En cas de ban de WeChat, l'iPhone perdrait jusqu'à 30 % de parts de marché en Chine

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
10 août 2020 à 10h05
8
iPhone SE test_cropped_0x0_cropped_0x0
© Pierre Crochart pour Clubic

L’épée de Damoclès qui plane au-dessus de WeChat n’est pas bonne pour les affaires d’Apple. L’analyste Ming-Chi Kuo a envisagé deux scénarios dépendant de la façon dont sera mis en place le bannissement de l’application ultra-populaire en Chine.

Le cas de figure le plus pessimiste, qui verrait Apple bannir WeChat de l’App Store au niveau mondial, pourrait sérieusement entamer sa part de marché dans l’Empire du Milieu.

WeChat sur la sellette

Après TikTok , c’est désormais WeChat qui est dans le viseur de l’administration américaine. La semaine dernière, le secrétaire d’État Mike Pompeo a dévoilé un programme destiné à « purger » le web américain des applications chinoises. En conséquence, l’utilisation de TikTok et de WeChat aux États-Unis sera proscrite d'ici 45 jours.

Apple et Google doivent donc se mettre au pas pour contenter le gouvernement. Chacun devra faire disparaître de son magasin d’applications les références mises en cause par Washington sous peine de sanctions que l’on imagine salées. Mais cette décision n’est certainement pas à prendre à la légère pour Apple qui, contrairement à Google, a droit de cité en Chine.

Pour l’entreprise de Tim Cook, bannir WeChat signifierait se mettre à dos toute la diaspora chinoise qui utilise quotidiennement l’application pour échanger avec des proches. Pire : un bannissement global de WeChat, et donc n’étant pas limité au sol américain, pourrait affaiblir considérablement la présence de la firme en Chine.

Un effondrement des parts de marché à prévoir

WeChat, qui permet aux utilisateurs chinois d’échanger, mais aussi de bénéficier d’un espace de e-commerce, de paiement, d’actualités et de productivité, est une application absolument indispensable en Chine. Une sorte de système d’exploitation additionnel à iOS. Aussi, ce n’est pas un gros mot de dire que sans WeChat, les iPhone perdraient aux yeux de beaucoup de Chinois tout intérêt.

C’est notamment cela qui pousse Ming-Chi Kuo à tabler sur un effondrement des parts de marché de l’iPhone en Chine si le bannissement de WeChat devait être international. « Parce que WeChat est devenu une nécessité quotidienne en Chine […] nous pensons que la part de marché hardware d’Apple en Chine déclinera significativement », écrit Kuo dans sa note d’analyse publiée par MacRumors. « Nous estimons que les expéditions annuelles d’iPhone seront revues à la baisse de 25 à 30 %, et que les expéditions annuelles d’autres produits Apple comme les AirPods, iPad, Apple Watch et Mac chuteront de 15 à 25 % ».

Un scénario pessimiste, auquel Apple préférerait sans doute l’éventualité d’un bannissement uniquement américain de WeChat. Dans ce cas de figure, Kuo estime une baisse des ventes d’iPhone de 3 à 6 % seulement, et d’autres appareils de l’ordre de 3 %. Un pis aller, qui devrait pousser Apple à se livrer à un intense lobbying au cours des prochaines semaines pour tenter une inflexion dans la stratégie américaine.

Source : MacRumors

Modifié le 10/08/2020 à 12h58
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
Alex-e
Mais puisqu’il vous dit qu’il fait tout ça pour les américains !
zeebix
30% ça me paraît optimiste encore, je connais aucun chinois prêt à ce passer de wechat.
LeToi
Apple retire bien des applis américaines du store chinois, ils devraient pouvoir se débrouiller pour retirer des applis chinoises du store américain…
molotofmezcal
C’est clair, sans WeChat en Chine, Les ventes d’iphone seraient quasiment réduites à neant.
buitonio
J’applaudis des 2 mains le conflit commercial entre l’administration de Trump et les Chinois : c’est la première fois qu’un pays étranger, par ricochet comme dans un billard à 3 bandes, arrive à faire sanctionner l’un des GAFAM par le gouvernement américain lui-même. Quelle ironie délectable
juju251
Bah, le bannissement de leur store ne concernerait que le marché américain, non ?
twenty94470
Il y aura des pertes quand même les chinois vivant aux US qui voudront communiquer avec leur famille en Chine ne le pourront plus. Bref moins de vente. Après il faut connaître le nombre de personnes que cela concernent
mcbenny
Tu passes ton store en store « Chine », tu télécharges l’appli, tu repasses sur le store « US », et voilà!
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Un nouveau smartphone realme doté d'une batterie de 5000 mAh repéré aux États-Unis
GoPro Hero 7 et DJI Osmo Action : deux actions cam à prix choc pour les Soldes
Bentley va développer un moteur électrique intégré dans l'essieu
Chargeurs sans fil : attention à la surconsommation électrique
Après 30 ans chez Capcom, le producteur de la saga Street Fighter quitte l'éditeur japonais
EGO FightStick : Mad Catz revient au stick arcade et dévoile un nouveau gamepad
Captage et stockage de CO2 : l'Agence de transition écologique est sceptique
Le Huawei Mate 40 sera le dernier à embarquer un SoC Kirin
Après un report à cause du coronavirus, Cadillac dévoile enfin son SUV électrique Lyriq
Xbox Series S : la console officialisée via une photo de l'emballage de la manette
Haut de page