Les meilleurs logiciels pour gérer vos programmes et processus

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
16 octobre 2011 à 00h00
0
000000C804659262-photo-logo-article-processus-intro.jpg
Cette semaine, on vous aide à gérer vos programmes : organiser vos processus, désinstaller facilement vos logiciels sur Windows et Mac OS X, optimiser le démarrage, ou encore contenir les ressources utilisées par vos logiciels, voici notre sélection d'outils gratuits !

Parfois, ça coince. Une application refuse de s'arrêter, un processus en cours d'exécution se met à consommer des ressources de manière anormale, le démarrage de Windows est tellement long que vous avez le temps de boire un café avant de prendre la main. S'il n'y a pas de solution miracle pour transformer instantanément un système en formule 1, plusieurs outils permettent de remettre un peu d'ordre dans vos processus et vos programmes afin d'optimiser leur démarrage, leur utilisation... ou les désinstaller proprement si le besoin s'en fait sentir.

Dans ce but, on peut bien entendu passer par des suites complètes d'optimisation comme AVG PC TuneUp (ex TuneUp Utilities) ou Glary Utilities, mais pour cette sélection, nous avons privilégié les petits outils gratuits qui font très bien ce qu'on leur demande, et rien de plus ! Attention cependant : si vous êtes un utilisateur néophyte, l'utilisation de certains logiciels présentés ici pourra paraître déroutante : n'hésitez pas à vous entourer du geek de votre entourage qui saura vous guider !

Découvrez un gestionnaire de processus complexe mais surpuissant !

Process Explorer pour Windows !



Comment ne pas commencer cette sélection avec l'incontournable gestionnaire de processus Process Explorer ? A l'origine de cet outil adressé exclusivement aux power users, disons le tout de suite, on trouve MarK Russinovich et sa société SysInternals, rachetée depuis par Microsoft. Parmi les nombreux outils proposés par SysInternals, Process Explorer se distingue clairement comme LE gestionnaire de processus pour les utilisateurs les plus pointus.

Process Explorer permet ainsi, grâce à un affichage double panneau, d'afficher des informations très détaillées sur chaque processus en cours d'utilisation, telles qu'une liste complète des descripteurs ou des DLL qu'il mobilise. Vous pourrez effectuer des opérations aussi variées que modifier la priorité du processus, le tuer, le réduire en icône ou l'afficher en plein écran, créer un dump, le suspendre ou encore le redémarrer. Pour chaque processus ou pour l'ensemble du système, Process Explorer peut également afficher un graphique d'utilisation du CPU, de la mémoire ou encore des entrées/sorties. Bref, un outil certes ciblé mais qui permet une grande souplesse !

01F4000001283328-photo.jpg


Surveillez l'activité des processus Windows !

Process Monitor pour Windows !



00398568-photo.jpg
Le second outil de Sysinternals, Microsoft Process Monitor, est en fait la fusion de deux logiciels, FileMon et RegMon. Les deux outils forment donc Process Monitor, avec la même démarche d'outil power user à l'interface extrêmement simple qui fait le succès des logiciels de SysInternals.

Si le logiciel reprend essentiellement les fonctionnalités de ses deux prédecesseurs, Process Monitor propose également ses améliorations propres. Le tout forme un ensemble aux fonctionnalités complètes, permettant de surveiller l'activité du système de fichiers, des processus, des threads, du registre Windows ou encore des DLL. Les fonctionnalités incluent la surveillance du démarrage et de l'arret de processus, l'affichage de détails sur le processus (chemin d'accès, ligne de commande, utilisateur, ID ...) ou de encore bulles d'infos détaillées permettant d'afficher l'ensemble d'une ligne sans avoir à élargir la colonne. La surveillance peut être filtrée : il est possible d'afficher ou de masquer les informations relatives aux processus, au système de fichiers ou au registre.

Bien entendu, comme pour Process Explorer, le commun des mortels n'aura pas grand usage de ce logiciel plutôt obscur au demeurant. Mais même si vous êtes un néophyte, gardez le sur un coin de disque dur. En cas de problème avec votre système, votre « spécialiste de la famille » saura exploiter les informations générées par le logiciel !

01F4000001283318-photo.jpg


Contrôlez l'usage des ressources d'un processus !

Process Lasso



On quitte Sysinternals avec un autre outil de gestion des processus néanmoins tout aussi intéressant : Process Lasso. Ce logiciel créé par Bitsum Technologies est basé sur un principe simple : il permet de baisser automatiquement la priorité d'un processus consommant trop de ressources. Pour cela, il utilise un module de surveillance paramétrable du nom de ProBalance. Vous pourrez ainsi régler avec précision le pourcentage d'occupation total, ou par processus qui déclenchera la réduction de priorité, le pallier en dessous duquel le processus retrouvera sa priorité normale, ou encore la durée minimum ou maximum de l'ajustement. D'autres options permettent de ne pas abaisser la priorité d'un processus en avant plan (un minimum !), n'abaisser que les processus en priorité normale, ou encore désactiver la fonctionnalité après une certaine période d'inactivité de l'ordinateur.

Outre cette fonctionnalité de régulation automatique, Process Lasso se comporte également comme tout gestionnaire de processus avancé qui se respect, et permet de baisser manuellement la priorité d'un processus, de le tuer, de régler son affinité sur un ou plusieurs coeurs, ou encore d'empêcher la mise en veille du PC lorsque le processus est en cours d'exécution. Seul bémol : le logiciel est gratuit et complet pendant 14 jours... mais devient bridé au delà de cette période, qui permet quand même d'accéder à l'essentiel des fonctionnalités. Fréquemment mis à jour, Process Lasso demeure une référence dans son genre !

01F4000001309056-photo.jpg

Tuez n'importe quel programme de manière radicale !

SuperF4 pour Windows !



0000006402380098-photo-superf4-mikeklo.jpg
Les gestionnaires de processus sont des outils puissants mais pas forcément abordables pour l'utilisateur lambda. Même le gestionnaire de tâche de Windows peut paraître rebutant, lorsque l'on souhaiterait simplement mettre fin à un programme récalcitrant (bloqué, par exemple) : le néophyte se retrouve devant une liste de noms d'exécutables dont il ne saura pas forcément quoi faire. Les utilisateurs de Linux ont pour eux la commande XKill. Redoutable, celle ci permet de stopper net n'importe quel programme par un simple clic sur sa fenêtre. C'est radical et intuitif. SuperF4 apporte cette solution aux utilisateurs de Windows. Une fois le logiciel installé, vous n'aurez qu'à saisir la combinaison de touches Windows+F4 pour transformer votre pointeur en tête de mort, et cliquer sur la fenêtre dont vous souhaitez tuer l'application.

Seconde solution : un autre raccourci encore plus expéditif, Ctrl+Alt+F4, vous permettra tout simplement de mettre fin à l'application au premier plan. Le résultat est immédiat, tellement immédiat qu'il est important de rappeler qu'il ne s'agit pas de quitter l'application, mais bien de l'arrêter sans sommation : aucune donnée ne sera sauvegardée !. Même si le logiciel ne semble plus être développé à l'heure actuelle, il fonctionne toujours très bien sous Windows 7. A essayer dans les cas extrêmes !

01F4000002380096-photo-superf4-mikeklo-scr.jpg


Tuez toutes les applications qui bloquent l'utilisation d'un fichier !

Unlocker pour Windows !

00308340-photo.jpg
Autre cas de figure bien connu : vous souhaitez supprimer un ou plusieurs fichiers, et vous vous heurtez à un refus de Windows, car une application est en train d'utiliser celui ci. Dans la plupart des cas, il est bien entendu facile d'identifier l'application en question, si vous avez laissé Word ouvert par exemple. Néanmoins, il peut arriver qu'une application que vous avez quitté ait encore un processus actif, ou que vous ne savez pas forcément quelle application ou processus utilise le fichier que vous tentez de supprimer.

La solution est simple et efficace : Unlocker. Cette petite perle vous permettra d'identifier l'application qui utilise votre fichier, et vous proposera, lorsque c'est possible, de le déverrouiller pour le supprimer, déplacer ou renommer, ou, le cas échéant, de tuer son application « parent ». Très discret, Unlocker se loge dans la zone de notification, tandis que des versions 32 ou 64 bits vous permettent d'en profiter quelque soit votre version de Windows. Minmaliste mais efficace, c'est tout ce qu'on aime !

01F4000001308804-photo.jpg

Gérez de manière efficace les programmes au démarrage de Windows !

Quick Startup pour Windows !



0000006402313068-photo-quick-startup-logo-mikeklo.jpg
Passons maintenant à un autre domaine dans lequel il est possible de pratiquer quelques optimisations : le démarrage de Windows ! On connaît les suites d'optimisations telles que AVG PC TuneUp (ex TuneUp Utilities) ou Glary Utilities, et chacune d'entre elles propose son outil de gestion du démarrage, avec des options plus ou moins complètes. Du côté de GlarySoft, l'éditeur a la bonne idée de proposer son outil dans une version « standalone » et gratuite tout comme la suite dont il est extrait.

GlarySoft Quick Startup propose une interface plutôt simple et accessible qui affiche la liste de tous les programmes s'exécutant au démarrage de Windows, associés d'une case à cocher et d'une jauge. Celle ci propose une estimation du programme par les utilisateurs de Quick Startup, qui l'ont jugé plus ou moins nuisible au démarrage de Windows. Il s'agit d'un premier avntage de Quick Startup : il vous permet d'obtenir en un clic des informations généralement pertinentes sur des programmes qui ne diront pas forcément grand chose aux néophytes qui pourront alors décider s'il est pertinent ou non de désactiver l'exécution au démarrage.

Le deuxième atout de Quick Startup réside dans la seconde possibilité qui s'offre à l'utilisateur : plutôt que désactiver complètement le programme, vous pourrez retarder son exécution pour empêcher les embouteillages au démarrage de Windows, avec une durée paramétrable entre 30 et 180 secondes. En outre, c'est toujours ça de pris, on disposera d'accès facilités aux tâches planifiées et aux services de Windows, autre domaine où une désactivation temporaire peut s'avérer salutaire ! Sans remettre en cause l'intérêt du reste de la suite Glary Utilities, ce petit outil efficace et simple d'utilisation est suffisamment intéressant en lui même pour que l'on s'en contente. Si vous cherchez un outil pratique pour gérer le démarrage de Windows, vous l'avez trouvé !

01F4000002313066-photo-quick-startup-mikeklo.jpg


Désinstallez tous vos programmes avec un outil d'une efficacité redoutable !

Revo Uninstaller pour Windows !



0000006403092542-photo-revo-uninstaller-logo-mikeklo.jpg
Parfois, rien n'y fait, et seule la désinstallation d'un logiciel pourra sauver votre PC. Désinstaller un logiciel ? Mais ça n'est pas déjà permis par l'outil intégré à Windows ? Bien entendu ! Néanmoins, pour les cas de logiciels récalcitrants, le très bon Revo Uninstaller Free va beaucoup plus loin que ça !

Cet outil gratuit (une version payante existe également) propose en effet plusieurs modes de désinstallation, de la plus rapide à la plus radicale, qui effectue une recherche du registre Windows et du disque à la recherche de fichiers ou de clés liées que le désinstalleur intégré à Windows pourrait parfois oublier. A la suite de cette analyse, il vous proposera, tel un CCleaner, de nettoyer les composants en question.

En outre, on disposera d'un mode « chasseur » plutôt bien pensé, qui permet de désinstaller une application que l'on ne saurait pas forcément trouver dans la liste, tout simplement en visant le pointeur de la souris sur sa fenêtre ! Pour plus de prudence, il sera également possible de créer un point de restauration à chaque désinstallation, et d'exclure certains types de fichiers ou certaines unités du nettoyage post désinstallation. Un must dans son genre !

01F4000003092534-photo-revo-uninstaller-mikeklo.jpg


Désinstallez proprement vos logiciels sous Mac OS X !

AppCleaner pour Mac OS X !




0000006401021380-photo.jpg
Sous Mac OS X, on a coutume de dire qu'il suffit de glisser/déposer un paquet .app dans le dossier Applications pour installer un logiciel, et de le jeter à la corbeille pour le désinstaller. C'est vrai dans la plupart des cas, mais il existe plusieurs cas de figure où la corbeille ne suffira pas pour désinstaller proprement l'application, qui peut avoir créé des fichiers à d'autres emplacements du disque. Il faudra alors les chercher manuellement... Ou laisser un logiciel comme AppCleaner faire le travail à votre place !

AppCleaner propose, comme RevoUninstaller, plusieurs mode de fonctionnement. Le premier est tout simplement d'aller dans le dossier Applications, le dock ou la « pile » Applications et de glisser/déposer l'icône du logiciel que vous souhaitez désinstaller. La seconde est de passer par l'onglet Applications de l'interface. Celle ci liste toutes les applications de votre dossier et vous n'aurez qu'à cocher celui ou ceux que vous souhaitez désinstaller. AppCleaner effectuera alors, pour chaque logiciel, une recherche d'éventuels dossiers supplémentaires que vous pourrez alors cocher à leur tour. Efficace, l'application ne se limite pas aux applications, mais permet également de désinstaller les widgets Dashboard (ce qui est certes possible également depuis le Dashboard lui même), ainsi que les panneaux de préférences supplémentaires (tels que Perian ou certains pilotes de périphériques tiers). On notera enfin quelques subtilités fort appréciables : vous pourrez ainsi créer une liste d'applications « protégées » pour ne pas les supprimer par erreur, protéger automatiquement les applications par défaut et les applications ouvertes, et configurer le logiciel pour que la corbeille du Dock détecte automatiquement la suppression d'une application et lance AppCleaner. Un très bon outil, dont on se réjouit du développement actif puisque la dernière version en date est compatible avec OS X Lion !

01F4000004648932-photo-capture-d-e-769-cran-2011-10-12-a-768-11-37-02.jpg


Télécharger Process Explorer pour Windows.

Télécharger AppCleaner pour Mac OSX.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Live Japon : Suica, le Navigo nippon, fête ses 10 ans
Google fermera bientôt ses services Buzz et Jaiku
Bientôt des
LG Optimus Hub : un smartphone Gingerbread abordable
Et le film le plus piraté de tous les temps sur BitTorrent est...
On Refait le Mac - Hommage à Steve Jobs
Revue de Web : Sony apprend la drague aux geek
Revue de presse : CrossFire de 6990M contre SLI de GTX 580M !
NVIDIA annonce 3D Vision 2 !
Clubic Week 2.0 : fini le porno gratuit sur internet
Haut de page