Bing : le moteur de recherche montre de la pédopornographie et en suggère des mots-clés
SwiftKey se dote d’un module de recherche Web … via Bing
Bing et Yahoo suggèrent des recherches racistes (et pas que)
Microsoft Search : la recherche sans frontière sur Office, Windows, Bing...
Bing permet la résolution d'équations complexes
Microsoft planche sur son bot assistant pour Bing
Bing : environ 1% de croissance malgré son intégration à Windows 10
Bing Maps fait peau neuve et s'inspire de Google Maps
Bing : Microsoft revend son imagerie à Uber et transfère sa régie chez AOL
Bing : Microsoft optimiserait le langage naturel en faisant appel aux internautes
Droit à l'oubli : Microsoft commence à traiter les requêtes au sein de Bing
Bing et Internet Explorer : bientôt publiés en open source ?
Droit à l'oubli : Microsoft publie son formulaire pour les internautes européens
Bing : Microsoft entend renforcer sa stratégie internationale
Droit à l'oubli : Microsoft Bing prépare aussi son formulaire
Avec Bing, Windows 8.1 prendra en charge le langage naturel
Bing : une censure plus active que Baidu en Chine
Censure : Microsoft au coeur d'une polémique pour son moteur Bing
Bing : un convertisseur en Bitcoin et un outil de sauvegarde de pages
Bing commence le chiffrement de ses pages de résultats
Microsoft propose l'application Bing Maps en preview pour Windows 8.1
Bing : le chargement en tâche de fond sur IE11
Interview - Bing, du moteur de recherche à la plateforme de données
Bing se dote d'un nouveau logo et d'une nouvelle interface
Bing Maps : nouvelles vues aériennes à 45° et nouveaux plans de magasins
Microsoft : Bing n'est pas moins sécurisé que Google
Après Facebook et Twitter, Bing intègre Pinterest
Bing modernise la recherche d'image avec une visionneuse
Les Cnil d’Europe scrutent les nouvelles conditions d’utilisation des outils Microsoft
Successeur de Live Search, Bing est le moteur de recherche de Microsoft qui fut dévoilé au mois de mai 2008. Bing vise à être plus qu'un simple service de recherche et ambitionne de devenir un outil d'aide à la décision. Avec Bing Microsoft marque également une indépendance du moteur de recherche vis-à-vis des produits de la marque Live.com.
Présentation
Bing propose de rechercher tous types de médias textes, photos, vidéos indexés sur Internet. Ces derniers peuvent être de différentes natures : actualités, blogs, cartes ou boutiques en ligne. Bing se place ainsi comme alternative à Google, Yahoo!, Ask ou Exalead.
Chaque jour, la page d'accueil de Bing présente une image interactive mettant en valeur certains mots-clés d'une requête. Sur la page des résultats, le moteur permet une prévisualisation dynamique du contenu d'un site répertorié en y plaçant les liens de navigation populaires.
Les spécificités de Bing
- Un moteur de décision : aux résultats d'une requête s'ajoutent diverses informations périphériques permettant à l'internaute de compléter sa recherche telles que des opinions d'utilisateurs sur un lieu public (ex : restaurant), une géolocalisation des résultats retournés, un comparateur de prix avec Ciao.fr... Dans sa déclinaison américaine, Bing est également capable de retourner des résultats instantanés par exemple pour obtenir les dernières cotations d'un titre boursier, les horaires d'un vol en particulier ou les scores récents d'une équipe sportive donnée.
- Un moteur sémantique : Microsoft y a également implémenté la technologie de Powerset, une firme rachetée en 2008 et spécialisée dans la recherche sémantique. Cela permet notamment de retourner des requêtes similaires et couramment effectuées par les autres utilisateurs.
- Un moteur social : le moteur Bing est véritablement tourné vers le communautaire et intègre une option permettant de publier un résultat sur les réseaux Facebook ou Twitter. Sur BingTweets, Microsoft et l'agence Federated Media se sont associés pour mêler recherche et micro-blogging en retournant, pour un mot-clé donné les résultats d'une requête et son occurrence en direct au sein de Twitter.
Le fer de lance de Microsoft
Avec Bing, Microsoft entend repenser l'ergonomie du moteur de recherche et grignoter des parts de marché au leader Google. En plus d'une grande campagne promotionnelle estimée entre 80 et 100 millions de dollars, en juillet 2009, la firme de Redmond a signé un partenariat de dix ans avec le numéro deux Yahoo! afin de pouvoir développer davantage sa technologie et, à terme, étendre son moteur sur l'ensemble du portail Internet.