Quels sont les meilleurs lecteurs Blu-ray ? Comparatif 2021

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
07 juin 2021 à 21h26
0

A l'heure de la SVOD qui engrange les abonnés par millions, le support physique n'a pas encore dit son dernier mot. Le DVD est encore largement utilisé. Il est devenu un objet de commodité que l'on trouve partout, dans les grandes surfaces comme chez son marchand de journaux. Le Blu-ray et le Blu-ray 4K sont un peu moins visibles, car ils s'adressent à une frange des consommateurs vraiment passionnée par le cinéma et la qualité de l'image comme du son.

Choix de la rédac'

Sony BDP-S6700

Choix de la rédac'

  • Lecture multi formats
  • Upscaling 4K
  • Connectivité réseau
Top du top

Panasonic DP-UB9000

Top du top

  • Construction haut de gamme
  • Connectique pléthorique
  • HDR modulable
Rapport qualité/ prix

LG UBK90

Rapport qualité/ prix

  • Le Blu-ray UHD accessible
  • Rapidité
  • Scaler 4K

Petit à petit, les lecteurs de DVD ont été supplantés par les lecteurs Blu-ray. Qui lisent aussi les DVD bien sûr. Au passage, les prix de ces lecteurs multi formats ont fondu comme neige au soleil : le Blu-ray est devenu accessible à tous avec des offres tarifaires très étendue. Il est donc légitime de se demander ce qui justifie de tels écarts de prix. Les critères sont assez nombreux et c'est ce que nous allons voir à travers cette sélection comparative.

Le nombre de fabricants s'est aussi beaucoup réduit. Les spécialistes de la Hifi ont tous déserté ce marché alors qu'ils ont longtemps été présents dans le DVD puis pour certains dans le Blu-ray. Pour le Blu-ray UHD, seuls quatre fabricants sont encore actifs, ce sont tous des grands noms de l'audiovisuel grand public : LG, Panasonic, Sony et Pioneer. Il faut ajouter Microsoft et sa console de jeux Xbox One S capable de lire les disques Ultra HD. Vous aurez donc du mal à tomber sur un mauvais produit. Cependant, il en existe de plus ou moins perfectionnés : connectivité, services réseau, lecture audio... La qualité de l'image restituée est toujours un critère qui compte, mais les écarts se sont estompés. Ce sont essentiellement la qualité de la mise à l'échelle des résolutions inférieures à la 4K, à partir de l'entrée de gamme, et le traitement du HDR, dans le haut de gamme, qui vont établir les différences.

1. LG BP250

LG BP250 L'accessible
  • Peu encombrant
  • Lecture USB complète
  • Upscaler 1080p
Le Blu-ray simplifié

Le lecteur Blu-ray BP250 vient confirmer que les fabricants savent construire des machines performantes à des prix accessibles à tous. Difficile de trouver moins cher pour pouvoir lire des disques haute définition. Notons qu'il existe également un modèle qui apportera la connexion réseau. Mais est-elle bien nécessaire quand le téléviseur ou la box TV possèdent déjà ces capacités ? Le LG BP250 est un lecteur pour tous qui sait lire en plus des disques la plupart des fichiers vidéo via son port USB.

Le Blu-ray simplifié

Le lecteur Blu-ray BP250 vient confirmer que les fabricants savent construire des machines performantes à des prix accessibles à tous. Difficile de trouver moins cher pour pouvoir lire des disques haute définition. Notons qu'il existe également un modèle qui apportera la connexion réseau. Mais est-elle bien nécessaire quand le téléviseur ou la box TV possèdent déjà ces capacités ? Le LG BP250 est un lecteur pour tous qui sait lire en plus des disques la plupart des fichiers vidéo via son port USB.

Pour accompagner ses téléviseurs, LG propose une gamme complète de lecteurs Blu-ray plus ou moins bien équipés. Le BP250 représente l'entrée de gamme pour lire ses disques sans contrainte ni difficulté.

Plus sobre, c'est difficile

Avec seulement 27 cm de large, le lecteur LG BP250 occupera une place minimale. Il se rapproche plus d'une box TV que d'un appareil audio/vidéo traditionnel. Cette simplicité s'affiche dès la façade avec l'absence de tout écran. On sait juste si l'appareil est allumé ou éteint via une petite led.

Sur la gauche se trouve le tiroir de lecture des disques, sur la droite un port USB pour lire un certain nombre de formats de fichiers vidéo. La télécommande est aussi minimaliste, mais elle donne accès aux fonctions les plus courantes.

Connectique limitée, lecture USB développée

La connectique est réduite au plus simple : une sortie HDMI et rien d'autre. L'alimentation est déportée dans un bloc externe 12V. Il n'y a aucune connexion réseau, le but du BP250 est vraiment de lire des disques avant tout.

Lecteur Blu-ray, il accepte également les DVD et les CD. Il reconnaît les formats audio HD multicanaux que sont le Dolby True HD et le DTS HD. Les fonctions sont limitées, mais l'essentiel est bien là.

Rapide et silencieux

La lecture des Blu-ray est tout ce qu'il y a de plus classique. Le lecteur est suffisamment rapide même si l'on sait que l'on doit toujours patienter plus ou moins longtemps. Le point fort du BP250 est d'intégrer un upscaler 1080p qui va améliorer l'image des DVD et des fichiers vidéo de faible résolution. Notez toutefois que les DivX ne sont pas supportés.

Autre avantage et non des moindres, le BP250 est silencieux à la lecture. Ce n'est pas une généralité et nombreux sont encore les lecteurs très bruyants, même dans le milieu de gamme.

2. Sony BDP-S6700

Sony BDP-S6700 Un bon compromis
  • Lecture multi formats
  • Upscaling 4K
  • Connectivité réseau
Le lecteur universel et connecté

Dans un produit à l'aspect d'entrée de gamme, Sony a réussi à compiler tous les besoins des passionnés de home cinema et de Hifi. Ce lecteur est universel, car il lit tous les disques, même les SACD. Il ne lui manque que la lecture des BD UHD. Pour compenser, il sort un signal UHD et cela à partir de n'importe quelle définition initiale (DVD, Blu-ray) grâce à son upscaler pour apporter un peu de définitions en plus. A-t-on besoin de plus ?

Le lecteur universel et connecté

Dans un produit à l'aspect d'entrée de gamme, Sony a réussi à compiler tous les besoins des passionnés de home cinema et de Hifi. Ce lecteur est universel, car il lit tous les disques, même les SACD. Il ne lui manque que la lecture des BD UHD. Pour compenser, il sort un signal UHD et cela à partir de n'importe quelle définition initiale (DVD, Blu-ray) grâce à son upscaler pour apporter un peu de définitions en plus. A-t-on besoin de plus ?

Le BDP-S6700 occupe le catalogue Sony depuis plusieurs années. Ce n'est pas une nouveauté, mais le fabricant japonais aurait tort de s'en séparer tellement il répond à de multiples demandes en un seul appareil. Il profite même de la connectivité réseau.

Des fonctions smart TV

Tout comme le LG, ce lecteur Sony fait dans le compact. Et lui aussi fait l'impasse sur l'afficheur en façade. Il faudra se reporter à l'écran de son téléviseur obligatoirement. Deux touches permettent de mettre le lecteur sous tension et d'ouvrir le tiroir pour insérer un disque.

Sony a également prévu un port USB accessible en façade pour lire un grand nombre de fichiers audio comme vidéo. Le BDP-S6700 s'offre l'accès à Internet et à quelques applications choisies. On trouve principalement Netflix et YouTube.

Des fonctions audio complètes

Si l'on observe la face arrière, la connectique s'avère être assez limitée avec trois prises seulement. Sony a prévu une sortie audio numérique dédiée aux écoutes musicales via un DAC. Il y a une prise réseau doublée du WiFi, et puis cette prise HDMI en résolution 4K.

Le BDP-S6700 propose également le Bluetooth accompagné du codec Hi-Res LDAC. Car ce lecteur est aussi à l'aise avec les films qu'avec la musique : il accepte les SACD, un format de disque réservé aux passionnés et aux audiophiles.

Un upscaler 4K pour magnifier tous les fichiers

Le BDP-S6700 est bien un lecteur de Blu-ray, et non de BD UHD. Pourtant il sort en 4K grâce à son upscaler intégré pour délivrer la meilleure image à partir de n'importe quelle source de départ. Il lit également les BD 3D, ce qui n'est pas le cas de tous les lecteurs automatiquement.

La télécommande fournie est simplifiée, mais il y a bien l'accès direct aux langues et aux sous-titres, des commandes essentielles pour beaucoup. Alternativement, il est possible d'utiliser une application mobile dédiée.

3. LG UBK90

LG UBK90 Le plus silencieux
  • Le Blu-ray UHD accessible
  • Rapidité
  • Scaler 4K
Le plus silencieux et le plus rapide

Voilà un lecteur facile à vivre capable de lire tous les formats vidéo, du DVD au Blu-ray 4K. Le tout à un tarif devenu vraiment accessible. Pour un petit système home cinema, inutile d'aller chercher plus cher. Ses qualités se retrouvent autant dans ses capacités de lecture que dans sa gestion logicielle. Rapide sur tous les points, il évite la frustration lorsque l'on navigue à l'écran en se demandant si le fichier a bien été lancé ou si le lecteur est bloqué. Avec le LG UBK90, vous pouvez vous détendre et profiter de tous vos médias.

Le plus silencieux et le plus rapide

Voilà un lecteur facile à vivre capable de lire tous les formats vidéo, du DVD au Blu-ray 4K. Le tout à un tarif devenu vraiment accessible. Pour un petit système home cinema, inutile d'aller chercher plus cher. Ses qualités se retrouvent autant dans ses capacités de lecture que dans sa gestion logicielle. Rapide sur tous les points, il évite la frustration lorsque l'on navigue à l'écran en se demandant si le fichier a bien été lancé ou si le lecteur est bloqué. Avec le LG UBK90, vous pouvez vous détendre et profiter de tous vos médias.

Premier lecteur au format Hifi de notre sélection, le LG UBK90 est surtout la porte d'entrée vers le Blu-ray Ultra HD. LG a réussi à intégrer l'essentiel pour profiter de ce qui se fait de mieux encore aujourd'hui en termes de qualité d'image à la maison.

Le BD UHD accessible

En attendant une hypothétique 8K sous la forme de galettes de 12 cm, profitons des Blu-ray UHD et leurs 8 millions de pixels. LG possède peut-être l'un des catalogues les plus fournis en termes de lecteurs audio/vidéo. Il a profité de l'abandon du segment par son concurrent Samsung, lui permettant ainsi de placer un lecteur BD UHD à un tarif plus qu'abordable.

Bien que son format soit classique, il reste dépourvu d'écran comme les produits à petit prix. Mais il conserve l'incontournable port USB en façade pour lire directement tous vos fichiers vidéo.

Connectique limitée, mais suffisante

La connectique répond aux besoins de base avec une sortie optique pour une utilisation purement audio ou bien pour une liaison vers un amplificateur home cinema un peu ancien. La sortie HDMI est doublée afin de séparer son et image : la sortie HDMI vidéo vers l'écran, la sortie HDMI audio vers l'amplificateur home cinema.

À partir de ce niveau de tarif, la connectivité réseau est obligatoire. Elle est présente ici sous ses deux formes, en WiFi et en Ethernet. L'UBK90 offre ainsi un accès à YouTube, à Netflix et au NAS sur votre réseau.

Tout ce qui entre ressort en 4K

Ce lecteur Ultra HD est pourvu d'un upscaler 4K qui comblera les pixels manquants des galettes de formats inférieurs. Il le fait de façon tout à fait correcte pour envoyer une image toujours au maximum de ses possibilités vers l'écran.

Dans ses autres avantages, il est équipé d'un moteur de gestion rapide à tous les niveaux. Pour naviguer dans les menus, lancer des fichiers depuis le réseau ou lire les disques. A ce propos, il le fait de façon assez silencieuse, un détail qui peut compter.

4. Panasonic DP-UB9000

Panasonic DP-UB9000 Haut de gamme
  • Construction haut de gamme
  • Connectique pléthorique
  • HDR modulable
Le lecteur haut de gamme le plus complet

Si votre système home cinema est composé d'éléments de qualité capables de gérer efficacement les meilleures sources, tel qu'un écran OLED de grande taille ou un vidéoprojecteur 4K natif par exemple, alors ce Panasonic DP-UB9000 vous est destiné. Il ira chercher les détails au tréfonds de tous les disques en upscalant les sources inférieures à l'UHD. Surtout, il adaptera le HDR au diffuseur, ce qui est très pratique avec les vidéoprojecteurs. Ses réglages sont nombreux dans ce but. C'est aussi un lecteur universel côté audio et vidéo avec le support de nombreux formats de fichiers. Pour boucler la boucle, il est connecté pour accéder à Netflix.

Le lecteur haut de gamme le plus complet

Si votre système home cinema est composé d'éléments de qualité capables de gérer efficacement les meilleures sources, tel qu'un écran OLED de grande taille ou un vidéoprojecteur 4K natif par exemple, alors ce Panasonic DP-UB9000 vous est destiné. Il ira chercher les détails au tréfonds de tous les disques en upscalant les sources inférieures à l'UHD. Surtout, il adaptera le HDR au diffuseur, ce qui est très pratique avec les vidéoprojecteurs. Ses réglages sont nombreux dans ce but. C'est aussi un lecteur universel côté audio et vidéo avec le support de nombreux formats de fichiers. Pour boucler la boucle, il est connecté pour accéder à Netflix.

Panasonic a l'une des gammes de lecteurs Blu-ray la plus fournie. C'est aussi l'un des deux seuls fabricants, avec Pioneer, à s'aventurer aujourd'hui sur le créneau du haut de gamme avec le DP-UB9000, un produit à la construction sérieuse et à la connectivité foisonnante.

Certification THX

Depuis que les acteurs de l'audio ont quitté le marché des lecteurs Blu-ray haut de gamme, Panasonic se retrouve bien esseulé. Si vous cherchez la platine ultime, vous tomberez forcément sur ce DP-UB9000. Il présente un design classieux avec sa façade anodisée. Ses 7,5 kg sur la balance trahissent le sérieux de sa construction.

L'intérieur est plein comme un œuf, avec des composants sélectionnés et des cartes séparées dans des compartiments. Ce lecteur est certifié THX, un autre gage de qualité, cette certification étant obtenue après le passage de multiples tests.

Multiples sorties audio et vidéo

La façade avant reste classique avec un afficheur, quelques touches et un port USB. L'arrière est en revanche l'un des plus complets qui soient. Un second port USB côtoie une double sortie HDMI plaquée or, comme tous les autres connecteurs. La double sortie audio numérique est accompagnée d'une sortie 7.1.

Du côté de l'audio pure, pour profiter du DAC AK4493 il faudra passer par les sorties stéréo. Elles sont proposées en RCA et en XLR, encore une preuve du positionnement haut de gamme du produit.

Gestion avancée du HDR

La qualité de sortie vidéo du DP-UB9000 est renforcée par la présence du processeur HCX, le même qui équipe les téléviseurs de la marque. Il est ainsi possible d'agir sur différents aspects du traitement vidéo, dont un réglage manuel de l'action du HDR prenant en compte les capacités de l'écran auquel est relié le lecteur. A ce propos il est compatible Dolby Vision et HDR10+.

Le rendu vidéo est donc un cran encore au-dessus des meilleurs lecteurs classiques. Le son n'est pas en reste avec un traitement de qualité et le support des Dolby Atmos et DTS:X.

Comment choisir le meilleur lecteur Blu-ray ?

Que choisir aujourd'hui : un lecteur Blu-ray, Blu-ray 3D ou Blu-ray 4K ?

Regarder un film dans les meilleures conditions visuelles et sonores passe forcément par un support physique. C'est là que vous trouverez de la haute définition ou de l'ultra haute définition non compressée, sans artefact ni problème de latence, sans aucune dépendance à votre connexion Internet, contrairement à la VOD ou la SVOD. Autre avantage du disque, vous possédez l'œuvre une fois pour toutes. Vous ne dépendez pas du bon vouloir du service qui peut très bien supprimer votre film préféré du jour au lendemain pour des questions de droits. Ce choix acté, il vous faut maintenant sélectionner le lecteur qui correspond à vos besoins.

En premier lieu, il faut assurer une continuité de qualité sur toute la chaîne. Si vous utilisez un vidéoprojecteur Full HD ou un téléviseur de 32", l'Ultra HD ne fait pas sens. Elle ne vous apportera rien de plus, car ces afficheurs n'ont pas la capacité de profiter des pixels en plus. Dans ce cas, un lecteur Blu-ray suffira. Rappelons que dans tous les cas, les lecteurs Blu-ray lisent bien sûr les DVD.

La compatibilité 3D a disparu des nouveaux téléviseurs. Les fabricants avaient misé gros en pensant que les consommateurs souhaiteraient reproduire cet effet d'immersion visuel des salles de cinéma dans leur salon. Sur un écran « normal », dans une pièce de vie de taille classique, le résultat n'est pas vraiment le même. Les consommateurs s'en sont rapidement rendu compte et se sont détournés de la 3D. Cependant, certains résistent, vous en faites peut-être partie. Car pour vous la 3D à la maison, ça fonctionne et ça vous plaît. Il y a de moins en moins de disques Blu-ray 3D, mais il en sort tout de même encore régulièrement, sans compter le catalogue existant depuis une bonne dizaine d'années. Attention donc à bien choisir un lecteur Blu-ray compatible 3D, car tous ne le sont pas.

Quant au Blu-ray Ultra HD, il se destine à ceux qui possède le matériel nécessaire pour en tirer la quintessence : écran 4K et système audio multicanaux de préférence. De plus en plus de disques profitent également du HDR, avec parfois le Dolby Vision ou le HDR10+. Si votre téléviseur intègre ces deux formats HDR dynamique, c'est encore mieux. Si votre afficheur est un vidéoprojecteur 4K, le lecteur Blu-ray UHD s'impose. Vous devrez même vous tourner vers un modèle évolué capable de moduler les effets du HDR. En effet, les vidéoprojecteurs n'ont pas la même amplitude lumineuse que les écrans plats, le HDR doit donc s'adapter pour conserver une bonne dynamique en tenant compte des contraintes. Seuls les lecteurs BD UHD haut de gamme possèdent les réglages dans ce sens.

Quelles sont les différences entre un lecteur d'entrée de gamme et un lecteur haut de gamme ?

Les lecteurs Blu-ray actuels savent tous lire les disques avec une qualité d'image équivalente. Si vous prenez un lecteur d'entrée de gamme et un autre haut de gamme, avec les réglages de base il vous sera impossible de les différencier. Alors pourquoi choisir un lecteur plus cher ?

Tout d'abord pour les fonctionnalités supplémentaires. Plus on monte en gamme et plus il y en aura. La lecture via un port USB se trouve sur tous les modèles. Mais pas forcément la lecture Bluetooth ou l'accès aux fichiers via le réseau. Certains lecteurs intègrent Netflix par exemple, c'est parfait si votre téléviseur n'est pas connecté ou un peu ancien. D'autres vont afficher une polyvalence films et musique avec le support des fichiers Hi-Res audio, la lecture des disques SACD ou encore un DAC intégré de haut niveau avec sorties analogiques symétriques XLR.

La différence la plus importante se trouvera sur le traitement de l'image. La plupart des lecteurs disposent d'un upscaler qui augmente la résolution de l'image : ils transforment l'image d'un DVD en une image Full HD ou Ultra HD. Plus on va monter en gamme et plus les lecteurs seront efficaces dans cet exercice. Enfin, il y a la gestion du HDR comme nous l'avons vu précédemment. Seuls les lecteurs Blu-ray UHD haut de gamme sont compatibles Dolby Vision et HDR10+ tout en possédant la capacité d'adapter le HDR selon les capacités de l'écran.

Avez-vous besoin d'une double sortie HDMI pour votre lecteur Blu-ray ?

Vous avez sans doute remarqué la présence de deux sorties HDMI sur certains lecteurs Blu-ray. On retrouve cette spécificité à partir du milieu de gamme, mais pas forcément sur tous les modèles. Le double HDMI est destiné principalement à la rétro-compatibilité avec les amplificateurs home cinema. Si vous avez décidé de relier votre lecteur directement à votre téléviseur, vous n'êtes pas concerné par la double sortie HDMI.

Le HDMI a vu passer plusieurs normes : 1.3, 1.4, 2.0 et dernièrement 2.1. Un lecteur Blu-ray Ultra HD est en HDMI 2.0. Si vous essayez de le relier à un amplificateur home cinema HDMI 1.4, ça ne fonctionnera tout simplement pas.

Les lecteurs avec double sortie contournent cette problématique en délivrant l'image en HDMI 2.0 sur une prise et le son séparément sur la seconde prise en HDMI 1.4. Ainsi, il est possible de profiter de l'audio multicanaux non compressé tel que le Dolby TrueHD et le DTS HD même avec un amplificateur ancien n'étant pas doté de la dernière norme HDMI.

Alternativement, vous pouvez aussi profiter de la double connexion pour séparer vos liaisons entre l'afficheur et l'amplificateur home cinema, surtout si les éléments ne sont pas proches les uns des autres.

Les sorties audio 7.1 sont-elles encore utiles ?

Encore très courante il y a quelques années, la sortie audio analogique 7.1 sur huit prises RCA est en train de disparaître complètement. Les lecteurs qui en sont équipés se comptent sur les doigts d'une main. Cette sortie n'a plus vraiment de sens désormais. Elle assure comme la double sortie HDMI une certaine rétro-compatibilité.

Les formats audio HD non compressés sont disponibles uniquement via la sortie HDMI. Car du son multicanaux non compressé, cela occupe beaucoup de débit et seule la liaison HDMI est capable de l'assurer. Si vous possédez un amplificateur home cinema sans entrée HDMI, vous êtes dans une impasse. Cependant, ces appareils qui n'existent plus depuis une bonne dizaine n'années étaient équipés d'une entrée multicanale en 7.1. C'est à eux que s'adresse la sortie 7.1 des lecteurs Blu-ray.

Le lecteur décode en interne le Dolby TrueHD ou le DTS HD puis il le délivre sous la forme de ces sorties analogiques couvrant les huit canaux suivants : avant gauche, centre, avant droite, surround gauche et droite, arrière gauche et droite, caisson de basse. La sortie 7.1 analogique d'un lecteur Blu-ray sert donc à profiter des bandes son multicanales avec un amplificateur home cinema des années 2000.

Cette sortie analogique ne dépasse jamais le 7.1. Quoi qu'il arrive, vous n'obtiendrez donc jamais de Dolby Atmos ou de DTS:X via les sorties analogiques d'un lecteur Blu-ray.

Modifié le 09/06/2021 à 11h50
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Pourquoi nous faire confiance ?

Pour vous, Clubic sélectionne puis teste des centaines de produits afin de répondre aux usages les plus courants. De la qualité pour tous et à tous les prix, voilà notre objectif ! En savoir plus

Haut de page