Pourquoi vous utilisiez peut-être déjà GPT-4 sans le savoir

15 mars 2023 à 12h45
5
© Shutterstock
© Shutterstock

Avant même sa sortie officielle, GPT-4 était déjà présent et disponible pour certains internautes.

La toute nouvelle version du langage de modèle d'OpenAI, qui est à la base de ChatGPT, vient d'être officiellement présentée au public. Mais si la technologie va toucher de plus en plus de personnes dans les semaines et les mois à venir, elle était déjà utilisée en catimini par son partenaire Microsoft.

Bing, une fois encore

Moins de 24 heures après sa sortie, GPT-4 est LE sujet du monde de la tech. Le modèle de langage multimodal va en effet permettre de nombreuses avancées, dont notamment l'intégration de prompts allant jusqu'à 25 000 mots, ou l'analyse d'image. Mais l'exclusivité n'en était pas vraiment une, comme le révèle Microsoft.

En effet, Bing, qui bénéficie depuis plusieurs semaines de la technologie de ChatGPT, a eu droit à une avant-première. « Nous sommes heureux de confirmer que le nouveau Bing fonctionne sur GPT-4, personnalisé pour la recherche », explique dans un post de blog le responsable du marketing pour le public Yusuf Mehdi, le même qui avait annoncé l'extension des limites du chatbot de Bing.

Bing suivra les améliorations de GPT-4

En fait, pour être même plus clair, GPT-4 alimentait depuis déjà plus d'un mois l'IA de Bing, du nom de Prometheus. « Si vous avez utilisé le nouveau Bing en avant-première au cours des six dernières semaines, vous avez déjà eu un aperçu de la puissance du dernier modèle d'OpenAI », ajoute ainsi le même dirigeant.

Et le lien étroit avec GPT-4 ne devrait pas s'arrêter là. Yusuf Mehdi annonce ainsi que toutes les améliorations qui seront apportées à ce modèle de langage seront aussi présentes dans le chatbot de Bing. Ce qui sera par ailleurs encore le cas avec un éventuel GPT-5 : « Au fur et à mesure qu'OpenAI met à jour le GPT-4 et les versions ultérieures, Bing bénéficie de ces améliorations. » De quoi laisser rêveur.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (5)

pinkfloyd
Nope, vu que je n’utilise pas bing, et nope vu que dans l’état actuel je n’utiliserais pas un outils qui est incapable de me donner la source de ce qu’il m’avance avec autant d’applomb.
arthur6703
Un humain qui raconte n’importe quoi sur une IA sans aucune preuve ni aucune source.<br /> Tu sembles être exactement ce que tu critiques
Ezeta
Heu… c’est inquiétant car je trouvais justement l’IA de Bing franchement moins bonne que ChatGPT (Beaucoup plus de refus de répondre non justifiés, plus de mensonges/erreurs notemment sur des recherches de produit précis, ton plutôt agressif…)
pinkfloyd
Les preuves ont les as ( nombre d’erreur trouvé sur chatgpt, celle de google etc… ) , les sources bah pas besoin de preuves vu qu’il ne les donne pas ( un LLM n’etant pas basé sur ca d’ailleurs ), je ne vois pas ce qu’il y a de compliqué a comprendre…<br /> Je critique, donc je refléchis <br /> Maintenant a toi de prouver que je raconte n’importe quoi vu qu’a priori j’ai tord… ( et sans le ton condescendant si tu en es capable )
Space_Boy
aha…je trouvais le Bing mieux que le chatgpt…ceci explique…
arthur6703
Sauf que si tu avais utilisé au moins une fois Bing AI, tu saurais que la principale différence avec ChatGPT est qu’il te donne la source de chaque chose qu’il dit <br /> Du coup je trouve ça particulièrement étonnant que tu critiques un outil dont tu ne t’es jamais servi, tout en affirmant que tu n’as pas besoin de source car les inepties que tu débites ne sont « pas compliquées à comprendre » <br /> Et le « Je critique donc je réfléchis », déjà il y a aucun lien logique entre les deux, on dirait une phrase toute faite d’un forum conspirationniste. Et en l’occurrence, actuellement c’est plutôt: « Je critique, je réfléchis pas ».<br /> En faisant un peu d’effort tu pourrais arriver à<br /> « Je me renseigne, je réfléchis, je comprends, je critique. »
pinkfloyd
Sauf que tu fais des raccourcis…<br /> J’ai bien parlé de bing ( le moteur de rechercheur ) et chatgtp ( l’ia ), pas l’implémentation de chatgpt faite par bing, que elle, je ne peu critiquer puisque je ne l’utilise pas<br /> Et pas de chance pour toi et ton applomb, il y a deja eu des critique la dessus aussi, le chatgpt de bin t’obligeant a allez revérifier chaque source car ce dernier a quand meme reussi a dire qu’un aspi sans fil etait mieux que l’autre car son fil d’alimentation faisait 10m.<br /> Bref, c’est surement un outils d’avenir, mais pour le moment on est clairement en apprentissage de l’outils d’apprentissage, et comme il est utilisé par des gens qui refuse désormait de réflechir et veule un réponse toute faite… ben on va ce marrer…<br /> c’est plus clair maintenant pour toi ( et oui il y un lien logique entre critiquer et reflechir ) mais ca, je te laisse reflechir la dessus
arthur6703
« Bref, c’est surement un outils d’avenir, mais pour le moment on est clairement en apprentissage de l’outils d’apprentissage, et comme il est utilisé par des gens qui refuse désormait de réflechir et veule un réponse toute faite… »<br /> La seule chose sensée que tu aies écrite jusqu’à présent
Voir tous les messages sur le forum