HDMI 2.1, 2.0, 1.4 : Tout comprendre aux normes et câbles HDMI

Gabriel Manceau
Spécialiste Smartphone
21 décembre 2020 à 15h50
11

Comment choisir le bon câble HDMI ? Une question simple qui amène trop souvent des réponses floues. HDMI 1.4, 2.0, 2.1... Si vous avez déjà branché un câble HDMI à votre TV, écran de PC, ou encore console de jeu, et que vous avez rencontré des problèmes d'affichage (voir par d'affichage du tout), ce guide est fait pour vous.

Depuis leurs créations en 2002, les câbles HDMI ont beaucoup évolué, et avec eux, les appareils auxquels ils sont connectés. On met tout à plat pour que vous soyez sûr de faire le bon choix.

Pourquoi existe-t-il différents types de connexions HDMI ?

Les sources d'affichage et les appareils supportés ont évolué très rapidement. Du “HD Ready” en passant par le “Full HD”, la “4K” et autre “8K”, le flux de données a considérablement augmenté, et avec lui les connecteurs et les câbles HDMI.

Une évolution tellement rapide que l'on retrouve aujourd'hui beaucoup d'appareils compatibles avec plusieurs normes HDMI.

Il est donc important de connaître les différents connecteurs HDMI avant de choisir les câbles compatibles pour relier vos différents appareils, sous peine de ne pouvoir profiter pleinement de la qualité visuelle et sonore qu'ils peuvent offrir.

Les normes HDMI dont vous devez vous préoccuper aujourd'hui avant d'acheter un nouveau produit sont les suivantes : HDMI 1.4, HDMI 2.0 et HDMI 2.1. Voyons ensemble à quoi elles correspondent.

Les différentes normes HDMI

Nous parlons bien ici des connecteurs HDMI sur vos TV, écran PC, lecteur Blu-Ray, Box TV ou encore console de jeux, et non des câbles qui ont d'autres certifications sur lesquelles nous revenons un peu plus bas dans ce dossier.

Des connecteurs pour tous les usages

Avant de se lancer dans les différentes normes HDMI, voici un rappel des types de connecteurs les plus répandus. Notez que leur forme ne changera rien en matière de transmission des données :

HDMI (Type A) : Console de jeu, TV, Box TV, Blu-Ray, Lecteur Blu-Ray.
Mini HDMI (Type C) : Tablettes, Réflex numériques.
Micro HDMI (Type D) : Appareils encore plus petits

HDMI 1.4

Lancée en 2009, la norme HDMI 1.4 est la première à pouvoir prendre en charge un affichage 4K 24FPS et UHD 30FPS.

Elle est également compatible avec la 3D, mais pas avec le HDR10 ou encore le Dolby Vision du fait de son espace colorimétrique limité à 8-bit. On retrouve typiquement ce genre de port sur les PS4, Xbox One S, ainsi que beaucoup d'écrans TV.

Le HDMI 1.4 est également le premier à avoir introduit le canal Ethernet HDMI (HEC) qui permet aux appareils compatibles connectés de partager une connexion internet filaire, ce qui peut s'avérer très pratique pour les maisons connectées.

Par exemple, si vous avez relié un lecteur Blu-Ray et une TV compatible HEC, vous n'aurez qu'à connecter un seul des deux appareils à votre box pour qu'ils profitent tous les deux d'une connexion à internet.

Attention : tous les câbles HDMI 1.4 ne sont pas compatible HEC. Cette mention doit figurer sur le produit.

HDMI 2.0

La norme HDMI 2.0 permet une montée en gamme intéressante avec le support de flux vidéo 4K jusqu'à 60 images par seconde.

Elle offre également un espace de couleur BT.2020 avec une profondeur de couleur allant jusqu'à 12-bit, ce qui la rend compatible avec les technologies HDR10, HDR10+ et Dolby Vision.

Le son n'est pas en reste avec une prise en charge jusqu'à 32 canaux audio à une fréquence d'échantillonnage élevée de 1536 kHz, ainsi que 4 flux audio et 2 flux vidéos en simultané.

HDMI 2.1

C’est la plus récente des normes HDMI. Elle pousse le curseur encore plus loin en prenant en charge des flux vidéos 4K, 8K, 10K et des taux de rafraichissement pouvant aller jusqu'à 120 FPS (avec ou sans compression selon la définition).

Comme le HDMI 2.0, la version 2.1 est compatible avec le HDR dynamique que l'on retrouve sur les technologies HDR10+ et Dolby Vision pour un rendu plus immersif des différentes scènes.

Le HDMI 2.1 apporte également un niveau très bas d’interférences électromagnétiques (low EMI) pour éviter les interférences avec les appareils sans fil à proximité.

Le HDMI 2.1 pour les joueurs

La nouvelle norme HDMI apporte également son lot de nouveautés pour les cinéphiles et les gamers.

La PS5 et la Xbox Serie X sont par exemple équipées de connecteurs HDMI 2.1 et se targuent de pouvoir faire tourner des jeux jusqu’en 4K à 120 FPS.

Il faudra simplement veiller à ce que votre téléviseur soit également équipé en HDMI 2.1, et utiliser un câble certifié “HDMI Ultra High Speed” capable de gérer une bande passante jusqu’à 48 Gbps, pour faire passer un grand nombre de données sans compression.

Note : Si vous vous posez la question : oui, ce type de câble est rétrocompatible avec les connecteurs HDMI des générations précédentes.

Nous nous excusons d’avance pour les termes anglophones un peu barbares qui vont suivre, ils ne sont pas toujours simples à traduire.

Variable Refresh Rate

Le HDMI 2.1 profite du VRR (Variable Refresh Rate) ou “taux de rafraichissement variable” en français. Cette technologie permet de réduire ou éliminer le “lag”, le “stuttering” et le “frame tearing” (les gamers comprendront).

Auto Low Latency Mode

“L’Auto Low Latency Mode” (ALLM) ainsi que le “Quick Frame Transport” (QFT) permettent un réglage idéal du niveau de latence pour une expérience visuelle sans aucun décalage à l’image.

Les autres fonctionnalités du HDMI 2.1

La norme HDMI 2.1 n’en finit pas d’ajouter des “petites” fonctionnalités qui, mises bout à bout, font la différence si on la compare à la génération précédente.

Quick Media Switching

Le “Quick Media Switching (QMS)” est une fonctionnalité intéressante qui vient accélérer le passage d’une source à une autre. On a tous déjà constaté ce délai qui peut entrainer un écran noir lorsque l’on change le type d’affichage. Le QMS vient régler cela.

“HDMI Cable Power”

L’alimentation par câble HDMI (HDMI Cable Power) est également une nouvelle fonctionnalité de cette version 2.1. Pour la comprendre, il faut comprendre la différence entre un câble HDMI actif et un câble HDMI passif.

Le câble HDMI passif est celui utilisé par le grand public. Il n’a pas besoin d’alimentation pour fonctionner.

Le câble HDMI actif comprend un processeur graphique intégré ainsi qu’un câble USB supplémentaire qui permet de le brancher à une source d’alimentation. Ce type de câble permet d’amplifier le signal et améliorer la qualité d’image, particulièrement sur les longs câbles de plus de 3 mètres.

La fonction “HDMI Cable Power” de la norme HDMI 2.1 permet ainsi de profiter des avantages d’un câble actif, sans avoir besoin d’alimentation externe via USB.

Pour utiliser cette fonctionnalité, il faudra vous équiper d’un câble certifié “HDMI Ultra High Speed”, ainsi que d’une source compatible avec cette technologie (votre TV par exemple). De quoi faciliter l’installation d’un “home cinéma” ou d’un vidéoprojecteur à la maison via un long câble, tout en profitant d’une qualité optimale.

Concernant la fonctionnalité eARC avec HDMI 2.1, nous revenons dessus un peu plus loin dans ce dossier.

HDMI et fonctionnalité CEC

La fonctionnalité CEC (Consumer Electronic Control) d'un appareil HDMI (dont le connecteur est compatible) permet à l'utilisateur de contrôler plusieurs appareils avec une seule télécommande.

Une fonctionnalité utile si l'on considère la prolifération des appareils connectés entre eux et qui ont chacun leur télécommande.

Un potentiel énorme pour une fonctionnalité peu connue des utilisateurs. La norme HDMI 2.0 va encore plus loin en proposant le contrôle (théorique) de 15 appareils en simultané avec une seule télécommande. Encore une fois, il faudra que tous vos appareils soient compatibles avec la fonctionnalité CEC.

HDMI et fonctionnalité ARC

La fonctionnalité ARC (Audio Return Channel) ou “canal de retour audio” en français permet un retour sonore entre deux appareils. Concrètement, si votre TV et votre home cinéma sont compatibles avec la fonction ARC, un seul câble HDMI compatible sera nécessaire pour diffuser le signal audio et vidéo.

Vous pouvez ainsi vous passer du câble coaxial transférant les signaux audio de la TV vers le home cinéma.

HDMI 2.1 eARC

Le “Canal de retour audio amélioré” ou “Enhanced Audio Return Channel” (eARC) est une amélioration du protocole ARC, avec lequel il est rétrocompatible.

Il permet de connecter les appareils équipés d’un connecteur eARC avec un unique câble HDMI. Plus besoin de connecter votre console, ou votre box internet à votre home cinéma. Branchez-les simplement à votre TV, et le câble HDMI de la TV vers le home cinéma se chargera de transmettre le signal audio.

L’eARC permet de profiter d’une expérience sonore améliorée grâce à la diffusion de pistes audio HD, permise par une bande passante plus importante qui supporte les formats audio haut débit jusqu'à 192 kHz, 24 bits, ainsi que le 5.1 et 7.1 sans compression.

Évidemment, les codages audiophoniques DTS-HD Master Audio, DTS:X, Dolby TrueHD et Dolby Atmos sont également supportés.

Pour profiter du HDMI 2.1 eARC, il faudra vous équiper d’un câble “HDMI High Speed Ethernet” ou, là encore, d’un câble “HDMI Ultra High Speed”.

Récapitulatif des différentes normes HDMI

Pour une question de compatibilité, il est essentiel de vérifier les normes HDMI de vos appareils avant d'acheter un câble compatible. Voici un récapitulatif des différentes normes HDMI et leurs caractéristiques techniques :

Pour voir plus en détail ce dont est capable la norme HDMI 2.1, vous pouvez également vous référer au tableau ci-dessous. Il présente pour chaque définition, le nombre d’images par seconde supportés, ainsi sur l’espace colorimétrique, la profondeur des couleurs, le débit et la vitesse.

Cliquez pour agrandir.

Notez que la vitesse “Ultra” en rouge indique une compression automatique nécessaire pour contenir l’image et l’audio sous la barre des 48 Gbps supporté par le HDMI 2.1.

Maintenant que vous êtes incollable sur les normes HDMI qui équipent nos appareils électroniques, il est temps de choisir les bons câbles HDMI pour assurer une qualité audio et vidéo optimale.

Quels types de câbles HDMI choisir ?

Il existe aujourd'hui quatre certifications établies par le HDMI Forum qui est l'organisme officiel à l'origine du standard HDMI.

Chaque type de câble est classé selon son débit global maximum et sa capacité à faire passer les différents flux audio et vidéo.

Ces certifications sont importantes à connaître pour vous assurer que le câble HDMI que vous allez acheter est compatible avec les caractéristiques des connecteurs HDMI de vos différents appareils.

Les certifications des câbles HDMI

Note : Les câbles HDMI Standard, High Speed et Premium High Speed ont des déclinaisons “avec Ethernet” qui indiquent la présence ces câbles d'un canal dédié au transfert de données via le réseau.

Qualité, longueur et prix des câbles HDMI

Maintenant que vous savez de quel type de câble vous avez besoin, soyez vigilants sur leur qualité et leurs fonctionnalités. Faites preuve de bon sens en évitant les produits anormalement peu chers par rapport à la concurrence et regardez les avis clients.

Attention également aux câbles se disant compatibles avec les fonctionnalités ARC ou encore CEC (voir plus haut dans ce dossier), qui dépendent du connecteur HDMI des appareils et non des câbles en eux-mêmes.

De plus, un appareil peut avoir plusieurs prises HDMI, mais une seule d'entre elles compatible avec certaines fonctionnalités comme ARC.

N'hésitez pas à poser des questions directement au vendeur. Si vous n'avez pas de réponse à vos questions, il est peut-être préférable de passer votre chemin.

Tous les câbles (de qualité) qui font moins de 5 mètres ne devraient pas être affectés par une baisse de débit. Au-delà (5, 8, 10 mètres et plus), il est possible que vous constatiez des atténuations du débit, des pertes de signal ou encore des artefacts.

Pour éviter cela, choisissez un câble HDMI fibre optique ou un amplificateur/répéteur de signal HDMI.

Notre sélection des meilleurs câbles HDMI

Conclusion

Vous avez maintenant toutes les armes en main pour comprendre les normes HDMI de vos appareils et choisir le bon câble HDMI en conséquence.

À l'heure où nous écrivons ces lignes, la norme HDMI 2.0 est bien installée et permet de profiter confortablement d'image en 4K60 FPS avec les dernières avancées comme le HDR ou le Dolby Vision.

Acquérir un câble HDMI avec la certification “Premium” est donc la meilleure option pour profiter d'un très bon rapport compatibilité/prix.

La norme HDMI 2.1 et les câbles HDMI Ultra High Speed sont clairement taillés pour le futur, mais vont fortement se démocratiser dans mois et années à venir, poussés par du matériel grand public comme la PS5 et la Xbox Serie X, toutes deux équipées de cette norme.

Modifié le 21/12/2020 à 16h01
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
11
8
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Soldes : le meilleur des bons plans de ce mercredi soir (2ème démarque)
Fujifilm annonce le GFX100S, un moyen format de 102 Mp prometteur
Avec OVNI(s) et ses bonnes ondes, on a envie de croire en 2021
Voici le Leica M10-P Reporter, un boîtier en édition limitée en hommage à la photo de reportage
Skate : le prochain opus de la licence est développé par Full Circle
Puyo Puyo Tetris 2 arrive sur Steam le 23 mars
Test Philips 55OLED855 : un écran OLED très fin pour une image profonde
PlayStation Plus : Control Ultimate Edition, Concrete Genie et Destruction AllStars offerts en février
Norton lance son offre Soldes avec la solution 360 Deluxe à moins 57%
Carton plein pour Hitman 3, qui a déjà rentabilisé ses coûts de développement
Haut de page