Quelle place pour l'Ubuntu Phone sur le marché des smartphones ? (Debug#42)

Vidéo : L'Ubuntu Phone par BQ et Canonical va être lancé. Il s'agit du premier appareil équipé du système d'exploitation Ubuntu pour smartphone. Mais a-t-il une chance sur le marché européen, ou même mondial ?

L'Ubuntu Phone proposé par BQ et Canonical est techniquement intéressant mais il semble important de s'interroger quant à ses chances de percer sur le marché des smartphones.

Face à la concurrence, des acteurs comme par exemple Samsung sont maintenant contraints de vendre de grands volumes, avec des produits moins chers, ce qui pose forcément des problèmes. Mais des acteurs plus petits peuvent faire leur trou, s'ils s'adressent à un public ciblé.

Un prix attractif


Ce qui plaide en faveur de l'Ubuntu Phone c'est clairement son prix. Le tarif conseillé est de 170 euros. Une déclinaison 4G et 16 Go de stockage est également disponible, à 230 euros. On reste sur des tarifs, on va dire corrects, au regard de ce qui peut se faire ailleurs. Mais encore une fois la cible n'est pas forcément le client moyen qui ne va peut-être pas mettre aussi chez dans un terminal.

Après ce n'est pas forcément sur le prix que la différence se fera, même si on ne va pas se le cacher, cela pèse dans la balance. Prenez un Fire Phone d'Amazon, cher et sans réelle promesse, a fait un four. L'originalité de l'Ubuntu Phone, réside comme son nom l'indique sur son système d'exploitation.

Modifié le 13/02/2015 à 17h08