Publicité

Windows 11 : tout ce que l'on sait sur la mise à jour à son lancement

Publié le 05 octobre 2021 à 16h59, parAlexandre Schmid
©  Clubic
© Clubic

Windows 10 s'apprête à tirer sa révérence. La mise à jour Sun Valley qui doit renouveler l'interface du système d'exploitation et ajouter moult fonctionnalités devrait en fait être un passage vers Windows 11.

Depuis la sortie de Windows 10, Microsoft a suivi un calendrier de mises à jour relativement régulier à coup de deux mises à jour de fonctionnalités majeures par an, qui se sont transformées ces derniers temps en une mise à jour mineure au premier semestre suivie d'une mise à jour de plus grande envergure au second semestre de l'année.

La prochaine mise à jour attendue, que l'on a longtemps surnommée « Windows 10 Sun Valley », serait en fait bien plus importante que ce à quoi l'on pouvait penser au préalable puisque la firme de Redmond s'apprêterait en réalité à changer de génération et basculer de Windows 10 à Windows 11.

Un choix qui soulève bien des interrogations, surtout que Microsoft avait annoncé à la sortie de Windows 10 qu'il s'agirait de la dernière version de l'OS. C'est pourquoi nous vous proposons de faire un point sur ce que l'on sait à ce sujet pour le moment.

Mise à jour :

Depuis ce 5 octobre, Windows 11 est bel et bien disponible, officiellement, en téléchargement. S'il y a bien au moins 11 raisons de passer sur le nouvel OS, avant de procéder à l'installation pensez à vérifier certains points qui pourront vous éviter quelques difficultés.

À noter qu'il a déjà été établi une liste des problèmes rencontrés avec Windows 11 à son lancement.

Publicité

Windows 11 est-il le nouveau Windows ?

Avec la mise à jour au nom de code « Sun Valley », Panos Panay, responsable produits et Windows de Microsoft, teasait en mars 2021 une « prochaine génération de Windows » qui sera « incroyable » et « massive ». Il annonçait à demi-mot l'arrivée de Windows 11, sans que l'on puisse le comprendre à l'époque.

Reste à savoir vers quelle nomenclature va se tourner Microsoft avec cette nouvelle version de son système d'exploitation. Si l'on parle beaucoup de Windows 11 jusqu'ici, c'est parce qu'il s'agit d'une suite logique après Windows 10. Mais en réalité, le nom véritable de cette mouture à venir est encore inconnu. Et si Windows 11 reste favori, d'autres possibilités existent : Microsoft a prouvé par le passé qu'elle ne suivait pas toujours l'ordre de numérotation pour baptiser ses versions d'OS.

Quelques indices ont tout de même été laissés par l'éditeur suggérant que c'est bien un Windows 11 qui s'apprête à débarquer sur nos ordinateurs : un reflet du logo Windows laissant apparaître le chiffre 11 (voir vidéo ci-dessous) ainsi qu'un morceau composé de sons de démarrage Windows ralentis d'une durée de… 11 minutes.

Dans tous les cas, Windows 10 est amené à faire bientôt partie du passé. Dans sa documentation, Microsoft évoque une fin du support de Windows 10 pour le 14 octobre 2025, laissant donc quatre années de prise en charge minimale après l'arrivée de Windows 11.

On note par ailleurs, qu'en parallèle de Windows 11, Microsoft travaillerait sur une version plus légère de son OS, un Windows 11 SE, successeur de Windows 10 S.

Publicité

Quand sort Windows 11 ?

La mise à jour Sun Valley (21H2) va apporter de grands changements au système d'exploitation pour ordinateur de Microsoft, mais cela ne devrait pas remettre en cause sa date de sortie. Comme tous les updates majeurs de Windows 10 lancés au second semestre, la nouvelle version de l'OS devrait être proposée au grand public aux alentours des mois d'octobre et novembre. Il reste toutefois possible que Microsoft ait cette fois besoin d'un peu plus de temps étant donné la situation.

Nul doute qu'une bêta publique sera mise à disposition des Insiders très prochainement, Microsoft ayant toujours besoin d'énormément de retours des bêta-testeurs avant de pouvoir déployer la version stable d'une mise à jour. La difficulté pour le géant américain étant de devoir composer avec une multitude de configurations différentes tout en évitant les bugs et en optimisant les performances. Selon Microsoft, Windows 11 devrait en effet mieux tirer partir du matériel que Windows 10.

Après une conférence de présentation sur le futur de Windows le 24 juin à 17 h (heure de Paris), des documents Intel ont évoqué l'arrivée effective de Windows 11 pour octobre 2021.

Windows 11 ne devrait pas être disponible pour le grand public avant l'automne prochain, mais la première image ISO est officielle et disponible au téléchargement pour les Insiders depuis le 24 août 2021. À cette même date, on apprenait qu'il était temps de passer à la Bêta, la version Dev devenant instable.

Publicité

Quel modèle économique pour Windows 11 ?

Windows 10 pouvait être installé gratuitement sur les ordinateurs bénéficiant déjà d'une licence d'une version antérieure de Windows. Aucune information n'a encore filtré à ce sujet, mais il est probable que Microsoft renouvelle l'expérience. Les utilisateurs se sont habitués à ne plus avoir à passer à la caisse et revenir à un modèle économique payant pour une mise à niveau aurait sans doute du mal à passer auprès de nombreux utilisateurs. Et l'important pour l'entreprise est de faire en sorte que la plus grande part possible des utilisateurs installent la dernière version en date de l'OS.

Pour une machine sans licence, Windows 10 coûte actuellement 145 euros dans sa version « Famille » et 259 euros dans sa version « Professionnel » sur le store de Microsoft. Le prix de la licence Windows 11 devrait être similaire. Bien sûr, d'autres fournisseurs, provenant notamment du marché gris, proposeront des tarifs bien plus attractifs, comme pour Windows 10.

Publicité

Quelle sera l'interface de Windows 11 ?

L'un des apports majeurs de Windows 11 sera une refonte totale de l'interface. Pour cela, cette nouvelle version du système d'exploitation va grandement s'inspirer de Windows 10X, un projet d'OS qui devait équiper des appareils disposant de plusieurs écrans ou de PC portables embarquant une dalle tactile et qui a finalement été mis de côté par Microsoft.

Les coins des différentes fenêtres et des menus vont s'arrondir, apportant à Windows 11 une bonne dose de modernité. La barre des tâches, qui pourra adopter trois tailles, va s'améliorer avec un focus mis sur les menus flottants permettant d'enclencher des actions rapides.

© Microsoft
© Microsoft

Le centre de notifications va également être remanié, reprenant à la fois bon nombre d'éléments de celui de Windows 10, mais intégrant quelques nouveautés venues de Windows 10X. Entre les notifications et les raccourcis, nous aurons par exemple une nouvelle icône pour effectuer une action de balayage de l'écran, comme sur mobile.

© Windows Latest
© Windows Latest

De nouvelles icônes vont faire leur apparition avec la mise à jour vers Windows 11. Là encore, l'objectif est de moderniser l'interface du soft, qui se repose encore aujourd'hui sur des éléments d'UI très vieux. Du côté des icônes, certaines sont utilisées depuis Windows 95 !

D'une manière générale, Microsoft veut uniformiser l'ensemble de son interface pour que celle-ci devienne enfin homogène. Sur Windows 10, nous avons méli-mélo d'éléments d'interface venant de Windows 8, 7, Vista voire d'une version antérieure. L'explorateur de fichiers va lui aussi avoir droit à une refonte.

L'update Sun Valley doit aussi procurer un nouveau widget dans la barre des tâches affichant la météo et la température locales. En cliquant dessus, l'utilisateur voit s'afficher une fenêtre dans le coin supérieur droit de l'écran avec des articles de presse d'actualité, des résultats sportifs, le cours de la Bourse. Une interface totalement personnalisable en renseignant ses centres d'intérêt, avec un regret : l'obligation de passer par le navigateur Edge pour ce faire. Ce nouvel outil est déjà disponible chez certains utilisateurs ayant installé la mise à jour Windows 10 21H1, mais sa version définitive pour tous est attendue avec Windows 11.

© Alexandre Schmid pour Clubic

Enfin, dans une fuite datant de janvier dernier, nous apprenions que le menu Démarrer ne devrait par contre que très peu évoluer. La fenêtre reprendra bien un design arrondi, mais la mise en avant des contenus serait identique à celle que nous avons déjà à disposition.

En août, la firme est revenue plus en détails sur les applications qui s'apprêtent à connaître une réelle refonte.

© Windows Central

Publicité

Quelles nouvelles fonctionnalités pour Windows 11 ?

Comme nous vous l'indiquions au moment d'évoquer l'interface de Windows, le système d'exploitation manque de logique et de continuité dans son expérience à cause de nouvelles fonctionnalités qui ont été ajoutées et qui viennent parfois faire doublon avec des features déjà existantes.

L'un des exemples les plus marquants est bien sûr la coexistence des Paramètres et du Panneau de configuration, qui permettent tous les deux d'accéder à des options et menus offrant à l'utilisateur des choix pour personnaliser son expérience. Enfin, Windows 11 devrait nous débarrasser du vieillissant Panneau de configuration, qui aura fait son temps. Sa disparition est préparée depuis de longues années déjà et il a peu à peu perdu de son importance au fil des mises à jour au profit des Paramètres.

Dans les paramètres du système d'ailleurs, il sera possible de savoir quelles applications consomment le plus de batterie sur laptop, à la manière de ce qu'il se fait sur Android et iOS, afin de mieux maîtriser la gestion de l'autonomie de son PC portable. Au lancement toutefois, Windows 11 ne supportera pas les apps Android.

Microsoft travaillerait aussi sur l'amélioration de l'expérience de gestion des fenêtres et du multitâche, ainsi que des utilisations à plusieurs écrans. L'outil permettant d'ancrer les fenêtres dans l'interface, présent depuis Windows 7, va être optimisé pour placer les fenêtres côte à côte ou dans les coins avec un redimensionnement automatique. Il devrait même être possible d'ancrer des fenêtres sur un second écran sans avoir à quitter le premier avec la souris.

Et si Windows 11 pourrait bien signer le retour des widgets, ces derniers ne se limiteraient pas à ceux de Microsoft.

Toujours pour une meilleure productivité, des bureaux virtuels différents pourront être affichés sur chacun des écrans connectés à l'ordinateur. Pour l'instant, il n'est possible que d'afficher le même bureau virtuel sur tous les écrans. À l'occasion d'une conférence Windows Inspire, Microsoft a également confirmé que le mode sombre sera activé par défaut sur les versions Entreprises de son OS.

Windows 11 introduira WDDM 3.0 et la possibilité de choisir quelle carte graphique utiliser pour quelle application.

Microsoft a aussi fait de gros efforts sur le mode tablette, un point faible de Windows 10. Avec de nouveaux produits Surface ambitieux qui doivent arriver sur le marché et la popularisation des appareils hybrides, Windows doit s'adapter. C'était d'ailleurs ce pourquoi Windows 10X était prévu avant son annulation. Windows 11 va reprendre à son compte bien des avancées développées pour Windows 10X à cet égard afin en améliorant l'expérience avec stylet et pour la saisie vocale.

Windows 11 devrait encore plus mettre en avant l'écosystème Microsoft, avec son offre de Cloud via OneDrive et Azure, ses applications Office et son navigateur Bing qui fera plus que jamais partie intégrante du système d'exploitation.

On apprend par ailleurs que Microsoft a revu son outil Capture d’Écran, et a notamment fusionné ses fonctionnalités avec celle d’un autre utilitaire, Capture d’Écran et Croquis.

En septembre, la version Insider recyclait également le menu contextuel de la corbeille, ainsi que la gestion du volume et de la lecture de médias. Microsoft laissait alors fuiter des informations concernant un nouveau Windows Media Player.

Le Microsoft Store, qui est une solution peu populaire pour acheter, télécharger et installer jeux et programmes, va lui aussi bénéficier d'un bon lifting, et notamment accueillir l'Epic Games Store et l'Amazon AppStore, ainsi que les PowerToys. Interface, performances, vitesse de téléchargement : tout va être revu pour enfin s'imposer comme une bonne alternative aux autres magasins d'application.

Dernière étape avant le lancement officiel de l'OS, le 24 septembre, la Release Preview donnait notamment un aperçu du processus de mise à jour depuis Windows 10.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.