iTunes : 10 alternatives au logiciel de lecture et de gestion de bibliothèque

09 décembre 2012 à 00h00
0
Avec la sortie ce mois-ci de sa dernière version, iTunes a fait beaucoup (trop ?) parler de lui. Logiciel phare de lecture audio, de gestion de bibliothèque multimédia et de configuration des terminaux signés Apple, celui-ci n'est pourtant pas exempt de défauts. Peut-il être remplacé ? C'est une certitude. Quelles sont ses alternatives ? La réponse dans notre sélection de la semaine.

Il était attendu et s'est d'ailleurs fait attendre ; c'est enfin toute fin novembre qu'iTunes est arrivé. Comme tout logiciel « important », celui-ci a ses détracteurs. Nous vous avons proposé un test complet du logiciel afin de vous apporter nos premiers ressentis suivi d'une analyse complète.

Les conclusions sont assez partagées. S'il bénéficie d'une interface plus compréhensible et ergonomique, beaucoup sont ceux qui attendaient une optimisation des performances. Résultat : il reste encore des progrès à accomplir ! Au final, la réputation d'usine à gaz risque de continuer à lui coller à la peau.

Or, si iTunes fait partie des logiciels « phare » cela ne signifie pas pour autant qu'il est absolument indispensable ou incontournable. Bien qu'il n'existe pas de véritable alternative permettant la gestion, synchronisation et mise à jour des terminaux mobiles et audios signés Apple (iPod, iPhone ou iPad), il en existe bel et bien pour tout le reste.

Permettons-nous donc un petit tour des solutions de gestion de bibliothèque, de lecture ainsi que de transfert de fichiers audio pour nos appareils qu'ils soient smartphones, lecteurs multimédias ou MP3.

Lecteurs et bibliothèques audio

Stoppons tout net ceux qui nous apostropherons pour n'avoir mis en lice Windows Media Player ; pourquoi devoir choisir entre la peste et le choléra ? Et, même si les mots sont un peu forts, nous voulions surtout vous présenter des alternatives viables avec des critères simples : gratuité, légèreté, connectivité et résolument orienté pour le son.

Nous commencerons, dans cette première section par les logiciels de lecture et de gestion de bibilothèque audio assez connus qui ont fait leurs preuves et enchainerons, ensuite, par ceux qui gagnent à être connus. Notez que nous nous sommes permis une petite entorse avec le premier logiciel présenté ci-dessous, Winamp, pour des raisons explicitées plus bas.

1. Winamp pour Windows et OS X : la fausse bonne idée



0000006405590187-photo-stream-winamp.jpg
Pourquoi donc rejeter iTunes et Windows Media Player si c'est pour revenir sur Winamp ? En effet, celui-ci ne satisfait pas tout à fait le critère de légèreté. Il faut avouer, par contre, que sa bibliothèque est réellement bien pensée et, s'il doit y avoir une excellente raison d'utiliser Winamp, alors nous citerions MilkDrop, à notre avis le meilleur plug-in de visualisation jamais réalisé.

Mais non, si nous vous parlons de ce logiciel dans cette sélection c'est pour signaler sa venue sur OS X. Pour l'heure en bêta, gageons que, mis à part un système de bibliothèque toujours bien optimisé, Winamp n'a plus grand-chose de Winamp et singe complètement l'interface d'iTunes (couleurs mises à part). À dire vrai, vu que ce dernier n'est pas optionnel sur le système d'exploitation signé Apple, quel intérêt d'implémenter une version de Winamp pour OS X ? Nous n'avons pas trouvé de réponse satisfaisante dans la mesure où la version actuelle de ce logiciel (bêta) n'apporte rien. Gageons que le programme de NullSoft se bonifie avec le temps.
00D2000000616612-photo-winamp-5-5.jpg
00D2000005590189-photo-winamp-os-x.jpg
00D2000005590191-photo-winamp-os-x.jpg

Première capture, Winamp pour Windows, deuxième et troisième, le nouveau Winamp pour OS X (en bêta)


2. Aimp pour Windows : de l'alternative à l'alternative



0000006401484484-photo-aimp.jpg
Winamp mis à part, nous ne pouvions nous passer de parler de son alternative la plus réussie nommée AIMP. Ayant fortement évolué au cours des versions, ce qui devait simplement être une « copie » gratuite du célèbre et, à l'époque, performant lecteur, a très clairement dépassé l'original.

Aimp, c'est le support en lecture et en conversion de nombreux formats de fichiers audios, une bibliothèque vraiment pratique - on aime particulièrement le saut alphabétique et l'éditeur de tag muni d'un « téléchargeur » de jaquettes -, l'écoute et l'enregistrement de webradios, la gestion des listes de lectures ainsi que la fonction, peut-être plus accessoire, de réveil ou d'auto-extinction programmée.

Ajoutant à cela de nombreux skins téléchargeables ainsi que de nombreux add-ons (notamment de visualisation), le logiciel s'avère particulièrement personnalisable et pourtant toujours véloce. Finalement, il est juste dommage que celui-ci ne soit pas plus connu et disponible pour d'autres OS car c'est une vraie réussite. Une alternative à adopter sans hésiter !
012C000004961552-photo-capture.jpg


3. Songbird pour Windows et OS X : L'oisillon tombé du Web



0000006401799540-photo-songbird-logo.jpg
Passons à un logiciel pour lequel nous avions un bon pressentiment, mais qui finalement ne décolle pas... ce qui est un comble pour un lecteur audio nommé Songbird. Ce n'est pas tant à cause de ses performances que de son interface qu'on a tendance à parler d'« usine à gaz » lorsqu'on évoque le logiciel.

Cette alternative à iTunes qui, il faut l'avouer, lui ressemble énormément n'en a pas exactement les prétentions. Si le lecteur audio fait office de bibliothèque, extracteur de CD audio (etc.) et s'avère plutôt convaincant, son créneau, c'est avant tout d'être connecté.

Connecté tout d'abord avec l'application mobile installée sur le smartphone de l'utilisateur (Android et iOS) permettant notamment de synchroniser sa musique. Connecté également avec les autres fans et les artistes qu'il permettra de suivre ou avec qui l'utilisateur pourra partager des photos par exemple. Enfin, Songbird peut être connecté avec tout périphérique DLNA compatible.

Une solution donc à essayer ! Notons que le développement de la version Linux a été arrêté, mais un projet nommé Nightingale permet de retrouver les fonctionnalités du logiciel !
012C000003280434-photo-songbird.jpg
012C000002704200-photo-capture-d-cran-2009-12-31-10-18-26.jpg

Songbird pour Windows (à gauche) et pour OS X (à droite)


4. Banshee pour Windows, OS X et Linux : l'excellence multiplateforme



0000006404975582-photo-banshee-media-player-logo-clubic.jpg
S'il est, parmi les logiciels de lecture audio, un logiciel libre et connu, il s'agit bien de Banshee Media Player. Pour cause, le logiciel, qui emprunte lui aussi grandement son interface à iTunes s'avère diablement efficace et performant.

Banshee est en effet capable de gérer les bibliothèques « grand format » sans sourciller. Bien plus léger que le lecteur d'Apple, il n'en demeure pas moins fonctionnel et connecté. Outre le fait qu'il sera capable de réparer les incohérences présentes dans la collection de l'utilisateur lors de la création de la bibliothèque, celui-ci permettra de télécharger et d'écouter ses podcasts, d'écouter les radios en ligne mais aussi, de se connecter à différents services du type, par exemple, de Last.fm.

Encore une belle réussite du libre que ce Banshee qui a « tout d'un grand » si ce n'est le poids ! À tester !
00D2000004975580-photo-banshee-media-player-capture-clubic.jpg
00D2000004975888-photo-banshee-media-player-capture-mac-clubic.jpg
00D2000004975886-photo-banshee-media-player-capture-nux-clubic.jpg

Banshee pour Windows, OS X et Linux


006E000005598690-photo-les-meilleures-alternatives-itunes.jpg
La deuxième section de notre article se concentrera sur des lecteurs et bibliothèques audio peut-être moins connus, mais qui ne le mérite pas moins.

Avec des noms de logiciels un peu moins parlant tel que Clementine Player par exemple, on n'est pas sur de se forger un public d'utilisateurs très conséquent. Pourtant, nous tenons là le coup de coeur de cette sélection !

5. Foobar2000 pour Windows : priorité à la légèreté



0000006402375402-photo-foobar-logo-mikeklo.jpg
Peut-être le nom de ce logiciel vous rappellera quelques bons souvenirs, et, si ce n'est pas le cas, présentons-le. Comme indiqué un peu plus haut, Foobar2000 se caractérise par un poids plume. Le lecteur idéal pour les petites (voire toutes petites) configurations, ou pour remplacer la bande originale entendue mille fois d'un jeu gourmand ne possédant pas de lecteur intégré.

Ce n'est pas pour autant que Foobar2000 n'intègre pas les fonctionnalités nécessaires d'un lecteur audio actuel. Mieux, il ne se contente pas du minimum ! En effet, bien que son interface soit minimaliste, celle-ci reste personnalisable, le lecteur avale les formats audios les plus répandus (MP3, Ogg, WMA, Flac, etc.), permets d'éditer les tags des fichiers, de convertir ceux-ci, de réparer les fichiers si besoin (entêtes et flux)... et le tout-en-un simple clic droit sur un album ou une piste.

Malheureusement Foobar2000 n'est disponible que pour Windows et en anglais, ce qui contentera tout de même de nombreuses personnes. Une valeur sure à télécharger sans aucune hésitation.
00D2000005589877-photo-foobar2000.jpg
00D2000005589879-photo-foobar2000.jpg
00D2000005589881-photo-foobar2000.jpg


6. aTunes pour Windows, OS X et Linux : prononcez « Tunes »



0000006405596554-photo-atunes-logo-clubic.jpg
Si certains éditeurs ou développeurs cherchent des noms de logiciels originaux et, parfois, se trompent... certains ne se donnent pas se mal. C'est ainsi qu'aTunes est bien ce qu'il laisse à supposer : une alternative à iTunes (ce qui tombe bien pour la sélection courante effectivement). Sauf que celui-ci est un lecteur libre et gratuit, traduit entièrement en français, léger et performant.

Doté d'une interface réussie en trois grands volets et personnalisable aTunes procure les outils nécessaires au classement (bibliothèque, outils de taguage) et à la bonne lecture de vos fichiers audios quelques soient leurs formats. Celui-ci intègre également un outil de statistique (nombre de lectures, morceaux les plus lus, etc.) et permettra d'accéder à vos podcasts et à vos web radios préférés.

Tout comme Banshee celui-ci sera capable de gérer une grosse bibliothèque sans encombre et d'effectuer des recherches très rapides (sans équivoques par rapport aux performances de Winamp par exemple). Notons pour finir que celui-ci sera capable de se connecter aux services en ligne tels que Last.FM. Par contre point de visualisation « eye candy » pour aTunes, uniquement une lecture en plein écran qui reste du coup un peu trop figée. Un logiciel n'en est pas moins intéressant pour autant, à essayer !
00D2000005596566-photo-atunes-windows-capture-clubic.jpg
00D2000005596568-photo-atunes-os-x-capture-clubic.jpg
00D2000005596600-photo-atunes-linux-capture-clubic.jpg

De gauche à droite, aTunes pour Windows, OS X et Linux


7. Amarok pour Linux : l'incontournable... sous Linux



0000006405596988-photo-amarok-logo.jpg
Dans le monde du libre, sous Linux plus particulièrement, et au coeur de l'environnement KDE pour être précis, le lecteur audio Amarok est incontestablement LA référence. Avouons tout de go que ceux qui voudraient l'essayer avec l'environnement graphique Unity (Ubuntu) risquent par contre de ne pas être charmés par l'interface du logiciel.

Pour les autres, Amarok apporte une jolie alternative aux classements Artiste/Album standard en présentant celle-ci sous la forme d'une arborescence (volet de gauche de l'interface). L'utilisateur pourra effectuer une recherche hyper rapide au sein de celle-ci, un point loin d'être négligeable. Le volet de droit, lui, intègrera la liste de lecture : point central de l'attention de l'utilisateur d'Amarok, ces listes pourront être mises à jour automatiquement via des requêtes complexes (mais simples d'utilisation).

Outre ces particularités, le logiciel propose la connexion à de nombreux services en ligne (Last.FM, Magnatune, Jamendo), permet d'encoder ses CD, de taguer correctement ses pistes audios, etc. Notons pour finir l'affichage un peu particulier la barre de progression d'un morceau. , celle-ci arbore de multiples couleurs suivant la dynamique du morceau. Une visualisation haute en couleur ! Un logiciel à adopter absolument pour ceux qui le peuvent !
012C000000223074-photo-amarok.jpg


8. Clementine Player pour Windows, OS X et Linux : notre coup de coeur



0000006405594162-photo-logo.jpg
Pour ceux qui ne disposent pas d'un environnement KDE sous le coude, nous vous proposons de découvrir Clementine Music Player. Ce dernier est en effet un portage d'Amarok 1.4 (via le Framework QT pour les connaisseurs) qui s'avère être une réelle réussite.

En effet, l'interface de Clementine Player, d'abord, est particulièrement agréable, simple d'utilisation et personnalisable. Si l'on garde ici l'aspect orienté « listes de lecture » d'Amarok, le volet de gauche, lui, est bien différent et permettra d'accéder à la bibliothèque, à un explorateur de fichiers, aux services en ligne, aux périphériques connectés (connectés en mode « Stockage de masse »), aux informations du morceau ou de l'artiste en cours de lecture.

Concernant les services en lignes, il y a l'embarras du choix : services de radio en ligne (Digitally Imported, Icecast, JAZZRADIO.com, Magnatune, SKY.fm, SOMAFM), services d'écoute payants (Spotify) ou gratuits (Grooveshark), de partage (SoundCloud), de recommandation (Last.fm) ou de stockage dans le Cloud (Google Drive).

Clementine Player s'avère de plus être particulièrement complet quant à la gestion de la bibliothèque, du taguage ou de la conversion entre formats. On ne peut plus complet, configurable, léger et performant, difficile de lui trouver des défauts ; il s'agit là d'une vraie perle et de notre coup de coeur de cette sélection.
00D2000005594172-photo-clementine-player-windows.jpg
00D2000005594174-photo-clementine-player-windows.jpg
00D2000005594178-photo-clementine-player-windows.jpg

Clementine Player pour Windows


0064000005598692-photo-les-meilleures-alternatives-itunes.jpg
Niveau alternatives « lecture et bibliothèque », nous espérons que les logiciels présentés dans les sections précédentes auront trouvé preneurs. Cependant il reste tout un pan des fonctionnalités d'iTunes à traiter : le transfert des données audios.

Si vous êtes munis d'un lecteur multimédia ou MP3, celui-ci supporte très fréquemment le mode « Mass Storage » (ou stockage de masse) compatible avec la grande majorité des lecteurs audios présentés ci-avant. Si vous disposez d'un smartphone Android, cela se fera de la même façon (sous Windows) même pour ceux munis de moutures d'Android supérieures à la 4.0 (passés du stockage de masse au protocole MTP). Dans le cas contraire, il faudra se tourner vers les solutions constructeur.

Enfin pour ceux munis d'un terminal signé Apple... il existe tout de même des logiciels permettant d'effectuer le transfert de données audio sans utiliser iTunes. Lesquelles ? Voyez par vous même.

9. Sharepod pour Windows : Connecté sans iTunes



0000006405597338-photo-logo.jpg
Si vous cherchez un logiciel permettant les transferts de fichiers audio (dans un sens ou l'autre) entre votre terminal Apple et votre ordinateur sous Windows, SharePod est une solution à ne pas négliger.

Ce dernier est une solution simple, efficace, rapide et portable permettant de copier et de supprimer (si besoin) les fichiers sur votre terminal. Mis à jour régulièrement afin de s'adapter à la version d'iOS présente sur l'iPod, iPhone ou iPad, celui-ci permettra d'effectuer les transferts sans causer d'erreur en cas de reconnexion à iTunes. Il autorisera en outre, l'utilisateur à effectuer une sauvegarde de toutes les données audios présente sur le lecteur.

Une solution minimaliste, portable et pratique ! À essayer !
012C000002435258-photo-sharepod-mikeklo.jpg


10. CopyTrans Manager pour Windows : Copier + Transférer = CopyTrans



0000006405597418-photo-copytransmanager-logo.jpg
Finissons enfin par un logiciel issu de la suite payante nommé simplement CopyTrans Manager. Sa particularité est en effet de ne pouvoir s'occuper que de la partie fichiers audio d'un iDevice.

Tout aussi simple d'utilisation que le logiciel SharePod dont nous vous parlions précédemment, CopyTrans Manager dispose lui d'une interface un peu plus étoffée, simplifiant encore un peu plus les recherches et transferts de l'utilisateur. Celui-ci est de plus traduit en français et intègre un mini-lecteur audio permettant, si vous souhaitez récupérer de la musique de l'iPod d'un ami, d'effectuer une petite préécoute afin de ne pas se tromper.

Simple et efficace, le logiciel est également mis à jour régulièrement afin de s'adapter aux versions d'iOS. Un outil vraiment pratique à tester sans faute !
012C000005597422-photo-copytransmanager-capture-logo-bmp.jpg

Télécharger iTunes pour Windows.

Télécharger AIMP pour Windows.

Télécharger SharePod pour Windows.

Télécharger CopyTrans Manager pour Windows.
Modifié le 05/04/2019 à 12h13
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top