Xerox pourrait croquer HP : une offre de 27 milliards est mise sur la table

06 novembre 2019 à 16h49
0
Xerox HQ

En difficulté toutes les deux, notamment à cause du développement des solutions Cloud et de l'émergence d'acteurs chinois, HP et Xerox pourraient se rapprocher et ne former plus qu'une entreprise.

Le géant de l'impression Xerox songerait à racheter son concurrent HP pour la somme de 27 milliards de dollars, rapporte le Wall Street Journal.

Deux milliards de dollars d'économie par an

Selon des sources du quotidien économique, le conseil d'administration de Xerox s'est réuni mardi 5 novembre 2019 pour débattre du sujet. Le principal argument en faveur d'une fusion entre les deux groupes est le fait que la mise en commun des équipements et des effectifs permettrait d'économiser 2 milliards de dollars de dépenses par an.

L'opération ne pourra pas se réaliser avec les fonds propres de Xerox. Ce dernier est d'ailleurs évalué à 8 milliards de dollars, contre 27 milliards de dollars pour HP. On est donc dans une situation du petit qui veut avaler le gros (ou plutôt le gros qui veut manger le très gros).

Alors, comment financer une acquisition aussi gigantesque ? Tout d'abord, Xerox aurait reçu le soutien d'une très grande banque. Mais l'entreprise va aussi pouvoir engager de l'argent qu'il a déjà. Il vient de vendre ses parts (à hauteur de 25 %) dans la société Fuji Xerox, co-créée avec Fujifilm, pour un montant de 2,3 milliards de dollars.

Xerox et HP sont en petite forme

Une telle transaction a pour but de consolider la place des deux acteurs alors qu'ils sont actuellement en difficulté sur leurs marchés respectifs. HP et surtout Xerox dépendent de l'imprimerie, qui n'est pas vraiment un secteur d'avenir au regard des solutions proposées désormais par les technologies Cloud et qui est concurrencé par de nouveaux services.

Côté PC, ce n'est guère plus reluisant pour HP. Cela fait des années que les ventes de PC ne cessent de chuter, concurrencées par celles des smartphones et des tablettes, un créneau que l'entreprise américaine a complètement raté.

Aujourd'hui, ce sont les produits orientés gaming qui parviennent à sauver l'industrie. HP est d'ailleurs un acteur reconnu des ordinateurs portables pour gamers avec sa marque Omen. Insuffisant néanmoins pour enrayer la tendance négative du moment.

Source : ZDNet
Modifié le 06/11/2019 à 16h50
14
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top