Informatique : le marché en baisse au premier semestre 2019, malgré la croissance du gaming

Alexandre Boero Contributeur
07 septembre 2019 à 08h03
0
smartphone-pc-ecrans.png
(© Crédits photo : Pexels)

Le marché des PC souffre toujours de la pénurie des processeurs de l'an dernier. Mais le segment du gaming, lui, poursuit sa belle croissance.

La fin de l'année 2018 fut marquée par la pénurie des processeurs Intel, fournisseur majeur de CPU. Comme on pouvait s'y attendre, la crise a eu des effets immédiats, qui se font ressentir encore aujourd'hui, venant créer une sorte de scepticisme autour du marché mondial du PC. Au premier semestre 2019, celui-ci a d'ailleurs reculé de 1,5 % avec un chiffre d'affaires de 23,2 milliards d'euros, selon les chiffres fournis par le cabinet allemand réputé GfK. Il se console tout de même avec l'excellente forme du gaming, qui vient sauver les meubles, avec les honneurs.

La Chine et l'Europe n'avancent pas au même rythme

Si l'on découpe le marché du PC en différents segments, on s'aperçoit que malgré la crise, celui des PC portables a limité la casse. Bien que la demande a diminué de 5 % en volume au premier semestre, avec 27,5 millions d'unités vendues dans le monde, la hausse des prix a entraîné une augmentation de 1 % du chiffre d'affaires généré par le segment, avec 18 milliards d'euros.


La Chine fait figure de très bon élève avec des ventes en hausse (+2 %) et un chiffre d'affaires en nette progression (+7 %). L'Europe de l'Ouest a vu ses livraisons de machines portables diminuer de 6 %, tout comme ses revenus (-1 %). Les PC de bureau ont, eux, enregistré une sévère diminution de leur chiffre d'affaires, mesuré à 5,3 milliards d'euros, en baisse de 10 %.

GfK nous fait également remarquer une tendance forte qui se confirme dans le temps : celle de l'amincissement recherché des ordinateurs portables. « Désormais, les PC de moins de 18 mm représentent près d'un ordinateur portable sur trois sur le marché, contre 16 % en 2017 » témoigne Aurélie Gouttebarge, consultante chez GfK.


Que du vert pour le gaming

L'industrie du gaming poursuit sa croissance au premier semestre 2019 avec un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros pour les PC portables gaming, ce qui correspond à une croissance de 13 % du chiffre d'affaires.

Les ventes de PC fixes, elles, ont diminué de 4 % sur les six premiers mois de l'année.


Toujours du côté du gaming, le marché des consoles de jeux se porte à merveille avec une croissance de 16 % de son chiffre d'affaires, pour des revenus qui atteignent 5,4 milliards d'euros. Plus discrets mais en aussi bonne forme, les écrans gaming ont enregistré une forte croissance du secteur du gaming, avec un chiffre d'affaires en hausse de 13 % à 3,1 milliards d'euros.

Source : communiqué de presse
8 réponses
6 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top