Les meilleures applications gratuites de messagerie instantanée

16 mai 2020 à 18h18
0
Messagerie instantanée

Bien que le SMS subsiste, nombreux sont les utilisateurs à se tourner vers des applications de messagerie instantanée. Moins coûteuses, plus rapides et multifonctionnelles, elles outrepassent bien souvent leur simple statut de messagerie textuelle.

Aujourd'hui, la plupart de ces services permettent de passer des appels vocaux et vidéo, à deux ou plus. Le chiffrement de bout en bout implémenté quasi systématiquement joue également en la faveur de ces applications qui se revendiquent toutes plus respectueuses des données personnelles les unes que les autres.

Le choix de telle appli plutôt qu'une autre dépend en réalité des usages de chacun et des habitudes de son entourage. Si WhatsApp obtient l'assentiment d'une majorité d'utilisateurs, certains seront heureux de savoir qu'il existe des alternatives plus libres et plus confidentielles comme Olvid ou Signal. Il existe par ailleurs des situations cadenassées exigeant le recours à un service spécifique. Ainsi, en voyage en Chine, il est presque impossible de se passer de WeChat.

WhatsApp

C'est l'application de messagerie instantanée la plus utilisée dans le monde. Début 2020, WhatsApp passe la barre des 2 milliards d'utilisateurs et confirme sa position dominante dans le monde, loin devant Messenger qui compte « seulement » 1,3 milliard d'utilisateurs actifs par mois. L'une des raisons de ce succès ? Nul besoin de créer un compte Facebook pour profiter du service. Un simple numéro de téléphone suffit.

Lancée en 2009 par Jan Koum et Brian Acton, l'application débarque sur un marché concurrentiel bouillonnant. Contrairement à ses pairs, on ne lui connaît pas de modèle économique véritable. Sans publicité, WhatsApp compte à l'époque sur un abonnement annuel fixé à 0,99€ passée la première année d'utilisation gratuite. Dans les faits, peu d'utilisateurs se sont acquittés de ces frais qui disparaissent définitivement en 2016.

whatsapp

Racheté par Facebook en 2014, l'application a beaucoup évolué depuis ses débuts pour aboutir à la version très complète que l'on connaît : messages privés, discussions de groupes pouvant accueillir jusqu'à 256 contacts, listes de diffusion, partages de photos, de vidéos et de liens, appels téléphoniques et vidéo de deux à huit participants, chiffrement de bout en bout via protocole Signal, suppression de messages trop vite partis. La désactivation des notifications pour certains contacts ou conversations à plusieurs soulage les utilisateurs trop polis pour quitter un groupe ou recadrer un interlocuteur omniprésent.

Deux ombres au tableau cependant. Premièrement, on peut être contacté par n'importe qui sur WhatsApp. S'il est possible de bloquer un contact après coup, rien ne permet d'empêcher la réception des messages en provenance de numéros inconnus. Second écueil : WhatsApp partage certaines informations personnelles avec Facebook telles que le numéro de téléphone, l'identifiant du smartphone, ou encore la fréquence d'utilisation de l'appli. Autrement dit, Facebook est capable de dresser un profil assez détaillé des utilisateurs non-inscrits sur le réseau social.



Skype

On ne présente plus Skype dont les qualités de communication ont fait la renommée. L'appli développée par Microsoft permet de discuter en one to one ou de participer à des groupes de conversation. La gestion des mentions simplifie les interactions entre deux personnes au sein d'un même groupe. On y échange des fichiers, des photos et des vidéos sans difficulté. La visio et les appels audio sont supportés à raison de 50 participants maximum par session.

skype

Skype se démarque surtout de la concurrence par quelques fonctionnalités vouées à améliorer la vie quotidienne. On peut citer pêle-mêle les transferts d'argent, le partage de position, la planification des appels ou la création de sondages. Mais la fonctionnalité la plus intéressante réside certainement dans Skype Translator, outil intégré à Skype qui permet de traduire à la volée des conversations écrites (60 langues) ou vidéo (10 langues).

Côté sécurité des échanges, Skype fait preuve d'opacité. Il faut croire Microsoft sur parole lorsque l'entreprise affirme que les communications entre utilisateurs Skype sont chiffrées AES et qu'elles transitent via le protocole TLS. Depuis 2018, l'appli propose le chiffrement de bout en bout pour les messages écrits et les appels audio. Il est alors nécessaire d'activer l'option manuellement dans les paramètres de conversation.



Discord

Bien qu'il s'agisse initialement d'une plateforme de VoIP destinée aux gamers, Discord possède tout un attirail de fonctionnalités qui en font une messagerie instantanée efficace. Sa structure s'organise autour de serveurs privés ou publics eux-mêmes constitués de salons (channels) privés ou publics également. Il est ainsi possible d'autoriser l'accès à un channel à tout ou partie des membres d'un serveur. Un module de messagerie directe complète l'appli et permet à deux utilisateurs de discuter en privé, sans parasiter les canaux de communication collectifs.

discord

Au-delà de son organisation à toute épreuve, Discord embarque des options qui concurrencent très sérieusement des services comme Skype ou Teams. Appels vocaux et vidéo, correcteur orthographique, support Markdown, partage de fichiers, photos, vidéos, épinglage de messages, mise en sourdine des serveurs et des salons, émoticônes personnalisables, intégration des gifs, synchronisation Spotify, raccourcis clavier personnalisables.

On déplore l'absence de chiffrement de bout en bout chez Discord. S'il n'empêche pas le service de lire vos messages et d'écouter vos appels, un VPN de qualité vous permettra de préserver un tant soit peu l'anonymat de vos communications.



Messenger

Longtemps intégrée à Facebook, Messenger est devenue une application de messagerie instantanée à part entière en 2014. Une scission qui a longtemps permis aux internautes de se passer de compte Facebook et de s'inscrire à l'aide de leur numéro de téléphone. Depuis décembre 2019, cette option n'est plus disponible et seuls les utilisateurs inscrits sur le réseau social peuvent profiter de Messenger.

messenger

Messenger permet de discuter à deux, mais également de participer à des conversations à plusieurs. Ajouter un nouveau contact à un groupe lui donne accès aux messages précédant son intégration. Des modules complémentaires étoffent les options de base pour faire de l'appli un assistant du quotidien. On pense à la possibilité de créer des sondages, configurer des rappels, partager sa localisation, transférer des documents, désactiver les notifications de conversations trop actives, définir Messenger comme application de SMS par défaut. Les appels vidéo accueillent jusqu'à 50 participants, mais il est déconseillé de pousser l'expérience aussi loin au risque de sombrer dans une cacophonie sans fin.

Contrairement à WhatsApp, les discussions Messenger ne sont pas automatiquement chiffrées. Il est possible de les sécuriser manuellement et au cas par cas en activant l'option Conversations secrètes dans les paramètres d'une conversation choisie. Le chiffrement de bout en bout (protocole Signal) n'est effectif qu'à condition d'avoir également été activé chez l'interlocuteur.



Signal

Née en 2014 de la réunion de l'application Redphone et du protocole TextSecure, Signal est considéré comme l'alternative open source idéale à WhatsApp. Application de SMS/MMS et de messagerie instantanée, elle chiffre de bout en bout les messages écrits (protocole Signal), vocaux (protocole ZRTP) et vidéo (protocole Signal) envoyés via le réseau. Pour profiter de cette sécurité, il est impératif que l'interlocuteur passe lui aussi par Signal. Les SMS/MMS ne sont plus chiffrés depuis 2015.

Signal connaît un tournant important en 2018 avec la création de la Signal Foundation par Moxie Marlinspike et Brian Acton, respectivement co-fondateurs de Whisper Systems (Rephone et TextSecure) et de WhatsApp. Cette organisation à but non lucratif se donne pour objectif de développer des technologies de communication open source, respectueuses de la vie privée et protectrices de la liberté d'expression.

signal

Dans le détail, Signal offre quasiment les mêmes fonctionnalités que ses concurrents, l'affront fait aux données personnelles en moins. Discussions à deux, groupes de conversation chiffrés accueillant un nombre illimité de participants, mise en sourdine des conversations, partage de vidéos et photos. Il est par ailleurs possible d'envoyer des messages éphémères aux utilisateurs Signal. Impossible en revanche de passer des appels de groupe, audio comme vidéo.

Chaudement recommandée par Edward Snowden, Signal reste à ce jour l'une des messageries les plus transparentes et les plus sécurisées.



Olvid

Dans la mouvance de Signal, Olvid se fraie un chemin au milieu du marché saturé des messageries instantanées. Co-fondée par quatre Français, Thomas Baignères, Matthieu Finiasz Jacques-André Bondy et Cedric Sylvestre, l'appli pousse les notions d'anonymat et de sécurité des données très loin puisqu'aucune information n'est hébergée sur les serveurs de l'entreprise. Le chiffrement de bout en bout est évidemment de rigueur pour toutes les communications (données + métadonnées), à deux comme à plusieurs.

olvid

En abrogeant le concept d'inscription par mail ou numéro de téléphone, Olvid frappe très fort. Il suffit en effet de renseigner son nom et son prénom, non pas pour créer un compte, mais pour générer un ID que l'on partage avec ses contacts de confiance. Les serveurs d'Olvid ne prennent jamais connaissance de ces renseignements. Seuls les contacts ajoutés sont autorisés à communiquer après avoir scanné le QR code de l'invitation et échangé leurs codes à quatre chiffres respectifs. Aucun risque, donc, d'avoir affaire à un inconnu.

Olvid est une messagerie purement textuelle. On peut y discuter avec un contact ou créer des groupes de conversation. En revanche, ni appels vocaux, ni visio. Il est par ailleurs possible d'échanger des fichiers, photos, vidéos. À noter que le clavier Android utilisé bascule automatiquement en mode incognito, ce qui n'est pas le cas pour Signal.

Il ne manque à Olvid qu'une licence open source pour faire preuve de transparence totale. Un statut promis d'ici peu, au même titre que le dépôt d'une candidature CSPN. Pour rappel, cette certification mise en place par l'ANSSI valide le haut degré de sécurité d'une technologie ou d'un produit.



Telegram

À l'origine, Telegram était un acte militant. Créée en 2013 par les frères Dourov, fervents opposants au régime de Poutine, l'application devait permettre à ses utilisateurs de se soustraire à l'omniscience du FSB. Le succès est au rendez-vous, tant en Russie qu'ailleurs dans le monde. Entre octobre 2013 et mars 2014, Telegram passe de 100 000 à 35 millions d'utilisateurs actifs par mois. Aujourd'hui, on en compte plus de 400 millions.

telegram

Par défaut, tous les messages envoyés sont chiffrés à l'aide d'un protocole fermé et propriétaire baptisé MTProto. Les échanges transitent via les serveurs de Telegram. L'entreprise peut les déchiffrer et les stocker. Il existe toutefois une option à activer manuellement, Secret Chats, permettant de chiffrer les messages de bout en bout pour davantage de confidentialité.

Parmi les fonctionnalités disponibles, on retrouve évidemment la possibilité de discuter à deux, de participer à des groupes de conversation accueillant jusqu'à 200 000 membres, d'émettre des appels vocaux en one to one, de partager des photos, vidéos, liens, documents. Les appels vidéo ne sont toutefois pas pris en charge par l'application qui promet l'introduction des visioconférences courant 2020.



Snapchat

Avec son concept à part, Snapchat tâte le terrain de la messagerie instantanée en proposant des outils fonctionnels et inventifs. Si l'appli s'est fait connaître grâce au caractère éphémère des photos et vidéos envoyées, il lui a rapidement fallu trouver d'autres arguments pour prétendre rivaliser avec ses concurrentes. Après une refonte décriée, une stagnation du nombre d'utilisateurs actifs et une chute libre du cours de l'action en bourse, Snapchat a fini par renouer avec une croissance qu'on ne lui espérait plus.

Aujourd'hui, l'appli a troqué son aspect purement réseau social pour endosser le rôle de messagerie multimédia. Désormais, la majorité des utilisateurs se sert de Snapchat pour discuter avec ses amis.

snapchat

On y retrouve donc un module d'échange assez complet, permettant de discuter par écrit avec un interlocuteur spécifique, de créer des conversations groupées accueillant jusqu'à 32 participants, de partager photos et films stockés localement, d'émettre des appels vocaux et vidéo, et d'organiser des visio à plusieurs, avec ou sans filtre selon l'humeur de chacun. Les stickers Bitmoji animent les discussions standard, tous comme les mini-jeux intégrés au chat.

On apprécie enfin la possibilité d'activer les demandes d'ajout grâce auxquelles seuls les amis acceptés peuvent vous contacter.



Viber

Dans l'ombre de WhatsApp, Viber résiste. Rachetée en 2014 par le japonais Rakuten, l'application revendique aujourd'hui 400 millions d'utilisateurs actifs par mois. Un chiffre élevé qui lui vaudrait de devenir rentable pour la première fois en 2020 selon son PDG Djmael Agoua.

viber

Et pour cause, Viber a tout pour concurrencer ses pairs : implémentation du chiffrement de bout en bout (protocole propriétaire élaboré à partir de Signal) pour les conversations écrites, vocales et vidéo, groupes de discussion privés, partage de photos, vidéos et liens, support des gifs et des autocollants animés, rappels des messages envoyés par erreur. En revanche, l'application fait l'impasse sur les appels de groupe, en visio comme en audio.

Mais ce qui fait réellement la spécificité de Viber, ce sont ses communautés. En autorisant la création de supergroupes publics accueillant un nombre illimité de participants, l'application tente une percée dans le domaine des réseaux sociaux et cherche à convaincre de nouveaux utilisateurs.

S'inscrire sur Viber nécessite un numéro de téléphone qui servira d'identifiant de connexion. Seuls les contacts d'un utilisateur ont accès à son numéro. Les numéros des membres de communautés sont, quant à eux, toujours masqués.



LINE et WeChat : communiquer vers et depuis l'Asie

LINE est le compagnon parfait pour qui souhaite voyager ou communiquer avec des proches résidant en Asie.

LINE

Massivement utilisée au Japon et à Taïwan, l'application permet de discuter par messages privés ou par groupes de conversation accueillant jusqu'à 200 participants, d'émettre des appels vidéo et visio, d'envoyer des fichiers, photos et vidéos, de partager sa localisation ou encore d'effectuer des transferts d'argent auprès de ses contacts. Le chiffrement de bout en bout est généralisé depuis 2016, mais ne couvre pas les chats de groupe.



Depuis 2014, LINE est intégralement bloqué par le Grand Firewall chinois. Pour espérer joindre ses proches en Chine, il faudra passer par WeChat qui dispose peu ou prou des mêmes fonctionnalités, la censure en plus. Certains mots-clés sont interdits et les contenus contestataires sont arbitrairement supprimés.

wechat

En juillet 2019, Stephen McDonell, correspondant de la BBC basé en Chine, détaillait les pratiques inquiétantes de WeChat concernant le déblocage de comptes suspectés d'avoir colporté de fausses rumeurs : nécessité de fournir une photo de face ainsi qu'un enregistrement vocal en mandarin. C'est donc conscient de cette surveillance constante qu'il faut utiliser WeChat.

Modifié le 24/05/2020 à 09h58
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
scroll top