Trump prêt à maintenir TikTok aux USA si et seulement si Microsoft rachète la filiale américaine de l'appli

03 août 2020 à 10h20
0
Donald Trump est très, très actif sur le dossier TikTok (© Shutterstock.com)

Washington donne 45 jours au groupe ByteDance, maison-mère de l'application aux dizaines de millions d'utilisateurs aux États-Unis, pour trouver un accord avec la firme à la fenêtre.

Outre-Atlantique, l'affaire TikTok est en train de prendre une tournure purement politico-commerciale, et n'est évidemment pas sans rappeler la jurisprudence Huawei, chère à Donald Trump. Le président des États-Unis, justement, est le personnage central des tumultes que connaît l'application sur le sol américain, où elle est priée de plier bagage. Sauf si elle accepte de tomber dans le giron de Microsoft.

TikTok, soupçonnée de prélever les données personnelles des Américains à destination de la Chine

Rappelons d'abord, à toutes fins utiles, à quel point TikTok est implantée aux États-Unis. L'application de vidéos musicales (schématisons) est arrivée en 2016 aux États-Unis, et en l'espace de ces quelques années, elle a été téléchargée 123 millions de fois. Au regard de la démographie américaine, c'est comme si elle avait été « downloadée » 25 millions de fois en France. Elle compterait autour de 100 millions d'utilisateurs.

Or, au pays de l'Oncle Sam, TikTok est soupçonnée de ponctionner les données personnelles des utilisateurs et de les partager avec la Chine, d'où elle est issue à travers sa maison-mère, l'imposante ByteDance. Elle fait d'ailleurs l'objet d'une enquête de l'agence américaine pour l'investissement étranger (CFIUS), dont la mission est de s'assurer que toute entrée sur le sol américain d'une compagnie étrangère ne revêt pas un risque pour la sécurité nationale.

En moins de 72 heures, les soupçons de Donald Trump et de Washington ont eu le temps de se transformer en action concrète, puisque après avoir annoncé sa ferme intention de bannir TikTok des États-Unis, le locataire de la Maison-Blanche a décidé, avec son équipe, de laisser une chance à l'application de l'empire du Milieu. Mais les conditions sont plutôt drastiques.

Trump se résout à accepter le rachat de la partie US de TikTok par Microsoft

TikTok US, la filiale américaine de l'entreprise, serait sur le point d'être rachetée par le géant Microsoft, qui voit ici une opportunité XXL de venir chatouiller de grands acteurs des médias sociaux prisés des jeunes, parmi lesquels SnapChat et Facebook. La firme à la fenêtre, déjà propriétaire de LinkedIn, mène des discussions avancées avec ByteDance.

Et si dans un premier temps, Donald Trump avait rejeté cette possible acquisition, celui-ci serait désormais ouvert à la finalisation de l'opération, après en avoir discuté avec Satya Nadella, le patron de Microsoft. Ce projet d'acquisition, qui bénéficie du soutien des sénateurs républicains, scinderait ainsi définitivement en deux la filiale américaine de sa maison-mère chinoise.

Le CFIUS a ainsi accordé un délai de 45 jours à ByteDance, courant jusqu'au 15 septembre 2020, pour trouver un accord commercial définitif pour céder à Microsoft les opérations américaines de TikTok. Lindsey Graham, le sénateur républicain de la Caroline du Sud, vante même un accord « gagnant-gagnant ». Pressé par son camp qui ne souhaite pas que les Américains et notamment les plus jeunes voient en lui un pourfendeur de la liberté d'expression, Donald Trump a ainsi dû se résoudre à accepter que les négociations se poursuivent.

Microsoft s'engage en tout cas « à acquérir TikTok sous réserve d'un examen de sécurité complet et à fournir des avantages économiques appropriés aux États-Unis, y compris au Trésor américain ». ByteDance, à travers l'un de ses hauts dirigeants, l'Américain et artisan de Disney+ Kevin Mayer (aussi directeur général de TikTok), rappelle que l'application a pour seul objectif « de rester une plateforme animée et dynamique appréciée de tous ».

Une déclaration confirmée par la responsable de la branche américaine, Vanessa Pappas. « Nous sommes ici pour rester. Continuez à faire entendre votre voix ici et continuons à soutenir TikTok », a-t-elle déclarée directement depuis l'application ce week-end.

Modifié le 21/08/2020 à 10h07
26
25
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Bill Gates ne croit pas du tout aux avions et aux poids-lourds électriques
Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
NVIDIA achète ARM pour 40 milliards de dollars
scroll top