Xerox pourrait croquer HP : une offre de 27 milliards est mise sur la table

Alexandre Schmid
Publié le 06 novembre 2019 à 16h50
Xerox HQ

En difficulté toutes les deux, notamment à cause du développement des solutions Cloud et de l'émergence d'acteurs chinois, HP et Xerox pourraient se rapprocher et ne former plus qu'une entreprise.

Le géant de l'impression Xerox songerait à racheter son concurrent HP pour la somme de 27 milliards de dollars, rapporte le Wall Street Journal.

Deux milliards de dollars d'économie par an

Selon des sources du quotidien économique, le conseil d'administration de Xerox s'est réuni mardi 5 novembre 2019 pour débattre du sujet. Le principal argument en faveur d'une fusion entre les deux groupes est le fait que la mise en commun des équipements et des effectifs permettrait d'économiser 2 milliards de dollars de dépenses par an.

L'opération ne pourra pas se réaliser avec les fonds propres de Xerox. Ce dernier est d'ailleurs évalué à 8 milliards de dollars, contre 27 milliards de dollars pour HP. On est donc dans une situation du petit qui veut avaler le gros (ou plutôt le gros qui veut manger le très gros).

Alors, comment financer une acquisition aussi gigantesque ? Tout d'abord, Xerox aurait reçu le soutien d'une très grande banque. Mais l'entreprise va aussi pouvoir engager de l'argent qu'il a déjà. Il vient de vendre ses parts (à hauteur de 25 %) dans la société Fuji Xerox, co-créée avec Fujifilm, pour un montant de 2,3 milliards de dollars.

Xerox et HP sont en petite forme

Une telle transaction a pour but de consolider la place des deux acteurs alors qu'ils sont actuellement en difficulté sur leurs marchés respectifs. HP et surtout Xerox dépendent de l'imprimerie, qui n'est pas vraiment un secteur d'avenir au regard des solutions proposées désormais par les technologies Cloud et qui est concurrencé par de nouveaux services.

Côté PC, ce n'est guère plus reluisant pour HP. Cela fait des années que les ventes de PC ne cessent de chuter, concurrencées par celles des smartphones et des tablettes, un créneau que l'entreprise américaine a complètement raté.

Aujourd'hui, ce sont les produits orientés gaming qui parviennent à sauver l'industrie. HP est d'ailleurs un acteur reconnu des ordinateurs portables pour gamers avec sa marque Omen. Insuffisant néanmoins pour enrayer la tendance négative du moment.

Source : ZDNet
Alexandre Schmid
Par Alexandre Schmid

Gamer et tech enthusiast, j’ai fait de mes passions mon métier. Diplômé d’un Master en RNG sur Hearthstone. Rigole aux blagues d’Alexa.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
Felaz

Et ben… ca rapporte les imprimantes !

bmustang

HP l’a bien cherché au regard de ce que fait lenovo par exemple ! Des pc PRO bourraient de scrapwares, des prix supérieurs, des gammes limitaient à des processeurs 90% intel et qu’il peut remercier d’ailleurs. HP s’est plombé dans ses stratégies et son manque d’ouverture !?

notolik

Cool, demain je vais voir mon banquier pour lui demander 1 025M $ : j’achète Apple !!!

Yorgmald

Lenovo a aussi son lot de scrapwares et autre pourritures…

bmustang

pas sur la gamme ryzen pro que j’ai commandé en juin et même les laptops… c’set clean ! Pas comme chez HP !?

Vanilla

La notation M $ c’est pour millions de dollars, or Apple c’est plutot 1000 milliards que ça cote environ… donc 1000 MM $ (et en anglais Billions, donc 1000 B $)
Et vu que les gens qui possèdent ses actions ne voudront pas les vendre à ce prix, il te faudrait plutôt 1500 à 2000 milliards pour réussir le rachat de 100% d’Apple… et encore, c’est pas sûr que les gens te lache leur actions meme a ce prix… car la plupart visent le long terme, et même avec le double du prix actuel, sur dix ou 20ans, ils seraient sûrement perdants à te vendre leur actions…

Et le raisonnement et le même pour tous les GAFAS. Impossible de les racheter en une fois.

Matrix-7000

Cette situation reflète bien le problème dans lequel notre société est plongée…
Essayez, vous, d’aller à la banque et de demander un prêt identique (toutes proportions gardées bien entendu). La banque va vous rire au nez…
Mais les entreprises, elles, elles peuvent s’endetter à outrance, payer à 30, 60 ou 90 jours. Moi, quand je fais mes courses, je dois payer avant de prendre possession des marchandises. Combien de sociétés ou indépendants ont déjà fait faillite a cause de tells délais de paiement?
Tout le système vit à crédit, on vend même des denrées qui n’existes pas encore, il ne faudra pas s’étonner le jour ou tout se cassera la gue… encore une foi!
L’être humain ne retient, décidément, aucune leçon du passé…

notolik

De toute façon mon banquier à dit non : il me manquais 1 Euro de fond propre…
:rofl:

chaton51

ah si l’etre humain retient les lecons, mais qui t’as dis qu’un banquier etait humain toi ?

detonyle

j’ai vomi…