La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok

21 août 2020 à 10h07
31
tiktok

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, les médias ou encore le fondateur de ByteDance, tous condamnent la stratégie américaine à propos de TikTok , qualifiée de « vol ».

Depuis quelques semaines, l’application TikTok cristallise les tensions entre les États-Unis et la Chine. En début de mois, le gouvernement Trump envisageait carrément d’interdire l’application Outre-Atlantique. Désormais, le président est moins catégorique. Il se dit prêt à maintenir TikTok dans le pays à condition que Microsoft rachète l’application .

Forcément, côté chinois, on ne voit pas les choses de la même manière. Ainsi, hier, le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Wang Wenbin, a dénoncé le « deux poids, deux mesures » quand du côté des médias chinois, on n’hésite pas à qualifier les manœuvres américaines de « vol ».

Une application critiquée mais convoitée

Lancée en 2016, l’application de partage de vidéo TikTok comptabilise maintenant plus de 800 millions d’utilisateurs actifs dans le monde. Bien que son siège social soit situé en Californie et qu’elle soit dirigée par Kevin Mayer, un ancien de chez Disney, l’application est détenue par l’entreprise chinoise ByteDance - il s’agit en fait de la version internationale de Douyin.

Mais selon certains, Pékin utilise TikTok pour collecter certaines données sensibles des utilisateurs. À ce titre, l'application a été attaquée plusieurs fois en justice ; notamment en mai par des associations de défense des droits des enfants.

Selon l’administration américaine, TikTok menace également la sécurité nationale, surtout à l’approche des élections présidentielles (fixées au 3 novembre 2020). L’Inde partage d’ailleurs cet avis, puisque le pays, en pleine escalade militaire avec son voisin, a mis l’application sur liste noire en juin dernier.

Néanmoins, comme indiqué ci-dessus, les États-Unis sont prêts à laisser TikTok en paix. À un petit détail près : qu’elle soit cédée à une entreprise américaine, en l’occurrence Microsoft. L’ultimatum est fixé au 15 septembre prochain. Sans accord d’ici là, des mesures seront prises pour bouter l’application hors du territoire. Le gouvernement pourrait ainsi prendre des mesures pour rendre son accès moins aisé, par exemple en la faisant retirer du Google Play Store ou de l’Apple Store.

Pour la Chine, les États-Unis veulent voler TikTok

Vous vous en doutez, de l’autre côté du Pacifique, la vision de la situation n’est pas tout à fait la même. Le ministre des Affaires étrangères ne s’est pas exprimé directement. En revanche, le porte-parole de son ministère, Wang Wenbin, a déclaré lors d’un point presse : « Si l'on suit le mauvais exemple donné par les États-Unis, chaque pays pourrait utiliser la sécurité nationale comme excuse pour cibler les entreprises américaines. Les États-Unis ne devraient pas ouvrir la boîte de Pandore, ils risquent d’en payer eux-mêmes le prix ».

Parmi les médias, le China Daily se montre particulièrement véhément. Un édito , publié lundi, se termine en effet par ces mots : « Mais la Chine n'acceptera en aucun cas le "vol" d'une entreprise technologique chinoise, et elle a de nombreux moyens de réagir si l'administration procède à son "smash-and-grab" planifié ».

Même jugement chez le fondateur de ByteDance, Zhang Yiming, lequel estime que le véritable objectif de Trump n'est pas « de sauver mais de tuer TikTok ».

Pour l’instant, on ne sait pas si la Chine prendra des mesures et le cas échéant, de quelle nature seront celles-ci. Quoi qu’il en soit, le feuilleton TikTok risque de connaître encore pas mal de rebondissements...

Source : Bloomberg

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
25
negima
Donald Trump veut aussi prélever son pourcentage, car il a forcé la vente à prix bradée.
cyrano66
En même temps supprimer Tiktok…<br /> Comment dire …<br /> C’est carrément une mesure de salubrité publique.<br /> J’ai d’autres exemples en tête d’application que j’aimerais bien voir disparaître. Ça fera de la place.<br /> Je vais envoyer la liste à Donald.
Judah
Les USA pourraient espionner encore un peu plus le monde avec une telle application en leur possession.
MHC
La Chine a entièrement raison, c’est très clairement du du vol et rien ne peut justifier une telle action.<br /> Que les Etats-Unis demandent que les données des utilisateurs soient hébergées sur leur territoire, qu’ils fassent des contrôles, c’est leur droit. Mais là, ça va beaucoup beaucoup trop loin. Cette application a été conçue par un chinois, c’est à lui qu’elle appartient, c’est lui qui a en le mérite et la propriété et c’est à lui seul de savoir s’il veut la vendre et personne ne devrait avoir le droit de l’y contraindre d’une quelconque manière.
mrassol
Si ca te gène fait comme moi, ne l’installe pas …
molotofmezcal
Bien, les européens devraient suivre la même voie en forçant Google à vendre sa filiale européenne. Si TikTok pose des questions concernant la sécurité nationale, on peut légitimement penser que Google également.
molotofmezcal
Oui c’est du vol.<br /> Mais quand c’est la Chine qui le pense, c’est quand même un peu l’hopital qui se fout de la charité …quand on voit les prérequis pour une entreprise étrangère pour s’installer en Chine et les multiples ‹&nbsp;vol&nbsp;› de propriétés et de technologies. Là en ce moment ARM semble en faire les frais .
lapin-tfc
Le problème ce n’est pas l’application mais les gens qui l’utilisent, faut-il les supprimer eux aussi ?
JerryKhanFury
ce sera une chose chose que Microsoft rachète TikTok : au moins on est sûr que le service fermera au bout d’un an… Pour Nadella, Windows veut dire jeter l’argent par la fenêtre.
zmed
Et tu pense quoi de facebouc, google, youtube twitter, miscrosoft qui pillent sans vergogne les donnés utilisateurs de la planète.<br /> C’est incroyable cet aveuglement a ne voir qu’un coté la pièce. Fait ce que je dis, mais ne fait pas ce que je fais.<br /> Je dis bravo a la Chine d’avoir été visionnaire en interdisant les GAFAM dans son pays. Nous en Europe, on est les dindons de la farce, pris en sandwich entre les USA qui font ce qu’ils veulent en Europe en étant entièrement dépendant de leur numérique, et la Chine qui et qui devenue l’usine de l’Europe sans laquelle tout s’arrête.
Golfy
Sauf que Microsoft peut acheter TikTok, tandis que Thalès ne pourra pas payer 10% de Google. On ne joue pas dans la même cours
nicgrover
La nouvelle arme du moment"La sécurité nationale" et à toutes les sauces. C’est porteur et ça me fait penser au film de Carpenter «&nbsp;New-York 1997&nbsp;» sauf que le mur va entourer les US…
Ipoire
C’est mérité entièrement. Lors de mon arrivé en Chine Uber était dispo et la Chine a fait la même chose en rachetant Uber, le logo, lappli, bref tout. Ils ont giclé Uber et récupérer le business et tout les utilisateurs. Et maintenant ils crient au voleur, laisse moi rire!!!<br /> Si ils ne peuvent pas récupérer la technologie ils la banisse, c’est comme ca que ca se passe.
carinae
je ne pense pas que @molotofmezcal parlait de données mais des prérequis pour qu’une entreprise s’installe en Chine. Il est très couramment admis que le transfert technologique fait partie d’un contrat commercial …
zeebix
Tu fera attention, ça frise la crise obsessionnelle, lire les mêmes énormités à chaque fois que Microsoft est cité c’est barbant.
Fulmlmetal
Je serais mort de rire que la chine face pareil avec Tesla en Chine.
Duben
Je ne l’ai pas installée, et elle ne me pose aucun souci du coup.<br /> Aucune raison de vouloir la faire disparaitre, c’est pas parce que ça ne te plait pas que les autres doivent s’en passer
molotofmezcal
Je ne parle pas des données mais des conditions nécessaires pour qu’une entreprise puisse s’installer en Chine (associé local majoritaire et bien souvent transfert de technologies).<br /> La différence est que là ils n’ont pas le couteau sous la gorge et étaient prêt à faire d’énormes concessions pour que s’ouvre à eux l’enorme marché chinois.<br /> Mais les raisons pour lesquelles ils entravaient les GAFAM ne sont pas les mêmes qu’ici en Europe.<br /> Après j’essaie justement de ne pas être partisan, d’autant que par ailleurs j’adore ce pays (la Chine) et que ma femme est chinoise .<br /> A l’inverse je me retrouve à souvent défendre les USA alors que je n’apprécie pas particulièrement ce pays.
molotofmezcal
D’autant qu’ils auraient largement de quoi le faire, ils ont à la fois de gros acteurs locaux et le 1er marché mondial.
_Dorsoduro
C’est exactement sa. la Chine va mm a obliger les sociétés étrangères a produire en Chine. S’ils veulent avoir accès à leur marché. La Chine pille tellement et vole les propriétés intellectuelles que s’en est devenu normales.<br /> Les voir s’insurgé de la mm pratique mais côté américaine est plus que risible.<br /> Une fois qu’ils ont tout les plans. Les photocopieurs marchent a plein régime.<br /> usinenouvelle.com/<br /> Le conseil d'administration d'Airbus en Chine pour débloquer la vente de 180...<br /> Le conseil d'administration d'Airbus se réunit exceptionnellement en Chine, pays où l'avionneur européen prévoit d'augmenter... - Infos Reuters<br />
cyrano66
mrassol:<br /> Si ca te gène fait comme moi, ne l’installe pas …<br /> lapin-tfc:<br /> Le problème ce n’est pas l’application mais les gens qui l’utilisent, faut-il les supprimer eux aussi ?<br /> Duben:<br /> Je ne l’ai pas installée, et elle ne me pose aucun souci du coup.<br /> Aucune raison de vouloir la faire disparaitre, c’est pas parce que ça ne te plait pas que les autres doivent s’en passer<br /> J’avais pas compris que l’humour et l’ironie était interdit par la charte Clubic.<br /> La prochaine fois je mettrai le smiley qui va bien pour éviter les réactions épidermiques.
lapin-tfc
nous sommes très épidermiques… et nous ne comptons pas en rester là…
cyrano66
Houla !! J’ai peur <br /> Je vais avoir des grosses plaques d’allergies épidermiques. <br /> Plus sérieusement le cas Tic Tac (ou Plic Plouc ou Mic Mac, je sais plus) illustre bien la guerre que mène les développeurs d’applications.<br /> Et il suffit que les téléchargements gonflent pour que ça envenimement carrément les tensions géopolitiques.<br /> Tout ça pour une appli à la mode qui n’apporte pas vraiment quelque chose de nouveau, utilisée majoritairement par des ados et qui vraisemblablement sera remplacé dans un an ou deux par une nouvelle application au nom encore plus exotique faisant a peu près la même chose.<br /> Faut lire juste la synthèse de wiki sur l’historique de l’application Fric Frac (ou tic&amp;toc je sais plus) Moi ça me laisse sans voix…
Kriz4liD
La russie avait demandé à ce que les données des citiens russes restent en russie , elle avait forcer la main à Facebook et MS pour qu’ils installent des datacenter en russie , tout le monde avait critiquer ce choix et faisait polémique.<br /> Mais quand ce sont les USA qui le font , tout le monde trouve ça normal . c’est injuste . la lois du plus fort ?
Papy65
@cyrano66 les applications c’est comme les films, la musique ou autre chose, ça plaît à certains et pas à d’autres. Chacun doit pouvoir choisir ce qu’il veut voir, écouter ou utiliser, non ?
Duben
C’est vrai qu’il est tellement évident de détecter l’humour et l’ironie par message quand on n’a pas la tonalité de l’oral (ou les smileys qui permettent d’illustrer la chose à l’écris), dans un monde ou tous les avis existent et tout le monde les exprime
spectrom
Moi je voudrais racheter tinder pour être le seul mec dessus…<br /> Bon c’est certain qu’il me faudra du viagra en intraveineux H24.
MHC
Tu as été à l’école ? Oui hein ? Tu as appris l’existant, non ? Et dans ta vie maintenant à partir de cet existant, tu innoves, c’est ça, non ?<br /> Eh bien les chinois tout comme d’autres nations font exactement pareil, ils apprennent de l’existant puis innovent en l’améliorant.
_Dorsoduro
Dommage qu’à ton école. Ils ne t’ont pas appris la différence entre apprendre de l’existant et voler.<br /> Ce n’est pas un secret pourtant.<br /> thediplomat.com<br /> Why China’s Technology Theft Poses a Bigger Challenge Than That of the Soviet...<br /> China can better incorporate what it takes to “catch up.”<br />
Iceslash
Quand tu vois le profil de l’auteur de l’article…complétement partisane !<br /> Robert Farley is a senior lecturer at the Patterson School of Diplomacy and International Commerce and a visiting professor at the U.S. Army War College.<br /> His work includes military doctrine, national security, and maritime affairs.
Ayetek
Dans un documentaire sur la coopération commerciale avec les chinois, l’auteur avait expliqué qu’un Airbus avait disparu plusieurs mois en Chine avant de réapparaître tout aussi mystérieusement, et son clone chinois sous un autre nom de fabricant de sortir quelques temps après.
Iceslash
Air China a plus de 400 appareils de type Airbus et Boeing, pourquoi détourner un avion qu’elle possède déjà ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le nouveau kernel Linux 5.8 est disponible
L'iMac se paye un (petit) rafraichissement
Soldes : craquez pour ce Chromebook Acer 15,6
BMW dépose un brevet pour un concept de moto urbaine électrique
La Commission Européenne ouvre une enquête sur le rachat de Fitbit par Google
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleures séries d'anthologie
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Soldes d'été : l'enceinte Bluetooth Ultimate Ears Boom 2 Lite pour seulement 59€
Haut de page