Clubic Week 2.0 : avec HoloLens, Microsoft fait son "One more thing"

Vidéo : Bienvenue dans cette nouvelle Clubic Week. Au sommaire de ce numéro, Microsoft dévoile Windows 10, les hololens, ses lunettes connectées, les Etats-Unis maintiennent leur position sur les attaques visant Sony et Facebook part à la chasse aux canulars.

Quand il s'agit de faire payer, le gouvernement s'agite pas mal. Cette semaine une application baptise sobrement amendes.gouv a t mise à disposition pour iOS et Android. Le but est trs simple, rgler ses amendes constates par un radar ou un PV grce à une application mobile


Les Etats-Unis maintiennent leur position au sujet du piratage de Sony. Pour prouver que le rgime de Kim Jung Un est bien à l'origine des attaques, la NSA indique qu'elle surveillait le rseau nord-coren depuis 2010.

Depuis cette priode, l'agence aurait plac ses grandes oreilles sur les connexions chinoises qui servent d'ouverture vers le monde extrieur à Pyongyang. Quant à la Core du Sud, elle aurait apport sa collaboration pour surveiller le rseau à l'intrieur du pays


Facebook part à la chasse aux fausses informations publies sur sa plateforme. Dit comme cela on se demande djà ce qu'il va bien rester sur le rseau social mis à part les dtails de la vie trpidante de vos proches


Microsoft a tout donn. Le groupe amricain a men une confrence au cours de laquelle plusieurs produits ont t annoncs. Ce que tout le monde attendait, c'est Windows 10. Au menu hhh, on a le retour du menu Dmarrer et la bascule entre mode tablette et bureau


Pour Google+, c'est un peu l'heure du bilan. Et il ne semble pas trs bon selon les analyses de certains spcialistes. Sur les 2,2 milliards de profils Google+, seulement 9% d'entre eux prsenteraient du contenu accessible au public. Pour ces derniers, 37% de l'activit rcente se caractrise par des commentaires publis sur YouTube, et 8%, par des mises à jour d'avatars


Voilà, c'est à peu prs tout pour cette semaine. Bon, on ne va tout de mme pas se quitter sans parler de l'information qu'il ne fallait surtout pas rater. La Commission gnrale de terminologie et de nologie a dcid que l'on ne devait plus employer le mot streaming mais utiliser celui de flux pour parler en bon franais

Modifi le 24/01/2015 00h04