Comparatif des meilleurs lecteurs video multi écran

Stéphane Ruscher
Spécialiste informatique
25 septembre 2011 à 00h00
0
Lire ses vidéos sur tous les écrans : telle est la finalité de notre sélection de logiciels cette semaine ! Sur votre PC/Mac, votre smartphone ou votre téléviseur, nous avons ce qu'il vous faut : lecteurs vidéo multiformats, media center gratuits ou encore diffuseur de médias en streaming !

000000C803597552-photo-logo-video.jpg
Ces dernières années les écrans se sont multipliés : si l'écran d'un ordinateur était encore un moyen privilégié pour visionner des fichiers vidéo, les possibilités sont aujourd'hui nombreuses. Les smartphones et les tablettes ont rendu la vidéo mobile alors que les téléviseurs HD permettent de visionner ses vidéos perso ou films en grand format !

Pour chacun de ces usages, différents lecteurs ou logiciels permettent d'en profiter au maximum. Notre sélection s'appuie donc sur ces 3 écrans. Celui de l'ordinateur, notamment portable, d'abord, avec plusieurs lecteurs multi formats capables de décoder tous les formats des plus répandus aux plus obscurs. Un petit détour par la case smartphone ensuite, avec deux lecteurs pour iPhone/iPod Touch et Android, permettant de se passer de la phase de réencodage, souvent pénible. Pour finir, on verra les choses en grand avec 2 Media Center alternatifs pour Windows, et un live CD permettant de bénéficier d'une distribution Linux optimisée pour un usage de salon !

XBMC : bénéficiez d'un media center multi-plateforme, élégant et personnalisable !

0000006404607660-photo-capture-d-e-769-cran-2011-09-23-a-768-15-33-52.jpg
Commençons cette sélection par une des références du moment en matière de média center : XBMC. Initié comme son nom l'indique pour Xbox, le logiciel a été abandonné sur sa plateforme d'origine mais porté sur Windows, Linux et Mac OS X, et les utilisateurs de ce dernier y verront un intérêt tout particulier puisque Apple a arrêté le développement de Front Row, sa propre interface media center.

XBMC gère de nombreux formats vidéo (MPEG 1, 2 et 4, MOV, MKV, AVI, XVID, Real video, WMV...) et audio (MP3, FLAC, Ogg, WMA, WAV, MPC, APE...). Du côté des options, on disposera pour chaque section de nombreux paramètres : optimisation HD pour les vidéos SD, format des films 4:3, personnalisation de l'affichage des sous titres, ou plus original, masquage automatique du résumé des films pour les vidéos non lues (un bon anti spoiler !), activation du fondu enchainé pour la musique ou encore effet pan & zoom pour les photos. XBMC gère également les disques réseaux et les partages Windows, et si vous n'avez pas assez des fonctionnalités fournies, vous trouverez votre bonheur dans les nombreux add ons disponibles. Par défaut vous bénéficierez d'une météo et d'un lecteur de flux RSS mais, comme pour Media Portal, on trouve de tout, du client BitTorrent au frontend pour l'émulateur MAME.

Les fonctionnalités sont donc là, mais pas au détriment de l'interface. Celle ci est très élégante et fluide, et qui plus est personnalisable par de nombreux thèmes disponibles, dans lesquels vous devriez trouver votre bonheur. Une réussite à découvrir sur le champ si ça n'est pas déjà fait !

01F4000004609208-photo-capture-d-cran-2011-09-24-18-25.jpg


MediaPortal : une référence des media centers alternatifs, enfin mise à jour !

0000006404609176-photo-mediaportal-htpc-media-center-1.jpg
Dans la catégorie des media centers alternatifs, un autre classique du genre vient de se rappeler à notre bon souvenir : MediaPortal a en effet bénéficié d'une mise à jour récente qui inaugure notamment une nouvelle interface, optimisée pour les écrans larges et bénéficiant de plusieurs vues plus agréables (Coverflow, pellicule). On note également des améliorations apportées à la gestion de la compatibilité des plug-ins, ou aux fonctionnalités audio (gestion des playlists...) et vidéo (prise en charge des sous tires pour malentendants dans les DVD, lecture de toutes les vidéos d'un même dossier...)

La personnalisation est là encore une des forces de ce logiciel : MediaPortal permet d'enrichir les fonctionnalités de base (audio, vidéo, photos, TV) par de nombreux plug-ins : Skype, lecture de BD, consultation de mails, ou encore radios Shoutcast. Quid de la compatibilité des formats vidéo et audio ? C'est simple : MediaPortal prend en charge tout ce que les codecs installés sur votre PC prend en charge ! Un lecteur DVD intégré est également de la partie. Une référence qui continue à évoluer !

01F4000004603548-photo-mediaportal-1-2.jpg


GeexBox : emportez un media center avec vous sur un CD-R !

0000006404609178-photo-611109878.jpg
Dans le genre revenant, nous avons également eu cette semaine la joie de retrouver une distribution Linux qui passe enfin en version 2.0 : GeeXboX. Pour les nouveaux venus, GeexBox est une distribution « Live CD », qui ne nécessite donc aucune installation : après avoir gravé l'image ISO sur disque (avec ImgBurn) ou sur clé USB (on peut utiliser UNetbootin), on insère le CD ou la clé USB dans le PC et le système se charge au démarrage. Mais GeexBox n'est pas une distribution comme les autres : c'est un media center portable !

La nouvelle version de GeexBox refond complètement l'interface et les fonctionnalités de la distribution puisqu'elle abandonne Mplayer pour... XBMC ! On retrouve donc l'excellent media center évoqué plus haut, avec la même interface élégante et les mêmes fonctionnalités. Néanmoins, pour les power users, le bonheur ne s'arrête pas là, puisque les fondations de la distribution permettent de modifier les composants assez simplement. On pourrait donc très bien remplacer XBMC par un autre media center. En l'état il s'agit néanmoins d'une bonne initiative dont on apprécie d'avoir des nouvelles, d'autant plus que la prise en charge de processeurs ARM ouvre des perspectives intéressantes !

01F4000004595098-photo-geexbox-2-0.jpg


PS3 Media Server : diffusez les vidéos de votre ordinateur vers votre console !

0000006402072712-photo-ps3-media-server-win-mikeklo-logo.jpg
Un autre moyen de diffuser ses vidéos vers le téléviseur du salon est de passer par la compatibilité DLNA d'appareils tels que les consoles dernière génération, certains smartphones, lecteurs DVD/Blu-ray ou téléviseurs. Il est possible de streamer directement vos vidéos sous Windows en passant par Windows Media Player, mais si vous cherchez à diffuser des vidéos aux formats plus spécifiques, vous aurez besoin d'une solution assurant également le transcodage depuis l'ordinateur. C'est ce que propose l'excellent PS3 Media Server, un logiciel au nom trompeur puisqu'il n'est pas réservé à la seule Playstation 3 : il s'avère tout aussi efficace avec quantité d'appareils compatibles DLNA.

L'intérêt de cette solution est multiple. D'abord, elle est gratuite et compatible Windows, Linux et Mac OS X, et ce sera particulièrement important pour ce dernier puisque la plupart des autres solutions de streaming pour Mac sont payantes. Néanmoins, c'est surtout par ses possibilités de réencodage à la volée que le logiciel se distingue : en intégrant les meilleurs moteurs libres (MEncoder, TsMuxer, Mplayer, FFmpeg, VideoLan), il permet de prendre en charge de nombreux formats de fichiers en entrée (Mkv,Flv,Ogm,Avi,H264,Mpeg2,video_ts) sans la moindre manipulation de l'utilisateur. Comble du bonheur : le développement du logiciel, ralenti pendant un certain temps, a repris activement. Si vous utilisez des périphériques compatibles DLNA dans votre salon, ou même des smartphones ou tablettes compatibles, PS3 Media Server est une solution à (re)découvrir d'urgence !

01F4000002072710-photo-ps3-media-server-mikeklo.jpg


MX Player : visionnez toutes vos vidéos sans réencodage sur smartphone Android !

0000006404537364-photo-vid-o.jpg
Changeons d'écrans pour un de plus petite taille, mais tout aussi important de nos jours : le smartphone ! Celui ci s'avère très pratique pour visionner un film ou une série dans les transports par exemple, mais il y a un gros bémol : il faut, le plus souvent, réencoder les vidéos dans un format compatible avec le lecteur par défaut de l'appareil. Ce qui se traduit très souvent par le format H264. Les allergiques au réencodage disposent néanmoins d'alternatives, pour peu que leur processeur soit assez puissant. Actuellement, MX Player est l'une des meilleures sous Android !

Ce lecteur vidéo à l'interface très minimaliste propose une prise en charge de nombreux formats : 3gp .avi .divx .f4v .flv .mkv .mp4 .mpeg .mov .vob .wmv .webm .xvid. L'intérêt de MX Video Player réside cependant surtout dans ses possibilités de décodage. Il prendra ainsi en compte le décodage matériel de fichiers tels que les MKV si le processeur le permet (le cas du Galaxy S II par exemple), ou le cas échéant, il utilisera un mode de décodage logiciel optimisé, offrant également de bonnes performances. Il ne faudra pas chercher de fonctionnalités avancées : MX Player se limite au strict minimum dans ce domaine. Néanmoins, il compense son minimalisme par des performances tout à fait remarquables, à condition d'avoir un smartphone récent. A noter que des codecs spécifiques sont également disponibles pour différents types de processeurs, tels que le Tegra 2 de NVIDIA.

01F4000004537358-photo-device28.jpg


AVPlayer (HD) : visionnez toutes vos vidéos sans réencodage sur iOS

0000006404608270-photo-avplayer-logo.jpg
Vous voulez la même chose pour votre appareil iOS ? Si oPlayer était particulièrement efficace dans le genre, on trouve également une excellente alternative, elle aussi payante : AVPlayer. Il y a tout de même un bémol, qui devrait être corrigé ces prochaines semaines : actuellement, aucun iPhone ou iPod Touch n'est assez puissant pour bénéficier de son réel avantage : une décompression impressionnante des MKV HD. A l'inverse, la version iPad du lecteur, qu'il faut malheureusement acheter séparément, profite du processeur double coeur A5 qui équipe l'iPad 2, et le résultat est époustouflant. On imagine sans trop se mouiller que l'iPhone 5 et l'iPod Touch 5G embarqueront probablement un processeur A5 et bénéficieront des mêmes performances.

En attendant, vous pourrez toujours l'utiliser pour lire des films en SD dans des formats non reconnus par Apple, car dans cette optique, il s'avère tout à fait satisfaisant ! Du côté des options, on bénéficie de quelques pré-réglages de couleur, de 3 modes de recadrage (letterbox, étirement ou zoom), d'un curseur permettant de varier la vitesse de lecture, et de gestes au doigt pour avancer ou reculer de 10 secondes. AVPlayer prend en outre les sous titres au format SMI, SRT, TXT, ou SubStationAlpha, et leur affichage peut être personnalisé. Le transfert des vidéos peut s'effectuer via le réseau WiFi, en FTP ou en HTTP. Un très bon lecteur qui n'a pas encore libéré tout son potentiel sur iPhone !

01F4000004608268-photo-photo.jpg


The KMPlayer pour Windows : une référence des lecteurs multi formats pour Windows

00440814-photo.jpg
Sous Windows, les lecteurs alternatifs sont légion. Et s'il y a les fans de VLC (voir plus bas) ou de Media Player Classic, un autre lecteur a su s'imposer ces dernières années : KMPlayer. Séduisant les utilisateurs rebutés par l'interface austère des deux lecteurs précités, The KMPlayer propose tout d'abord une compatibilité sans faille ne nécessitant aucun codec supplémentaire : AVI, ASF, WMV, AVS, FLV, MKV, MOV, 3GP, MP4, MPG, MPEG, DAT, OGM, VOB, RM, RMVB, TS, TP, IFO, et NSV entre autres.

Le logiciel se distingue également par ses possibilités de configuration : on trouvera ainsi des réglages d'image (format, couleurs, réduction du bruit...) mais aussi des options nettement plus « power user » qui permettront au plus pointilleux de régler les paramètres audio et vidéo dans les moindres détails. L'interface reste malgré tout accessible pour ceux qui ne voudraient pas se plonger dans ces méandres : qu'ils soient rassurés ! Sans mettre les mains dans le cambouis, The KMPlayer est d'ores et déjà un lecteur léger, réactif et performant !

01F4000001854972-photo-clubic-km-player.jpg


VLC Media Player : le lecteur vidéo alternatif le plus populaire et multi plateforme

0000006403227536-photo-logo-vl-c.jpg
Bien entendu, on ne pourrait pas ne pas inclure, malgré toutes les critiques formulées à son encontre, le rebutant mais performant VLC media player. On a beau reprocher une certaine austérité à ce projet d'origine universitaire, mais VLC reste un logiciel phare dans son domaine, et permet, même sans se plonger dans ses nombreuses fonctionnalités, de lire de nombreux formats vidéo sans aucun codec supplémentaire, ce qui suffira sans doute à de nombreux utilisateurs, même si l'intérêt de VLC réside également dans ses fonctionnalités de serveur.

Le projet continue à être mis fréquemment à jour et a bénéficié d'améliorations régulières depuis la sortie tardive de la version 1.0 : on peut citer notamment la prise en charge du format libre WebM, poussé par Google, ou encore la compatibilité avec les puces graphiques HD Intel via la fonction DirectX Video Acceleration. Bref, un lecteur qui ne paie toujours pas de mine, mais qui en a sous le capot, et qui a le mérite d'être multi plateformes (Windows, Mac OS X et Linux).

01F4000003227532-photo-vlc-11-clubic.jpg


MPlayerX : un lecteur puissant et simple d'utilisation pour Mac OS X !

0000006404091086-photo-mplayerx-logo-mikeklo.jpg
Terminons en évoquant le cas du Mac. Deux solutions s'offrent à vous, comme sous Windows. Vous pouvez faire le choix de passer par Quicktime Player et de lui ajouter la prise en charge de formats autres que ceux qu'il gère en natif. Pour cela, vous pourrez passer par le pack Perian. L'autre solution est de passer par un lecteur alternatif. VLC en est un, mais si vous souhaitez quelque chose de plus « mac like », vous pourrez vous diriger vers MplayerX.

Proche de Quicktime X dans son interface minimaliste, MPlayerX gère un grand nombre de formats, en tous cas tous ceux que nous avons pu tester : Mkv, Avi, Mov, Flv, Mp4, Mpg, Divx, Flac, Ogg, Mp3, Aac, M4a, Wav, Wma, ainsi que les dossiers VIDEO_TS. Le logiciel gère les sous titres sans problème et offre des options de personnalisation de leur affichage. On appréciera également les réglages vidéo, accessibles depuis une palette claire et intuitive : la luminosité, la saturation, le contraste, le gamma, la teinte, la netteté et la précision des contours peuvent être modifiées avec précision, tout comme le son avec la présence d'un égaliseur. Enfin, le lecteur gère parfaitement l'Apple Remote et permet même l'utilisation de gestes multi-touch. Sans doute un des gratuiciels indispensables du Mac !

01F4000004091084-photo-mplayerx-mac-mikeklo-jpg.jpg
Modifié le 04/02/2020 à 17h16
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0
Haut de page