marque osait casser un design massif et urbain poussé depuis des années par les Gear S et autres Galaxy Watch. L'Active 2 reprend donc le même aspect mixte et lisse que la première génération. Mais si aucune lunette rotative n'est visible, ça ne veut pas dire qu'elle n'est pas là. Samsung adopte ainsi un fonctionnement tactile qui produit les mêmes résultats que sur ses modèles à lunette physique. Le meilleur des deux mondes est donc réuni au sein de boitiers de 40 ou 44 mm au choix.

Ecran superbe mais autonomie décevante...

Il n'y a pas à dire, Samsung sait faire de beaux écrans. La Galaxy Watch Active 2 arbore ainsi une magnifique dalle Super Amoled aux bords plus fins que précédemment. Vous pourrez consulter vos notifications, vérifier vos progrès sportifs quotidiens ou encore calculer votre niveau de stress. Les options ne sont pas aussi fouillées que sur des modèles spécialisés dans le sport, mais c'est suffisant pour commencer à se bouger. Il est juste dommage de constater que l'autonomie n'a pas été améliorée sur ce nouveau modèle. La montre connectée peine ainsi à tenir plus d'une journée. Le plaisir d'utiliser l'excellent TizenOS se trouve donc un peu gâché par la recharge quotidienne obligatoire...

Notre avis sur la Galaxy Watch Active 2

Toujours aussi élégante et discrète, la Watch Active 2 reprend le bon chemin de l'ergonomie en remettant au gout du jour la lunette rotative. TizenOS retrouve ainsi son confort qui a su nous séduire ces dernières années. Dommage que l'autonomie ne suive pas, c'est le plus gros défaut de cette très belle smartwatch. Notez que des modèles 4G sont disponibles, ce qui permet de se passer du smartphone en mobilité.
Retour au menu

9. Fossil Gen 5, le meilleur de WearOS

Fossil Gen 5



Les plus
+ Snapdragon Wear 3100
+ WearOS 2.0
+ Autonomie en progrès...
Les moins
- ... mais perfectible


Fossil a toujours été une marque très impliquée dans le marché des montres connectées sous WearOS. La cinquième génération est depuis sa sortie le porte-flambeau de ce système souvent décrié. Comme nous allons le voir, elle a pourtant de quoi plaire à un large public.

Le design Fossil dans toute son élégance

S'il y a bien une marque qui soigne le look de ses montres connectées, c'est Fossil. Reconnaissable entre mille avec ses trois boutons et son large boitier de 44 mm, la Gen 5 s'adresse aussi bien aux hommes - modèle Carlyle - qu'aux femmes - modèle Juilianna. Bracelets et boitiers se déclinent en plusieurs couleurs, faisant de cette smartwatch un vrai bijou à porter en toutes circonstances.

WearOS 2.0 et Snapdragon 3100 : le top !

Si la Fossil Gen 5 fait si bonne impression, c'est qu'elle est la première du marché à embarquer le SoC Snapdragon Wear 3100 dédié aux objets connectés. Il se révèle bien plus rapide et surtout moins énergivore que le vieux Wear 2100 qui date de... 2016 quand même !

Google a d'ailleurs profiter de la sortie de la Fossil Gen 5 pour dévoiler WearOS 2.0, une mise à jour majeure de son système pour les montres connectées. Son utilisation se révèle bien plus agréable qu'auparavant. Tout est accessible d'un simple glissement : infos personnelles, notifications, paramètres... Si ce n'est pas encore parfait, les progrès sont énormes et WearOS n'a plus vraiment à rougir face à la concurrence.

Une autonomie améliorée mais encore perfectible

La Fossil Gen 5 propose plusieurs modes de gestion de l'énergie, dont un qui permet une personnalisation très poussée. En jouant finement sur les paramètres, on atteint ainsi une durée de vie allant de un à trois jours environ. Ce n'est pas parfait, mais ça reste mieux que les anciennes montres sous WearOS qui peinaient à tenir plus d'une journée !

Notre avis sur la Fossil Gen 5

C'est indéniable, la Fossil Gen 5 ouvre la voix pour une nouvelle ère. Avec son SoC plus performant et un système amélioré, elle vaut clairement le coup d'œil.
Retour au menu

10. Amazfit Bip, la petite montre qui a tout d'une grande

Amazfit Bip



Les plus
+ Prix attractif
+ Ecran toujours allumé
+ Autonomie impressionnante
Les moins
- Ecran fade
- Fonctions connectées limitées


Quand Xiaomi se met aux montres connectées et créé sa propre marque, ça fait nécessairement des vagues. Depuis plus de deux ans, le géant chinois enchaîne les succès. Le modèle Bip est l'un de nos préférés avec un prix très bas et d'excellentes spécifications. Voyons voir ce qu'il en est.

Une inspiration très typée Apple

Il faut bien l'avouer, l'Amazfit Bip ne va pas chercher son inspiration très loin. Le design rectangulaire aux bords arrondis fait immédiatement penser à l'Apple Watch. La comparaison s'arrête cependant ici. Le petit boitier de 1.28” adopte en effet un écran réflectif toujours allumé. Les couleurs ne sont pas très belles, mais il reste vraiment visible en toutes circonstances. Et ça, c'est rare dans le monde des smartwatches !

Une montre abordable et très complète

Si on s'attend à trouver un maximum de capteurs sur une montre connectée à plus de 300€, c'est moins le cas sur un modèle à 70€ seulement. C'est pourtant l'exploit réussi de l'Amazfit Bip. En plus du capteur de rythme cardiaque, la tocante profite d'une puce GPS plutôt précise. Vous pouvez ainsi suivre vos activités physiques de près même si le smartphone reste à la maison. L'écran tactile donne un aperçu rapide des progrès quotidiens : nombre de pas, rythme cardiaque, distance parcourue... En bref, les grands classiques. Vous pouvez aussi recevoir les notifications depuis le smartphone et afficher la météo. Les interactions restent basiques : impossible de répondre aux messages par exemple.

Une autonomie record

Une montre connectée capable de tenir 30 jours sans vous lâcher, c'est vraiment possible ? Oui, c'est ce que propose l'Amazfit Bip. Bien entendu, cette donnée varie selon les usages. Mais il faut bien avouer que le produit chinois semble increvable une fois au poignet !

Notre avis sur l'Amazfit Bip

Si vous avez un budget limité, alors foncez sur l'Amazfit Bip. Cette smartwatch a tout d'une grande, dépassant même certains modèles en particulier sur l'autonomie. Certes, le design manque d'inspiration, mais le reste est vraiment à la hauteur. Notez que l'Amazfit GTS avec écran Amoled qui succède au Bip devrait bientôt être commercialisé aux alentours de 130€.
Retour au menu

Comment choisir votre montre connectée ?

  • L'OS avant tout :

    Le choix d'une montre connectée dépendra non seulement de son OS mais aussi de celui de votre smartphone. Puisqu'ils travaillent souvent en couple il est préférable d'utiliser un même écosystème (iOS ou Android) entre sa tocante et son téléphone. Bien évidemment il est possible de dissocier les deux mais cela conduit à se priver de certaines fonctionnalités ou optimisations de vos gadgets. Enfin, il existe une offre intéressante en dehors des deux géants que sont Apple et Google. Tizen (Samsung) et Lite OS (Huawei) sont la preuve que les OS propriétaires peuvent faire l'affaire.
  • Adaptée à ses besoins :

    Quel sera votre usage d'une montre connectée ? Cette question doit trouver sa réponse avant l'acte d'achat. Selon que l'on soit sportif ou accro aux applications et aux notifications, le modèle idéal ne sera pas le même. Et puisqu'il existe pléthore de montres connectées certaines sont plus adaptées à vos usages que d'autres.
  • Gare au format du bracelet :

    Si la plupart des montres connectées empruntent un format standard pour leur bracelet (18/20/22 mm), commun au marché de l'horlogerie traditionnelle, ce n'est pas le cas de tous les modèles. Certaines smartwatches utilisent le bracelet pour y insérer des composant, comme le GPS. Aussi, avant d'acheter, vérifiez qu'il vous sera possible de changer de bracelet aisément.
  • Plusieurs degrés d'étanchéité :

    Chez les montres, on ne parle pas toujours de résistance à l'eau (indice IP) mais bien d'étanchéité réelle. Lorsqu'une montre est étanche, elle porte la mention ATM, précédée d'un chiffre 3, 5 ou 10. Ces trois valeurs correspondent à la profondeur à laquelle la montre peut-être immergée (30, 50 ou 100 mètres). Si votre tocante n'affiche qu'une valeur en IP, contentez-vous d'une douche ou d'une baignade en piscine.


Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons 4 à 5 heures à analyser les caractéristiques et avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste d'une quinzaine de produits et nous les testons tous.

Les produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.


Le sujet vous intéresse ? Retrouvez nos autres comparatifs montres connectées :
Modifié le 27/09/2019 à 17h43
35 réponses
21 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Finalement, Huawei admet que bâtir une alternative à Android lui prendra des années
Sortie extravéhiculaire 100 % féminine : suivez l'événement en direct !
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
scroll top