CES 2016 : Derrière ses vêtements imprimés en 3D, Sculpteo fait passer un message

Vidéo : L'entreprise française Sculpteo expose au CES des vêtements imprimés en 3D. Mais la startup ne souhaite pas se lancer dans le prêt-à-porter pour autant : l'idée est de mettre en valeur le potentiel de sa technologie.

Un gilet ou une jupe imprimée en 3D, c'est original et plutôt esthétique. Difficile cependant d'imaginer porter une telle tenue en permanence : « Vous pouvez vous asseoir, ça n'abîmera pas les objets imprimés mais ça ne se sera pas très confortable » avoue Clément Moreau, DG de Sculpteo. Si l'entreprise expose des tenues originales au CES, c'est surtout pour mettre en avant un nouveau matériau très souple, adapté à de nouveaux types d'impression.

Mais ce n'est pas le seul message que veut faire passer Sculpteo : l'impression 3D n'est pas une fin en soit, c'est plutôt une part de la créativité. Créer un objet entièrement en impression 3D est une chose, mais l'entreprise valorise ici l'apport de cette technologie dans d'autres domaines. Il peut s'agir de la mode, comme c'est le cas pour les vêtements imprimés ou les sacs à main accessoirisés, mais également de produits technologiques, comme le casque NightHawk qui intègre une pièce imprimée en 3D.

Plus souple, plus précise, plus variée : l'impression 3D selon Sculpteo a donc sa place un peu partout.

Modifié le 12/01/2016 à 11h35