🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech
14,2k
CCleaner

CCleaner

Note rédaction :
(3)
Avis utilisateurs :
(4.5)
Version : 6.01 / Editeur : Piriform / Téléchargements : 52678 (7 derniers jours)
Version : 6.01 / Editeur : Piriform / Téléchargements : 52678 (7 derniers jours)

Avis de la redaction

Avec ses 20 ans d'expérience en la matière, CCleaner est le logiciel de nettoyage à télécharger dont tout le monde a déjà entendu parler. Un bouche-à-oreille qui lui vaut aujourd'hui un statut privilégié auprès du grand public, d'autant que le rachat de son éditeur Piriform par Avast en 2017 achève de lui conférer une aura sacrée. Il faut néanmoins rappeler que les scandales se sont enchaînés depuis cette acquisition, esquintant l'image dorée que l'on s'en faisait jusqu'à présent. Le marché des outils de nettoyage s'étant également ouvert à d'autres solutions convaincantes, un état des lieux récent de CCleaner devrait permettre de confirmer le bien-fondé de son autorité ou, au contraire, en démontrer le caractère obsolète.
21 juin 2022 à 12h33

Pourquoi utiliser CCleaner ?

Lors de la désinstallation classique d'un logiciel, certains fichiers ou dossier restent présents sur l'ordinateur et finissent parfois par ralentir les performances de ce dernier. Gratuite au téléchargement CCleaner est une application et en français permettant de nettoyer et optimiser le système d'exploitation de son ordinateur. Son nom résulte de la contraction de « Crap Cleaner », comprenez nettoyeur de saletés. En effet, le but de ce logiciel est de détecter et supprimer les fichiers inutiles et les applications qui ralentissent le PC.

CCleaner existe en plusieurs versions : pour les PC Windows, pour macOS et pour les tablettes et smartphones sous Android. Soulignons aussi une licence payante baptisée Professionnal et une version Professionnal Plus sont également disponibles avec davantage de fonctionnalités. Enfin CCleaner est disponible en version portable pour un installation sur clé USB

Que nettoyer avec CCleaner pour Windows?

CCleaner intègre plusieurs modules qui permettent de nettoyer son système dans le but d'accélérer Windows , mais aussi d'y enlever ses traces d'utilisation et de navigation.

L'optimisation passe donc par la suppression de fichiers, de clés obsolètes dans la base de registre et aussi par la désinstallation de logiciels ou encore la désactivation de services ou logiciels au démarrage de l'ordinateur.

Les principaux modules de CCleaner

Le Nettoyeur : c'est le module principal de CCleaner ; en plus de libérer de l'espace sur le disque dur, il peut être utilisé pour protéger sa vie privée. Le logiciel propose ainsi de détecter les fichiers temporaires, cookies et historique de navigation des principaux navigateurs (Edge, Internet Explorer, Google Chrome , Mozilla Firefox , Brave et autres compatibles tels que Pale Moon ou SeaMonkey).

L'outil analyse également les fichiers système de Windows (Corbeille, liste des fichiers récents, journaux systèmes, cache, etc.) et de logiciels tiers avec entre autres Windows Media Player, Microsoft Office, WinRAR, Nero ou Adobe Acrobat Reader DC.

L'outil Registre : il analyse la base de Registre, base de données essentielle au bon fonctionnement de Windows, à la recherche d'erreurs et entrées inutiles ou obsolètes.

CCleaner 1

La trousse à outils intégrée

CCleaner ne s'arrête pas en si bon chemin et fournit plusieurs fonctionnalités supplémentaires via l'onglet Outils :

  • Désinstallation de programmes : interface de désinstallation de logiciels utile pour renommer ou de supprimer une entrée ;
  • Démarrage : trois onglets permettant d'activer, désactiver ou effacer les entrées concernant l'exécution des applications au démarrage de Windows, des tâches planifiées ainsi que le menu contextuel de Windows accessible via un clic droit ;
  • Plugins de navigateurs pour activer ou désactiver les extensions des navigateurs web Internet Explorer, Mozilla Firefox, Google Chrome et Opera ;
  • Analyse de disque afin d'analyser les disques durs pour en savoir plus sur les fichiers les plus volumineux ;
  • Recherche de fichier en double permet de détecter et supprimer les fichiers doublons ;
  • Restauration du système pour supprimer les points de restauration non nécessaires et donc d'économiser de l'espace de stockage ;
  • Effaceur de disque, un module pour effectuer des formatages sécurisés de disques ou de périphérique de stockage grâce à plusieurs méthodes.

Efficacité en situation

Nettoyage par défaut

Sur les 355 Go qui occupent le disque dur, CCleaner détecte 2,13 Go de contenus à supprimer. L'analyse a été lancée à partir des options cochées par défaut, sans configuration manuelle, et met essentiellement en exergue des fichiers de cache, d'historique et de cookies de navigateurs (973 Mo). Dans le détail, et par ordre de volume, le cumul de ces données place Chrome en tête (734 Mo), suivi de Firefox (238 Mo) et Edge Chromium (1 Mo).

Les éléments les plus volumineux proviennent cependant du système. La Corbeille, que les moins méthodiques refusent de vider car "sait-on jamais", contient 106 Mo de données a priori plus encombrantes qu'utiles. Les fichiers journaux et fichiers dump (vidage mémoire) accaparent, quant à eux, un peu plus de 1,10 Go d'espace disque.

Pour rappel, les journaux consignent différents événements imputables aux applications, système, configuration, sécurité, tandis que les dumps sont une copie brute de l'état de la mémoire (mémoire vive et Registre des processeurs). Ces derniers fichiers sont automatiquement générés par le système en cas d'erreurs ou de crashs du type écran bleu de la mort. Leur analyse à l'aide d'outils spécifiques permet de comprendre l'origine du problème. Si votre ordinateur redémarre correctement après plantage et que les spécifications techniques de l'erreur ne vous intéressent pas, vous pouvez supprimer ces dumps sans risque. Même constat pour les fichiers journaux : si vous n'avez noté aucun problème sur votre machine et/ou que vous n'avez aucune envie de vous attarder sur l'exploitation des logs, alors vous pouvez vous en débarrasser sans regret.

CCleaner détecte enfin quelques Mo liés à trois applications installées sur le système. Après lecture du rapport avancé, il s'agit en majorité de fichiers de cache (index, polices de caractères, vignettes) stockés dans le dossier AppData. Rien n'empêche de procéder à leur suppression, mais il faut garder à l'esprit qu'ils seront très certainement recréés à la prochaine exécution des logiciels concernés. Ce n'est donc pas ici qu'il faudra chercher à libérer significativement de l'espace.

CCleaner 2

Options de suppression avancées

Mis à part les fichiers détectés dans les dossiers cachés du système, les éléments volumineux à supprimer détectés par CCleaner n'impliquent pas le recours nécessaire à un logiciel spécifique, pourvu que l'on soit assidu en termes de suppression des données du navigateur et de vidage de Corbeille. On peut néanmoins lui reconnaître ses qualités de centrale de nettoyage : plutôt que de tout effacer manuellement depuis chaque application incriminée, gagnons du temps à tout supprimer depuis une solution unique.

Mais CCleaner ne s'arrête pas aux formalités. En plus des emplacements cochés par défaut, chacun peut soumettre d'autres répertoires à la traque des fichiers inutiles. Attention toutefois : certains dossiers sont à manipuler avec précaution, comme le Prefetch. Dans ce cas, une boîte de dialogue vous met en garde contre les risques encourus et vous invite à confirmer votre choix. Pensez également que la plupart de ces options annexes visent à vider divers caches (DNS, affichage, paramètres) sans lesquels le système mettra plus de temps à démarrer les services et processus nettoyés. Un reparamétrage sera probablement nécessaire et, dans tous les cas, ces fichiers de cache seront automatiquement regénérés a posteriori. Par ailleurs, après analyse des seuls éléments système non cochés par défaut (Explorateur Windows, Système et Avancé), le volume de données à supprimer s'élève seulement à 0,55 Mo. Une broutille au regard de la capacité initiale du disque dur (500 Go).

Les navigateurs peuvent également être sondés plus en profondeur de manière à supprimer l'ensemble des informations personnelles stockées localement. On parle ici de mots de passe enregistrés, de formulaires préremplis, de numéros de carte sauvegardés. Concrètement, le seul risque imputable à ce type de nettoyage réside dans d'éventuels futurs trous de mémoire. Assurez-vous de bien mémoriser ces informations avant de vous en séparer.

L'épineuse question de la base de Registre

Le sujet est sensible. Pour cette raison CCleaner distingue clairement le nettoyage personnalisé du PC de celui de la base de Registre. Il s'agit ici de détecter et supprimer des clés invalides liées à des DLL manquantes, des programmes obsolètes, des extensions de fichiers inutilisées, des emplacements d'application inexistants, etc. Toucher à la base de Registre à l'aide d'un logiciel n'est pas une bonne idée, surtout si l'on ne connaît pas bien son PC.

On dit souvent qu'une BDR se manipule à la main (Regedit), mais le mieux est encore de ne pas y toucher du tout si tout semble parfaitement fonctionner. Néanmoins, si vous vous sentez l'âme d'un aventurier et que vous tentez malgré tout de déléguer le nettoyage de votre base de Registre à CCleaner, vous serez heureux de savoir que le logiciel propose d'effectuer une sauvegarde de la BDR avant de procéder au grand ménage. Conservez-la précieusement, elle pourrait bien vous sauver de plantages et ralentissements à venir.

Pour notre test, CCleaner détecte 385 erreurs de clés sur un total de plus de 10 000 clés consignées dans la BDR. On y trouve essentiellement des résidus de logiciels désinstallés (icônes, emplacements), mais également tout un tas d'éléments jugés inutiles par le logiciel, mais dont la suppression pourrait, à terme, poser problème. C'est le cas des DLL partagées manquantes, des polices inexistantes et des extensions de fichiers inutilisées, par exemple.

Les DLL partagées sont des bibliothèques dynamiques communes à plusieurs programmes. Lorsqu'aucune application nécessitant ces DLL n'est installée sur le système, CCleaner les classe d'office comme fichiers inutiles et se propose de les supprimer. En théorie, cela ne change rien au fonctionnement du PC... excepté pour les programmes qui ne s'inscrivent pas dans la BDR pour fonctionner. C'est ici que les ennuis commencent : les DLL sont manquantes, les logiciels ne s'exécutent plus, les messages d'erreurs se succèdent. Bienvenue dans l'enfer des DLL.
Même constat pour les extensions de fichiers et les polices de caractères supposées inutiles car jamais utilisées. Jusqu'au jour où vous en aurez effectivement besoin pour lire un document.

On vous conseille donc de renoncer au nettoyeur de Registre proposé par CCleaner. Au mieux, la suppression des clés erronées ne modifiera pas le comportement du PC, ni en bien ni en mal. Au pire, il vous faudra composer avec une base de Registre corrompue et des DLL manquantes pour avoir tenté de grappiller quelques octets sur votre disque dur. Une double peine qu'on ne souhaite à personne.

Ergonomie de l'interface

Depuis sa première version sortie en 2003, CCleaner a autant changé graphiquement qu'il est resté le même dans son organisation. C'est d'ailleurs cette constance structurelle qui en fait un logiciel intuitif, alors que ses outils originels n'ont pas bougé : à gauche les fonctionnalités, à droite la fenêtre d'analyse, en bas le bouton de nettoyage.

On ne relève pas non plus d'incohérences dans l'organisation des catégories, sous-menus et options secondaires. Le module de nettoyage personnalisable est aisément identifiable et accessible en un clic, et c'est là le plus important.

En résumé, tout semble se trouver au bon endroit et l'on ne perd pas son temps à chercher des outils cachés, quand bien même le logiciel intègre régulièrement de nouvelles fonctionnalités.

Options d'optimisation

Outre le nettoyeur personnalisé et le gestionnaire de base de Registre, CCleaner embarque quelques options d'optimisation annexes que l'on retrouve dans l'onglet Outils.

Gestion des programmes

Sous cette dénomination se cachent le désinstalleur de programmes, l'utilitaire de mises à jour des logiciels et le gestionnaire de plugins de navigateurs.

On pourrait se contenter de désinstaller ses logiciels depuis les outils Windows, mais CCleaner présente un avantage de taille puisqu'il référence également les applications Windows préinstallées, non référencées par le panneau de configuration. On parle ici de Cortana, Astuces, Films et TV , Messages, ou encore Microsoft Solitaire Collection, toutes ces apps natives qui encombrent le disque dur et ne servent (presque) jamais. Il en va de même pour tous les programmes préinstallés sur le PC par le constructeur.

L'outil de mises à jour des logiciels recherche et propose d'installer les dernières versions des applications installées sur le PC directement depuis CCleaner. Une option utile pour les programmes dont la mise à jour automatique est désactivée ou inexistante.

Le gestionnaire de plugins recense les extensions ajoutées aux différents navigateurs installés sur le PC. Les quelques actions disponibles permettent d'activer, désactiver et supprimer des plugins choisis.

Optimisation du système

On regroupe dans cette catégorie les modules Démarrage, recherche des fichiers en double et restauration du système.

  • Le premier offre une vue générale des programmes qui se lancent automatiquement au démarrage de Windows. On peut activer ou désactiver les applications et services Windows de son choix afin d'accélérer la mise en route du système.
  • Le deuxième traque les doublons et libère donc de l'espace occupé inutilement. Des options de recherche, d'inclusion et d'exclusion permettent d'affiner les résultats.
  • Le troisième recense les points de restauration générés par Windows et offre la possibilité de supprimer les plus anciens. En guise de garde-fou, CCleaner empêche la destruction du plus récent.

Gestions des disques

CCleaner dispose d'un module d'analyse des disques connectés au PC (HDD, SSD et périphériques amovibles). Un outil purement informatif qui délivre des statistiques sur la manière dont l'espace de stockage des lecteurs est utilisé.

L'effaceur de disques supprime les contenus des lecteurs internes et externes. Divers niveaux de sécurité sont proposés selon la sensibilité des informations effacées, de la réécriture unique à 35 passages.

Spécifications

Editeur Piriform
Taille 44.48 Mo
Téléchargements 52678 (7 derniers jours)
Licence Logiciel Gratuit
Version 6.01
Dernière mise à jour 21/06/2022
Système d'exploitation Windows, macOS, Android
Catégories Nettoyage & optimisation, Registre, Disque dur & partition

CCleaner : versions précédentes

CCleaner est également disponible sur : macOS Android

CCleaner 6.01

Windows 7 (64 bits) , 8.1 (64 bits) , 10 (64 bits) , 7 (32 bits) , 8.1 (32 bits) , 10 (32 bits) , XP
Publié le 21/06/2022
Télécharger
Version gratuite

CCleaner (Portable) 6.01

Windows 7 (64 bits) , 10 (64 bits) , 7 (32 bits) , 8.1 (32 bits) , 10 (32 bits) , XP
Publié le 21/06/2022
Télécharger
Version gratuite

CCleaner (Slim) 6.01

Windows 7 (64 bits) , 8.1 (64 bits) , 10 (64 bits) , 7 (32 bits) , 8.1 (32 bits) , 10 (32 bits) , XP
Publié le 21/06/2022
Télécharger
Version gratuite