Montre connectée sport : notre comparatif des meilleurs modèles de 2019

Johan Gautreau Contributeur
26 septembre 2019 à 15h18
0
Le top du top
Le choix de la rédac
Le rapport qualité/ prix
Suunto 5
+ Autonomie intelligente
+ 80 profils sportifs
+ Entraînements adaptatifs
Garmin Venu
+ Ecran AMOLED
+ Suivi santé poussé
+ Design au top
Amazfit Verge
+ Prix attractif
+ Ecran AMOLED
+ Plutôt complète pour son prix

Au fil des années, deux usages se sont dégagés des montres connectées. Le premier est de servir de relais pour les notifications du smartphone. Le second est le suivi de la santé, en particulier celui des activités sportives. Grâce à leurs nombreux capteurs, les montres connectées sont idéales pour les sportifs qui cherchent à visualiser en temps réel leurs performances quotidiennes.

Plusieurs constructeurs se sont vite lancés dans la brèche, profitant du boum initial créé par le lancement des premières smartwatches. Garmin et Polar sont probablement les plus connus des sportifs amateurs de nouvelles technologies. Mais le marché n'est jamais au repos comme le prouve l'arrivée à grand fracas de Fitbit ou plus récemment du chinois Amazfit, filiale du géant Xiaomi. C'est afin de vous aider à y voir plus clair que nous avons conçu ce comparatif des meilleures montres connectées sport. Vous y trouverez aussi des conseils pour bien sélectionner votre future smartwatch.

Garmin Venu, complète et élégante

Garmin Venu



Les plus
+ Ecran AMOLED
+ Suivi santé poussé
+ Design au top
Les moins
- Pas de suivi du triathlon
- Autonomie en mode GPS un peu légère

La toute dernière création de Garmin sort des sentiers battus de la marque américaine. Derrière son design de montre connectée chic, la Venu dissimule en effet un véritable coach sportif. Un vrai petit bijou de technologie taillé sur mesure pour les personnes qui veulent suivre leur santé de près.

Un design chic pour le quotidien

Il faut bien l'avouer, les montres connectées sport sont rarement les plus élégantes. La Garmin Venu pourrait toutefois bien changer la donne dans ce secteur. Sa boucle striée lui confère un look unique rehaussé par un magnifique écran AMOLED de 1.2”. Sa définition de 390 x 390 px lui donne une excellente lisibilité en toutes circonstances. Et avec seulement 47 grammes au compteur, la belle sait se faire discrète sur le poignet. En bref, Garmin réalise ici un beau coup en renouvelant avec brio le design de ses montres.

Une sportive relativement complète

Si on pouvait craindre que Garmin délaisse le côté sportif de sa Venu au profit du look, il n'en est rien. La smartwatch multisports est capable de suivre pas moins de 20 activités, dont la natation grâce à son étanchéité 5 ATM. Le GPS et le capteur de rythme cardiaque sont bien entendu intégrés. L'écran tactile peut afficher des animations lors de certains exercices. Le calcul du score VO2Max est bien entendu de la partie. Au final, on regrettera juste l'absence de suivi du triathlon. Pour ça, il faudra plutôt s'orienter vers la gamme Forerunner du constructeur.

5 jours d'autonomie

Grâce à son OS propriétaire, la Garmin Venu bénéficie d'une autonomie allant jusqu'à 5 jours en usage léger. En utilisant le GPS en continu plus la lecture musicale, le constructeur annonce environ 6 heures de durée de vie. De quoi suivre de près une bonne séance de sport sans risquer de tomber à cours de batterie.

Notre avis sur la Garmin Venu

La dernière création de Garmin ose un design plus moderne tout en conservant le suivi sportif qui a fait le succès de la marque. Elle est en plus très polyvalente grâce au paiement au poignet et sa mémoire pour stocker de la musique.

Polar Ignite, la plus futée

Polar Ignite



Les plus
+ Design élégant et léger
+ Entraînements adaptatifs
+ Suivi de nombreux sports
Les moins
- Ecran IPS seulement
- Fonctions connectées limitées

Face à la Garmin Venu, Polar dégaine sa smartwatch Ignite. Ce modèle au design discret vise avant tout les amateurs de fitness grâce à des fonctions de coaching très bien conçues.

L'élégance et la discrétion avant tout

Au premier coup d'œil, il est difficile de voir que la Polar Ignite est une montre connectée dédiée aux sportifs. Elle laisse en effet complètement de côté le look brut de décoffrage de ses homologues pour nous offrir un design très soigné. Pesant seulement 35 grammes, la tocante opte pour un boitier tout en rondeur équipé d'un seul bouton. L'écran tactile n'est malheureusement pas AMOLED et se contente d'une définition de 240 x 204 px. Il reste cependant très agréable à l'œil grâce à la technologie IPS.

Des entraînements adaptatifs

Si nous apprécions particulièrement la Polar Ignite, c'est pour sa gestion futée des entraînements. Selon votre niveau, la smartwatch vous proposera divers plans d'entrainement et le choix de vos exercices afin d'atteindre l'objectif voulu. Ce système, nommé FitSpark, est probablement le plus futé proposé sur une montre connectée. Couplé à la plateforme Polar Flow, il permet un entrainement régulier et des relevés plutôt pertinents. Bien sûr, la montre embarque un GPS et un capteur de rythme cardiaque pour assurer son office. Elle est aussi étanche jusqu'à 30 m.

Des fonctions connectées trop légères

Aussi futée soit-elle pour le fitness en suivant pas moins de 19 sports différents, la Polar Ignite fait grise mine quand il s'agit de fonctionner comme une montre connectée plus classique. Oubliez ainsi la puce NFC pour les paiements sans contact. Impossible aussi d'emporter sa musique dans la mémoire interne. La montre affiche les notifications, mais ça ne va pas plus loin. L'autonomie est donnée pour 5 jours en usage normal et 17h en mode GPS, ce qui est franchement pas mal !

Notre avis sur la Polar Ignite

Très discrète, la Polar Ignite sait se faire particulièrement intelligente dans la programmation des entraînements. Dommage que les fonctions connectées soient trop réduites et que son écran ne soit pas AMOLED.

Amazfit Verge, la plus abordable

Amazfit Verge



Les plus
+ Prix attractif
+ Ecran AMOLED
+ Plutôt complète pour son prix
Les moins
- Boitier en plastique
- Pas étanche

Amazfit est une marque lancée par le géant Xiaomi. En quelques mois, les montres asiatiques ont su conquérir un marché pourtant très concurrentiel. La formule gagnante : des prix attractifs pour des smartwatches sport très complètes.

Un design assez pauvre

Face aux Polar Ignite et autres Garmin Venu, la montre sport Amazfit Verge est loin d'être la plus élégante. Son boitier en plastique semble un peu “cheap” comparé aux matériaux métalliques utilisés chez les concurrents. Mais cette concession permet de diviser le prix par deux, ce qui n'est pas négligeable ! La montre abrite d'ailleurs un très bel écran AMOLED de 1.3” d'une définition de 360 x 360 px. L'ensemble ne pèse au final que 46 grammes.

Sportive mais pas nageuse

Avec son Amazfit Verge, Xiaomi s'adresse avant tout aux sportifs qui aiment rester sur terre. La montre est incapable de suivre la natation puisqu'elle n'est certifiée que IP68. Impossible de l'immerger longtemps sous l'eau donc... Ce n'est pas vraiment un problème puisque la tocante chinoise sait gérer pas moins de 12 autres sports grâce à son GPS et son capteur de rythme cardiaque. Le calcul du VO2Max est d'ailleurs de la partie. C'est suffisamment complet pour débuter sur de bonnes bases, même si cette smartwatch va moins loin que ses concurrentes plus onéreuses.

Android sous le capot

La tocante de Xiaomi est très polyvalente. Et pour cause : elle embarque une version modifiée du système Android de Google. Il ne s'agit pas de WearOS, mais les fonctions connectées restent complètes. On peut ainsi utiliser le micro et le haut-parleur intégrés pour répondre aux appels téléphoniques. Il est aussi possible de stocker de la musique sur la mémoire interne. En sus, plus d'une dizaine de cadrans sont disponibles. Les plus bidouilleurs pourront même installer des .apk pour rajouter des applications.

Notre avis sur l'Amazfit Verge

Avec son autonomie de 5 jours, son bel écran et ses fonctions plutôt complètes, l'Amazfit Verge est un excellent choix pour les sportifs à petit budget. Dommage que son design soit assez pauvre et surtout qu'elle ne soit pas étanche pour suivre les séances de natation.

Fitbit Ionic, la coach des débutants

Fitbit Ionic



Les plus
+ Fonctions de coaching
+ Ecran de grande taille
+ Légère malgré sa taille
Les moins
- Ecran IPS seulement
- Fitbit OS décevant

La marque américaine Fitbit s'est toujours intéressée aux sportifs, proposant surtout des traqueurs d'activité. En 2017, la société tente pourtant une incursion dans le marché des smartwatches avec la Fitbit Ionic. Une montre qui divise toujours autant aujourd'hui mais qui vaut néanmoins le coup d'œil.

Un design qui divise

C'est incontestable, le look de la Fitbit Ionic laisse à désirer. De forme rectangulaire, la montre connectée est loin d'être attractive... Le boitier en aluminium est pourtant très bien conçu, ne pesant que 46 grammes. Le format rectangulaire a surtout l'avantage d'offrir une belle surface d'affichage. L'écran tactile fait en effet pas moins de 1.46”, un vrai géant ! S'il n'utilise que la technologie IPS, il produit toutefois un excellent travail avec de belles couleurs. Il reste d'ailleurs parfaitement lisible en plein jour.

Le coaching avant tout

Si la montre connectée américaine ne prend en charge que 7 sports, elle apporte une dimension nouvelle avec un programme de coaching très efficace. Bien qu'il soit payant, le service Fitbit Coach est un atout indéniable de cette montre. Il permet en effet de visualiser des vidéos pour s'entraîner régulièrement. Le large écran, couplé à des écouteurs Bluetooth pour l'audio, offre ainsi une façon simple de se mettre au sport. On appréciera aussi le suivi du sommeil particulièrement efficace de la Ionic. Le tout est servi par une application très bien réalisée.

Un OS perfectible

Le point qui déçoit probablement le plus sur la Fitbit Ionic est son OS propriétaire. Il aura fallu de nombreuses mises à jour pour qu'il devienne un tantinet agréable au quotidien. Mais il reste quand même à la traîne. On constate ainsi des soucis de connexion réguliers. De plus, le magasin d'applications est relativement pauvre. La bonne nouvelle, c'est que la tocante continue d'être suivie de près par son constructeur malgré son âge.

Notre avis sur la Fitbit Ionic

Pleine de promesses à sa sortie, la Fitbit Ionic déçoit un peu. Malgré tout, elle reste l'une des meilleures montres connectées sport pour les débutants grâce à ses programmes de coaching très bien conçus.

Polar M430, tout pour le cardio

Polar M430



Les plus
+ Capteur cardiaque hyper précis
+ Ecran toujours allumé
+ Calcul du VO2Max original
Les moins
- Ecran non tactile
- Fonctions connectées limitées

Polar revient à nouveau sur le devant de la scène de notre comparatif des meilleures montres connectées sport. Le constructeur finlandais nous propose ainsi avec sa M430 l'une des smartwatches les plus précises au niveau du capteur de rythme cardiaque.

Le design de la discorde

Tout comme la Fitbit Ionic, la Polar M430 risque de diviser les foules avec son design rectangulaire d'aspect massif. Pesant 51 grammes, la tocante est dans la moyenne haute. Mais c'est surtout son écran LCD monochrome de 128 x 128 px qui rebute le plus au premier abord. Non tactile, cet afficheur est relativement pixelisé. La navigation dans l'interface se fait donc via les cinq boutons physiques sur les côtés du boitier.

Un capteur cardiaque précis comme jamais

Peu attractive visuellement, la Polar M430 se rattrape sur son capteur de rythme cardiaque. Avec pas moins de six LED, celui-ci est l'un des plus précis du marché à l'heure actuelle. La montre est ainsi idéale pour les coureurs qui pourront suivre la moindre évolution de leur cardio. Le GPS n'est pas oublié, tout comme l'étanchéité qui permet une immersion jusqu'à 30 mètres. Petit point original : cette montre calcule le score VO2Max en étant au repos contrairement à ses concurrentes qui le calculent uniquement après une session de course intensive. Le suivi du sommeil est aussi de la partie, ce qui rend cette smartwatch plutôt complète.

Belle autonomie mais fonctions connectées limités

La Polar M430 est dans la bonne moyenne avec une autonomie de cinq jours en mode classique et 8h en mode GPS. Ce dernier est d'ailleurs réglable avec des relevés au choix toutes les secondes, les 30 secondes ou les 60 secondes. Si le suivi de la santé est plus que correct, les fonctions connectées restent malheureusement en retrait. Il est impossible de répondre aux notifications du smartphone ou même de transférer de la musique dans la montre.

Notre avis sur la Polar M430

S'il y avait une montre sport à retenir pour le suivi cardio, ce serait la Polar M430. Pas très esthétique, elle est cependant idéale pour les coureurs.

Suunto 5, pour tous les sportifs

Suunto 5



Les plus
+ Gestion intelligente de la batterie
+ 80 profils sportifs
+ Entraînements adaptatifs
Les moins
- Ecran non tactile
- Fonctions connectées limitées

Suunto est un autre nom bien connu des sportifs. Très proche de Garmin dans son approche, le constructeur finlandais a lancé il y a peu la Suunto 5, une montre connectée multisports visant le milieu de gamme. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle assure !

Jolie mais sans écran tactile

Si on devait décrire la Suunto 5, on pourrait la qualifier de mélange entre la Casio ProTrek Smart et la Garmin Venu. Proposée en plusieurs coloris, la smartwatch sport pèse pas moins de 66 grammes, se faisant bien sentir une fois au poignet. Mais c'est surtout l'absence d'écran tactile qui risque de rebuter les plus geeks : toute la navigation se fait avec les cinq boutons disposés sur le pourtour du boitier. Heureusement, l'interface de la Suunto 5 est relativement intuitive.

80 profils sportifs (!)

Pas besoin de dépenser plus de 500€ pour avoir une montre connectée sportive très complète. En effet, la Suunto 5 offre pas moins de 80 profils différents ! On constate d'ailleurs que le triathlon est intégré, la montre gérant particulièrement bien le suivi continu de plusieurs activités différentes. GPS et cardio sont bien entendu de la partie. La Suunto 5 peut ainsi suivre vos activités physiques avec le score VO2Max tout comme la qualité de votre sommeil. Tout comme la Polar Ignite, la programmation des entrainements se veut intelligente. C'est donc hyper complet !

Une autonomie impressionnante

La montre connectée de Suunto semble impossible à arrêter. Une seule charge permet en effet de tenir de une à deux semaines selon les activités et jusqu'à 40h en mode GPS. La montre apprend même de vos habitudes pour vous prévenir s'il y a besoin de la recharger avant votre prochaine sortie. Bluffant !

Notre avis sur la Suunto 5

La montre finlandaise est idéale pour les sportifs, du moins ceux près à s'affranchir de l'écran tactile. Si les fonctions connectées passent à la trappe, le côté sport est vraiment au top. Que vous soyez débutant ou confirmé, c'est la montre connectée parfaite pour accompagner vos séances d'exercices physiques.

Comment bien choisir votre smartwatch sport ?

  • Plutôt sport ou fonctions connectées ?

    Beaucoup de montres connectées sont capables de suivre les activités physiques. Mais les plus performantes mettent souvent de côté les fonctions connectées. Avant l'achat, il faut donc prévoir vos usages : souhaitez-vous voir vos notifications et écouter de la musique ou préférez-vous plutôt une compagne axée sur le sport avant tout ? N'oubliez pas non plus de vérifier quels sports sont gérés par votre future montre. Marche, course et cyclisme se retrouvent partout. D'autres activités comme la natation, le triathlon ou encore le yoga ne sont pas prises en compte par certaines smartwatches.
  • Capteurs embarqués

    Toute bonne montre connectée pour le sport doit embarquer un GPS et un capteur de rythme cardiaque. C'est le minimum syndical pour suivre les activités physiques en extérieur. Mais certains modèles vont plus loin en intégrant une boussole, un baromètre ou même un altimètre. Choisissez donc votre montre en accord avec vos activités les plus régulières.
  • Autonomie et mode GPS

    Les sportifs les plus assidus aiment suivre leurs moindres pas pour analyser leurs performances. Le GPS des smartwatches fourni de nombreux métriques, mais consomme beaucoup d'énergie. Si vous êtes un adepte du triathlon, une montre incapable de tenir plus de quelques heures vous sera inutile. En général, les constructeurs donnent deux autonomies pour leurs smartwatches de sport : en mode normal et en mode GPS avec un relevé permanence de la position. Les modèles les plus endurants tiennent jusqu'à 40h en mode GPS, mais la plupart offrent une dizaine d'heures de suivi.


Notre processus de sélection des produits

Nous réalisons chaque comparatif avec la même minutie et la même méthodologie. Nous passons 4 à 5 heures à analyser les caractéristiques et avis des produits disponibles en France.

À la suite de cela, nous sommes en possession d'une liste d'une quinzaine de produits et nous les testons tous.

Les produits ayant un atout à faire valoir sont ainsi présentés dans ce comparatif.


Et pour ceux qui recherchent une montre connectée au design plus sobre, découvrez notre comparatif des meilleures montres connectées hybride.
Modifié le 29/09/2019 à 19h19
5 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
scroll top