Apple lancerait un iPhone 12 4G et moins cher en février 2021

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
11 août 2020 à 15h30
0

Le prochain line-up de smartphones Apple est plus difficile à cerner que prévu. Si plus personne ne doute que les quatre modèles d’iPhone 12 que lancera la firme à la rentrée seront compatibles 5G, une note du cabinet d’analyses Wedbush Securities suggère qu’Apple a aussi dans ses cartons un modèle 4G moins onéreux.

Un cinquième appareil donc, qui serait lancé au début de l’année 2021 et qui profiterait logiquement d’une étiquette tarifaire plus douce que ses petits camarades équipés pour le réseau mobile de demain.

Un iPhone 12 4G autour des 800 $

Les analystes Daniel Ives, Strecker Backe et Ahmad Khalil sont allés chercher les informations à la source, au sein de la chaîne d’approvisionnement d’Apple. Si leur cabinet avait d’abord estimé qu’Apple sortirait des versions 4G et 5G de son futur iPhone 12, ils se rangent désormais du côté de leurs confrères pour ne plus tabler que sur un line-up 5G.

Ils sont aussi les premiers à faire le pari d’un iPhone 12 4G. D’après eux, la firme de Cupertino sortirait cet atout de sa manche en début d’année prochaine, au mois de février plus exactement. Cela lui permettrait de s’attirer l’intérêt de celles et ceux qui ne comptent pas passer à la 5G immédiatement (si elle est disponible d’ici là) et de les séduire grâce à un prix plus faible que sur le reste de sa gamme (iPhone SE mis à part).

Selon Wedbush Securities, l’iPhone 12 4G pourrait se négocier autour des 800 $. Ce n’est pas donné et cela laisse craindre le pire concernant la tarification des autres modèles à la Pomme. Mais les analystes l’assurent : le prix des iPhone 12 évoluera peu, voire pas du tout par rapport aux actuels iPhone 11 et iPhone 11 Pro.

Le prix des iPhone 12 n’augmenterait pas par rapport à l’iPhone 11

Il est encore complexe de savoir sur quel pied danser avec la prochaine génération d’iPhone. Le prix, surtout, sera un critère déterminant, à l’heure où tout le monde s’imagine déjà une hausse fulgurante des tarifs. Ce qu’Apple justifiera facilement en agitant sous notre nez les avantages de la 5G ou le passage à un line-up (enfin !) 100 % OLED.

Mais selon les analystes du cabinet, il est peu probable que le prix des prochains modèles évolue à ce point. « Le positionnement tarifaire sera agressif, au sens où Apple s’attaque à une clientèle très vaste », commente l’analyste Daniel Ives. « Surtout dans un contexte de récession, à la suite du Covid-19, ils doivent faire en sorte de taper dans toutes les catégories de prix. »

Et Apple ne l’ignore certainement pas : cela fait deux ans que son modèle le moins cher est en tête des ventes. En 2019, l’iPhone XR (859 €) remportait tous les suffrages, et cette année, l’iPhone 11 (809 €) fait de même. D’après les premières estimations, l’iPhone SE (489 €) se serait aussi écoulé entre 12 et 14 millions d’exemplaires au cours du deuxième trimestre 2020.

Autrement dit, Apple a tout intérêt à ne pas avoir les yeux plus gros que le ventre. Surtout à l’heure où sa part de marché en Chine est susceptible de s’effondrer à cause des relations tendues entre Pékin et Washington.

Source : MacRumors

Modifié le 11/08/2020 à 18h14
10
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Bill Gates ne croit pas du tout aux avions et aux poids-lourds électriques
Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
NVIDIA achète ARM pour 40 milliards de dollars
scroll top