Microsoft propulse son nouveau Bing avec ChatGPT sur iOS, Android et sur certains de ses plus célèbres outils

Mathieu Grumiaux
Publié le 23 février 2023 à 11h10
© Rokas Tenys / Shutterstock
© Rokas Tenys / Shutterstock

Microsoft ne perd pas de temps et poursuit l'intégration de son chatbot à plusieurs de ses logiciels phares.

Le déploiement de l'assistant Bing, propulsé par ChatGPT, ne cesse de faire parler de lui depuis plusieurs jours déjà.

Un déploiement rapide à travers différentes apps pour ne pas perdre son avance sur Google

Microsoft, qui a investi 10 milliards de dollars dans OpenAI, la société à l'origine de ChatGPT, a souhaité coiffer Google, son concurrent direct, au poteau en lançant son chatbot adossé à son moteur de rechercher maison, Bing.

Si les premières démos réalisées dans les locaux de Microsoft étaient très prometteuses, les retours d'expérience ont été bien plus mitigés ensuite. Bon nombre d'utilisateurs ont publié sur le Web des exemples de réponses farfelues, mais aussi quelques réflexions insultantes ou énervées de l'assistant Bing, qui semblait avoir son petit caractère une fois poussé dans ses retranchements.

Microsoft a depuis repris la main en supprimant quelques fonctionnalités, puis en en remettant d'autres au fil des retours des premiers utilisateurs. Pas question toutefois de ralentir le rythme, et pour s'imposer sur le marché, la firme intègre aujourd'hui le chatbot à plusieurs de ses applications mobiles, à la fois sur iOS et Android.

Bing s'intègre partout, y compris dans Skype

L'application Bing a été mise à jour pour inclure l'assistant conversationnel. L'interface a été modifiée, et un bouton Bing a fait son apparition en bas de l'écran. En tapant dessus, une fenêtre de conversation s'ouvre pour discuter avec le chatbot et obtenir des réponses précises et contextualisées à vos questions.

Microsoft propose également avec cette mise à jour une fonctionnalité très demandée par les premiers utilisateurs : le support de la voix. Il est dorénavant possible de poser une question avec le micro de son smartphone sans avoir à passer par un clavier.

Bing fait aussi son apparition dans les versions mobiles de Microsoft Edge. Depuis la page d'accueil du navigateur, il est aussi possible d'accéder à la solution d'intelligence artificielle.

Enfin, Skype est le dernier logiciel de Microsoft à profiter des services de Bing et ChatGPT. Microsoft décrit l'intégration de sa technologie comme « un copilote » qui peut offrir ses services directement dans une conversation de groupe ou avec un proche. Pour lui poser une question, il suffit de le taguer dans la discussion avec le mot-clé @Bing, puis de formuler sa demande pour obtenir une réponse. Bing peut aider sur de nombreux sujets comme l'organisation d'un voyage entre amis ou obtenir des informations sur un restaurant, pour ne citer que ces quelques exemples.

  • Chat dans différentes langues, dont le français
  • Générer, traduire et obtenir un résumé de texte
  • Générer, optimiser et corriger du code

Créé par OpenAI, ChatGPT est un chatbot avancé propulsé par le modèle linguistique de dernière génération GPT-4. En exploitant des technologies d'apprentissage en profondeur et d'intelligence artificielle, ce chatbot a la capacité de déchiffrer et de comprendre les demandes des utilisateurs. Grâce à son habileté à générer du texte de manière ingénieuse, ChatGPT offre des réponses adaptées et pertinentes, garantissant une interaction de chat fluide et une expérience utilisateur optimisée.

ChatGPT
Par Mathieu Grumiaux

Grand maître des aspirateurs robots et de la domotique qui vit dans une "maison du futur". J'aime aussi parler films et séries sur les internets. Éternel padawan, curieux de tout ce qui concerne les nouvelles technologies.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !

A découvrir en vidéo

Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (5)
arthur6703

Dans l’idée ça peut être pas mal de l’intégrer partout , comme dans les conversations Skype.
Dans la pratique tant que les informations ont 30% de chance d’être erronées/inventées , il va falloir attendre encore quelques années pour que ça soit fiable

Biktamere

chatGPT a « l’intelligence » d’un enfant de 9 ans …

qotzo

en même temps (c) EM, chatgpt a été lancé en 2022, donc il commence à apprendre depuis moins d’un an. C’est donc pas mal d’avoir l’intelligence d’un enfant de 9 ans. Pas mal… et inquiétant.

mrassol

hâte qu’il atteigne l’adolescence et qu’il envoie bouler tout le monde, qu’il mette 10 minutes a répondre a la moindre question et qu’il nous sorte de référence scabreuses a chaque réponse :rofl:

Papy65

A 68 ans je dois faire partie de la « vieille école » et tout ce qui est IA me fait douter, non sur ses capacités mais sur la perte d’autonomie et de personnalité voir de créativité des plus jeunes générations. Quand je vois des gamins de 8 ou 9 ans qui sont « greffés » à leur smartphone ou leur tablette, qui connaissent toutes les combines pour gagner au jeux mais qui sont incapables de faire une simple addition ou soustraction de tête, ça me fait peur pour leur avenir