Vidéo-test du MacBook d'Apple : trop en avance sur son temps ?

Vidéo : En 2008, Steve Jobs présentait le MacBook Air... En le sortant d'une enveloppe. L'ultraportable d'Apple se renouvelle avec le MacBook. Au menu, écran retina et large clavier à touches papillon !

Le MacBook, sans suffixe Pro ou Air, revient ! De son prédécesseur en polycarbonate, il ne garde que le nom. Le MacBook nouveau tente de refaire le coup du premier MacBook Air : aller encore plus loin dans la portabilité, la faible consommation et la finesse, quitte à faire de sérieux compromis sur la connectique et les performances. Equipé d'un processeur Intel Core M, d'un unique port USB Type C et dénué de ventilateur, il se verrait bien en portable du futur. Mais pas sûr qu'il soit tout à fait prêt.

Photo officielle MacBook à écran Retina 12 pouces


Le MacBook, c'est un peu la même histoire. Présenté il y a quelques semaines, il semble sonner le glas, à moyen terme, des MacBook Air. Il en reprend la finesse en l'accentuant encore, intègre un écran Retina dont les MacBook Air ne disposeront probablement jamais, et mise sur une connectique on ne peut plus minimaliste, puisqu'elle se résume à un seul et unique port.

Design et ergonomie : plus léger que l'Air


Le MacBook est le premier « vrai » nouveau design d'Apple depuis 2012, soit depuis le MacBook Pro Retina. Fondamentalement, il conserve les caractéristiques du MacBook Air, notamment son côté biseauté, moins épais à l'avant qu'à l'arrière. C'est une formule qui marche puisqu'elle donne l'impression d'un portable plus fin qu'il ne l'est vraiment en son centre.

La grosse différence se situe au niveau de l'optimisation de l'espace. Si les dimensions de la coque sont comparables à celles du MacBook Air 11 pouces, il est moins large, et un tout petit peu plus profond, en raison d'un ratio d'écran différent : 16/9e sur le 11 pouces, et 16/10e sur le MacBook, avec des bordures autour de l'écran nettement plus réduites.


Modifié le 07/05/2015 à 20h40