Test Huawei Watch Ultimate : vraiment la montre connectée ultime ?

Johan Gautreau
Par Johan Gautreau, Expert objets connectés.
Publié le 26 avril 2023 à 17h00
© Johan Gautreau pour Clubic
© Johan Gautreau pour Clubic

Pour sa nouvelle montre connectée, la marque chinoise met les petits plats dans les grands. Conçue avec des matériaux haut de gamme et bardée de technologie, la Huawei Watch Ultimate compte bien faire de l'ombre à l'Apple Watch Ultra, sa principale concurrente. A-t-elle réellement ce qu'il faut pour se démarquer ? Réponse dans notre test complet.

Les plus
  • Design et matériaux dignes d'une montre de luxe
  • Belle précision des relevés sport et santé
  • Smartwatch très complète pour le sport
  • Jusqu'à 14 jours d'autonomie
Les moins
  • L'écran qui manque de luminosité en extérieur
  • Fonctionne à 100  % uniquement avec les smartphones Huawei
  • Poids élevé avec le bracelet en titane
  • Prix qui crève le plafond

Il semble bien que la marque venue de Chine prenne progressivement le chemin du très haut de gamme. Nous en avions déjà eu un aperçu avec la séduisante GT 3 Pro Titanium. Cette fois-ci, c'est carrément une smartwatch premium qui va orner nos poignets, avec un prix à la hauteur de ses ambitions. Comptez en effet pas moins de 749 euros pour la Watch Ultimate Expedition Black et 899 euros pour le modèle Voyage Blue que nous testons aujourd'hui. En flirtant avec le marché du luxe, Huawei tente une nouvelle approche. Sera-t-elle couronnée de succès ? On vous dit tout dans les paragraphes suivants.

Huawei Watch Ultimate : fiche technique

Fiche technique Huawei Watch Ultimate

Comme nous pouvions nous y attendre à ce niveau de prix, la Watch Ultimate intègre l'ensemble des technologies propres aux montres Huawei. La montre connectée embarque donc un capteur ECG, une puce GPS double bande, un microphone et un haut-parleur, le tout dans un boîtier premium. De plus, elle reprend le suivi de la souplesse des artères lancé sur la GT 3 Pro Titanium, une rareté dans le monde des smartwatches sport.

La belle se démarque aussi grâce à une résistance à l'eau très élevée qui lui permet des immersions en eau de mer jusqu'à 100 mètres de profondeur. Cela permet au fabricant asiatique de développer des profils sportifs consacrés à la plongée sous-marine. Pour couronner le tout, la Huawei Watch Ultimate accueille un nouveau bouton qui devrait séduire les explorateurs. On vous en dit plus juste après.

Design

Certaines montres en mettent plein la vue au premier regard. C'est le cas de la Huawei Watch Ultimate Voyage Blue. Si nous trouvions l'Apple Watch Ultra ou la Garmin fēnix 7 sexy, la smartwatch asiatique met la barre bien plus haut. Nous avons rarement vu plus élégant sur le marché des montres connectées.

© Johan Gautreau pour Clubic

Le modèle Voyage Blue est un véritable régal pour les yeux avec son boîtier en zirconium, sa lunette en céramique et son bracelet en titane (secondé par un bracelet en caoutchouc). Une fois au poignet, la belle en jette incontestablement ! Il faut néanmoins composer avec un poids élevé qui ne sera pas au goût de tous. La Watch Ultimate Voyage Blue pèse pas moins de 122 grammes. Un véritable pavé…

© Johan Gautreau pour Clubic

Le fabricant annonce pourtant que son boîtier en métal liquide à base de zirconium est 17,4 % plus léger que le bon vieil acier inoxydable, tout en étant 4,5 fois plus solide. Mais trêve de considérations techniques, abordons plutôt les nouveautés. Les connaisseurs noteront l'apparition d'un nouveau bouton sur le côté gauche. Il vient compléter la couronne rotative et le bouton personnalisable du côté droit.

© Johan Gautreau pour Clubic

Ce petit nouveau est consacré au mode Expédition. D'un simple appui, vous pourrez lancer la fonction éponyme, mais nous y reviendrons plus loin dans ce test. De cette partie réservée au design, retenez avant tout que la Huawei Watch Ultimate est magnifique, à la hauteur du prix demandé. Si jamais vous craquez pour elle (on vous comprend !), vous devrez juste composer avec un poids très élevé...

Écran

Jetons un rapide coup d'œil à l'écran tactile (avec un verre en saphir, bien entendu) de la Watch Ultimate. Tout d'abord, il s'agit de la plus grande dalle jamais créée par le fabricant chinois. Elle fait pas moins de 1,5 pouce. À l'image du boîtier, c'est énorme !

© Johan Gautreau pour Clubic

L'impressionnant écran AMOLED LTPO affiche une belle définition de 460 × 460 pixels. De quoi afficher facilement les informations de santé, y compris les graphiques.

© Johan Gautreau pour Clubic

L'ensemble aurait été parfait s'il ne manquait pas de luminosité en extérieur. C'est là l'un des plus gros points de déception de cette smartwatch sport… Sans être invisible en plein soleil, l'écran AMOLED LTPO de la Watch Ultimate est loin derrière celui de la Watch Ultra d'Apple, bien plus lisible en extérieur. Quel dommage !

Sans ce manque de luminosité, nous aurions sans conteste attribué à cette dalle la note maximale. Les couleurs sont bien rendues, les transitions très fluides. En bref, le top.

Système d'exploitation

Avant d'explorer plus avant les diverses capacités de la montre de Huawei, faisons un rapide tour d'horizon de son système d'exploitation. Les amateurs du fabricant chinois seront en terrain connu. Il y a peu de changements par rapport à nos derniers tests, ce qui implique que l'on retrouve plus ou moins les mêmes avantages et inconvénients que sur la GT 3 Pro Titanium ou la Watch GT Runner.

© Johan Gautreau pour Clubic

La Watch Ultimate reste simple d'emploi tout en offrant une large gamme de fonctionnalités. Le seul problème est que vous devrez posséder un smartphone Huawei sous HarmonyOS pour en profiter à 100 %... Les utilisateurs Android et iOS devront pour leur part faire l'impasse sur Celia, l'assistant vocal du constructeur. Les plus démunis sont les possesseurs d'iPhone qui ne peuvent même pas accéder à l'AppGallery ni télécharger leurs musiques dans la mémoire de la montre.

Il semble aussi que malgré la présence d'une puce NFC, il ne soit pas encore possible d'utiliser de cartes bancaires pour les paiements sans contact. Cela fait beaucoup de manques pour une montre à ce prix…

Si vous cherchez une smartwatch bardée de fonctionnalités utilitaires, alors orientez votre choix vers Apple et sa Watch Ultra. La Huawei Watch Ultimate intéressera plutôt les amateurs de course à pied et les plongeurs.

Fonctions sport

Afin de justifier son prix élevé, la montre de Huawei ne fait pas semblant sur la partie sport. Elle s'en sort particulièrement bien dans ce domaine, avec dans ses bagages de nombreux profils, dont un spécialisé dans la plongée aquatique.

Huawei Watch Ultimate : la montre des plongeurs ?

Nous avions déjà eu droit à une première incursion dans le monde de la plongée avec la GT 3 Pro Titanium. Toutefois, Huawei va beaucoup plus loin avec sa Watch Ultimate. Tout d'abord, la montre adopte des certifications plus poussées que son aînée. Non contente d'avoir la classique résistance à l'eau IP68, la belle affiche une certification ISO 22810:2010 qui prévoit une étanchéité jusqu'à 100 mètres de profondeur, soit une pression de 10 ATM.

Ce n'est pas tout : la Huawei Watch Ultimate est aussi certifiée EN13319. Cette certification est d'ordinaire dévolue aux outils de plongée. D'ailleurs, le modèle Voyage Blue propose un bracelet en caoutchouc pour les personnes qui pratiquent ce type d'activité sportive. Non contente d'être plus résistante à l'eau que la plupart de ses concurrentes, Apple Watch Ultra comprise, la Watch Ultimate adopte aussi un profil de plongée amélioré.

© Johan Gautreau pour Clubic

Si l'on retrouve le test d'apnée déjà présent sur la GT 3 Pro Titanium, on profite maintenant d'un plus large choix de données. On peut même choisir parmi quatre types d'activités :

  • Plongée récréative
  • Plongée en apnée
  • Plongée technique
  • Plongée sous-marine

Les amateurs ont aussi à disposition des outils pour calculer le NDL et la décompression. Chaque profil peut définir le gaz utilisé dans les bouteilles (Air ou NX), le type d'eau, le niveau de difficulté, ou encore le temps pour les paliers de décompression.

© Johan Gautreau pour Clubic

Faute de posséder les compétences nécessaires, nous n'avons pas pu essayer la montre en action. Cependant, une chose est certaine : elle surpasse allègrement l'Apple Watch Ultra sur le terrain des activités aquatiques. Les plongeurs devraient y trouver leur bonheur !

Mode Expédition

L'autre grosse nouveauté de la nouvelle Huawei Watch réside dans le mode Expédition. Le nouveau bouton sur la montre ne sert pas qu'au design. Il a un but bien précis. D'un simple appui, vous pouvez ainsi lancer le mode Expédition. Il s'agit d'un profil sportif un peu particulier, réservé avant tout aux randonneurs et autres baroudeurs qui veulent découvrir de nouveaux sentiers.

Une fois lancé, le profil affiche un écran de données plutôt classique. Il s'agit d'une sorte de tableau de bord qui résume vitesse moyenne, altitude, fréquence cardiaque, durée, etc. Il donne même accès à la boussole.

© Johan Gautreau pour Clubic

Sous ses atours classiques, le mode Expédition permet avant tout une grosse économie de batterie. En effet, le GPS capture par défaut votre position toutes les 30 minutes seulement. Néanmoins, un appui sur le bouton en bas à droite force le marquage manuel d'un point. Dans ce cas, vous pouvez attribuer une icône ou un code couleur au marqueur. Pratique pour indiquer un cours d'eau, une bifurcation ou autre.

© Johan Gautreau pour Clubic

Si jamais vous vous perdez, il vous suffit de vous rendre dans la liste des marqueurs et d'en sélectionner un pour obtenir le cap vers votre position.

Dernier point propre au mode Expédition : l'affichage de nuit. En appuyant sur le bouton gauche, l'affichage de l'écran bascule sur un ton orange, moins éblouissant pour la lecture de nuit. Nous avons pris plaisir à explorer nos environs avec ce mode plutôt original. Nous regrettons simplement que les icônes et les codes couleur employés sur la Huawei Watch ne soient pas repris au sein de l'application après l'exercice.

Profils sportifs

Côté sports plus classiques, la Huawei Watch Ultimate est très bien fournie. Vous y trouverez pas moins de 100 profils différents, dont 20 avec des métriques spécifiques.

© Johan Gautreau pour Clubic

Mention particulière pour le golf qui permet de calculer la qualité de votre swing. La smartwatch affiche aussi des animations pour vous montrer comment bien tenir votre club. Plutôt sympa !

Les fans de course à pied seront séduits par la Watch Ultimate qui offre tout un éventail de métriques pour les sports de marche/course :

  • VO2Max
  • Temps de récupération
  • Running index
  • Seuil lactique
  • Charge d'entraînement
  • Lièvre virtuel
  • Etc.

À ces nombreuses métriques, ajoutez les divers programmes d'entraînement par IA, idéaux pour débuter en course ou se préparer à un marathon.

© Johan Gautreau pour Clubic

On s'approche de ce que proposent Garmin et Coros. La montre haut de gamme en a sous le pied, c'est indéniable ! Malgré ça, quelques imperfections demeurent encore. Le guidage vocal lors des exercices est toujours en anglais. On déplorera aussi l'impossibilité de modifier les champs de données au sein de l'application, tout doit se faire depuis l'écran de la montre.

Ces menus défauts empêchent encore la Huawei Watch Ultimate d'atteindre le même niveau de perfection que les ténors du haut de gamme.

Précision des mesures

Proposer de nombreux profils, c'est bien. Faire des relevés précis, c'est mieux. De ce côté, la Huawei Watch Ultimate s'en sort aussi très bien. Il faut dire que Huawei nous déçoit rarement, ses capteurs se montrant précis, peu importe le secteur tarifaire.

Malgré son poids, la Watch Ultimate n'a aucun problème à suivre la fréquence cardiaque lors des activités de course. Comme vous pouvez le voir sur les courbes ci-dessous, le capteur optique TruSeen 5.0+ colle de près aux relevés de notre ceinture pectorale Polar H7.

La courbe de notre ceinture Polar H7 de référence © Johan Gautreau pour Clubic
La courbe capturée par la Huawei Watch © Johan Gautreau pour Clubic

Le GPS double bande est du même acabit. S'il reste un cran en dessous de ce que nous avions relevé sur la fēnix 7, il reste quand même dans le haut du panier.

© Johan Gautreau pour Clubic

Lors de notre parcours de test, nous n'avons noté aucun décrochage, même dans les zones couvertes par des arbres ou des immeubles. Huawei réalise du très bon travail sur sa Watch Ultimate. C'est sans conteste l'une des smartwatches les plus précises du moment.

Suivi de la santé

Non contente d'être une excellente compagne pour le sport, la Huawei Watch Ultimate est une bonne alliée pour garder un œil sur la santé. Outre le classique suivi de la fréquence cardiaque, du stress et du SpO2, la smartwatch met à notre disposition un ECG ainsi qu'un système de suivi de la rigidité des artères (VOP).

Concernant la mesure de la vitesse d'onde de pouls, nos remarques seront les mêmes que pour la GT 3 Pro Titanium. Les relevés sont plus élevés que sur notre balance Body Comp de comparaison. Difficile de savoir quel produit est plus précis que l'autre.

Dans tous les cas, les applications santé proposées par Huawei n'ont pas vocation à remplacer un vrai diagnostic médical. Sachez simplement que vous avez à disposition une smartwatch très complète pour garder un œil sur les paramètres les plus importants de votre santé cardiovasculaire.

Navigation

Aucun changement majeur n'existe pour ce qui est de la navigation. Huawei reprend le système d'import d'itinéraire lancé sur ses précédentes smartwatches. Vous avez donc le choix entre importer un trajet depuis un fichier GPX ou depuis l'application Komoot. Chaque itinéraire sera disponible pour les sports en extérieur comme la marche ou la course.

Toujours en anglais, le guidage vocal pas-à-pas se révèle suffisamment précis, bien qu'un cran en dessous de la concurrence. Il faut aussi noter l'absence de fond de carte, ce qui risque d'en rebuter certains, vu le prix de la tocante en zirconium.

Les randonneurs les plus exigeants se tourneront probablement vers des solutions plus évoluées pour le même tarif. Nous espérons que Huawei améliorera ses fonctionnalités de navigation à l'avenir, au moins pour sa Watch Ultimate.

Fonctions utilitaires

Non contente d'être à l'aise dans le suivi du sport et de la santé, la Huawei Watch Ultimate s'en tire très bien en tant que compagne du quotidien. Enfin, sur le papier… Tout comme les autres smartwatches du constructeur chinois, la tocante haut de gamme ne révélera son plein potentiel qu'en association avec un smartphone Huawei sous EMUI ou HarmonyOS.

© Johan Gautreau pour Clubic

Si vous êtes l'heureux possesseur d'un tel engin, vous pourrez prétendre aux fonctionnalités suivantes :

  • Stockage de musique dans la mémoire de la smartwatch ;
  • Réponses préenregistrées aux SMS ;
  • Assistant vocal Celia ;
  • Appels mains libres grâce au Bluetooth ;
  • Installation d'applications tierces grâce à AppGallery ;
  • Stockage de vos cartes dans l'application Wallet.

Notez que si les rumeurs faisaient état d'une possibilité de se connecter au réseau mobile grâce à eSIM ou satellite, il semble que l'Europe ne puisse pas en bénéficier. Si une telle fonction vous attire, nous vous recommandons de vous orienter vers la Huawei Watch 3 qui embarque une fonction eSIM.

Comme vous le voyez, la Huawei Watch Ultimate est plutôt bien équipée. Malheureusement, vous perdrez plus ou moins de fonctionnalités selon votre plateforme de prédilection.

© Johan Gautreau pour Clubic

Ainsi, Celia tire sa révérence avec les mobiles Android. Quant aux utilisateurs iOS, ce sont les moins bien lotis. Ils ne peuvent tout simplement pas installer d'applications tierces, ni même répondre aux SMS depuis la smartwatch asiatique ou transférer leur musique sur la mémoire interne…

Avant tout achat, réfléchissez donc bien à vos besoins, en particulier si vous utilisez un iPhone. Nous aurions apprécié une compatibilité plus étendue. En l'occurrence, la Watch Ultimate risque d'en frustrer plus d'un.

Autonomie

De tout temps, les smartwatches Huawei ont possédé une excellente autonomie. La dernière montre du constructeur ne fait pas exception. Toutefois, elle boxe dans le très haut de gamme, là où la concurrence offre aussi des modèles très endurants.

Sur le papier, la smartwatch en zirconium peut encaisser jusqu'à 14 jours d'utilisation en faisant quelques concessions sur le suivi du stress et l'allumage de l'écran. Sinon, Huawei annonce 8 jours en mode intensif, ce qui reste bien supérieur à l'Apple Watch Ultra et ses 3 jours d'autonomie seulement.

Pour nos essais, nous avons activé toutes les fonctions de suivi (stress, SpO2, fréquence cardiaque et température corporelle en continu) ainsi que l'écran Always On. Nous avons fait environ 60 minutes d'activité durant la période. Il aura fallu approximativement 6 jours pour vider la batterie. Un excellent score comparé à la montre Apple. Mais face à Garmin et Coros, la Huawei Watch Ultimate fait plus pâle figure.

© Johan Gautreau pour Clubic

Heureusement, la montre de Huawei se rattrape bien sur la charge rapide. Il faut seulement une heure pour faire le plein de la batterie grâce au socle à induction.

Huawei Watch Ultimate : l'avis de Clubic

Conclusion
Note générale
8 / 10

Parée de zirconium et de céramique, dotée d'un design grand luxe, il est indéniable que la Huawei Watch Ultimate produit son effet une fois au poignet. Le modèle Voyage Blue est particulièrement élégant avec ses matériaux robustes.

L'effet « waouh ! » ne s'arrête d'ailleurs pas qu'au design. La montre de Huawei fait aussi des merveilles dans le suivi du sport et de la santé. C'est une montre particulièrement précise dans les relevés, tout à fait capable de boxer dans le même secteur que Garmin et cie. Les nouveaux modes de plongée et d'expédition font mouche.

Finalement, c'est dans les fonctions utilitaires que la Huawei Watch Ultimate pèche le plus. À moins de posséder un smartphone Huawei, vous serez une fois de plus limité dans l'utilisation de la montre connectée. C'est particulièrement frustrant pour les utilisateurs iOS qui sont plus démunis que les autres. On pourra aussi regretter le manque de luminosité de l'écran en extérieur. Vu le prix affiché, nous attendions mieux de la Huawei Watch Ultimate.

Malgré ça, elle n'en reste pas moins une magnifique smartwatch. Nous avons pris énormément de plaisir à l'utiliser durant notre test. Les amateurs de montres de luxe apprécieront sans conteste ce modèle très sexy !

Les plus
  • Design et matériaux dignes d'une montre de luxe
  • Belle précision des relevés sport et santé
  • Smartwatch très complète pour le sport
  • Jusqu'à 14 jours d'autonomie
Les moins
  • L'écran qui manque de luminosité en extérieur
  • Fonctionne à 100  % uniquement avec les smartphones Huawei
  • Poids élevé avec le bracelet en titane
  • Prix qui crève le plafond
Sous-notes
Design et Finitions
10
Écran
9
Fonctions sport
9
Fonctions utilitaires (avec smartphone Huawei)
8
Fonctions utilitaires (sans smartphone Huawei)
7
Autonomie
8
Par Johan Gautreau
Expert objets connectés

Jeux vidéos, liseuses électroniques, enceintes connectées : je suis un grand amateur de nouvelles technologies, peu importe la forme ou la fonction ! J'aime particulièrement tester les nouveautés et bidouiller tout ce qui me tombe sous la main, juste pour le plaisir d'essayer ;-)

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Tholar

Dommage pour la compatibilité plus limitée avec l’iPhone parce qu’elle est vraiment plus jolie que l’Apple Watch, dont le design carré me débecte.

Tholar

Bref tu n’aimes pas les montres.

gothax

Magnifique montre ! J’ai une honor et avec harmonyOS ça marche super ! Les autonomies sont monstrueuses ! Huawai sait faire.
Le rond c’est super +1 @tholar

Marshall

Il n’est pas gravé dans le marbre non plus qu’une montre doit être ronde

gnouman

Bref tu ne connais rien au montre

Tholar

Il faut être d’une sacrée mauvaise foi pour nier que (très) majoritairement, les montres sont rondes. C’est le design le plus naturel quand la contrainte consiste en des aiguilles qui tournent autour d’un point fixe. On peut faire autrement évidemment mais c’est pas la solution majoritairement retenue.
Apple n’avait pas cette contrainte avec une SmartWatch, ils ont fait une montre carrée. Dont acte. Ils auraient pu faire un losange qu’ils en auraient vendu quand même des palettes.

Marshall

Une fois encore et comme toujours, chacun ses gouts.

Remoss

A niveau de prix équivalent, je préfère une Garmin qui sera sans doute bien plus jolie et pas connectée au parti communiste Chinois.

pocketalex

Je possède une Apple Watch et très franchement … je suis d’accord avec toi :joy:

pocketalex

Plus globalement, on ne peut résumer une montre à carré ou rond, avec l’un mieux que l’autre

Perso, c’est mes gouts, je préfère une montre ronde. Mais c’est mes gouts

En vrai, c’est le « style » global qui importe c’est à dire la qualité des matériaux et des finitions, l’aspect une fois porté, les bracelets, etc

Et à quoi ressemble la montre, c’est à dire assurer un produit purement hi-tech, comme l’a fait Apple, ou rester dans le carcan classique et intemporel

J’avais tendance à privilégier le classique et intemporel jusqu’ici, mais à posséder une Apple Watch j’ai un peu revu ma position.
Pour des histoire d’authenticité, à savoir que rien ne peut égaler, ni même approcher, une VRAIE montre artisanale haut de gamme

Au mieux on aura une copie moins bien finie, et avec un écran LCD à la place d’un vrai cadran à aiguilles.

Pour posséder une IWC or, il y a pas photo, si on veut le « style » qu’apporte une vraie montre Suisse, alors il faut porter une vraie montre Suisse, point barre

Donc autant assumer que l’on a au bras un produit plutôt « hitech » qu’élégant, et avec un joli bracelet milanais, ou cuir, l’Apple Watch reste, au fond, une montre sympa à porter et on assume d’avoir au poignet un truc à 350€ (j’ai pas payé plus) et non à 3500€ ou 35 000€

Mais bon, l’important c’est que le produit convienne à ses gout, et surtout qu’il soit bien fait, avec de beaux matériaux, et de belles finitions

Inutile de monter trop en gamme non plus, on parle d’un produit à durée de vie limitée. A un moment l’OS est obsolète, à un moment la batterie va lacher, et il faudra remplacer le produit.
Une montre Suisse, ça dure une vie, et après on la transmet à ses enfants. C’est pas le même délire quoi