iPhone 12 (2020) : prix, fiche technique, design, tout ce que l’on sait du smartphone d'Apple

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
02 juillet 2020 à 08h33
0
Concept iPhone 12 Pro © Mauro Batino

Invariablement, Apple présente son nouveau line up d’iPhone à la mi-septembre. En cette année si particulière, perturbée à bien des égards par la pandémie de Covid-19, la firme américaine devra probablement ajuster son calendrier. Mais aucun doute possible : la rentrée sera bien marquée par la présentation des iPhone 12.

À moins qu’Apple ne se décide à revoir sa nomenclature, Apple présentera en septembre les iPhone 12, iPhone 12 Pro et iPhone 12 Pro Max. Mais, cette année, l’entreprise de Tim Cook pourrait bien avoir dans sa besace quelques surprises. À commencer par un nouveau modèle non seulement plus compact, mais aussi plus accessible.

Sur cette page, retrouvez toute l’actualité dédiée à l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro. Prix, date de sortie, caractéristiques, spécificités : on fait le tri et on vous résume tout.

Combien coûtera l’iPhone 12 ?

Depuis 2017, Apple a franchi la ligne jaune en dépassant une barrière symbolique avec l’iPhone X : celle du millier d’euros. Une boîte de Pandore, diraient certains, qui fait que plus aucun constructeur n’hésite désormais à tarifer ses téléphones haut de gamme autour du SMIC.

Aussi ce n’est pas sans étonnement que nous découvrions, l’an passé, qu’Apple lançait l’iPhone 11 50€ moins cher que l’iPhone XR, à partir de 809€. Un positionnement tarifaire heureux, qui a très largement dopé les ventes du smartphone « d’entrée de gamme ». Pour preuve : l’iPhone 11 serait le smartphone le plus populaire du monde.

Le prix des iPhone de dernière génération. Capture d'écran

On peut alors s’imaginer que la firme de Cupertino optera pour un positionnement au moins égal pour l’iPhone 12 « classique ». Mais il faut aussi prendre en compte qu’Apple a récemment lancé l’iPhone SE (2020) pour 489€Un rapport qualité prix explosif, qui fait désormais office de porte d’entrée abordable dans le monde d’iOS.

Lancé à 489€, l'iPhone SE est un excellent rapport qualité-prix. © Pierre Crochart pour Clubic

Aussi, une étiquette démarrant à 809€ paraîtrait presque improbable, dès lors que l’on sait que tous les iPhone 12 devraient être compatibles 5G (et profiter d’un écran OLED, nous y reviendrons). Aussi, ce ne sont pas trois mais bien quatre nouveaux smartphones qu’Apple prévoit de lancer à la rentrée :

  • iPhone 12 : écran OLED 5,4 pouces, corps en aluminium, compatible 5G, 2 appareils photo
  • iPhone 12 : écran OLED 6,1 pouces, corps en aluminium, compatible 5G, 2 appareils photo
  • iPhone 12 Pro : écran OLED 6,1 pouces, corps en acier inoxydable, compatible 5G, 3 appareils photo + Lidar
  • iPhone 12 Pro Max : écran OLED 6,7 pouces, corps en acier inoxydable, compatible 5G, 3 appareils photo + LiDAR

Jusqu’alors, seuls les iPhone les plus onéreux profitaient d’un écran OLED. C’est-à-dire ceux démarrant à 1 159€. Or, ce sont cette fois tous les iPhone 12 qui pourraient en profiter. Apple semble résolu à tourner définitivement la page des écrans LCD. De quoi s’attendre à une hausse des prix sensible, d’autant qu’on le répète : tous devraient être compatibles 5G. Une compatibilité qui, du côté d’Android, se paie au prix fort. On ne serait pas étonnés qu’Apple suive le même chemin.

Mais le fractionnement de la gamme d’iPhone sur quatre modèles (cinq en comptant l’iPhone SE) permet aussi d’étaler les gammes de prix. Citant des sources proches du dossier, le très bien informé Jon Prosser dévoilait en mai dernier ce qu’il pense être les tarifs officiels des prochains iPhone — qui tendent à infirmer nos suppositions d’une hausse des tarifs.

Selon lui, l’iPhone 12 de 5,4 pouces serait même lancé à prix plancher : 649$, soit environ 709€ en France avec les taxes. Les autres modèles reprendraient le positionnement actuel des iPhone : 809€ pour l’iPhone 12 de 6,1 pouces, 1 159€ pour l’iPhone 12 Pro et 1 259€ pour l’iPhone 12 Pro Max.

Quand sortira l’iPhone 12 ?

Habituellement, Apple présente ses nouveaux iPhone à la mi-septembre et les commercialise dans les deux semaines qui suivent. Mais cette année très particulière a probablement poussé la firme à revoir ses plans… et son calendrier.

Après l’éclatement de la pandémie de Covid-19, la fermeture en cascade des usines en Chine et partout dans le monde a mis un coup d’arrêt aux chaînes de production. Conséquence : les délais s’allongent, des pénuries se déclarent et le prix de certains composants s’envole. En résulte dans le cas d’Apple un probable retard pour la sortie des iPhone 12.

D’après des informations plus récentes, une sortie de l’iPhone 12 au mois de novembre semble se dessiner. Deux mois de retard, en somme. Pour autant, Apple ne prévoit pas de décaler son keynote : l’iPhone 12 sera présenté en septembre comme à l’accoutumée.

Apple devrait présenter l'iPhone 12 en septembre. © Apple

Aussi on ignore comment s’en est sorti la firme au niveau de l’approvisionnement. Faut-il s’attendre à des stocks très limités à la sortie ? On se souvient qu’en 2017, Apple avait dû sortir l’iPhone X en novembre — deux mois après l’iPhone 8 et 8 Plus — pour cause de difficultés d’approvisionnement des dalles OLED dont le smartphone était équipé.

Un an plus tard, c’est l’iPhone XR qui souffrait d’un mois de retard à l’allumage à cause de problèmes d’optimisation du logiciel relatif à l’écran. Bref : même si retard il devait y avoir, cela ne serait au final pas si inhabituel que cela pour Apple. D'après les dernières informations, l'iPhone 12 devrait entrer en production dès le mois de juillet.

Notez enfin que, malgré des rumeurs plus ou moins sérieuses, rien n'indique pour le moment qu'Apple apportera dans ses cartons un iPhone pliant en septembre prochain.

Quel design pour l’iPhone 12 et l’iPhone 12 Pro ?

On le sait : Apple tend à renouveler le design de ses iPhone tous les trois à quatre ans. La dernière fois, c’était en septembre 2017 avec l’iPhone X, dont l’esthétique infuse encore sur les derniers modèles en date. En toute logique, les iPhone 12 et 12 Pro devraient être marqués par des modifications profondes sur ce point.

Les très nombreuses rumeurs et fuites qui ont émaillé les derniers mois donnent effectivement à voir un smartphone beaucoup plus anguleux, rappelant beaucoup les iPhone 4 et 5.

Les iPhone 12 devraient reprendre en partie l'esthétique des iPhone 4 et 5. © EverythingApplePro

Finies les tranches arrondies empruntées de l’iPhone 6 et ultérieurs. L’iPhone 12 devrait renouer avec des coupes plus franches, modifiant radicalement la préhension de l’appareil. Un parti pris qui n’est pas nécessairement risqué pour Apple, qui se contente finalement de revenir sur ses pas.

Reste qu’il y a bien une chose sur laquelle la firme ne souhaite visiblement pas revenir : son encoche. Très décriée lors de la sortie de l’iPhone X, l’encoche devrait rester d’actualité sur l’iPhone 12. Oui, même si la quasi-totalité de la concurrence Android est passée à des écrans sans aucune distraction (que ce soit grâce à un poinçon ou une caméra avant escamotable), Apple persiste et signe sur le bien-fondé de Face ID.

Une encoche plus petite... mais une encoche tout de même. © EverythingApplePro

Précisons néanmoins que l’encoche des iPhone 12 devrait passer par une petite cure d’amincissement. À en croire les divers moules qui ont pu être réalisés grâce aux fichiers de référence utilisés par les constructeurs d’accessoires de smartphones, la taille de l’encoche de l’iPhone 12 devrait se réduire. On ignore cependant si cette réduction ne sera effective que sur les modèles les iPhone 12 Pro ou sur toute la gamme.

Notons aussi qu'avec l'iPhone 12, Apple donnera un petit coup de neuf aux tailles de ses smartphones. Jusqu'ici, l'iPhone 11 mesurait 6,1", l'iPhone 11 Pro 5,8" et l'iPhone 11 Pro Max 6,5". Mais les quatre nouveaux smartphones que lancera Apple profiteront de nouvelles mensurations. On retrouvera notamment un iPhone 12 plus compact, de 5,4", et un gigantesque iPhone 12 Pro Max de 6,7 pouces. Le modèle 5,8" disparaît quant à lui au profit de deux itérations 6,1 pouces (l'iPhone 12 classique et l'iPhone 12 Pro).

À l’arrière du smartphone, Apple devrait poursuivre ce qu’il a entamé avec les iPhone 11. À savoir : une disposition des appareils photo en « plaques de cuisson », comme aiment à l’appeler les détracteurs de la marque à la pomme. On devrait retrouver dans l’angle supérieur gauche deux appareils sur l’iPhone 12, et quatre modules distincts sur les iPhone 12 Pro et Pro Max. Viendront s’ajouter à l’objectif standard, ultra grand-angle et téléobjectif un module LiDAR qui devraient améliorer les applications en réalité augmentée ainsi que la qualité du mode portrait.

Le design des appareils photo ne plaira pas à tout le monde. © EverythingApplePro

L’iPhone 12 aura-t-il un port USB-C ?

Apple a franchi le pas de l’USB-C depuis plus de 4 ans sur ses MacBook, et depuis 2018 sur l’iPad Pro. L’iPhone, en revanche, reste fidèle à la connectique propriétaire Lightning, indécrottable depuis 2012. 

Au risque de décevoir : l’iPhone 12 ne sera pas celui de la transition. Tous les modèles qui sortiront d’ici la fin d’année embarqueront, encore et toujours, un port Lightning servant à la recharge et au transfert de données.

D’ailleurs, on pourrait bien ne jamais voir un iPhone avec un port USB-C. D’après les prédictions de Ming-Chi Kuo, le célèbre analyste faisait office de Madame Irma pour tout ce qui a trait à Apple, la firme proposera dès 2021 des smartphones sans aucun port. Une transition vers le 100% sans-fil particulièrement risquée à l’heure où les smartphones sous Android profitent de vitesses de recharge filaire hallucinantes.

L'iPhone 12 embarquera toujours un port Lightning. © EverythingApplePro

Que trouvera-t-on dans la boîte de l’iPhone 12 ?

Au fil des ans, Apple a délesté le packaging de ses produits de certains accessoires. Il y a d’abord eu l’adaptateur Lightning vers jack 3.5 mm, qui permettait de compenser la disparition de la prise jack sur l’iPhone 7 et ultérieur. Mais l’iPhone 12 pourrait même être livré sans écouteurs ni chargeur. Une rumeur qui est dans l'air depuis un petit moment.

Pourquoi cette étrange décision ? Pour réduire les coûts. Ou plutôt lisser les surcoûts induits par la compatibilité 5G de l’appareil et l’adoption d’une dalle OLED. En ne fournissant plus ces accessoires (comptez 29€ pour une paire de EarPods et autour de 35€ pour un chargeur 18 W), Apple sera en mesure de proposer ses iPhone 12 au même prix que la génération précédente.

Une stratégie risquée, qui pourrait bien ternir davantage la réputation élitiste (voire un peu snob, pour le coup) que se traîne Apple depuis des décennies.

Un iPhone 100% sans-fil ? Apple en rêve. © Daniel Korpai via Unsplash.com

Apple A14, écran OLED 120 Hz, 5G : à quoi s’attendre pour l’iPhone 12 ?

Outre l’évolution du design de l’iPhone 12, ce modèle proposera également l’un des bonds technologiques les plus retentissants de ces dernières années pour les smartphones à la pomme.

Selon toute logique, les futurs mobiles d’Apple seront équipés d’une puce Apple A14, qui succède à l’actuelle A13. Si l’on ignore encore ses caractéristiques précises, on sait déjà que l’A14 sera gravée en 5 nm — une première dans l’industrie. Une telle finesse de gravure permet notamment la multiplication des transistors sur le circuit imprimé, et donc une amélioration notable des performances, ainsi qu’une consommation énergétique plus contrôlée.

© Mauro Battino

Un premier benchmark de l’A14 a été publié en ligne il y a quelques mois, et laissait déjà entrevoir des performances explosives. Le SoC serait le premier à intégrer un processeur dont la fréquence dépasse la barre des 3 GHz, et offrirait de meilleurs résultats encore que l’ultrapuissant Apple A12X qui équipe les derniers iPad Pro.

Dans cette nouvelle puce signée Apple, on trouvera également un modem compatible 5G sorti des usines de Qualcomm et, plus surprenant, de Samsung. Après deux années d’avance laissées à la concurrence Android, Apple semble résolu à prendre le train de la 5G alors qu’il n’est pas encore en marche dans de très nombreux pays, dont la France. On ignore encore tout des bandes qui seront supportées par ce nouveau modem, et notamment s’il prendra en charge les ondes millimétriques qui seront déployées d’ici quelques années et offriront le meilleur débit possible aux mobinautes.

Autre changement majeur pour l’iPhone 12 ou, plus probablement l’iPhone 12 Pro : la fréquence de rafraîchissement pourra atteindre 120 Hz, contre 60 Hz actuellement. Une innovation directement empruntée à l’iPad Pro qui, depuis 2017 via la technologie ProMotion, est capable d’adapter à la volée la fréquence d’affichage de l’écran selon l’application qui est actuellement à l’écran.

Le LCD, bientôt de l'histoire ancienne sur iPhone ? © Pierre Crochart pour Clubic

Grâce à cette fréquence deux fois plus élevée, l’iPhone 12 profitera d’un défilement des images beaucoup plus fluide, moins saccadé. Un game changer, comme disent les Anglo-saxons, en cela qu’il sera très difficile après y avoir goûté de repasser sur un smartphone à écran 60 Hz seulement.

Il faudra toutefois garder à l’esprit que, qui dit fréquence d’affichage doublée, dit aussi consommation électrique multipliée par deux. Et donc autonomie en baisse. Apple ayant fait de nets progrès ces dernières années au chapitre de l’endurance de ses smartphones, on imagine que la firme a pensé à tout et optimisera son logiciel de manière à minimiser l’impact énergétique d’un tel écran. De plus, il se dit également que l’iPhone 12 Pro Max profiterait d’une énorme batterie de 4 400 mAh. À titre de comparaison, l’actuel iPhone 11 Pro Max n’embarque qu’une batterie de 3 969 mAh. Largement de quoi compenser la hausse de frame rate de l’écran.

Mais ça, c’était avant que Ross Young, P.-D.G. du cabinet d’expertise Display Supply Chain Consultants ne révèle qu’aucun de ses partenaires n’était aujourd’hui en mesure de confirmer que l’iPhone 12 Pro aura droit à un écran 120 Hz. D’après les informations qu’il a recueillies, Apple préférerait attendre d’être en mesure de pouvoir proposer des dalles de type LTPO (pour Low-Temperature Polycrystalline Oxide) afin de compenser la consommation énergétique accrue d’une fréquence d’affichage plus élevée. Au final, et d’après des sources industrielles donc, Apple ne passera aux écrans 120 Hz qu’en 2021, sur les hypothétiques iPhone 13 Pro.

Photo, vidéo : quelles nouveautés pour l’iPhone 12 ?

L’iPhone 11 avait permis à Apple de rattraper un certain retard qu’il avait accumulé face à Android du côté de la photographie. Notamment de la photographie en basse lumière. Grâce à l’excellent Night Mode à déclenchement automatique des iPhone 11 et iPhone 11 Pro, les clichés capturés à l’iPhone sont systématiquement bien exposés, même lorsque la lumière vient à manquer.

Il y a également Deep Fusion, cet algorithme de traitement ultra perfectionné qui permet aux scènes mal exposées, ou bruitées, d’être optimisées grâce au machine learning.

Alors à quelles nouveautés s’attendre sur les iPhone 12 et iPhone 12 Pro ?

Des informations actuellement en notre possession, Apple ne partira toujours pas à la course aux mégapixels sur son futur appareil. Les différents capteurs (2 sur l’iPhone 12, 4 sur les iPhone 12 Pro) conserveront une résolution de 12 mégapixels, mais devraient profiter d’une plus grande taille. Pour le capteur grand-angle, on passerait notamment de 1/2.55" à 1/1.76" sur l’iPhone 12 Pro Max. Ce faisant, le module sera capable de capturer beaucoup plus de lumière, et donc de mieux exposer les photos, tout en garantissant un minimum de bruit numérique et une netteté optimale.

Concernant l’iPhone 12 Pro toujours, il se murmure que le téléobjectif passerait d’une focale de 52 mm actuellement à 78 mm. De quoi offrir beaucoup plus de polyvalence lors des prises de vue. Avec l’objectif ultra grand-angle qui reste à 13 mm, l’iPhone 12 Pro couvrirait donc une plage focale de 13-78 mm.

Les différents capteurs de l'iPhone 12 Pro. Concept

Ce n’est pas tout. Comme nous l’avons dit plus haut, l’iPhone 12 Pro accueillera également un quatrième capteur dans sa configuration photo. Il devrait s’agir, comme sur le tout dernier iPad Pro, d’un scanner LiDAR. Un LiDAR, acronyme de Light Detection and Ranging (détection de lumière et télémétrie), qui permet donc au smartphone de mieux « comprendre » l’environnement qui lui est présenté et notamment de dresser une « carte de profondeur ». Autrement dit un schéma précis du positionnement des objets et de leur localisation dans l’espace.

© Mauro Battino

Si tout cela ne vous évoque rien, retenez que le LiDAR devrait essentiellement servir sur des applications en réalité augmentée. La marotte d’Apple depuis plusieurs années. Grâce au LiDAR, les applications d’AR seront beaucoup plus précises, et le placement des objets virtuel bien plus pertinent. Au niveau de la photo, ce nouveau capteur trouvera également son utilité en mode portrait. En effet, pour proposer un flou d’arrière-plan artificiel (bokeh) de qualité, le smartphone doit d’abord réaliser cette fameuse carte de profondeur. Il lui faut savoir quel est le sujet de la photo, puis le détourer le plus précisément possible afin de flouter tout le reste de la scène. 

Déjà très à l’aise dans l’exercice sans LiDAR, nous sommes curieux des résultats que l’on pourra obtenir grâce à ce nouveau capteur qui intégrera les iPhone 12 Pro.

Enfin du côté de la vidéo, peu de détails ont pour le moment émergé sur les capacités des iPhone 12 et iPhone 12 Pro. Récemment, une fouille approfondie de la bêta d'iOS 14 a néanmoins permis de découvrir que tous les iPhone 12 pourront filmer en 4K à 120 images par seconde. Il se dit que les ralentis se mettraient également au diapason, et pourront atteindre les 240 images par seconde, en 4K également.

iOS 14 et iPhone 12 : qu’est-ce qui change ?

Vous n’avez pas pu le rater : il y a quelques semaines, Apple tenait une conférence virtuelle en lieu et place de sa traditionnelle WWDC. Un événement au cours duquel la firme a présenté des nouveautés matérielles, mais aussi et surtout logicielles. 

Outre une nouvelle version de macOS (surnommée Big Sur), une nouvelle évolution d’iPadOS et de nombreuses nouveautés pour watchOS et tvOS, c’est bien iOS 14 qui fait office de clou du spectacle pour Apple. 

La nouvelle mouture du système d’exploitation mobile, qui sera installée nativement sur les iPhone 12, et qui permettra à tous les iPhone à partir du 6S d’en profiter, cristallise bon nombre de changements de philosophie pour Apple.

Premier bouleversement : les utilisateurs pourront désormais choisir leur navigateur Internet par défaut et leur application de mails préférée. Finie, l’ouverture automatique de Safari au moindre lien cliqué. 

iOS 14 va aussi changer radicalement l’affichage de l’écran d’accueil de l’iPhone 12. Après des années à rechigner, Apple se décide enfin à inviter les widgets sur l’écran de ses smartphones. Très intuitifs, ils affichent les informations dont vous avez besoin selon vos préférences. Dernières actualités, météo en temps réel, dernières notes… Il sera même possible de les superposer et de swiper au sein de la fenêtre de widgets afin d’afficher l’information la plus pertinente.

Le nouvel écran d'accueil d'iOS 14. © Apple

Apple s’essaiera aussi au « tiroir d’applications », à la manière d’Android Stock. En clair, vos applications n’auront plus nécessairement besoin d’être intégrées les unes à la suite des autres sur votre écran d’accueil. S’il y en a certaines que vous souhaitez laisser de côté, iOS 14 les regroupera automatiquement dans une fenêtre dédiée, appelée App Library, et les organisera selon leur thématique.

Entre autres nouveautés, on peut aussi noter que les appels entrants n’occuperont plus la totalité de l’écran, et ne s’afficheront plus que sous une forme rappelant un bandeau de notifications. Les vidéos lues sur Internet (YouTube, ou appel FaceTim notamment), pourront continuer de s’afficher sur l’écran même si vous quittez l’application (Picture in Picture).

Outre diverses améliorations sur iMessages et Maps (qui intègre maintenant des recommandations de la part de guides agréés), on note aussi l’inauguration de l’application Apple Translate, qui manquait fortement au catalogue applicatif de la firme. Apple promet une traduction efficace des conversations dans 11 langues. En plus d’une appli dédiée, on pourra aussi simplement surligner du texte depuis l’iPhone pour obtenir une traduction instantanée dans la langue souhaitée.

De nouvelles fonctionnalités d'accessibilité sont également à l'ordre du jour, comme par exemple une écoute active de l'environnement de l'utilisateur afin de l'avertir par diverses moyens s'il est malentendant. On pourra aussi tapoter le dos du smartphone pour lancer des raccourcis très rapidement.

Enfin, iOS 14 améliorera encore la protection des données de ses utilisateurs. Grâce à de multiples alertes sur les permissions accordées aux applications, et à des rapports de confidentialité directement intégrés à Safari et l’App Store, iOS 14 se présente comme le système d’exploitation mobile sinon le plus respectueux, le plus didactique sur la protection des données personnelles.

Modifié le 02/07/2020 à 10h07
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Freebox Pop: retrouvez toutes les annonces présentées ce mardi !
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
scroll top