Test de l’iPhone 11 Pro Max d’Apple : performances et prix stratosphériques !

26 septembre 2019 à 17h37
0
La note de la rédac
Ce qui est bien avec le mois de septembre, c'est qu'on sait toujours comment il va se dérouler : fin des vacances, retour au boulot, arrivée de l'automne et sortie des nouveaux iPhone. Il n'y avait pas de raison pour que 2019 échappe à cet ordre naturel des choses : Apple a donc présenté devant un parterre de fans ses nouveaux iPhones 11, 11 Pro et 11 Pro Max. Comme tous les ans, Tim Cook a vanté les nouveaux venus comme étant les « meilleurs iPhone jamais conçus » en utilisant à longueur de présentation la fameuse trilogie amazing-incredible-fantaaaaaaastic. Bref, rien de nouveau sous le soleil californien.

Mais au-delà des effets d'annonce, on peut se demander ce que valent réellement les nouveaux modèles. Sont-ils juste de petites mises à jour ou présentent-ils assez de nouveautés pour justifier la migration depuis un ancien modèle ? On s'en doute, rien ne vaut un test pour se faire une opinion ! Nous avons donc fait de l'iPhone 11 Pro Max notre smartphone principal afin de vérifier s'il était si amazing que cela.

Fiche technique


  • Ecran : OLED 6,5" Super Retina XDR au format 19,5 : 9 ;2688 x 1242 pixels (soit 458 ppp, ratio écran/surface totale : 83,7%) ; Dolby Vision ; HDR10
  • SoC : Apple A13 Bionic CPU 6 cœurs (2x2,65 GHz + 4x1,8 GHz) ; puce graphique Apple 4 cœurs
  • RAM : 4 Go
  • Stockage : 64 /256 / 512 Go
  • Caméra dorsale :
  • Grand-angle : capteur 12 Mpxl (taille 1/2,55", photosites 1,4µm) objectif 26 mm f/1,8 , stabilisation optique, autofocus à détection de phase
  • Téléobjectif : capteur 12 Mpxl (taille 1/3,34'' , photosites 1 µm), objectif 52mm f/1,8 , stabilisation optique, autofocus à détection de phase, zoom hybride 2x
  • Ultra grand-angle : capteur 12 MP, objectif 13 mm f/2,4
  • Caméra frontale : Capteur 12 Mpxl, objectif f/2,2, caméra ToF 3D
  • Connectivité : wifi 802.11 a/b/g/n/ac/ax, Bluetooth 5.0 , Lightning (USB 2.0)
  • NFC : Oui ; mode réserve d'énergie intégré
  • SIM : 2 (NanoSIM + e-SIM)
  • Batterie : 3969 mAh; recharge rapide 18 Watts (0 à 50% en 30 minutes, chargeur rapide fourni)
  • Recharge sans fil : Oui, compatible Qi
  • Dimensions : 158 x 77,8 x 8,1 mm
  • Poids : 226 g SAR : 0,95 W/kg (tête) ; 0,99 W/kg (corps)

Acheter l'iPhone 11 Pro Max

Design & ergonomie : le même, mais pas vraiment identique

IMG_0076_Clubic.jpg
Crédits : Marc Mitrani pour Clubic

L'iPhone 11 Pro Max reprend à quelques pouillèmes près les dimensions du XS Max et sa conception en sandwich, à savoir un châssis métallique logé entre deux feuilles de verre. Celle recouvrant la face arrière est agréablement dépolie, ce qui la rend à la fois moins sensible aux salissures, réduit l'effet savonnette si l'on a les mains humides et lui confère un toucher agréable. Apple reste vague sur le type de verre employé et précise simplement qu'il s'agit du « plus résistant actuellement disponible », ce qui laisse présager l'utilisation du Gorilla 6 de Corning. Signalons au passage la conformité IP68 de l'appareil, ce qui devrait lui permettre de survivre à une immersion accidentelle.

Pas de surprise en ce qui concerne le nombre et le placement des touches : contrôle du volume et sourdine sur le flanc gauche, touche multifonctions (mise sous tension et démarrage de l'assistant Siri) à droite. Cette dernière jouxte le tiroir pour carte nanoSIM. Enfin, la face inférieure héberge le connecteur Lightning et les perforations laissant passer le son des haut-parleurs internes.

IMG_0078_Clubic.jpg
Crédits : Marc Mitrani pour Clubic

L'écran reprend la large encoche des modèles précédents afin de loger la caméra frontale, l'écouteur téléphonique et les capteurs 3D. Saluons au passage la présence de FaceID, nettement plus agréable à utiliser que le lecteur d'empreintes qu'affectionnent la plupart des constructeurs. Outre sa grande fiabilité, on salue les efforts d'optimisation effectués sur celui de l'iPhone 11 afin de le rendre encore plus rapide. On notera aussi l'abandon de la technologie 3D Touch qui permettait de doser la réponse de l'interface en fonction du degré de pression exercée sur l'écran. Bien qu'intéressante, cette technologie n'a jamais vraiment décollé. 3D Touch est désormais remplacé par un retour haptique de bonne qualité dont le bénéfice collatéral est de permettre d'affiner l'écran de quelques dixièmes de millimètre afin de laisser un peu plus de places aux autres composants.

L'iPhone 11 Pro Max n'est en revanche pas exactement un poids plume puisqu'il pèse tout de même 226 grammes, soit 18 grammes de plus que l'iPhone XS Max, pourtant déjà réputé lourd. À titre de comparaison, le Galaxy Note10+ de Samsung se contente de 196 grammes malgré un écran géant et un équipement pléthorique.

Finissons ce rapide tour du propriétaire par la caméra dorsale, désormais carrée et composée de trois modules photo. Difficile de la rater tant elle est visible : certains parlent d'une faute de goût d'Apple, d'autres justifient ce design (proche de ce qu'a proposé Huawei sur le Mate 20 Pro) par un souci d'efficacité.

IMG_0079_Clubic.jpg
Crédits : Marc Mitrani pour Clubic

Écran : plaidoyer pour l'encoche

Évacuons tout de suite la question de l'encoche : oui, elle est grosse. Oui, elle se voit. Beaucoup. Et alors ? Apple a fait un choix de design qui peut paraître étrange, mais il faut reconnaître qu'il se justifie pleinement en utilisation quotidienne. Au lieu de considérer cette zone de l'écran comme mutilée, il est préférable de la voir pour ce qu'elle est : une extension de l'écran traditionnel dédiée à l'affichage d'informations techniques (heure, qualité de la réception, type de réseau, etc.) Son utilisation laisse ainsi toute latitude aux applications pour profiter d'une vaste surface rectangulaire. Si nous sommes généralement assez critiques envers la Pomme, nous devons reconnaître qu'iOS fait une utilisation très pertinente de la zone de l'encoche.

Nous n'affichons en revanche pas le même enthousiasme pour les bordures noires entourant la dalle. Compte tenu des progrès techniques réalisés, il devrait être possible de les réduire. Témoins les Note 10 de Samsung et Mate 30 Pro de Huawei qui réussissent à les faire quasiment disparaître. À n'en pas douter, l'iPhone y gagnerait en élégance !

IMG_0080_Clubic.jpg
Crédits : Marc Mitrani pour Clubic

Au-delà de ces considérations purement esthétiques, force est de reconnaître qu'Apple sait toujours parfaitement choisir et calibrer les dalles de ses écrans. Celle de l'iPhone 11 Pro Max mesure 6,5 '' de diagonale et affiche 2688 x 1242 pixels (soit 458 ppp). De technologie Oled, elle dispose de caractéristiques techniques exceptionnelles : certifications Dolby Vision et HDR10, taux de contraste de 2 000 000 : 1, luminosité de 800 cd/m2 (ou 1200 cd/m2 en affichage HDR) et support du profil colorimétrique DCI-P3 utilisé par l'industrie cinématographique hollywoodienne).

Dire que l'image est superbe tient de l'euphémisme et nous devons avouer qu'elle égale celle produite par le Note 10+ de Samsung, sorte de référence absolue du moment. Elle reste ainsi très visible en plein soleil, ne présente aucune forme de rémanence (merci la technologie Oled) et produit des couleurs d'une remarquable fidélité. On pourra les ajuster à son goût à l'aide de l'outil de calibrage intégré à iOS ou tout simplement désactiver True Tone. Cette technologie adaptative est certes intéressante, mais offense souvent l'œil exigeant d'un photographe ou d'un cinéaste.

Audio : des améliorations bienvenues

On s'en souvient sûrement, Apple a été le premier constructeur à reléguer au musée des vieilleries le jack audio 3,5 mm. Il faut donc se contenter des EarPods Lightning fournis par défaut ou utiliser un adaptateur Jack vers Lightning, devenu optionnel (ce que nous trouvons particulièrement mesquin vu le prix de l'appareil). On ne dira pas que ces pauvres Airpods sont mauvais, mais qu'il sont tout juste passables. Le son produit manque de profondeur et la qualité perçue dépend grandement de la façon dont on arrive à caler ces sacrés écouteurs dans l'oreille. Dans notre cas, le résultat est plutôt mauvais.

Heureusement, il reste possible d'utiliser des écouteurs ou casques Bluetooth : les AirPods ont pour eux une parfaite intégration à iOS (tout comme les modèles récents de Beats, désormais propriété d'Apple). Nous avons testé plus d'une dizaine de modèles d'écouteurs et de casques sans fil avec l'iPhone 11 sans rencontrer de problème majeur, le DAC embarqué faisant très correctement le boulot.

L'iPhone 11 Pro Max dispose d'une paire de mini haut-parleurs stéréo produisant un son de bonne qualité. Il ne faut toutefois pas s'attendre à de la hifi, le peu de place disponible pour l'audio empêchant une restitution optimale. Il n'empêche que le son reste étonnamment bon, et même meilleur que ce que proposait l'iPhone XS. Un travail d'optimisation a manifestement été fait par les acousticiens du constructeur, notamment au niveau de la spatialisation de la scène. La compatibilité avec Dolby Atmos et Dolby Digital Plus est améliore encore l'expérience avec des vidéos compatibles. On pourra sans problème visionner un film ou écouter de la musique sans avoir envie de se crever les tympans.

Performances : une petite bombe de puissance

L'iPhone 11 embarque l'A13 Bionic, nouvelle déclinaison du SoC maison d'Apple. Le constructeur proclame haut et fort qu'il s'agit tout simplement du processeur et du GPU les plus puissants actuellement disponibles sur smartphone... rien que ça ! Si l'on en croit les résultats obtenus au benchmark AnTuTu, Apple a tout à fait raison.

IMG_0142.PNG
Crédits : Marc Mitrani pour Clubic
IMG_0143.PNG
Crédits : Marc Mitrani pour Clubic

Avec un score moyen mesuré de 454 900 points, l'A13 Bionic explose tout simplement la concurrence, y compris le ROG Phone 2 d'Asus et ses 396 500 points. Équipé du SoC Snapdragon 855+ de Qualcomm, le smartphone du Taïwanais était jusqu'ici le smartphone le plus puissant du moment. On notera avec intérêt que l'iPhone 11 Pro Max embarque « seulement » 4 Go de RAM, contre 12 Go pour le ROG Phone 2. Cela ne l'empêche pas de gérer parfaitement le multitâches et d'offrir une excellente expérience de jeu, y compris sur les titres les plus exigeants en ressources.

Qu'on aime ou qu'on déteste l'iPhone, il faut se rendre à l'évidence : iOS et l'A13 Bionic sont parfaitement optimisés l'un pour l'autre. Toutefois, tout n'est pas parfait pour l'instant. Si iOS 13.0 est d'une grande fluidité, il n'est pas exempt de bugs. Lors de nos tests, nous avons ainsi dû faire face à quelques plantages d'applications natives, donc censées être optimisées pour iOS 13. Parmi elles, l'album photo, la caméra et le client e-mail. A en croire Apple, tout cela devrait être corrigé avec iOS 13.1 dont le déploiement est prévu d'ici la fin septembre. Il n'empêche que cela fait désordre sur un produit haut de gamme, iOS 13 étant pourtant resté en version beta un peu plus de trois mois.

Communications et réseaux : Tout sauf la 5G, mais ce n'est pas grave (pour l'instant)

L'iPhone 11 Pro Max assure côté communications. Le modèle commercialisé en Europe (modèle A2218) sait se connecter à la totalité des réseaux 4G mondiaux jusqu'au GigaBit LTE. Le modem interne est le dernier conçu par Intel, celui-ci ayant revendu son activité mobile à Apple après ne pas avoir réussi à produire des modems 5G cette année. Espérons que la Pomme s'en tirera mieux que le fondeur. Car si l'absence de 5G n'est pas dramatique cette année (du moins en France), elle deviendrait bien plus ennuyeuse pour la version 2020 de l'iPhone (surtout à ce niveau de prix).

Nous avons testé l'iPhone 11 Pro Max en région parisienne sur les réseaux de SFR, Orange, Bouygues et Free. L'accroche réseau est très correcte, même si la qualité du signal peut parfois laisser à désirer par rapport à certains concurrents (le P30 Pro de Huawei et le Note 10+ de Samsung, notamment). En règle générale, nous avons obtenu des débits maxima moyens flirtant avec les 200 - 250 Mbit/s dans les conditions optimales (extérieur, lieu central, hors heures de pointe). La qualité en conversation téléphonique est excellente dès que l'on passe en VoLTE (voix sur 4G) et très correcte autrement.

La trinité Wifi/Bluetooth/NFC est présente dans ce qui se fait de mieux actuellement. Wifi 6 (aussi connu sous le nom de Wifi ax) dont nous n'avons pas pu tester les performances faute de matériel adéquat, Bluetooth 5.0 et NFC complété de la technologie Cartes Express avec réserve d'énergie (les badges d'accès et cartes de transport stockées dans l'iPhone restent accessibles, même si la batterie du smartphone est entièrement vide).

Même si l'annonce est passée un peu inaperçue, la famille iPhone 11 est la première à adopter la technologie Ultra Wideband grâce à l'implémentation d'une puce spécifique sobrement baptisée U1. Conçue par Apple, cette puce permet à l'appareil de se repérer très précisément dans l'espace proche. Bien qu'elle soit actuellement sous-exploitée puisqu'elle ne sert qu'à localiser les autres appareils équipés en U1 afin de faciliter le transfert de fichiers AirDrop, elle devrait ouvrir des perspectives intéressantes. Citons en vrac la réalité augmentée, le géopositionnement local (l'Ultra Wideband n'a pas la portée du Wifi, mais consomme beaucoup moins) ou dans la création de jeux.

Autonomie : de mieux en mieux

L'iPhone 11 Pro Max embarque une batterie Lithium-Ion non amovible de 3960 mAh, soit plus puissante que celle de l'iPhone XS Max (3174 mAh). Apple affirme que l'autonomie, l'un des points faibles traditionnels des iPhone, a fait l'objet de toutes les attentions. Outre l'augmentation de la capacité de la batterie, une optimisation de la consommation a été effectuée avec le SoC A13. Dans les faits, l'iPhone 11 Pro Max gagne effectivement quelques heures d'autonomie. En utilisation raisonnable (internet, usage multimédia raisonnable, réseaux sociaux), on frôle les deux journées sans devoir recharger l'appareil (1,5 jour avec l'iPhone XS Max). En utilisation intensive (jeux 3D, vidéos, internet à gogo, retouche photo, enregistrement de vidéos en 4K), on dépasse la journée et demie d'autonomie. Il y a donc un incontestable progrès, ce dont on ne peut que se réjouir.

Apple a cette fois eu le bon gout de fournir un chargeur rapide avec l'iPhone 11 Pro Max (il était optionnel avec l'iphone XS Max). D'une puissance de 18 Watts, il est conforme Power Delivery 2.0 et charge la batterie de 0 à 50% en 30 minutes (smartphone éteint). Il faudra patienter 50 minutes supplémentaires afin d'atteindre une charge complète. Cela reste tout de même lent par rapport à la concurrence, mais doit sûrement être meilleur pour la santé à long terme de la batterie.

Enfin, la charge à induction de type Qi (en passe de devenir un standard de fait) est implémentée , mais pas la charge inversée. Dommage, on aurait bien aimé l'(utiliser pour recharger par induction ses AirPods à défaut de pouvoir le faire avec l'Apple Watch qui utilise un protocole d'induction propriétaire.

Photo : Au niveau des meilleurs

Année après année, Apple fait progresser l'appareil photo et la caméra de l'iPhone. On attendait donc l'iPhone 11 Pro Max au tournant. La caméra dorsale comporte cette année trois modules :
  • Grand-angle : capteur 12 Mpxl (taille 1/2,55", photosites 1,4µm) objectif 26 mm f/1,8 , stabilisation optique, autofocus à détection de phase
  • Téléobjectif : capteur 12 Mpxl (taille 1/3,34'', photosites 1 µm), objectif 52mm f/1,8 , stabilisation optique, autofocus à détection de phase, zoom hybride 2x
  • Ultra grand-angle : capteur 12 MP, objectif 13 mm f/2,4

IMG_0299.jpg
Grand-angle - Crédits : Marc Mitrani pour Clubic
IMG_0300.jpg
Tele - Crédits : Marc Mitrani pour Clubic
IMG_0298.jpg
Ultra grand-angle - Crédits : Marc Mitrani pour Clubic

La caméra frontale, baptisée pour l'occasion TrueDepth, dispose quant à elle d'un module photographique et une caméra ToF repérant la position des objets dans la scène à photographier. Apple fournit peu de détails à propos de TrueDepth: 12 Mpxl pour le capteur, objectif ouvrant à f/2,2, zoom hybride 2x et caméra 3D sont de la partie.

Apple a profité de l'occasion pour repenser l'interface photographique de l'iPhone. Comme d'habitude, la Pomme a voulu faire dans la simplicité. Pour cela, ses ingénieurs n'ont pas hésité à bouleverser les habitudes des utilisateurs. Certains changements sont bienvenus (comme le réglage du zoom qui prend la forme d'une roue à l'écran), d'autres sont plus perturbants (disparition de la prise de vue carrée du menu des modes, ce qui va faire pester les inconditionnels d'Instagram).

Nous n'allons pas passer ici en revue toutes les fonctions et les performances de la caméra de l'iphone 11 Pro Max : cela fera l'objet d'une analyse détaillée qui sera publiée d'ici quelques jours. On se contentera de souligner quelques fonctions intéressantes implémentées sur l'appareil. En premier lieu, l'enregistrement de photos et de vidéos tire systématiquement parti de l'ultra grand-angle... même lorsqu'on n'est pas censé l'utiliser ! Lorsqu'une photo ou une vidéo sont shootées en format standard, l'IA de l'iPhone se débrouille pour « ajouter » à la scène un angle de vision plus important. Avantage : on peut au besoin redresser les images ou agrandir la scène enregistrée en cas de mauvais cadrage. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela fonctionne plutôt bien !

IMG_0218.jpg
L'interface permet de visualiser le format de l'image avec le capteur ultra grand-angle

Le mode de prise de vue « portrait » a lui aussi subi quelques modifications. La plus notable touche les caméras avant et arrière. Ainsi, l'IA est désormais capable de créer un Bokeh artificiel pour tout type d'objet et non plus uniquement pour un humain). Nettement moins réussi, le nouveau mode portrait « hi-key monochrome » doit créer des images à très haut contraste shootées, similaires aux photos noir & blanc réalisées en studio. Manifestement, Apple a besoin de (beaucoup) peaufiner ses algorithmes pour qu'il devienne crédible.

IMG_0301.jpg
Crédits : Marc Mitrani pour Clubic
IMG_0302.jpg
Crédits : Marc Mitrani pour Clubic


Bon point en revanche pour le mode nocturne que nous jugeons très réussi. À tel point d'ailleurs qu'il rattrape celui du P30 Pro de Huawei, à nos yeux référence absolue en la matière. Là aussi, notre analyse détaillée en dira plus long sur ses performances réelles.
IMG_0124.jpg
Sans le mode nuit - Crédits : Marc Mitrani pour Clubic
IMG_0123.jpg
Avec le mode nuit activé - Crédits : Marc Mitrani pour Clubic


Un mot rapide sur l'enregistrement vidéo montant en 4K 60 im/s (caméra dorsale et frontale, une première pour Apple). Nous avons aussi été bluffés par la stabilisation électronique lors de la captation vidéo qui semble digne de ce que propose GoPro avec la Hero7. Nous ne manquerons pas de revenir sur tout cela aussi.

Si elle n'est pas parfaite sur tous les points, force est de constater que la partie photographique de l'iPhone 11 Pro Max fait un bond qualitatif impressionnant. À tel point que nous pourrions presque parler de l'iPhone 11 Pro Max comme d'un appareil photo qui fait aussi office de téléphone !

iPhone 11 Pro Max : l'avis de Clubic

Une révolution, l'iPhone 11 Pro Max ? Non, mais sans aucun doute possible une grosse évolution. Elle ne passe certes pas par le design, mais plutôt par l'excellente qualité de l'écran, la puissance brute du processeur A13 d'Apple qui enfonce la concurrence et surtout par la qualité en photo et en vidéo. Moins spectaculaire, mais tout aussi réjouissant, l'audio interne gagne en qualité, Face ID devient encore plus rapide et l'autonomie tutoie désormais la barre des deux jours sans recharge.

On apprécie la fourniture d'un chargeur rapide (en option jusqu'à présent), mais on regrette l'absence de l'adaptateur lightning vers jack audio qui nous semble inexcusable à ce niveau de prix.

Le prix, justement, est sûrement le point le plus sombre de l'iPhone 11 Pro Max. dans sa version de basse, donc équipée de 64 Go de stockage non extensible, il faudra tout de même débourser 1259 euros. Faut-il le préciser, cette qualité de stockage n'est absolument pas adaptée au positionnement haut de gamme de l'appareil. En utilisant un tant soit peu l'enregistrement vidéo, la photographie et les capacités multimédias de l'iPhone, on arrive vite à les saturer.

Pourquoi diable ne pas avoir proposé 128 Go pour ce prix ? Sûrement pour préserver les ventes du modèle 256 Go à 1429 euros puisqu'il semblerait qu'il soit un best-seller (suppositions d'analystes, Apple restant muet sur ses ventes). Enfin, le haut de gamme avec 512 Go de stockage interne sera à vous pour la modique somme de 1659 €. Vous avez dit « prix stratosphérique » ?

iPhone 11 Pro Max

Les plus
+ Qualité de l'écran OLED
+ Qualité photo & vidéo
+ FaceID encore amélioré
+ Puissance brute
+ Texture de la face arrière
Les moins
- Prix stratosphérique
- Adaptateur Jack audio vers Lightning non fourni
- Pas d'écran bord à bord
- Poids élevé
Ecran
Performances
Autonomie
Design
Photo
4.5

Acheter l'iPhone 11 Pro Max
Modifié le 28/09/2019 à 13h25
48 réponses
34 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Consommation de
Débat | YouTube change-t-il pour le pire ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
La Chine lutte contre l'addiction au jeu en imposant un couvre feu et une limite de temps quotidienne
Le Samsung Galaxy Fold en rupture de stock en cinq petites minutes en Chine
Un bouton sur Netflix pour passer les blagues sur Donald Trump pendant un spectacle
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Facebook active la caméra et le micro des iPhone en permanence sans en avertir les utilisateurs
Le saviez-vous ? Il n’a mis que 16 secondes pour résoudre un Rubik's Cube les yeux bandés

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top