Zune Marketplace VS iTunes store : qui est le meilleur ?

21 mai 2021 à 16h34
0

Introduction

Depuis la sortie de Windows Phone 7 Microsoft propose un service de téléchargements et de streaming de musique concurrent d'iTunes nommé « Zune ». Quels sont les points forts et les points faibles qui caractérisent chacun de ces deux kiosques ? C'est ce que nous vous proposons de découvrir au travers de ce test !

Certes, on entrevoit d'ores et déjà l'issue de ce match, ce qui reste logique dans la mesure où Apple est présent sur le secteur depuis de nombreuses années. Néanmoins, cet article donne également l'occasion d'en savoir un peu plus sur le nouveau service Zune de Microsoft.

Nous verrons aussi que tout n'est pas encore parfait du côté du leader puisqu'on constate des limitations avec la VOD (pas toujours de HD ou de VO). De plus, on regrette qu'il soit impossible de retélécharger des médias achetés ainsi que l'absence d'un forfait mensuel comparable au Zune Pass.

01F4000003891798-photo-logo-article.jpg

Présentation des applications

iTunes

On ne présente plus l'iTunes Store, qui a vu le jour en avril 2003 aux Etats-Unis, et en juin 2004 en Europe. Comme son nom l'indiquait, à ses débuts, l'iTunes Music Store proposait uniquement des contenus audio payants (albums, pistes uniques). Les podcasts ont rapidement emboité le pas et désormais, Apple utilise cette plate-forme pour distribuer des contenus vidéo (films et séries) payants ainsi que des applications iOS (iPhone et iPad). Le logiciel iTunes peut également être utilisé pour synchroniser les mobiles d'Apple avec un ordinateur sous Windows ou Mac OS (contacts et médias).
0226000003891746-photo-itunes-1.jpg


Les détracteurs reprocheront toujours la lourdeur du programme (surtout sous Windows) ainsi que l'obligation d'installer des applications satellites comme Quicktime (Windows) pour le faire fonctionner. On peut aussi critiquer l'obligation de passer par iTunes lorsqu'on dispose d'un appareil mobile sur iOS.

Il n'empêche qu'à l'heure actuelle, malgré ces inconvénients, le service iTunes fait figure de référence pour l'exhaustivité de son offre. On apprécie le catalogue particulièrement bien fourni ainsi que la présence d'innombrables podcasts gratuits. Pour sa part, l'ergonomie n'est pas forcément parfaite, mais le programme se laisse tout de même dompter sans trop de difficultés.


Zune Desktop

La réponse de Microsoft à iTunes se nomme Zune. Outre ses capacités de synchronisation avec les smartphones Test de Windows Phone 7, l'OS mobile de Microsoft Windows Phone 7, cette application propose de louer, de télécharger ou d'écouter en streaming différents types de médias. Contrairement à Apple, les médias audio et vidéo ne partagent pas le même emballage commercial. Pour la musique, il faut souscrire un abonnement Zune Pass (9.90 par mois) qui permet d'écouter l'ensemble du catalogue en streaming, ou de télécharger les pistes souhaitées. À l'inverse, pour la vidéo, Microsoft ne propose pas de tarif forfaitaire. Les films proposés doivent être loués ou achetés à l'unité.

0226000003891834-photo-zune-9.jpg

Ce kiosque doté de fonctions de synchronisation signé Microsoft n'est disponible en France que depuis le 20 octobre 2010. Malgré cela, même si le catalogue est moins exhaustif que celui d'Apple, on trouve d'ores et déjà de nombreux films.

Par rapport à iTunes, Zune apporte des possibilités de synchronisation sans fil des médias sans fil via Wi-Fi. En revanche, alors qu'iTunes est aussi bien disponible sur Windows que sur Mac OS, les utilisateurs d'ordinateurs Apple qui possèdent un Windows Phone devront prendre leur mal en patience. Pour l'heure, seul un connecteur est disponible sur OSX.

La musique

iTunes Store

Apple travaille en partenariat avec l'ensemble des majors (Universal, Sony, Warner, EMI) à quoi s'ajoutent de nombreux labels indépendants. Apple dispose donc d'un catalogue particulièrement fourni proposant plus de 14 millions de chansons au format iTunes Plus (haute qualité, pas de DRM). Concernant le mode de distribution, seule la solution d'achat par albums (vendus généralement 9.99 euros) ou par titres (compter 0.99, 0.79 ou 1.29 euro) a été retenue jusqu'ici. Pas de locations, et attention : contrairement à l'AppStore, il n'est pas question de pouvoir retélécharger un titre qui a été acheté. On ne change pas la devise de la marionnette des Guignols de Steve Jobs : « il faut tout racheter ».

0226000003891786-photo-itunes-4.jpg

iTunes est incontestablement le leader de la distribution de musique (légale) en ligne.


Pour se consoler, depuis début 2009, Apple a abandonné les DRM (verrou numérique) qui pénalisaient les acheteurs. Les pistes sont désormais distribuées sous la forme de fichiers M4A (encodage AAC@256 kbps)

Pour clore le chapitre, notons que dans certains cas, Apple propose de combler l'absence de pochette physique et de son fascicule associé en proposant des bonus numériques. Ces derniers sont identifiés sous l'appellation iTunes LP, ils consistent en une interface qui peut donner accès à des photos, vidéos, ou à du contenu texte. Les iTunes LP sont encore loin de s'être démocratisés sur le store. Ils ne concernent qu'une minorité d'albums. L'écart de prix par rapport à la version standard d'un album peut varier de 0 à 4.99 euros.

00C8000003891742-photo-itunes-lp3.jpg
00C8000003891738-photo-itunes-lp.jpg
00C8000003891744-photo-itunes-lp4.jpg

Exemple d'un iTunes LP


Zune Marketplace

Avec Zune Pass, Microsoft met en avant son offre de musique illimitée facturée 9.90 euros par mois. Cette dernière donne accès à 8 millions de titres. Pour ce qui est de la qualité audio, le « bitrate » est de 192 kb/s (wma) en téléchargement. Lorsqu'on utilise le Zune Pass en streaming, l'échantillonnage s'adapte à la bande passante du terminal sur lequel on utilise le service (entre 64 et 192 kb/s). À première vue, Zune n'est pas un concurrent d'iTunes. Le service va plutôt chasser sur les terres des Deezer et autres Spotify. Soyons honnêtes : pour les gros consommateurs de musique, l'abonnement forfaitaire apporte clairement un plus par rapport à iTunes qui ne propose pas (encore ?) ce type de service.

En revanche, le Zune Pass nous ferait presque oublier qu'il est aussi possible d'acheter des musiques à l'unité sur Zune (il suffit de faire un clic droit sur une piste audio pour choisir l'option correspondante). Côté tarif, après une rapide conversion « points Microsoft » vers euro, on constate que le prix d'une chanson oscille entre 1.02 et 1.32 euro. Pour les achats à l'unité, Microsoft fournit des fichiers MP3 sans DRM de 320 kb/s. Autre bon point par rapport à iTunes : il est possible de synchroniser les pistes musicales avec son smartphone Windows Phone 7 sans fil via Wi-Fi.
0226000003891820-photo-zune-8.jpg


Il est tout de même important d'apporter une précision concernant la formule « illimitée ». Même doté d'un abonnement Zune Pass, il arrive que l'on constate que certaines pistes sont uniquement disponibles à l'achat ! Interrogé sur ce point, un responsable de Microsoft précise que les accords de distribution dans le cadre de Zune Pass sont négociés studio par studio. Tous les titres et artistes ne sont pas nécessairement couverts par le Zune Pass, mais d'après Microsoft, ce problème cela concerne uniquement 1 à 2% de la totalité du catalogue.

012C000003891806-photo-zune.jpg
012C000003891814-photo-zune-5.jpg

À gauche : musiques payantes avec abonnement Zune Pass. À droite : synchronisation Wi-Fi avec Windows Phone


Enfin, nous avons pu voir qu'Apple faisait parfois des efforts en proposant un contenu additionnel numérique (iTunes LP) avec certains albums. Pour le moment, aucune fonctionnalité de ce type n'est proposée par Zune. En revanche, Microsoft négocie des droits exclusifs pendant des périodes limitées pour des vidéo-clips d'artistes internationaux. Lorsqu'un vidéo-clip pour une piste existe (en général sur les singles), un lien est fait directement sur le logiciel Zune vers ce contenu que l'on atteint par un simple double clic. Point positif et non des moindres par rapport à iTunes : ici, il est possible de retélécharger une pise musicale à trois reprises.

012C000003891844-photo-0000162.jpg
012C000003891846-photo-0000164.jpg

012C000003891848-photo-0000168.jpg
012C000003891850-photo-0000166.jpg

Il faut impérativement disposer d'un abonnement Xbox Live Gold pour pouvoir profiter de son Zune Pass sur Xbox 360


Pour clôturer ce chapitre, une mise à jour récente permet d'utiliser son Zune Pass sur une Xbox 360, en plus de son smartphone Windows Phone 7. L'idée est bonne, mais on regrette vraiment qu'il faille impérativement disposer d'un abonnement Xbox Live Gold à jour pour pouvoir en profiter ! Les personnes qui n'ont pas l'utilité d'un pass Gold risquent de ne pas apprécier de devoir payer un abonnement annexe de 60 euros par an pour profiter de leur Zune Pass à 9.90 euros par mois.

Les podcasts

iTunes Store

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, le principe des podcasts n'est pas apparu avec iTunes. Avant que ce programme ne démocratise le concept, il était déjà possible d'en télécharger, notamment à l'aide de l'application « iPodder » depuis renommée en Juice à la demande d'Apple. Même si la firme de Cupertino n'est pas à l'initiative de ce mode de diffusion, on peut tout de même dire qu'elle a donné ses lettres de noblesse au genre. Les podcasts le lui rendent bien puisqu'à l'heure actuelle, Apple revendique pas moins de 100 000 podcasts (audio et vidéo confondu) en accès gratuit.

0226000003891752-photo-itunes-3.jpg

Apple revendique pas moins de 100 000 podcasts (audio et vidéo confondu) en accès gratuit.


Zune Marketplace

Pour l'heure, le service est encore trop jeune pour tenir la comparaison avec iTunes. Alors que Microsoft propose bien un bouquet de podcasts aux États-Unis (voir photo d'écran de gauche ci-dessous), en France, il faudra saisir patiemment chacune des URL de ses podcasts favoris via Zune... Autant dire que sur ce point, Zune ne fait pas vraiment le poids face au programme d'Apple et sa myriade de flux audio ou vidéo qui couvrent un très large panel de centres d'intérêt.

012C000003891816-photo-zune-6.jpg
012C000003891818-photo-zune-7.jpg

Pas de podcasts a se mettre sous la dent pour le moment !

Films et séries (+ en profiter sur sa TV HD)

iTunes Store

Via iTunes, Apple propose un catalogue de films relativement bien fourni, et mis à jour de façon régulière. À l'heure actuelle, Apple revendique plus de 10 000 films dont 3000 en HD ainsi que 65 000 épisodes de séries TV. Les films loués ou achetés sur l'iTunes store peuvent être regardés au choix sur un ordinateur (Mac ou PC), sur iPhone, sur iPad ou sur Apple TV (récemment testée dans nos colonnes).

En raison de problèmes relatifs à la négociation des droits avec l'éditeur, on observe des closes de conditions d'utilisation à géométrie variable. Par exemple, même si la majorité des œuvres sont disponibles à l'achat ou à la location, pour certains films, Apple propose uniquement l'un ou l'autre de ces modes de commercialisation.

0226000003891792-photo-itunes-7.jpg


Autre point et non des moindres : généralement, les films ne sont pas disponibles en HD sur iTunes Windows ou Mac OS... Le phénomène n'épargne pas les blockbusters. Sur la fiche récapitulative, d'Inception, Apple précise bien que le film est uniquement disponible en HD sur iPad et Apple TV... Autant dire qu'il faut acheter une Apple TV pour en profiter dans la mesure où le format 4/3 de l'iPad n'est pas vraiment adapté à la vidéo. Les heureux propriétaires d'iMac 27 pouces ou tout autre ordinateur doté d'un écran généreux apprécieront. Heureusement, en basse définition (640 x 480), la qualité de compression reste acceptable.

0280000003891802-photo-tarifs-itunes.jpg

iTunes : des prix, mode de distribution et qualité vidéo à géométrie variable (cliquez sur la photo pour l'agrandir)


La HD pourrait également faire mieux puisque chez Apple, on se limite toujours au 720p 5.1 lorsque Zune propose du 1080 p (pour 1 euro de plus). Point positif : un film peut être commencé sur un appareil compatible (ordinateur, iPhone, iPad), et poursuivi sur un autre. Le lecteur proposera alors automatiquement de démarrer la lecture ou on l'avait interrompu.

Côté tarif, les films sont généralement facturés 4.99 euros en HD ou 3.99 en SD. Après achat, on dispose de 30 jours pour activer la location qui se limite à 48 heures.

Comment en profiter sur son téléviseur ?
00C8000003891716-photo-apple-tv.jpg
L'Apple TV constitue l'unique moyen de profiter des contenus vidéo d'iTunes sur un téléviseur (compter 119 euros). L'appareil permet de louer les films du catalogue en streaming (sans téléchargement préalable), ou de visionner les films achetés ou loués sur Mac ou PC depuis iTunes. Rappelons qu'Apple favorise cette plate-forme puisque de nombreux titres sont disponibles en version HD sur l'Apple TV, alors que ce n'est pas le cas sur un ordinateur (Mac ou PC) via iTunes ! Impossible également de ne pas parler d'AirPlay, une fonctionnalité apparue depuis le firmware 4.2 de l'iOS. Il s'agit d'un équivalent d'UPnP/DLNA qui permet de streamer des médias audio, photo et vidéo d'un appareil mobile (iPhone ou iPad) ou d'un ordinateur (Mac ou Windows) exécutant le logiciel iTunes.

00C8000003891736-photo-img-0638.jpg
00C8000003891726-photo-img-0634.jpg
00C8000003891724-photo-img-0633.jpg

iTunes store puis, AirPlay côté iPhone pour l'audio et la photo


012C000003891728-photo-img-0635.jpg
012C000003891732-photo-img-0637.jpg

Choix du mode de lecture et exemple de lecture d'un film.


Le tout fonctionne uniquement en réseau local, et non via Internet, mais on apprécie la simplicité de prise en main. L'ensemble fonctionne sans que l'on ait à se perdre dans les méandres des menus de configuration. Sur iPhone / iPad, il suffit de choisir l'appareil cible (« iPhone » ou « Apple TV », photo de gauche ci-dessus). Le Smartphone ou la tablette se transformeront alors en une simple télécommande. Côté Apple TV, l'affichage s'effectue de façon quasi instantanée sans avoir à faire quoi que ce soit. Il faut simplement attendre les quelques secondes de buffer pour les vidéos.


012C000003891710-photo-0000178.jpg
012C000003891712-photo-0000180.jpg

012C000003891702-photo-0000175.jpg
012C000003891708-photo-0000177.jpg

Interface de l'Apple TV. En bas à droite : AirPlay côté Apple TV


Zune Marketplace

Même si le service a ouvert ses portes il y a peu de temps, en France, Microsoft revendique déjà plus de 500 films auxquels viennent s'ajouter des nouveautés chaque semaine. En revanche, pour l'heure, les séries n'ont pas encore fait leur apparition sur l'Hexagone (elles sont uniquement disponibles aux États-Unis). L'ensemble du catalogue actuel est disponible via l'application Zune, ou via Xbox 360.

Côté tarif, en location, on oscille entre 5.04 euros (SD) et 6 euros (1080p). Selon les titres, l'achat est également proposé au tarif de 16.06 euros, mais attention : à la manière d'iTunes, Zune se limite généralement à la basse définition avec ce mode de distribution.

0226000003891810-photo-zune-3.jpg

Service VOD de Zune


Comment en profiter sur son téléviseur ?
0050000003891804-photo-xbox.jpg
Apple à l'Apple TV, Microsoft compte sur sa Xbox 360. On comprend bien que la propagation croisée des services en ligne sur les appareils de la marque constitue un objectif stratégique. Les constructeurs se battent pour s'installer confortablement dans notre salon. La solution de Microsoft plaira particulièrement aux accrocs de la VOD qui sont déjà équipés d'une Xbox 360, les autres préfèreront surement jeter un œil du côté d'Apple, même si dans ce cas, il faut débourser 120 euros pour un appareil presque limité à cette fonctionnalité.


012C000003891694-photo-0000136.jpg
012C000003891698-photo-0000147.jpg

Offre VOD Zune sur Xbox 360

Distribution d'applications pour mobiles

iTunes Store

Dans le petit monde des applications mobiles, l'App Store d'Apple fait figure de véritable rouleau compresseur. En deux ans à peine, la firme de Cupertino est parvenue à se hisser sur la première marche du podium en proposant pas moins de 300 000 programmes. Ce bref laps de temps a suffi pour rattraper, puis dépasser des mastodontes tels que Nokia (Symbian S60) ou Microsoft (Windows CE puis Windows Mobile) qui étaient présents sur ce secteur depuis dix ans. Cette bonne performance de plusieurs facteurs convergents. L'ergonomie de l'App Store (iOS) est excellente, le kiosque propose des programmes de qualité, la quantité est de mise et la politique de validation évite l'effet « fourre-tout ».

0226000003891796-photo-itunes-9.jpg

Non content d'attaquer frontalement ses concurrents directs, Apple marche allègrement sur les plates-bandes des constructeurs console dans la mesure ou l'AppStore parvient à allier qualité et quantité en matière de jeux vidéo. Apple affiche clairement cette ambition. Désormais, les campagnes publicitaires de l'iPod touch occultent les capacités musicales pour mieux mettre en avant les derniers jeux à succès.

00C8000003891880-photo-img-0641-1.jpg
00C8000003891882-photo-img-0640-1.jpg
00C8000003891884-photo-img-0639-1.jpg

En quelques années à peine, Apple est parvenu à surclasser l'offre logicielle proposée par Symbian ou Windows Mobile en quantité, mais aussi, en qualité. Pourtant, ces deux systèmes mobiles étaient présents sur le secteur depuis une décennie.


Zune Marketplace

Sur ce point, le Zune Marketplace aura particulièrement du mal à se défendre, ce qui reste logique dans la mesure où le service a ouvert ses portes le 22 octobre dernier. Rappelons qu'Apple est présent sur le secteur depuis bientôt trois ans. En deux mois, Zune comptabilise quelque 5600 applications (selon Microsoft). La faible quantité aurait pu être sauvée par la qualité. Malheureusement, pour l'heure, en dehors de quelques exceptions, il faut bien avouer qu'on a plutôt l'impression que l'inutile jouxte le dispensable. Le niveau est relevé de justesse par la présence d'une poignée de jeux de qualité qui s'avèrent être plutôt convaincants. En revanche, côté (in?)utilitaires, peu de choses à se mettre sous la dent. Il faudra donc prendre son mal en patience pour pousser les limites de son Windows Phone dans ses derniers retranchements. Circulez, pour le moment il n'y a (presque) rien à voir.

0226000003891812-photo-zune-4.jpg

À propos de l'ergonomie des deux kiosques d'applications

L'approche ergonomique des OS mobiles de Microsoft et Apple est radicalement différente, et cela se reflète sur les kiosques de téléchargement respectifs. Sur Windows Phone, les menus sont découpés en trois panneaux latéraux qu'il faut faire défiler de gauche à droite. Visuellement, l'ensemble est plutôt réussi, mais on note tout de même quelques petites imperfections qui nuisent à la lisibilité d'ensemble. Tout d'abord, il n'est pas rare qu'un store « parallèle » qui regroupe uniquement les applications du constructeur s'invite au sein du Market Place de Microsoft.

Ensuite, le kiosque d'application propose également d'accéder au téléchargement de pistes musicales (via Zune Pass). On comprend bien l'intérêt pour Microsoft de donner un maximum de lisibilité à sa boutique audio payante. Toutefois, il n'est pas logique d'offrir un accès à cette rubrique depuis une interface de téléchargement qui est dédiée aux applications. Ces deux services ont pourtant bien été séparés par deux boutons tactiles différents sur l'accueil de Windows Phone 7.

00C8000003891688-photo-0000018.jpg
00C8000003891690-photo-0000081.jpg
00C8000003891692-photo-0000082.jpg

Système jeune oblige, Microsoft à encore du travail pour rattraper la large avance de l'AppStore d'Apple en qualité et quantité.

Conclusion et tableau récapitulatif

Tableau récapitulatif

Zune VS iTunes
Prix généralement constatés avec les principaux services
 iTunes StoreZune Marketplace
Location série TV2.99 € (variable)Non disponible
Location films HD4.99 € (720p 5.1)6 € (1080p 5.1)
Location films SD3.99 € (480p stéréo)
5,04 € (480p stéréo)
Achat série TV2.99 € (variable)Non disponible
Achat films HDNon disponibleNon disponible
Achat films SD13.99 € (nouveauté)16, 06 €
Clips vidéo2.99 (variable)Non disponible
Une chanson0.99 € (parfois 1.29 pour nouveautés)1.02 € (parfois 1.32 euro)
Un album 9.99 €10.02 €
Location musicale mensuelleNon disponible1 mois = 9.99 €
3 mois = 29.97 € (9.99e/m)
12 mois = 99,90 € (8.35e/m)


Conclusion

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il faut rappeler que le choix entre l'un ou l'autre de ces services n'est pas toujours volontaire. Cette décision est parfois forcée par l'utilisation d'un smartphone en particulier (iPhone ou Windows Phone). Les vidéos sont protégées par DRM, il faudra donc les lire sur l'OS qui correspond au fournisseur de service.

Pour ce qui est de l'issue du match cette fois, sans surprises, il faudra encore du temps à Microsoft pour rattraper son retard. La règle est d'autant plus vraie sur l'Hexagone puisque certains médias disponibles aux États-Unis ne sont pas encore proposés en France (podcasts, séries TV, livres audio). Du côté de l'offre mobile, les 5600 applications Windows Phone crient famine face au rouleau compresseur constitué de 300 000 programmes pour iPhone, iPod touch et iPad.

00BE000003891800-photo-logo-zune.jpg
Pour l'heure, malgré tout, le géant de Redmond propose tout de même un service intéressant absent du catalogue d'Apple : le Zune Pass qui offre un accès illimité plus de 8 millions de titres pour 9.90 euros par mois. Seul problème : avec ce mode de distribution, Microsoft entre en concurrence frontale avec Deezer ou Spotify qui occupent le secteur depuis quelques années. Dans un autre registre, Microsoft pousse le bouchon un peu loin sur Xbox 360 en réservant l'accès à l'abonnement aux seules personnes qui disposent d'un compte Gold (60 euros / an) ! Sur Windows Phone, on pourra toujours se consoler avec la synchronisation Wi-Fi des médias, même si le procédé n'est pas totalement indispensable. En effet, quoi qu'il arrive, on finit toujours par devoir connecter son mobile pour le charger, ce qui permet également de le synchroniser.

Cet article donne aussi l'occasion de s'apercevoir que tout n'est pas encore parfait, que ce soit sur Zune ou sur iTunes. Négociations au cas par cas avec les ayants droit oblige, on regrette que tous les films ne soient pas logés à la même enseigne. Par exemple, sur iTunes, il est parfois impossible de louer ou d'acheter une œuvre en HD sur ordinateur. Autre point perfectible : alors que les applications peuvent être téléchargées autant de fois qu'on le souhaite, les pistes musicales doivent être sauvegardées précieusement en prévention d'un crash fatidique. Même si Microsoft fait mieux qu'Apple en proposant trois téléchargements par pistes, on aurait préféré pouvoir accéder aux médias achetés de façon illimitée.

00B4000003891714-photo-145454-itunes-10-icon.jpg
Au final, même si on se prend toujours à rêver d'une sorte de licence globale, iTunes s'impose comme étant le leader de la distribution numérique. Non seulement l'offre est exhaustive, mais en plus, elle parvient à s'adapter à toutes les bourses. Par exemple, on apprécie la disponibilité de films petits prix à 1 euro (sur iTunes) qui participe à crédibiliser l'offre légale face à la montée en puissance des téléchargements via P2P ou HTTP. Dans le même ordre d'idées, les prix de location ou d'achat sont souvent plus intéressants sur iTunes que chez la concurrence. À cela s'ajoutent les innombrables podcasts gratuits qui à eux seuls suffisent parfois à justifier l'installation du programme. On apprécie également la simplicité d'utilisation, à plus forte raison lorsqu'iTunes est utilisé conjointement avec un mobile de la marque. À l'heure actuelle, cet écosystème est le plus crédible dans la mesure où il englobe des smartphones (iPhone), des baladeurs audio (iPod) et des tablettes (iPad) quand Microsoft se limite aux téléphones mobiles et à sa Xbox 360 (puisque les baladeurs Zune n'ont jamais traversé l'atlantique).
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC : bons résultats grâce à la demande en smartphones
Vidéo : présentation d'Android Honeycomb 3.0
L'action ARM s'envole suite aux annonces du CES
Des hackers chinois mettent en vente des comptes iTunes
Apple ouvre son Mac App Store
Sony Ericsson Xperia Arc : un smartphone moderne de 8,7 mm d'épaisseur
Drupal 7 officiellement disponible
LinkedIn pourrait entrer en bourse dès cette année
Sony : double capteur pour ce caméscope et cette caméra de poche 3D
Zynga va aquérir le navigateur social Flock
Haut de page